Partagez | 
 

 Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 24
■ Inscrit le : 08/08/2017

■ Mes points : 51

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans.
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Angelina Diaz
« Elève ; en 2ème année »
(#) Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  Jeu 31 Aoû 2017 - 17:52

détails
Un peu de shopping
Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore.
ft. @Yuna Himeko
Ʃkaemp はは ™

Voilà. Je suis dorénavant à l'école de Kobe, l'une des meilleures. Ca me fait tellement bizarre, j'avais l'habitude d'être proche de ma maman, de mon oncle et aussi de mon cousin... Maintenant, je me retrouve seule, comme une cruche. Je ne suis pas spécialement triste, enfin je crois. Je suppose qu'on finisse tous par devenir indépendant, ce qui est normal et d'ailleurs je trouve ça plutôt bien ! Maman ne pourra plus me râler dessus même si j'avoue que ça va sûrement me manquer. Je ris à cette pensée, si elle entendait ça, elle serait vraiment fière d'elle. Elle m'a élevé presque toute seule, c'est vrai qu'elle a de quoi être fière. Un jour, je devrais penser à la remercier d'avoir fait du mieux qu'elle pouvait pour moi, d'avoir été le plus souvent possible là. Surtout que mon père est partit très vite et qu'elle a consacré son temps au travail et à notre famille, elle n'a même pas pensé à chercher quelqu'un d'autres, pour nous... Je veux vraiment la remercier, peut être que si je lui disais tout ça à la fête des mères, à son anniversaire ou alors Noël ? Ah la la, je ne sais pas encore... En plus, je veux lui dire de façon originale. Bon on verra bien, on est encore loin de tout ça.

Pour fêter mon arrivé, je décide de sortir de mon lit, qui est au passage divinement confortable, pour ensuite filer sous la douche. L'eau chaude, presque brûlante, me réveille vraiment bien. Ceci fait, je me sèche vivement de ma serviette et commença à me peigner ma longue chevelure noire et raide, me brossa les dents et j'étalais une légère crème sur mon visage pour l'hydrater. Juste après, j'enfilais mes vêtements: un jean gris où les manches du bas (HRP: Je ne sais pas si tu comprends car je suis pas sûre que ça s'appelle comme ça m'enfin.. xD) sont un petit peu repliés, un débardeur blanc, une chemise bleu claire puis un pull beige. Après avoir chaussé des bottines noirs, j'admire le tout assemblé sur moi grâce à mon miroir. C'est pas trop mal, pensais-je.

Je sors de la salle de bain pour regarder l'heure sur mon cellulaire: 11h23. Je me suis levée un peu tard aujourd'hui... Normalement à 9 heures, il y a déjà mon cousin qui me réveille à coup d'oreiller ! Du coup, j'attrape mon sac où il y a toutes mes affaires et je file en dehors de l'école pour prendre le bus. Direction au centre commercial !

Oh mon dieu, il y a beaucoup de monde ! Faut dire que le centre commercial possède beaucoup de boutiques pour tout et n'importe quoi: vêtements et produits esthétiques bien sûr mais aussi des boutiques d'électroniques, de livres, des restaurants, des cafés et aussi des super-marchés ! Sans oublier les magasins de jouets.
Bon, il est presque midi... Je devrais faire la queue avant que ce soit pire. Je ferais les boutiques juste après.
Aujourd'hui c'est japonnais ! Je m'installa et commanda des makis, brochettes et quelques sushi avec des california. Un vrai régal.

J'ai quitté le restaurant, tout c'est très bien passé. Puis j'entre dans une grande boutique d'une des marques que je porte souvent, elle est sur deux étages et il y a un coin femme, enfant et homme. La boutique n'était pas spécialement remplit à craquer mais en tout cas, elle semblait attiré pas mal de curieux. Je ne traina pas davantage, je pris le temps de regarder chaque coin afin de trouver quelque chose qui m’intéresse puis soudain je me souviens que je n'avais pas vraiment de robes pour les soirées de fêtes. Dès que je me trouva sur le rayon, il y avait un large de choix pour les tenues de soirées et de toutes les couleurs. Il y en avait une qui attira vite mon regard: une robe en dentelle et coton, elle était noire et elle semblait s'arrêter en dessus des genoux, le bas de la robe était similaire a une jupe crayon. J'en attrapa une à ma taille et fila l'essayer aux cabines d'essayages.

Je me dévêtis... J'aurais mieux fait de m'habiller simplement on dirait bien, en plus ça m'a décoiffé. Je me vêtis ensuite de la belle robe en prenant soin de pas l'abîmer. Et là, petit problème, je crois que mes cheveux se sont coincé lorsque j'ai voulu remonter la fermeture éclair. Aiie ! Ça fait vraiment mal ! Je soupira longuement mon désespoir avant de laisser dépasser ma tête du rideau afin de demander de l'aide. Je vis une jeune demoiselle aux cheveux blonds pas trop loin de ma cabine, elle devait peut être essayer des vêtements elle aussi.

— Heum... Excusez-moi ?demandais-je d'une voix douce.

Je ne voulais pas l'interpeller en lui faisait peur et faut dire que je suis un petit peu timide, c'est gênant un peu de demander de l'aide à quelqu'un qu'on ne connait pas.

— Pouvez-vous m'aider s'il vous plait ? Je me suis coincé les cheveux avec la fermeture éclair, il suffit juste de la descendre.  je lui adressa un léger sourire.

Après-midi || Centre commercial - Kobe || Janvier 2015.


---------------------------------

Spoiler:
 

Angelina talk in Japanese with #cc0000,
in English with #009966
and in Spanish with #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 60
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes points : 539

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  Sam 2 Sep 2017 - 0:57


Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore.Angelina Diaz & Yuna Himeko




En cherchant comment je pourrais m’habiller ce matin, je remarquai que je n’avais que des pulls qui dataient du mois dernier. Bon, la saison des vêtements chauds allait encore rester quelques mois de plus, alors autant penser à s’acheter de nouvelles choses. D’ailleurs, depuis que j’étais à Kobe, je n’avais toujours pas visité le centre commercial de la ville, quelle erreur de ma part ! J’adorais les centres commerciaux pourtant, autant pour les librairies, les cinémas et le bowling que pour les restaurants et les magasins de vêtements. Dommage que je ne me sois pas encore vraiment faite d’amis, ici. Enfin, j’espérais que ça ne sera pas trop dur, parce que j’avais toujours vécu un peu seule. Je restais sans arrêt avec ma meilleure amie, Kate, lorsque j’étais en Angleterre et que j’habitais encore avec ma mère à Nottingham, mais c’était ma seule véritable amie. Et je n’avais toujours pas eu de vraies conversations avec mes colocataires. Je passai beaucoup de temps dehors, surtout dans le parc de l’université de Kobe. Même si ce n’était que ma première semaine ici, j’avais déjà mes petits endroits favoris, et malgré le froid de l’hiver, je restais seule, dehors. Et c’était d’ailleurs pour ça qu’il me fallait d’autres vêtements d’hiver. Les miens n’étaient pas assez épais pour me tenir chaud tout en restant à l’aise et dans mon « style » vestimentaire.

Je me changeais alors rapidement, en enfilant un pull rose pâle assez simple, un pantalon bleu clair, et un manteau beige. Je ne prenais pas le risque de m’habiller avec des choses trop légères pour ne pas attraper de rhume, mais également j’avais mis des vêtements assez simples à enlever ; après tout je comptais faire du shopping, donc j’allais probablement essayer quelque chose. Après ça, j’ouvris la fenêtre de ma chambre pour pouvoir prendre un peu l’air et au passage, aérer la chambre. J’observai tout ce qui se passait, en bas. Je voyais une fille aux longs cheveux bruns se diriger vers la sortie, deux garçons se faire des passes de ballon et un groupe de fille qui discutait de choses probablement drôles.

En prenant soin de ne pas oublier mon appareil photo autour du coup, je sortis rapidement de la chambre, et traversai tout ce qu’il y avait à traverser pour sortir du campus. Ce samedi-là, il ne faisait pas si frais que ça, mais je savais que si j’enlevai mon manteau, j’aurais probablement des frissons tout le long de ma marche.

Ah, le centre commercial, ce paradis si grand ! Il y avait tellement de choses, et j’hésitai presque entre manger dans un restaurant européen, ou simplement m’acheter un fruit ; après tout, je n’avais pas si faim que ça. Je pris finalement la décision d’aller dans un Konbini, hors du centre commercial, puis m’achetai un bentô que je pourrais déguster dans la librairie où j’allais

Je me dirigeai ensuite vers mon rayon préféré ; celui des mangas de type « shojo », et pris le tome que j’avais déjà entamé un jour précédent.

Une fois mon bentô terminé, et deux tomes plus tard, je me décidai d’aller faire les boutiques ; j’étais venue pour ça. C’était sûrement moins amusant, seule, mais j’aurais plus de libertés. Par quel magasin commencer ? Il y en avait tellement. J’avançai dans une grande allée, en observant attentivement les vitrines une par une, sans oublier de prendre des photos du lieu, bien évidemment. Puis sur un mannequin, j’aperçu un magnifique ensemble : un pull jaune pastel avec un dessin de pastèque (avec des yeux, ce qui donnait un certain charme à cette adorable pastèque) en dessous d’une veste à capuche rose avec des oreilles d’ours. C’était TROP MIGNON. Du calme Yuna.

Je regardai le prix qu’il m’était parfaitement abordable. J’entrai en vitesse dans le magasin et trouvai rapidement ma taille de pull et de veste. La matière était toute douce, et le haut semblait laisser les épaules nues, tandis que ça s’élargissait vers le bas pour devenir plutôt long et ample. Je trouvai rapidement ma taille et entrai dans une des nombreuses cabines.

Parfait ! Je ne mis pas longtemps à me déshabiller, m’habiller, me re-déshabiller puis me rhabiller. L’ensemble m’allait parfaitement bien, je n’avais pas besoin de plus de temps pour faire mon choix. Je comptais sortir de la zone d’essayage, mes articles en main, quand une tête sortit de la cabine d’en face.

— Heum... Excusez-moi ? demanda la jeune fille d’une voix calme et douce.

Je tournai ma tête vers elle, pour l’observer. Elle avait l’air assez jeune, peut-être aux alentours de mon âge. Je lui souris et m’approchai d’elle.

— Pouvez-vous m'aider s'il vous plait ? Je me suis coincé les cheveux avec la fermeture éclair, il suffit juste de la descendre, continua-t-elle en souriant.

J’hochais la tête et m’approchai d’elle en lui rendant son sourire. Quand je fus derrière elle pour l’aider, je descendais doucement la fermeture éclair de sa magnifique robe de soirée noire en prenant soin de ne pas trop lui tirer les cheveux, et la remontai en épargnant ses cheveux, cette fois-ci. D’ailleurs ses longs cheveux bruns me rappelaient quelqu’un… La fille que j’avais vue ce matin ! Mais bien sûr, quand j’avais regardé par la fenêtre, elle sortait du lycée. Je jetai un coup d’œil discret dans la cabine et constatant que les vêtements qui y reposaient étaient similaire de la brune de ce matin. Après ça, je lui souris amicalement.

-V-vous êtes au lycée de Kobe ?

A vrai dire, je me sentais un peu gênée de la vouvoyer puisqu’elle avait l’air d’avoir mon âge, mais elle avait commencé donc je préférais ne pas paraître impolie si je la tutoyais directement. Bref, Yuna, tu réfléchis beaucoup.




© Lady sur Epicode



---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 24
■ Inscrit le : 08/08/2017

■ Mes points : 51

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans.
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Angelina Diaz
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  Sam 2 Sep 2017 - 23:10

détails
Un peu de shopping
Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore.
ft. @Yuna Himeko
Ʃkaemp はは ™

Fallait vraiment que ça arrive. Je suis pas très douée aujourd'hui. Peut être que c'est à cause de la fatigue ? Avec tout les rangements que j'ai dû faire suite à mon arrivé à Kobe. Ou alors, l'absence de ma famille m'a peut être plus affecté que je l'aurais cru. Mais cela m'étonnerait car je ne ressens pas un groos manque au fond de moi... Roh et puis zut ! Etre maladroit de temps en temps c'est pas très grave, ça arrive à tout le monde ! Il faut vraiment que j'arrête de me prendre la tête et de me poser des questions pour rien, c'est inutile.

Je me retourne rapidement, un peu gênée de me dévoiler dans cette situation maladroite. Gênée également de la déranger. Je baissa les yeux. Eh bah, j'ai l'impression qu'une petite partie de ma timidité refait surface tiens, il ne faut pas, si je veux être un peu plus ouverte, il faut que je calme cette foutue timidité. Je finis par lever les yeux en face de moi, vers le miroir. La demoiselle a accepté avec gentillesse de bien vouloir m'aider, la fermeture éclair était assez haute pour pas que je puisse la reprendre par le bas et à la fois assez basse pour pas que je puisse la descendre par le haut. C'est vraiment casse-tête. Elle abaissa la fermeture éclair et mes cheveux se libèrent facilement, ça fait du bien de ne plus sentir ses cheveux tirés. Puis, elle remonta d'un geste doux la fermeture éclair et je pus m'admirer dans le miroir pour de bon. La robe m'allait pile poil, mais le fait de porter une robe noir tout comme la couleur de mes cheveux me plaisait pas trop. Je souleva ma longue chevelure en un chignon. C'est bien ce que je pensais, cette robe m'irait encore mieux les cheveux attaché. Je soupira de soulagement, bon au moins je me suis pas coincé les cheveux pour un résultat merdique.

— V-vous êtes au lycée de Kobe ?

Je sursauta légèrement, oh merde... La honte, je me relooke dans le miroir devant elle ! Presque comme si elle n'était pas là ! Et puis... En tout cas, elle a une jolie voix, toute mignonne ! J'ai bien entendu qu'elle a bégayé au début de sa phrase ? Elle doit être sûrement un peu plus timide que moi, je suis ravie de ne plus me sentir seule même si ma timidité semble beaucoup moins présente qu'elle, la pauvre, ça ne doit pas être facile tout les jours. Je me retourna vivement et grimaça très légèrement lorsque je l'entendis me vouvoyer, ça me fait vieille un peu. Mais je lui adressa un rapidement un grand sourire.

— C'est bien ça ! Toi aussi non ? Tu peux aussi me tutoyer d'ailleurs.

Elle était vraiment jolie, j'aimais beaucoup ses cheveux blonds car ils semblaient si doux puis elle avait de beaux yeux noirs. Elle était aussi habillé simplement mais ça lui allait bien. Dans ses mains, elle tenait un pull, le pull que j'avais également vu sur un mannequin, c'était une pastèque qui possédait des yeux, c'est vraiment chou.

— Oh j'oubliais ! Je m'appelle Angelina Diaz mais appelle moi Angelina, Diaz c'est peut être... Un peu bizarre je trouve. je riais doucement. Ici, les Japonnais s'appellent par leurs nom de famille par respect mais je n'ai jamais aimé ça avec le mien car Diaz-chan, je trouve que ça colle pas. Et toi ?

Après-midi || Centre commercial - Kobe || Janvier 2015.


---------------------------------

Spoiler:
 

Angelina talk in Japanese with #cc0000,
in English with #009966
and in Spanish with #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 60
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes points : 539

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  Dim 3 Sep 2017 - 0:05


Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore.Angelina Diaz & Yuna Himeko



— C'est bien ça ! Toi aussi non ? Tu peux aussi me tutoyer d'ailleurs.


Ouf, tant mieux, ça me gênerait aussi, si je continuais de la vouvoyer. En plus, ça faisait un peu bvieux -même beaucoup trop- et elle devait avoir mon âge. Enfin, elle semblait. Je la regardai de haut en bas, sans non plus la jauger du regard méchamment, et je constatai qu’on était plutôt opposées physiquement : elle possédait de magnifique cheveux noirs et lisses, qui étaient d’ailleurs très longs -et probablement très embêtants à coiffer, démêler, laver et sécher- tandis que moi, j’avais justement des cheveux mi-longs, et on pouvait même dire qu’ils étaient court par rapport aux siens, de couleur blond presque platine. Elle avait également de grands yeux noirs, comme les miens, sauf qu’ils étaient un peu plus perçants et en amande, ce qui lui donnait l’air d’un chat, alors que moi, on pourrait plutôt me comparer à un chiot avec mes yeux plutôt ronds. En plus, sa robe noire lui allait parfaitement bien. Un peu plus tôt, elle avait remonté ses cheveux pour voir ce que ça donnait, et à ce moment là, ça lui allait encore mieux.

J’observai avec attention la robe de soirée qu’elle avait essayé. Elle était magnifique, et le tissu semblait de bonne qualité. Mais ce n’était pas le genre de chose qui m’irait bien ; je préférais les vêtements assez mignons, comme des pastèques kawaii avec des yeux, par exemple. Je jetai un coup d’œil au pull que j’avais dans mes mains avant de reposer mon regard sur la brune, qui avait recommencé à me parler.

— Oh j'oubliais ! Je m'appelle Angelina Diaz mais appelle moi Angelina, Diaz c'est peut être... Un peu bizarre je trouve. Et toi ?


Angelina Diaz…. Ce prénom ne me disait rien. Elle était peut-être nouvelle ? Enfin, moi aussi je l’étais, donc c’était normal que je ne la connaissais pas, après tout, je n’allais pas non plus retenir tous les prénoms des lycéens, fallait pas non plus exagérer.

-Je m’appelle Yuna Himeko. Et tu peux m’appeler Yuna. Ou Himek-chan. Ou san. Enfin, c’est comme tu veux
! lui répondis-je un peu maladroitement.

Au final, je lui souris, un peu gênée, et continuai :

-Je suis en deuxième année de lycée à Kobe. Et toi ?



© Lady sur Epicode



---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 24
■ Inscrit le : 08/08/2017

■ Mes points : 51

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans.
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Angelina Diaz
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  Dim 3 Sep 2017 - 14:23

détails
Un peu de shopping
Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore.
ft. @Yuna Himeko
Ʃkaemp はは ™


— Je m’appelle Yuna Himeko. Et tu peux m’appeler Yuna. Ou Himek-chan. Ou san. Enfin, c’est comme tu veux !

Je lui souris, trop chou. C'est un beau prénom qu'elle a. Mignon, tout comme elle, ça lui va parfaitement.

— Yuna... J'aime bien. lui répondis-je simplement.

Puis, elle poursuivit:

— Je suis en deuxième année de lycée à Kobe. Et toi ?


— Également. Peut être que je serais dans ta classe ? Je viens tout juste d'arriver, hier pour être précise !

Je n'ai pas fais attention à ces détails mais Yuna possède des cheveux blonds très clairs, presque platine et je ne pense pas que ce soit une teinture. Ses yeux noirs sont tout ronds comparé aux miens qui sont un peu tirés en amande. Je pense qu'elle ne doit pas être totalement japonaise et qu'elle doit être métissé comme moi.

— Excusez-moi de vous déranger, aviez-vous pu essayer tout ce que vous désirez ? Car toutes nos cabines sont prises et d'autres clients attendent...

Je me tourna vers la jeune dame qui nous a interrompu, elle semblait légèrement gêné de devoir nous demander ça. Je lui hocha la tête.

— Oui, j'ai juste à me changer et je libère cette cabine. puis je me retourna vers Yuna. On peut se rejoindre devant les cabines ?

Après cette brève discussion avec l'employée et Yuna, je referma le rideau et me changea rapidement en veillant à ne pas me faire mal avec mes cheveux et sans détruire cette jolie robe. Quelques petites minutes après, je ressortis vêtu de mes propres vêtements et j'en ai également profiter pour me faire un chignon mi-coiffé. Tout ça fait, j'allais rejoindre Yuna et en passant devant l'employée, elle me remercia. Je lui fis un petit sourire.

— Me revoilà, j'espère ne pas avoir été trop longue !

C'est vrai que maintenant il y avait un peu plus de monde mais bon, on arrivait encore à circuler à travers les rayons de vêtements, c'est ce qui compte. Ah tiens, il est très beau ce haut: un haut gris clair avec un petit ours en haut à gauche. C'était vraiment mignon alors je le pris pour le montrer à Yuna.

— Comment le trouves-tu ? On pourrait le prendre à nous deux, c'est sympa d'avoir ce genre de haut en commun !

J'avais vu ce genre de mode où deux amies portaient le même haut simple et mignon, j'ai toujours voulu faire ça avec quelqu'un. Après c'est vrai que je viens tout juste de rencontrer Yuna mais pour moi, ça n'a pas beaucoup d'importance. Nous avons le même âge, nous venons du même lycée et puis elle est vraiment sympa, je suis certaine qu'on s'entendrait à merveille.

Après-midi || Centre commercial - Kobe || Janvier 2015.


---------------------------------

Spoiler:
 

Angelina talk in Japanese with #cc0000,
in English with #009966
and in Spanish with #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 60
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes points : 539

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  Lun 4 Sep 2017 - 0:56


Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore.Angelina Diaz & Yuna Himeko




— Également. Peut être que je serais dans ta classe ? Je viens tout juste d'arriver, hier pour être précise !



Ouah, cool ! J’allais être dans la même classe qu’elle, c’était sûr. En tout cas, elle avait l’air très amicale, ça sera simple de sympathiser avec elle ; et rien que cette pensée me fit sourire.

Une employée vint à notre rencontre pour nous demander gentiment si nous avions fini nos essayages, et si nous pouvions sortir de la zone à cause des nombreux clients qui attendaient. J’avais entendu dire que ce magasin était assez réputé par les adolescentes d’environ notre âge, grâce à leurs nombreux rayons avec des styles aussi différents les uns que les autres, et une collection énorme qui variait souvent. Ce magasin n’existait pas en Angleterre, donc je ne pouvais pas vraiment le confirmer, mais c’était vrai qu’en rentrant dans le magasin, on pouvait voir que l’intérieur était tout de même assez grand.

Angelina me proposa de l’attendre devant la zone d’essayage ; proposition que j’acceptai alors je me rendis sans attendre devant les cabines. Tout en observant les nombreux rayons du regard, j’essayai de repérer des vêtements mignons que je pourrais acheter lors de mes prochaines visites. J’adorais le shopping, mais j’étais plutôt du genre à acheter ce dont j’avais besoin petit à petit. J’étais assez fière du pull jaune pastel avec la pastèque Kawaii que j’avais vu sur le mannequin, et qui m’allait bien ; au moins, je n’avais pas eu à chercher partout et pendant un long moment un pull qui me plaisait : il était simplement devant l’entrée du magasin.

— Me revoilà, j'espère ne pas avoir été trop longue !


-Pas du tout, répondis-je en souriant.


Elle semblait également observer les nombreux vêtements du magasin, puis attrapa un joli haut gris clair avec un ours, en haut à gauche. Trop mignon !

— Comment le trouves-tu ? On pourrait le prendre à nous deux, c'est sympa d'avoir ce genre de haut en commun !

Comme… des amies ? Ce terme qui était si peu présent dans ma vie me fit sourire de plus belle. Angelina avait de bons goûts pour choisir les vêtements, en tout cas. J’hochai timidement la tête sans quitter mon sourire.

-Carrément, ça serait super !
répondis-je en cherchant le haut qui conviendrait à ma taille. C’est vrai que c’est une bonne idée, ajoutai-je en la regardant de nouveau.



© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Le shopping a ses raisons que mon banquier ignore. [Yuna Himeko & Angelina Diaz]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Centre commercial-
Sauter vers: