Partagez | 
 

 La majorité [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) La majorité [solo]  Mar 19 Sep 2017 - 23:27

"Réveil matin, 15h, j'me réveille comme une fleur" disait une chanson. Pour ma part, c'est plutôt "Soleil dans la gueule, 10h, et j'ai la tête tellement profondément enfoncée dans le cul que j'ai jamais été aussi heureux de ne pas être une licorne".
Vêtu d'un T-shirt noir trop grand qui me sert de pyjama et d'un caleçon, j'émerge avec difficulté de sous mes couvertures. Je suis définitivement pas du matin, je me suis même pas couché super tard hier. Ca doit être dans les gênes. Maman est aussi du genre "difficile à tirer du lit", j'ai bien assez souvent entendu Papa râler à ce sujet.
Je me redresse finalement pour m’asseoir sur mon matelas, les genoux repliés contre ma poitrine, et je me frotte les yeux tout en baillant. je ne suis pas pressé ce matin, il y a une partie du club qui est en train de se préparer pour partir à Sapporo, aussi nos activités du samedi sont exceptionnellement annulées.
Je jette un coup d’œil sur ma gauche par réflexe : le lit de Bae est évidemment vite, ça doit faire belle lurette qu'il est partie. Je remercie la Providence qu'il ne m'ait pas réveillé et me vautre à nouveau dans mes draps.

D'un geste machinal, j'attrape mon portable, en ayant déjà une vague idée de ce que je devrais y trouver.
C'est mon anniversaire aujourd'hui.
Trois nouveaux messages. Papa, Maman et la mère de Hotaru qui me souhaitent un joyeux anniversaire. Je leur envoie une réponse rapide à chacun avant de reposer l'appareil sur ma table de chevet.

21 ans... Je suis majeur, désormais. C'est cool, ça veut dire que je pourrais avoir mon propre compte pour jouer au Poker en ligne, plutôt que de faire des magouilles avec Maman.
Il y a encore deux ans, je m'imaginais qu'à cet âge, je serais en train de vivre mon "rêve coréen" dans une Gaming House, à jouer chaque week-end ma place dans l'élite de l'e-sport. Et me voilà aujourd'hui, étudiant moyen en psychologie à Kobe. La chute est rude.
De ruminer ces sombres pensées m'ôte tout volonté de sortir du lit, et je passe encore une bonne heure sous mes couvertures.
J'aurais pu y rester plus longtemps encore, si mon téléphone ne s'étais pas mis à sonner. Avant même de regarder l'écran, je sais déjà qui c'est.

-Salut Hotaru.

-Salut vieille branche ! Bon anniversaire ! J'peux t'embêter cinq minutes ?

-Tu m'embêtes jamais darling, tu le sais bien.

-Tant mieux ! J'imagine que t'as rien de prévu cet après midi ?

-Qui te dis que je sors pas faire une grosse fiesta avec les potes ?

-De un, si t'avais des vrais potes, tu m'en aurais déjà parlé. De deux, je suis sûre à 99% que tu n'as parlé à aucune personne de ton entourage à l'université de ta date d'anniversaire pour qu'on te laisse tranquille aujourd'hui.

... Touché. Elle me connaît trop bien.

-Bon, du coup, j'ai effectivement rien de spécial à faire, pourquoi ?

-T'as un cadeau qui doit être arrivé à la poste centrale pour toi, tu peux y aller dès que possible ?

-Heu, ouais, pas de soucis...

-Nickel ! Bon, on se reparle tout à l'heure il faut que je file, bisous !

... Eh ben je crois que je suis parti pour être tiré hors du lit par des obligations.
Direction la salle de bain.

______________________________

Je sors d'un bus bondé pour arriver dans le centre ville de Kobe, à quelque mètres de la poste Centrale. Il doit faire tout au plus dix degrés, aussi suis-je sorti enveloppé dans mon long manteau noir.
J'arrive à proximité du grand bâtiment administratif, je m'apprête à rentrer quand mon téléphone sonne.

-Allô ?

-Sur ta gauche, tête de noeuds.

Je tourne la tête, surpris, et aperçois une jeune fille aux cheveux roux un peu plus loin sur le trottoir.
Un sourire grand jusqu'aux oreilles se dessinent sur mon visage et je me précipite vers elle.

-Ben merde, t'es venue jusqu'à Kobe ?!

Hotaru sourit devant ma réaction enjouée. Il faut dire que ça fait presque un an qu'on s'est pas vu.
Je fais signe de regarder par dessus son épaule...

-Ben alors, il est où mon cadeau ?

*SBAAAF*. Grosse claque sur le haut du crâne, faut dire que je l'ai mérité, celle-là.

-Maiheu...

-C'est moi le cadeau gros bêta. Après, si ça te va pas, je peux toujours reprendre le train jusqu'à Tokyo.

-NOOOOOOOOON ;_____;

J'attrape ma meilleure amie tel une sangsue et la serre fort contre moi. Après avoir rigolé un coup, elle répond à mon étreinte, et nous voilà en train de se faire un câlin de bisounours en plein milieu du trottoir.

-Joyeux anniversaire Isao. C'est bon de te revoir.
Revenir en haut Aller en bas
 
La majorité [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: