Partagez | 
 

 [U-5] Pyjamarama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1607
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) [U-5] Pyjamarama  Sam 5 Aoû 2017 - 16:04

Pyjamarama


Samedi 17 janvier – 19h00

Voilà plusieurs jours que j’avais contacté deux de mes amis proches à passer une soirée pyjama dans ma chambre. Haru n’était pas là ce week-end, sans doute rentrée chez ses parents, du coup j’en profitais évidemment pour pouvoir inviter les amis. Ainsi, Rikuo et Mina avait reçu de ma part, une semaine plus tôt, un petit sms signifiant qu’ils devaient venir absolument chez moi ce soir pour 19H.

En attendant leur arrivée, j’avais arrangé la chambre de façon à les accueillir. L’un des deux dormirait dans le lit d’Haru, tandis que l’autre devrait se contenter d’un sac à coucher par terre. En soit, c’était comme s’il allait dormir sur un futon, pas bien grave n’est-ce pas ? Bref, j’avais également placé sur mon bureau des petits plats que ma mère m’avait transmis et des bols avec des chips et autres cochonneries. J’avais également mis une pile de dvd près de mon ordinateur, histoire qu’on puisse en regarder un ou deux tranquillement. J’avais vraiment hâte qu’ils soient tous les deux là.

Pour patienter, j’avais également pris une bonne douche et enfilé mon nouveau kigurumi en forme de girafe que ma mère m’avait offert pour les fêtes. Ouais, je me trouvais sacrément mignonne dans cet accoutrement et j’avais hâte de le montrer à mes amis. Surtout que cela faisait un moment que je n’avais pas pu les voir. Nous étions tous les trois trop occupés et même si début du mois, j’avais été les voir pour leur souhaiter une bonne année, je n’avais pas pris la peine de leur proposer quelque chose. Enfin, jusque maintenant en tout cas. Et vu que ça avait été les fêtes, j’avais prévu un petit présent pour chacun. Je les avais emballés soigneusement et placés à proximité de la nourriture. J’espérais vraiment que cela leur ferait plaisir et j’avais clairement hâte qu’ils les déballent.

Il n’était que 18h30, je touillais dans la chambre, ne sachant pas quoi faire pour m’occuper. Puis, je constatai que j’avais complétement oublié de prévoir des boissons. Enfilant mes bottines par-dessus mon kigurumi et une grosse veste, je sortis du coup de l’établissement. Il fallait que je me dépêche à passer au kombini pour récupérer des bouteilles. Evidemment, j’attirais un peu les regards, mais ici au japon ce n’était pas rare de croiser des gens cosplayés ou ce genre de chose, donc seuls les étudiants étrangers remarquaient ma présence. Une fois arrivée à la supérette, je nous pris une bouteille de fanta à la fraise, un coca cherry, du thé à la framboise en bouteille et quelques autres boissons, ne sachant pas vraiment ce que les autres appréciaient. Une fois cela fait, je retournais vers le campus et le dortoir. Sur le chemin, je croisais Isao que je saluais avec un grand sourire avant de continuer mon chemin. Dans la chambre, je disposais tout correctement puis retirer bottines et veste. Bon, il était 19h moins cinq, ils ne devraient plus tarder maintenant.  

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3490
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Dim 6 Aoû 2017 - 1:54

Les choses c'était enchaînées à grande allure dernièrement. Enfin du moins c'est l'impression que j'en avais. En peu de temps, Akihito et moi étions de nouveau ensemble, nous avions passé la soirée d'Halloween ainsi que la nuit qui suivi ensemble, les jours d'après aussi par ailleurs et bien vite nous en étions arrivé aux vacances d'Hiver. Contrairement à l'année dernière où j'avais préféré trouver une excuse pour ne pas rentrer chez moi, cette année je n'avais pas eu le choix que de rejoindre le domicile familial. Il fallait bien que je rentre de temps à autres après tout et ce n'est pas ma mère qui allait manquer de m'en faire la remarque.

Je ne vais pas trop m'attarder sur la fin d'année que j'ai passé. Comme pas mal de monde j'imagine, j'ai passé le premier jour de l'année avec mes parents au temple comme s'était la tradition mais les autres jours furent relativement calme contrairement à ce que j'aurais imaginé. D'habitude, la nouvelle année était plutôt synonyme de fête de famille avec la ribambelle de cousins et cousines qui en découlaient mais pour une fois, suite à quelques soucis d'organisation celle-ci devrait attendre quelques semaines de plus pour avoir lieu.

Pour tout avouer, cela me déplaisait pas mal. Lors de la réunion de famille qui devait à la base se dérouler le jour de l'an, ma mère avait insistée pour que Lutecya « ma petite amie » soit présente. Il faut dire que dans son esprit, la jeune fille était déjà de la famille alors … heureusement que j'avais eu la bonne excuse de dire que Lutecya devait aussi rentrer chez elle pour voir sa propre mère. Mais bon, vu que l'assemblée était reporte … je n'avais plus trop d'excuse pour l'inviter cette fois-ci … Et il faudrait bien que je lui en parle bientôt pour qu'on tente de trouver une échappatoire à cette histoire.

La reprise des cours fut assez pénible de mon côté. Passant plus de temps avec Akihito qu'à étudier, j'avais pris pas mal de retard dans mes études et lorsque le message de rappel concernant l'invitation que je n'avais toujours pas fait arriva, je n'avais pas vraiment de temps à accorder à ça. C'est alors que Lutecya eu la bonne idée de me proposer une soirée pyjama à moi et une autre de ses amies. Mina, son nom me disait vaguement quelque chose mais honnêtement j'étais incapable de dire si je l'avais déjà croisé ou non. Je n'ai jamais eu bonne mémoire pour ce genre de chose il faut dire mais je verrais bien en la croisant. Quoi qu'il en soit, avec tout ça j'avais une bonne occasion de parler avec Lutecya même s'il faudrait peut-être attendre que Mina soit endormie pour aborder le sujet. Enfin on verra bien …

Pour ne pas changer à mes habitudes, j'avais passé la journée avec mon petit ami et ce n'est qu'à la dernière minute que je pris la direction de la chambre de ma meilleure amie. Elle n'était pas bien loin de la mienne alors je fis un rapide passage pour m'occuper vite fait de Chibi. Sur le moment, j'avais complètement oublié que j'avais un cadeau de la part de ma famille dans ma chambre alors c'est simplement en possession de mon sac habituel que j'arriva à la chambre U-5. Sans trop faire de manière, je toqua vite fait à la porte avant de rentrer directement.

« Salut Lut', désolé si je suis en retard. Je suis vite passé m'occuper de Chibi et je n'ai pas trop fait attention à l'heure » Ce qui n'est pas peu dire puisque je ne savais même pas si j'étais en retard au final. C'est après avoir déposé mon sac pas loin de l'entrée que je repris la parole « Et bien tu en as prévu des choses » Dis-je en apercevant vite fait tous les préparatifs de ma mini-prof. Et bah, il y a pas à dire, elle était toujours au top pour organiser des soirées. « Et joli pyjama, ça me rappelle étrangement celui de panda » plaisantais-je. Ouep, je crois qu'en s'en souvenait très bien tous les deux d'ailleurs. « Ton amie n'est toujours pas arrivée ? »

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Lun 7 Aoû 2017 - 10:06

Merdmerdmerdmerdmerdmerdmerd! Je dois courir vers la chambre de Lute-chan! Je sais très bien que c'est la chambre U-5, elle l'a marqué sur le SMS qu'elle m'a envoyé, la semaine dernière, mais si je marche je serai en retard! Hein? Vous vous demandez pourquoi je dois courir? Ah d'accord, vous êtes arrivés un peu tard.

Alors, je vous explique le schmilblick: j'étais en train de me promener un peu après avoir fait mes devoirs pour assouvir ma curiosité. Et aussi pour dire à Sumi-chan les bâtiments qui ont attisée ma curiosité. Donc, je croise des bâtiments en tout genres, sérieux comme insolites, avec des affiches d'évènements qui se dérouleront bien plus tard, quand je regarde un peu mon téléphone, pour écouter de la musique: 18h45! Je regarde la date d'aujourd'hui, c'est le 17 janvier, je regarde le SMS de Lute-chan:


NTT
46%
18:46
Lute-chan o/
  • 10/01 - 19:21

  • Coucou! C'est pour te dire que tu dois absolument venir à 19h chez moi pour la soirée pyjama! ^^

linus pour epicode


"Merde!"

Je cours donc en direction de mon lycée afin de récupérer ma DS (avec "Spectrobes: Les portes de la galaxie") et ma PSP (avec "Project DIVA 2nd"), je prends ce qui est nécessaire pour pouvoir dormir dans la chambre de Lute-chan, puis je cours vers la chambre de Lute-chan. Je regarde l'heure en même temps: 18h59. Merdmerdmerdmerdmerdmerdmerd! Si je marche je suis en retard! J'arrive donc en trombe dans la chambre U-5, épuisée et toute transpirante.

"Désolée... d'être en retard!.. J'ai arrêté... la promenade... un peu trop tard!"

Je regarde l'heure sur mon téléphone: 19h01. Ouf! Une minute! C'est pas grand chose comme retard. De toute façon on n'est pas à une minute près, on n'est pas dans un rendez-vous, non plus. Je prends le temps de reprendre mon souffle avant de regarder la tenue de Lute-chan et de voir ce certain Rikuo.

"Joli pyjama, Lute-chan."

Et je me rends compte aussi qu'elle a tout préparé. Après tout c'est sa chambre et c'est une soirée pyjama, donc c'est normal de préparer un minimum sa chambre.

HRP:
 

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1607
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Lun 7 Aoû 2017 - 12:58

Pyjamarama


J’étais là, assise calmement sur mon lit, attendant. En réalité, il n’y avait que l’aspect physique de ma personne qui était calme. Dans mon cerveau, ça bouillonnait littéralement. J’avais envie de sauter partout parce que j’étais genre juste trop heureuse d’avoir mes amis qui venaient ce soir, et même s’ils n’étaient pas en retard, j’étais tentée de passer par leur chambre pour les tirer jusqu’ici. Ouais, j’avais vraiment envie de les voir et rigoler en leur compagnie. Et quand j’entendis quelqu’un toquer à ma porte et la porte s’ouvrir, je sautai littéralement de mon lit pour atterrir debout sur mes deux jambes un grand sourire aux lèvres. Rikuo était là ! «  Salut Lut', désolé si je suis en retard. Je suis vite passé m'occuper de Chibi et je n'ai pas trop fait attention à l'heure. » Ha bon, il est en retard ? Je tourne ma tête vers mon petit réveil en forme de tête de panda sur la table de chevet, 18h50. Heu… il est loin d’être en retard, qu’est ce qu’il raconte ? Ha, je sais, il a juste pas regardé sa montre je parie. « T’en fais pas, t’es à l’avance. Comment il va lui d’ailleurs ? Toujours aussi cute ? » demandai-je, voulant avoir des nouvelles de la petite boule de poils qu’on avait trouvé à l’arrière du restaurant de sushi.

«  Et bien tu en as prévu des choses » me fit-il remarquer, ce qui tira un grand sourire sur mon visage. « Je savais pas ce que vous voudriez manger et grignoter, donc j’ai mis un peu de tout. » rigolai-je alors que Rikuo me complimentait littéralement sur mon pyjama, ce qui me fit plaisir. Je lui lancé un « T’as vu comment il est cool ? » alors que je tournai sur moi-même pour montrer ma tenue sous toutes ses coutures. J’adorais les oreilles du pyjama, mais aussi l’espèce de queue avec la boule marron au bout en mode fluffy. C’était juste trop marrant. Maman avait encore visé juste niveau cadeau. « J’adore cette tenue, et oui, le panda s’était aussi une sacrée affaire ! Installe-toi où tu veux, on attend plus que Mina. » lui dis-je une fois que j’eus fini de faire ma top modèle avec mon pyjama.

Je m’asseyais à nouveau, alors que mon meilleur ami me demandait si Mina était déjà arrivée. Je n’eus pas le temps de lui répondre, que cette dernière passait la porte en trombe, essoufflée. Pour une entrée fracassante, c’était de haut ordre. Décidément, quand ce n’était pas moi qui en faisait des tonnes, c’était les autres. Je suis sûre que Riri se demande où il a atterri. Le pauvre haha.

«  Désolée... d'être en retard!.. J'ai arrêté... la promenade... un peu trop tard! » s’excusa Mina, entre deux souffles difficiles. Elle avait dû courir longtemps la pauvre pour se retrouver dans cet état. Et je ne sais pas ce qu’ils ont avec leur histoire de retard, mais ils ne le sont pas du tout. A croire qu’ils aiment se stresser pour rien. «  T’en fais pas, t’avais pas besoin de courir. Le retard, c’est pas si mal. » rigolai-je, me levant pour prendre un gobelet et lui verser une boisson pour l’aider à récupérer. J’en proposais ensuite un à Rikuo, avant de m’en servir. J’étais d’un coup la fille la plus heureuse du monde. Mes deux amis les plus proches étaient présents dans ma chambre, et il était clair qu’on allait passer une chouette soirée tous ensemble ! Mina me grattifia d’un compliment pour mon pyjama, je la remerciais avec un sourire. « Si tu as besoin de te changer, tu peux le faire dans la salle de douche. On a rien de particulier ici pour se changer malheureusement. » lui porposai-je alors, tandis que Lacie fit enfin sa grande apparition. La demoiselle avait dormi toute la journée sous mon lit, et c’est sans doute l’arrivée de Mina en grand bruit qui avait dû la tirer de son sommeil. Dans tous les cas, cette dernière sortis de sous le lit pour se diriger vers Rikuo, qu’elle connaissait maintenant depuis longtemps. Elle se posa sur ses pieds, attendant calmement des caresses de sa part.

« Haha, la flemmarde a enfin émergé. Bon, sinon, vous voulez commencer par quoi ? J’ai des films, y a la ps4 qu’on peut brancher dans la salle commune ou bien discuter ! C’est un peu comme vous voulez, surtout que vous ne m’avez pas vraiment parler de comment ça s’est passé les fêtes de votre côté ! » m’exclamai-je alors, impatiente d’en apprendre plus. Il faut dire que les miennes avaient été sacrément calme. En dehors de l’Hatsuhinode avec Isao, il ne s’était pas passé grand-chose. Je ne suis même pas sûre d’en avoir parlé à l’un d’entre eux d’ailleurs. Ils penseraient quoi du fait que j’ai passé cet évènement avec un presque-inconnu trop adorable qui m’a fait un semi-câlin ? Aaarf, il faut quand même que je demande l’avis de mes amis. Ca me parait dingue comme histoire, mais dans tous les cas, je veux d’abord savoir ce que eux ont fait tout ce temps !


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3490
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mar 8 Aoû 2017 - 4:48

« T'en fais pas, t'es à l'avance. Comment il va lui d'ailleurs ? Toujours aussi cute ? »

Au moins j'étais rassurée pour l'heure même si honnêtement je doutais qu'elle m'en veille pour quelques minutes de retard, surtout si c'était pour m'occuper de mon petit pensionnaire à fourrure.

« Ca va, il se mord toujours la langue mais je crois qu'on peut dire que ça fait partie intégrante de son charme maintenant » C'est vrai que depuis que nous l'avions trouvé il n'avait pas perdu cette mauvaise habitude et selon le vétérinaire que j'avais été voir avec lui pendant les vacances, il y avait peu de chance pour que cela change un jour. Au moins ce n'était pas dangereux pour lui c'était déjà ça. « Ma mère l'adore cela dit alors si on ne retrouve jamais ses maîtres je crois qu'il a une bonne place de libre chez moi » et ce n'était pas plus mal puisque, honnêtement, je m'étais déjà attaché à cette boule de poils moi aussi.

« Je savais pas ce que vous voudriez manger et grignoter, donc j'ai mis un peu de tout » Dit-elle à ma remarque sur ses préparations.

« Tu as bien fait, et puis au moins on est sûr de ne pas mourir de faim » plaisantais-je avant d'enchainer sur la tenue qu'elle portait.

« T'as vu comment il est cool ? J'adore cette tenue, et oui, le panda s'était aussi une sacrée affaire ! Installe-toi où tu veux, on attend plus que Mina » Dit-elle après m'avoir montré sa tenue sous toutes les coutures. Il y a pas à dire, je serais toujours surpris pas les trouvailles de la famille Landa.

Sans attendre, je m'installe sur son lit en cherchant la petite Lacie du regard. Hum, elle était souvent à sautillé partout d'habitude, j'étais surpris de ne pas la voir déjà apparaître. Cela dit, je n'eu pas le temps de chercher plus longtemps puisqu'en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la jeune fille que je devinais être Mina fit son apparition, complètement essoufflée par sa récente course. Bon bah, au moins je n'étais pas le seul à m'inquiéter de la ponctualité on dirait, ça faisait déjà un point en commun.

« Désolée... d'être en retard!.. J'ai arrêté... la promenade... un peu trop tard! » Dit-elle entre deux souffles du mieux qu'elle pouvait.

« T'en fais pas, t'avais pas besoin de courir. Le retard, c'est pas si mal »

« Et puis on a tout notre temps tu n'as pas à t'en faire » Ajoutais-je avant de la saluer vite fait.

Pendant ce temps-là, Lute en bonne maîtresse de maison lui servi un truc à boire pour l'aider à récupérer avant de me proposer une boisson à mon tour. C'est d'ailleurs volontiers que j'accepta avant qu'elle ne se serve à son tour.

Alors qu'elle parlait avec Mina de la marche à suivre si elle souhaitait se changer, la petite Lacie que je cherchais en arrivant sortie tranquillement du dessous de lit. Et bah, on t'a réveillé ma grande ? Sans attendre, à l'instant même où elle fut à portée je ne me retint pas de la caresser. Cela dit elle semblait intriguée par une odeur sur moi. A oui, elle captait sûrement celle de Chibi maintenant.

« Haha, la flemmarde a enfin émergé. Bon, sinon, vous voulez commencer par quoi ? J'ai des films, y a la ps4 qu'on peut brancher dans la salle commune ou bien discuter ! C'est un peu comme vous voulez, surtout que vous ne m'avez pas vraiment parlé de comment ça s'est passé les fêtes de votre côté ! »

« Je crois surtout qu'il faut laisser un peu de temps ton amie de récupérer » plaisantais-je tout en attrapant Lacie pour la mettre sur mes genoux. « Si ça vous va on peut mettre un film et discuter un peu. C'est vrai que ça fait un moment qu'on a pas eu le temps de parler » Et ce n'est pas les fois où on se croisait en cours qui nous donnait beaucoup l'opportunité de papoter longtemps. « Et puis je ne connais pas encore ton amie. Euh … » Ouais la sur le coup j'étais un peu ennuyé puisque de souvenir, Lutecya l'avais toujours désigné par son prénom et bon, ne la connaissant pas je me voyais mal l'appeler directement par son prénom.

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mar 8 Aoû 2017 - 13:52

"T’en fais pas, t’avais pas besoin de courir. Le retard, c’est pas si mal.

Et puis on a tout notre temps tu n'as pas à t'en faire"

Bon c'est vrai, on n'est pas dans un rendez-vous important non plus. C'est juste une soirée au calme avec Lute-chan et son meilleur ami. Lute-chan me donne un gobelet d'eau, je le bois cul sec, j'ai bien besoin de me désaltérer. Je lui complimente sur son pyjama et elle me remercie avec le sourire.

"Si tu as besoin de te changer, tu peux le faire dans la salle de douche. On a rien de particulier ici pour se changer malheureusement.

T'inquiètes pas. Au moins, j'aurais pas besoin de me changer demain matin."

Je vais donc dans la salle de douche, je prends ma serviette et mes affaires de rechange, je me déshabille, je retire toute ma transpiration avec ma serviette et je remets mes affaires de rechange. Je prendrai ma douche demain matin, j'ai pas envie de faire attendre Lute-chan et Rikuo plus longtemps. Je rentre donc dans la chambre de Lute-chan. Rikuo a maintenant un chien sur ses genoux.

"Haha, la flemmarde a enfin émergé. Bon, sinon, vous voulez commencer par quoi ? J'ai des films, y a la ps4 qu'on peut brancher dans la salle commune ou bien discuter ! C'est un peu comme vous voulez, surtout que vous ne m'avez pas vraiment parlé de comment ça s'est passé les fêtes de votre côté !

Je crois surtout qu'il faut laisser un peu de temps ton amie de récupérer. Si ça vous va on peut mettre un film et discuter un peu. C'est vrai que ça fait un moment qu'on a pas eu le temps de parler. Et puis je ne connais pas encore ton amie. Euh …

Aranako Mina."

Je dis ça, froidement. De toute façon, Lute-chan connaît ma façon de parler envers les garçons. Elle connaît très bien mon traumatisme de mes années collège. Sinon, je pense que je peux lui dire ce que j'ai amené.

"Sinon, j'ai amené ma DS avec "Spectrobes: Les portes de la galaxie", que je t'avais parlé, Lute-chan, et ma PSP avec "Project DIVA 2nd"."

Je dis ça pour après le film et la discussion pour connaître Rikuo. Comme c'est le meilleur ami de Lute-chan, je pense que je devrais mieux faire baisser la méfiance envers lui, même si c'est dur. Mettez-vous à ma place: vous avez tellement subis de trahisons gratuites par les camarades de sexe opposé à vous que ça a forgé une partie de votre caractère et vous voyez une personne de sexe opposé à vous qui se trouve être le meilleur ami d'une amie que vous adorez. Est-ce que ce sera facile d'être sociable avec le meilleur ami?

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1607
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mar 8 Aoû 2017 - 21:34

Pyjamarama


Haaa, quel bonheur de pouvoir réunir mes deux amis les plus proches dans la même pièce ! J’étais vraiment fière de moi, car j’estimais que c’était important qu’ils puissent au moins se rencontrer. Bien sûr, j’espérais sincèrement qu’ils allaient pouvoir devenir un minimum amis, malgré que la méfiance qu’avait Mina envers les hommes n’allait pas faciliter les choses. M’enfin, j’avais quand même un bon pressentiment quant à la tournure de la soirée.  Rikuo fut le premier à arriver, ce qui ne m’étonnait pas vraiment. Je profitais de sa présence pour demander des nouvelles de Chibi, le petit chien qu’il avait reccueilli et trouvé surtout derrière le restaurant où je travaille. « Ca va, il se mord toujours la langue mais je crois qu'on peut dire que ça fait partie intégrante de son charme maintenant » me répondit-il à mon interrogation, ce qui me rassurait pas mal d’ailleurs. J’étais bien contente que leur cohabitation se passait bien, et connaissant Riri, il devait même s’être attaché à la petite boule de poils. « Ma mère l'adore cela dit alors si on ne retrouve jamais ses maîtres je crois qu'il a une bonne place de libre chez moi. » ajouta-t-il alors.

« Haa, ça c’est une super bonne nouvelle ! Je craignais qu’on ne doive trouver une autre solution dans le cas où on ne retrouvait pas ses maîtres. Cela dit, vu le temps qui est passé, je crois sincèrement qu’on ne les retrouvera pas. Finalement, je me demande même s’ils ne l’ont pas abandonné… pauvre bête. » me désolai-je un peu. Je ne comprenais pas vraiment cette habitude que pouvait avoir les gens à abandonner leur animal dès qu’il devient un peu trop encombrant. Surtout que Chibi, bah… son nom indique parfaitement sa taille vous voyez ? Qu’est-ce que ce genre de personne peut m’énerver l’air de rien. Si t’es pas capable de t’occuper d’un chien, ne l’achète pas ! Et alors que je fulminais, assise sur mon lit, Rikuo me fit un compliment sur mon pyjama. Ce qui me sortait de ma morosité passagère tandis que je me redressais pour lui montrer ma tenue sous toutes ses coutures, ce qui valut un large sourire de sa part. Haha, merci Riri, tu m’empêches d’être de mauvaise humeur !

A peine eu-je fini de le faire et d’avoir discuté de la quantité de nourriture prévue pour la soirée, Mina débarqua toute essoufflée, s’excusant d’arriver en retard. Je la rassurai, après tout, c’est pas pour une minute que je vais râler. Et Rikuo semble du même avis que moi car ce dernier essaye de la rassurer. Pour aider mon amie toute désaltérée, je lui sers un verre d’eau avant de faire de même pour Rikuo et moi-même. Puis, j’explique pour elle se changer. Evidemment, elle n’aurait pas le choix d’aller dans la salle de douche commune, vu que même dans les dortoirs universitaires, on n’a pas droit à des salles de bains privées. « T'inquiètes pas. Au moins, j'aurais pas besoin de me changer demain matin. » me répondit-elle avant de se diriger vers le lieu indiqué, me laissant à nouveau seule avec mon meilleur ami.

Ce dernier s’était installé sur mon lit, alors que Lacie daignait enfin sortir de sa cachette. Et alors que je faisais une remarque sur son comportement quelque peu flemmard, je remarquai qu’elle était légèrement perturbée par l’odeur de Chibi sur les vêtements de Rikuo. Je retins un rire en voyant ses yeux globuleux le regarder d’un drôle d’air. Alors que Mina nous rejoint assez rapidement, je propose diverses activités, histoire qu’ils puissent choisir ce qu’ils souhaitaient. « Je crois surtout qu'il faut laisser un peu de temps ton amie de récupérer. » plaisanta-t-il, ce qui me tira un rire avant que je lui donne raison. « Si ça vous va on peut mettre un film et discuter un peu. C'est vrai que ça fait un moment qu'on a pas eu le temps de parler.  Et puis je ne connais pas encore ton amie. Euh … » proposa donc Rikuo, beugant légèrement sur le nom de Mina, cette dernière le donnant de manière assez … glaciale. Ouais, bon, j’aurai peut-être dû prévenir Rikuo de sa difficulté avec le sexe masculin. My Bad.

«  Oui, je trouve que c’est une super idée de se mettre un film ! Et puis, comme ça vous pourrez me raconter plein de chose ! Fêtes-moi rêver, j’étais toute seule pour les fêtes. » rigolai-je alors, oubliant de préciser que j’avais été tout de même accompagner d’Isao pour l’Hatsuhinode.

« Sinon, j'ai amené ma DS avec "Spectrobes: Les portes de la galaxie", que je t'avais parlé, Lute-chan, et ma PSP avec "Project DIVA 2nd". » m’annonça donc Mina, ce qui eut pour effet d’attirer quelque peu mon attention. « Hooo ! Super, j’ai trop hâte que tu me montres cet histoire de disney au style de Pokémon. Tu connaissais ce jeu toi Rikuo ? » demandai-je, tout en me dirigeant vers la pile de DVD que j’avais mis à côté de mon portable. Je leur aurai bien proposé différents titres, mais j’avais très envie de mettre Les Souvenirs de Marnie, histoire de ne pas culpabiliser si on ne regardait qu’à moitié. « J’espère que ça ne vous gêne pas que je choisisse, mais j’ai envie de mettre Souvenirs de Marnie… » rigolai-je alors que j’allumais mon portable et ouvrait le lecteur de CD. Je lançais donc le DVD, avant de me poser sur mon lit, invitant Mina à nous rejoindre. « Bien, alors, racontez-moi tout ! » demandai-je, une lueur de curiosité dans les yeux, attendant impatiemment tous les détails croustillants.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3490
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mer 9 Aoû 2017 - 4:10

« Aranako Mina » me répondit froidement l'amie de ma mini-prof.

Je ne cachais pas ma surprise à l'intonation de la lycéenne et je me demandais si j'avais fait quelque chose mal depuis son arrivée mais rien ne me paraissait offensant. Je veux bien que je ne suis pas spécialement une lumière mais non, je ne voyais vraiment pas. On s'était croisé avec et j'avais merdé d'un façon ou d'une autre ou … ?

« Oui, je trouve que c'est une super idée de se mettre un film ! Et puis, comme ça vous pourrez me raconter plein de choses ! Fêtes-moi rêver, j'étais toute seule pour les fêtes » Plaisanta Lute tout à coup. Je ne sais pas si elle voulait faire diversion et passer à autre chose sans accroc ou si elle n'avait tout simplement pas fait attention. Bah, je n'allais pas m'arrêter sur ça de toute façon.

« Toute seule ? Ca ne te ressemble pas » Dis-je légèrement étonné.

Lutecya n'était pas du tout le genre de personne que je voyais rester tranquillement toute seule à moins de ne pas être bien et puis, j'aurais cru qu'elle aurait prévu au moins un petit quelque chose avec sa mère. Enfin, je lui poserais la question plus tard pour en savoir un peu plus.

Par la suite, Mina annonça à l'étudiante qu'elle avait apportée des jeux de Ds et Psp dont elles semblaient avoir parlée toutes les deux.

« Hooo ! Super, j'ai trop hâte que tu me montres cette histoire de disney au style de Pokémon. Tu connaissais ce jeu toi Rikuo ? »

« Pas du tout, ça fait longtemps que je n'ai plus pris le temps de jouer à la console en fait »

C'était pas faux, entre Akihito, mes études et les clubs je n'avais plus vraiment pris la peine de faire un tour au magasin de jeux-vidéo pour compléter ma collection. Je n'avais même plus eu le temps de l'allumer ni de retrouver mes chargeurs en fait donc ça n'aidait pas non plus. Cela dit, je dois avouer que cette histoire de Disney style pokemon m'intriguait. J'avais déjà vu des mélanges bizarres comme celui qui donna kingdom hearts plus tard mais je ne me doutais pas que d'autres licences jouaient aux apprentis sorciers en mélangeant un peu n'importe quoi.

Alors que je lui répondais, Lute s'était déjà avancé vers la pile de DvD qu'elle avait préparé non loin de son portable.

« J'espère que ça ne vous gêne pas que je choisisse, mais j'ai envie de mettre Souvenirs de Marnie… »

« Pas de soucis, je n'ai jamais eu bon goût pour choisir les films de toutes façons donc c'est comme vous préférez. Et puis je ne connais pas ce film alors … »

Ouep, je n'étais pas très difficile en plus de ça et si ça pouvait faire plaisir à mon amie ce n'était pas plus mal. Quoi qu'il en soit je me doutais qu'on prendrait plus de temps à parler qu'à regarder le petit écran alors le reste ce n'était pas vraiment important.

Sans attendre, Lutecya s'avança pour lancer le début du film avant de venir s'installer à mes côtés sur le lit. Sa petite Lacie toujours présente sur mes genoux depuis tout à l'heure se décida à changer de place pour rejoindre joyeusement sa maîtresse. Logique qu'elle préfère sa maman au squatteur qui venait en plus avec l'odeur d'une autre bestiole sur lui. Ah les bêtes je vous jure. Enfin, au moins je pouvais boire tranquillement sans avoir peur de tout renverser à cause de la petite chienne.

« Bien, alors, racontez-moi tout ! » S'explama tout à coup l'étudiante après avoir proposé à Mina de venir s'installer avec nous.

Je ne cache pas que je bugais un peu en entendant Lutecya. Quand elle disait « racontez-moi tout » la première chose que j'avais en tête c'était de lui parler de la soirée à laquelle je devais l'inviter bientôt. Ouep mais non, ce n'était pas vraiment le moment même si je sais qu'elle ne m'en tiendrait pas rigueur. Elle avait accepté de jouer le rôle de fausse petite-amie à mes côtés et ce, jusqu'à ce que je me décide à faire mon coming-out. Chose qui honnêtement pouvait attendre trèèèèèèès longtemps. Le plus longtemps possible si j'ose dire même si je savais que vu ma capacité à garder des choses secrètes, cela ne pouvait pas s'éterniser.

« Je n'ai rien de particulier à raconter en fait, j'ai juste passé les vacances avec mes parents » Dis-je le plus calmement possible avant de me mettre à bafouiller un peu « Mais euh … » j'avais un peu de mal à trouver mes mots et je n'osais pas trop parler devant Mina du bordel dans lequel je m'étais mis et je n'avais pas non plus particulièrement envie de faire d'allusion à ma relation avec Akihito face à quelqu'un que je venais à peine de rencontrer et dont je ne savais absolument rien. « Lute, j'aurais besoin de ton aide pour un truc... au sujet de mes parents justement » dis-je finalement en espérant qu'elle ait compris le message.

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mer 9 Aoû 2017 - 16:01

Ce certain Rikuo semble surpris de ma réaction, Lute-chan n'a donc pas l'air de l'avoir prévenu. Bon, fais un effort, il n'est pas si mauvais que ça, comme garçon, si c'est le meilleur ami de Lute-chan, il le sera forcément avec toi. Donc je fais un grand effort mental pour prévenir le gars, mais c'est pas gagné du tout pour ne pas perdre la froideur de mon intonation envers Rikuo. En attendant, Lute-chan décide de plaisanter un peu.

"Oui, je trouve que c’est une super idée de se mettre un film ! Et puis, comme ça vous pourrez me raconter plein de chose ! Fêtes-moi rêver, j’étais toute seule pour les fêtes.

Toute seule ? Ca ne te ressemble pas

Tu t'es ennuyée comme un rat mort?"

Demandais-je, étonnée aussi. C'est quelqu'un qui aime être avec quelqu'un d'autre pour pouvoir s'amuser.

"Sinon, j'ai amené ma DS avec "Spectrobes: Les portes de la galaxie", que je t'avais parlé, Lute-chan, et ma PSP avec "Project DIVA 2nd".

Hooo ! Super, j'ai trop hâte que tu me montres cette histoire de disney au style de Pokémon. Tu connaissais ce jeu toi Rikuo ?

Pas du tout, ça fait longtemps que je n'ai plus pris le temps de jouer à la console en fait"

Tu m'étonnes que beaucoup ne connaissent pas. Beaucoup savent que "Disney" a pu faire "Kingdom Hearts" avec "Square Enix" mais pour la version "Disney" de "Pokémon", c'est vrai que pas grand monde en ait entendu parler. Et de toute façon, Rikuo et Lute-chan sont deux étudiants donc c'est pas si facile de trouver le temps.

Bref, Lute-chan va vers la pile de DVD qui est pas loin de son portable. Pendant ce temps, j'aimerais prévenir enfin Rikuo, mais je ne peux pas retirer le côté froid de mes paroles.

"En fait, si je te parle comme ça c'est que j'ai été trahie par tellement de garçons que ça me rend froide et méfiante envers eux, toi y compris."

Voilà, comme ça c'est dit. J'espère que mon côté froid arrêtera de subsister devant lui car ça peut devenir embêtant pour le gars, même s'il va finir par s'y habituer. Mais c'est pas facile de faire des exceptions comme ça, je me dois d'être réaliste.

"J'espère que ça ne vous gêne pas que je choisisse, mais j'ai envie de mettre Souvenirs de Marnie…

Pas de soucis, je n'ai jamais eu bon goût pour choisir les films de toutes façons donc c'est comme vous préférez. Et puis je ne connais pas ce film alors …

Perso, je ne regarde pas trop de films, je suis trop active pour ça. Donc je ne suis pas difficile."

Bon, ça me permet de connaître un peu ce film même si je passerai plus de temps à discuter qu'à regarder. Lute-chan lance le film et le petit chien va sur les genoux de Lute-chan. Je prends donc des chips. Lute-chan m'invite à m'assoir sur le lit pour les rejoindre et c'est ce que je fais, avec les chips.

"Bien, alors, racontez-moi tout !"

Ben... j'ai pas grand chose à dire concernant les fêtes si ce n'est... si ce n'est que j'ai passé Noël avec ma famille et le Nouvel An aussi. J'avoue que j'aurais voulu que Sumi-chan me rejoigne pour ça, mais bon, passer le Nouvel An en n'ayant rien à faire, ça me fait dire que ça vaut pas le coup de lui en parler.

"Je n'ai rien de particulier à raconter en fait, j'ai juste passé les vacances avec mes parents. Mais euh …"

Rikuo a l'air de galérer à trouver des mots, donc je vais lui dire ce que j'ai à dire.

"Perso, j'ai juste passé Noël avec ma famille, avant que ma mère ait tout préparé pour ta gueule de bois quand on est allé à la salle d'arcade, et que j'ai passé le Nouvel An seule. J'aurais peut-être dû me promener avec Sumi-chan, mais sinon..."

Ca aurait été plus drôle, mais voilà, tout ce qu'on pourrait faire, c'est faire une séance photo devant certains bâtiments en fête, car je rappelle qu'on est trop jeunes pour boire de l'alcool.

"Lute, j'aurais besoin de ton aide pour un truc... au sujet de mes parents justement"

Bon ça, ça ne me concerne pas. Lute-chan doit comprendre ce que Rikuo dit, mais moi, je verrai plus tard.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1607
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Jeu 10 Aoû 2017 - 14:28

Pyjamarama


J’avais vraiment très envie que mes amis me racontent à peu près tout ce qu’ils avaient fait pendant les fêtes. Mais je vous ai déjà plus ou moins expliquer pourquoi et vaut mieux que j’évite de tourner trop en rond, sinon je vais finir par creuser un trou dans le sol. Lolilol. « Toute seule ? Ca ne te ressemble pas » avait alors réagi Rikuo, assez étonné de ce que je venais de dire, et ce n’était pas le seul vu que Mina le rejoignit dans ses propos. « Tu t'es ennuyée comme un rat mort? » je rigolai un peu en voyant leur tête. Je crois qu’ils avaient rarement l’habitude de me voir être toute seule. Alors, tandis que j’avais proposé différentes choses et que j’allais m’intéresser à ma pile de DVD je pris la peine de leur répondre. «  Toute seule oui, enfin, presque. J’ai été invitée à la dernière minute par Sakubara pour l’accompagner à l’Hatsuhinode. Mais en dehors de ça, c’était fête dans la chambre de l’université. Maman est partie pour la période des fêtes à l’étranger, à cause du boulot. » je poussai un léger soupir, ça m’avait pas mal dérangée qu’elle parte au fond.

Mina me tira de mon petit coup de mou en parlant des jeux qu’elle avait emmenés avec elle pour la soirée. J’avais quand même assez hâte de tester ce Spectrobes je sais pas trop quoi. Je lance même un regard à Rikuo en lui demandant si ce jeu, il le connait. « Pas du tout, ça fait longtemps que je n'ai plus pris le temps de jouer à la console en fait. » m’avait-il répondu et je fis un sourire contrit. Ouais, avec les études et tout le reste, c’est jamais évident d’ajouter des autres moyens de se distraire. Bon, moi, j’ai pas de petit ami, mais ça m’empêche pas d’être tout le temps occupée. Je me dis qu’il ne me restera bientôt plus qu’un an à tenir se rythme, après… ce sera un autre monde et un autre univers, tout simplement. « On est deux.. la dernière fois que j’ai pu vraiment geeker, c’est en décembre quand je préparais un article sur starcraft. » avouai-je alors, pour montrer une forme de soutien à mon meilleur ami.

Bref, il faut que l’on mette un film maintenant, histoire d’avoir un truc de fond. Même si, connaissant les apôtres, le film risquait de ne pas attirer beaucoup l’attention. Je me dirigeais donc vers la pile de DVD, trifouillant dedans à la recherche d’un en particulier. C’est alors que j’entendis les paroles de Mina. « En fait, si je te parle comme ça c'est que j'ai été trahie par tellement de garçons que ça me rend froide et méfiante envers eux, toi y compris. » Haa, elle lui avait avoué la raison de sa froideur. Tant mieux, j’avoue que je me voyais mal l’expliquer à sa place en réalité. Tout simplement parce que je ne savais pas si elle souhaiterait qu’il le sache ou non. « Tu verras, elle va être plus sympas au fil du temps, faut juste qu’elle s’habitue à ta présence. C’est un peu comme les chats ou les chiens quand il y a un inconnu dans la maison… Au début, ils sont méfiants et risquent de te griffer, puis ils viennent demander un câlin. » plaisantai-je alors pour détendre l’atmosphère tandis que j’arrivais à mettre la main sur le DVD de Souvenirs de Marnie. Je plaçai le tout dans mon portable et le mis en route, tout en m’excusant de ne pas leur laisser le choix. En tout cas, ils ne me le reprochèrent pas, ce qui m’arrangeait bien. Rikuo fit même une plaisanterie sur ses propres choix de film, ce qui me tirait un sourire alors que je m’installais à nouveau sur mon lit.

Ca ne dérange pas non plus Mina, vu que cette dernière n’en regarde pas spécialement en temps normal. Tant mieux, pour le coup, je culpabilise moins de faire mon égoïste. Maintenant, j’attends impatiemment qu’ils m’en disent plus sur leurs vacances et leur fêtes de fin d’années. J’ai vraiment envie de tout savoir, même les petites conneries qui ont pu se passer, histoire que l’on puisse rigoler.

«  Je n'ai rien de particulier à raconter en fait, j'ai juste passé les vacances avec mes parents. Mais euh … » commença Rikuo, cherchant ses mots pour la fin de sa phrase. Arf, je vois… Moi qui comptait sur lui pour me raconter comment ça s’était passé avec sa famille plutôt étrange. Il m’avait déjà expliqué que normalement, pendant les fêtes, tout le monde débarquait et ça devenait un peu strange pour lui. A croire que cette fois-ci, ils ont su se tenir en laisse. « Perso, j'ai juste passé Noël avec ma famille, avant que ma mère ait tout préparé pour ta gueule de bois quand on est allé à la salle d'arcade, et que j'ai passé le Nouvel An seule. J'aurais peut-être dû me promener avec Sumi-chan, mais sinon... » expliquait alors Mina pendant que Rikuo cherchait toujours ce qu’il avait à me dire. J’avais l’impression surtout qu’il ne voulait pas dire quelque chose devant la demoiselle, mais j’en aurai sans doute le cœur net juste après. « Je te rappelle que c’était pas vraiment une gueule de bois d’abord, j’étais surtout fatiguée vu que je n’avais pas beaucoup dormi. » rigolai-je alors. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle avait besoin de revenir pour la énième fois sur ça, mais j’avais pas envie de commencer à en parler à une soirée pyjama alors qu’on avait déjà abordé le sujet sous tous ses angles à la salle d’arcade.

« Lute, j'aurais besoin de ton aide pour un truc... au sujet de mes parents justement » finit par dire Rikuo, je le regardais d’abord d’un œil bizarre, avant de comprendre où il voulait en venir. Donc, si je comprenais bien, il souhaitait faire son coming out auprès de sa famille. « Pas de soucis, je suppose que ça concerne … hum… notre relation ? » demandai-je alors, juste pour être sûre que je ne m’étais pas trompée. Et au moins, j’évitais de dire tout haut que je jouais le rôle de la fausse copine et qu’il était en réalité près à dire toute la vérité à ses parents. « La question est… quand tu veux le faire et comment ? je suis sûre qu'ils seront étonnés de savoir qu'on est plus ensemble. » ajoutai-je, avant de tourner mon regard dans la direction du film, où il y avait un gros plan sur Marnie. Je ne regardais pas vraiment ce qu’il se passait. J'avais utilisé la dernière phrase pour brouiller les pistes de la réel question posée. Ce n'était pas à moi à dire ce qu'il se passait réellement à Mina. D'ailleurs, je détournai mon regard vers elle, avant de poser une question qui m’avait toujours taraudée. « Dis Mina, j’ai jamais osé te demander, mais comment tu as eu le courage de parler à tes parents de ton homosexualité ? » Au moins, on pourrait toujours utiliser le coming out de la demoiselle pour monter un plan à destination des parents de Rikuo.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3490
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Jeu 17 Aoû 2017 - 4:20

« En fait, si je te parle comme ça c'est que j'ai été trahie par tellement de garçons que ça me rend froide et méfiante envers eux, toi y compris » M'informa tout à coup l'amie de Lutecya alors que celle-ci s'attardait non loin de sa pile de Dvd.

Je dois bien avouer que j'étais assez perplexe et je ne savais vraiment pas trop quoi en penser. J'étais certes reconnaissant que la lycéenne me prévienne d'elle-même plutôt que de laisser un froid s'installer sans que j'en connaisse la raison mais d'un autre côté je ne savais pas comment gérer cette nouvelle information. Il faut dire que c'est la première fois que je ne suis pas spécialement apprécié pour une raison euh … biologique ?

« Ah ok je vois » laissais-je échapper alors que j'analysais toujours ses paroles.

« Tu verras, elle va être plus sympa au fil du temps, faut juste qu'elle s'habitue à ta présence. C'est un peu comme les chats ou les chiens quand il y a un inconnu dans la maison… Au début, ils sont méfiants et risquent de te griffer, puis ils viennent demander un câlin. »

Je souris légèrement aux dire de mon amie qui d'une certaine manière tentait de me rassurer. Ouais, j'imagine que ça irait mieux avec le temps comme elle le disait mais reste que l'on partait un peu avec un handicap. J'étais quand même curieux de savoir ce qui valait cette méfiance accrue de la part de Mina envers les hommes. Un ex petit-ami à problème ou un mauvais souvenir avec des camarades de lycée ? Allez savoir. Je reste cependant sur l'hypothèse de l'ex pour le moment.

S'en suivis cette histoire de choix de film, de jeux que je ne connaissais pas du tout ainsi que la question de Lutecya au sujet de nos vacances. Je ne lui avais donné qu'une demi-réponse certes mais comme je le disais, je ne savais pas vraiment jusqu'à où je pouvais parler sans entré dans les détails qui … faches. Enfin, ce n'est pas que je l'ignore mais plutôt que je n'arrivais pas à trouver mes mots pour dire les choses et ça a dû pas mal transparaître puisque Mina prit la parole le temps que je retrouve mes mots.

« Perso, j'ai juste passé Noël avec ma famille, avant que ma mère ait tout préparé pour ta gueule de bois quand on est allé à la salle d'arcade, et que j'ai passé le Nouvel An seule. J'aurais peut-être dû me promener avec Sumi-chan, mais sinon... »

Petit moment de bug quand La lycéenne parle d'une histoire de gueule de bois. Euh... Lutecya … avec la gueule de bois ? Je ne dis pas que je ne l'imaginais pas boire un peu de temps en temps mais de la à outrepasser ses limites, je ne l'aurais jamais cru. Elle n'est pas quelqu'un de spécialement influençable non plus et ça j'avais eu le temps de me faire à l'idée depuis que je la connaissais alors … je ne fis pas de commentaires cela dit, je me contenta de regarder Lutecya bizarrement comme si je voulais lui faire passer le message "What ? C'est quoi cette histoire ?" avant qu'elle ne prenne la parole.

« Je te rappelle que c’était pas vraiment une gueule de bois d’abord, j’étais surtout fatiguée vu que je n’avais pas beaucoup dormi »

Pas vraiment une gueule de bois... c'était rassurant dans un sens même si ça n’effaçait pas mes interrogations. Cependant je préférais garder ça pour moi pour le moment quitte à l'interroger une prochaine fois quand nous aurions un moment de flottement pendant nos cours de photo. Avec un peu de chance je trouverais le bon moment pour la titiller avec cette histoire.

Ce n'est qu'après avoir remis de l'ordre dans mon esprit que je fis passer le message à ma mini-prof de manière détournée. Le truc au sujet de mes parents tout ça … Mais je ne sais pas si elle avait vraiment compris là où je voulais en venir.

« Pas de soucis, je suppose que ça concerne … hum… notre relation ? La question est… quand tu veux le faire et comment ? je suis sûre qu'ils seront étonnés de savoir qu'on est plus ensemble »

Apparemment oui, ouf. Enfin je ne pensais pas encore jusque là pour être honnête. A la base je voulais surtout lui dire que nous étions invités tous les deux à ma fête de famille annuelle et qu'il faudrait qu'on trouve quelque chose à faire à ce sujet mais dire que nous n'étions plus ensemble c'était peut-être … mieux. Certes, je devrais encore mentir à mes parents et trouver à chaque fois une excuse quand je sortirais avec Akihito mais dans le fond, ça restait la meilleure chose à faire. Dire que nous n'étions plus ensemble mais que l'on restait bons amis malgré tout, ça ne devait pas être trop difficile et vu que mon père avait une certaine aversion envers le choix de carrière de Lutecya ça ne devrait pas être une si mauvaise nouvelle que ça pour tout le monde. Ma mère serait très déçue certes, elle avait eue comme un coup de cœur féminin pour ma meilleure amie mais savoir que tout n'était pas perdue et qu'elle la reverrait devrait être un lot de consolation suffisant. Et puis la connaissant, au lieu de recommencer à m'ennuyer pour savoir si j'ai retrouvé une petite amie, elle se concentrerait surtout à me demander des nouvelles de l'étudiante ainsi que quelques infos pour savoir si ça recommençait à coller entre nous. C'est maintenant que j'y pense que cette idée de « rupture » était peut-être la bonne solution à pas mal de problèmes. Et surtout, grâce à ça, ma relation avec Akihito serait loin de tout soupçons. Ouep, cette idée me plaisait bien finalement.

« On a dû déplacer notre fête de famille pour bientôt alors ce serait peut-être le bon moment de parler avec ma mère un peu avant. Elle sera trop occupée pour s'y attarder et puis avec un peu de chance je pourrais y échapper un petit moment » Après cette déclaration de rupture je pourrais toujours prétexter devoir la raccompagner pour bien traîner sur le passage et éviter quelques longues minutes avec mes cousins. Vu mon entente avec l'un d'entre eux, ce ne serait pas du luxe.

« Mais j'imagine que ma mère va être déçue mais bon, elle s'en remettra. On est toujours amis après tout » Dis-je tout en allant me resservir à boire. C'est après avoir proposer aux autres si elles voulaient quelque chose que j'entendis Lutecya reprendre la parole avec une question que je n'aurais jamais cru entendre.

« Dis Mina, j'ai jamais osé te demander, mais comment tu as eu le courage de parler à tes parents de ton homosexualité ? »

Moi qui remplissait un verre sur le moment, j'avoue que j'en ai un peu foutu à côté en entendant ça. Mina est homosexuelle ? J'étais vraiment surpris d'apprendre ça et heureusement que j'avais mes yeux rivé sur les boissons sinon j'aurais sûrement dévisagé l'amie de Lutecya voir même l'étudiante elle-même pour avoir osé poser ce genre de question aussi franchement. Mais cette fille … elle avait trouvé le courage de s'avouer pleinement à sa famille … la sur le coup, j'en étais presque jaloux. Tout à l'heure, j'avais eu tout faux au sujet de l'ex petit ami apparemment. A moins qu'elle aussi ai été des deux bords pendant un temps. Enfin, "elle aussi" … Pour être honnête je ne savais même plus si c'était vraiment mon cas. En fait, je ne savais plus où j'en étais à ce sujet. Je n'avais toujours aimé que des hommes à part Kaori (même si mon attirance pour elle commençait vraiment à daté) et pour être tout à fait franc, je ne me sentais pas capable d'aimer une femme de la même manière que j'aimais Akihito actuellement et si un jour nous en venions à nous séparer... Je retournerais sans aucun doute dans les bras d'un mec...

Je restais un moment immobile face aux verres en essayant de penser à autre chose avant de revenir m'installer auprès des deux autres. Je ne cache pas que je n'étais pas vraiment bien depuis que le sujet avait été lancé mais d'un autre côté … j'étais intéressé par la réponse de Mina. J'aimerais vraiment qu'elle me donne l'espoir qu'on pouvait se faire accepter naturellement par ses parents malgré sa … déviance. Mais quoi qu'elle en dise, j'avais de toute façon l'intime conviction que je n'aurais aucune chance de mon côté...

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Ven 18 Aoû 2017 - 9:47

"Toute seule oui, enfin, presque. J’ai été invitée à la dernière minute par Sakubara pour l’accompagner à l’Hatsuhinode. Mais en dehors de ça, c’était fête dans la chambre de l’université. Maman est partie pour la période des fêtes à l’étranger, à cause du boulot."

Ouille! Je sais à tel point Lute-chan aime sa mère, donc je sais que ça lui a fait quand même mal. Elle pousse un léger soupir que je comprends. Mais je préfère lui faire penser à autre chose en lui disant les jeux que j'ai amené. De toute façon, je savais qu'ils n'ont pas trop le temps de tout connaître, c'est des étudiants, plus des lycéens.

Après avoir avoué mon problème avec les garçons à Rikuo, je le vois assez perplexe.

"Ah ok je vois

Tu verras, elle va être plus sympa au fil du temps, faut juste qu'elle s'habitue à ta présence. C'est un peu comme les chats ou les chiens quand il y a un inconnu dans la maison… Au début, ils sont méfiants et risquent de te griffer, puis ils viennent demander un câlin."

Pas à ce point, j'en suis incapable d'après moi, mais quand même. Bref, quand j'ai raconté ce que Lute-chan voulait savoir, cette dernière se met à rire.

"Je te rappelle que c’était pas vraiment une gueule de bois d’abord, j’étais surtout fatiguée vu que je n’avais pas beaucoup dormi."

Bon, elle a eu un mal de tête mais bon, c'est vrai que c'est pas au point où elle a beaucoup beaucoup bu. Je rigole à mon tour.

"Lute, j'aurais besoin de ton aide pour un truc... au sujet de mes parents justement

Pas de soucis, je suppose que ça concerne … hum… notre relation ? La question est… quand tu veux le faire et comment ? je suis sûre qu'ils seront étonnés de savoir qu'on est plus ensemble

On a dû déplacer notre fête de famille pour bientôt alors ce serait peut-être le bon moment de parler avec ma mère un peu avant. Elle sera trop occupée pour s'y attarder et puis avec un peu de chance je pourrais y échapper un petit moment. Mais j'imagine que ma mère va être déçue mais bon, elle s'en remettra. On est toujours amis après tout."

Donc ils ont déjà été ensembles et ils veulent annoncer une rupture qui a déjà été effectué. (enfin Lute-chan m'a toujours dit que Rikuo est son meilleur ami, pas son ex donc je pense que c'est pour éviter que ce soit trop explicite... quoique) M'enfin, Rikuo nous demande si on veut boire, je lui réponds oui, et après la réponse de Lute-chan, cette dernière me pose une question.

"Dis Mina, j'ai jamais osé te demander, mais comment tu as eu le courage de parler à tes parents de ton homosexualité ?"

Je vois Rikuo verser un peu à côté en étant surpris. Mais bon, je vais répondre à la question de Lute-chan en rigolant.

"En fait c'est pas vraiment une question de courage. Tu connais ma fierté de mon homosexualité. En fait, depuis que j'ai découvert mon homosexualité, plus j'entendais "d'amis" me dire du mal gratuitement, plus ça me rendait fière de mon orientation, même si les trahisons me faisaient de plus en plus de mal, bien sûr. Donc quand une occasion d'en parler à ma famille se présentait, je le saisissais sans hésiter, peu importe les conséquences. Ça n'avait pas loupé, même si en l'apprenant, aucun des membres de ma famille ne l'a bien pris sur le coup, car ils ne voyaient ça que par des idées reçues homophobes. Mais à force de leur faire comprendre ma fierté, de leur faire ouvrir les yeux sur l'homosexualité et de leur dire mon gros problème avec les gars du collège, ils ont fini par l'accepter."

Depuis, je me renseignais régulièrement avec ma famille tout ce qui touche à l'homosexualité (j'ai même vu deux perroquets mâles adoptant un oisillon en fondant une famille, pour dire à tel point mes parents ont eu totalement tort), avant d'aller au lycée où ils avaient compris que l'homosexualité n'a absolument rien de mauvais, comme c'est naturel, et de toute façon on ne peut plus se renseigner régulièrement comme le lycée est un internat. Mais bon, ça m'a fait complètement plaisir de voir que ma famille est guérie de l'homophobie. (et oui je considère cette merde comme une maladie)

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1607
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Ven 18 Aoû 2017 - 14:43

Pyjamarama


« On a dû déplacer notre fête de famille pour bientôt alors ce serait peut-être le bon moment de parler avec ma mère un peu avant. Elle sera trop occupée pour s'y attarder et puis avec un peu de chance je pourrais y échapper un petit moment » m’avait-il répondu alors que j’avais tenté de poser sans donner les détails auxquels je pensais. C’est-à-dire : est-ce le moment pour toi de dire la vérité à tes parents ou non ? « Mais j'imagine que ma mère va être déçue mais bon, elle s'en remettra. On est toujours amis après tout » avait-il finalement ajouter avant de ses diriger vers les boissons pour nous en proposer. J’avais évidemment dit un oui, j’adore avoir de la boisson dans mon verre, comme ça quand j’ai soif, ben je dois pas me déplacer. Feignasse ? Oui, un peu parfois.

« D’accord, on fait ça. De toute façon, je passerai parfois lui faire un coucou quand même. La maman de Rikuo est juste trop marrante. Et j’ai eu l’occasion de voir des photos compromettantes de lui tout petit. » rigolai-je alors, mes derniers propos étant plus destinés à Mina qu’autre chose.

Alors que Rikuo servait les boissons, j’avais réussi à poser une question qui pourrait sans doute apporter un peu d’aide à mon meilleur ami pour la suite du programme. J’avais vu son bug devant les boissons mais je préférai ne pas réagir tout de suite. Le connaissant, il devait être étonné du peu de tact que j’avais eu pour demander ce genre de choses à mon amie. Mais que voulez-vous ? Je suis du genre à pas trop me prendre la tête pour parler de trucs importants à mes yeux.

« En fait c'est pas vraiment une question de courage. Tu connais ma fierté de mon homosexualité. En fait, depuis que j'ai découvert mon homosexualité, plus j'entendais "d'amis" me dire du mal gratuitement, plus ça me rendait fière de mon orientation, même si les trahisons me faisaient de plus en plus de mal, bien sûr. Donc quand une occasion d'en parler à ma famille se présentait, je le saisissais sans hésiter, peu importe les conséquences. Ça n'avait pas loupé, même si en l'apprenant, aucun des membres de ma famille ne l'a bien pris sur le coup, car ils ne voyaient ça que par des idées reçues homophobes. Mais à force de leur faire comprendre ma fierté, de leur faire ouvrir les yeux sur l'homosexualité et de leur dire mon gros problème avec les gars du collège, ils ont fini par l'accepter. » avait donc répondu Mina et je fis un sourire. Pas une question de courage, vraiment ? En gros, elle avait juste sauté sur la première occasion et puis c’est tout ? Bah… Ca peut peut-être fonctionné avec la mère de Rikuo. Et si on prévoit des trucs pour montrer que c’est pas si horrible que ça comme orientation sexuelle… je sais pas trop. En tout cas, je lançais discrétement un petit regard complice vers mon meilleur ami. J’espérais qu’il avait compris la face cachée de ma question, ne voulant pas déclarer tout haut que lui aussi l’était.

« Hé ben, je reste admirative. Je suis pas sûre que j’aurai pu avouer ce genre de choses à ma mère si j’avais été attiré par les femmes. Franchement, je te tire mon chapeau Mina. » lui avais-je donc dit, avant de me tourner vers Rikuo. « Tu penses quoi toi de sa façon d’agir ? C’est pas géniale cette idée de documenter ses parents pour leur montrer que c’est tout aussi naturel que d’aimer le sexe opposé ? » Bon, je savais que je tirais un peu sur la corde, mais c’était surtout pour l’aider. Seule chose, c’est que je ne dirai rien de plus et ne balancerai pas ouvertement son attirance pour les hommes. Surtout que la seule fois où j’ai parlé à sa place d’un secret, ça c’est plutôt mal passé entre nous par la suite. Et je ne voulais clairement pas que cela recommence.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3490
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Sam 19 Aoû 2017 - 3:18

« En fait c'est pas vraiment une question de courage. Tu connais ma fierté de mon homosexualité. En fait, depuis que j'ai découvert mon homosexualité, plus j'entendais "d'amis" me dire du mal gratuitement, plus ça me rendait fière de mon orientation, même si les trahisons me faisaient de plus en plus de mal, bien sûr »

J'écoutais silencieusement la réponse de Mina tout en fixant distraitement le film sur le petit écran. Mes yeux regardaient droit devant moi mais j'étais tellement dans mes pensées que c'était comme si je ne voyais même pas les images qui défilaient les unes à la suite des autres. Pas une question de courage ? J'avais de sérieux doute à ce sujet. Peut-être avait-elle simplement des parents assez ouverts d'esprit pour entretenir un dialogue contrairement aux miens. Enfin, à mon père je devrais dire, ma mère restait quand même plus ouverte même si j'avais malgré tout peu d'espoir que cela passe aussi auprès d'elle. De plus, quand Mina parlait de fierté d'être homosexuel et des critiques qui la rendaient plus forte il ne me fallu même pas quelques secondes pour me dire que face à tout ça, on était totalement différent. Même si mes sentiments et mes désirs étaient là, je n'avais aucune fierté à les éprouver. A aucun moment je n'avais envie de porter l'étiquette de "gay" et si je pouvais vivre dans la normalité et bien je … j'aurais préféré.

« Donc quand une occasion d'en parler à ma famille se présentait, je le saisissais sans hésiter, peu importe les conséquences. Ça n'avait pas loupé, même si en l'apprenant, aucun des membres de ma famille ne l'a bien pris sur le coup, car ils ne voyaient ça que par des idées reçues homophobes. Mais à force de leur faire comprendre ma fierté, de leur faire ouvrir les yeux sur l'homosexualité et de leur dire mon gros problème avec les gars du collège, ils ont fini par l'accepter »

La chose que je ressortais de tout ça, c'est qu'en plus d'être fière de ce qu'elle était, elle avait aussi la force de batailler sans relâche pour se faire accepter. Chose que je n'avais absolument pas. Certes, je rêvais de voir ma famille accepter ma relation avec Akihito et l'apprécier comme ça aurait été le cas avec une simple petite amie mais de là à faire face … et à risquer le pire … Je n'étais pas sûr et certains de la position de mes parents sur le sujet mais je savais qu'ils avaient leurs limites qu'ils classaient dans ce qui était acceptable ou non alors rien que le fait que des études d'arts avaient pendant longtemps été dans la catégorie des choses qui ne passaient pas vraiment, que croyez-vous qu'il dirait pour un compagnon masculin à leur seul et unique fils ?

« Hé ben, je reste admirative. Je suis pas sûre que j'aurai pu avouer ce genre de choses à ma mère si j'avais été attiré par les femmes. Franchement, je te tire mon chapeau Mina »

Je ne sais pas pourquoi mais dans mon esprit, avouer une homosexualité masculine et une homosexualité féminine n'étaient pas vraiment sur le même pied d'égalité. C'est peut-être stupide de ma part mais j'avais l'intime conviction que c'était pire pour les hommes que pour les femmes. C'était la même chose au fond pourtant mais l'image me semblait bien plus dégradante pour les mecs... Cela dit j'étais d'accord avec Lutecya pour féliciter Mina de tout ça. Elle avait bataillée et elle avait gagnée après tout.

« Tu penses quoi toi de sa façon d'agir ? C'est pas géniale cette idée de documenter ses parents pour leur montrer que c'est tout aussi naturel que d'aimer le sexe opposé ? » Me dit soudainement ma mini-prof en se retournant vers moi.

Sur le moment, j'avais juste envie de me faire oublier et de les laisser discuter entre elles de tout ça alors je pris un peu sa question comme une attaque. Je comprenais vaguement qu'elle essayait de m'aider derrière ses questions "innocentes" mais ce sujet était tellement blessant pour moi que je n'arrivais pas à lui en être reconnaissant. Mon expression s'assombri alors que je décortiquais ce qu'elle venait de me dire. Ce que j'en pensais ? Vu que ça avait marché pour le cas de Mina je ne dirais pas que c'était complètement une idée à la con mais je n'en étais pas loin. Ca marchait peut-être quand on était jeune, quand on était à l'abri de ne pas se faire foutre à la porte ou encore quand les parents pouvaient encore avoir l'espoir que ce n'était qu'une passade mais à aucun moment je ne voyais cela comme une idée lumineuse. Certaines personnes sont peut-être assez ouvertes pour remettre en question leurs avis sur le sujet mais je doute vraiment que cela concerne un très grand nombre. Dire que tout ça est naturel ? J'en sais rien en fait. Je ne me suis jamais vraiment posé la question mais même moi qui étais concerné je ne savais même pas dire si ça l'était ou non. Ca nous tombe dessus sans nous demander notre avis, ça oui, mais de la à dire que c'est naturel … Je ne sais pas pourquoi mais toute cette histoire commençait à m'énerver. Peut-être parce que sans le vouloir j'avais compris que Mina limitait les choses à un "Il suffit d'en parler et c'est tout". Un peu comme si elle banalisait le problème. De son côté, les questions et affirmations presque enfantines de Lutecya n'arrangeaient pas les choses. Comme pour Mina celles-ci résonnaient dans ma tête avec le même début "Il suffit de... ". Non. Non tout n'était pas aussi simple et je ne sais même pas si elle avait conscience des risques qu'on encourait de dire de telles choses … C'est donc assez irrité que je pris la parole.

« Elle au moins elle a eu de la chance d'être bien tombé. Il y a peu de parents qui se laisseraient convaincre avec un truc aussi stupide »

Pour ce qui était de passer une super bonne première soirée tous les trois, c'était mort là. Avant que les filles puissent y répondre quoi que ce soit je repris la parole à l'attention de Lutecya.

« Et puis quoi que je fasse mes parents ne l'accepterons jamais eux »

Il en avait fallu de peu mais le peu qui avait été dit avait réussi à me blesser profondément et je crois que mon amie me connaissait assez pour le comprendre. Sentant que j'aurais du mal à garder mon calme, je me releva du lit et déposa mon verre sur le bureau avant de lancer un : « Je vais fumer un peu, j'ai besoin de prendre l'air de toute façon » puis je quitta la chambre pour aller prendre l'un de mes paquets des cigarettes dans la mienne.

Le pire dans tout ça, c'est que je savais que Lutecya ne pensait pas à mal et que Mina aurait pu m'aider. Et surtout, je savais pertinemment que je n'arrivais pas à gérer ça … et que j'avais besoin d'aide plus qu'autre chose...

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mer 23 Aoû 2017 - 10:01

"Hé ben, je reste admirative. Je suis pas sûre que j’aurai pu avouer ce genre de choses à ma mère si j’avais été attiré par les femmes. Franchement, je te tire mon chapeau Mina.

Tu n'as pas mon mental et mon passé, Lute-chan." dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Si je n'avais pas été autant trahie, je suis sûre que j'aurais plus honte de mon homosexualité. C'est pas une chose facile à gérer, bien sûr, mais comme j'ai perdu foi aux gars, aimer les filles est forcément bénéfique pour mon mental.

"Tu penses quoi toi de sa façon d'agir ? C'est pas géniale cette idée de documenter ses parents pour leur montrer que c'est tout aussi naturel que d'aimer le sexe opposé ?"

Le visage de Rikuo commence à s'assombrir. Heu... il est homosexuel lui aussi? Je ne sais pas, mais en tout cas, je sais que c'est mon passé qui a joué en ma faveur et que c'est pas facile de gérer l'homosexualité, tellement il y a de têtes de merdes d'homophobes dans ce pays. Et l'époque de la Guerre Froide n'a pas aidé. Bande de connards du Parti Communiste Japonais, je suis bien contente d'être née après la Guerre Froide. Il commence à dire, énervé:

"Elle au moins elle a eu de la chance d'être bien tombé. Il y a peu de parents qui se laisseraient convaincre avec un truc aussi stupide"

Tu parles de l'homophobie comme truc stupide? Si oui, je suis bien d'accord sur ce point, mais si tu ne parles pas de ça... mais avant même que je lui réponde quoi que ce soit, il dit directement:

"Et puis quoi que je fasse mes parents ne l'accepterons jamais eux"

Donc, il vit avec des parents homophobes. Perso, je pense toujours: "je suis amoureuse et je vois pas qui ça regarde à part moi et celle que je partage mon lit le soir". C'est reprocher d'aimer, cette merde. Juste d'aimer, c'est totalement stupide. Rikuo se lève du lit, dépose son verre sur le bureau et lance:

"Je vais fumer un peu, j'ai besoin de prendre l'air de toute façon"

Il sort de la chambre de Lute-chan. On est censés passer une bonne soirée, même si c'est assez compliqué avec mon passé, et il y a déjà un sortant. Bon, comme Lute-chan est sa meilleure amie, je sais qu'elle ne pensera jamais à mal et elle voulait juste l'aider. Mais bon, je pense que je vais poser la question à Lute-chan, comme elle ne m'en a jamais parlé.

"Il est homosexuel tout comme moi?"

Je doute que si c'est le cas il n'en est pas fier contrairement à moi, mais je pense que c'est bien de poser la question à celle qui le connaît plus que sa propre famille.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1607
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  Mer 23 Aoû 2017 - 17:32

Pyjamarama


J’avais demandé à Rikuo ce qu’il pensait de la méthode de mon amie pour avouer son homosexualité. Et c’est à son regard que je compris qu’il aurait mieux valu que je n’aborde tout simplement pas le sujet ce soir. Je savais bien qu’il avait beaucoup de difficulté à assumer cette situation, même si sa relation avec Akihito était de mieux en mieux. Mais son regard s’assombrit tellement que je crus qu’il allait littéralement exploser sur place. « Elle au moins elle a eu de la chance d'être bien tombé. Il y a peu de parents qui se laisseraient convaincre avec un truc aussi stupide » avait-il ainsi dit, sans me laisser le temps de réagir il ajouta autre chose. « Et puis quoi que je fasse mes parents ne l'accepterons jamais eux. » Outch, on l’avait blessé et pas qu’un peu. Je bugais littéralement sur place, ne sachant pas vraiment comment réagir. Je culpabilisais, je m’en voulais d’avoir abordé un truc aussi gros. Il était clairement pas prêt pour le moment et sans doute pas pour faire son coming out dans sa famille.

Quand il se leva et déclara aller prendre l’air et fumer, je n’eus aucune réaction. Je retenais mes larmes de regrets et de tristesse pour mon meilleur ami. Je savais bien qu’il avait besoin de souffler et prendre du recul par rapport à ce qu’il venait de se passer, tandis que je le laissais partir sans le retenir. S’il décidait de passer la soirée ailleurs, je comprenais parfaitement. J’avais été un véritable boulet pour le coup et je ne savais pas vraiment quoi faire pour rattraper le tir. Flèche au milieu de la cible, GG toi lute. Quand tu veux, t’es vraiment conne parfois, me répète ma conscience. Le bouquet ? la question de Mina. Pourquoi me demandait-elle s’il aimait les garçons alors qu’il venait de l’avouer deux secondes plus tôt ?

« Il vient de le dire Mina… » soupirai-je complètement exaspérée par la question et par moi-même. Je me redressais, pris un paquet de chips et me retournai en direction de Mina. « En fait, il a du mal à accepter ce qu’il est. Et ces parents sont .. hum… spéciaux, bien que sa mère est assez gentille en soit. Il faut juste le comprendre. » expliquai-je alors, tandis que j’observais la porte qu’il venait de passer. Bref, je me sentais tellement mal pour le coup que j’avais une grosse envie de fondre en larmes. Mais pas devant quelqu’un, j’avais pas du tout envie qu’on me réconforte. Je ne le méritais pas. C’est Rikuo qu’il fallait cajoler pour avoir pu supporter ce que je venais de faire. Mais je me sentais honteuse de l’avoir poussé dans ses retranchements et du coup, j’avais envie de me cacher.

« Je dois… aller aux toilettes. Je reviens, attends ici. » annonçai-je alors, tandis que j’emmenais les chips avec moi vers les sanitaires, m’enfermant dans la première toilette pour fille que je croisais, ouvrant le paquet de chips et commençant à me goinfrer, laissant mes larmes coulaient le long de mes joues tandis que je me flagellais intérieurement d’avoir encore une fois mis les pieds trop profondément dans le plat avec mon meilleur ami. Ok, ça partait d’une bonne intention, mais c’était tout de même pas cool de ma part.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [U-5] Pyjamarama  

Revenir en haut Aller en bas
 
[U-5] Pyjamarama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: