Partagez | 
 

 Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 11:05


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko

Aujourd’hui, 14 février. J’avais acheté un coffret de chocolats noirs aux noisettes la veille, et l’avais soigneusement emballé dans un joli papier cadeau de couleur argentée, avec un ruban noir qui l’entourait, dès que je fus arrivée dans le dortoir.

Ce matin-là, je m’étais réveillée un peu plus tard que d’habitude. En effet, j’avais pris le temps de téléphoner pendant un long moment à mon père qui s’inquiétait que je ne lui aie pas donné de nouvelles depuis quelques jours, alors j’ai été retardée dans mes devoirs. J’avais également pensé à ce que je pourrais dire à Sullivan, le lendemain, quand je lui offrirai le chocolat. Au final, je m’étais dit que j’irais au feeling ; de toute façon, que je prépare une phrase ou pas, je bégaierai quand même. En tout cas, je m’étais couchée moins tôt que la normale.

Après avoir enfilé un pull jaune pastel sur lequel était dessiné une part de pastèque avec des yeux énormes qui la rendait adorable, et une jupe blanche à carreaux, j’attrapai dans une main le coffret de chocolats noirs aux noisettes, et dans l’autre, l’écharpe noire que le blond m’avait prêtée, et que j’avais d’ailleurs oublié de rendre. Après être sortie de la chambre sans avoir fait attention si mes colocataires dormaient encore ou étaient déjà partis, je sortis du bâtiment des dortoirs en regardant autour de moi.

Où est-ce que je pourrais bien trouver Sullivan…? J’avais pensé au parc, où je lui avais parlé pour la première fois. Mais il était assez sportif, il pourrait être au gymnase, puisqu’après tout il faisait partie du club de baseball. Ou alors il faisait un footing dehors, et je ne pourrais pas le trouver. Il pourrait aussi être dans la salle du club d’art. Peut-être même qu’il était à la cantine, puisqu’il a dit qu’il aimait bien cet endroit -là où il y a toute la nourriture. C’était également possible qu’il se trouve en dehors de l’enceinte du lycée et de l’université de Kobe. Pff, pourquoi je n’avais pas pris son numéro de téléphone, avant de le quitter ? Ou pourquoi ne lui avais-je pas demandé en cours, les jours suivants ? Stupide timidité, sois maudite.

Bon, il ne me restait qu’à marcher et espérer le trouver. Pendant que j’arpentais les lieux, j’en profitais pour prendre des photos, mon appareil ne quittait presque jamais mon cou. Je me dirigeais machinalement vers le parc. Il y avait quelques étudiants et lycéens, mais je n’arrivais pas à apercevoir Sullivan. Il n’était nulle part. Je balayai le lieu du regard en essayant de me rappeler où est-ce qu’il était assis, la dernière fois, mais je ne me souvenais pas de l’arbre exact. J’avais pensé que si je l’attendais près de cet endroit, il finirait bien par venir, à un moment. Je soupirai et tournai les talons. Puis je me retournai à nouveau.

Comment était-ce possible qu’une nuque soit aussi reconnaissable ? Je ne savais même pas que je pouvais reconnaître des gens en remarquant leur nuque en premier. Puis après sa nuque, j’ai remarqué ses cheveux blonds et courts. Alors je me dirigeai presque précipitamment vers lui en prenant soin de cacher le coffret de chocolats derrière mon dos.

-Hatanake-kun !

© Lady sur Epicode

---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 13:46

Ah ! La saint Valentin, l'un des jours les plus horrible de l'année. Pourquoi me demanderiez vous ? Tout simplement parce que j'aime pas ce concept de fêter l'amour alors que tout les jours c'est censé être la fête. Enfin.. L'amour de devrait pas être fêtée un jour en particulier. Du coup.. vous connaissez la suite hein ? Aujourd'hui, tout le monde va s'offrir des fleurs, des cadeaux, des chocolats ou va sortir "le grand jeu". Et ça, ça.. ça m'écoeure. Cette sur-dose d'affection que tout le monde se porte.. J'ai du mal.

Aujourd'hui, j'avais le choix entre rester dans mon lit à ne rien faire de la journée.. Ou alors sortir au parc et me plonger dans un jeu bien gore pour faire abstraction du reste. Au final.. j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai décidé de sortir malgré les épreuves que je vais voir. Je me suis habillé comme un malpropre, afin d'attirer le moins l'attention. Mon t shirt : "I don't care" avec un personnage complètement dead qui parle. J'ai finalement pris mes affaires et je suis sortis malgré le petit vent qui soufflait.

Ma musique Rock dans mes oreilles, ma tête de croc mort, mes lunettes un peu sale, d'ailleur il faudrait que je les lave puisque je vois rien. Mais surtout : mon sac de "survie" avec toutes mes babioles occultes etc.. Je me dirigeais vers le parc et étrangement, cette routine me paraissait nul et sans intérêt aujourd'hui. La vie était complètement morte et j'avais pas plus envie de la réanimé plus que ça. Je savais qu'il était possible que je croise du monde mais je n'avais pas envie d'expliquer mon speech à tout le monde, surtout si c'était pour plombé l'ambiance.

Au bout d'un moment, mon casque décida de s'éteindre tout seul.. Et Merde, plus de batterie. Journée à la con. C'est alors que j'entendis au loin m'appeler. Parfait timing ? Fait chier.. j'avais pas envie de parler. Je me retournai puis je vis Yuna au loin arrivé..

- Hatanake-kun !

Je ne lui avais pas répondu.. et j'affichais un léger sourire. Un sourire un peu contradictoire avec ma pensée du moment mais.. tant pis. Si elle remarque que ça va pas, je serais bien obligé de lui dire.








---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 14:55


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



Je m’approchai un peu plus de lui et le regardai de haut en bas. Il avait l’air de se ficher complètement de son style vestimentaire aujourd’hui, on aurait presque cru que c’était fait exprès. Ah, tiens, peut-être qu’il n’aimait pas du tout ce jour ? Il y avait beaucoup de gens qui ne supportaient pas la Saint Valentin, soit parce que c’était « trop commercial », soit parce qu’ils ne recevaient jamais de cadeaux, soit parce qu’ils n’aimaient pas le concept. Personnellement, j’aimais bien l’idée de la Saint Valentin. J’avais vu sur Wikipédia qu’au Japon, à la base c’était simplement commercial, mais au fil du temps, c’est devenu plus que ça. Et d’ailleurs, c’était aussi une bonne excuse pour les gens trop timide d’aller se déclarer ou offrir quelque chose à quelqu’un, ce qu’ils ne feraient pas les autres jours de l’année. C’était un peu un évènement qui donnait du courage à certaines personnes, en quelques sortes, alors j’approuvais. Et en plus, c’était aussi une fête, et les gens qui fêtaient cette fête étaient heureux, et j’aimais bien que les gens soient heureux. Peut-être que cette pensée était naïve, mais elle me convenait parfaitement.

En se retournant vers moi, Sullivan ne m’avait pas répondu. Je me demandais s’il préférait que je l’appelle Sullivan ou Hatanake-kun, puisqu’on était au Japon. Mais après tout, il vient d’Europe, comme moi, alors on pourrait aussi s’appeler par nos prénoms. Enfin bon, il faudrait que je lui demande après ça.

Il m’adressa un faible sourire. Tiens, il n’était pas content de me voir ? Peut-être que c’était l’occasion pour moi de m’enfuir très loin. Parce que s’il n’avait pas envie de parler (c’était clair, il avait un casque et une tête plutôt… ennuyée ?) et il n’avait pas vraiment l’air en forme.

Je lui tendis son écharpe noire que j’avais gardé.

-D-désolée, j’avais oublié de te la rendre la dernière fois…


D’ailleurs, en voyant sa tête, il fallait bien que je pose la question.

-Est-ce que… tout va bien ?


© Lady sur Epicode

---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 18:34

- D-désolée, j’avais oublié de te la rendre la dernière fois…

Je venais à peine de me faire interpeller par Yuna qu'elle me tendit desuite mon écharpe noir qu'elle avait oublié de me rendre la dernière fois. C'est vrai que j'avais oublié de lui demander de me la rendre, mais bon, après tout, ce n'est qu'une écharpe. J'aurais très bien pu m'en passer, puisque je suis toujours avec un simple t-shirt et rien de plus. M'enfin, je lui ai fait signe de la garder. Elle lui servira bien plus à elle qu'a moi. Donc autant qu'elle la garde. On va dire que c'est un cadeau. Comme ça, pas d'embrouilles. Je n'ajoutai pas de mots mes gestes, au départ, je voulais juste avoir un peu la paix. Même si, le fait que je sorte soit complètement stupide du coup.. Meh. .

- Est-ce que… tout va bien ?ajouta-t-elle.

Effectivement, Yuna avait remarqué que j'étais pas vraiment apte à faire la discution. En même temps.. C'est pas comme si ce n'était pas flagrant. Enfin, du coup c'était normal qu'elle me demande.

- Nan.. c'est pas vraiment la forme, voir tout ce monde dégouliner d'un surplus d'amour alors que normalement il ne devrait pas y avoir de jour en particulier pour dire "je t'aime".. Moi ça me gave et c'est pour ça que je déteste la Saint Valentin. répondis-je tout en frottant mes lunettes sur mon jeans pour en retirer la crasse de dessus.

Je me doute bien qu'avec ma réponse, je m'attend à plusieurs sortes de réaction : Soit elle va s'en aller parce que j'ai dis des conneries. Soit elle va me gueuler dessus parce que j'ai dis des conneries. Soit elle va se vexée. Soit elle va me dire que je suis un débile profond, et dans ce cas, elle aura raison. Mais quoi qu'il en soit, aujourd'hui je n'ai pas envie que l'on s'attarde sur mon cas.. A moins de me prouver que l'inverse est possible.

Je sais pertinament que rien de changera du jour au lendemain, que l'amour a sens unique est quelque chose que je connais bien. Que cette fille en face de moi, celle sur qui j'ai eu un crush. . Sûrement. . Ne me dira jamais ce qu'un jour je souhaite entendre. Et même si l'impossible devient réel, j'ai peur de tout gâcher.. Alors que je lui fasse du mal sans le vouloir ou non, j'imagine que le résultat sera le même. Puis je lui dis de ma voix de dépressif :

- Tu voulais me dire quelque chose en particulier à part me redonner ta nouvelle écharpe ? Parce que je comptais faire un tour sur les toits pour me calmer et éviter de trop pensé à cette histoire de Saint Valentin à la noix.








---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 19:20


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



- Nan.. c'est pas vraiment la forme, voir tout ce monde dégouliner d'un surplus d'amour alors que normalement il ne devrait pas y avoir de jour en particulier pour dire "je t'aime".. Moi ça me gave et c'est pour ça que je déteste la Saint Valentin.

Une petite moue apparut sur mon visage et je finis par détourner le regard. A cet instant, j’avais le choix entre me concentrer très fort pour faire disparaître le paquet de chocolat, ou le jeter très loin. Tant pis pour moi alors. Et pour les chocolats aussi. Enfin, surtout pour les chocolats. Je les pourrais les offirir à quelqu’un d’autre. Peut-être à Angelina, c’était une amie après tout et… ah non, je lui en avais déjà acheté. Et puis je ne savais pas si elle aimait le chocolat noir aux noisettes. Et puis c’était si bien emballé… Il ne fallait pas me laisser décourager, ce n’était pas parce que Sullivan n’aimait pas la Saint Valentin qu’il refuserait mes chocolats. Il n’était pas méchant, et puis c’est super bon le chocolat !

Je mis l’écharpe autour de mon cou puisqu’il m’avait dit que je pouvais la garder, et vu la façon dont il était habillé, il n’avait pas l’air de craindre le froid.

- Tu voulais me dire quelque chose en particulier à part me redonner ta nouvelle écharpe ? Parce que je comptais faire un tour sur les toits pour me calmer et éviter de trop pensé à cette histoire de Saint Valentin à la noix.


Qu’est-ce que je devrais lui répondre ? Je réfléchis un petit instant. En réalité, ça m’attristait de voir que Sullivan n’était pas… heureux. C’était simplement parce que c’était la Saint Valentin qu’il faisait la tête ? Ce n’était pas suffisant comme raison, à mon goût. Ou alors c’était sa vie qui l’ennuyait ? Je ne supportais pas de voir les gens malheureux, qu’est-ce que je pourrais bien faire ? Je pourrais lui proposer de l’accompagner. Mais s’il refusait ? Il pouvait très bien ne pas du tout avoir envie de me voir, surtout s’il voulait éviter de penser à cet évènement, j’étais beaucoup plus enthousiaste que lui pour aujourd’hui.

-E-en fait, oui. Mais ça ne sert plus à rien de te le dire maintenant, ce n’est pas important
, lui répondis-je en souriant. Hum… si tu veux de la compagnie, j-je suis là…


© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 20:44

- E-en fait, oui. Mais ça ne sert plus à rien de te le dire maintenant, ce n’est pas important me répondit-elle avec un sourire. Hum… si tu veux de la compagnie, j-je suis là…

Tout ce que j'avais compris c'était que Yuna avait changé d'avis sur ce qu'elle voulait dire.. Au fait, comment ça ce qu'elle voulait me dire n'était plus important ? J'ai sûrement dû l'effrayer et du coup elle ne veut plus en parler.. Mais bon, je m'y attendais, je vais pas insister. Cependant, je voyais très bien qu'elle cachait quelque chose dans son dos. Cela dit.. c'était pas vraiment discret. Alors je demandai à cette petite tête blonde ce qu'elle avait cacher, tout en me dirigeant vers les dortoirs en lui faisant signe de me suivre.

- Dis moi, qu'est ce que tu caches comme ça ?

C'est con. . Je ne sais absolument pas comment combler les blancs. On dit que le silence est parfois la meilleure chose mais.. dans le cas présent, je crois pas que rester autant distant était la meilleure solution. J'ai donc eu le droit à une réflexion intensive sur le sujet pendant le trajet et ici, dans ma tête, c'est le bordel. Et heureusement que des fois, les gens n'ont pas accès à mes pensées. Sinon je risque de faire fuir bien plus de monde qu'en temps normal. Haha.. ha. Même dans ma tête je parle pour rien dire.. C'est franchement triste.

N'empêche que.. Yuna est vachement mignonne quand même. Ses cheveux blonds, son jolie visage, son appareil qui donne un côté.. attentive et compréhensive. Je crois que je m'étais déjà fais la réflexion, en temps normal.. j'aime bien me rapprocher des filles qui m'intéresse pour savoir comment elles fonctionnent et ensuite me servies de ses informations contre elles pour qu'elles se sentent aimer et que je puisse l'être en retour. Mais ça na jamais fonctionner.
Alors qu'avec Yuna.. Je sentais ce feeling naturel qu'elle et moi avions. Je voyais bien ses réactions lorsque je faisais des compliments ou non d'ailleur. Mais c'est vrai que maintenant que je me pose la question..

Est-ce que je lui plait. . . ? Genre.. vraiment ?









---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 22:03


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



Il me fit signe de le suivre. Je soupirai légèrement de soulagement, au moins, il ne m’avait pas dit de m’en aller, c’était déjà ça. Par contre, j’avais remarqué qu’il avait remarqué qu’avais mon coffret de chocolat dans une main. Enfin, il ne savait pas que c’était des chocolats, mais c’était évident que c’était un cadeau.

- Dis moi, qu'est ce que tu caches comme ça ?


J’étais presque obligée de lui dire maintenant. Je finis par arrêter de cacher le papier cadeau en soupirant.

-En fait… c’est pour toi.


C’était quoi cette manie que commencer presque toutes mes phrases par « en fait » ? Je soupirai en lui tendant l’emballage argenté au ruban noir.

-C’est à l’occasion de cette fête, que tu n’as visiblement pas envie de fêter. Je… voulais juste trouver un prétexte pour, hum, pour te voir, et au passage, t’offrir quelque chose. Enfin… c-c’est des chocolats. Noirs aux noisettes.


Je baissai légèrement le regard vers le coffret en rougissant. Pitié, je détestais rougir comme ça, comme une idiote. Pourquoi dans les animes, les filles qui rougissaient étaient trop mignonne ? Je me plaignais souvent intérieurement de ressembler à une tomate vivante, à la place de ces lycéennes kawaii sorties d’un shojo. C’était peut-être pour ça qu’aucun garçon n’avait essayé de m’adresser la parole pour me connaître ? Peut-être que je n’étais physiquement pas à leur goût. Pourtant, Sullivan avait un peu cherché à me connaître, lui. Mais il ne l’aurait probablement jamais fait, si je n’étais pas venue le voir. Alors, peut-être que je devrais prendre confiance en moi et aller vers les autres ?


© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Ven 8 Sep 2017 - 23:01

Je m'étais arrêté de marcher pendant un instant pour savoir ce que que Yuna allait sortir de derrière son dos.

- En fait… c’est pour toi.

À ma grande surprise, c'était un cadeau. Et vu la taille de la petite boîte d'un gris tout brillant, c'était probablement du chocolat.

- C’est à l’occasion de cette fête, que tu n’as visiblement pas envie de fêter. Je… voulais juste trouver un prétexte pour, hum, pour te voir, et au passage, t’offrir quelque chose. Enfin… c-c’est des chocolats. Noirs aux noisettes.

C'était vraiment adorable de sa part, moi même je pense que je n'aurais jamais eu le courage de le faire. Cela signifiait qu'elle m'appréciait énormément.. et j'en suis heureux.. d'ailleur, elle s'était même souvenue de mon goût pour le chocolat noir aux noisettes.. À cet instant, Yuna regardait la boite qu'elle me tendait avec ses petites rougeurs sur ses joues. Enfin.. elle était toute rouge mais ce n'était pas grave, elle venait de m'ouvrir l'esprit avec un pied de biche, et je devais la remercier pour ça. Je lui pris les mains, je la regardais avec mes yeux tendres, les légères larmes de la défaite amère de la solitude coulairent sur mon visage. Je passai gentiment mes mains au niveau de ses bras pour remonter jusqu'à ses épaules, puis je la pris dans mes bras.

C'est au moment où tu es prêt a détester l'humanité toute entière que, débarque de nul part une personne qui fait pour toi un acte parfaitement désintéressé, gratuit et sympathique et faire éclater alors d'un coup cette bulle amère et pourtant confortable et un peu rassurante de colère et de rancoeur aveugle et sourde dans laquelle tu t'étais enfermé.

- Merci.. Beaucoup..

Lorsque je me rendis compte qu'il ne fallait pas non plus que je l'étouffe, je me suis délicatement retiré de ses bras. J'ai pris la boîte, puis je la rangeai précieusement dans mon sac. Au fond de moi.. je détestais toujours autant les fêtes, mais.. ce que Yuna avait fait, c'était une belle surprise à laquelle je ne m'attendais pas.. Je passai ma main sur mes yeux pour retirer les larmes qui s'étaient échappées.. Puis je commençai a marcher avec une grande allure.

- Dépêches toi, si on veut aller profiter du toit, il faut y aller maintenant,  parce qu'après la ronde, on a 1h devant nous pour rester en haut. Après, on est strictement mort tout les deux. annonçais-je à ma demoiselle de compagnie.





---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 2:26


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



Je finis par lever le regard vers lui pour voir sa réaction. Il avait yeux qui brillaient, comme si… il allait pleurer ? Mon cadeau était si mauvais que ça ? Non, je pouvais remarquer une lueur de tendresse dans son regard. Puis il attrapa doucement mes mains, et remonta les siennes le long de mes bras pour finir par les poser sur mes épaules ; un contact qui me fit rougir de plus belle. Cette sensation… trop étrange. Beaucoup trop pour moi. Je n’avais pas l’audace de le repousser -et pourquoi je le ferais d’ailleurs ? étrangement, j’aimais bien être dans ses bras ; alors je lui rendis timidement son étreinte, et fermai les yeux en souriant.

- Merci.. Beaucoup..


Je ne répondis rien à ça. De toute façon, je n’avais rien à répondre. Mon sourire s’élargit un peu plus ; j’étais vraiment contente de lui avoir fait plaisir, et de lui avoir redonné le sourire alors qu’il avait l’air de passer un début de journée vraiment mauvais.

Il finit par ranger les chocolats dans son sac, non sans essuyer une larme au coin de son œil, et recommença sa marche. Est-ce qu’il pleurait de joie ? Ce n’était tout de même pas la première fois qu’il recevait un cadeau comme celui-là, non ? J’étais assez fière de moi sur ce coup-là : avoir eu assez de courage pour lui offrir des chocolats. D’ailleurs, ça pourrait sembler totalement bête, mais pour moi, ça demandait beaucoup d’efforts. Je me mis à suivre Sullivan.

- Dépêches toi, si on veut aller profiter du toit, il faut y aller maintenant, parce qu'après la ronde, on a 1h devant nous pour rester en haut. Après, on est strictement mort tout les deux.

Les toits des bâtiments étaient interdits. Je n’avais jamais fait de choses interdites, mais je n’allais pas refuser de l’accompagner simplement pour ça. J’hochai la tête tout en continuant de marcher assez rapidement pour suivre son rythme.

-Tu connais l’heure des passage des surveillants… tu as l’habitude de venir sur le toit ?



© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 8:22

C'était bien la première fois que l'on m'offrait un cadeau, peu importe la date ou l'événement.. Et pour le coup.. ça ne me derangeais pas de ne jamais recevoir de présent. Mais cette fois si.. c'était différent, il s'agissait de Yuna.. Elle et sa bonne humeur, j'avais peur qu'elles m'aient contaminé. Ce sentiment contradictoire qui me fait détester toute ces choses superficiels que l'on se presse de donner,  avec le sentiment de celui du fait de recevoir sans rien demandé. Il n'y a pas à dire, elle venait complètement de me déboussoler. Je voulais lui dire que je l'aime énormément, mais je me disais que j'étais au final tout comme ceux que je critiquais jusqu'à maintenant.

L'accès au toit était interdit, mais j'avais envie d'y aller pour une fois. Sur les toit, on a l'impression que rien ne peut nous atteindre, que c'est un autre monde, un monde interdit pourtant connu de tous. D'ailleur, si l'on nous apercevait de là haut, ce serait l'exclusion direct.

- Tu connais l’heure des passage des surveillants… tu as l’habitude de venir sur le toit ?

- En vérité, non. Jamais, mais pour ce qui est des horaires de passage, oui je les connais. Chaque jour, les surveillants ont des horaires plutôt précis. Par exemple, le samedi, ils passent toutes les heures. Le lundi, c'est tout les quarts d'heure a partir de 8h. Ils ont des créneaux bien huilé et j'ai tout de suite remarqué leur plage d'horaire. J'ai tout dans mon bloc note. Lui avais-je répondu, a la manière d'un expert qui restait humble.

Je poussai les portes du bâtiment puis je fis une bref vérification pour voir si personne nous avait repérer. Il était clair que les couples voulant avoir de l'intimité pourraient se trouver sur le toit. Mais je me disais que c'était trop simple et que tout le monde préférerait un coin tranquille dans d'autres lieux. On monta alors les escaliers avec le traque d'ouvrir la première fois réellement les portes de tout en haut et ça y est, on est devant. La porte un peu vielle en feraille était sous nous yeux. Puis..je lui dis :

Es-tu prête ?







---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 12:25


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



- En vérité, non. Jamais, mais pour ce qui est des horaires de passage, oui je les connais. Chaque jour, les surveillants ont des horaires plutôt précis. Par exemple, le samedi, ils passent toutes les heures. Le lundi, c'est tout les quarts d'heure a partir de 8h. Ils ont des créneaux bien huilé et j'ai tout de suite remarqué leur plage d'horaire. J'ai tout dans mon bloc note.

C’était vrai que ça pourrait être intéressant d’aller sur le toit. Je n’imaginais pas toutes les belles photos que je pouvais prendre ! Mais l’accès y était interdit, et puis je n’avais jamais enfreint aucune règle, dans ma vie. Mais bon, il fallait déjà commencer un jour. La phrase « Il y a une première fois à tout » était très clichée, mais également très vraie. D’ailleurs, en quelques semaines à peine au lycée de Kobe, j’avais déjà réussi à me faire deux amis. C’était plus que tout ce que je j’avais fait en 15 ans d’existence. Mais il fallait dire que les gens ici étaient très sympathiques, ouverts et sociables. J’avais d’abord croisé Sullivan, et je pense que je pouvais le considérer comme un ami pour l’instant. Puis j’ai également fait la connaissance d’Angelina, une fille qui est quasiment mon opposée -physiquement et psychologiquement- mais nous avions pleins de points communs ! J’étais assez fière de moi, pour avoir réussi à parler aux gens et entamer une conversation, peut-être que je devrais avoir plus confiance en moi, et écouter ce que ma grand-mère m’avait dit... quand elle était encore vivante…

On continua dans le bâtiment et puis on monta les escaliers assez rapidement. Et nous voilà devant la porte du toit. On avait un petit peu moins d’une heure maintenant. Enfin, je doutais qu’on y reste très longtemps. Après tout, ce n’était qu’un toit.

Es-tu prête ?

J’hochai la tête en bégayant un petit « O-oui » avant de m’avancer vers la porte et de timidement la pousser pour l’ouvrir.




© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 13:54

Je passai dernière elle après qu'elle ait ouvert la porte. Le toit était vraiment grand, très vaste mais aussi vide. Je fermais la porte derrière moi pour que l'on ne se doute pas que des élèves soient montés ici. On était que tout les deux, seul les cieux pouvaient voir se que nous faisions.. Je respirais un instant.. Je regardais autour de moi puis je tentai une approche vers Yuna pour de nouveau la remercier..

- Hey Yuna, je voulais encore te remercier pour ce que tu as fais pour moi. Pour être franc, c'est la première fois que l'on me fait un tel cadeau. Et.. bien que je n'aime pas cette fête, ça me fais extrêmement plaisir que ce soit toi qui sois venu me voir.

Je parlais avec une voix faible, presque tremblante. Ça me flanquais la trouille de lui dire que je l'aimais.. Même si, pour le coup, j'avais déjà fais des conneries avant, comme lorsqu'on était à labibliothèque. J'avais peur de passer pour un garçon qui veut aller trop vite, peur de ne pas lui plaire comme je suis, peur de dégrader cette relation ou de la rendre ambiguë.. Alors.. Je m'approchai d'elle, le regard un peu perdu dans mes chaussures, les mains dans les poches, le coeur qui bat tel une batterie. Pour lui dire tout ce qu'elle a à savoir..

- Hum.. Je sais bien que ce n'est ni le moment, ni l'endroit. Mais je voulais te dire quelque chose d'assez important. Je marquai une courte pause car j'avais la gorge prise par l'émotion et le stresse. Puis je continuai un peu plus difficilement.. - Voilà. . Comme je te l'ai dis l'autre jour.. Je.. te dire que tu me plaisais beaucoup. J'ai.. jamais.. relation pareil avec une fille. Je sens vraiment qu'il y a quelque chose que tu as que les autres filles n'ont pas.

Je fermais les yeux pour reprendre mon souffle et me reprendre en main. Je n'avais qu'une envie, c'était de faire un pas en arrière pour la laisser réfléchir. Mais je voulais aussi qu'elle me dise de ne pas faire ce choix et que l'on soit heureux ensemble..





---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 17:02


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko




J’avançai sur le toit en regardant autour de moi. Il était plutôt grand et entouré de grands grillages verts. Pour éviter les problèmes et les chutes, sûrement. Je balayai l’endroit du regard ; c’était presque dommage que les grilles soient là, elles pourraient gâcher des photos. J’allumai mon appareil et cherchai ce que je pouvais bien capturer. Le sol était assez propre, peut-être parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’élèves qui venaient sur le toit. Etait-il nettoyé régulièrement ? Et pourquoi l’accès au toit était interdit d’ailleurs ? La porte et l’escaliers pour y accéder n’étaient pas verrouillés, ça ne servait à rien d’interdire les élèves d’y aller, si le personnel de l’université de Kobe ne faisait pas le nécessaire pour les en empêcher.

Au final, je pris une photo du ciel ; il était un bleu doux et uniforme, parsemés de quelques nuages tout blancs, qui me faisaient penser à du candyfloss. Quand j’étais petite, je pensais que les nuages étaient de la barbe-à-papa géante qui volait, et j’avais le rêve d’en manger, comme beaucoup d’enfants. Puis mes cours de science et vie de la Terre sont arrivés, et ça a brisé tous mes rêves et espoirs de manger un jour du candyfloss géant.

- Hey Yuna, je voulais encore te remercier pour ce que tu as fais pour moi. Pour être franc, c'est la première fois que l'on me fait un tel cadeau. Et.. bien que je n'aime pas cette fête, ça me fais extrêmement plaisir que ce soit toi qui sois venu me voir.


Sullivan s’était approché de moi, et je m’étais retournée vers lui en lui souriant. En fait, ça m’enchantait vraiment qu’il me dise ça. Je mis mon appareil photo en veille en m’approchant doucement de lui. Sa voix faible lui donnait une attitude plus vulnérable, et je ne savais pas si je devais ça adorable, ou être un peu troublée parce que c’était… à cause de moi.

- Hum.. Je sais bien que ce n'est ni le moment, ni l'endroit. Mais je voulais te dire quelque chose d'assez important.

Il s’arrêta de parler un instant, et sa voix prix une sonorité un peu étrange ; comme s’il avait du mal à parler ou quelque chose comme ça.

- Voilà. . Comme je te l'ai dis l'autre jour.. Je.. te dire que tu me plaisais beaucoup. J'ai.. jamais.. relation pareil avec une fille. Je sens vraiment qu'il y a quelque chose que tu as que les autres filles n'ont pas.

Je me mis à rougir instantanément ; encore une fois -c’était totalement prévisible. En fait, dans ma vie, j’avais difficilement réussi à me retrouver seule avec un garçon et à lui dire plus de trois phrases censées ; on peut même dire que ce n’est jamais arrivé. Je n’aurais pas pensé qu’un jour, je plairais à qui que ce soit, surtout pas en si peu de temps. Je fus assez touchée par ses paroles, et cette fois-ci, je ne savais pas si je devais sourire bêtement ou être complètement confuse.

D’ailleurs, je ne savais pas non plus s’il cherchait à me demander quelque chose après m’avoir dit ça. Est-ce qu’il pourrait… me demander d’être sa petite amie ? Non, il fallait vraiment que j’arrête de me faire des films ; c’était impossible. Mais d’autre part, j’avais également du mal à croire ce qu’il se passait à cet instant. Un garçon et une fille seuls sur un toit, un beau jour de 14 février ; c’était carrément une scène de Shojo, ça ! Beaucoup trop surréaliste pour que ça soit réel.

J’observai Sullivan, les joues toutes rouges, les yeux grand ouverts. Je devais dire quelque chose ? Je devais lui répondre un truc ? Ou on allait rester silencieux ? Ou c’était lui qui comptait dire quelque chose ? Ou j’allais m’évanouir à force de réfléchir ?


© Lady sur Epicode

---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 17:53

À ce moment, j'étais seul. Seul face à cette fille qui n'avait pas l'air de comprendre ce que je venais de dire.. J'avais cette impression que c'était le but final qui tôt ou tard devait arriver. Pourtant.. comme devant un Boss de fin de jeu bien trop fort pour moi, j'avais envie de fuir.. Voir ma barre de Hp diminuer rien qu'en la regardant.. Elle me faisait a la fois rêver mais aussi très peur. Je me rend compte à présent que ce Boss, j'y ai toujours pensé. Depuis le jour où je lui ai appris à ce repérer dans son environnement. Ici, il n'y a pas de point de sauvegarde, ce qui signifie que je ne pouvais plus revenir en arrière. En fait, je crois bien que même avant le début du jeu, elle m'avait déjà empoisonné avec son grand coeur et sa joie de vivre.. Et je crois bien.. que c'est moi tout compte fait le Boss final. Le méchant qui se dresse devant elle, qui l'empêche de réagir..

Maintenant que j'y pense.. Faire la comparaison d'une conquête amoureuse avec un jeu.. c'est complètement stupide et digne d'un geek qui n'y connaissait rien en relation.. Est-ce.. qu'elle pourrait comprendre si je lui parle ainsi ? Nan, c'est absurde, elle va plutôt me dire si je suis un fan un peu trop hardcore du jeu vidéo. C'est triste comme je me sens mal dans cette situation. Je sais très bien que lorsque je regardais des animés, ce genre de scènes étaient scripted. Que l'on savait d'avance qu'il se passerait quelque chose. Quand on parle de scénario de truc romantique, il n'y a pas grand chose qui marche.. Et dans mon cas, intérieurement c'était complètement prévisible.

J'avais réouvert les yeux.. Je la regardai en apercevant qu'elle avait les joues très rouges, les yeux grand ouvert comme si elle me disait "BORDEL TU VIENS DE DIRE QUOI !?". Ahem.. Je crois bien que je l'avais complètement tilt.. Qu'est ce que je pouvais faire de plus..? Je n'avais pas envie de la toucher par peur de rentrer dans son intimité. Je ne pouvais pas fuir non plus.. sinon elle ne comprendrait encore moins la situation. Et si j'étais clair avec elle, je vais encore m'attendre à une réaction démesurée de sa part..

Tu me plais.. S'il te plait, essayons d'être plus que des simple connaissances ou des amis.. S'il te plait..

Les larmes étaient très vites arrivés au niveau de mes yeux.. Ma gorge était nouée à la mort. Les poings serrés pour ne par perdre la face, ainsi que garder le peu de sang froid qui me restais. Mon corp qui tremblait, non pas à cause du vent mais bien a causd de ce qui se passe entre elle et moi..

Il nous restait plus beaucoup de temps avant la prochaine ronde et j'avais peur que tout ses effort soit en réalités des échecs successifs. Je me retenais de ne pas hurler toute mes émotions ici même.. J'étais sur le point de faire des choses que je pourrais regretter plus tard alors je ne bougais pas. En attendant que l'épée du Boss vienne me porter le coup final.







---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Sam 9 Sep 2017 - 19:57


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



- Tu me plais.. S'il te plait, essayons d'être plus que des simple connaissances ou des amis.. S'il te plait..


Hum… Mon cerveau s’éteignit, encore une fois. Mes joues devinrent plus rouge, encore une fois. Je ravalais ma salive et le regardai de haut en bas. Pourquoi est-ce qu’il avait les larmes aux yeux ? Est-ce que ça le rendait triste de m’avoir dit… ça ? Puis je me rendis compte se ses mains tremblaient. Non, pas seulement ses mains, mais son corps entier était en train de trembler… c’était vrai qu’il fallait du courage pour dire quelque chose comme ça. Je fis quelques pas en avant pour m’approcher de lui ; son état de trouble était beaucoup plus important que le mien.

Je le regardai un petit un instant, toujours un peu hébétée, avant que ma conscience me harcèle pour que je fasse quelque chose, rapidement. Mon esprit paniquait un peu, mais j’essayais de ne pas trop le montrer. Je ravalais ma salive puis lui pris tendrement les mains. Chose que je n’aurais probablement jamais faite si Sullivan ne m’avait rien dit de tout ce qu’il a pu me dire.

-J-je n’ai encore aucune expérience p-par rapport à ça… mais je veux bien essayer de commencer quelque chose… avec toi…


Je me mordis imperceptiblement la lèvre, encore un peu déconcertée par ce que je venais de dire. Sérieusement, j’avais sorti ça moi ? Bravo Yuna ! Cette fois, ma conscience n’avait pas pris de ton ironique. Je n’arrivais pas vraiment à croire ce qui était entrain d’arriver. Des gens disaient « la magie de la Saint Valentin », mais c’était pas plutôt à Noël qu’on était censé dire quelque chose comme ça ? En tout cas, je l’avais bien dit, et je pense que j’ai dû prendre trop confiance en moi pendant quelques secondes. Peut-être parce Sullivan avait l’air plus… « fragile », plus vulnérable que moi pendant un petit instant ? Je commençais petit à petit cette confiance que j’avais gagnée en quelques secondes, mes mains se mirent également à trembler puis je baissai mon regard pour éviter le sien. Qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir répondre ?


© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Dim 10 Sep 2017 - 2:03

Yuna venait de me prendre les mains.. elles étaient encore plus douce que je l'imaginais. Tout à l'heure dans le parc, pourquoi ai-je eu cette idée de la prendre dans mes bras..? Je voulais la rassurer que ce n'était pas de sa faute si j'étais dans un mauvais état. Alors pourquoi maintenant ce n'est plus la même chose.. Je peux pas lui dire que j'étais désolé d'être celui que je suis. Je n'y peux rien si je suis un minable. Du coup.. je suis un minable amoureux d'un Boss..

Malgré le fait qu'elle me tenais les mains, je ne pouvais pas m'empêcher de laisser sortir toute ma frustation en serrant plus les poings. En étouffant mes pleures pour ne pas attirer l'attention des gens dehors qui auraient très bien pu m'entendre. Et surtout en restant parfaitement droit, comme une statue, incapable de me déplacer. Je voulais garder la tête haute, même si j'avais les yeux fermés. Je ne voulais plus avoir à utiliser des subtilités pour dire ce que j'avais sur le coeur.. Et tout ce que je voulais, c'était finalement de jouer carte sur table. Quitte à passer pour la pire ordure de la terre, au moins je voulais que tout soit clair.

- J-je n’ai encore aucune expérience p-par rapport à ça… mais je veux bien essayer de commencer quelque chose… avec toi… m'avait-elle répondu d'un ton plus calme que le miens..

Sa voix était pareille que lorsqu'elle était en état de gène.. pourtant, elle venait d'accepter ma proposition. Même si elle n'avait jamais d'expérience, je n'en avais jamais eu non plus.. Je n'avais plus la force de rien, je voulais me jeter dans ses bras, hurler aussi fort que possible et lui dire que je l'aime et que nous serions toujours ensemble. Mettre mon frond contre le sien comme signe de sincérité et le loyauté. Toutes les idées folles qui me passaient par la tête.. Et pourtant.. mon corps était littéralement cloué au sol. Ma voix était complètement coupée, les yeux fermés.

- Yu.. e t'aime si ort..

C'est tout ce que j'avais réussis à dire.. une phrase même pas complète avec une voix plus que saccadée...



---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Dim 10 Sep 2017 - 18:50


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



Sullivan tremblait comme une feuille. Sa panique me gagnera sûrement d’un moment à l’autre si je n’essayais pas de le calmer. Qu’est-ce que je pouvais faire ? Qu’est-ce que je devais faire ? Non, qu’est-ce que j’aimerais faire ? Je le regardai de haut en bas un fois encore. Il avait les yeux fermés.

- Yu.. e t'aime si ort..

Cette phrase… personne ne s’était adressé à moi en me disant ça. Parfois, mon père et ma grand-mère m’avaient déjà dit qu’ils m’aimaient, mais c’était tout. Je me rendis vite compte qu’il n’y avait pas vraiment eu beaucoup de gens qui tenaient à moi, et je ne savais pas du tout comment prendre ce que je venais de réaliser. Non, je n’avais pas le temps de penser à ma vie, dans ce moment-là.

En le regardant plus attentivement pour trouver quoi faire, je ne m’étais pas rendue compte que mes mains tremblaient encore plus que les secondes précédentes ; je stressais sans vraiment en avoir conscience. Finalement, j’inspirai profondément les yeux fermés, et les rouvris juste après pour regarder Sullivan, m’avancer vers lui et le prendre dans mes bras. Au début de la matinée, j’aurais plutôt pensé que Sullivan allait refuser mes chocolats et gentiment m’envoyer balader pour être tranquille. Ce sentiment s’était encore plus accentué quand je l’avais aperçu et que je suis partie lui parler. Mais je n’aurais jamais pensé qu’il en serait autant reconnaissant, et qu’il se passe autant de choses. Après avoir de nouveau fermé les yeux, je posai tranquillement ma tête sur son épaule, tout en gardant mes mains autour de son torse, en essayant de me calmer.


© Lady sur Epicode

---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Dim 10 Sep 2017 - 22:33

Que devais-je faire..? Mon corp refusait de bouger. C'était bien la première fois que le stresse et l'émotion cumulés m'empêchaient d'agir normalement. Le souffle coupé, j'avais l'impression que mon corp sombrait dans les abysses. Les membres complètement immobiles. Seul la réaction de Yuna comme réponse à mes avoeux pour me sortir de ma torpeur. S'il te plait, ne m'ignore pas.. La seule chose que je veux c'est un mot, un geste..

C'est à ce moment que Yuna posa sa tête sur mon épaule puis m'enlaça. Cette faible étreinte avait eu un effet de bombe. Dans ma tête, tout était désordre et vacarne. Je cherchais à reprendre mon calme, malgré le fait que tout ce qui venait de se passer devait être probablement un rêve absurde, comme j'ai l'habitude de faire. Mais cette fois ci, tout était bien réel. Cette fille sur qui j'ai eu un crush dès que je l'ai vu puis discuter avec.. En ce moment même, j'étais dans ses bras, et ce, car j'avais eu le courage de lui dire que je l'aimais. Était-ce le fruit de l'arbre que j'ai planté ? Après tant de temps passé à observer et à apprendre.. Pouvions nous dire que ce fût concluant ? En tout cas, j'étais agréablement bien avec elle dans ses bras. La chaleur de son corp réussissait à faire fondre mon coeur. Je ne voulais en aucun cas la laisser partir, alors je l'ai entouré de mes bras. Je n'avais plus peur et son acte avait réussi à m'appaiser.

- Yuna, dis moi.. Est ce que tu m'aimes..? Parce que j'ai peur de me faire de faux espoir.. si je n'ai pas de réponses.

Je la serrais un peu plus fort, je voulais la sentir près de moi, sentir son coeur battre, ses cheveux sur mon menton, lui caresser les joues, lui frotter le dos.. Je me suis remis à pleurer et je crois même que mes larmes coulaient sur ses joues ainsi que sur ses vêtements.. J'étais vraiment heureux, heureux d'être avec elle, heureux d'avoir cette impression de vivre vraiment.. Je l'aime si fort que je n'ai même plus de mots pour le dire..







---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Lun 11 Sep 2017 - 0:07


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



Son corps tremblait beaucoup moins, quasiment plus en fait ; et j’avais l’impression que Sullivan avait commencé à se calmer, et au passage moi aussi. Puis doucement, il m’avait gentiment rendu mon étreinte. Je me retrouvais dans ses bras, contre lui et son corps qui dégageait une chaleur réconfortante. Un câlin, c’était un simple geste qui possédait également des pouvoirs surprenants.

Je n’en n’avais jamais vraiment reçu dans ma vie ; les gens que je connaissais en Angleterre n’étaient jamais assez proches de moi pour en faire ; ma famille au Japon n’était pas très tactile - comme la plupart des Japonais apparemment. Et j’avais peut-être un esprit de japonaise, parce que je me sentais un peu mal à l’aise. Mais est-ce que le malaise doit forcément être un sentiment négatif ? Parce que, bien que je sois un peu gênée, c’était plutôt un sentiment positif qu’il m’envahissait. Et puis je m’étais calmée. Enfin, mes joues étaient toujours toutes roses, mais mon esprit s’était apaisé en quelques instants.

- Yuna, dis moi.. Est ce que tu m'aimes..? Parce que j'ai peur de me faire de faux espoir.. si je n'ai pas de réponses.


Je ne m’attendais pas à cette question, alors que c’était logique qu’il la pose. Je n’avais rien dit de vraiment clair sur ce que je pouvais ressentir. Mais d’ailleurs, qu’est-ce que je ressentais exactement ? J’avais toujours gardé mes sentiments pour moi, puisqu’ils n’intéressaient personne et que personne ne m’avait jamais vraiment demandé mon avis. J’étais tellement habituée à tout garder au fond de moi que je fus un peu surprise à la question de Sullivan. J’étais tellement habituée à faire passer les autres avant moi que je n’avais jamais pris le temps de vraiment connaître mes ressentis.

Alors, au final, qu’est-ce que j’éprouvais vraiment ? C’était bien la première fois que je me posais la question. Et c’était la première fois pour plein de chose ce jour d’hui, pour moi. D’ailleurs, je ne m’étais jamais vraiment demandée comment je pourrais savoir si j’étais amoureuse. Je ne m’y étais absolument pas préparée. Pourquoi est-ce que mon cœur battait-il aussi vite, aussi fort ? Pourquoi est-ce que je l’avais serré contre moi si fort par peur de perdre ce moment ? Pourquoi est-ce que je me sentais si troublée, mais en même temps si heureuse d’être dans ses bras ? Pourquoi est-ce que je retenais presque mon souffle ? Pourquoi est-ce que mon estomac était noué, sans aucune raison ? Pourquoi est-ce que je n’avais pas du tout envie de bouger ? Est-ce qu’on pouvait dire que ce que je ressentais, c’était de l’amour ? Je suppose que oui…

Je rouvris les yeux et observai attentivement ce qu’il y avait en face de moi en prenant le courage de lui répondre.

-J-je crois bien que moi aussi… enfin, t-tu n’as pas à te faire de faux espoirs…


Alors maintenant… Qu’est-ce qu’il allait se passer ? Est-ce qu’on allait se mettre en couple ? Ce sentiment de malase positif et étrangement agréable était toujours présent... Qu’est-ce qu’il m’arrivait ?


© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Lun 11 Sep 2017 - 16:37

La première chose à laquelle j'ai pensé en arrivant à Kobe, c'est que je me fasse au moins quelques amis, je n'aurais jamais imaginer un jour qu'une fille s'intéresse autant à moi. En vérité, c'est la première fois que ça arrive. En temps normal, les gens se plaignent de moi car je suis d'après eux un "sans coeur" et.. ils n'avaient pas tout à fait tort. J'arrivais à me lasser de mes seuls amis car j'avais envie de découvrir d'autres horizons.. Et celui auquel j'ai tout de suite eu envie de découvrir, c'était celui de l'amour, le véritable. Quand je discutais avec mes camarades en France, je leur racontais que j'avais besoin de combler mon manque d'affection. Mes parents m'aiment, ma soeur me taquine un peu méchamment mais c'est supportable, sauf que ce n'était pas ce type d'amour que je chechais. Je voulais trouver celui qui me rendrais plus heureux. Jusqu'à maintenant,  j'étais le solitaire froid qui reste dans son coin en attendant que quelque chose d'intéressant se passe. Ce jour là,  c'était Yuna qui était venu m'extirper de la routine mortel.. A aucun moment je n'ai crû que ce moment arriverait et c'est ce qui me plait le plus.. L'imprévu, la surprise.. La complicité..

Je serrai Yuna comme si je fusionnais avec elle. Son enveloppe corporelle était aussi douce que celle d'un dauphin.. Je passai ma main dans ses cheveux puis sur sa joue pour le effleurer le visage. Elles étaient encore toutes rose, probablement dû à la gêne ou au bien être que cela lui procurait d'être avec moi.. D'ailleur, j'ai une fâcheuse habitude de faire toute mes actions en musique et celle qui me passait a l'esprit était celle de Gravity Falls version musique box. C'était à la fois étrange et agréable. Une sensation de plasir qu'il fallait néanmoins dissimulé à la vue de tous, pour le moment surtout..  

- On devrait peut être y aller ? J'ai un peu peur qu'on l'on nous retrouve ici à cette heure.

Il est vrai que c'était bientôt l'heure d'y aller, je ne voulais pas que des surveillants nous retrouvent ici. Alors j'ecartai les cheveux de Yuna puis je laissai un baiser sur son front. Puis, par instinct, je lui pris la main pour que l'on redescende ensemble.






---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Mar 12 Sep 2017 - 23:37


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



- On devrait peut être y aller ? J'ai un peu peur qu'on l'on nous retrouve ici à cette heure.

Je rougis légèrement en relevant ma tête et observai les alentours. Je ne pouvais pas dire approximativement combien de temps on était restés ici, mais c’était probablement un long moment. Je souris en acquiesçant, bien qu’un peu déçue de devoir me détacher de lui. J’étais toujours un peu embarrassée par ce moment sur le toit, mais en même temps, ravie de ce qu’il s’était passé, mais également un peu perdue. Trop de choses d’un coup, en une matinée. Trop d’évènements, trop d’émotions ; je n’avais pas l’habitude de supporter tout ça ! D’ailleurs, mes joues rosirent de plus belles lorsqu’il me déposa un baiser sur le front et qu’il me prit la main. Je souris instinctivement, comblée par toute cette douceur. J’étais parfaitement calme -enfin presque puisque mon cœur battait toujours aussi rapidement et mon visage était encore comparable à une pivoine.

On marcha côtes-à-côtes jusqu’à la porte qui reliait les escaliers et le toit, puis je m’engageai dans la descente des marches tout en réfléchissant. Alors, on pouvait considérer que Sullivan et moi étions comme… u-un couple..? Tout en marchant, la tête légèrement baissée, je jetais parfois des coups d’œil assez discrets vers Sullivan pour pouvoir l’observer, parce que je n’osais plus le regarder fixement, ou en tout cas plus de cinq secondes.

Au final, nous nous en étions sortis sans croiser de surveillants. Je poussai un léger soupir de soulagement dès qu’on arriva en bas, tout en balayant l’endroit du regard.

-Hatanake-ku… hum, Sullivan ? E-enfin, je suppose que je peux t’appeler par ton prénom..?


Bon, ça devait être logique qu’il accepte, puisqu’il venait de France et que là-bas, on se désignait tous par des prénoms aussi. Puis il m’a déjà appelée « Yuna » donc ça ne devrait pas poser de problèmes.

-Enfin, p-peu importe… E-est-ce qu'on peut dire qu’on est officiellement…

Je m’arrêtai un petit instant avant de continuer ma phrase en rougissant.

-En couple..?



© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Mer 13 Sep 2017 - 15:24

En descendant les escaliers, Yuna avait décidé de prendre légèrement les devants. Des fois, elle regardait furtivement derrière pour voir où j'en étais de ma descente. C'était plutôt drôle puisque je remarquai que la couleur de son visage n'avait pas changé. Maintenant que j'y pense, c'est une fille plutôt timide et discrète. Elle et moi avons passé assez peu de temps ensemble, en dehors des cours et pourtant j'ai l'impression de beaucoup la connaître. Je suis de nature disons.."copycat". C'est à dire que j'agis en fonction de ce que font les autres. Lorsqu'une personne est très ouverte, j'essaie de l'être tout autant car c'est ce que je souhaite, créer des relations rapidement. Dans le cas contraire, une personne qui ne parle pas beaucoup, ou qui comme moi reste dans son coin en temps normal, j'essaie tant bien que mal de faire la discution. Du moins.. si la personne veut bien discuter elle aussi.

C'est alors qu'on arriva tout les deux en bas, ce qui me surpris dans un premier temps, c'est que la ronde n'avait toujours pas été faite, aucun surveillant aux alentours, le bâtiment semblait vide.

-Hatanake-ku… hum, Sullivan ? E-enfin, je suppose que je peux t’appeler par ton prénom..?

- Aucun problème, appelle moi comme tu le veux, d'ailleur je dis Yuna directement au lieu d'autre chose alors bon. Haha repondis- je en rigolant légèrement.

-Enfin, p-peu importe… E-est-ce qu'on peut dire qu’on est officiellement…

Elle s'arrêta un instant de parler, je la regardais un peu intrigué de ce qu'elle allait dire, puis elle annonça la fin de sa phrase en rougissant un teint plus rouge.

-En couple..?

Je venais de réalisé que Yuna et moi étions sur la même longueur d'onde. Je ne sais pas à quel point elle m'apprecie mais si elle n'a pas refuser ma demande c'est que je lui plais. Enfin.. J'imagine. C'est la première fois que je ressens une sentiment partagé aussi fort que celui ci. A chaque fois j'ai l'impression de me répéter.. Je trouve une fille simpa, je l'apprécie beaucoup, mais ce n'est jamais aller plus loin. Alors que cette fois.. Yuna et moi étions.. vraiment ensemble.

Euhm.. J'imagine.. ? Moi non plus je n'ai jamais eu de petite amie.. Du coup je sais pas vraiment comment m'y prendre non plus..

Je baissai la tête, un peu découragé de ne pas savoir quoi faire de plus. En temps normal, j'aime bien sortir, inviter des gens à me suivre pour explorer je ne sais quels endroits. Faire des trucs pour plaire aux gens. Mais.. Qu'est ce que Yuna aime vraiment ? A part la photo.. en réalité je n'avais aucune idée de comment m'y prendre. Les câlins et l'affection c'est bien beau, mais si ce n'est que ça, il n'y a pas grand chose d'autre. Qu'avais-je noté dans mon bloc note spécial relation ? Ah oui ! "La communication est la base d'une relation saine" Que suis-je con.. Je le savais évidement. A part se regarder timidement, on ne parlait pas beaucoup. Je sais ! Je vais l'inviter quelque part et si elle le souhaite, emmener quelqu'un avec elle ? Pour se sentir plus sûre ? Je ne sais pas.. Ahem.. C'est une bonne idée ? Merde, dis quelque chose !

- Est ce que ça te dirais de sortir en ville un autre jour ? Pour qu'on puisse faire des activités ? Je connais peu le centre ville mais je sais qu'il y a des coins sympa où aller ! Tu pourras aussi prendre des photos haha ! Je t'oblige pas hein..!? J'ai juste envie de commencer quelque part avec toi.. histoire d'aller plus loin dans nos découverte ?

Je la regardai avec un petit sourire complice puis je lui pris la main pour lui caresser les phalanges. Mon cerveau hurlait "VICTOIRE" alors qu'extérieurement j'étais redescendu au stade du calme olympiens.




---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Dim 24 Sep 2017 - 13:51


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



- Aucun problème, appelle moi comme tu le veux, d'ailleurs je dis Yuna directement au lieu d'autre chose alors bon. Haha.


Oui, c’était bien ce que je me disais alors. Depuis que j’étais au Japon, ça me perturbait un peu de me dire qu’il fallait que j’appelle tout le monde par leur nom de famille, sauf si c’étaient des personnes très proches de moi. Enfin, avec Sullivan, on pouvait après tout se considérer comme proche, non ?

J’avais un peu appréhendé la réponse, quand je lui avais demandé si on était officiellement en couple. Je n’avais jamais été seule avec un garçon de mon âge plus de cinq minutes d’affilée dans ma vie, je crois. Alors si je voulais qu’on soit un « bon » couple, il allait peut-être falloir que je fasse des efforts. Les rougissements, ça n’allait pas être simple pour les arrêter, alors je laisse tomber. Il faudrait que je sois un peu moins timide. Si rien qu’un contact de main et un câlin m’embarrassait, qu’est-ce que le reste pourrait me faire comme effet alors ?
Mais par contre, s’il disait qu’il n’avait pas du tout penser à un couple..? Enfin, c’était quasiment impossible, puisqu’il m’a dit que je lui plaisais. Mais peut-être qu’il ne voulait pas aller plus loin, ou quelque chose comme ça ; il me l’a peut-être dit juste pour me le dire… ? Non, Yuna, arrête d’être anxieuse pour rien.

-Euhm.. J'imagine.. ? Moi non plus je n'ai jamais eu de petite amie.. Du coup je sais pas vraiment comment m'y prendre non plus..


Mon premier petit ami, Sullivan Hatanake. Je souris joyeusement et le regardée, mi-anxieuse, mi-amusée. Bien sûr, j’avais très peur de m’y prendre mal avec lui ; qu’il se dise que je n’étais pas la bonne personne finalement, qu’il me trouve beaucoup trop timide pour une relation de couple ou quelque chose comme ça. Mais il n’avait jamais eu d’expérience dans ce domaine, lui non plus. Sera-t-il aussi timide que moi ? j’en doutais fortement mais il ne me reprochera peut-être pas mon manque d’assurance. D’ailleurs, que faisait les couples lors de leurs sorties ? Les shojos aiment bien nous montrer des rendez-vous de rêves, où les couples de lycéens vont dans un centre commercial, une salle d’arcade, un aquarium, un magasin de peluches puis un parc d’attraction. C’était beaucoup trop d’activités en une journée, mais regarder des animes de romances pourraient quand même me donner des idées.

- Est ce que ça te dirais de sortir en ville un autre jour ? Pour qu'on puisse faire des activités ? Je connais peu le centre ville mais je sais qu'il y a des coins sympa où aller ! Tu pourras aussi prendre des photos haha ! Je t'oblige pas hein..!? J'ai juste envie de commencer quelque part avec toi.. histoire d'aller plus loin dans nos découverte ?

Je souris à nouveau, on avait pensé à la même chose. En plus, la ville était magnifique, de jour comme de nuit. J’aimais bien aller dans le centre commercial, et c’était d’ailleurs là-bas que j’avais rencontré Angelina et qu’on avait passé l’après-midi ensemble. Je n’y allais pas souvent, et puis ça ne faisait pas si longtemps que j’étais arrivée au Japon, alors c’était tout à fait normal. Je hochai doucement la tête et regardai à nouveau Sullivan.

-Ç-ça pourrait être super ! Tu as des endroits préférés en ville ? on pourrait y aller un jour, si tu veux.


© Lady sur Epicode

---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 96
■ Inscrit le : 31/07/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sullivan Hatanake
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Dim 24 Sep 2017 - 21:58

- Ç-ça pourrait être super ! Tu as des endroits préférés en ville ? on pourrait y aller un jour, si tu veux.

- En vérité.. je suis plutôt du genre gros geek.. Du coup.. la plupart du temps je vais à la salle d'arcade. Enfin.. j'ai une petite routine que je fais toujours tout seul parce que justement je n'avais personne avec qui partager ses moments répondis-je d'une voix un peu tremblante.

Ce que Yuna ne savait pas, c'est que sous mes airs de garçon parfois timides, parfois chaleureux et très enthousiaste, je peux être très froid et très antipathique.. Avant de la renconter, j'étais plutôt du genre invisible, a me plaindre tout le temps.. Je me demandais qu'est ce qui n'allait pas avec moi. J'avais beau faire des efforts pour paraître plus sympathique, mais j'avais du mal a dissimulé ma peine intérieure, surtout quand j'étais tout seul. A présent que Yuna était avec moi.. J'avais l'impression d'avoir trouvé le réconfort que je cherchais depuis tant de temps.. Une sorte.. d'apaisement de ma conscience. Moi qui pensait que tant que je restais moi même, je n'allais jamais trouvé personne, je crois que j'ai été reçu de grâce par cette ange venu de nulle part..

- Yuna.. J'ai une soudaine envie de te prendre dans mes bras.. Dis moi que tout ça est bien réel.

Je me laissais alors emporter par les émotions encore une fois, je tendis les bras, le sourire au lèvres, les yeux débordant de larme puis j'attrapai Yuna dans mes bras. Faites que jamais, au grand jamais, il n'y ait de problèmes entre nous. J'avais peur que mon autre moi lui fasse peur. Je sais que je ne suis pas la meilleure personne au monde, et de loin..

- Je t'aime Yuna.. De tout mon coeur. murmurais-je alors.. Ne me quitte jamais.. S'il te plait.. je tiens trop à toi. J'ai pas envie de me retrouver seul a nouveau..









---------------------------------


Je parle en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 65
■ Inscrit le : 18/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Yuna Himeko
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  Mer 25 Oct 2017 - 20:34


Deux personnes socialement awkwardSullivan Hatanake & Yuna Himeko



- En vérité.. je suis plutôt du genre gros geek.. Du coup.. la plupart du temps je vais à la salle d'arcade. Enfin.. j'ai une petite routine que je fais toujours tout seul parce que justement je n'avais personne avec qui partager ses moments.


En fait, je m’en doutais un peu. Je savais bien qu’il ne fallait pas juger les personnes sur leur apparence physique, je détestais même ça ! Mais étonnement, ça ne me surpris pas ; c’est vrai qu’il avait plutôt une tête de… « geek ».

Je réfléchissais à ce qu’il venait de dire. Il était souvent tout seul alors ? Je connaissais la solitude, c’était plutôt dur. Mais maintenant, je serais avec lui, je serais à ses côtés pour partager ces fameux moments. Pour être honnête, je n’allais pas d’arcade ; pas parce que je n’aimais pas ça, ou quelque chose du genre, mais je n’y pensais simplement pas. Je préférais les centres commerciaux, les magasins de vêtements, les boutiques de mangas et les stands de nourriture sucrée, ou alors les paysages extérieurs ; les montagnes et les rivières -des endroits où je pouvais tranquillement me poser seule et chercher à comprendre le sens de ma vie, pourquoi le ciel est toujours aussi magnifique et mes cours de maths dont je ne comprenais plus grand-chose. J’allais devoir m’intéresser à l’univers des jeux vidéos alors ; pourquoi pas après tout ? C’était une bonne idée ; partager et faire découvrir ses passions à l’autre.

-Je suis totalement pour
, dis-je en souriant. Par contre, je ne m’y connais pas trop en jeux d’arcade, ajoutai-je légèrement gênée.

Je regardai ailleurs un petit instant avant de reposer mon regard sur mon camarade en gardant le sourire. Il avait l’air de réfléchir.

- Yuna.. J'ai une soudaine envie de te prendre dans mes bras.. Dis moi que tout ça est bien réel.


Mon cœur fut pris d’un léger sursaut. Il tendit ses bras et je m’y blottit, envahie par sa chaleur corporelle réconfortante, tout en fermant les yeux. Je me sentais tellement bien dans ses bras ; je n’avais presque pas envie de bouger.

- Je t'aime Yuna.. De tout mon cœur, susurra-t-il. Ne me quitte jamais.. S'il te plait.. je tiens trop à toi. J'ai pas envie de me retrouver seul a nouveau..

Je clignai plusieurs fois des yeux, et j’eus encore plus chaud lorsque le rouge me monta -encore une fois- aux joues. Ouah, c’était tellement adorable ! C’était la première fois que quelqu’un me disait quelque chose d’aussi mignon, d’une façon aussi sincère et rassurante. Je relevai doucement la tête et le regardai difficilement dans les yeux. J’étais certes un peu gênée, mais surtout joyeuse. Moi qui n’avais pas l’habitude de soutenir le regard de quelqu’un, j’allais pour une fois essayer faire en sorte que mes grands yeux noirs qui s’étaient mis à briller ne quitte pas son regard. Je lui affichai un sourire touché, sincère, un peu niais, mais reflétant mon bonheur.

-Je ne te laisserai pas seul...


Exploit numéro 1, j’ai réussi à soutenir son regard. Exploit numéro 2, j’ai réussi à m’exprimer au moins un peu. Exploit numéro 3, je n’ai pas bégayé.

-Tu te retomberas plus dans la solitude désormais, j-je suis là.


Bien que la notion de ne jamais le quitter était très floue et me faisait un peu peur, ce n’était absolument pas dans mes intentions de le laisser seul. Il ne sera plus seul. Je ne le serai plus.


© Lady sur Epicode


---------------------------------

comme j'ai pas de signature fixe je mets un photo de ma persotte:
 


Saint Valentin 2015 <3:
 




Je parle en Japonais en #cc99ff, et en Anglais en #ffcc66
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux personnes socialement awkward [PV: Sullivan Hatanake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le parc-
Sauter vers: