Partagez | 
 

 [L-12] Confessions Intimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) [L-12] Confessions Intimes  Mer 1 Nov 2017 - 0:58

Samedi 7 mars 2015, c’est la date à laquelle on s’est donné rendez-vous pour un film avec Meyuki. On s’était rencontré il y a presque 3 mois au recrutement du club d’art, on avait un peu discuté, mais j’ai surtout goûté ses cookies. Depuis on s’était croisé à plusieurs reprises dans les couloirs, au réfectoire, dans la salle de classe de l’autre… Au début, ce n’était pas simple, j’étais perdu, je ne savais pas trop comment me comporter avec elle, il faut dire que c’est la seule fille que j’ai abordée sans chercher à la draguer depuis mon arrivée ici. Je la taquinais, mais elle a tendance à tout prendre au premier degré alors ce n’était pas toujours facile. Mais avec le temps, une complicité est née naturellement entre nous, on a appris à un peu mieux se comprendre. Elle a souvent à manger avec elle, peu à peu mes « bonjours » se sont transformés en « tu aurais un biscuit pour moi aujourd’hui ? » et elle m’en donne un à chaque fois. Je suis l’homme le plus chanceux du monde à l’avoir comme amie et pas seulement pour les sucreries, elle est amusante comme fille.

Je me rappelle le jour où l'on s’est donné rendez-vous… Elle discutait avec ses camarades dans un couloir. Je me suis approché discrètement et lui ai fait peur en la prenant par les hanches et en laissant échapper un « bouh » des plus terrifiants (ou pas). Mais sa réaction a été à la hauteur de mes attentes, elle a fait un petit bon et un visage avec de grands yeux apeurés s’est tourné vers moi. Après avoir remarqué qu’il ne s’agissait que de moi (le grand rebelle taquin aux cheveux rouges), elle a fixé sur moi son regard boudeur… Un jour, il faudra que je lui dise qu’il est plus mignon qu’autre chose, mais ce jour n’est pas encore arrivé. En guise d’excuse je lui ai fait un grand sourire en me moquant gentiment, j’ai lâché une phrase du genre « je ne te savais pas aussi peureuse, j’ai cru que tu allais tomber dans les pommes… Je rigolais hein ». Je lui ai ébouriffé les cheveux en prime, pour qu’elle ne prenne pas ma plaisanterie au premier degré comme elle le fait toujours. Mais je dois avouer que j’étais vraiment taquin ce jour-là. Elle m’a tourné le dos pour discuter avec ses amis, les bras croisés apparemment insatisfaite de mes excuses. J’ai posé ma tête sur la sienne en guise d’affection et ai tenté de me faire pardonner, je n’aime pas quand elle me boude, je risque de ne pas avoir de biscuits la prochaine fois que je vais la croiser. On a discuté un petit moment avec ses amis et juste avant que je reparte en cours elle m’a lancé : « Je ne suis pas si peureuse que ça, pour te le prouver on va regarder un film d’horreur, samedi ça te va ? » L’idée de la voir devant un tel film avec moi qui peut l'effrayer me tente vraiment, en plus elle avait ajouté : « tu verras, il est trop génial, y'a plein de péripéties et tout, y'a de l'action et on ne s'ennuie pas ! ». C’est ainsi qu’on s’est fixé rendez-vous dans ma chambre samedi, elle m’a dit qu’elle viendrait avec le film sur sa clé.

J’ai beaucoup pensé à ce fameux film, Meyu est plutôt du genre comédie à l’eau de rose alors l’imaginer devant de l’épouvante me laisse perplexe, d’ailleurs me dire qu’elle connait un film d’horreur me surprend beaucoup. Le fait qu’elle vante ce film me donne envie de le voir, il doit être génial pour plaire à une fille qui déteste ce genre. J'ai trop hâte ! Mes colocs seront absents ce week-end, on sera tranquille dans ma chambre. On a choisi de le regarder l’après-midi, comme ça Miss Peureuse pourra penser à autre chose pendant le repas et s’endormira sans cauchemar le soir. Je profite de ce rendez-vous pour remercier Meyu pour tous les biscuits qu’elle m’a donnés et surtout la remercie des chocolats de la Saint Valentin qui étaient super bon. Je ne sais pas si j'oserai lui dire que j'ai mangé tous les chocolats dans la soirée. Pour la remrecier, j’ai décidé de me mettre au fourneau et lui faire des sablés, j’ai trouvé la recette ça n’a pas l’air si compliqué.

J’ai mis le réveil tôt ce samedi pour aller en course avant de cuisiner. Avec dans mon sac du beurre, du sucre, de la farine et des œufs, je suis prêt à affronter l’épreuve. Je mélange tous les ingrédients en suivant la recette, j’en mets un peu partout au passage. J’enfourne la pâte et attends que les sablés prennent une jolie couleur. C’est dur de voir à travers la vitre noircie du four. Mais je n'ai jamais pensé à ouvrir la porte pour mieux voir. Quand je les sors ils ont bien bruni, je suis plutôt content de moi, sur la photo de la recette ils étaient plus jaune pâle, mais ça ne doit pas changer le goût, si ? Je nettoie tout mon bordel et décide de ne pas les goûter avant Meyuki. Je mets les biscuits dans une boite, range mes ingrédients dans un placard et pars manger.

En attendant que mon invitée arrive, j’utiliser mes muscles pour déplacer le lit d’un de mes colocs et le coller au mien, on sera mieux installé comme ça. Je prends au passage tous les coussins présents dans la chambre pour rendre notre après-midi film encore plus agréable. Je pose mon ordinateur et la boite de biscuits sur le lit. Je ferme les stores et n’allume que les lampes de chevet pour que l’ambiance reste sombre, mais qu’on ne soit pas non plus dans le noir complet. Voilà tout est prêt ! J’ai vraiment envie que cet après-midi se passe bien, j’espère que Meyuki apprécie les efforts que j’ai faits.

Trois petits coups sur la porte annoncent l’arrivée tant attendue de mon amie. Je l'ouvre et l’invite à entrer :

-C’est bon tu as le film ? J’ai fermé les stores pour qu’on soit encore plus dans l’ambiance.


Je ne peux contenir mon grand sourire et quelques sautillements, j’ai vraiment hâte de voir ce film et surtout les réactions de Meyuki. Elle m’a donné envie la petite ! Je m’imagine déjà lui donner des frissons et l’effrayer. Je suis si content d’avoir fait des sablés pour elle que je lui tends la boite pour qu’elle se serve en expliquant :

-Je les ai faits ce matin, j’espère qu’ils seront bons. Je me suis retenu de les goûter pour que tu sois la première ! C'est pour te remercier pour les chocolats.


Une fois un biscuit dans sa main je l’observe avec attention. Quelle va être sa réaction ? Je la dévisage un peu stressé, je me croirais dans un de ses concours de cuisine à la télévision, c’est comme si mon avenir se jouait sur ce biscuit.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
 
[L-12] Confessions Intimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Les dortoirs :: Chambres-
Sauter vers: