Partagez | 
 

 Nouveau pas vers l'avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 864
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« A l'université ; section littéraire »
http://nathiechan.storenvy.com/
(#) Nouveau pas vers l'avenir  Ven 1 Déc 2017 - 16:44


Nouveau pas

vers l'avenir

Feat Akihito & Rikuo


C’était une toute nouvelle étape et un très gros changement dans la vie du nouvel étudiant qui rentrait finalement à l’université. Malgré plusieurs de ses questionnements sur le cursus qu’il devait choisir, il avait fini par se décider de suivre la matière dont il en était le plus avare de connaissance; l’histoire. Bien que les autres cours dans le quel la filière littéraire donnait ne lui correspondait pas tout à fait, il avait décidé de prendre sur lui. Il y avait bien la filière scientifique qui lui aurait plus certes, comme quelques uns de ses anciens collègues de classe. En fait il était le seul de sa vague d’avoir choisi la filière littéraire.

Mais Akihito se tenait  là, droit devant les grandes portes de l’université. Il était sur le campus encore avec tous ses bagages et sa cage dont reposait Hikaru qui ne semblait pas trop apprécié qu’il soit enfermé à l’intérieur des barreaux. L’air était aussi frais même si les temps commençaient à se réchauffer. Il quittait maintenant les dortoirs du lycée pour être maintenant dans celui de l’université. Il se rapprochait donc de son amoureux qui était d’un an son aîné. Justement en parlant de celui-ci, il était sensé le rejoindre à présent.

Bien qu’il savait très bien où il allait puisque ce n’était pas la première fois qu’il s’aventurait dans les parages, c’était son senpai qui avait insisté de l’accompagner dans sa nouvelle chambre. Ça lui faisait également étrange, il allait se retrouver seul dans celle-ci. Mais ça sera plus Hikaru qui trouvera cela difficile.

Mais c’est quand même le cœur battant que le première année de la filière littéraire allait mettre les pieds pour la première fois en tant qu’étudiant dans ces lieux. Si Morisada voulait bien se présenter.

- Ça ne sera plus bien long, Hikaru.




---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 3571
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  Mar 9 Jan 2018 - 2:53

Le jour de la rentrée, certainement l'un des plus importants dans la vie des étudiants et lycéens de Kobe high school. Entre les nouvelles attributions de chambres, la liste des membres de club qui changeait avec l'apparition de nouvelles têtes et le départ officiel des autres, les nouveaux professeurs qui prenaient leur fonction dès le mois d'avril et j'en passe... c'était bien la journée à ne pas manquer et on ne voulait pas se retrouver perdu par la suite. Et moi, en ce jour où tout le monde s'était probablement apprêter bien à l'avance... J'avais une violente panne de réveille. Non pas que je ne l'ai pas entendu ou oublié de l'activer... En vrai je l'avais juste jarté de ma table de nuit en dormant. La loose. Heureusement pour moi que Chibi s'était donné la mission divine de me faire sortir de mon sommeil à une heure assez raisonnable pour que je puisse m'apprêter à vitesse grand V.

C'est après avoir couru dans tous les sens, récupérant mes bagages par-ci par-là et engloutit mon déjeuner le plus rapidement possible, que je sortit enfin de chez moi suivis de ma valise que je tirais à bout de bras, de mon sac de cours sur mon épaule légé encore pour l'instant et de Chibi qui trottinait fièrement devant moi au bout de sa laisse, certainement heureux d'avoir droit à sa petite balade du matin. Il semblait s'être acclimater à sa vie à mes côtés malgré les recherches toujours infructueuses au sujet de son vrai propriétaire et je dois dire que je n'étais pas le moins du monde embêté par son séjour prolongé chez moi. Certes je n'avais pas été volontairement le chercher et je n'étais à l'époque pas du tout préparer à m'occuper d'un animal mais c'était devenu mon compagnon quotidien et je le gardais régulièrement avec moi. Que ce soit simplement lorsque j'étudiais et qu'il dormait paresseusement sur mes jambes ou quand je sortais prendre des photos au parc non loin de chez moi. De plus, ce n'était pas vraiment prémédité, mais il m'aidait pas mal dans mes études ce p'tit. Depuis mes débuts en photographie, je n'avais jamais été doué pour immortaliser des images autres que des paysages. Peut-être parce que je me voyais mal diriger un modèle pour avoir le meilleur résultat mais quoi qu'il en soit, à cause de cela, j'avais quelques lacunes quand il s'agissait de capter l'image de quelque chose en mouvement. Alors vous imaginez bien que quand je sors, ou bien même à la maison par moment quand j'ai mon appareil entre les mains, j'en profite pour prendre quelques clichés de ma boule de poil. Bon, il a presque tout le temps ce même regard intrigué quand je braque l'appareil dans sa direction et son expression ne semble pas beaucoup changer avec sa langue qu'il tire toujours en permanence mais j'avais deux ou trois belles images de temps en temps. Je suis sûr que Lutecya serait attendrie en les voyant. Akihito aussi peut-être même s'il semblait être plutôt de la team chat comme on dit. Un point de plus où l'on ne se ressemblait pas mais j'avoue que ca me faisait un peu rire d'entendre des réflexions de la part de ma meilleure amie comme quoi ca représentait très bien nos caractères respectifs.

Après ce long monologue à moi-même au sujet de Chibi, mon nouvel assistant photo en herbe, voilà que je me retrouvais déjà devant l'enceinte de l'université de Khs. Ca me faisait tout drôle de revenir ici après un mois passé à la résidence familiale mais je n'étais pas peu heureux de repasser la grille de l'établissement. Certes j'allais devoir à nouveau partager une chambre avec quelqu'un et ne plus vraiment avoir de minute seul mais je préférais ce climat estudiantin que celui qui avait influencé mes journées tout le mois de mars. Peu avant les vacances, lors d'une fête de famille préparée fameusement en retard, Lutecya et moi avons avoués à ma mère que nous n'étions pas ensemble ou du moins, plus ensemble. Bien que sur le trajet et lors de nos discussions précédentes les décisions penchaient sur le fait de tout dire dans les moindre détails, que ce soit au sujet de notre mensonge, d'Akihito ou du fait que depuis un moment... je m'étais plus ou moins fait à l'idée que mon affection ne se retournerait plus jamais du côté des filles. Bien entendu, et je pense que c'était presque écrit d'avance, je n'ai pas eu le courage d'avouer quoi que ce soit. Arrivé en avance, nous ne nous étions au début retrouvé que fasse à ma mère mais même là, les mots n'avaient pas réussi à sortir. J'étais resté tétaniser devant ma propre mère et si mon amie n'avait pas pris la parole pour parler de notre "rupture" absolument rien n'aurait été prononcé ce soir-là. J'aurais certainement continué de jouer le jeu, trouvant tout bon prétexte pour remettre le moment fatidique à plus tard et au final, rien n'aurait bougé. C'était clairement paradoxal, je souffrais de ne rien dire, de mentir pour me protéger et de devoir à ce point me museler depuis le début de ma relation avec Akihito... quoi que non, même avant quand j'avais ressenti mes premiers coups de coeur pour un homme à l'égard d'un senpai du club de Kyudo à Tokushima mais en contrepartie je fuyais sans la moindre hésitation dès l'instant où il fallait faire un effort et affronter les choses... J'étais un lâche oui. Un lâche qui préférait voir les possibilités de fuite plutôt que les solutions. Encore une fois, je savais que je ne tiendrais pas longtemps dans l'état où j'étais. Les commentaires de ma mère sur le fait que les choses pourraient encore s'arranger avec mon "ex petite-amie" ou bien ses questions sur ce qui n'avait pas été entre nous me rendait étonnamment agressif, chose peut courante dans mon attitude en général et puis dans le fond... ca me blessait oui. Encore une fois ce fameux mur que je n'arrivais pas à franchir et que j'avais l'impression de me prendre dans la face à chaque mensonge que je devais prononcer ou à chaque fuite que je prenais. Il faudrait que j'en reparle à Akihito. Je sais qu'il ne voyait pas vraiment de solution miracle à tout cela lui non plus mais notre conversation sur le sujet m'avait fait beaucoup de bien la dernière fois. L'entendre me donner ses avis et le voir là à mes côtés pour m'épauler m'allait droit au coeur et me confortait dans l'idée que mes sentiments pour lui ne s'était en réalité pas fait sur base de rien.

C'est d'ailleurs toujours en pensant à lui que mes yeux se posèrent sur mon compagnon au loin. Peut-être étais-ce un peu simplet de ma part mais rien que le fait de le revoir là, en face de moi, me dessina un large sourire sur le visage. Sans compter mon coeur qui tambourinait déjà depuis que je pensais à lui, voilà maintenant que je ressentais comme presque à chaque fois cette nuée de papillons dans le ventre. Moi amoureux ? Je crois que si j'avais eu des doutes ils se seraient envolés en un clin d'oeil. Je crois bien que je n'avais jamais été autant heureux de remettre les pieds à l'école, rien que pour le revoir quelques secondes ca en aurait valu pleinement la peine. Alors que je m'avançais doucement dans sa direction, je n'en détacha pas les yeux. Ni à l'instant où il regardait au loin, comme s'il découvrait seulement les lieux dans lesquelles il allait dès aujourd'hui étudier, ni quand il se pencha vers la cage de son animal. Je le trouvais adorable dans sa manière d'autant prendre soin d'Hikaru et de le choyer au quotidien. C'était comme si ce chat que je lui avais offert sans vraiment lui demander son avis arrivait sans mal à l'apaiser ou à le comprendre et me dire qu'il avait toujours une présence à ses côtés, même féline, me rassurait un peu.

« Akihito ! » Lui lancais-je quand je me trouvais à mon sens à portée de voix.

Malgré le brouhaha ambiant, jour de rentrée après tout, j'étais certain qu'il allait m'entendre. Dans le cas contraire et bien... Il allait être surpris car une fois à sa hauteur je ne pu m'empêcher de le prendre dans mes bras.

« Tu m'as tellement manqué » Dis-je sans toujours en le gardant contre moi alors que de son côté, Chibi semblait bien plus intrigué par la boule de poils présent dans la cage de transport qu'Akihito transportait que par la démonstration d'affection de son maitre.

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 864
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« A l'université ; section littéraire »
http://nathiechan.storenvy.com/
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  Mar 9 Jan 2018 - 22:09


Nouveau pas

vers l'avenir

Feat Akihito & Rikuo


Le temps fila de plus en plus. Il ignora si c’était parce qu’il n’avait rien à faire en ce moment que le temps lui paraît aussi long. Hikaru reposait toujours tranquillement dans sa cage. Par contre, il ne tarda pas à démontrer son impatience à sortir. Bien qu’il n’avait plus la taille d’un chaton, loin de là. Il avait déjà atteint sa taille adulte. Mais il était tout de même jeune et son envie de se dégourdir les jambes était grande de plus en plus présente. Akihito tenta malgré tout de calmer son chat en lui disant qu’il pourra bientôt explorer toute une nouvelle chambre. Bon, on s’entend, l’animal de compagnie noir ne comprenait rien du tout à ce que son maître lui disait.

Un moment, le jeune étudiant entendit quelqu’un crier son nom. Comme il attendait une seule personne, cela n’était nul l’autre que Rikuo Morisada. Il se retourna et en effet, c’était celui-là qui accourait vers lui et dès qu’il arriva à lui, il l’emprisonna dans ses bras. Tout ce qu’il pouvait faire était d’attendre que son détenteur le libère. Par contre, les paroles le touchèrent. C’est vrai qu’ils ne s’étaient pas beaucoup vus durant les vacances, mais maintenant que les deux étaient à l’université, les occasions allaient fort probablement se multiplier. Simplement par le fait d’être dans les mêmes dortoirs.

Le chien de Rikuo renifla avec précaution la cage qui renfermait Hikaru. Bien sur, les deux créatures poilues trouvaient ça bien bizarre d’avoir la présence de l’autre. Bref, au bout d’un instant, Akihito retrouva sa liberté. Il replaça ses lunettes sur son visage. Il jeta un léger coup d’œil autour avant de venir apposer doucement ses lèvres contre ceux de son senpai, même si ce n’était que d’un cours moment.

- Vous m’avez manqué aussi.

Les retrouvailles étaient brèves. Ce n’était pas le fait qu’il n’avait pas envie de rester dans les bras de son aîné, mais présentement, il se retrouvait dehors avec plusieurs de ses effets personnels. Il devait emménager dans sa nouvelle chambre.

- Si ça ne vous dérange pas, je voudrais bien ranger mes affaires. Après on pourrait prendre plus de temps.

Il se retourna pour commencer officiellement son emménagement et découvrit Chibi épier Hikaru. Il se rapprocha et vit son chat avec le poil tout hérissé sur son dos. Il ne semblait guère apprécier la présence canine à ses côtés. Heureusement qu’il était en cage car sinon, il y aurait des dégâts.




---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 3571
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  Mar 16 Jan 2018 - 23:05

Je dû me contraindre à lâcher Akihito après un moment qui m'avait bien évidemment sembler trop court. Dommage, je l'aurais bien gardé contre moi encore quelques minutes de plus pour recharger mes batteries. Il m'avait tellement manqué lors des dernières semaines après tout. Cela dit, après un rapide coup d'oeil de mon compagnon sur les alentours, il s'approcha de moi rapidement pour m'embrasser furtivement.

« Vous m'avez manqué aussi »

Même sans ces mots qui vinrent me titiller le coeur en moins de deux, son simple baiser avait suffi à me faire rougir jusqu'aux oreilles. J'étais décidément bien trop vulnérable à la moindre de ses attentions à mon égard. Sans compte que ça devait être l'une des premières fois qu'il s'approchait ainsi de moins dans un lieu public. Alors que de mon côté j'avais encore la tête un peu dans les nuages, mon petit-ami repris la parole avec un peu plus de sang-froid.

« Si ça ne vous dérange pas, je voudrais bien ranger mes affaires. Après on pourrait prendre plus de temps »

« Les affaires ? » Dis-je distraitement avant de redescendre sur terre et de capter à quoi il faisait référence.

Ah oui les bagages... C'est vrai qu'on était la pour s'installer dans nos chambres à la base. Par contre hum... pour être honnête, la deuxième partie de la phrase n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd bien que je ne fit pas de remarque verbale à ce sujet et j'imagine sans mal que je lui rappellerais ce point plus tard.

« Ah oui » commençais-je. « Tu as déjà été voir dans quelle chambre tu étais ? C'est affiché dans le hall je crois. J'imagine que je garde la même chambre que celle de l'année dernière mais dans le doute il vaut mieux que j'aille vérifier aussi »

Ce serait con que ce ne soit pas le cas et que je retourne dans la U-1 par habitude. Je ne crois pas avoir besoin d'expliquer le malaise que ce serait de commencer à se réinstaller dans une chambre qui n'était plus la mienne.

« Avec un peu de chance ça a peut-être changé et nous serons ensemble cette année »

Ouais ok, vu le nombre d'étudiant c'était presque une chance sur cent pour qu'on se retrouve tous les deux mais Keito et Heisuke avait bien réussit à tomber ensemble l'année dernière alors nous deux... avec un peu d'espoir peut-être que... Pas que je n'aimais pas la compagnie de Brian hein mais si je pouvais avoir Akihito avec moi chaque jours, je crois que je serais le plus heureux des hommes.

Après avoir remarqué les observations insistantes de Chibi, je l'interpella pour qu'il laisse Hikaru un minimum tranquille et tira légèrement sur sa laisse pour accentuer mes paroles. Je sentais bien que le moindre moment d'égarement de ma part serait la porte ouverte pour que le chien retourne harceler la boule de poils dans sa cage mais j'allais essayer de faire le plus attention à lui... ce qui allait être compliqué vu que mon compagnon attirait pas mal mon regard.

« On va vite voir ? » Lui demandais-je en me mettant peu à peu en marche, toujours suivis de ma propre valise et du reste de mes affaires.

Hrp:
 

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 864
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« A l'université ; section littéraire »
http://nathiechan.storenvy.com/
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  Mer 28 Fév 2018 - 1:55


Nouveau pas

vers l'avenir

Feat Akihito & Rikuo


Akihito remarqua bien que son petit ami était triste de le lâcher après quelques secondes à peine sous son emprise. Mais ce n’était que parti remises après tout, non? Il l’avait même bien dit qu’après, ils pourront passés plus de temps. Il se sentait tout de même heureux qu’ils se soient retrouvés. Bien qu’il ne se serait pas perdu tout seul ici. Par contre Rikuo Morisada connaissait mieux les lieux que le binoclard puisque ça faisait déjà un an qui étudiait dans ce secteur.

- Oui, allons voir nos chambres.

En fait, ils n’avaient pas bien le choix puisque sans cette information, ils n’iront pas très loin dans leur emménagement de leur nouvelle chambre.

- L’idée ne me déplait pas.

Akihito et Rikuo dans la même chambre, c’est sûr que ça permettrait que le couple se voit quasi quotidiennement. Ils pourraient même en profiter pour… M’enfin, ils pourront se rapprocher plus souvent, mais les chances que ça arrive étaient bien mince, donc Akihito ne se faisait pas trop d’espoir. Lorsqu’ils poseront leurs yeux sur la liste ils seront fixés et seulement à ce moment là qu’ils pourront se réjouir.

Ils allèrent donc jusqu’au hall ensemble côte à côte. Le plus jeune jeta son regard bleu sur la liste et s’arrêta finalement à son nom.

- Chambre U-7.

Il l’avait dit à voix haute et il remarque très bien qu’il n’y avait personne à côté de son nom. Donc il allait occuper seul une chambre. Il n’était donc pas avec son petit ami, mais le fait d’être seul signifiait aussi qu’il aurait bien l’occasion de l’inviter souvent sans déranger qui que ce soit. Du moins, si Hikaru est d’accord.




---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 3571
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  Sam 31 Mar 2018 - 13:30

Peu de temps après la réponse affirmative de mon compagnon, nous prîme la direction du hall pour lever le voile du mystère que représentait notre répartition des chambres. Encore une fois, j'avais peu d'espoir de voir nos noms afficher à côté du même numéro mais je croisais tout de même les doigts pour qu'on ne se retrouve pas trop séparé tout de même. Être dans le même bâtiment mais complétement à l'opposé... Mouais, on aurait vraiment pas de chance si ça arrivait.

Arriver dans le hall, toujours aux côtés d'Akihito, je laissa vagabonder mon regard sur presque toute la liste avant de retrouver mon nom... au début de celle-ci. Ma chambre n'avait en effet pas changée et je me retrouvais pour cette année encore avec Brian. Pas que cela me dérangeait, il est sympa et tout mais si j'avais eu le choix... Je repris mes recherche sur la liste en essayant de retrouver le nom de mon compagnon parmi tous les autres mais il semblait l'avoir repéré bien avant moi.

« Chambre U-7 » Dit-il avant que je ne m'arrête au numéro en question.

Effectivement, U-7 : Akihito Nagao, il n'y avait pas de doute. Bon, au moins il ne se retrouvait pas à l'autre bout du campus comme je le redoutais et pour ce qui était est de son colocataire... Ah et bien il semblerait qu'il n'en ai pas encore on dirait. Hum, je ne pourrais pas euh... déménager en U-7 moi aussi ? Je veux dire... il y a de la place alors... Brian serait bien content de pouvoir ramener qui il veut à toutes heure dans la U-1 et moi si je peux être avec mon petit ami le plus longtemps possible... Je suis près à signer de suite. Ce serait un peu compliqué avec les deux bestioles mais après tout, ça l'avait été entre Akihito et moi au tout début et voyez où nous en sommes.

« Encore la U-1 pour moi » Dis-je un peu déçu malgré tout.

J'avais un peu de baume au coeur l'idée que je pourrais venir le voir sans peur de déranger son colocataire mais bon... Peut-être que si je dis que Brian ronfle toutes les nuits et m'empêche de dormir je pourrais déménager et ... Hum, mauvaise idée.

« Au moins, on est déjà plus proche que quand tu étais au lycée » Dis-je en essayant de relativiser un peu. « Je suis quand même content, on pourra se voir bien plus souvent qu'avant. Et puis... Tu n'as pas de colocataire donc euh... Je pourrais rester plus longtemps que d'habitude » Continuais-je un peu honteux à l'idée que je pensais bel et bien à rester avec lui le soir... Enfin, quelques soirées... de temps en temps... Hum, vous avez compris, me faite pas dire les choses.

Mon regard jusque là posé sur mon petit ami se détourna un peu vers la liste pour cacher ma gène à l'idée qu'il puisse avoir compris où je voulais en venir. J'en profita pour voir en vitesse que mes voisins de chambre étaient cette année encore Keito et Heisuke. Et bien, il y en a qui on tirer le gros lot deux fois de suite par contre. Tsss...

« Bon, il n'y a plus qu'à aller poser les bagages du coup. Et puis je ne crois pas qu'Hikaru va supporter de rester en cage encore bien longtemps » Dis-je en regardant le chaton tourner dans sa cage de transport.

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 864
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« A l'université ; section littéraire »
http://nathiechan.storenvy.com/
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  Lun 30 Avr 2018 - 17:06


Nouveau pas

vers l'avenir

Feat Akihito & Rikuo


La chambre dont Akihito espérait avoir avec Rikuo s’avérait ne pas exister. Rikuo lui avait annoncé qu’il n’allait pas changer de chambre pour cette année. Alors que le nouvel étudiant se ramassait tout de même loin de la chambre de son senpai. Bon, après ce n’est pas très grave à priori. C’était toujours mieux que l’année passée où il était encore au lycée et que les deux se retrouvaient dans deux bâtiments différents. C’était un bien pour un mal. C’est ce qu’Akihito se disait.

Les dires de son petit ami le fit sourire légèrement. Rester plus longtemps dans sa chambre? Bien sûr. Pourquoi l’étudiant en littérature lui dirait non. Pendant une année complète en étant dans deux bâtiments différents, mine de rien, cette tête en l’air et maladroite lui manquait à plusieurs reprises.

- Vous pourrez fort bien rester.

Même si Rikuo n’avait pas vraiment besoin de la permission d’Akihito, il lui donne tout de même. Il croyait que c’était à l’évidence même qu’il pourra rester bien plus longtemps que lorsqu’il occupait une chambre avec quatre personnes à l’intérieur. Quand il y repensait, c’est vrai que c’était bien compliqué parfois d’avoir à gérer trois autres personnes dans une même et unique chambre. Il était surtout solitaire comme personne, alors parfois ça l’avait bien déranger avoir trois autres présences sans compter non plus les animaux. En tout six. Comment a-t-il pu y survivre en fin de compte? C’était plutôt étrange.

Mais c’était maintenant chose du passé. Comme son amoureux lui avait fait remarqué, Hikaru ne tenait presque plus en place et commençait à pousser quelques cris afin de laisser entendre sa protestation à rester dans un endroit aussi restreint. Akihito soupira. Il comprenait très bien pourquoi l’animal agissait ainsi, mais malheureusement pour lui, il devra attendre encore un peu. Il n’allait tout de même pas le faire sortir ici dans l’entrée.

- Oui. Je vous laisse aller les porter dans votre chambre et j’en ferai autant. Je vous laisse aussi le temps de tout ranger et défaire vos bagages.

Il devait lui aussi en faire autant. Il ne pouvait pas laisser Hikaru dans la chambre sans litière ni même de nourriture et de l’eau fraîche. Sinon à son retour, ça sera un vrai bordel.

- On peut se retrouver après si vous le voulez.




---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Nouveau pas vers l'avenir  

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau pas vers l'avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe Daigaku ; l'université :: Le bâtiment principal-
Sauter vers: