Partagez | 
 

 Derrière porte close [PV Tora & Sada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 11/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2015
Sachiko Nolan
« Elève ; en 3ème année »
(#) Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Lun 30 Oct 2017 - 14:48

Je posai le chevalet, cherchant une meilleure poigne sur celui-ci. Bordel que ces trucs étaient encombrants pour rien. Je me demandais vraiment pourquoi le professeur d’art plastique m’avait demandé d’aider le matériel utilisé durant le cours. Évidemment, j’avais été incapable de dire non. Au moins, je n’étais pas seule.

Un autre membre de ma classe avait été sollicité et il semblait avoir beaucoup moins de difficultés que moi à transporter sa charge. Si je me souviens bien il s’appelait Toranosuke Shiba. Je ne lui avais jamais parlé… Il fallait dire que je n’ai pas vraiment parlé aux autres membres de ma classe… Tout ce que je savais, c’était que, tout comme moi, il était nouveau dans cette école et qu’il était arrivé un peu après moi. Disons aussi que je n’étais pas très enclin à lui parler, il me rendait particulièrement nerveuse. Je veux dire, tout le monde que je ne connais pas me rend nerveuse… Mais lui était dans une catégorie complètement à part! Il semblait me détester sans aucune raison. C’était comme si le simple fait que je respirais le même air que lui suffisait à l’embêter. J’avais l’impression que le moindre truc que je ferais de travers devant lui contribuerait à renforcer cette aversion pour moi.

Je réalisai alors que j’avais passé un peu trop de temps parmi mes pensées et Shiba-kun avait pris une bonne longueur d’avance sur moi. Je soulevai de nouveau mon chevalet et pressai le pas afin de le rattraper. Apparemment courir avec un chevalet n’était pas le meilleur des idées, surtout lorsque l’on est aussi maladroite que moi… Évidemment, je m’emmêlai les pieds et perdis l’équilibre… avant d’entrer en collision avec le dos de Shiba-kun… Nous échappâmes, tous les deux nos deux, nos chevalets, mais, contrairement à lui, je me retrouvai sur les fesses.

- Outch… Ah! Est-ce que ça va? Je suis vraiment désolée! C’est un accident! Je n’étais pas voulu! Je…

---------------------------------

Sachi parle en japonais (#0099ff), en anglais (#009900) et pense à voix haute en gras


Dernière édition par Sachiko Nolan le Lun 30 Oct 2017 - 17:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 06/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2015
Toranosuke Shiba
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Lun 30 Oct 2017 - 16:48


Derrière porte close

Toranosuke/Sachiko/Sada



Bon en général je ne rechigne pas à faire les corvées, je comprends bien que chacun doit y mettre du sien pour maintenir la classe en bon état. Mais franchement pourquoi a-t-il fallu que de tous les élèves présentes je tombe sur miss pas douée pour m'aider ?


Pendant tout le rangement, j'étais obligé de faire attention à ce qu'elle faisait et de me retenir de grogner parce qu'elle traînait. Je lui jetais des coups d'œil par-dessus mon épaule pour voir si elle ne tombait pas.

Je ne sais pas pourquoi, peut être que c'était sa façon de me regarder d'un air craintif ou bien ses gestes mal assurés mais elle m'énervait. Elle ressemblait à une petite sourie apeurée. J'avais envie de lui crier de se détendre, mais je ne pensais pas que ça aurait l'effet escompté. Ma frustration et ma colère refoulés me faisait accélérer le pas sans m'en rendre compte.

Je ne me rappelais plus de son prénom ou de son nom mais bon ce n'était pas très grave en sois, je ne voulais pas plus la connaître que ça. Avec le temps j'avais fini par comprendre qu'il y a certaines personne avec qui je ne peux pas m'entendre.

Soudain je senti un grand choc dans mon dos qui me coupa momentanément le souffle. Les chevalets et la mallette que je transportais tombèrent par terre. Mais je me maintiens droit, j'avais à peine vacillé mes muscles étaient contractés sous l'effet de la colère et de la douleur et mon visage affichait un rictus mauvais.

Outch… Ah! Est-ce que ça va ? Je suis vraiment désolée ! C'est un accident ! Je n'étais pas voulu ! Je…


Je me retournais lentement vers elle, la dominant de tout mon haut pendant qu'elle était par terre. Je l'agrippai fermement par le col, la forçait à se relever et la repoussait violemment contre le mur à ma gauche. Je la regardai dans les yeux tout en déversant ma haine d'un ton froid mais où l'on pouvait sentir toute ma colère sous-jacente .


Même marcher tu ne peux pas le faire sans rater c'est ça ? T'es vraiment un boulet ma pauvre. Laisse moi faire le reste j'irais sûrement plus vite seul qu'avec toi dans mes pattes. Dégage . 



---------------------------------

“Les caresses n'ont jamais transformé un tigre en chaton.” Franklin Delano Roosevelt
Tora parle en japonais en #cc3300  pense en #990000
parle en anglais en #ffcc00 parle en arabe/espagnol/chinois en #ff0066
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 24/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sadaharu Nakamura
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Mer 1 Nov 2017 - 4:00

Sadaharu devait aller chercher un truc qu'il avait oublié dans son casier. Cependant, il n'a jamais pu s'y rendre qu'il entendit un grabuge un crie aigue, un grognement suivi de :

« Outch… Ah! Est-ce que ça va ? Je suis vraiment désolée ! C'est un accident ! Je n'étais pas voulu ! Je…

Une telle maladresse, ne t'était pas étrangère, ça aurait autant pu être le genre d'Helen ou bien de Meyuki. Cela dit, sa voix lui était totalement étrangère et sonnait plus jeune que les deux demoiselles cité plus haut. [Woahh... C'est bien horrible de dire ça!] Hey ho c'est juste un lapsus. ["Juste"?! Quand même, elle n'a pas à s'excuser d'exister juste à cause qu'elle est un peu maladroite et qu'elle est tombée sur je ne sais quelle bête qui lui grogne après!] C'est pour ça que ça détourne ton attention de ton objectif premier? [Évidemment qu'est-ce que tu crois?!] Alarmé par le brouhaha de la chute, l'excuse quelque peu excessive, mais accidentelle de la jeune fille, tu fis demi-tour pour voir ce qui se passe. 

Tu n'as nullement regretté ce Même si tu aurais pu connaître ce que l'avenir rapproché catastrophique qui t'attendais, tu n'aurais rien changé à tes gestes et tu aurais fait exactement la même chose encore et encore. Ce que le rouquin a vu était un jeune adolescent aux cheveux en bataille bleachés saisir la pauvre fille par le col, la plaquer contre le mur violemment, ainsi que de l'engueuler avec une langue acérée!

« Même marcher tu ne peux pas le faire sans rater, c'est ça ? T'es vraiment un boulet ma pauvre. Laisse moi faire le reste, j'irais sûrement plus vite seul qu'avec toi dans mes pattes. Dégage. 

[C'est ça vas-y sale brute épaisse un peu plus et fout lui un coup-de-poing dans sa jolie gueule avec ça! Je vous jure! Comment ose-t-il adopter une telle attitude avec une fille si délicate?! Un peu plus et elle se mettrais à pleurer la pauvre et nul monstre est plus horrible qu'un homme qui fait pleurer une fille!] Tu plissais du nez révulsé par ce que tu voyais, le sang chaud et la bill faisait battre ton cœur rapidement sous l'effet de la colère, tu serrais même les poings qui tremblaient. Toi qui étais un gentil toutou au regard tendre avec cette énergie aussi joviale et ressourçant que le soleil, ton regard ambré s'était durcis et ton expression s'est assombrit soudainement. [Non! Je ne dois pas me laisser dominer par la bête masculine en moi. Resaisi-toi! Je ne dois pas faire pareil comme lui, je ne peux pas aller à son secours alors que je suis plus terrifiant que ce gamin de première.] Tu fermas les yeux, tes rides de nez se sont détendu une fois que tu pris une bonne respiration. [Voilà qui est mieux ~ Toi mon saleté de connard, tu vas payer pour ta violence gratuite!] Tu espères qu'elle n'a pas vu cette expression sombre qui s'est rapidement éclipsé! 

Ton expression maintenant détendu, tu t'avances tout sourire vers la scène. Tes pas sont drôlement discrets. Ayant fait ton chemin jusqu'à ce que tu te retrouves derrière lui, tu lui saisis son poignet! T'appuis tes longs doigts sur un point de pression pour que sa poigne ait moins d'emprise sur le collet de la jeune adolescente. Tu le forças aussi à descendre son bras pour que la mignonne brunette puisse au moins toucher le sol de ses pieds. Si le jeune blond paraissait imposant avec son 1m65, Sadaharu le surplombais avec son magnifique 1m76. [Comme quoi, on trouve toujours plus gros que soit ~] Effectivement *rires*!

Tu t'approches de son oreille et le regardes d'un regard menaçant et loin d'être aussi accueillant que ton sourire bienveillant. Si ton regard d'ambre était intimidant, ton ton était pire encore! Le ton que tu as pris était doux, certes et d'un calme sans nom. Tu n'as même pas eut besoin de lever le ton pour imposer une fermeté et une autorité incontestable. 

« Si tu veux qu'elle "dégage" comme tu le souhaites si bien, je te conseille vivement de la relâcher. Tout de suite.

Tu renchéris, mais cette fois d'un ton un poil plus léger même si dans les oreilles de cette brute, il pouvait entendre à quel point tu le détestais déjà. Il n'empêche que tu prononces quelques mots d'encouragements à t'écouter tout en impliquant une conséquence entre les lignes s'il ose te défier.

« La pauvre délicate petite fleur, tu vas l'étrangler avec ta force monstrueuse sinon ~ Tu ne voudrais pas cela, nest-ce pas? ~

Ton rictus s'étire davantage toujours adresser au jeune homme attendant avec une patience miraculeuse qu'il relâche la demoiselle. C'est probablement cette dernière qui t'as permis d'avoir ne serait-ce qu'un tout petit peu de foi à ce qu'il t'écoute. [Au moins, si tu veux focaliser ta violence sur quelqu'un fait le sur quelqu'un de ta taille ou qui au moins sait se défendre imbécile!] En effet, mais abstient toi de jouer avec lui s'il y a une fille entre les pattes. Ça pourrait être dangereux pour elle après tout. [Oui, je sais, il me paraît très amusant comme personnage, cependant, je m'inquiète davantage pour elle et si elle s'étranglait à cause de ce malfrat?!] On verra ce qu'en dit la petite sourie dès qu'elle sera relâchée veux-tu? Si, toutefois, il t'écoute et la relâche... [S'il ose lui faire plus de mal qu'il en a déjà fait sous mes yeux! Je ferais de sorte qu'il regrette de m'avoir croisé!] Oh! Je n'en doute pas mon grand, je n'en doute pas...

---------------------------------



#ff2200 :: Japonais | #301050 :: Anglais | #ff1a83 :: Coréen | #00a217 :: Français


Dernière édition par Sadaharu Nakamura le Lun 27 Nov 2017 - 7:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 11/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2015
Sachiko Nolan
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Jeu 2 Nov 2017 - 3:18

Je relevai la tête pour regarder si Shiba-kun allait bien, espérant qu’il… Je croisai alors son regard rempli de colère et de haine. Je crois que j’aurais couru du plus vite que je le pouvais, si mes jambes n’avaient pas été paralysé par la peur. C’était comme la souris qui restait figer par la peur devant un chat. Il m’agrippa alors par le collet et me souleva de terre avant de me plaquer contre le mur. Son visage est encore plus près que lorsque j’étais par terre et peut encore plus sentir cette haine qu’il éprouve pour moi. Il crache alors d’une voix chargée de rage :

- Même marcher tu ne peux pas le faire sans rater c'est ça? T'es vraiment un boulet ma pauvre. Laisse-moi faire le reste j'irais sûrement plus vite seul qu'avec toi dans mes pattes. Dégage.

Entendant ces mots, la honte et la tristesse se mêlent alors à la peur. Ils me font mal. C’est donc comme ça qu’il me percevait? Pas étonnant qu’il me déteste… Il avait probablement raison, il terminerait probablement plus vite si je n’étais pas dans ses jambes… Je sentis mes yeux devenir humide à cause des larmes qui commençaient à s’accumuler sur le bord de mes paupières. Il allait probablement me frapper maintenant… Je fermai les yeux et recroquevillai ma tête entre mes épaules à la fois pour me préparer à recevoir le coup, mais en un effort pour cacher les larmes qui s’apprêtaient à couler. Je ne voulais pas qu’il croit que j’étais un pleurnicharde et lui donner une raison de plus pour me détester. Je sentis alors sa poigne desserrée et mes pieds touchèrent de nouveau le sol. J’entendis alors la voix d’un autre garçon :

- Si tu veux qu'elle "dégage" comme tu le souhaites si bien, je te conseille vivement de la relâcher. Tout de suite. La pauvre délicate petite fleur, tu vas l'étrangler avec ta force monstrueuse sinon ~ Tu ne voudrais pas cela, n’est-ce pas? ~

J’ouvris subitement mes yeux toujours humides et remarquai que le nouvel arrivant n’était nul autre que le garçon aux cheveux roux que j’avais remarqué au bal de Saint-Valentin! Mon cœur s’emballa d’un coup.

Je ne peux pas le laisser se retrouver mêler à cette situation! Shiba-kun semble être quelqu’un de violent… Et s’il se faisait blesser par ma faute! Qu’est-ce qu’il allait penser de moi! Attends… Pourquoi je m’en fais autant pour lui?

Je tentai de me calmer sans succès et parlai d’une voix tremblante et très peu convaincante :

- Ç…ça va… J… j’a… a…allais p… partir…

---------------------------------

Sachi parle en japonais (#0099ff), en anglais (#009900) et pense à voix haute en gras
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 06/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2015
Toranosuke Shiba
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Ven 3 Nov 2017 - 21:57


Derrière porte close

Toranosuke/Sachiko/Sada



Ça aurait pu s'arrêter là, j'aurais pu juste la lâcher et elle serait partie dans son coin en arrêtant de me taper sur les nerfs. Mais non, non la situation était devenue beaucoup plus intéressante tout à coup. Un prince charmant au cheveux rouge était entré en scène, il m'avait saisi le poignet et avait appliqué immédiatement un point de pression qui m'avait forcé à desserré mon emprise.
J'entendis sa voix me susurrer au coin de l'oreille :



 Si tu veux qu'elle "dégage" comme tu le souhaites si bien, je te conseille vivement de la relâcher. Tout de suite. La pauvre délicate petite fleur, tu vas l'étrangler avec ta force monstrueuse sinon ~ Tu ne voudrais pas cela, n’est-ce pas? ~


Miss maladroite semblait en panique, mais pas uniquement à cause de moi au lieu de l'apaiser la présence de l'autre abruti semblait encore plus l'agiter… 
Est-ce-que par hasard ?

- Ç…ça va… J… j’a… a…allais p… partir…


Je ne l'entendais même pas, je lâchai mon emprise sur la jeune fille, agrippa fermement de ma main droite la main étrangère qui agrippait mon poignet gauche et avec une rotation du poignet et un pas de côté je le forçai à lâcher prise à son tour. Un rictus carnassier se dessina sur mon visage.

« T’a de la poigne Prince charmant… La fleur en question est du genre à se casser toute seule de toute façon pas besoin de mon aide. Par contre j’ai l’impression que toi Roméo t’es du genre à tout miser sur ta taille mais que t’a rien dans les tripes. Je me trompe ? »



Je ne cherchais pas particulièrement à lancer une baston, c’est juste que j‘ai une grande gueule et sous le coup de la colère j’ai du mal à me la fermer. En plus il m’énervait à me regarder de haut, j’en ai fait tomber à genoux des plus grands que lui. Il va voir...


---------------------------------

“Les caresses n'ont jamais transformé un tigre en chaton.” Franklin Delano Roosevelt
Tora parle en japonais en #cc3300  pense en #990000
parle en anglais en #ffcc00 parle en arabe/espagnol/chinois en #ff0066
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 24/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sadaharu Nakamura
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Mar 7 Nov 2017 - 6:40

Contre toute attente, il t’a écouté et à relâcher la demoiselle. Elle put s’en éloigner un peu. Dès lors, tu comptais délaisser l’idiot. Comme s’il n’avait jamais existé alors que tu venais tout juste de le menacer. Tu interpellais la jeune brunette qui comptais prendre la fuite.

« Attends! Avant de partir dis moi s—

[...si tu vas bien?] Allais-tu compléter si, on ne t’avait pas saisi avec tant de force que tu te coupes dans toi-même la parole. Tu le vois étirer un rictus carnassier, puis sous un ton de provocation incontestable, il tente de t’insulter en se moquant de ta galanterie ou bien encore de ta taille. Chose qu’on s’est moqué quelques fois par le passé. Que ce soit de cette époque ou maintenant, tu n’en tenais pas plus rigueur qui le fallait. Après son insulte, un silence de plomb tombait. Ton expression était blasée comme si tu étais en mode AFK. Du coup, théâtral, comme tu es, tu retournes tes poches vides les observant presque espérant y voir une fortune fleurie des poches de tes pantalons. [Prince chamrant? ... Forcément, il dit n’importe quoi et donc des choses qui dépasse sa compréhension... Du coup, impossible qu’il en ait la même définition que moi. Cependant... Vraiment? Prince? Charmant? Prince?] Tu réfléchis à ces mots, jamais tu n’aurais cru qu’on tenterait de t’insulter avec ce terme... Tu ne t’aie même pas sentis particulièrement interpeller et la seule personne qui te venait à l'esprit en lien avec ces mots, c’était ce grand blond pervers au bal. [Charmant, d’accord, c’est vrai qu’après tout j’ai beaucoup de charisme faut bien le dire ~ Je pourrais même être flatté ~ Mais "Prince"??? Hiiiiissshhhhhhh! Ouais, c’est ça! Et lui c'est la réincarnation d'Einstein, c’est ça?]. Après, tu regardes au-dessus de ta tête. C’est vrai que pour un Japonais, tu étais plutôt jeune pour arborer une telle stature déjà. Ensuite, tu te patpatais doucement le dessus de tête avant de le regarder en penchant ta tête légèrement. [C’est quoi cet argument de merde? Il complexe avec sa taille lui aussi? Pas de ma faute, si les filles adorent les grands garçons ~ Ça vends du rêve, j'y peux rien moi ~ Dieu m'a fait ainsi ~] Suivis de toutes ces réflexion tu n’en pouvais plus. Ton expression morne se fait détruire par tes lèvres qui tressautaient pour finalement se dessiner en larges sourire et... Ça y est tu t’éclates!

« BWAHAHAHAHAHAHA... Mon dieu! Le délire quoi?! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA! HAHA...HAHA...HAHA....HHHHHHHHHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA! Bon sang! Tu vas me tuer tellement que tu es ridicule!!! WAAAAHAHAHAHAHHAHAHAHAHA! "Prince Charmant"? Du type, tout dans la taille et pas de tripes?! PPPPFFFFFAHAHAHAHAHA!!! T'es complexer d'être un nain ou quoi?! HAHAHAHAHA!!!

Après cette crise d’être complétement pété de rire, tu essuies tes larmes qui se sont former sur le coin de tes yeux, tellement tu as ris. Tenant ton abdomen d’une main comme à force de rire, il te faisait souffrir. Tu reprends aussi ton souffle avant de te lancer dans une petite explication avec cette attitude de "grande pétasse"! [My ~ my ~ tu es trop gentil ~] Attendez, j'ai dit petite explication? À croire que je me suis trompé...

« Wow! Tu vas être plutôt déçu de savoir que tu es complètement à l'ouest mon garçon! Ok premièrement, oui, je suis un jeune homme assez charmant certes ~ Mais désoler de t’apprendre que contrairement aux autres gosses de riches du bahut, bah, je suis fauché comme le blé. Ma présence ici n'est que le résultat combiner de mon acharnement et mon intelligence académique exceptionnel ~

Dit-il replaçant ses lunettes fièrement comme un de ces sales Otakus. Cependant il n'avais pas finit, il ne faisait que commencer :

« A.K.A. contrairement à toi mon petit nain enragé sans cervelle, je suis un petit génie ~ Puis ma taille ne veut absolument rien dire sur mes soit disant croyances que tu penses que j’ai. Non! À vrai dire dans un combat, si ça doit avoir avec la taille, je serais sans doute perdant, comme dit ton "Plus l'adversaire est grand, plus il tombe de haut". Néanmoins, je ne prône pas la violence contrairement à la brute épaisse que tu es ~ Cependant, si tu te sens d’attaque vas-y si tu l’oses ~ prouve moi que t’as plus de tripes, de "couilles" ou de je ne sais quoi, que moi! Les garçons sont d’ailleurs plutôt bons à ce jeu d’orgueil comme ces bons vieux combats de coq si virile et typiquement mâles entre primates débilisants. Vas-y! Je t’en pris fait toi plaisir mon petit gorille ~

Pour finir, Sadaharu lui adresse ce clin d'œil provocateur à souhet comme il savait si bien faire.

« Alors, mon petit? Suis-je encore comme un de ces gosses de riches stupide qui mise tout sur la grosseur pour dominer?

Tu le regardes avec ce regard d'ambre ardent et ce sourire qui pouvait donner une image de toi assez... Machiavélique. Tu ne ferais mieux pas de t’arrêter? [Ah bon et pourquoi ça? J’aime beaucoup parler et j’ai beaucoup de souffle tu sais?] Ce qui m’inquiète plutôt c’est que tu risques de te prendre une tempête en pleine gueule. [Ppfff! Quoi? Ce petit pit-bull juste devant moi? Piiiiiiitié! Il jappe fort, mais je suis sûr qu'il ne mord pas ~ Il ne fait que son intéressant et c'est raté ~ Le pire qu’il fera c’est m’envoyer un regard de mort en grinçant des dents devenant rouge de colère. Bien que je dois l’admettre, j’adorerais le voire tirer cette tronche ~ Ce serait délectable ~] Qui sème le vent récolte la tempête... [Hmmm? Tu disais?] Ne dis surtout pas que je ne t’aurais pas prévenu...

Tu reprends voilement ton poignet et comptais aller t’enquérir du bien-être de la pauvre jeune fille qui devait être encore toute chamboulée. Du moment que ton regard se tourne vers elle il s'était adoucis... Je crains cependant que tu n'aies le temps de requestionner la jeune fille, encore moins qu'elle te réponde en retour...

---------------------------------



#ff2200 :: Japonais | #301050 :: Anglais | #ff1a83 :: Coréen | #00a217 :: Français
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 11/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2015
Sachiko Nolan
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Ven 24 Nov 2017 - 16:37

Je pouvais le sentir : la bagarre n’allait pas tarder.  Les deux garçons se regardaient avec un air mauvais.  Quelques instants plus tôt, les couteaux avaient volé bas (mais, toujours au-dessus de ma tête…  Ce n’est vraiment pas marrant d’être petite -_-) alors qu’ils se lançaient des insultes, commentant de façon peu flatteuse leur taille ou capacité académique.  J’étais certaine que Shiba-kun n’allait pas tarder à s’en prendre physiquement au garçon aux cheveux roux… Et tout ça était de ma faute…  Si je n’avais pas été aussi maladroite, je n’aurais pas bousculé Shiba-kun et rien de tout cela ne serait arrivé…

Il valait peut-être mieux que je parte au plus vite avant que cela ne dégénère…  Mais, je doutais que mon départ ne mette simplement fin à l’affrontement et je me sentais responsable.  Je ne pouvais pas laisser quelqu’un subir les conséquences de mes actions.  Je rassemblai le peu de courage tentai de parler d’une voix forte :

- A…arrêter…  Vous n’avez pas à vous battre…

Clairement, je ne devais pas avoir parlé assez fort, puisqu’aucun des deux ne tourna son attention vers moi.  À quoi d’autre aurais-je du m’attendre…Je serrai les poings.  Comment un être aussi insignifiant que moi pouvait espérer avoir un impact…  Habituellement, j’aurais abandonné et je serais parti avec la tête basse.  Mais cette fois, c’était différent.

Je me rappelai alors le visage du garçon aux cheveux roux lorsqu’il dansait durant le bal.  La confiance qu’il émanait de lui.  Une partie de moi me hurlait que je pouvais le laisser me voir dans un état aussi pitoyable.  Et contre toutes attentes, je décidai d’écouter cette voix.  Je me glissai entre les deux garçons et écartai pour créer plus de distance entre eux.

- ARRÊTER ! hurlai-je à plein poumon.  Vous n’avez pas à vous battre.

---------------------------------

Sachi parle en japonais (#0099ff), en anglais (#009900) et pense à voix haute en gras
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 06/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2015
Toranosuke Shiba
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Dim 26 Nov 2017 - 18:23

Tora| Sada | Sachiko ... mots
Derrière porte close


Bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla meilleur bla bla bla bla bla combat de coq bla bla bla bla petit gorille bla bla wink

« Alors, mon petit? Suis-je encore comme un de ces gosses de riches stupide qui mise tout sur la grosseur pour dominer?


Waaaah ça y est c'est bon il a finis de ce la raconter le roquet ? J'avoue il me bat bien en un domaine, il est vraiment très chiant quand il parle de lui. Monsieur moi je suis le plus intelligent, monsieur je suis un pauvre défavorisé, monsieur le héros de shonen.

Mais Ferme là !

Certaines personnes ne comprendront jamais la leçon. Parler ça sert à rien pour prouver sa valeur. Si tu te vantes de pouvoir te battre, bats toi, si tu te vante d'être intelligent alors montre le et casse toi avant que sa dégénère. Si tu t'étais écrasé l'autre rebue serait déjà partie, t'aurais pu la réconforter après et j'aurais finis ma corvée Je serais déjà dans ma chambre à l'heure qu'il est ! Mais non parce que Monsieur j'ai la tête comme un ballon veut jouer les chevaliers.

Et bah tu sais quoi tu m'emmerde vraiment vraiment beaucoup, alors je vais faire un truc que je fais normalement jamais, je vais te mettre au sol en premier, pas en te frappant mais juste une petite prise, un truc normal.

« T'a dis un truc parce que je t'ai pas écouté pendant un moment... »


Dis-je en baillant avec un air détaché. Soudain ma main agrippa son col et j'amorçais une rotation de mon bassin...

-ARRÊTER ! Vous n’avez pas à vous battre.


Ah... Le problème ma petite c'est que j'ai déjà amorcé le mouvement et toi entre nous prise en sandwich ça faisait pas partis du plan ! Elle avait essayé de nous séparer mais la force que j'avais mis dans mon bras pour nous rapprocher l'écrasait. Je voulu stopper mon geste et perdis l'équilibre m'affalant de tout  mon long dans la salle à côté de nous. J'eu juste le temps de lever les yeux pour voir les deux autres en tain de tomber dans ma direction.

Ca va faire mal...Merde !



---------------------------------

“Les caresses n'ont jamais transformé un tigre en chaton.” Franklin Delano Roosevelt
Tora parle en japonais en #cc3300  pense en #990000
parle en anglais en #ffcc00 parle en arabe/espagnol/chinois en #ff0066
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 24/08/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : Fin Janvier 2015
Sadaharu Nakamura
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  Lun 27 Nov 2017 - 3:20

Il te regarde avec ce regard de chevreuil... Tu parlais beaucoup trop, pour un but quelque peu inutile. Mais bon. Il a pas tout compris, cela dit, il est irrité et le pire ça t'amusais... Tout ce que Tora lui trouve à dire après ce long discours?

« T'as dis un truc parce que je t'ai pas écouté pendant un moment... »

« T'inquiètes l'ami ~

Tu tiquais un peu de l'appeler ainsi, mais c'était par pur sarcasme et pour bien le provoquer davantage, car il t'amusait même s'il a osé ouvertement faire du mal à une fille. Tu poursuis sur ta lancée :

« Je comprends que pour toi, ça doit être dure de maintenir son niveau de concentration plus de 30 secondes sans se sentir larguer ou bien de réussir à comprendre ne serais-ce que le 3/4 de ce que j'ai dis ~ Surtout avec ton cerveau de petit poids ~ Ah! Mais en faite... En as-tu seulement un?

Tu ricanes toi-même malicieusement à ta mauvaise remarque. Ce qui suffit à le mettre à bout, tu n'en souriais que davantage. Tu allais contrecarrer sa prise sur ton col de ta veste en repoussant sa main du revers de la tienne pour qu'il te lâche! Réflexe de tes cours de karaté. Ou du moins... tu en avais l'intention au début, mais en baisant les yeux tu perdais vite la face en entendant la jeune fille qui s'est mise entre vous tout en vous suppliant d'arrêter vos gamineries. Tes yeux se sont écarquillés d'un coup. [Oh mon dieu! Qu'est-ce qu'elle fiche là! ELLE VA SE BLESSER!!!!] Tu n'attendais pas à ce qu'elle soit là, mais alors pas du tout!!! Alors tes pensées se son tourner à la sauver du mieux que tu pouvais. Heuresement, que ces pensées ont été plus vite que ton geste défensif de karaté et donc tu n'empêches pas le nain enragé de te prendre par le collet ainsi que de t'envoyer valser dans les airs avec la jeune fille en plus. Il semblerait que le 50 kg en trop ne l'a pas empêcher de réussir à vous faire voler tous les deux! [OMG! Quelle force de brute putain!]. Le blond en revanche à cause de son impulsivité à prit le contrôle sur son raisonnement de s'arrêter. Il était donc trop tard pour faire marche arrière! [IMBÉCILEEEEE!] Eh bien, tu t'attendais à quoi? Comme tu le dis, c'est un idiot, il va agir avant de réfléchir. Donc, dans ta volée, tu attrapes la fille la serrant contre toi pour éviter que lorsque vous tombiez elle ait à absorber le choc de la chute et tu te prendras les maux pour deux.... À vrai dire... pour trois! Car tu as été si rapide à l'enlacer contre toi que tu choppes égallement le bras du blond au passage. Tu sais celui qui à réussi de sa force surhumaine à te propulser dans les air? Ouais celui-là! Tu t'en es rendu compte de l'intrus en un éclair à même la volé puique ton cerveau, pulser par l'adrénaline, marchait à mille à l'heure. [Oh non...] Réalises-tu. Cette fois-ci Tora réalise ce qui se passe aussi, mais bien plus tard que toi lorsqu'il son bras bloqué avec le rouquin et qu'un 103kg va le tirer avec eux dans une roulade douloureuse.

[Ça va barder!!!] Pensais-tu au même moment que la racaille pensait *Ça va faire mal... Merde!*  Cela dit, il se rendra vite compte que ce n'est pas lui qui se prendra tout le choc pour trois, mais toi! Maintenant que tout le monde est à bord du train--- [Un train?! YO!!! ON EST EN FORMATION ''BOULETTE'' ET ON VA ROULER COMME UNE BOULE DE NEIGE DANS UNE AVALANCHE!!!] Tu n'aurais pas pu mieux dire! 63kg(Sada) + 50kg(Sachi) + 73kg(Tora) tu parles que ça roule! La formation boulette décolle roulant plusieurs tonneaux à une bonne vitesse. Tout en ouvrant malencontreusement une porte menant à une salle de stockage, elle se claque derrière vous avec un cliquetis inquiétant que vous n'avez sans doute pas pu remarqué comme la panique à saisi tous le trio! Tout s'était passé si vite après tout! Finalement, la roulade s'arrête brusquement quand ta tête et ton dos percutent avec puissance quelque chose de dure et froid... Une tablette de métal pour être précis, là, où on entreposait des matériaux d'arts qui ont tombé sur la tête de l'abrutis bleaché. Quant à la  jeune fille, elle a pu s'éviter les pires dégâts et n'était pas écraser à en avoir le souffle coupé grâce à Sadaharu qui la protégeait encore avec ses bras du 73kg au-dessus d'elle. Dès que tous les objets qui devait tomber et que le tapage assourdissant prit fin, il s'en suivit des plaintes telles que :

« Dégage gros lourdeau!---!!! Itatatata...

Adressant l'insulte au garçon avant de relâcher d'un bras la gamine pour se frotter le derrière de sa tête douloureuse. Puis plutôt que de s'inquiéter pour lui il s'inquiétait pour l'élève qu'il tennait d'un bras :

« Hey ça va? Rien de cassé? Je suis désolé que t'ais été entraînée par tout ça...

T'excuses-tu auprès d'elle avec un sourire désoler admettant que tu avais été un peu con pour le coup... Bien que ces excuses devraient être adressées davantage au gamin qu'à elle... M'enfin, Sada s'excuser auprès d'un énègumène dans son genre, faut pas rêver... [Bien dit mon chou ❤ ]



Spoiler:
 

---------------------------------



#ff2200 :: Japonais | #301050 :: Anglais | #ff1a83 :: Coréen | #00a217 :: Français
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Derrière porte close [PV Tora & Sada]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Derrière porte close [PV Tora & Sada]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: