Partagez | 
 

 Portrait volé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 73
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes points : 71

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Portrait volé  Mar 25 Juil 2017 - 22:45

La nouvelle année a commencé et les vacances se terminent le 5 janvier. J’ai passé quelques jours chez mes parents pendant cette période mais je ne peux pas dire que la situation a évoluer dans ma famille. Toutes les discussions tournaient autour de mon frère qui allait avoir une nouvelle opération pour pouvoir remarcher et était donc toujours cloué dans le fauteuil. J’ai donc rapidement cherché un prétexte pour retourner à Kobe et fuir ma famille. Inventant une histoire d’exposer important à rédiger avec un camarade pendant les derniers jours de congé je quittais la campagne non sans un peu de tristesse de devoir laisser mon frère.

Pendant les congés je me suis donc retrouvé à l’école. J’ai passé le temps en étudiant dans ma chambre ou en allant me défouler en courant de temps en temps dans le parc. Le calme de l’école était agréable, il n’y avait que quelques élèves encore présents et travailler n’était pas leur priorité. La bibliothèque était donc souvent vide et j’en profitait pour me renseigner sur un grand nombre de sujet et surtout profitais des grandes tables pour étaler toutes mes affaires de dessin.

Nous sommes la veille de la rentrée et j’ai fait une grasse matinée. N’ayant le courage de me coiffer et puisque je ne croise jamais personne, je me dirige les cheveux en bataille à un peu plus de 10h du matin vers la bibliothèque mes affaires de dessin en main. Je m’installe comme les jours précédents, la bibliothèque est calme, tout est comme ma routine habituelle à l’exception près qu’une personne se trouve sur une autre ranger de table, en face de moi. La jeune femme a de longs cheveux blonds et lit avec attention un article. Je tente de trouver de mon côté une idée pour m'entraîner à dessiner mais ne trouvant pas d’inspiration je décide de faire le portrait de la jolie blonde.

J’ouvre mon cahier et commence à dessiner grossièrement les traits de son visage puis l'affine peu à peu afin d’obtenir un portrait plus ressemblant à la réalité. Je multiplie les coups d’œil vers l'étudiante sans la moindre gêne, après tout j’avais bien le droit de dessiner ce que je veux. J’essaye d'être le plus fidèle à la réalité tout en me dépêchant au cas où elle partirait et me prive ainsi de mon modèle. Je souris sans cesse, fière de voir mon œuvre s’affiner petit à petit.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 217
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Portrait volé  Lun 31 Juil 2017 - 13:55

Portrait Volé

Une nouvelle année a commencé. Des nouveaux rôles à essayer d'avoir, des nouvelles scènes a apprendre ! C'est vrai qu'au départ, aller à Kobe High School, c'était un peu difficile. J'ai rencontré pas mal de monde. Des bonnes et des mauvaises personnes. Au final, pas vraiment de mauvaises personnes quand on y pense. Je veux dire, chacun a son caractère donc on fait avec tout les caractères !

La nouvelle année commençait de bon augure : Le temps était clément avec nous.  Comment penser que cette année pourrait être mauvaise ? Il y avait déjà quelques rayons de soleil. Bien sur, il ne faisait pas très chaud. Et l'ambiance de la bibliothèque m'avait semblé être le terrain parfait pour se réchauffer et étudier les techniques d'animations et de théâtre.
C'est marrant comment la population de Kobe a l'air de changer en vacances. J'ai eu l'occasion de revenir plusieurs fois et jamais, au grand jamais, j'ai vu les mêmes personnes. Même lieu, personnes différentes : comme si on changeait d'époque. C'est très dépaysant !

L'objectif de la journée ? Parfaire ses connaissances en théâtre et chercher des rôles dans des castings ! Pour renouer avec les bonnes habitudes, je me suis levée plus tôt. J'ai pris un solide petit déjeuner et je suis arrivée sur les coups de dix heures à la bibliothèque. Installée à un bureau, puisque il n'y a pas de fauteuil moelleux, je suis en train de parcourir les annonces. On dirait qu'avec cette nouvelle année, les annonces sont apparue avec des petits pops sonores ! Donc je me concentre et je dois prendre des notes. Allez Yukiko, ton avenir d'Idole est entre tes mains !

...

Pfiou, c'est rare que je sois aussi concentrée que ça. J'ai pris pas mal de note au final. Les annonces sont tellement diversifiées ! Faut que je me renseigne sur certains rôles proposé du coup. J'ai fourni assez d'effort pour la recherche et je suis vraiment emballée sur certains rôles que je connais déjà. Reste à connaître le reste des rôles et mettre en place mon agenda pour tout faire de la manière la plus efficace possible. Je bouge beaucoup du coup à chercher les références.é
J'ai l'impression qu'il fait chaud et ça m’embêterais d'avoir le visage rouge à cause de ça. Comment pallier à ça ?! Un élastique et hop ! Le tour est joué : une jolie queue de coté !

Une troupe cherche des amateurs de Shakespeare pour les intégrer dans quelques spectacles. Ne connaissant pas tout, je me lève pour aller chercher quelques classiques et bien les réviser, quand j'aperçois du coin de l’œil un voyou. Non, non. Stop les préjugés. Il a l'air d'un voyou mais ce n'en est peut-être pas un... Si ça se trouve, il m'a reconnu et n'ose pas me parler ?! J'aimerais bien vérifier ça... Allons chercher les bouquins mine de rien et essayons de passer dans son dos pour voir ce qu'il fait. Mais il faut que je sois rapide ! IDOL YUKIKO EN ACTION ! Rapide comme l'éclair ! File comme le vent pile poil !
Je m'emballe. Il faut que je me calme. J'ai quand même pas pu m'empêcher de sauter comme un cabri pour aller me cacher derrière une étagère. Moi ? Discrète ? C'est un mythe !

Bon. Quand même un petit peu. J'ai réussi à m'approcher de lui sans faire de bruit plus ou moins. Non, non, ce n'est pas moi du tout, DU TOUT, qui ai fait tomber ce livre de l'étagère.
Je suis donc derrière lui. Une chance qu'il n'ait pas encore bougé de sa place ! C'était une bonne idée de m'attacher les cheveux. Je peux me pencher au dessus de son épaule afin de voir ce qu'il fait et je constate qu'il regarde un dessin. Mais... mais c'est moi ?! Il a un bon coup de crayon ce mec ! Wahhhhh...
Comment je vais lui adresser la parole moi maintenant ?! Je veux dire, il m'a trouvée assez cool pour me dessiner, quoi ! On va tenter une blague, ça sera la meilleure approche possible, je pense...

-  Heu-heum... Le petit raclement de gorge pour dire que je suis là et...  Les droits à l'image, ça existe, tu sais ?

Je me recule et me met devant lui avec un sourire que je veux sympathique et pas du tout teigne. Je m'en voudrais de perdre un coup de crayon comme le sien ! J'ai mis mes mains dans mon dos dans une posture assez kawaii finalement. Et j'attend sa réponse, très curieuse de voir si il va se présenter ou pas. A près tout, si c'est vraiment un voyou, je vais m'en prendre pour mon grade ! Et si il l'est pas, je vais finir par surement me refaire un ami !

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là !


Toshi And Meyu's Art !
Yuko <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 73
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes points : 71

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Portrait volé  Mer 2 Aoû 2017 - 20:22

Elle est concentrée sur sa lecture et cela m’arrange pour la dessiner, elle ne bouge pas trop et je peux ainsi facilement réaliser son portrait. Finalement elle se lève tout en laissant derrière ce qu’elle lisait. Ainsi je me doute qu’elle va revenir s’asseoir à sa place après avoir trouvé ce qu’elle cherche. J’en profite pour modifier mon dessin et les traits qui ne me plaisent pas. Je l’entends chercher dans la bibliothèque, elle fait même tomber un livre. Je lâche un petit rire, apparemment je ne suis pas le seul maladroit de cet école.

Je me concentre pour dessiner ses cheveux, j’ai un peu de mal à les dessiner et à leur donner du réalisme. Je m’acharne un peu sur le papier en gommant sans cesse mes traits lorsqu’un raclement de gorge me fait sursauter échappant ma gomme au passage. Je me baisse pour la ramasser alors qu’une voix résonne derrière moi :

- Les droits à l’image, ça existe, tu sais ?

Je me retourne vers la propriétaire de la voix qui n’est autre que mon modèle. Elle est là à sourire, elle a l’air de bonne humeur et gentille. Apparemment elle ne prend pas mal le fait que je la dessine sans son accord. Je me gratte l’arrière de la tête en l’observant de haut en bas, elle est vraiment mignonne et à une grâce étonnante malgré son âge. D’une voix légèrement timide je lui indique :

-Je m’appelle Nobuo, je fais parti du club d'art plastique j'essai de m'améliorer pour faire autre chose que des paysages. Je suis désolé j’aurais dû te demander l’autorisation pour le dessin. Mais tu semblais si concentrée… Si tu veux quand je l’aurais fini je te le donne.

Je lui lance un sourire heureux qu’elle soit venue me parler. En général on préfère m’éviter, on se tient à l’écart de moi… Elle me parait malgré tout sûre d’elle alors qu’elle vient parler à un garçon au style rebelle. Cela fait depuis mon retour de chez mes parents que je n’ai pas adressé la parole à quelqu’un autre que ma correspondante anglaise par mail, j’ai donc bien l’intention de continuer la conversation et me sociabiliser un peu :

-Et comment s’appelle la jolie jeune femme que je suis en train de dessiner ? Tu lisais quoi pour être si concentrée ? Le dessin te plait ? Des remarques à faire ?

Tout en parlant je l’avais regardé dans les yeux, un peu pour la tester, pour voir si elle arrivera à soutenir le regard du métaleux effrayant que je suis. J’attends d’ailleurs avec impatience ses critiques sur mon dessin car sans critique impossible pour moi de m’améliorer. Bien qu’il ne soit pas terminé il est déjà bien avancé pour qu’on puisse faire des remarques sur des différences avec la réalité ou des endroits du portrait pas tout à fait réaliste. Je croise les doigts dans mon dos espérant qu'elle ne me trouve pas trop bizarre.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 217
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Portrait volé  Jeu 3 Aoû 2017 - 0:56

Portrait Volé

Ah bah, voilà que c'est moi la délinquante. Une fille comme moi qui fait sursauter un gars comme lui ? Come ON ! C'est le monde à l'envers, moi je dis !
En plus, il a l'air plus surpris qu'autre chose donc je vais pas lui en vouloir. C'est dommage, j'ai du mal à voir maintenant le dessin qu'il a fait de moi. Je vais peut-être trouver le moyen de le revoir ce fameux dessin. J'en ai pas trop l'air comme ça, mais je préfère quand même laisser un peu d'intimité aux gens.
Au final, c'est un peu comme un jeu d'acteur : on se met dedans, on met son cœur à l'intérieur, et, parfois, on est pas prêt à ce que les autres le voit. Le dessin, la peinture, la musique, c'est la même chose. Et on présente son travail que lorsqu'on en est satisfait. N'empêche que j'ai trop envie de voir le résultat de près ! Je tuerais cher pour savoir exactement ce qu'il a fait !
Le voila qu'il passe sa main derrière sa tête. Surement pour se gratter ou autre chose. Dis donc, pourquoi il baisse le regard ? Je lui ai pas fait peur... ? Si ? Ou alors, il est un peu gêné que je l'ai pris en flagrant délit de dessin non autorisé de ma royale idolesque personne ?!

- Je m’appelle Nobuo, je fais parti du club d'art plastique j'essai de m'améliorer pour faire autre chose que des paysages. Je suis désolé j’aurais dû te demander l’autorisation pour le dessin. Mais tu semblais si concentrée… Si tu veux quand je l’aurais fini je te le donne.

Ah oui, c'est bien ce qu'il me semblait. Il est gêné le pauvre... Au moins, il s'est présenté. Quel délinquant ferait ça ? Pas celui là en tout cas ! Puisqu'il n'en est pas un !
En tout cas, Nobuo, c'est un joli prénom. C'est marrant car la signification de son nom est loin de son apparence ! Non pas qu'il soit étrange, mais le look de voyou bien Badass ne colle pas forcement avec le tempérament calme que j'ai pu ressentir venant de lui. Toujours est-il que Monsieur veut s'améliorer en dessins pour faire autre chose que de la nature morte ? Eh beh, il a du courage. M'enfin, qui dans ce monde n'en a pas ?
Et en plus, il s'excuse, il ressemble presque au mec parfait tiens. Et il veux me le donner quand il aura fini.. MAIS C'EST QU'IL EST CHOU CET HOMME. Je l'aime déjà ! Et son sourire... Oh my.... Il fait fondre. Fondue comme une glace au soleil, je vais être ! Ahhhhh, j'ai mal tellement je souris ! Ça commence à me faire rire cette histoire ! Je me moque pas, hein. C'est juste que c'est tellement mignon !

- Hum... On va voir pour le dessin ! Je sais pas encore si je le prend ou si je viens te harceler pour en avoir d'autre !

Il faut bien que je le taquine un peu, ce petit homme !
Il ne faut pas que j'oublie que je suis venue travailler pour ma carrière, donc je pense que je vais devoir écourter la conversation aussi. Au moins il aura fait une bonne entracte dans mon obsession... Je commence du coup à passer autour de son bureau quand il me parle mais d'une manière tellement ROYALE que je peux que rester !

- Et comment s’appelle la jolie jeune femme que je suis en train de dessiner ? Tu lisais quoi pour être si concentrée ? Le dessin te plait ? Des remarques à faire ?

Ah. Euh. Ah. Kiko a Houston. Joli sourire, jolie jeune femme, jolie veste en cuir, jolie, jolie, jolie... AHHHHHH, YUKIKO HARADA, REPREND TOI !
Et ses yeux, ses yeux qui me fixe et moi qui plonge dans ses yeux. Ses yeux pas tout à fait uniforme, qui ressemble à la vue d'un crépuscule. Je me sens un peu trop subjuguée par ce gars. C'est dangereux. Un crépuscule flamboyant comme ses cheveux....

- Ah.. Euh.. Je.. Kiko ! Je m'appele Yukiko ! Et...

Il avait dit quoi déjà ? Allez, on fait travailler sa mémoire ! Il avait dit... Il avait dit... Ah. Il me parlais peut-être de ce que je faisais.. Et moi qui peu pas m'empècher de sourire. Me connaissant, mes yeux doivent pétiller de bonheur. Et mes yeux, sont pas aussi joli que les siens, ça, c'est sur. En fait, tout respire le sex appeal dans ce mec mais lui il en joue pas. Pas comme avec Brian Johnson d'ailleurs. BREF.

- Je... Je faisais le tour des castings et j'allais reprendre en main certains rôles quand je t'ai vu ! Ton cuir est vachement cool by the way !

Mine de rien, oui, son cuir est tellement mignons. J'imagine même pas sur lui... Ah.... Il faut que je me calme. Voyons... Voyons voir son dessin. Je me suis avancer pile à coté de lui et il y a une chaise pas loin... Je vais la chercher sans trop d'effort et je m'installe avec lui. J'vérifie vite fait que mes affaires craignent rien. Et je prend le dessin dans mes mains.
Je commence à l'observer attentivement. Il y a du bon et de l'améliorable. J'ai pas vu un truc moche en soi. Les proportions sont plutôt bonnes, mêmes si il y a encore certains défauts. J'ai pas envie de le blesser mais j'imagine que si il veux mon avis, il lui faut quelque chose de construit. Du coup, je pense que c'est normal de dire tout sans concession. Je lui explique la chose du mieux que je peux et j’enchaîne sur ses autres dessins en lui demandant si il a d'autres œuvres de sa main avec lui.

J'ose pas trop le regarder à cause de ses yeux. Pas qu'ils soient perçants mais vu comment moi, je me suis enflammée tout à l'heure.... J'ai peur de retenter la chose. Mais ses yeux... J'écoute sa voix et c'est fondue que je finis encore une fois.

- Mes affaires sont la-bas, si tu veux continuer à discuter, je vais les chercher et je ramene tout par ici... Enfin si tu veux, hein... Je veux pas te déranger ! Tu as même l'autorisation de me croquer pendant qu'on parle !

Je finis par réussir à sortir d'une voix à peu prés minuscule, timide comme tout qui ne me ressemble pas vraiment une petite demande pour me rassurer. Et puis, le temps de tout faire, j'aurais peut-être retrouvé mes esprits... Parce que ses yeux... Il faut que j'arrête de rêver au crépuscule maintenant !

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là !


Toshi And Meyu's Art !
Yuko <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 73
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes points : 71

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Portrait volé  Ven 4 Aoû 2017 - 21:28

Elle rit après que je me sois présenté. Un rire de gêne ou un rire amusé je n’en sais rien, j’espère juste que ce n’est pas qu’elle se moque de moi. Certaines personnes trouvent l’art nul et inutile, j’espère que ce n’est pas son cas sans quoi la discussion pourrait tourner cours. Je ris à sa remarque sur le fait de prendre le dessin ou non, je lui fait même un sourire charmeur en guise de réponse. Face à un si joli bout de femme difficile de résister à la tentation d’essayer de séduire. Je n’ai pas encore vraiment dragué dans cet école depuis mon arrivée… Certains pourraient dire que lorsque je m’étais amusé avec les réactions de Kathie s’en était mais je vous le jure, j’étais innocent à ce moment-là.

Elle finit par se présenter. Elle a l’air vraiment déboussolée, elle hésite, elle me parait presque perdue. Je ne comprends pas, elle avait fait preuve de tellement d’assurance jusqu’à maintenant… Ne me dites pas que c’est de l’avoir regardée dans les yeux qui l’a mise dans cet état ? Ca pourrait être possible et l’idée me plait énormément. Je l’écoute attentivement lorsqu’elle m’explique qu’elle fait des castings, ainsi elle serait une actrice. J'admire beaucoup son courage, vouloir percer dans ce milieu demande beaucoup d'implication et de sacrifice, j'espère qu'elle y est préparé. Sa remarque sur mon cuir me fait plaisir et je lui réponds d’une voix dragueuse :

-Enchanté chère Yukiko, peut-être que je devrais garder ce portrait alors. Il pourrait valoir très chère lorsque tu seras une star mondiale. Et puis pour tes castings, ils seront obligés de te prendre, tu as le physique parfait pour une mannequin, surtout ton regard pétillant. Mais c’est avec plaisir que je multiplierai les dessins de ta jolie personne... Et je suis heureux que mon cuir soit cool mais j'espère qu'il n'y a pas que mon cuir qui est cool.


Je la joue un peu stratège, je sais très bien qu’elle ne fait pas un casting de mannequinat puisqu’elle a parlé de rôles mais parfois il faut savoir se faire passer pour un idiot pour arriver à ses fins. Et puis les compliments devraient la toucher d’autant plus grâce à cette astuce. Je n’ai peut-être jamais été plus loin que des baisers avec des filles et je n’ai pas plus d’une quinzaine à mon tableau de chasse mais je sais me montrer séducteur.

Elle prend une chaise et vient s’installer à côté de moi, au moins je ne lui ai pas fait peur. Je ne suis peut-être pas si débutant en matière de drague finalement, je ne me suis pas transformé en gros lourd. Elle prend le dessin en main et la confiance en moi accumulée jusqu’à présent redescend à un point très bas. Dès qu’il s’agit d’art mon côté sérieux reprend le dessus et j’ai peur que finalement mon dessin se révèle bon pour la poubelle. Elle l’observe longuement pendant que moi je scrute son visage à la recherche de la moindre expression. Ma jambe s’est mise à trembler sous le coup du stress, j’ai vraiment envie qu’elle soit satisfaite.

Elle finit par prendre la parole, elle souligne quelques défauts de manière critique, j’apprécie beaucoup cela, je prends même quelques notes sur un petit bout de papier. Elle me demande si j’ai d’autres dessin sur moi, j’en ai quelques-uns mais je n’ai pas envie de lui montrer, ils sont sombres et étranges, je ne veux pas la faire fuir. Je lui indique rapidement que non en m’excusant.

Elle détourne sans cesse le regard, sa timidité prendrait-elle le dessus ? Je ne sais pas, mais elle évite de me regarder et je suis un peu déçu. J’aime la voir un peu succomber à mon charme, savoir que je peux plaire que je ne suis pas que l’ombre de mon jumeau, ici je suis Nobuo et non plus le frère de quelqu’un. Elle m’explique timidement :

-Mes affaires sont la-bas, si tu veux continuer à discuter, je vais les chercher et je ramene tout par ici... Enfin si tu veux, hein... Je veux pas te déranger ! Tu as même l'autorisation de me croquer pendant qu'on parle !

Elle est vraiment craquante avec ce côté un peu gêné par moment, on dirait presque une jeune adolescente qui découvre la séduction, surtout avec l’uniforme scolaire qu’elle porte. J’aime beaucoup l’idée qu’elle reste assise à côté de moi, je saute donc sur l’occasion pour la laisser venir à mes cotes. Je m’amuse beaucoup de la situation et d’une voix laissant montrer mes émotions je lui affirme :

-Viens ici, amène tes affaires, il n’y a pas de soucis. Si je peux t’aider à faire quoi que ce soit pour tes casting ce sera avec plaisir. Aller vite, ramène tes affaires que je puisse te croquer.

Je lui fais un grand sourire et me lève même pour l’aider à amener toutes les affaires à côté de moi. Le fait d'avoir évoquer le fait que je puisse la croquer m'a mis en tête l'image de moi l'embrassant et cette image est vraiment très agréable et me donne envie de passer à l'action. Je me mors même un peu la lèvre inférieure en y pensant. Une fois de retour vers ma place, je prends mon crayon en main et lui demande avec une grande arrière-pensée derrière la tête :

-Je suis désolé de te demander ça, mais… Est-ce que je peux observer tes yeux un moment, j’aimerai bien réussi à les dessiner correctement…

Une bonne excuse pour la regarder dans les yeux et voir si c’est bien de me regarder dans les yeux qui la perturbe autant. Et puis lorsqu’un homme est seul dans une bibliothèque avec une si jolie étudiante il n’a pas d’autre choix que de se laisser tenter. En attendant sa réponse, je fais mine de travailler mon dessin bien que ma concentration ai un peu disparu.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 217
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Quand Meyu essaye de te faire fail ton défi à 3h du mat xD  Ven 18 Aoû 2017 - 3:02

Portrait Volé

- Enchanté chère Yukiko, peut-être que je devrais garder ce portrait alors. Il pourrait valoir très chère lorsque tu seras une star mondiale. Et puis pour tes castings, ils seront obligés de te prendre, tu as le physique parfait pour une mannequin, surtout ton regard pétillant. Mais c’est avec plaisir que je multiplierai les dessins de ta jolie personne... Et je suis heureux que mon cuir soit cool, mais j'espère qu'il n'y a pas que mon cuir qui est cool.

Oh... Le flatteur... Il n'a toujours pas pris en compte le droit à l'image ceci-dit ! Je rigole un peu à sa remarque. Il est absolument cute et je me sens encore un peu gênée de ces compliments qu'il glisse dans tout ce qu'il dit. Bizarrement, même s'il me drague un peu, enfin, je crois, ça ne me dérange pas plus que ça... Sa voix me fait fondre, je sais pas très bien pourquoi, mais c'est violent... Heyyy, je ne suis pas JUSTE un mannequin... Il faut bien faire la différence entre les deux ! Même si le mannequinat demande de la discipline et rentre dans les domaines de l'Idol, je n'en suis pas une ! Va falloir que j'éclaircisse ce point avec lui ! "J'imagine qu'il n'y pas que le cuir qui est cool" : oui. Mais, sur ton dos, il doit être vraiment génial....

- Sache que, les castings que je fais ne sont pas pour le mannequinat, mais pour faire du cinéma ou du théâtre !J'ai peut-être été un peu sèche, mais c'est quelque chose d'important à savoir. Anyway, j'ai pas un physique parfait, mais je l'entretiens ! C'est dommage que tu ne fasses pas de photos, je suis toujours à la recherche de bon photographe pour mon book. Si tu connais quelqu'un, hésite pas à me faire signe !

Pendant que j’examine son dessin, je le sens tendu. Sa jambe commence même à trembler. Il y accorde vraiment énormément d'importance et ça me stresse aussi un peu. Je passe outre ce stress pour lui dire tout ce que je pense du dessin. Que ce soit le bon ou le mauvais. Je vois bien qu'il ne veut pas me montrer ses autres dessins, mais bon, comme je pensais, il n'est juste pas prêt à me les montrer. J'attendrais avec impatience. Il est mignon, il s'excuse même, de pas pouvoir me les montrer. Je lui réponds rapidement que ce n'est pas grave et je passe à autre chose.

- Mes affaires sont là-bas, si tu veux continuer à discuter, je vais les chercher et je ramène tout par ici... Enfin, si tu veux, hein... Je ne veux pas te déranger ! Tu as même l'autorisation de me croquer pendant qu'on parle !

- Viens ici, amène tes affaires, il n’y a pas de soucis. Si je peux t’aider à faire, quoi que ce soit pour tes casting ce sera avec plaisir. Aller vite, ramène tes affaires que je puisse te croquer.

Il a l'air heureux que je reste avec lui. Il est gentil, pourquoi je ne resterais pas avec lui ? Il n'est pas très lourd, peut-être un peu bête par moment, avec cette histoire de casting. Mais, en tout cas, il est charmant. Et il veut bien me... croquer... Je.. Je n'avais pas envisagé que ça puisse être aussi troublant comme mot... J'évite toujours son regard, j'ai peur d'être complètement troublée par ce mec aux cheveux rouges. Je le sens même rayonnant, et, si le simple mot croqué me trouble, j'imagine même pas à ce que lui pense. Je le regarde furtivement, et, je capte qu'il se mord les lèvres... C'est TELLEMENT sexy... Je... Et si, il les utilisait sur moi... Hum...

YUKIKO HARADA, ON SE RASSEMBLE. Arrête de penser à ce genre de bêtises !

Justement, se lever et récupérer mes affaires, c'est parfait ! Je savoure ce moment pour me calmer et je retourne finalement vers ma chaise en compagnie de ce jeune artiste. J'ose à peine le regarder. Il va bien falloir que je fasse face à mes... pulsions à un moment. Il reprend place et semble vouloir continuer à me dessiner.

- Je suis désolé de te demander ça, mais… Est-ce que je peux observer tes yeux un moment, j’aimerai bien réussir à les dessiner correctement…

AH. AH. Mes yeux. Il veut voir mes yeux. Qu'est-ce que je vais faire !? Heu... Il faut... Il faut.... AH ! Je sais, il faut laisser fondre ses yeux de manière naturelle. Voilà. Heu... Mes yeux.... Ou alors... Je passe en mode Idol. Je deviens Yukiko l'Idole. Je... Pourquoi je mentirais ? Je ne le connais pas. Mais d'un autre coté, il demande un croquis et c'est quelque chose de sérieux et il n'a pas l'air de prendre ce genre de chose à la légère. La preuve, il a le nez dans son dessin et fait quelques coups de crayon par-ci par-là. C'est décidé. Mes yeux vont fondre, mais je contrôlerais tout ça.

- Hum... Très bien...

Ma voix se veut assurée, mais je sens qu'il va capter mon hésitation. Je commence quand même à prendre une pose d'où il peut facilement voir mes yeux. Je suis assez près de lui, peut-être trop proche ? J'ai un peu chaud, surtout aux joues. Pourtant, il faisait pas si chaud tout à l'heure... Si ? J'ai réellement du mal à me concentrer pour ne pas sombrer dans ses yeux crépusculaires. Je ne pensais pas que de simples yeux pouvaient être aussi problématiques. Qui aurait pensé qu'un Portrait Volé devienne quelque chose d'aussi... intense ? Je me concentre à moitié sur ma mission, tandis que l'idée de pêcher ses lèvres me prend. C'est quelque chose qui m'étais souvent arrivé en France. J'avais mon petit succès ! J'ai l’impression que c'est arrivé il y a si longtemps... Bien sur, je ne le ferais pas au Japon, je pense surtout qu'il ferais un bon en arrière de sa chaise. Cette idée m'arrache un grand sourire, je me demande s'il va le remarquer. Après, le dessin, c'est important, et ça m'étonnerais même pas qu'il soit totalement concentré sur son oeuvre.

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là !


Toshi And Meyu's Art !
Yuko <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 73
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes points : 71

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Portrait volé  Lun 11 Sep 2017 - 13:56

Sa réaction lorsqu'elle me reprend sur les castings pour être actrice me fait rire. Je vois clairement qu'elle est passionnée par ce qu'elle veut devenir, elle a déjà pris en main son futur. Elle a l'air d'être une fille réfléchie et pas une de ses pimbêches qui veulent juste être connues. Malheureusement pour moi ma tentative de drague avec tous les compliments n'a pas vraiment l'air d'avoir marché sur elle. Je note sa recherche d'une personne capable de faire des photographies pour elle, mais je ne pense pas que je pourrais l'aider, je n'ai pas vraiment de contact dans l'école.

Elle vient s'installer à côté de moi et il est temps pour moi de lancer une deuxième offensive plus subtile cette fois. Ma demande pour observer ses yeux semblent la rendre plus hésitante. Elle accepte, mais sa voix montre bien qu'elle n'est pas aussi confiante qu'elle veut le montrer. Son talent d'actrice est à revoir pour ce genre de scène. La situation commence peut-être à tourner en ma faveur. Elle prend la pause pour me montrer ses yeux. Je fais mine d'être concentré sur mon dessin et attend un peu avant de plonger mes yeux dans les siens. Ses yeux me transportent, ils sont si beaux. Ne voulant pas gâcher mon prétexte pour la regarder dans les yeux je m'arrête un instant pour dessiner, lui demandant :

-Attends reste comme ça, je n’ai pas fini.

Après quelques rapides coups de crayons je me tourne à nouveau vers elle. Mes yeux ambrés se fixent dans les siens, je ne bouge pas un instant. Je réalise à quel point je suis proche d'elle, à quel point son regard est envoutant. Je sens légèrement son souffle, il m'attire et je m'approche encore plus. J'ai vraiment envie de l'embrasser, goûter à ses lèvres qui semblent si douces. La tentation est trop forte et je finis par poser mes lèvres sur celle de l'Idole en herbe. Le contact entre nos lèvres est plus agréable que je l'avais imaginé, mais je dois rompre ce baiser trop rapidement à mon goût. Mais je ne veux surtout pas qu'elle parte en courant.

Je m'écarte d'elle, le visage rougit par la situation. J'ai vraiment envie de recommencer ce que je viens de faire… Je me mords la lèvre, je suis vraiment un méchant garçon aux idées perverses. D'une voix un peu gêné je lui indique :

-Désolé, je n'aurais pas dû t'embrasser sans ta permission. Je fais un peu tout sans te demander la permission, je te dessine, je t'embrasse… Je suis désolé, je suis un peu idiot.


A vrai dire, je ne pense pas du tout mes excuses. Je ne regrette en rien de l'avoir embrassé et goûté aux lèvres de cette future actrice. Mais je n'aurais jamais cru que je serai dans cet état après l'avoir regardé dans les yeux. Mais quel abruti j'ai réussi à me prendre dans mon propre piège. Plus qu'à espérer que le baiser a été assez agréable et qu'elle m'en redemande un autre. Un sourire empli de malice vient parcourir mon visage alors que j'imagine des choses pas très catholique au milieu des étagères de la bibliothèque. Je me mets une petite gifle intérieure, me rappelant que je n'ai jamais dépassé l'étape petit câlin avec une fille et que je suis peut-être le seul qui a envie de continuer.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Portrait volé  

Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait volé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: La bibliothèque-
Sauter vers: