Partagez | 
 

 [ Aléatoire ] The Walking dead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 04/04/2017


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Billy Dickson
« Personnel ; jardinier »
(#) [ Aléatoire ] The Walking dead  Lun 7 Aoû 2017 - 20:17

Alalalalala c'est pas bio tout ça !



On ne peut pas dire que Billy était un grand habitué des réunions de travail. Généralement, il n'y était même pas convié puisque, après tout, il n'était que jardinier et, bon, ce n'était pas le premier confronté aux jeunes comparé à ses collègues professeurs. Pourtant, cette fois-ci, tout le monde avait été convoqué. Sagement assis à la place des élèves, dans une classe reconvertie en amphithéâtre pour l'occasion, chacun des adultes du campus écoutaient avec plus ou moins d'attention, le Doyen et le directeur.

- Vous l'aurez compris, nous entrons dans une période charnière de l'année. Les examens approchent et nos élèves et étudiants vont être soumis à beaucoup de pression. Ces prochains mois vont être nettement plus compliqués à aborder que les précédents. Je vous demanderais donc de bien regarder autour de vous, de vous montrer patient. Si vous voyez, un élève en difficulté n'hésite pas à nous le signaler pour que nous puissions l'encadrer au mieux...

Le petit spitch de la direction dura encore un bon moment. On souligna bien qu'il y aurait des crises de larmes, des baisses de motivations toussa toussa, mais que, bon, aussi chiant soit l'ados en face de soit il ne fallait pas lui taper dessus et, au contraire, l'amener devant le gentil psychologue. Pauvre Jhin. Billy eu une pensée émue pour son collègue. Voir défiler des hordes d'ados en stress n'allait pas être une partie de plaisir. Tu me diras que c'est son métier et qu'il l'a choisit... Mais... Arf, c'est dur, quand même. Enfin, on n'a retenu tout ce beau petit monde pas mal de temps dans la salle de classe et quand on libéra enfin les pauvres adultes, le dos du jardinier était tout engourdi. Il sortit mollement, Tisane dans les bras, avant d'apercevoir deux de ses collègues discuter plus loin dans le couloir. C'est avec un signe jovial de la main qu'il s'incrusta. Les conversations entre fille il aimait ça. Puis, si Fuki lui était encore inconnue, Isley nettement moins. La beuverie du nouvel an, avait eu le mérite de permettre à Billy de faire plus ample connaissance avec ses collègues (Et en même temps de découvrir qu'Okabe et Jhin avait un suupeeeeeerbe déhanché.. Mais chut il ne faut pas le dire).

- Rosenthal-sensei ! Nakuru-sensei !

De quoi ils pouvaient parler ? Sûrement de banalités, mais on s'en branle un peu. Parce que le plus important dans cette histoire n'était pas de savoir si Brandon avait finit avec Branda à la fin de la saison 15 de "Kobe In Love" mais bien de ce qui allait suivre. Quelque chose que personne dans cette académie n'aurait pu prévoir.

C'est arrivé vite, très vite. Alors que le couloir s'était vidé du reste de l'assemblé de la réunion et que nos trois responsables adultes discutaient, tranquillement, il y eu un cri. Un cri strident, horrifié. Puis des pas de courses et enfin débarqua un élève essoufflé et apeuré hurlant.

- LES ZOMBIES ! LES ZOMBIES ARRIVENT ! ILS VONT NOUS TUER ! FUYEZ !

Ni une, ni deux, le sang de Billy ne fit qu'un tour et il ne chercha pas à comprendre plus que ça. Il empoigna le jeune élève par le bras et poussa ses collègues en avant de le couloir en hurlant.

- J'AI REGARDE WALKING DEAD AVEC YOSHI ! JE SAIS QUOI FAIRE ! IL FAUT ALLER DANS LA CUISINE ET NOUS TROUVER DES COUTEAUX !

ft. Michonne et Maggie

---------------------------------






Dernière édition par Billy Dickson le Lun 21 Aoû 2017 - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 308
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Lun 7 Aoû 2017 - 22:51

Parait qu'une horde de zombie débarque !
Cette journée devenait désespérément ennuyante pour la (jeune) Fuki. Elle avait bien une chose en horreur : les réunions. D’abord parce que rester assise des heures pour écouter du blabla, ça la déprimait, et aussi parce qu’au bout de 15 minutes, elle avait la désastreuse envie de bouger. Ou bien, les toilettes l’appelaient. Oui, c’était toujours dans les pires situations que cela lui arrivait. Heureusement, cette fois-ci, ce ne fut pas le cas et c’était déjà ça. Pourtant, elle avait l’horrible sensation d’avoir des fourmis qui grimpaient dans ses jambes élancées.

« Vous l'aurez compris, nous entrons dans une période charnière de l'année. Les examens approchent et nos élèves et étudiants vont être soumis à beaucoup de pression. Ces prochains mois vont être nettement plus compliqués à aborder que les précédents. Je vous demanderais donc de bien regarder autour de vous, de vous montrer patient. Si vous voyez, un élève en difficulté n'hésite pas à nous le signaler pour que nous puissions l'encadrer au mieux... » Et blablabla pensait la jeune femme. Certes, elle comprenait parfaitement ce que leur demandait le doyen. Elle avait dû retenir quelques baillements, pour ne pas choquer la direction ou ses collègues. C’était plus fort qu’elle, quand elle ne faisait rien, le sommeil se pointait inéxorablement. Dans tous les cas, son cerveau enregistré du mieux qu’il pouvait les informations fournies. Elle se doutait bien qu’elle serait confrontée aux larmes, aux crises de paniques et aux angoisses de ses élèves, et savait à peu près comment réagir. Ce qu’elle ne comprenait pas, c’est qu’à chaque période d’examen, le même speech avait lieu. A croire que le Doyen et le Directeur n’avait pas encore intégré le fait que leur personnel avait appris à gérer ses situations. Et même pour les newbies, qui avaient appris ce genre de chose grâce à leurs stages ou encore à leurs cours. Bon, ok, la théorie ne vaut pas la pratique, mais ils en connaissaient un minimum.

Enfin, la fin de la réunion sonna, obligeant les professeurs et autres adultes de sortir de la salle. Fuki se leva et s’étira, tentant de dissiper le début de fatigue qui s’était immiscé en elle. Elle se dirigea ensuite vers la sortie et retrouva la professeure de biologie à l’entrée, lui faisant un grand sourire.

«  C’était… interminable. » s’exclama-t-elle alors. « M’enfin, au moins, on ne pourra pas dire que la direction ne prend pas soin de ses élèves. » Et pour sûr, elle les imaginait surtout refiler la patate chaude à Jhin, le psy, qui allait sans doute avoir son agenda rapidement plein pour les prochaines semaines. Et dire que s’il n’avait pas ce poste, ce serait Anastasia qui devrait s’en charger. En soit, la connaissant, elle serait quand même capable de proposer son aide au collègue, ayant déjà travaillé sur ce poste auparavant.

Alors que les jeunes femmes discutaient tranquillement, Billy Dickson les rejoignit avec un signe amical de la main avant de les saluer. « Hé, m’sieur le jardinier ! Pas trop de boulot avec la neige ? » lui demanda-t-elle alors. Elle n’avait pas vraiment pu communiquer avec lui. Il faut dire qu’elle n’avait jamais vraiment pris la peine jusque maintenant d’essayer de connaître ses collègues. M’enfin, elle avait pris la résolution de changer cette façon d’agir.

Mais alors ce passa une chose tellement soudaine et inattendue. D’abord le cri, puis les bruits de pas rapide, et enfin un élève. Il hurlait et semblait complètement apeuré. Quand elle entendit parler de zombies, le sang de Fuki ne fit qu’un tour. « J'AI REGARDE WALKING DEAD AVEC YOSHI ! JE SAIS QUOI FAIRE ! IL FAUT ALLER DANS LA CUISINE ET NOUS TROUVER DES COUTEAUX ! » Décidément, il y avait des gens vraiment étrange dans ce bahut. Et Fuki la première ! La voilà qui s’élance à la suite du jardinier, tentant de réfléchir à un plan pour abattre les zombies. Elle observait en même temps l’élève tirait comme un sac à patate. Il était aussi pâle que la mort, le pauvre petit. « IL NOUS FAUT AUSSI UN BATON ! COMME MORGAN ! » s’écria alors la professeure de sport, qui freinait sa rapidité pour rester au même niveau que ses collègues. « Ainsi, ceux qui ont du mal au corps à corps ont quelque chose pour ne pas être trop près de ces salopards ! »

© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 185
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Mer 9 Aoû 2017 - 16:07

Les réunions... C'est pas Isley détestait ça, mais vous retenir fixés à une chaise pendant plusieurs minutes alors que la plupart aimerais sortir pour profiter de leur famille, c'est cruel quand même. D'autant plus qu'ils ressortaient un baratin qui avait déjà été sorti aux dernière session d'examens. La jeune femme plaignait secrètement son collègue, Jhin, qui allait avoir bientôt, une horde de cinquième année à son bureau. Non parce que là, la pression, elle va être bien présente.

Enfin, après une bonne demi-heure, la réunion se termina. La professeur envoya un message à sa baby-sitter lui disant qu'elle rentrerait bientôt et que ça l'arrangeait si elle pouvait commencer à préparer le repas de ce soir. Puis après la jeune femme entendit qu'on lui parlait et répondit à l'affirmative à la professeur de sport lorsque le jardinier du campus débarqua pour discuter un peu aussi.

Et puis le drame. Un élève vint en courant, un air horrifié sur le visage et hurla que les zombies débarquaient. Error 404 not found. Isley tenait en véritable horreur les zombies, bah puisque l'être humain serait un jour capable de créer une telle armée et ça lui faisait peur. Terriblement peur. Elle se laissa pousser par son collègue billy, alors qu'elle commençait à être la proie d'une prise de panique.

- Ils vont nous manger !

Oui, elle a cette mauvaise habitude de sa soeur, de parler allemand quand elle est en proie à un trop gros stress.

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 04/04/2017


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Billy Dickson
« Personnel ; jardinier »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Ven 11 Aoû 2017 - 14:56

Alalalalala c'est pas bio tout ça !



Le sang de Billy n'avait fait qu'un tour. On ne rigolait pas avec les zombies et encore moins avec la vie d’un élève et de ses collègues. Si le jardinier croyait à cette histoire ? Totalement. Il ne lui était même pas venu à l’idée que l’élève avait pu confondre ce qu’il avait vu avec un zombie ou même mentir. Je le répète : on ne rigole pas avec les invasions de zombie. Katsura lui avait fait découvrir la série The Walking Dead il y avait quelques mois et le rouquin l’avait trouvée troublante de réalisme. Dans la série, le début de la fin commençait comme ça, un beau jour, sans que personne ne demande rien. Aucune raison que le jour où un tel malheur frapperait la terre, le scénario ne se répèterait pas. En parlant de Katsura, Billy eu une pensée inquiète pour son colocataire et ma- ami. Il s’inquiéta aussi pour Jhin et Okabe mais ses peurs les plus folles se tournaient toutes vers sa sœur, Tany. Est-ce qu’elle avait eu les bons réflexes ? Est-ce qu’elle avait su se protéger ? Se cacher ? Il fallait qu’elle reste en groupe et qu’elle s’arme dans un endroit d’où on pouvait facilement contrôler l’accès. Arf… Devait-il partir à sa recherche maintenant ? Non. Ce n’était sûrement pas prudent, il devait d’abord mettre en lieu sûr ce pauvre élève et ses collègues.

Le petit groupe bifurqua dans le dédale de couloir du lycée pour finalement gagner la sortie. Comme Fuki l'avait soulignée plus tôt, la neige était tombée et tenait foutrement bien au sol. Heureusement, Billy avait bien fait son travail et les allées du campus étaient bien dégagées et salée. La seule chose étrange est que depuis le début ils n'avaient croisé personne et les allées du campus semblaient elles aussi désertes. Mais pas le temps de réfléchir, il fallait gagner au plus vite le réfectoire. Billy pressa le pas et bientôt le réfectoire, vide à cette heure, fut en vue. Le jardinier ouvrit violement la porte et la referma une fois que tout le monde fut entré en la bloquant avec un ballet et plusieurs chaises. Son second réflexe fut d'aller bloquer toutes les fenêtres et de fermer chaque volet du lieu. Plongée dans l'obscurité, il alluma son téléphone portable pour s'éclairer et déclara d'une voix beaucoup plus grave que d'habitude.

- « Nous devons nous armer et nous trouver des vivres. On ne sait pas dans combien de temps viendront les secours. » Puis il repensa à Tany avant d’ajouter. « De plus, je suis plutôt inquiet pour ma petite sœur et mes proches… Peut-être devrions nous tenter une sortie pour abriter un maximum de monde ? Qu’en pensez-vous Nakuru-sensei, Rosenthal-sensei ? »

Mais avant de passer à ça, t’aurais pas oublié quelque chose, Billy, hein ? Ah, oui, l’élève. Bien, Billy, bien. C’est lui qui avait déclencher l’alerte, il savait peut-être quelque chose.

- « Dîtes nous, jeune homme, qu’avez-vous vu au juste ? Nous avons besoin d’information. »

Diantre. Le pauvre jardinier était foutrement plus sérieux que d’habitude. Son sourire doux l’avait quitté, ses yeux bleus rayonnaient d’une lueur inquiète. Billy n’avait plus rien du gentil jardinier un peu niais. C’était là, un survivant qui se tenait devant l’élève.

ft. Michonne et Maggie

---------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 308
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Dim 13 Aoû 2017 - 22:25

On est les seuls survivants !

« Ils vont nous manger ! » fut la seule réaction de la professeure de biologie, que la trentenaire ne comprit pas. Fuki était persuadée que si Billy ne l’avait pas entraînée à sa suite, elle serait restée planter au milieu du couloir, sans comprendre ce qu’il se passait vraiment. Ou bien, pétrifiée de frayeur. Allez savoir. En tout cas, tous les trois couraient à travers le campus. L’élève toujours tirait de force par le jardinier.

Fuki commençait sérieusement à s’inquiéter. Silence, vide. Voilà comment décrire ce qu’ils constataient en traversant les différents couloirs puis la cour. Il n’y avait pas âme qui vive et cela était doucement flippant. Elle se demandait si ses nièces avaient réussi à se cacher ou à survivre. Et Anastasia ? Iku ? Ses fidèles amies, pourraient-elles survivre à ce genre de chose ? Fuki imaginait déjà Iku, râlant et pestant qu’il n’y a pas d’argent dans un monde post-apocalyptique. En tout cas, ce n’était pas le moment de réfléchir plus loin. Pour le moment, il fallait qu’elle survive. Et se cache. Heureusement que le jardinier avait eu la merveilleuse idée de rejoindre la cantine, où les couteaux de la cuisine pourraient leur servir d’armes. Peut-être auraient-ils pu aussi aller dans la cabane, pour récupérer certains des outils du jardinier. Prochaine étape, pensa la jeune sportive.

«  Je ne vois personne ! Où sont-ils tous passés ? » s’exclama finalement Fuki, courant le plus vite possible. L’inquiétude grandit encore lorsqu’ils arrivèrent enfin dans le lieu souhaité. Hé non, personne n’avait réfléchi comme eux. Ils étaient foutrement seuls dans l’école désormais. Dickson commença à tout barricader, pour les protéger d’une possible attaque. Bonne idée, Fuki ne se fit pas prier pour lui apporter un peu d’aide.

« Nous devons nous armer et nous trouver des vivres. On ne sait pas dans combien de temps viendront les secours. » déclara le jeune homme avant d’ajouter « De plus, je suis plutôt inquiet pour ma petite sœur et mes proches… Peut-être devrions nous tenter une sortie pour abriter un maximum de monde ? Qu’en pensez-vous Nakuru-sensei, Rosenthal-sensei ? » Fuki acquiesça, même si elle n’avait vu personne dans les environs.

« Moi aussi, je suis inquiète. Mais franchement, on n’a croisé personne ! Où peuvent-ils bien être ? … Et si … si pour eux c’était déjà fini ? » répondit Fuki, alarmée. Elle devait être un peu pâle quand même, alors qu’elle tournait en rond dans la pièce, réfléchissant. Maintenant qu’ils étaient sommairement protéger, il était temps d’en savoir plus ! Et c’était encore une fois le collègue qui se mit au boulot. Décidément, elle était étonnée de le voir dans tous ses états. Certes, c’est pas tous les jours qu’on se retrouve dans ce genre de situations, mais tout de même, il fallait tenter de conserver son sang froid. Pour réfléchir étape par étape.

« Dîtes nous, jeune homme, qu’avez-vous vu au juste ? Nous avons besoin d’information. » demanda-t-il alors au jeune élève traumatisé. Il n’avait pas l’air en grande forme, le pauvre petit. Elle ne savait pas vraiment comment faire pour réussir à le calmer. Ce n’était pas le moment de tenter la sophrologie avec lui.

« Je… ils étaient.. verts… putrides ! Morts je vous dis ! Et ils marchaient bizarrement ! Z’étaient au moins cinq ! » répondit le gamin, avant d’aller se cacher dans un coin, s’asseyant à même le sol et ramenant ses genoux contre sa poitrine.

«  Cinq ? tu es sûr ? » demanda alors la jeune femme, s’approchant doucement de lui pour poser une main réconfortante sur son épaule, abaissée à son niveau. « Calme-toi, ici on est en sécurité. »


© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 185
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Mer 16 Aoû 2017 - 10:07

On a perdu Isley ! Que quelqu'un l'aide à retrouver son calme s'il vous plait ! Ses capacités cognitives peuvent être d'un grand soutien dans un cas comme ça ! Je sais qu'on dirait pas, mais ce petit bout de bonne femme à un instinct de survie plutôt développé malgré tout. Bon, elle sert à rien en cas d'attaque de zombie, mais dans une autre situation, elle saurait tout à fait garder son sang-froid, ou presque, et diriger une opération comme celle-ci.

Du coup, elle se laisse traîné vers la cuisine, ne prenant pas vraiment gaffe à son entourage. Elle n'écoute même pas ce que disent c'est collègue. La jeune professeur panique de plus en plus, a l'idée que sa petite fille puisse être en danger. Sa pauvre enfant si douce, gentille et innocente à la merci de ces monstres. Non, elle ne pouvait pas supporter une tellement scène. C'était trop son fragile équilibre dont elle était la victime en ce moment. Elle accumulait bien trop les problèmes, sans en parler évidemment, et là, c'était la goutte d'eau qui avait fait disjoncté le compteur électrique.

« Qu’en pensez-vous Nakuru-sensei, Rosenthal-sensei ? »
- JE VEUX VOIR MA PETITE FILLE ! ELLE DOIT ÊTRE TERRIFIÉE !!! JE DOIS LA VOIR ET LA RASSURER !

MAYDAY ! Faut faire quelque chose, là. Avant qu'elle ne fasse un acte qui pourrait vous couter la vie. Eeeeeet trop tard. Sans même attendre de réponse de la part de ses collègues, la jeune femme se précipita sur la porte pour la dégager. Elle veut juste sortir et partir à la recherche de sa chair, c'est rien de grave. J'imagine.

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 04/04/2017


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Billy Dickson
« Personnel ; jardinier »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Jeu 17 Aoû 2017 - 17:13

Alalalalala c'est pas bio tout ça !



La panique de la jeune professeure de Biologie surprit Billy. Il avait toujours vu sa collègue comme une femme forte, cool et diablement courageuse pour élever une fille aussi vive et énergique que Kinoko. Mais, faut croire, l’instinct maternel prend le dessus et la pauvre commence à se précipiter sur la porte pour dégager la voie. Le jardinier resta pantois quelques secondes en jetant un regard perdu à sa collègue sportive. Merde, ce n’était pas prévu au programme le « pétons joyeusement un plomb » d’Isley. Cependant, Billy pouvait la comprendre. Ce serait mentir que de dire qu’il n’était pas, lui-même, mort d’inquiétude pour sa sœur, Katsura, Okabe, Jhin et Iku. Lui demander de rester calme alors que sa fille courrait les rues pendant une invasion zombie serait du gros foutage de gueule. Le souci, c’est que l’ambiance soudain tendu qui avait pris place dans la pièce de ne facilitait pas le self-control du gamin avec eux. Le jardinier tiqua l’espace d’une seconde et se précipita sur la pauvre mère apeurée pour l’enserrer et l’éloigner dans la porte.

- « Doucement ! C-Calmez-vous Rosenthal sensei ! Vous précipitez sans réfléchir n’aidera en rien votre fille ! Vous risquez de vous tuer bêtement ! »

Oh. C’est l’apocalypse que te rend censé, d’un coup ? Damm, si Katsura était là il te prendrait la température parce que ton comportement est bien trop  « saint et normal » pour que rien de chelou ne se passe. Cependant, le petit Billy se défend et tien bon et c’est au prix de quelques bleus qu’il éloigna sa collègue de la porte.

- « Nakuru sensei, que faisons-nous ? D’après l’élève les zombies n’étaient que cinq mais Dieu seul sait combien ils sont maintenant… Mais je ne suis pas pour non plus laisser nos élèves et nos collègues dehors vu le danger… Devrions-nous sortir ? »

Et comme la panique de la pauvre Isley restait encore d’actualité et tenta de déposer la jeune femme sans se prendre plus de coup que nécessaire et tenta de lui demander d’un ton un peu maladroit.

- « Est-ce que vous savez où se trouve votre fille ? Si vous avez une idée d’où elle peut être, dites-le nous, nous irons la chercher ! Mais il faudrait que quelqu’un reste ici pour surveiller la base. On ne peut pas risquer de voir cet endroit se faire envahir pendant notre absence ! »

ft. Michonne et Maggie

---------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 308
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Jeu 17 Aoû 2017 - 18:01

Parait que le froid ne les tue pas non plus !

Fuki n’avait pas compris ce qui s’était passé. Ou du moins, ce qu’avait pu dire la prof de biologie. Une langue inconnue pour la professeure. Tout ce qu’elle comprenait, c’est qu’Isley était dans un état de panique tel qu’elle avait foncé épaule en avant dans la porte. Pourquoi n’a-t-elle pas juste retirer ce qu’il y avait devant ? Aucune foutue idée. Mais Fuki resta en bug littéralement face à la scène. Décidément, la possible présence de zombie derrière la porte de la cantine faisait stresser sa collègue. Si ça n’avait pas été une situation d’apocalypse, elle aurait sans doute bien rigoler. Mais là… en imaginant ses neveux et nièces livraient à eux-mêmes dehors pouvaient pousser la sportive à agir comme Rosenthal-sensei.

« Doucement ! C-Calmez-vous Rosenthal sensei ! Vous précipitez sans réfléchir n’aidera en rien votre fille ! Vous risquez de vous tuer bêtement ! » avait alors réagi le jardinier, tandis que Fuki s’intéressait à l’élève en panique dont elle tapota l’épaule avant de lancer un regard en direction des deux autres adultes. « Il a raison, pour le moment il faut agir de manière prudente. Ne pas nous jeter inutilement dans la gueule du loup… enfin… des zombies. » Haha, elle a tenté de faire de l’humour. Raté, loupé, c’est pas drôle Fuki ! Pourrie !

Bref, son collègue ose attraper Isley pour l’éloigner de la porte sur laquelle elle s’acharnait tandis que Fuki se dirige déjà vers l’arrière salle. Il leur fallait dans tous les cas des armes pour la suite. Oui, il fallait qu’ils se protègent d’une façon ou d’une autre. Et elle entendit Billy s’adresser directement à elle. « Nakuru sensei, que faisons-nous ? D’après l’élève les zombies n’étaient que cinq mais Dieu seul sait combien ils sont maintenant… Mais je ne suis pas pour non plus laisser nos élèves et nos collègues dehors vu le danger… Devrions-nous sortir ? » lui demanda-t-il. Fuki prit un air sérieux en se tournant dans sa direction.

« Tout à fait, on doit faire de cette cantine notre base pour au moins quelques jours. On a de la réserve de nourriture, des bouteilles d’eau. Ici sera le meilleur endroit pour nous abriter le temps d’attendre les secours. Mais il faut aller chercher les autres ! Donc, je propose qu’on chope un maximum de couteaux, pour pouvoir viser leur tête sans se retrouver sans rien après avoir planté la tête de l’un d’entre eux. » Heu… Fuki, elle est vraiment sérieuse ? Et si c’est un de leur collègue le zombie, comment elle va faire ? Genre le buter, avec sang froid ? Pff, vous sentez que c’est une ancienne flic et qu’il lui arrive de pas avoir de cœur ? Ben ouais, mais c’est l’apocalypse, alors elle sait qu’elle ne pourra pas hésiter.

Elle laissa Billy parlait et calmait leur collègue tandis qu’elle entrait dans la cuisine, commençant à fouiller les différents tiroirs à la recherche de ce qu’ils auraient besoin pour se défendre. C’est alors qu’un bruit retentit à l’intérieur de la chambre froide. OH NON ! Ils sont ici aussi ?

«  Je crois qu’on a un problème… » s’exclama-t-elle alors qu’elle venait de trouver une espèce de couteau à viande, avec une big lame pour pouvoir casser les os et couper les nerfs sans aucun problème. Elle recula doucement vers la sortie de la cuisine, faisant un signe de silence à ses camarades, avant de pointer du doigt l’intérieur de la pièce qu’elle venait tout juste de quitter.


© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 185
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Mar 22 Aoû 2017 - 15:06

Alors que la jeune femme commence à débariquader la porte, son collègue jardinier l'écarte tout doucement en lui demandant de garder son calme. Mais non, impossible, elle n'y arrive pas. On parle de sa petite fille chérie, là. Sa seule fille, sa fille unique. Comment voulez-vous qu'elle garde son calme ? C'est impossible. C'est une simple bonne femme pas une warrior.

- Je veux voir ma fille ! Lachez-moi, Dickson-san !

La tentative ratée d'humour de la part de la professeur de sport n’égaya pas plus l'atmosphère. Résignée, Isley s'assit dans un coin et attendit les directives des autres, puisqu'elle n'avait pas le choix. En fait, elle comptait saisir le premier moment d’inattention de ses collègues pour se faire la belle et s'assurer que sa petite fille allait bien.

Elle entendit l'échange stratégique entre ses collègues et n'y prenait pas part, restant dans son coin à pleurnicher inquiète pour la sécurité de sa fille chérie. Je sens que ça va mal finir cette histoire. Puis, Billy se tourna vers et demanda à la mère inquiète des informations sur sa fille.

- Normalement, chez moi avec le baby-sitter ! Mais, Alicia ne m'a pas répondue, donc je ne sais pas si elles sont bien chez moi ou pas.

Puis, un bruit arriva en direction de la cuisine. Et l'expression inquiète de la collègue féminine énerva la prof de biologie. De la faute de ses fichus zombies, elle ne pouvait pas rentrer chez elle faire un câlin à sa petite Kinoko. Vous savez, le stress, l'angoisse, plus le fait qu'elle soit un tout petit peu lunatique, mais vraiment un petit peu un, vous savez de quoi je parle elle nous a fait la même dans l’ascenseur, la mirent dans une fureur noire. Elle s'arme d'une chaise, oui, oui, une chaise, pas un pied, et une fois à hauteur de Fuki la lança, sans vraiment de douceur, dans la cuisine. Je parle toujours de la chaise, hein ?

Le hurlement de douleur qui suivi peu après la calma directement et elle sortit même un petit "oups" et oui, oups. Fallait regarder avant de lancer une chaise dans le noir, neuneu. La jeune femme trouva l’interrupteur et la lumière ne fut pas. Par contre, ce qu'il fut, c'était le cuisinier, pas très content de s'être pris une chaise dans les dents. Normal me direz vous.

- Mais ça va pas la tête ? Lancer une chaise comme ça ? Et vous vous dites professeur, ma p'tite dame ? D'ailleurs, que faites vous ici, la cuisine est fermée pour l'heure ! Dégagez, oust ! Si je travaillais dans le noir, c'est parce qu'il y a eût une coupure de courant !

Pas très commode, le monsieur.

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 04/04/2017


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Billy Dickson
« Personnel ; jardinier »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Dim 27 Aoû 2017 - 2:11

Alalalalala c'est pas bio tout ça !



En effet, cela semblait être le meilleur des plans. Billy approuva d’un hochement vif de la tête. En l’état actuel des choses, la cantine représentait leur meilleure chance. Des vivres à profusion, des armes blanches à porter de main etc. Oui, quitter ce lieu aurait été le comble de la bêtise. Cependant, Billy était aussi d’accord avec le fait que si cette cachette était un endroit de premier choix pour eux, elle l’était aussi pour d’autres. L’endroit était facile à défendre et pouvait contenir nombre de personne. Le jardinier n’avait pas de doute là-dessus: il fallait aller chercher les autres. Le campus n’était pas non plus gigantesque et il connaissait quelques raccourcie pour gagner plus rapidement et discrètement les différents bâtiments. S’il ils restaient prudents, discrets et en groupe ils pourraient sûrement faire plusieurs voyages et si par chance ils tombaient sur d’autres de leurs collègues ils pourraient s’aventurer dehors plus nombreux et couvrir plus de terrain. Oui, ça semblait un bon plan. Billy laissa la professeure de sport chercher des armes, il avait quant à lui une lourde tâche, celle de calmer sa collègue affolée.

Et ce que la jeune femme lui révéla ne l’encouragea pas des masses. En ville hein ? En effet… Mais comment expliquer à cette mère que se risquer dehors, en pleine ville, en l’état actuel des choses était beaucoup trop risqué ? Comment lui expliquer que ce genre de sorties, bah, ils ne pouvaient pas se le permettre pour le moment. Pas à trois, pas avec un campus non sécurisé et d’autres survivants pour les aider. Merde… S’il lui déboulait la vérité, comme ça, la pauvre Isley risquait de faire un massacre. Dans un sens, lui foutre un couteau entre les mains et la laisser vagabonder dans les rues était peut-être une solution. Isley lui faisait penser au personnage de Carole dans The Walking Dead et si Carole était fragile de facies, elle n’en restait pas moins ultra badass. Ouais mais non. La conscience professionnelle de Billy lui interdisait de laisser sa collègue jouer les « je suis une légende ». Mais alors comment lui expliquer que… Quoi comment ça on a un problème ?

- « Qu’est-ce que- »

Le pauvre jardinier n’eut pas le temps de finir sa phrase que la professeure de biologie s’était levée, avait pris une pauvre chaise innocente qui n’avait rien demandé et l’avait fait volée dans la chambre froide tel Hulk. Il resta un moment bouche bée, observant sa collègue d’on œil surprit. Ouueeeeep…. Bon. Note à soit même… Mettre Isley en première ligne, elle va nous faire le ménage. L’invasion zombie allait être vite réglée.

Cependant, ce que Billy pensait être un pauvre zombie mort d’une commotion cérébrale était un fait un cuisinier avec… une grosse bosse. Le bougre semblait furax (normal tu me diras) et était sorti en trombe de la cuisine pour engueuler la pauvre Hulk qui n’était… Plus en mode Hulk.

- « Nous sommes navrés monsieur…. Nous pensions que vous étiez un des leurs… » Le pauvre gars fixa le jardinier avec un regard qui voulait sûrement « qui que quoi ? » avant d’ouvrir la bouche mais… NOP ! On respecte le scripte PNJ, tu ne souligne pas le WTF de ce rp. Respecte. « V-Vous n’êtes pas au courant ? Nous sommes envahis ! Il y a des zombies sur le campus ! Vous tombez bien ! Nous devons sortir chercher nos collègues et nos élèves, gardez l’endroit en sécurité et prenez soin du jeune-homme, là-bas. Nous reviendrons bientôt. »

Il s’empara d’un couteau à viande et tendit à Isley une autre arme blanche avec le regard d’un gars qui prend trop au sérieux les gros plans sur sa tronche.

- « Avez-vous tout ce qu’il vous faut, Nakuru-sensei ? Essayons de trouver d’autres de nos collègues, si nous sommes plus d’adultes nous pourrions faire des équipes et couvrir plus de terrain. » Puis il se retourna vers la prof de Bio. « Je comprends votre inquiétude Rosenthal-sensei… Nous irons en ville, je vous le promets, mais avant nous devons trouver de l’aide et de l’équipement. Ce n’est que comme ça que nous pourrons garantir le rapatriement de votre fille dans un endroit sûr. »


ft. Michonne et Maggie

---------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 308
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Lun 28 Aoû 2017 - 18:28

Ha merde... il était pas mort en fait !

Fuki avait pris la décision de récupérer des couteaux dans la cuisine, histoire d’être armée en cas d’attaque ou de rencontre avec des zombies. Chose qu’elle n’avait pas vraiment envie de découvrir. Sauf que le bruit dans la chambre froide lui fit penser que la rencontre n’allait pas tarder à arriver. Elle signala le danger à ses collègues. Et, une chose complètement dingue arriva. Elle vit la professeure de biologie se leva brusquement, attrapa une chaise et vint la jeter droit dans la petite pièce. Un cri, poussé par tout autre chose qu’un zombie, puis un homme en sortie. « Mais ça va pas la tête ? Lancer une chaise comme ça ? Et vous vous dites professeur, ma p'tite dame ? D'ailleurs, que faites vous ici, la cuisine est fermée pour l'heure ! Dégagez, oust ! Si je travaillais dans le noir, c'est parce qu'il y a eût une coupure de courant ! » s’exclama ce dernier, ce qui poussa Fuki a poussé un long soupir de soulagement. Elles avaient été rejointes par Billy qui prit la parole, alors que Fuki restait en mode gros bug. « Nous sommes navrés monsieur…. Nous pensions que vous étiez un des leurs… » Et si le cuisinier ne semblait pas comprendre, heureusement, le jardinier lui expliqua la situation.

« V-Vous n’êtes pas au courant ? Nous sommes envahis ! Il y a des zombies sur le campus ! Vous tombez bien ! Nous devons sortir chercher nos collègues et nos élèves, gardez l’endroit en sécurité et prenez soin du jeune-homme, là-bas. Nous reviendrons bientôt. » déclara-t-il donc. Bonne idée, il valait mieux laisser un gars capable de se servir correctement d’un couteau pour protéger le jeune garçon, tandis qu’eux iraient visiter les lieux. Il fallait absolument qu’ils sauvent un maximum de monde. Fuki reprit donc son tour pour récupérer un peu d’armes, et remarqua que son collègue tendait une arme à la maman. Ha ben… il a pas peur lui. Histérique comme elle est, ils risqueraient de se retrouver avec un couteau sous la gorge pour qu’elle puisse partir à la recherche de la gamine. Brrr… Fuki espérait qu’elle récupérerait un peu de son self-control… histoire que ce ne soit pas elle qui cause leur perte au lieu des zombies.

« Avez-vous tout ce qu’il vous faut, Nakuru-sensei ? Essayons de trouver d’autres de nos collègues, si nous sommes plus d’adultes nous pourrions faire des équipes et couvrir plus de terrain. » l’interpella le jardinier. Fuki se tourna dans sa direction, avec cinq couteaux accrochés à la ceinture et deux dans les mains. Elle avait trouvé une serviette de cuisine pour l’accrocher autour de son front, en mode Warrior, pour éviter que des cheveux aillent gêner sa vision. « Oui, je suis prête. Allons-y. » déclara-t-elle en se dirigeant vers l’entrée de la cantine. Elle fit un signe chut à ses collègues et au jeune garçon, avant de retirer les éléments qui bloquaient la porte. Une fois fait, elle entrouvrit la porte et jeta un coup d’œil par l’embrasure. RAS. « On peut y aller, ne faite juste pas trop de bruit. » Elle ouvrit un peu plus grand la porte, puis se faufila dehors, jetant son regard dans tous les sens pour ne pas être prise au piège. Bien.. elle prit la décision de commencer par fouiller l’entièreté du bâtiment, et se mit donc en route vers les autres locaux, à pas feutrés.


© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 185
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Sam 7 Oct 2017 - 12:32

Bonne nouvelle, Isley a été calmée après avoir lancer une chaise sur un pauvre cuisinier qui n'avait rien demander. Sa fille reste quand même sa priorité. Mais au moins, maintenant, ils allaient pouvoir bénéficier des capacités de réflexion de la jeune femme, enfin, jusqu'à ce qu'ils rencontrent un zombie. Mais pour l'instant, il n'y en a pas. Et Quand Billy tends un couteau à la jeune femme, cette dernière n'ose pas le prendre. Parce que la force, c'est clairement pas son point fort.

- Je préfère mettre un plan au point, voyez-vous Dickson-san. Je suis pas à l'aise avec une arme blanche.

Mais bon, c'est un "au cas où", donc Isley se saisit quand même du couteau et suis ses collègues dehors. Nakuru affirme qu'il n'y a rien dehors, et que le passage est tranquille. Maintenant, le tout est de savoir où se diriger. La professeur se mit à réfléchir, un endroit où ils risquaient de trouver des collègues malgré l'heure tardive. Peut-être en salle des surveillants ou dans les salles de club. C'était les coins à haute fréquentation, mais y avait aussi pas mal de chance qu'ils soit affectés. Quoique, les adultes sont souvent plus réfléchis que les élèves donc, plus de chance de tomber sur une barricade. Valait mieux commencer par là, ouais.

- Je propose qu'on aille en sale des professeurs, on a plus de chance de tomber sur quelqu'un la-bas.

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 04/04/2017


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Billy Dickson
« Personnel ; jardinier »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Sam 21 Oct 2017 - 20:58

Alalalalala c'est pas bio tout ça !



En effet, cela semblait être le meilleur des plans. Billy approuva d’un Ses armes en main, Billy suivit sa collègue en dehors du réfectoire. Ce serait mentir que de dire que le jardinier n’appréhendait pas cette sortie en pleine apocalypse et malgré le contact fort rassurant du couteau contre la paume de sa main, Billy avait peur. Peur de ce qu’il pourrait découvrir et voir à l’extérieur. Impossible de certifier si ses proches étaient encore en vie ou bien en sécurité. Impossible de dire si toute la ville était sans-dessus dessous ou encore tranquille. C’était sans doute ce qu’il y avait de plus compliqué dans cette histoire : ne rien savoir. Sans qu’il ne sache réellement pourquoi, il lui revint en mémoire ce fameux vendredi soir au bar. Ce soir où Jhin lui avait posé un problème dans lequel le jardinier devait choisir qui sauver, entre Tany et Tisane, dans le cadre d’une apocalypse zombie. S’il avait su. A l’époque il avait répondu qu’il ne choisirait aucune des deux, parce qu’ils les sauveraient toutes les deux. Mais aujourd’hui, face à cette incertitude Billy n’était plus aussi sûr de sa réponse. Dans le fond et malgré son calme apparent, il comprenait la détresse d’Isley et l’hystérie qui la secouait. En parlant d’Isley, cette dernière suggéra de gagner la salle des professeurs ce à quoi Billy hocha la tête.

- « C’est une bonne idée, avec un peu de chance Yoshi sera là. »

Et il devait bien avouer que la perspective de trouver son ami avait quelque chose de rassurant. Dans cette situation, rien ne serait plus réconfortant que la présence d’un proche. La peur au creux du ventre, le trio progressa en direction de la salle des professeurs. Une idée vient soudain à l’esprit du jardinier.

- « Si l’une de vous a une voiture, on pourrait tenter de l’utiliser pour trouver votre petite fille ? »

L’idée d’une sortie à pied était risquée mais avec un véhicule solide ça pouvait rapidement s’arranger, encore plus si le groupe pouvait trouver d’autres survivants. C’est dans cet état d’esprit que Billy reprit un peu de courage et continua de s’enfoncer dans le campus en compagnie de ses deux collègues. Les allées étaient désertes et silencieuses. Pas d’étudiants, pas âmes qui vivent. C’était inquiétant. Billy regarda, méfiant, autour de lui et à mesure qu’il avançait l’idée qu’on avait peut-être encadré les enfants, de tel sorte à mettre tout le monde au même endroit, s’encrait en lui.  Du moins il espérait que la direction aurait eu la présence d’esprit de faire cela.

C’est au détour d’une allée, sur le campus, qu’il l’aperçut, une ombre, une silhouette. Il ne saurait dire s’il s’agissait d’un vivant ou d’un mort, mais cette chose marchait, lentement. Il fit signe à ses collègues et de se baisser et désigna le chose qui avançait.

- « Qu’est-ce qu’on fait ? On l’aborde ? Vous arrivez à voir si c’est un zombie ou pas ? »

ft. Michonne et Maggie

---------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 308
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Ven 3 Nov 2017 - 12:14

Une survivante ! YES !

Où se dirigeait ? Une question qui taraudait la professeure de sport mais trouva vite une solution grâce à Isley. Ainsi, l’idée première était de se diriger en premier lieu vers la salle des professeurs pour y trouver, peut-être, un collègue ou d’autres survivants. Ils traversèrent à trois le campus à pas feutré, surveillant tout autour d’eux le moindre signe de vie ou de non vie. Ce qui était perturbant pour la jeune femme, s’était cette ambiance glauque qui régnait autour d’elle. Ce silence, cet absence de mouvements sur le campus. Et puis…où étaient passés les zombies repérés par l’élève ? Pas une trace de quoi ou qui que se soit. Elle détestait ça, mais son attention fut attirée à un moment par une question du jardinier.

« J’ai la mienne garée à l’entrée du campus, au besoin. Et oui, dès que nous aurons trouvé quelqu’un, on pourra faire le chemin vers la ville pour récupérer la petite et quelqu’un d’autre si on croise des survivants. » déclara-t-elle alors, d’un ton si sérieux que ça ne lui ressemblait pas le moins du monde. Pour ceux qui connaissent bien Fuki, ils savent pertinemment bien que si son visage reflète un certain sérieux, dans les faits, elle était loin de l’être. Plutôt du genre à se lancer dans toutes les aventures le sourire aux lèvres, prête à faire une connerie pour dynamiser le tout, mais pas d’être aussi…glacial. Elle ne souriait pas, fronçait même les sourcils au moindre bruit de feuille et tremblait dès qu’elle avait l’impression de voir une ombre passait. Et puis…une alerte. Bim, comme venu de nulle part, les jeunes gens se retrouvèrent à se baisser, écoutant le rouquin. Fuki lança un regard en direction de l’ombre, démarche trop lente pour que ce soit quelqu’un de vivant. Mais pour en être sûr, il fallait trouver un moyen de vérifier sans risquer leur vie. Alors, elle jeta un regard autour d’elle et trouva un petit caillou, pas trop gros pour blesser, mais suffisamment pour toucher la personne ou le zombie. Elle l’attrapa, se redressa et fit un lancer comme au baseball. Paf, toucher.

« AIEEE ! Qui est le con qui a fait ça ? » Fuki retint un oups, avant de faire signe à la personne. Petite taille, chevelure marron, une de ses élèves semblait-il. Elle fit signe à ses collègues de la suivre et se dirigea vers la demoiselle, jetant toujours des coups d’œil aux environs.

« Je vais te dire quelque chose, mais il ne faut pas que tu paniques, tu me le promets ? » demanda finalement la jeune femme, avant de poser ses mains sur les épaules de la petite. Elle avait un peu le regard fou à force de sentir le danger partout, mais il fallait envoyer la gamine rapidement dans la cantine, là où les autres survivants se trouver. « Il y a un virus qui tourne, on est en danger. Ca nous transforme en zombie tu vois ? Et il est avéré qu’il y en a sur le campus, d’autres survivants sont dans la cantine, il faut que tu y cours le plus vite possible. Pour le moment, le chemin est dégagé, mais ça ne risque pas de durer. » Subtilité pour la miss = 0. Mais au moins, au vu de regard désespéré de la demoiselle, c’était sûr qu’elle avait compris et sans même attendre une réponse de sa part, Fuki reprit la route vers la salle des professeurs, observant les alentours, faisant signe à ses collègues de la suivre à nouveau. Fuki warrior ici.

© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 185
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Mar 21 Nov 2017 - 10:21

La jeune femme commençait enfin à se calmer, ça allait faire du bien (ou pas) au groupe de sauvetage monté à l’arrache. Vous connaissez Pokémon donjon Mystère ? Bah c’est tout à fait ce qu’on a là. Et ce n’est pas un placement de produit. Le trio avançait par petit pas et Billy finit par demander si l’une des deux avait une voiture. Isley secoua la tête, elle n’en avait pas. Mais, elle avait le permis. Au cas où. Toujours pratique ces choses-là.

Le trio s’avança en catimini vers la salle des professeurs quand le jardinier repéra une ombre. Un test de la part de la professeur de sport, un lancer de petit caillou, un cri de douleur, personne encore vivant. Bon signe. L’élève fut obligée de venir des trois représentants du corps enseignant et on lui expliqua brièvement la situation. Sans demander son reste, elle fila vers la cantine.

Le trio reprit sa progression vers la salle des professeurs. Ils arrivèrent vers l’administration et la jeune professeur quémanda l’avis de ses collègues avant d’ouvrir la porte pour jeter brièvement un regard à l’intérieur. La lumière était allumée, il n’y avait pas un chat à l’intérieur.

- La voie est libre. Allons-y.

Tel un membre d’un commando spécial, la jeune femme traversa le couloir, dirigeant le trio jusqu’à la salle des professeurs. Prudemment, la femme ouvrit la porte et risqua un œil à l’intérieur. Dedans une seule personne. Une jeune surveillante, allongée dans un canapé, fraîchement arrivée en prime. Mais où étaient leurs précieux collègues ? Étaient-ils retenus captifs quelque part ? Ils s’étaient volatilisés ? Pourquoi il n’y avait personne ?

- Hanami-san ? Où sont nos collègues ?

Pour seule réponse, un grognement. La jeune femme tourna sa tête paniquée vers ses deux collègues. Une zombie ! Ils étaient là avant eux !

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 04/04/2017


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Billy Dickson
« Personnel ; jardinier »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Sam 25 Nov 2017 - 16:51

Surprise !Les filles & Billy


••• Ce qu’il y avait de plus inquiétant dans cette histoire ce n’était pas tellement d’être en plein territoire ennemis mais plus que… Meh… Bah… Pour une invasion zombie, force est de constater qu’il n’y avait pas tellement de zombie à l’horizon. Le fait de ne pas croiser ces êtres humanoïdes déambuler dans le campus avait quelque chose de… Oui, stressant. J’avais imaginé le campus infesté de toute part et la progression laborieuse et dangereuse mais non, tout était désert. Peut-être que les zombies avaient quittés l’enceinte de l’établissement pour se jeter dans la ville ? Peut-être avaient-ils été enfermés quelque part ? Ou alors… Peut-être se cachaient-ils en attendant le moment le plus opportun pour nous croquer vivant ! C’est qu’on a tendance à croire que les zombies sont des êtres foncièrement bêtes et brutaux mais c’est totalement faux ! Tenez, regardez… Il y avait ce jeu, là, je ne me souviens plus très bien son nom mais Tany m’en avait parlé avec la plus vive émotion. Dans un des niveaux le joueur tombait sur un monstre zombie qui dirigeait tout une armée d’être humanoïdes. Hormis cet exemple là il y avait… Le roi de la nuit ! C’est un zombie théoriquement mais il est quand même roi donc dans un sens ça veut dire qu’il est intelligent. Parce que les rois sont intelligents non ? Oui, il fallait se méfier, réellement. Rien ne nous garantit qu’un de ces êtres perfides ne nous espionne pas en ce moment. Peut-être ne savent-ils pas où sont les autres survivants et tente de nous suivre pour découvrir la cachette secrète des élèves ? Ce serait d’une bassesse tel… Mais ce serait bien le genre d’un zombie.

Nous continuons donc à progresser, lentement mais sûrement. Notre chemin vers la salle des professeurs nous fit découvrir une survivante. La pauvre enfant n’avait pas l’air de bien comprendre la gravité de la situation, pauvre chose. Fuki-sensei l’envoie rapidement en sureté et nous continuons notre expédition. J’espère que Tany va bien et que Jhin, Okabe et les autres sont en lieu sûr. J’aurais tendance à ne pas m’inquiéter pour mes parents. Maman sait se défendre et papa est un maître du sang froid. Mais Tany… Est Tany. Elle a dû se porter en justicière et vouloir se battre. Grand Dieu ! J’espère qu’un professeur est avec elle pour calmer ses pulsions héroïques.

Notre périple nous amène finalement jusqu’en salle des professeurs. Jusque-là, nous n’avions pas croiser de zombie et l’inquiétude grandissait à mesure que je constatais également que, hormis la pauvre fille de tout à l’heure, nous n’avions trouver aucun être vivant non plus. Bien qu’un zombie ne soit pas totalement mort puisqu’il bouge mais c’est un autre débat. Isley-san, qui avait repris du poil de la bête depuis (je ne sais pas si cette expression s’applique à une jeune femme), pénétra dans la salle et… Oh ! Un être humain ! Isley l’aborda mais malheur, l’autre lui répondit par un grognement. Un zombie ! La première depuis notre sortie de la cantine ! Quelle horreur ! Cela veut dire qu’ils ont investi le bâtiment et si une collègue et touché cela veut aussi dire que d’autres adultes le sont probablement ! Mon Dieu !

- « Il ne faut pas qu’elle se réveille ! » fis-je quelque peu paniqué en chuchotant. « Si elle est là, c’est que d’autres zombies ne sont pas loin et un combat de front risquerait de les attirer vers nous. Il faut l’éliminer ! »

D’un rapide échange de regards, je préviens mes collègues que je me porte volontaire pour cette tâche. Je ne peux décemment pas laisser Isley se salir les mains et Fuki-sensei est la meilleure candidate pour couvrir nos arrières et nous dégager la voie en cas de problème. Je m’accroupis donc et avance le plus discrètement possible. Au passage, j’empoigne une petite plante en pot, posé sur un des bureau et qui semble être assez lourde, pour m’en servir d’arme et arrivé à hauteur du monstre putride je me redresse et soulève le pot pour l’abattre de toute mes forces sur le crâne de
l’horrible créature. C’est alors que j’amorce mon geste, que la créature tourne la tête e ouvre des yeux… Humains.

- « HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »

Je suis le premier surprit. Tellement surprit que je lâche la plante dans un bruit de fin de monde et que je bascule en arrière pour me retrouver sur mes fesses. La pauvre femme s’est redressée d’un bond et c’est d’une voix bien humaine qu’elle nous insulta de tous les noms avant de nous lancer, à chacun d’entre nous, un lot de regards assassins.

- « Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! »
- « P… Pardonnez-moi ! Je suis confus ! Vous avez grognez et nous avons cru que vous étiez un zombie et.. »
- « … Zombie ? Sérieusement ? ET VOUS PENSEZ QUE JE VAIS VOUS CROIRE ? »
- « M… Mais enfin vous n’êtes pas au courant ? Nous sommes infestés ! »

Elle nous regarde encore, plus énervée alors et je comprends qu’elle ne porte aucun véritable crédit à notre histoire. Je jette un regard suppliant à mes collègues dans l’espoir d’y trouver de l’aide.

- « Un… Un élève est venu nous voir paniqué parce qu’il avait vu un zombie et… Le campus est désert et… »
- « Bon Dieu… LE CAMPUS EST DESERT PARCE QU’IL Y A COURS ! ET CE NE SONT PAS DES ZOMBIES MAIS DES ELEVES DEGUISES NOM D’UN CHIEN ! Les gamins de Kato-san font un atelier maquillage de spectacle avec un professionnel venu pour l’occasion, nous avons tous reçu un mail de la direction à ce sujet ! »
- « … Oh. »
- « Puis… C’est quoi votre problème d’abord ?! C’est comme ça qu’on forme les profs ici ?! Un élève vient vous voir et vous raconte qu’il y a la 3e guerre mondiale dehors et votre premier réflexe c’est de partir à la chasse aux monstres ?! »

J’ai la désagréable impression que nous venons de mettre les pieds dans un étron bien fumeux.

© 2981 12289 0

---------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 308
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  Ven 1 Déc 2017 - 6:01

Une survivante ! YES !
L’élève avait filé droit vers la cantine sans demander son reste. Tant mieux, elle ne risquait rien si elle était en sécurité là-bas. Fuki espérait que le campus reste aussi désert et calme. Elle n’avait pas spécialement envie d’affronter le moindre zombie, même si elle se savait prête à en découdre avec eux au besoin. Ensemble, ils se dirigèrent enfin vers la salle des professeurs.

« C’est bien trop calme… » avait-elle chuchoté sur le chemin. Et elle n’avait pas tort. Il n’y avait pas âme qui vive. Ce qui inquiétait le petit groupe sensiblement. Une fois arrivait au lieu dit, Isley ouvrit dans la salle. Un grognement fit faire tourner le sang de la professeur de sport, qui surveillait le couloir. Billy avait pris la décision de s’occuper du mort-vivant allonger dans le canapé. La question était de savoir s’il allait réveiller celui-ci et risquait d’attirer une horde… elle espérait sincèrement que non. Oui, elle aurait été capable de se battre, mais le problème pourrait être le nombre des confrères du zombie… et ça, c’était clairement impossible à savoir pour le moment.

Mais le cri qu’elle entendit la fit sursauter et pénétrait à son tour dans la salle, alors que la nouvelle surveillante piquait une crise. Inattendu..elle était encore humaine et le pire, c’est qu’elle expliquait que nos fameux zombies étaient simplement des jeunes qui s’entrainaient au maquillage de spectacle. Ah oui.. ceci expliquait tout. Mais la professeure ne comptait pas avouer qu’elle n’avait pas réfléchis un instant à lire sa longue liste de mails. Trop de choses plus intéressantes à faire. Alors, elle s’approcha de l’évier, remplit un verre d’eau et l’apporta à la jeune femme.

« on fait parti du spectacle en réalité. On nous a demandé de jouer aux adultes paniqués et normalement un élève aurait dû se trouvait ici. Du coup, on a cru que c’était vous… » expliqua la sportive en donnant le verre à la surveillante, un sourire aux coins des lèvres avant de se tourner vers ses collègues et leur faire un discret clin d’œil. Oui, elle avait menti délibérément, tentant de rattraper leur connerie.  Ho… un petit mensonge ne fait pas de tort.

Au moment où elle envisageait de s’asseoir sur l’un des sièges’ elle se rappela l’existence des élèves et du cantinier. Il fallait les prévenir eux aussi… mais aussi un stratagème pour pouvoir s’éclipser sans éveiller les soupçons de la surveillante. Si elle comprenait que Fuki avait menti, cela en serait fini e son image. Et bien que dans sa vie privée, elle n’était pas très sérieuse, au lycée c’était différent.

« je crois qu’il est temps de rejoindre Kato-sensei, pour voir si elle a encore besoin que l’on joue nitre rôle. Je suis éreintée et j’irai bien faire un saut à la cantine pour me prendre de quoi remplir mon estomac. » proposa-t-elle à ses collègues, espérant qu’ils comprendraient l’allusion.

© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [ Aléatoire ] The Walking dead  

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Aléatoire ] The Walking dead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: