Partagez | 
 

 La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Mer 2 Aoû 2017 - 13:35

Je viens de me rendre compte d'un truc: c'est un bordel pas possible dans la salle de club d'aventure. Guild Master préfère faire son boulot d'infirmière, Lute-chan a trop de trucs à faire et je la comprends, Emi veut éviter ça même si elle n'avait pas grand chose à faire, Luna n'a pas envie de faire la même chose même si c'est avec moi, Ran a plus envie de faire autre chose comme la cuisine, Rei-chan refuse de faire ça car c'est pas son genre... bon ben il reste plus que moi. Au moins tout le club m'aurait remercié pour ça, mais n'empêche que je m'ennuierai comme un rat mort et que je suis pas payée pour ça.

M'enfin, je commence le rangement, Guild Master m'ayant donné sa clé, après la séance. Je range comme il faut la salle, je trie les feuilles pour jeter ceux qui ne sont plus utile et ranger ceux qui le sont encore, je me rends compte qu'il y a des trucs en hauteur qui ne sont pas censés être là. Merde! Je regarde donc si je suis assez grande pour ça. J'ai déjà un peu mal au dos à force de ramasser des trucs, heureusement que mes seins sont pas trop gros. D'ailleurs, je me rends compte que si ma Tany faisait la même chose, elle aurait moins mal au dos que moi, plate qu'elle est... m'enfin je l'aime car elle me fait souvent rire et elle est très sympa, c'est pas ses seins qui m'ont séduite.

Bon bref, je divague, je compte récupérer ces foutus trucs... mais... putain! Merde! Je suis trop petite pour ces merdes! Lute-chan aurait su tout de suite qu'elle est trop petite pour ça, mais merde, quoi!

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1937
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 33

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Mer 2 Aoû 2017 - 16:34

- Lauder-kun, j'ai oublié mon calepin à la salle du club des aventuriers y a trois jours, mais j'ai pas eût le temps d'aller le récupérer, tu veux pas aller le chercher pour moi ? Merci, je te le revaudrais.
- Mais j'ai pas dit oui.

Trop tard, il est partit. Je soupire longuement. Bon bah, j'ai plus le choix, j'ai plus qu'à y aller. Glandeur, va. Comme si j'avais pas d'autres choses à faire, déjà ce soir. Une fois que j'ai décidé que c'était l'heure pour moi d'arrêter, je remballe mes affaires et me dirige vers le club d'aventuriers. J'espère qu'il y a encore quelqu'un dans le club.

J'arrive dans la salle, mais elle a l'air d'être vide, sauf que j'entends du bruit dans le fond. Bon, j'entre, en m'excusant pour mon intrusion, et je vais voir dans le fond de la salle pour voir une fille du club visiblement trop petite pour atteindre une étagère. J'ai un peu pitié d'elle, mais j'vais p'tet me présenter.

- Bonsoir, désolé de déranger, je suis du club de journaliste et un membre de mon club à oublié son calepin ici tout à l'heure. Je viens le récupérer. Heu.... Besoin d'aide ?

Je vois bien qu'elle galère et je m'approche pour attraper l'objet qu'elle veut et lui tends.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Jeu 3 Aoû 2017 - 15:07

Pendant que je galère à récupérer ces machins qui n'ont rien à foutre ici, j'entends un garçon qui commence à me parler.

"Bonsoir, désolé de déranger, je suis du club de journaliste et un membre de mon club à oublié son calepin ici tout à l'heure. Je viens le récupérer. Heu.... Besoin d'aide ?

Bien sûr, il y a plusieurs choses qui n'ont rien à faire ici. Comme si ça suffisait pas de faire le rangement seule."

Comme d'habitude, je dis ça de façon froide. Je lui indique les choses qui n'ont rien à faire et il les récupère. Ouf! Heureusement qu'il est plus grand que moi. Sinon on en aurait pour encore trois heures de rangement. Et le pire c'est que le rangement n'est pas fini! C'est vraiment une journée de merde!

"C'est pas tout ça, mais j'ai encore du rangement à faire."

Je veux bien être responsabilisée, j'ai été éduquée pour ça, mais si c'est pour s'ennuyer comme un rat mort à ranger seule... je ferai pas le balai, j'ai des devoirs à faire. J'espère que le blond va m'aider pour le rangement. Au moins ce ne sera plus seule que je rangerai.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1937
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 33

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Ven 4 Aoû 2017 - 11:17

"Bien sûr, il y a plusieurs choses qui n'ont rien à faire ici. Comme si ça suffisait pas de faire le rangement seule."

Qu'est-ce que quoi ? Est-ce qu'elle m'engueule parce que ses camarades de clubs sont des branleurs de premier ordre et n'ont pas voulu l'aider ? J'y peux rien, moi, alors calme tes ardeurs la naine, s'il te plaît. Énerve-toi sur eux plutôt que sur moi. Je t'ai rien fait, je t'ai même aider.

Du doigt, elle me montre une pile de papier qui traîne sur la table et un calepin en-dessous. Je jette un rapide coup d'oeil dans le calepin avant de reconnaître l'écriture de mon camarade de club. Je me permet de récupérer le calepin et de le mettre dans mon sac, tout en expliquant à l'adolescente que j'étais venu pour ça à la base. Une fois le calepin ranger, je me redresse pour prendre le paquet de feuille et les mettre en hauteur sur l'étage comme demandé. Ce club à vraiment besoin d'un bon coup de poussière.

"C'est pas tout ça, mais j'ai encore du rangement à faire."

Et le merci, je me le gare dans le cul ou ça se passe comment ? Pas très reconnaissante la gonzesse, alors que je l'aide bien gentillement. Je vais lui proposer mon aide, parce qu'elle me fait pitié, mais si elle me parle comme si j'étais son clébard ou qu'elle continue encore d'oublier sa politesse, je crois que je vais me barrer.

- C'est vrai que ta salle de club à bien besoin de rangement, tu veux de l'aide ?

Je doute qu'elle refuse, m'enfin bon.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Ven 4 Aoû 2017 - 14:37

Le blond me dit qu'il est venu pour le calepin d'un de ses camarades de club. Et quand je vois de quel calepin il s'agit, je vois qu'il s'agit de celui d'Esena-kun. Ce gars-là, jamais là pour récupérer ses affaires alors qu'il pouvait très bien le faire après avoir fait ses devoirs. M'enfin, je continue mon rangement, saoulée par toutes ces histoires, quand le blond me dit:

"C'est vrai que ta salle de club à bien besoin de rangement, tu veux de l'aide ?"

Le faire avec un garçon c'est barbant pour moi, mais c'est la seule personne disponible, donc je ne peux qu'accepter sa demande.

"Oui, bien sûr, s'il te plaît, merci."

Cette fois je dis ça de façon polie, mais toujours aussi froide. Je continue le rangement avec le blond, je doute qu'il ait envie de faire le balai, mais de toute façon j'ai pas que ça à faire, de demander. Pour le balai, le reste des gens se démerdent, je suis pas payée pour ça et de toute façon je suis trop jeune pour être payée.

"La prochaine fois, je forcerai Esena-kun à ranger la salle seul et je le surveillerai."

Voilà, comme ça c'est dit. Il verra ce que ça fait de faire le rangement seul en étant trop jeune pour être payé pour ça, au lieu de jouer sur sa 3DS. Je m'en fous de ce qu'il me dira, de toute façon il connaît mon caractère, depuis le temps qu'il me connaît.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1937
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 33

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Dim 6 Aoû 2017 - 18:23

Elle accepte mon aide et me remercie de la proposition, j'espérais bien qu'elle le fasse, même si elle reste aussi froide qu'une personne raide morte d'hypothermie. Je vais pas m'attarder la-dessus, je suis pas la personne la plus chaleureuse du monde mais quand même, j'ai mes limites. Je sais me montrer reconnaissant si besoin est.

"La prochaine fois, je forcerai Esena-kun à ranger la salle seul et je le surveillerai."

Je suis surpris, carrément. C'est pas la faute d'un seul membre si c'est le bordel ici. Plus de tous les membres puisque bah, c'est de l'entraide, non ? Enfin, je sais pas mais dans tous mes clubs, ou même en salle, j'ai jamais nettoyé seul. Enfin, c'est quand même pas compliqué de donner un coup de main, si ?

- Vous connaissez pas l’entraide ici ou quoi ? J'ai jamais rangé ma salle de clubs ou de classe seul. C'est forcément la tâche qui se fait à deux. Et Esena-san le sait bien.

Enfin, ça me paraît logique que ce que tu ne veux pas subir, tu le fais pas subir aux autres, mais bon sans doute que tous le monde n'est pas comme moi. Je vais finir par croire qu'ils ont tous un grain dans ce club. Si si, c'est légal, je sais que Summer et Lutecya font partie de ce club et on peut pas vraiment les considéré comme des "filles saines d'esprit". Surtout pas Summer. Enfin bref, je me tourne vers la table à déblayer et range divers documents dans les armoires après avoir demande à la fille qu'ils allaient bien là. C'est, genre, carrément pas à moi de faire ça et j'espère juste ne pas arrivé en retard pour mes cours supplémentaires avec Tessa.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Lun 7 Aoû 2017 - 9:27

Ma phrase sous le coup de la colère a l'air de faire interpeller le garçon. D'habitude, je ne dis jamais ce genre de choses car l'entraide est de mise ici, mais comme j'ai commencé à ranger seule, c'est idée a commencé à germer dans ma tête.

"Vous connaissez pas l’entraide ici ou quoi ? J'ai jamais rangé ma salle de clubs ou de classe seul. C'est forcément la tâche qui se fait à deux. Et Esena-san le sait bien.

Je sais bien, c'est juste que me retrouver à commencer à ranger seule... j'ai demandé à la plupart des membres du club mais personne ne voulait m'aider pour diverses raisons."

Au bout d'un moment, j'ai abandonné et commencé à ranger seule. C'est chiant mais c'était la seule solution. Le garçon me demande si certains des documents allaient bien dans l'armoire. Ce à quoi j'ai répondu oui. Bon, on a pu faire une grande partie du rangement. Mais c'est pas encore fini. Le plus chiant est encore à venir.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1937
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 33

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Ven 11 Aoû 2017 - 16:06

"Je sais bien, c'est juste que me retrouver à commencer à ranger seule... j'ai demandé à la plupart des membres du club mais personne ne voulait m'aider pour diverses raisons."

... Mouais, donc y a pas d'entraide, quoi. C'est quoi ce club de l'arrache ? Je suis un peu déçu de voir que certaines personnes ne respectent pas les codes de leur propre pays. Je croyais que le respect était très important ici, eh bien, on ne dirait pas tout d'un coup. Jamais il ne me serait venue en tête de laisser un ami se démerder comme ça. Ni même un camarade d'ailleurs. Après oui, elle a l'air plutôt, casse-pied à râler sans cesse et c'est peut-être pour ça que les autres ne veulent pas ranger avec, mais quand même, c'est pas sympa pour elle.

- Après, si tu étais peut-être un peu plus gentille, tes camarades accepteraient plus de t'aider. enfin, je veux dire par là, que je te donne un coup de main, mais tu n'a fais pratiquement que râler. Je veux pas être un donneur de leçon mais, peut-être que tu devrais montrer plus de gratitude la prochaine fois ?

Après, je veux vraiment pas me permettre de lui faire la morale, d'ailleurs par moment, je suis vraiment pas le mieux placé pour parler non plus, puisque quand je suis bien lancé, je peux avoir une sacrée poche de venin, moi aussi. Mais au moins, j'essaye de montrer ma gratitude quand on m'aide. Ce qu'elle ne fait pas.

Après, c'est peut-être dans son caractère où, je sais pas. Je ne la connais pas, ni même son nom ou sa classe. J'espère qu'elle va pas mal le prendre. Mon but c'est pas de l'énervée ou de lui faire la leçon, je le répète. En attendant sa réaction, je me reconcentre dans le ménage et le rangement des papiers dans l'armoire. Je les organise en petit tas bien ordonné comme il faut, ma maniaquerie à pris le dessus, c'est plus fort que moi décidément.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Sam 12 Aoû 2017 - 9:45

"Après, si tu étais peut-être un peu plus gentille, tes camarades accepteraient plus de t'aider. enfin, je veux dire par là, que je te donne un coup de main, mais tu n'a fais pratiquement que râler. Je veux pas être un donneur de leçon mais, peut-être que tu devrais montrer plus de gratitude la prochaine fois ?"

J'ai l'habitude de montrer beaucoup plus de gratitude envers les filles, mais c'est vrai que j'en donne très peu envers les garçons. Mais c'est pas ma faute: si il n'y avait pas autant de garçons qui m'ont trahie, j'aurais été beaucoup plus sympa avec lui. Surtout que lui, je reconnais qu'il a envie de m'aider, et que c'est mieux que de ranger seule. Donc, je lui réponds, moins froidement mais avec quand même de la froideur:

"Je le fais déjà avec les autres filles... plus avec les gars."

J'ai peut-être besoin de lui dire mon problème, afin qu'il comprenne pourquoi je lui parle comme ça. Mais il me faut d'abord que je fasse un effort mental, car je n'aime pas le dire à un garçon, surtout que j'ai perdu foi aux mecs depuis que la plupart m'ont trahie au collège. Je ne leur avais absolument rien fait, et voilà qu'ils me disaient du mal derrière mon dos, et ce bien avant que je découvre mon homosexualité. Là, en ce moment, ces voix résonnent dans ma tête. Certaines font des rumeurs fausses visant à me dégrader, d'autres viennent directement de mon homosexualité, et encore d'autres viennent de mes réactions par rapport aux trahisons que j'avais subie. Après deux minutes d'efforts mentaux (où je suis certaine qu'il me demande déjà pourquoi), je lui dis finalement, avec la même froideur diminuée.

"J'ai des problèmes avec les garçons."

J'ai la tête baissée, sombre. On peut dire que ses paroles ont calmé ma colère. Je sais qu'il va me demander quels problèmes j'ai avec les gars, donc je dois faire un effort pour lui en parler.

"J'ai subi beaucoup trop de trahisons de la part de gars quand j'étais au collège. Presque tous m'ont dit du mal gratuitement. C'est pour ça que je te parle aussi mal: car rien que de voir un garçon, ça me fait ressurgir ce souvenir douloureux."

Je préfère ne pas entrer dans les détails. Au moins, il comprend que c'est pas avec tout le monde que je me montre froide et distante, seulement avec les garçons. Il sait maintenant pourquoi je ne suis pas sympa avec lui, même s'il a la volonté de m'aider.

HRP:
 

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1937
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 33

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Jeu 24 Aoû 2017 - 15:25

"Je le fais déjà avec les autres filles... plus avec les gars."

Si ça c'est pas du sexisme, je veux bien me faire castrer chimiquement. Bon, je suppose qu'elle doit avoir ses raisons, bonnes ou pas, j'ai pas à juger. Elle se terre dans le silence pendant de longues minutes pendant que je range les papiers. Elle se remets à parler au moment même où je ferme l'armoire.

Les bras croisés sur le torse, le dos appuyé contre le mur, j'écoute la donzelle me parler de ses problèmes. J'aurais jamais cru qu'une inconnue semblant franchement haïr le sexe masculin puisse se confier à moi comme ça alors qu'elle ne me connais pas du tout. Enfin bref. Je l'écoute donc me dire qu'elle a été persécuté par les garçons de son école et j'avoue que je ne cache pas ma moue un peu déconfite.

Alors oui, je sais que le harcèlement, c'est loin d'être facile, vraiment, mais je sais pas, elle devrait peut-être essayé de passer au-dessus de tout ça, non ? Juger une personne uniquement sur son genre, c'est extrêmement beauf, de base. Très cliché aussi. Un peu du genre "holala, j'ai été tapée par un garçon, alors ils sont tous méchants et je pleure sur mon oreillers tous les soirs". Mais oui, tu ne peux que t'attirer encore plus les foudres de ton harceleur si tu réagis à sa bêtise. L'être humain est lâche de base, et je sais de quoi je parle je le suis aussi, et il adore taper sur les plus faibles. Mais si tu laisses couler, quand ton bourreau verra que des faits et gestes ne t'atteignent plus, il te laissera tranquille et cherchera une autre cible à frapper. C'est aussi simple que ça. Ignorer et faire sa vie.

- C'est très sexiste ce que tu dis, en plus d'être vexant pour la gente masculine qui a plus de 2 en Q.I.. Le tout avec les brutes, c'est de pas relever, ou de taper plus fort qu'eux. Tu juge une personne en fonction de son genre, c'est pas top. Moi aussi, j'étais harcelé à l'école, j'en fais pas une guérilla pour autant.

Je sais pas ce qu'ils lui ont fait, je juge peut-être vite, mais hey, moi non plus on a pas été très tendre avec moi. Et je m'en sors avec quoi, des cours d'auto-défense, oui oui je nique sa race à qui je veux, et juste un côté renfermé. Je sais, plus ou moins chaque harcèlement est différent, ce qu'elle a vécut, mais il faut juste savoir redresser la tête et marcher fièrement.

- Après, j'admets ne pas être le meilleur conseiller vis à vis des relations sociale, mes amis se comptant sur les doigts d'une main, mais si apprendre à juger une personne autrement que par son genre, je ne peux que te conseiller d'aller voir le psychologue, je crois que c'est le plus à même de t'aider à ce niveau. Il est pas là pour te juger. Et désolée si je donne l'impression de te faire la moral, c'est pas mon but.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Ven 25 Aoû 2017 - 14:59

"C'est très sexiste ce que tu dis, en plus d'être vexant pour la gente masculine qui a plus de 2 en Q.I.."

Je sais très bien, mais c'est pas ma faute! Si c'était des simples coups ou de simples paroles qui assumaient qu'ils me détestent, je ne serais pas aussi méfiante et froide envers les gars, c'est comme ce que je ferais avec mon homosexualité. Mais là, c'était des gars qui ont commencé à vouloir ma confiance, qui ont commencé à être sympas avec moi, et qui ensuite commencent à m'insulter alors que je leur ai accordé ma confiance et que j'ai même pas l'intention de leur faire du mal. C'est plus que de simples paroles à ce stade, c'est des kunai dans le dos, ils ont remué de plus en plus le couteau dans la même plaie, c'est impossible d'ignorer ce qu'ils ont fait!

"Le tout avec les brutes, c'est de pas relever, ou de taper plus fort qu'eux. Tu juge une personne en fonction de son genre, c'est pas top. Moi aussi, j'étais harcelé à l'école, j'en fais pas une guérilla pour autant."

Mets-toi à ma place: tu accordes ta confiance à la plupart des filles de ton collège parce qu'elles se montrent sympas avec toi et peu à peu tu les découvres (presque) toutes en train de te dire du mal derrière ton dos, voire tentent de t'humilier derrière ton dos, comment tu réagirais?! S'il a été harcelé à l'école, je pense (enfin je connais pas son histoire) que c'est plus facile d'ignorer car je pense que c'est de simples coups ou de simples paroles, ou alors de l'humiliation dans les réseaux sociaux. J'aurais commencé l'aïkido plus tôt ou faire un autre art martial dès ma deuxième année de collège si c'était ça, j'ai même pas la volonté d'aller dans les réseaux sociaux, et de toute façon c'est un nid d'humiliations. Je me mets à lui crier dessus.

"Et contre des gros connards d'hypocrites qui jouent de la naïveté et de la confiance des autres, tu crois que c'est plus facile d'ignorer ou de vouloir taper plus fort qu'eux!? Ce sont des gens qui commencent à être sympas avec toi, et c'est après que tu leur ais accordé ta confiance que tu te rends compte qu'ils t'insultent et tentent de t'humilier derrière ton dos, ce qui rend l'auto-défense aussi utile que les muscles d'un dieu! Et encore si c'était trois ou quatre cons, ça irait, mais dans mon cas c'était trois ou quatre connes à côté de presque tous les garçons de mon collège, même les kôhai! Tu crois que tu ne serais pas comme moi si tu avais subi la même chose que moi?!"

C'est facile de juger trop vite dans ce genre de choses, mais ça m'énerve beaucoup. Je commence à avoir des larmes qui sortent de mes yeux, c'est douloureux ce genre de choses. Pendant mon collège, tout ce que je pouvais faire c'est de contrer des têtes de merde d'homophobes, au moins ils sont visibles et c'est facile à contrer si tu sais te défendre que ce soit physiquement ou oralement.

"Après, j'admets ne pas être le meilleur conseiller vis à vis des relations sociale, mes amis se comptant sur les doigts d'une main, mais si apprendre à juger une personne autrement que par son genre, je ne peux que te conseiller d'aller voir le psychologue, je crois que c'est le plus à même de t'aider à ce niveau. Il est pas là pour te juger. Et désolée si je donne l'impression de te faire la moral, c'est pas mon but."

C'est vrai que j'en ai vraiment besoin de psychologue. Mon gros problème avec les garçons m'envahit beaucoup trop. C'est tellement dur d'oublier ce genre de choses que le temps ne suffira pas à faire oublier le mal que j'ai au fond de moi.

"C'est vrai que j'en ai vraiment besoin. C'est très difficile de relativiser les gars tellement ce genre de trahisons est difficile à surmonter."

C'était pire que tous les coups et humiliations qu'on peut subir. Tu accordes ta confiance à la plupart des gars, tu penses à de l'amitié avec eux, et voilà que tu te rends compte qu'ils t'insultent presque tous derrière ton dos, même si tu ne leur veux aucun mal et même si ça n'a aucun rapport avec ton homosexualité.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1937
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 33

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Sam 26 Aoû 2017 - 9:45

Je sais pas pourquoi, je sens qu'elle va vite me casser les couilles, elle... Je l'écoute me répondre avec virulence et est-ce qu'elle se sent vraiment obligée de me hurler dessus comme ça ? Les bras toujours croisés, je sens la colère m'envahir peu à peu et se refléter dans mes yeux. Je rêve ou elle est en train de dire que j'ai subis un traumatisme moins grave qu'elle juste parce que moi, j'ai réussis à le surmonter ? J'en suis au point où je me demande pourquoi j'écoute encore ses conneries. Je soupire et j'attends, patiemment, qu'elle accepte enfin de la fermer. Et plus elle me hurler dessus, plus ma colère augmente. Je suis, ce qu'on appelle communément dans le jargon caractérielle, un faux calme. En gros, c'est à dire que j'essaye de garder mon sang froid mais que je n'y arrive pas toujours. Et là, en l’occurrence, mon sang ne devient pas juste à une température plus élevée, mais il est en ébullition.

Elle comme moi avons un vécu différent. Visiblement, elle aurait été insultée gratuitement. Wouah, tu veux un mouchoir pour pleurer ? S'il te plaît, tu te plaint à moi et tu me dis que j'ai rien vécu de grave. Je n'ai pas de mère, conasse ! C'est pour ça que j'étais harcelé ! Je ne dis pas que ce qu'elle a vécu, c'est pas grave, non. On va pas se mentir, le harcèlement scolaire, c'est grave et il faut en parler ! Mais quand même, je suis pas vraiment au même niveau que "Ouin, les garsons cé dé mésants ki m'ont insultés et frappé. Y zont tousse tro horribles et mésants, ze pleure et me casse dans ma cokille." Je lâche un long soupire d'agacement et lorsqu'enfin, elle la ferme, la gifle part toute seule et j'y ai, malgré moi, mis un peu de force.

Oui, je sais, je vous entends déjà me dire que frapper une fille quand on est un peu, c'est pas glorieux, alors déjà d'une : putain de sexiste. Et de deux, je crois qu'il y a une petite ligne, vous savez comme les contrats d'assurance, en bas de la Convention des Droits de l'Homme qui dit que si la femme est trop casse-couille on peut la frapper. Ah ? On me souffle dans l'oreillette qu'on retrouve cette ligne dans le Coran. Bon bah au temps pour moi, alors. Je vais être Musulman pour les dix prochaines minutes. Peu après l'avoir giflée, je la prends par le col pour la mettre à ma hauteur.

- That's for shut the fuck up ! Tu ne sais pas pourquoi j'ai été harcelé, je ne te permettrais jamais de comparer mon vécu par rapport au tiens ! L'être humain et lâche et/ou hypocrite de nature, c'est un fait ! On n'est pas dans un monde de bisounours ! Faudrait peut-être atterrir et regarder la réalité en face, un jour ! Et puis, honnêtement, si t'as toujours été aussi chiante, tu crois pas que tu l'a un peu cherché ton harcèlement ?

Bon là, je suis peut-être allé trop loin dans mes propos. Les paroles ont dépassées mes pensées sous le coup de la colère. Qu'on se mette bien d'accord, ce n'est jamais la faute de la victime. Jamais ! C'est le harceleur qui a un problème, jamais la victime.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 37

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
En ligne
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  Dim 27 Aoû 2017 - 14:47

Après mes paroles de colère, le garçon pousse un soupir d'agacement avant de me gifler sans que je n'ai eu le temps de parer. Merde! J'ai pas eu le temps de faire le réflexe, mais c'est pas pour autant que je me calme, au contraire, ça m'énerve encore plus. En plus il se met à me prendre par le col pour se mettre à sa hauteur. Je fais de l'aïkido, tu veux que je te montre?!

"That's for shut the fuck up ! (c'était tout ce que j'avais à dire, ducon!) Tu ne sais pas pourquoi j'ai été harcelé, je ne te permettrais jamais de comparer mon vécu par rapport au tiens ! L'être humain et lâche et/ou hypocrite de nature, c'est un fait ! On n'est pas dans un monde de bisounours ! Faudrait peut-être atterrir et regarder la réalité en face, un jour ! Et puis, honnêtement, si t'as toujours été aussi chiante, tu crois pas que tu l'a un peu cherché ton harcèlement ?

Premièrement, je préfère un gars lâche qu'un gars hypocrite, au moins c'est simple de savoir s'il me déteste, et s'il m'insulte je peux m'en foutre puisque ce ne sera pas un kunai dans le dos! Deuxièmement, tu n'as pas besoin de me rappeler la cruauté du monde, je suis homosexuelle, j'en suis fière et je sais me défendre face aux têtes de merde d'homophobes, puisque je fais de l'aïkido depuis que je me suis fait tabassée par ces cons qui m'avaient déjà trahie! Et enfin, j'avais été sympa avec filles comme gars, alors c'est juste des hypocrites, même si c'était aussi une question de malchance! Oui, j'ignore ton histoire puisque je te connais pas, oui, mes propos étaient déplacés, et oui, tu as raison de t'énerver et de me gifler, mais je ne suis plus un pauvre enfant naïf qui croit que "tout va bien dans le meilleur des mondes", ni une soumise qui se tait aussi facilement quand on la gifle!"

Je ne suis pas une fille qui devient facile quand on me gifle, moi! Je suis une fille qui est préparée physiquement et mentalement aux insultes directs et aux coups, même si j'ai encore du mal avec les trahisons! Si jamais il tente encore une fois de me gifler, je pare. Je me retiendrai de faire la prise d'aïkido, la salle étant déjà assez bordélique comme ça, mais je me contenterai de serrer son poignet le plus fort possible. J'ai peut-être les larmes aux yeux, mais j'ai pas la garde complètement baissée.

HRP:
 

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]  

Revenir en haut Aller en bas
 
La galère à la salle de club d'aventuriers [PV Lavi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: