Partagez | 
 

 [Solo] Drôles d'oiseaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 01/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Helen Kinsella
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) [Solo] Drôles d'oiseaux.  Dim 3 Déc 2017 - 15:54

Samedi 11 avril, 14h.

Pour la rentrée, et pour fêter mon passage (de justesse) en 4ème année, Maman m'avait viré une belle somme d'argent sur mon compte en banque.
J'aime bien ma maman pour ça. J'ai beau pas être la plus douée des filles, elle me félicite souvent quand je réussis des trucs et elle m'offre des récompenses. Et ça, c'est cool.

J'ai pris quelques jours pour réfléchir à ce que j'allais faire de cet argent, avant d'opter pour une petite séance de shoping au magasin d'instruments. Parce qu'en fait, j'ai demandé à changer de chambre pour cette nouvelle année, et du coup, j'ai plus accès au synthé de mon ami Sada-kun, et ça risque de me manquer.
J'ai pas changé de piaule parce que je m'y sentais mal, d'ailleurs. Bien au contraire, même ! Mais j'aime pas la routine. Alors, j'aime faire des changements radicaux, et cette année ne déroge pas : nouvelle chambre, nouveaux colocataires, nouveaux cours et même nouveau club ! J'allais très clairement avoir de quoi m'occuper.

Après un repas copieux pris au réfectoire, j'ai pris le bus pour le centre-ville : direction le centre commercial !
Je décide de m'arrêter quelques arrêts plus tôt, histoire de me dégourdir les jambes pour aller jusqu'au magasin. Vous commencez à me connaitre, et vous imaginez bien que de rester assise sur un siège, c'est pas trop mon délire.
J'avais de la chance, parce que contrairement à hier, malgré les quelques nuages qu'on pouvait voir au-dessus de la ville, il ne pleuvait pas, et il faisait même plutôt bon ! J'aime beaucoup cette période de l'année : il faut beaucoup moins froid que pendant l'hiver, et on échappe au soleil estival qui a tendance à faire des misères à ma peau de rouquine...

C'est donc le pas léger que je déambule dans les rues de Kobe, le casque sur les oreilles en écoutant quelque chose d'assez rythmé pour aller de paire avec ce qui s'annonce être une chouette journée !
En plus, y a pas trop de monde dehors, c'est assez tranquille, que demander de plus ?

Mais alors que je me dirige vers ma boutique favorite, je tombe sur un magasin que je n'avais jamais remarqué depuis mon arrivée à Kobe.
Une animalerie.
Ils sont pas mal placés, franchement. Pas trop loin du campus, et avec tout les élèves qui ont une bestiole de compagnie, le business doit bien tourner.
Je m'arrête quelques secondes devant la vitrine. J'ai jamais été très branchée bêbêtes, pour le coup. A Tokyo, on a un chat qui s'appelle Hato, il est un peu attardé mais très gentil. Mais c'est bien le seul animal que j'ai jamais eu, et honnêtement, ça vaut mieux. J'arrive déjà tout juste à m'occuper de moi-même, alors si vous rajoutez un animal dans ma vie, ça va pas être jojo à voir.
Je m'apprête à reprendre mon chemin quand mon oeil est attiré par un détail à l'intérieur de la boutique.

...

OH MON DIEU ILS ONT DES LAPINS NAINS !

__________________________

-Bonjour mademoiselle, je peux vous aider ?

-Bonjour ! Je viens juste voir les animaux, vous embêtez pas, ahah !


Je suis faible face à la mignonitude.
Je jette un coup d'oeil rapide à mon téléphone. Ça va, on est encore en début d'après-midi, j'ai laaaaaargement le temps de faire un tour ici avant d'aller faire mes emplettes, c'est bon.

Je me dirige rapidement vers la grande cage à lapin que j'ai aperçu depuis la rue.

-OOOOOOOOOOH ils sont trop mignooooons !

Il y a bien une dizaine de boules de poils à l'intérieur, mais l'enclos est assez grand pour qu'ils ne se marchent pas les uns sur les autres.
J'en répère un qui est allongé sur bord de la cage, apparemment en train de faire une sieste. Je m'accroupis juste à côté de lui.

-Salut ! T'es le ramoloss de la bande, toi, c'est ça ?

La bête ouvre un oeil et me lance un regard inexpressif tandis que je viens troubler son repos sacré.
Je jette un coup d'oeil sur les côtés histoire de vérifier qu'il n'y a pas de vendeur, puis je passe un doigt entre les barreaux de l'enclos pour gratouiller la tête de mon nouveau copain, qui se laisse faire deux secondes avant de faire deux bonds pour s'allonger hors de portée.

-Maiheuuuu... Pourquoi tu refuses mon amour ...?

Suite à cette déconvenue, je me redresse et commence à faire un tour.
Je finis arriver au niveau des oiseaux, et alors que je m'émeut devant un trio de canari...

-Bonjoouuuuur !

Je sursaute et me retourne, surprise. Il me semblait pas avoir vu de vendeur débarquer... Et effectivement, il y a personne...
Je hausse un sourcil.

-Bonjoouuuuur !

Je me retourne vers la voix pour me retrouver face à face avec...
Un cacatoès.

Il est là, dans une grande volière, à me juger du haut de son barreau, en me regardant droit dans les yeux. Il a encore le bec ouvert, comme s'il s'apprêtait à parler, ce qui lui donne un air abruti au fond assez touchant.

-Salut sac à plumes, t'es un drôle de bestiau, un peu.

-Aaaaaaaah bonjouuuuuur !

-T'as l'air un peu limité niveau conversation, par contre...


L'oiseau se tait, et je l'imite. J'ai beau ne pas trop m'y connaitre en bestioles avec des ailes, c'est un bel oiseau mine de rien, avec son plumage blanc et sa houpette légèrement jaunie.
Je continue de l'observer tandis qu'il descend grâce à une échelle jusqu'à sa mangeoire. Il attrape une graine entre ses serres et commence à la décortiquer avant de l'avaler.
Il se retourne finalement à nouveau vers moi et me fixe avec ses grands yeux noirs. Je m'approche un petit peu pour l'observer de plus près.
Et là...

-AAAAAAAAAAaaaaaaAaaaaaaaAaaaa
aaaaaaaAaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaA
aaaaaaaaaAaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAA !


Je me bouche les oreilles tandis que le cacatoès pousse des cris de dément tout en secouant la tête comme un possédé.
Je sens une présence nouvelle à mes côtés et je reconnais la vendeuse qui m'a accueilli plus tôt. Elle regarde mon copain à plumes avec un air mi-amusé, mi-blasé.

-Je vois que vous avez fait la connaissance de la star du magasin... Les clients l'adorent, mais il est tellement bruyant que personne ne veut l'adopter, c'est terrible pour lui et pour nos oreilles, ahah.

Après une bonne minute de cri en continu, l'oiseau s'arrête enfin et reste immobile à nous regarder.
La vendeuse se tourne vers moi en souriant.

-Vous vous intéressez aux oiseaux, mademoiselle ?

-Pas plus que ça, honnêtement, j'y connais rien à ces bestiaux. Mais celui là m'a intrigué...

-Il fait ça à beaucoup de monde ! C'est un cacatoès, c'est une des races d'oiseaux domestiques les plus prisées avec les perruches ondulées et les moineaux du Japon ! Ca se nourrit surtout de...


Elle se lance dans des explications dont je décroche vite, trop occupée à regarder l'emplumé.
Celui-ci escalade à nouveau l'échelle pour atteindre un barreau supérieur avant de se diriger vers une clochette suspendue. Mais au lieu de jouer avec, l'animal se place en dessous en me fixant droit dans les yeux et remonte le cou...
Il est vraiment en train de se servir de la cloche comme d'un chapeau...?
Il me fixe droit dans les yeux pendant dix secondes, puis..

-Cra !

Et ce petit cri provoque quelque chose en moi, quelque chose d'indescriptible.
Et alors, je sais.

-... fait partie de ses espèces d'oiseaux très sociables qui peuvent cohabiter avec d'autres animaux domestiques, et...

-J'le prends.

---------------------------------

Helen est quelqu'un (d'à peu près) civilisé et te parle japonais en deeppink.
Par contre, ne la cherche pas trop, ou tu subiras son anglais aux saveurs d'Écosse, en sienna.
Enfin, Mike le cacatoès passe son temps à brailler en crimson
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 01/10/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Helen Kinsella
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: [Solo] Drôles d'oiseaux.  Lun 4 Déc 2017 - 23:25

ET DEVINEZ QUI EST DÉSORMAIS L'HEUREUSE PROPRIÉTAIRE D'UN
Bouquin sur comment élever un cacatoès.
Ouais, j'vais pas vous mentir, je suis un poil déçue aussi. Mais en même temps, comme l'a dit la vendeuse, je vais pas vraiment pouvoir me trimballer une volière en kit en plus de Mike dans une cage dans le bus jusqu'au campus.
Oui, j'ai décidé que mon emplumé de compagnon s'appellerait Mike. Comme mon idole.

Du coup, c'que j'ai fait, c'est que j'ai réglé tout mes achats en avance et que je dois passer chercher tout ça... Dans deux jours. Ben oui, demain on est dimanche, c'est fermé ! Du coup, faut que j'y aille lundi, après les cours et le club de basket.
Ma déception est grande, mais je me console un peu en lisant le livre et en m'imaginant tout ce que je pourrai faire avec mon nouveau copain. J'vais lui apprendre plein de nouveaux mots ! Des trucs rigolos, comme "betteraves" ou "hippopotame".
Je suis tellement absorbée par ma lecture que je manque de louper l'arrêt de bus du campus. Mon sac sur le dos et le libre sous le bras, je vais me poser dans le parc pour être au calme : j'ai besoin de régler un petit truc.

Je m'assois sur un banc, sors mon portable de ma poche et cherche un contact dans mon répertoire...

*Biiiiiiiiiiiip.*

-Allô Helen ?

-Coucou mamounette-chérie-que-j'aime-d'amour, tu vas bien ?

-... Aller, c'est quoi ta connerie du jour ?


Et zut, grillée... Trop forte ma maman, elle me connaît trop bien, comme si c'est elle qui m'avait faite !
... Wait.

-Roh, je suis vexée ! Pour une fois que j'ai pas fait de bêtises... Nan, j'voulais juste te dire que ça y est, chuis allée acheter mon cadeau de rentrée !

-Ah, le synthétiseur ? Alors, il est bien ?

-Ben en fait, j'ai pas pris ça, ahah...

-Comment ça ? Ça fait des mois que tu me tannes avec, pourtant. T'as pris quoi du coup ?

-Un cacatoès !

-UN QUOI ?!


Aieuh... Crie pas comme ça dans le téléphone, maman, il t'as rien fait, et ça fait à mon oreille...

-Tu sais, les gros oiseaux blancs avec un bec noir ! Il s'appelle Mike et il est trop marrant ! J'le ramènerai à la maison quand...

-Helen, est ce qu'il faut vraiment que je te rappelle comment ça s'est passé la dernière fois qu'on t'as confié un animal ?

-Mais mamaaaaaan... Harold, ça compte pas, il était trop discret, c'est pour ça que je l'oubliais...


Harold, c'est le poisson rouge qu'on m'a offert quand j'ai eu 12 ans. Je l'aimais bien, hein, mais c'est tellement silencieux ces bêtes là, j'oubliais tout le temps de lui donner à manger et de lui changer l'eau de son bocal.
Bon, que les amis des animaux se rassurent, il en est pas mort : c'est Yume, une de mes demi-soeurs, qui a fini par le récupérer.

-Et là, vu le bordel qu'il fait Mike, crois moi que je risque pas d'oublier de lui remplir sa mangeoire ! Et puis, j'ai toujours mes colocs pour me filer un coup de pouce, tu sais ?

-Écoute ma chérie, t'as jamais approché un oiseau de ta vie, comment tu veux bien t'occuper de ce genre de bêtes ?

-MAIIIIIIIS j' ai un bouquin pour apprendre et la vendeuse elle m'a donné pleins de conseils ! Je sais c'que j'fais maman, arrêté de me prendre pour une enfant !

-Quand t'es contrariée, tu gonfles les joues et tu vas te mettre dans un coin, j'appelle pas ça un comportement d'adulte.

-C'EST MÊME PAS VRAI D'ABORD ! De toute façon, j'l'ai déjà acheté, et Mike ça sera mon meilleur copain et tu seras jalouse, nah !


Et sur ce, je lui raccroche au nez.
C'est qu'elle est pénible, quand même ! J'ai plus 5 ans, bon Dieu !

J'inspire un grand coup et me dirige vers les dortoirs, les bras croisés et les joues gonflées par l'énervement.

______________________

Lundi 10 avril, 16h40.

J'ai pas réussi à me concentrer de la journée.
En même temps, c'est ce soir que j'dois aller récupérer Mike, alors, forcément, je suis surexcitée ! J'ai passé ma journée à élaborer des plans plus ou moins sophistiqués pour des tours que je pourrais lui apprendre.
Je suis sûr qu'on pourra faire des spectacles avec ce piaf, ça va être ouf !

Par contre, ça fait comme quand j'attends les vacances : la journée a été affreusement looooooongue. Bon, ça va, ça fait qu'une semaine que la rentrée a eu lieu, donc c'est pas d'une intensité folle, mais le temps avait l'air d'être ralenti à mort.
J'vous cache pas que les deux heures de Japonais de 13h30 à 15h30 ont été particulièrement difficile à digérer.

Après, y a eu le club de basket, c'est mon premier vrai entraînement avec eux ! J'étais un peu anxieuse au début, parce que j'ai pas beaucoup grandi en un an, mais y avait une nana qui était encore plus près du sol que moi, du coup, ça m'a tout de suite rassurée !
Après, c'était quand même un peu l'angoisse, parce que Sada était pas dispo pour m'aider à aller chercher Mike ce soir, et j'avais pas envie d'attendre encore un jour pour le récupérer.
Du coup, maintenant qu'on est en train de ranger le matos du club, c'est un peu ma dernière chance de me trouver un larbin. Faut que je me dépêche.

Lui, là, il est grand, il arrivera bien à porter le carton. Comment il s'appelle déjà ? Ah oui !

-Lavi-kuuuun, je peux t'embêter deux minutes ? ♡

Je lui fais mon sourire le plus charmant possible. Opération séduction : ON.
On croise les doigts pour que le charme opère...


______________________


-Merci mec, c'est trop cool que tu sois venu m'aider !

-Nan mais c'est pas grand chose hein...


Pas grand chose ? C'est quand même toi qui a porté le gros carton qui contient ma volière en kit pendant que je me contentais de porter Mike dans sa petite cage de transport toute choupinette.
C'était très sympa dans le bus, d'ailleurs, c'était bien galère de rentrer avec le colis, on a manqué de se casser la gueule sur un couple de vieux, et je me suis engueulé avec un mec parce que Mike s'est mis à brailler pendant 10 minutes.
Pas de ma faute si y a des gens qui comprennent pas la beauté du chant du cacatoès !

D'ailleurs, je pense qu'on peut tous applaudir la patience légendaire de Lavender, qui m'a supporté près d'une heure en monologue continu sur le mode de vie des cacatoès et à quel point c'est le meilleur oiseau du monde sans vouloir m'encastrer la tête dans un mur avant de fuir en courant. Félicitations à lui !

-Bon, je mets ça où ?

-Pose tout contre le mur à côté de la fenêtre, je vais me débrouiller pour le montage, merci !


Et pendant que mon assistant un peu forcé s'exécute, j'en profite pour ouvrir la cage de Mike, qui s'envole à toute vitesse pour aller se percher sur le haut de mon armoire.

-Bienvenue chez toi, mon grand !

-Craaaaa ?

-Ouais, tu vas voir, on est bien ici !

-Bonjour aaaaaah !

-Ouais, je suppose qu'on peut le voir comme ça...

-AAAAAAAAAAAAAAAAH !


Et le voilà qui pète à nouveau les plombs.
A force, je commence à trouver ça mignon la manière qu'il a d'agiter la tête dans tous les sens en braillant.
Je me tourne à nouveau vers mon camarade, qui semble attendre la suite des opérations. Je m'approche de lui avec un sourire radieux.

-Merci beaucoup, tu m'as sauvé la vie ! Si jamais t'as besoin d'un coup de main pour quoi que ce soit un jour, tu sais où se trouve ma chambre !

Et, sans crier gare, je lui fais un ÉNOOOOORME câlin en lui déposant un gros poutou sur la joue.
Ce qui est pas évident, d'ailleurs, vu que ce mec à la physionomie d'une asperge, mais avec un petit bond gracieux, le tour est joué !
Je sens qu'il recule d'ailleurs. Bon, il doit pas aimer les câlins. Je le pousse gentiment en direction de la porte en éclatant de rire.

-Aller, ouste maintenant, j'ai du boulot ! A la prochaine Lavi-kun !

Et je referme la porte immédiatement derrière lui.
Je me retourne et le dirige vers mon bureau. D'un des tiroirs, je sors une trousse que j'affectionne particulièrement : ma trousse à outils !
Bien pratique pour démonter mon ampli quand y a une lampe qui a grillé à l'intérieur. Mais aujourd'hui, mes outils vont servir à un tout autre projet.
Je redresse les manches de mon pull en fixant le gros carton.

-Aller, au travail !

-Craaaaaa bonjour !

---------------------------------

Helen est quelqu'un (d'à peu près) civilisé et te parle japonais en deeppink.
Par contre, ne la cherche pas trop, ou tu subiras son anglais aux saveurs d'Écosse, en sienna.
Enfin, Mike le cacatoès passe son temps à brailler en crimson
Revenir en haut Aller en bas
 
[Solo] Drôles d'oiseaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Animalerie-
Sauter vers: