Partagez | 
 

 La chasse aux licornes est donc ouverte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 81
■ Inscrit le : 30/07/2017

■ Mes points : 230

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Eisley Scott
« Elève ; en 1ère année »
(#) La chasse aux licornes est donc ouverte...  Jeu 7 Sep 2017 - 18:36

Bon voilà c'est samedi, il fait beau mais pas très chaud, en même temps on est encore en hiver. C'est encore le matin et je sors... AVEC LA PROF' DE SPORT, LA GALÈRE. Elle m'a explosée le dos, et elle ne veut absolument pas que je sèche les cours de sports... Quelle chieuse franchement! Lundi dernier j'ai bien cru y passer pour de bon, c'était pas mon tour d'aller sur le terrain et là, m'zelle Nakuru elle s'approchait, j'ai cru qu'elle allait me défoncer la tronche parce que j'étais sur mon ordi' portable à rien faire. J'sais pas par réflexe, je me suis cachée derrière l'ordi' parce qu'après tout c'est elle qui me l'a repayé, donc elle allait pas me gronder et puis je sais pas, elle s'est calmée, m'a juste dit de ranger l'ordi' sans me gronder ou quoi... Mon Tumblr en période de Saint-Val' est floodé de trucs roses, il y avait une licorne avec des cœurs, à vomir. Elle ne m'a tellement pas prise la tête avec ça, j'ai juste attendu la fin du cours avant qu'elle ne m'interpelle pour l'aider, ce week end l'accompagner pour faire des courses, et me voilà avec la prof' de sport.

Eisley était habillée d'un long manteau tout en rose et d'une écharpe blanche qui couvrait légèrement sa bouche. Ses bottes et gants étaient aussi blancs des coloris qui semblaient correspondre aux goûts de Fuki. La princesse avait tout d'une kawai loli, avec les cheveux super longs et ses habits.

Alors ça c'est une impression que j'ai, si je tourne le dos à la prof, elle va m'faire un truc pas net, je sors tout le temps comme ça dehors et j'ai jamais eu cette impression avec quiconque encore. C'est creepy, en plus elle me parle d'aller chercher des licornes et des trucs kawai desu. Elle veut quoi? Que je fasse un NICO NICO NIII? Aller, je vais pas rester silencieuse jusqu'au bout... Essayons de parler, on ne sait jamais.

"M'savez Nakuru-sensei, si en ce moment tout est rose avec des coeurs partout, c'est la saint-Val'... C'est commercial à souhait."

La chasse aux licornes est donc ouverte... RIP moi. Première vitrine, du My Little Pony en chocolat, je sens que je vais m'amuser moi avec cette abrutie de prof'.

---------------------------------

~Refresh si tu ne penses pas avoir vu la même tête. Clique sur la signature pour la thème d'Eisley ~

"Je dépense donc je suis"
- Descartes de crédit

Darky cookie is back !
J'parle en : #330099
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 261
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 221

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  Sam 9 Sep 2017 - 13:43

Piouuuu les Lolis c'est si cuuuute

Aujourd’hui, Fuki allait emmener une de ses élèves à la chasse aux licornes. Heu ? wait ? Attendez ? On va quand même vous expliquez comment elle en était arrivée là non ? On va dire que la base, c’est une forme de punition envers la demoiselle. Oui, parce qu’elle l’avait vu assise sur le banc, jouant sur son ordinateur. Certes, elle était assez sympas avec elle depuis son malencontreux accident lors des chutes de balles de tennis dans le hall de l’université. M’enfin, du coup, pour le moment, elle ne forçait pas la demoiselle à courir non plus, la laissant tranquille. Sauf que, par respect pour ses camarades, le côté je vais sur l’ordinateur, ben ça passait moyen. Donc quand elle s’était approchée de la jeune Eisley Scott pour lui faire remarquer, elle avait vu la licorne sur l’écran de la demoiselle et ça lui avait rappelé qu’elle ne détenait toujours aucune peluche à cette effigie. C’est ainsi que mûrit l’idée d’emmener la demoiselle en ville. Et puis, elle avait aussi envie de se faire un peu pardonner, même si elle avait déjà repayé un ordinateur à la demoiselle. Alors, pendant le reste du cours, elle se mit à réfléchir au moyen de l’emmener sans pour autant la griller au niveau de sa passion secrète. Ha, elle avait trouvé au bout d’un petit moment et à la fin du cours, elle interpella Scott. Technique ultime : la petite nièce qui adore les choses adorables. Elle était sûre que ça allait passer crème et comme de fait, Eisley dit oui sans poser de question. Ouf.

C’est ainsi que ce samedi, elle se trouva en ville avec la jeune demoiselle. Cette dernière était habillée de rose et de blanc, ressemblant à une petite loli. Fuki trouvait cette tenue mignonne mais n’y prêtait pas plus d’attention que ça. Elle n’était pas trop du genre à s’extasier sur ses élèves, même quand ils portaient des trucs trop kawaii, elle savait se tenir malgré tout. Malgré qu’au premier coup d’œil qu’elle avait eu sur la petite, elle avait eu envie de lui pincer les joues, comme il lui arrivait de faire avec ses nièces. L’envie lui était vite passée et maintenant, elles marchaient tranquillement dans les rues, calmement.

« M'savez Nakuru-sensei, si en ce moment tout est rose avec des coeurs partout, c'est la saint-Val'... C'est commercial à souhait. » s’était finalement exclamé la petite. Ha oui ? La saint-valentin. Tss, fête puérile que Fuki détestait au plus haut point pour des raisons diverses. Juste, elle trouvait cet évènement d’une débilité affligeante, et ne comprenait pas l’engouement pour cette dernière. Bien que, ça lui permettait de voir des choses parfois très adorables en rues.
« Je suis tout à fait d’accord avec toi. Bien trop commercial. C’est pareil en Angleterre ? » demanda finalement Fuki au détour d’une rue, tandis que les demoiselles (ben oui, Fuki n’est pas mariée) approchaient du but : allez au centre ville dénicher LA peluche qu’il lui fallait. Et évidemment, si Eisley avait besoin de quelque chose, elle ne se gênerait pas à lui proposer de lui payer. Elle se sentait toujours en quelques sortes coupables d’avoir explosé son dos la dernière fois. « Si tu veux, après notre chasse aux licornes, on ira se manger une crêpe bien chaude ou quelque chose du genre. Histoire que je te remercie de m’accompagner. Tu vas m’être d’une grande aide pour trouver un cadeau à ma nièce… » s’exclama finalement Fuki dans un grand sourire. Ouais, fin, elle savait plus ou moins ce qu’elle souhaitait pour sa collection, mais parfois avoir quelqu’un pour nous aider à choisir, c’est plus sympas. Et elle n’avait même pas envisagé d’aller avec ses collègues pour ça. Qu’auraient-ils pensé au juste ?


© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 81
■ Inscrit le : 30/07/2017

■ Mes points : 230

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Eisley Scott
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  Sam 9 Sep 2017 - 19:13

"Oui, c'est une des fêtes où mon statu de riche héritière est mis à l'épreuve par des princes venant du monde entier pour tenter de gagner mon cœur. Du coup les cadeaux les chocolats et tout le tralala, j'en prends une grosse montagne. En fait c'est le jour où je reçois le plus de cadeaux. Tant que c'était à ma convenance, je prenais et je remerciais le prétendant, sans plus.
Erh... ça vous plaît sinon Motomachi?"


Je n'ai pas non plus envie de parler que de la Saint Valentin, faut pas déconner j'ai en vue plein de petites choses kawaii desu mais genre vraiment trop kawaii de la mort. En plus qu'est-ce qu'elle me parle de bouffe là, j'ai vraiment envie d'essayer ce chocolat en forme de poney c'est trop, j'peux pas me retenir.

Le doigt d'Eisley tapait la vitrine avec le poney géant en chocolat, tandis qu'elle tournait la tête vers Fuki

"Ouais ouais on mangera plus tard crêpe ou whatever on verra plus tard.
Chocolat ! Regardez du cho-co-lat partout partout on y va? On regarde? Je veux goûter !"


Pas le temps de niaiser franchement, pas le temps pour Nakuru, elle me suivra ou elle me perdra c'est pas mon affaire. Moi je fuis la rue pour entrer dedans.

La petite fille qui tapait du doigt sur la vitrine s'éclipsa en quelque secondes, douée depuis sa plus tendre enfance sa petite taille était à son avantage pour ce genre de déplacement éclair.

Du chocolat plein partout ! Ouiiiiiiiiiiii !!!!! Franchement il y en avait de toutes les formes, que ça soit des héro de mangas connus au chocolat standard, il y en avait pour tout les goûts ! Aller, ça je prends et ça et ça et ça et ça aussi, puis ça !

Le petit cabas qu'Eisley prit se remplissait d'une rapidité, il était déjà rempli quand Fuki pénétra dans la chocolaterie.

Donc, j'ai pris du chocolat pour Miska parce que c'est un goinfre de ça, pour Cas' aussi, une boîte pour le Club et puis pour moi, tout plein, histoire de stocker pour mes soirées à jouer. On oublie pas aussi le chocolat du grignotage quand on se promène, ça aussi ça creuse.

"Regardez Nakuru-sensei, une grosse licorne en chocolat avec sa corne blanche en haut !"

Voilà ça c'est histoire de faire passer la pilule comme quoi je cherche bien une licorne pour elle. Remarque elle est gigantesque cette licorne, elle a la taille de ma tête.

Bon c'est pas tout ça, une fois payé, fallait continuer cette chasse aux licornes, Kobe c'est grand et on devait trouver la licorne parfaite ! Hmm pourquoi j'm'y intéresse en vrai? Je ne sais pas c'est peut-être amusant après tout.

Pas le temps de niècer pour la niaise ! Haha elle était facile...

---------------------------------

~Refresh si tu ne penses pas avoir vu la même tête. Clique sur la signature pour la thème d'Eisley ~

"Je dépense donc je suis"
- Descartes de crédit

Darky cookie is back !
J'parle en : #330099
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 261
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 221

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  Dim 10 Sep 2017 - 15:05

Piouuuu les Lolis c'est si cuuuute

« Oui, c'est une des fêtes où mon statut de riche héritière est mis à l'épreuve par des princes venant du monde entier pour tenter de gagner mon cœur. Du coup les cadeaux les chocolats et tout le tralala, j'en prends une grosse montagne. En fait c'est le jour où je reçois le plus de cadeaux. Tant que c'était à ma convenance, je prenais et je remerciais le prétendant, sans plus.
Erh... ça vous plaît sinon Motomachi?
» expliqua la petite blondinette, ce qui fit sourire Fuki. Elle aussi, si elle avait eu ce genre de chose, elle aurait apprécié qu’on lui offre autant de cadeau plus jeune, juste pour le plaisir de pouvoir s’empiffrer d’une tonne de chocolat gratuitement. Qu’on se le dise, c’était le seul avantage de la saint-valentin, le reste, on s’en fichait pas mal.

« Oui, allons là-bas, je pense qu’il y a moyen de trouver notre bonheur. » s’exclama Fuki, sans revenir sur la fête. Elles avaient toutes deux donné leur avis, pas besoin d’en rajouter, ce serait donné trop d’intérêt à cette fête bien dégueulasse. Elles entrèrent dans le centre commercial, Fuki à l’affut de le moindre boutique de peluches et autres objets mignon. Elle proposa tout de même d’aller se manger un crêpe ou quelque chose du genre tandis que Eisley repérait une boutique de chocolat, attirant à son tour la professeure de sport. Y avait une licorne en chocolat, qui avait l’air tellement bonne…

« Ouais ouais on mangera plus tard crêpe ou whatever on verra plus tard.
Chocolat ! Regardez du cho-co-lat partout partout on y va? On regarde? Je veux goûter !
» s’exclama la petite Eisley, tandis que la professeure bavait littéralement sur la vitre. C’est vrai que ça pourrait être cool d’aller se bouffer du chocolat. Et elle avait personne à qui en offrir, ce qui faisait qu’elle allait en acheter rien que pour son plaisir personnel ! Elle se tourna en direction de sa petite accompagnatrice…qui en fait… était plus là. Mais bordel ? Elle est où la gamine ? « Eisley ? » commença à lancer la prof, cherchant du regard tout autour d’elle. Elle est tellement petite en plus la blondinette, courage pour la retrouver. Heureusement, après quelques instants à chercher, elle la voit à travers la vitrine du chocolatier. Soupir de soulagement, la professeure entre à l’intérieure à son tour, tandis qu’Eisley est déjà en train de payer ses chocolats. « Bouge plus, je veux pas te perdre dans la foule ! » demanda gentiment Fuki, tandis qu’elle regardait quels chocolats allaient faire son plaisir aujourd’hui.

« Regardez Nakuru-sensei, une grosse licorne en chocolat avec sa corne blanche en haut ! » Hein, où ça ? Haaaa..oui, Fuki la vit et fit signe au vendeur. Même pas besoin de réfléchir plus que nécessaire, ce chocolat allait se terminer en moins d’une heure dans son estomac à la maison. Voilà, chose achetée et faite, elle fit un petit sourire à Eisley. « On peut se remettre en route pour trouver une peluche ! » s’exclama-t-elle en sortant du magasin et continuant de marcher dans les galeries, observant chacune des boutiques présentes. « C’est déprimant, je vois pas de boutique de peluche et y a des cœurs immondes partout. » soupira-t-elle finalement, lorgnant sur sa licorne qu’elle voulait déjà goûté. « un bout ? » proposa finalement la jeune femme, s’arrêtant pour se poser sur un banc et ouvrir le plastique de la licorne et couper sa corne, la partageant en deux part et en tendant une à la jeune demoiselle.



© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 81
■ Inscrit le : 30/07/2017

■ Mes points : 230

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Eisley Scott
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  Lun 11 Sep 2017 - 2:46

Je suivais la prof en regardant vite-fait parce qu'à part des trucs de Saint-Valentin, rien de ressemblant aux poneys ni licornes. Ah elle s'est assise pas très contente, en même temps elle s'attendait à quoi en période de Saint-val' cette prof'? Faut pas être conne hein...

"Je pense Nakuru-sensei que les licornes sont planqués plutôt à l'intérieur des boutiques, comme par exemple cette licorne en chocolat."

Eisley acquiesça en prenant le bout de chocolat proposé par Fuki.

"Elle était en haut dans le fond, et pas du tout à la vitrine. Du coup faudra chercher vers les grosses boutiques de peluches, et traverser les cœurs qui nous attaqueront. Je regarderai les adresses pour nous faire un plan d'attaque."

La petite prit son smartphone et commença à planifier plusieurs adresse à visiter sur son application.

"Il n'y a rien qui vous intéresse? On est ici pour un bon samedi sans qu'il neige, et surtout des rayons de soleil, c'est dommage ne pas profiter un peu de l'endroit. Alors, je ne suis certainement pas votre sœur ou amie, mais il y a bien des choses que vous voulez faire pour vous-même et je ne suis en mesure de me faire petite... comme si je ne l'étais pas déjà pour vous laisser profiter?"

Je peux fuir, je dois fuir j'aimerai me goinfrer partout si je pouvais mais c'est une adulte ça va me sermonner si je fais ça, je vais me faire gronder... Si seulement c'était pas prof' que j'avais essayé de faire chanter, j'aurai essayé de marchander. Oh ouais au pire je vais profiter un peu. Je suis là au lieu de jouer sur le PC alors autant rentabiliser cette journée.

"Ooooooh ! Oooooooooooooh !"

C'est ainsi qu'Eisley prît le large dans une boutique devant le banc qui de façade vend des cartes et des cœurs, mais clairement quelque chose d'autre a attiré l'œil de la petite.

J'ai vue une machine à peluches dedans, il faut que j'y joue, vraiment j'en veux une ! Oh au pire je lui dirais que j'ai vu une licorne... Irrk j'ai oublié la prof'. Faut que je la ramène !

La petite blonde couru vers Fuki et prit le poignet de celle-ci en oubliant complètement les bonnes manières.

"Venez sensei il y a une grande machine à plushiiies on y va?"

---------------------------------

~Refresh si tu ne penses pas avoir vu la même tête. Clique sur la signature pour la thème d'Eisley ~

"Je dépense donc je suis"
- Descartes de crédit

Darky cookie is back !
J'parle en : #330099
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 261
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 221

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  Lun 11 Sep 2017 - 16:33

Piouuuu les Lolis c'est si cuuuute

« Je pense Nakuru-sensei que les licornes sont planqués plutôt à l'intérieur des boutiques, comme par exemple cette licorne en chocolat. » expliqua la petite Eisley, ce qui valut un hochement de tête approbateur de la professeure de sport. Ouais, c’était pas impossible que les plus belles choses soient cachées, sinon ils ne feraient aucune vente de leurs articles spécial saint-valentin. Qu’est-ce qu’elle pouvait détester cette fête qui mettait au second plan les plus belles choses pour des cœurs rouges et hideux à souhait. « Elle était en haut dans le fond, et pas du tout à la vitrine. Du coup faudra chercher vers les grosses boutiques de peluches, et traverser les cœurs qui nous attaqueront. Je regarderai les adresses pour nous faire un plan d'attaque. » ajouta la demoiselle, ce qui donna un grand sourire à la jeune femme. Elle se voyait prendre un bâton pour taper et pousser chacun des cœurs récalcitrants. Mais l’idée de se faire un plan de boutiques, c’était tout simplement du génie. Elle aurait quand même pu y penser l’air de rien, l’idiote. Mais bon, il lui arrive d’oublier rapidement ce genre de détails et au final se retrouver à improviser complètement le bazar, histoire qu’elle se prenne bien la tête alors que si elle s’était organisée correctement, elle n’en serait pas là. « Tu es un génie, mam’zelle ! » s’exclama alors la professeure, contente de voir que certains élèves n’étaient pas aussi bête qu’elle le pensait.

« Il n'y a rien qui vous intéresse? On est ici pour un bon samedi sans qu'il neige, et surtout des rayons de soleil, c'est dommage ne pas profiter un peu de l'endroit. Alors, je ne suis certainement pas votre sœur ou amie, mais il y a bien des choses que vous voulez faire pour vous-même et je ne suis en mesure de me faire petite... comme si je ne l'étais pas déjà pour vous laisser profiter? » demanda finalement la blondinette. Fuki eut un sourire niais au visage. Elle entendait son estomac grondait depuis tout à l’heure, elle commençait drôlement à avoir envie de bouffer telle l’ogresse qu’elle pouvait être. Elle était folle de cette idée, folle de faire toutes les échoppes de nourritures juste pour se remplir la panse. Façon, elle était en dehors de l’école, elle avait tout de même le droit de se lâcher un peu nan ? Bah, façon, on s’en fout. Celui qui râle, il aura juste à pleurer dans les jupons de sa mère et pis basta ! Et alors que Fuki allait expliquer à la demoiselle qu’il était temps pour elles de tester les nourritures du coin, un ooooh oooh sortit d’entre les lèvres de la petite chose et cette dernière s’eclipsa dans la boutique juste en face. La professeure se redressa, ouvrant grand les yeux. Décidément, Scott avait l’art de disparaître à une vitesse inimaginable et elle détestait la perdre de vue de cette façon. Cute comme elle est, elle pourrait se faire kidnapper vitesse grand V.

Alors que la sportive se dirigeait vers la boutique, la petite furie en sortit rapidement, attrapa la main de la professeure pour l’attirer à l’intérieur. « Venez sensei il y a une grande machine à plushiiies on y va? » Cette dernière la suivit sans se soucier de ce geste complètement inattendu, se retrouvant finalement face à une machine à peluche. Elle écarquilla les yeux de bonheurs. Les peluches étaient toutes tellement adorable qu’elle n’avait qu’une envie : dévaliser complètement la machine, et ramener tout ça chez elle dans sa précieuse collection. Godness, pourquoi elle avait les étoiles dans les yeux comme un gosse ? Elle pourrait essayer de garder un peu la face non ? Fuki ! Réagit ! « Oui ! Jouons à cette machine. » elle sortit une première pièce qu’elle mit dans la machine. « Vas-y, à toi l’honneur Eisley. » décida-t-elle finalement. Façon, elle, elle était devenue une vraie pro à ce genre de choses à force d’en croiser et d’essayer d’obtenir toutes les peluches. Donc, même si la loli galérait, elle viendrait directement à son secours. Puis, quand elle observa mieux la machine, elle repéra une toute petite peluche licorne. Oh god, et de une ! Même si elle en voulait une énorme, cela ne voulait pas dire qu’elle abandonnerait les plus petites à leur triste sort. Elle en prendrait soin comme ses propres enfants. Ainsi, pour son tour, elle avait déjà repéré son objectif et calculait déjà dans son esprit la trajectoire qu’elle devrait emprunter pour la récupérer.

« Que la force soit avec toi ! » finit-elle par encourager la petite demoiselle, croisant les doigts pour qu’elle y arrive du premier coup.



© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 81
■ Inscrit le : 30/07/2017

■ Mes points : 230

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Eisley Scott
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  Mar 12 Sep 2017 - 1:39

Wouhou elle m'a rien dit quand je l'ai choppée la main, je faisais pareille avec ma servante quand je voulais aller voir quelque chose... Bon un peu de tenue quand même c'est la prof' elle peut à tout moment me gronder ou faire sa prof' et me faire la morale. Roh et puis tant que je la ramène pour qu'elle voit mon skill sur ces machines ! Quand tout le monde pense que c'est truqué, moi j'ai réussi des coups de maître ! Ca se voit tellement en plus qu'elle en veut... J'attrape une pièce et... Wow elle m'a prise de court.

Eisley avait la main dans sa poche quand Fuki laissa l'honneur à Eisley de commencer dans l'enthousiasme le plus étonnant, surtout venant de la part de la professeur.

"Tsk. Mon record, c'est 3 peluches, trois têtes dans les crochets : Vous allez voir Nakuru-sensei !"

Aller c'est parti, faut repérer, la prise parfaite. Il y a toujours en surface un amas optimisé pour l'accroche du bras articulé. OH MON DIEU IL Y A TROP DE PELUCHES! La machine doit faire deux mètres de large, et un mètre de profondeur... Pas le temps de chercher, si je peux pas en prendre deux à la fois, on va chercher la prise rare, c'est toujours une prise honorable en soit.

Eisley était à 200%, concentrée comme tout, elle avait trouvé sa cible, plus qu'à l'attraper.

Ce panda roux, je le veux il était rare entre les chiots, les chats et tout genre d'animaux commode. Hoplà le bras qui rase la vitrine pour tourner le bras dans la bonne direction et là, j'attrape mon panda roux par la queue. Maintenant faut pas le perdre.

"Easy !"

Urgence critique ! Proche de la sortie il y avait une licorne, il fallait que je l'ai, c'était une question de vie ou de mort. Le seul moyen de l'avoir pour moi, c'était de décaler le lâché de panda pour percuter la licorne et que les deux tombent dans le trou de sortie. L'angle est bon tout était bon.

Scott-Secret-move-BURSTTTTTT !!!!!

Qu'est-ce que je raconte, je suis pas dans un anime ça va rien changer, chance ou pas ça devait être bon.

Eisley fixait le panda avant de le lâcher sur le cul de la Licorne, l'effet voulu était là, la tête de panda a totalement bouffé l'arrière train de la licorne, les deux peluches roulaient jusqu'à la sortie jusqu'à ce que, par manque de force et d'impacte, la Licorne s'arrêta à un rien de la sortie, tandis que le panda finissait dans la fente de récupération.

J'y crois pas. Ce qui va se passer entre moi et la machine, ne concerne que moi et la machine, n'intervenez pas.

C'est quoi ça bordel ! Mon skill est complètement pas valorisé par ce raté. Je sais très bien ce qu'il me reste à faire. C'est de la triche mais c'est la machine ou moi, il n'y aura pas deux survivants.

Eisley posa ses deux mains à plat contre la machine, puis posa son front dessus. D'un coup elle cogna du poing sur la vitre de la machine et enfonça de gros coups de boules sur la vitre en hurlant.

"DAMNETE DAMNETE DAMNETE DAMNETEEEEEE !!!!!!!"

Ce mouvement de fureur eût un certain effet, à la fois honorable et à la fois frustrant. La licorne a roulé, comme plusieurs peluches, mais, la licorne avait les 2 pattes avant accrochées au bord, comme si l'animal agrippait le bord en hurlant de ne pas le laisser tomber, oui la licorne en peluche ne voulait pas abandonner tout ses amis encore à l'intérieur de la machine. Au moins pour quiconque qui passait ensuite, la pousser avec le bras articulé serait suffisant pour la faire tomber dans la fente de récupération.

La petite désespérée, se laissa tomber sur le cul, en regardant Fuki.


"Vous êtes notre dernier espoir chef ! Nous comptons sur vous. Godspeed."

Eisley prit sa pièce et la fît s'envoler comme pour un pile ou face en direction de la fente où insérer la pièce, le regard confiant, et le sourire badass. La pièce s'inséra ensuite dans la machine, en fait non, elle a juste tapé la vitre de la machine et tomba au sol comme un gros raté inexplicable. La petite reprit ensuite la pièce et l'enfonça dans la machine en regardant ailleurs, comme si de rien était.

Là Fuki tu rates la Licorne, j't'insulte de tout ce qui est insultant qui va me passer dans la tête...

Lot de consolation : un panda roux adorable !

---------------------------------

~Refresh si tu ne penses pas avoir vu la même tête. Clique sur la signature pour la thème d'Eisley ~

"Je dépense donc je suis"
- Descartes de crédit

Darky cookie is back !
J'parle en : #330099
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: La chasse aux licornes est donc ouverte...  

Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse aux licornes est donc ouverte...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville-
Sauter vers: