Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 [Terminé]Du sport pour oublier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) [Terminé]Du sport pour oublier...  Lun 4 Déc 2017 - 15:39

La semaine de la rentrée

Muette, j'assiste à un replay du dîner chez mes grands-parents avec Will. Je revois encore le sourire mauvais de l'autre sorcière qui disait que je n'avais aucun talent et que je n'aurais pas dû choisir art appliqué comme matière. J'entends encore raisonné « je ne supporterais pas d'avoir une raté dans la famille ». J'assiste à la scène et je n'arrive pas à parler, dire ce que je pense de ses critiques. Mon plus gros cauchemar, ne plus savoir m'exprimer oralement alors que mes pensées hurlent dans ma tête. Changement de décor et là, je suis à Saint-Jame's Park. Là, c'est une version différente que ce qu'il s'est passé en réalité : il n'a pas essayé de me dissuader en me proposant une année. Là, je lui dit mes mensonges et il les croit. Cela me brise le cœur de voir que j'ai brisé le sien. J'ai mal au bras... attendez quoi ?

Je me réveille en sursaut et en sueur, mon bras est douloureux et un « meow » m'indique pourquoi. Ghost devait dormir sur mon épaule parce qu'il est maintenant sur mes jambes les pattes en l'air toujours en train de dormir. Quand il dort, il a tendance à sortir et rentrer les griffes et là, le haut de mon bras vient d'en faire les frais.

« Dammit Ghost ! » dis-je en chuchotant. Je me recouche dans l'espoir de me rendormir mais je suis encore hantée par mes cauchemars. Un coup d'oeil à mon réveil m'indique qu'il est 6h20. Le réveil ne devrait sonner que dans une heure. Damn pourquoi j'ai pris un chat encore ? Ah oui, parce qu'il est si mignon. Je suis coincée parce que je ne peux pas allumer la lampe pour ne pas réveillé ma colocataire. Donc pas de lecture pour m'aider à dormir. En regardant dans la pièce, mon regard -habitué à l'obscurité maintenant- discerne mes chaussures de sport. Allons bon pourquoi pas ? L'autre jour, Will m'avait tiré du lit pour aller faire un jogging matinal. Et je dois dire que ça m'avait fait un bien fou alors je devrais retenter. Marquez ce jour sur le calendrier. Le jour où Tessa Yorke va faire du jogging volontairement et de sa propre initiative. Je me change dans le noir en essayant de faire le moins de bruit possible et sort de la chambre avec mon téléphone et mes écouteurs. Avec un peu de musique, ça devrait le faire.

Après quelques étirements à l'entrée du parc, je suis partie pour courir et oublier mes cauchemars. La première musique qui passe ne m'aide pas vraiment à oublier surtout quand j'entends : If I had a heart I could love you.
De quoi me mettre en joie et surtout me rappeler de cette fameuse nuit. Je cours plus vite. La prochaine chanson est pire.The Sound of Silence par Disturbed me donne envie de pleurer. A bout de souffle, je m'arrête à proximité d'un banc. Les mains sur les cuisses, j'essaie de respirer mais j'ai l'impression d'avoir les poumons en feu. Il paraît qu'il ne faut pas s'asseoir après avoir couru mais je prends le risque en me laissant tomber dessus. J'essaie de respirer calmement comme Lavi me l'avait conseillé. Ce qui marche plutôt bien je dois l'avouer. Par contre, je suis complétement vannée maintenant. Je m'appuie sur le dossier du banc et regarde les feuilles des arbres au-dessus de moi. Je ferme les yeux quelques minutes avant de me redresser. C'est quand la musique Hurt de Parov Stelar commence à jouer que j'éteins mon téléphone. Qui a eu l'idée de musique aussi déprimante hein ?
Quoi qu'il en soit, j'allais me relever quand je vois une silhouette qui approche. Je vais attendre qu'elle passe pour reprendre le chemin du dortoir en marchant.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mar 5 Déc 2017 - 20:31

Mardi 7 Avril 2015

Mes yeux s’ouvrent. Ma conscience s’éveille petit à petit. Vu la luminosité de la chambre, il doit encore être tôt. Quoi que… Le volet est fermé, ça ne veut rien dire… Je serre Heisuke contre moi et profite de sa présence pour tenter de me rendormir… Non… Je n’y arrive pas, mon corps a pris l’habitude de se lever aussi tôt et grâce à mon jogging matinal, même pendant les vacances et… j’ai envie de fumer… Fais chier ! Si je déteste bien un truc avec la cigarette, c’est cette fichue sensation d’avoir les veines sous vides quand mon corps est en manque de nicotine. Je vais aller courir, ça sera plus sain et ça m’occupera l’esprit.

Délicatement, je sors du lit, cherchant à ne pas réveiller l’homme de mon cœur. Je me prépare rapidement, m’équipe de mon MP3 et sors de la chambre pour mon parcours habituel. Après plusieurs minutes de course à tenter d’oublier la cigarette et réfléchir à un cadeau pour Heisuke, je vois une silhouette sur un banc. Rare de voir quelqu’un à cette heure-ci… Elle semble en tenue de sport aussi donc elle devait courir. Elle ne sait pas qu’il vaut mieux marcher pour récupérer au lieu de s’asseoir ? Oh et puis ça ne me regarde pas ce qu’elle fait.

Arrivant à son niveau, je jette un rapide coup d’œil à la coureuse en herbe et reconnais Tessa. Faudra que je lui d- Wait ! Tessa ?! Je m’arrête quelques mètres plus loin et me retourne pour défigurer la demoiselle. Mais… Qu’est-ce qu’elle fout dehors en tenue de sport ? C’est pas son genre de courir ! Enfin, il me semble. Je secoue la tête et tente de reprendre mes esprits en m’approchant de la miss. J’enlève un des écouteurs et coupe ma musique pour lui faire part de ma surprise.


« Si je m’attendais à ça… T’es malade ? »

Légèrement essoufflé, je la regarde comme si elle était une alienne ayant pris possession du corps de ma confidente.

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred


Dernière édition par Keitô Heiki le Mer 3 Jan 2018 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mer 6 Déc 2017 - 21:33

Qu'est-ce qu'il fait frais ce matin! La chaleur de la course commence à s’estomper et je sens que je ne vais pas tarder à frissonner. Raison de plus pour ne pas faire de sport aussi le matin Tessa pff.

La silhouette s'approche de plus en plus et bientôt, je reconnais Keitô. C'est vrai qu'il fait du jogging le matin mais je pensais qu'il avait arrêter. En tout cas, je ne m'attendais pas à le croiser. Pas plus que lui parce qu'il s'arrête à quelques mètres et revient sur ses pas. Je retire mes écouteurs et me lève pour le saluer. Il me regarde bizarrement comme si il n'en croyait pas ses yeux. Non, non, tu ne rêves pas.


«Si je m’attendais à ça… T’es malade ?»

"Non mais avec le choc de température, je vais surement l'être dans pas longtemps..." je soupire et ajoute:"Je suis tombée sur la tête ce matin, ne cherche pas... Salut au fait!"

Je lui souris, contente de le voir, on n'a pas vraiment eu l'occasion de discuter ces dernière semaines. Et même cette semaine alors qu'on est voisin. C'est un peu la tristesse mais c'est comme ça malheureusement.

Je me rassois sur le banc et dit d'une voix fatiguée:


"Franchement, je ne sais pas comment tu fais pour courir tous les matins. J'ai à peine couru dix minutes et je suis morte."

Naturellement, l'anglais a reprit le dessus quand je lui parle. De quoi me donner un peu le mal du pays.

"Passé de bonnes vacances?"

Ça y est la question fatale est posée mais je suis curieuse. Et puis, ce qu'il y a de bien avec Keitô, c'est qu'il ne pose pas souvent la question en retour. Donc, je n'aurais pas à broder comme à chaque fois qu'on m'a posé cette question. Enfin, j'espère...


---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mer 3 Jan 2018 - 21:53

« Non mais avec le choc de température, je vais surement l'être dans pas longtemps... Je suis tombée sur la tête ce matin, ne cherche pas... Salut au fait! »

Sa remarque me fait sourire légèrement et je lève la main pour la saluer avec un simple « Yo ». Elle repose ses fesses sur le banc avant de me dire qu’elle ne sait pas comment je fais pour courir, tous les matins, car elle est déjà épuisée au bout de dix minutes… Dois-je vraiment lui donner une réponse ? Celle-ci est tout de même assez logique si on y réfléchit. Au départ, moi aussi je peinais à courir ne serait-ce que vingt minutes.

« Passé de bonnes vacances? »

La fameuse question basique de la rentrée. Au moins, cette fois, ça ne sera pas une réponse trop négative comparée à celles de cet été. Je me suis occupé de Yumi avec ma mère, durant les absences professionnelles de mon père, puis j’ai eu le droit d’aller rendre à Heisuke. Comme sa mère m’a elle-même demandé de venir chez eux un peu plus souvent, je dois avouer que je ne me gêne pas…

« Oui merci. »

J’essaie de me rappeler où est-ce qu’elle m’avait dit passer ses vacances et l’Angleterre me revient en tête. Ça fait longtemps que je n’y suis pas allé… Je n’arrive même pas à me souvenir depuis combien de temps tellement cela remonte… Bref, elle devait fêter son anniversaire la bas et c’est d’ailleurs pour ça que je ne le lui ai pas souhaité… J’ai oublié son cadeau chez mes parents… Tant pis, je lui donnerais plus tard, elle est dans la chambre voisine si je ne me trompe pas de toute façon. Bon, il faut que je lui demande comment ça s’est passé et me préparer au torrent de parole à venir.

« Et toi ? Tout s’est bien passé ? »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Sam 6 Jan 2018 - 19:42

Curieuse, j'attends sa réponse. La dernière fois qu'on est parti en vacances, je n'avais pas trop aimé nos retrouvailles avec les révélations qui avaient suivies. Je vais éviter d'y penser surtout quand on pense à la suite et au dîner de l'enfer qui en a découler...

« Oui merci. »

Simple et concis, comme d'habitude avec Keitô, certaines choses ne changent vraiment pas. Je souris légèrement à sa réponse. Si je n'étais pas fatiguée, je lui poserais des questions pour plus de précisions mais je n'ai pas vraiment l'énergie. L'interrogatoire devra attendre je pense.

« Et toi ? Tout s’est bien passé ? »

Là, mon sourire s'efface et je crois que je suis contente d'avoir encore les joues rouge de ma course, sinon je pense que je serais devenue livide. Si c'était une autre personne que Keitô, je me serais plaqué un faux sourire sur le visage en disant: "Super!" mais je crois qu'il le verrait directement que je cache quelque chose, alors pourquoi me fatigué à mentir? Je soupire et dis:

"Disons que ça aurait pu se passer beaucoup mieux... La première semaine était parfaite contrairement au reste. Franchement, je regrette limite d'avoir fêter mon anniversaire. Heureusement qu'on a fêter notre anniversaire avant le vrai jour sinon, je crois que ça aurait été le pire de toute ma vie!"

Tête dans les mains, à présent, je ne sais pas quoi ajouter d'autres.

"Je ne sais même pas par où commencer pour tout te raconter..."

J'ai envie de vider mon sac mais je n'ai pas envie d'expliquer tout ce qu'il s'est passé la semaine dernière. Dire que ça fait à peine deux semaines... J'ai l'impression que je traîne ce boulet depuis plus longtemps que ça. Je me redresse et lui dit:

"Désolée je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. En plus, si je commence, on va être tous les deux en retard en cours je crois!"

Tentative d'esquive 1.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Ven 19 Jan 2018 - 0:24

Torrent de parole dans trois, deux, un… Ou pas… Je vois son sourire qui disparait et je sens qu’il y a anguille sous roche… Déjà qu’elle ne me pose pas plus de questions sur mes vacances, c’est suspect mais alors là… Son soupire confirme mes pensées et je me prépare à entendre des choses peu plaisantes.

« Disons que ça aurait pu se passer beaucoup mieux... La première semaine était parfaite contrairement au reste. Franchement, je regrette limite d'avoir fêter mon anniversaire. Heureusement qu'on a fêter notre anniversaire avant le vrai jour sinon, je crois que ça aurait été le pire de toute ma vie! »

Tessa place sa tête entre ses mains et j’attends la suite de ses vacances. En général, bavarde comme elle est, elle me donne tout dans les moindres détails alors ça ne devrait plus tarder. J’espère seulement que ce qui lui a gâché la fin de ses vacances n’est pas un truc idiot ou typique d’une japonaise au QI limité sinon je m’en vais…

« Je ne sais même pas par où commencer pour tout te raconter... »

Cette simple phrase me fait comprendre que ma peur n’est pas légitime. Si elle hésite alors que d’habitude elle enchaine les sujets, c’est qu’il s’est vraiment passé quelque chose de peu réjouissant…

« Désolée je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. En plus, si je commence, on va être tous les deux en retard en cours je crois! »

Je hausse un sourcil et la fixe étrangement. Ok, là, c’est louche. Il n’est même pas encore 7h et elle me parle des cours ? Je ne connais pas son emploi du temps mais les cours ne commencent pas avant 8h30… Il y a quand même le temps ! Si c’est pas une excuse pourrie pour m’esquiver, je ne sais pas ce que c’est ! Désolée ma grande mais il est hors de question que je te laisse me mettre sur la touche comme ça. T’es la première à vouloir me faire cracher le morceau quand ça ne va pas alors tu n’y échapperas pas.

Lentement, je viens m’asseoir à côté d’elle et regarde droit devant moi, coudes sur les genoux et mains jointes.


« Pas cours avant 9h30, j’ai le temps. Raconte. »

Le ton de ma voix ne lui laisse pas vraiment d’autre choix que d’accepter. Il faut dire que si je le lui laissais, elle s’enfuirait surement. Je commence à la connaitre depuis le temps la Miss Yorke…

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Ven 19 Jan 2018 - 12:28

Je comprends toute de suite à son air que je me suis tiré une balle dans le pied toute seule. Déjà il devait trouvé ça étrange que je ne lui pose pas mille et une questions sur ses vacances et le reste de mon discours a dû le mettre sur la voie. Sans parler de ma piètre tentative de changement de sujet et essai de fuite. Je pourrais toujours m'enfuir physiquement mais il me rattraperait facilement je pense. Puis, j'ai les jambes en coton, alors je suis certaine que je me casserais la figure en courant. Si c'est pas pathétique ça. Et puis même, je suis la première à lui clamer qu'il vaut mieux parler de ses problèmes et la première à le harceler pour qu'il dise ce qu'il pense vraiment. Je crois que j'illustre parfaitement le proverbe « c'est l'hôpital qui se moque de la charité » maintenant.

De toute façon, il s’assied à côté de moi et dit :


« Pas cours avant 9h30, j’ai le temps. Raconte.»

Je pourrais dire que moi, je commence à 8h30 et que donc, je n'ai pas le temps de bavarder. Sauf que c'est langues vivante en cours facultatif donc en vrai, je pourrais aisement le sècher. Et puis, tout dans son attitude démontre clairement qu'il n'accepterait pas un refus de parler de ma part. Regandant droit devant moi, je ressort ma petite liste mentale que j'avais faite le lendemain de la fameuse fête.

« Bon ok... »

J'inspire un bon coup et commence à raconter ce qu'il s'est plus ou moins passé.

« Le jour de la fête de mon anniversaire, la journée avait bien commencé, on a été faire du shopping avec William puis on était censé retourner à la maison. Sauf qu'il m'a emmené chez mes grands-parents paternels. Je ne les avais pas revu depuis qu'ils étaient venus au Japon. C'est eux qui lui ont fait du chantage pour qu'il m'emmène dîner à leur maison... bref... cela se passait bien quand mon grand-père a sorti l'idée ridicule de faire une liste des jeunes hommes de famille pour me caser et faire pareil avec mon frère mais avec des filles pour être convenablement marié... »

Les sourcils froncés, je suis encore en colère de leur idée stupide digne de l'époque victorienne.

« J'arrive toujours pas y croire !! »

Je sers les poings et essaye de me calmer pour continuer parce que si je m'arrête, je ne dirais plus rien.

« Quoi qu'il en soit, on est parti, William était furieux. Et moi aussi mais j'étais plus blasée qu'autre chose... D'un commun accord, on a décidé d'oublier cette histoire et profiter de la fête. Et quelle fête ! Je ne connaissais pas la moitié des personnes présentes mais il y avait de l'alcool et... »

Là vient la partie la plus difficile à dire. Je ne sais pas ce dont j'ai le plus honte : le fait de m'être rendue saoule ou la suite ? Incapable de regarder dans sa direction, je baisse les yeux sur mes mains.  

« Je crois avoir bu pour essayer d'oublier cette histoire malsaine. Et aussi, la présence de Jamie. »

Je soupire et ajoute :

« Je ne t'ai jamais parlé de lui, c'est un ancien ami d'enfance. On a toujours été dans la même école, la même classe. C'était la seule personne qui voulait bien passé du temps avec moi quand je n'osais pas parler. Bref, si je n'en ai jamais parlé jusqu'à présent, c'est parce qu'avant de déménagé au Japon, il m'a avoué qu'il était peut-être amoureux de moi. A l'époque, je lui avais dit que j'étais touchée mais que comme je déménagé au Japon, ce serait pas possible et qu'il devrait m'oublier. Et j'avoue que ça m'arrangeait bien de faire pareil. Donc... il était là à la fête, c'est mon frère qui l'a invité. »

D'ailleurs, mon cher frère ferait bien de se méfier parce qu'un jour, je vais me venger de son petit plan machiavélique là.

« Il a énormément changé en deux ans, quand il s'est pointé j'ai même eu du mal à le reconnaître. Et je pense que c'est aussi pour l'éviter que je me suis laissée emporter avec l'alcool. Oh ! Surtout ne va pas croire que je suis une alcoolique hein, ça m'arrive que très très rarement ce genre de comportement. » finis-je de dire en le regardant pour la première fois depuis le début de mon discours.

La fin de ma phrase est une seconde tentative pour éviter le vrai problème. En plus, je n'ai pas envie de raconter la suite. Mais alors là, PAS DU TOUT. Je vais déjà attendre sa réaction avant déjà. Même si je me doute qu'avec ma chance, il va juste attendre que je continue sans rien dire.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Lun 5 Mar 2018 - 0:33

La demoiselle se résigne et fin par me laisser entendre un « bon ok… » signe qu’elle va me lâcher le morceau. Je suis loin d’être le meilleur confident ou pote qui s’est comment remonter le moral, mais au moins je sais comment la faire parler. Pas dans la subtilité, certes, mais au moins, ça marche. Tessa semble respirer un long moment, sûrement pour trouver le courage de sortir au grand jour ce qu’elle souhaitait garder cacher. Je la laisse faire, patient. Après tout, j’ai tout mon temps.

Tessa commence par me parler du jour de la fête de son anniversaire, qui commençait bien avec du shopping accompagnée de son frangin, avant d’être gâché par une visite chez les grands-parents paternels… Ah… Voilà le fond du soucis, ses ancêtres… Elle m’en avait déjà parlé, suite à sa fugue lors d’un diner, et je peux dire que je les déteste presque autant que mes propres grands-parents paternels depuis…


« bref… cela se passait bien quand mon grand-père a sorti l'idée ridicule de faire une liste des jeunes hommes de famille pour me caser et faire pareil avec mon frère mais avec des filles pour être convenablement marié... »

Quoi ?! Mais ils sont sérieux ?! Tu n’arrives toujours pas à y croire ? Bah il y a de quoi ! Perso j’arrive pas à comprendre ce genre de pensée, chacun est libre de sa vie, pourquoi vouloir tout contrôler pour les autres ? C’est ridicule et égoiste.

« Quoi qu'il en soit, on est parti, William était furieux. Et moi aussi mais j'étais plus blasée qu'autre chose... »

Qui ne le serait pas ? Surtout Tessa qui est quand même une fille assez sensible, c’est sûr qu’ils ont frappé là où ça allait faire mal. Tss, ça m’énerve mais je ne dis rien, je l’écoute me raconter qu’ils se sont mis d’accord avec William pour oublier cette histoire et profiter de la soirée où elle ne connaissait presque personne et où il y avait de l’alcool… oh oh… Tessa et l’alcool… Je sais que la Miss aime assez boire quelques verres dès qu’elle en a l’occasion mais… dans ses conditions… Je n’ai pas trop de mal à m’imaginer la suite, surtout lorsque celle-ci regarde ses mains, l’air coupable ou honteuse.

« Je crois avoir bu pour essayer d'oublier cette histoire malsaine. Et aussi, la présence de Jamie. »

Jamie… Jamie… Non, ça ne me dit rien. Alors que je m’apprête à prononcer à mon tour le prénom, elle soupire et reprends, lisant dans mes pensées. Il est un ancien ami d’enfance, même école, même classe etc… Le truc qui me marque le plus dans sa description c’est quand elle dit « quand je n’osais pas parler »… Une Tessa qui ne parle pas… C’est étrange à imaginer, je vous assure…

« Bref, si je n'en ai jamais parlé jusqu'à présent, c'est parce qu'avant de déménagé au Japon, il m'a avoué qu'il était peut-être amoureux de moi. A l'époque, je lui avais dit que j'étais touchée mais que comme je déménagé au Japon, ce serait pas possible et qu'il devrait m'oublier. Et j'avoue que ça m'arrangeait bien de faire pareil. »

Ouch ! Même si c’était « peut-être » ça n’a pas dû lui faire du bien comme séparation… Ils sont beaux tes discours sur « il faut écouter son cœur et ne pas hésiter à avouer ses sentiments ». J’aurais eu une Tessa à la place de Heisuke, dans quel état aurais-je finis à l’arrivée ? Haa… Sacré Tessa… Du coup, le gars a qui elle a mis un stop se trouvait à la fête, invité par son frangin et il a tellement changé en deux ans qu’elle a faillis ne pas le reconnaitre. Heureusement que non sinon, il aurait encore pris un mur…

« Et je pense que c'est aussi pour l'éviter que je me suis laissée emporter avec l'alcool. Oh ! Surtout ne va pas croire que je suis une alcoolique hein, ça m'arrive que très très rarement ce genre de comportement. » me dit-elle en me regardant comme si j’étais du genre à le penser. Tu aimes boire mais je sais bien que t’es pas alcoolique ma grande.

Je soupire et lève les yeux au ciel. Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre quand même. Mon regard se fixe dans le sien et je lui fais signe de la main de continuer. Si je venais à lui dire que non, elle n’est pas alcoolique, blablabla, elle pourrait rebondir là-dessus et s’arrêter dans sa lancée afin de perdre du temps. Je sens qu’elle n’a pas encore tout dit et que la suite va pas être mieux que la première.


HRP:
 

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Lun 5 Mar 2018 - 15:46

Ma dernière tentative d'évitement à fail sans grande surprise. Même si il n'a pas fait de commentaire, il m'invite à continuer. J'ai tellement envie de fuir. Je soupire et reporte mon regard sur mes mains. Je suis allée trop loin dans mes explications pour prétendre qu'il ne sait rien passé ensuite.

"Très bien... hum... je ne me rappelle pas trop des détails de la fête en elle-même. Sauf qu'à un moment, mon frère a demandé à Jamie de m'aider à aller dans ma chambre."

Inutile de dire que je me suis laissée tripoter. Brrr j'en ai encore un mauvais souvenir. Par contre, c'est là où j'ai bientôt envie de disparaitre sous terre.

"Bref... j'ai un peu dé-saoulé et Jamie m'a fait dire ce qu'il s'était passé le matin pour me mettre dans un tel état. Il m'a consolé, on s'est embrassé et il est resté dormir à la maison."

Je prononce la dernière phrase à toute vitesse et même si j'ai trouvé une tournure de phrase parfaite pour ne pas mentir mais ne pas dire tout non plus, je sens mes joues rougir violemment. Très très subtile. Si il n'a pas compris ce que je n'ai pas dit, je serais très chanceuse. Je continue néanmoins ne lui laissant pas le temps d'en placer une:

"Le matin, je l'ai fait partir parce que j'avais une horrible gueule de bois et on s'était donné rendez-vous plus tard dans la semaine. J'avais prévu de lui dire de m'oublier ce jour-là mais il n'était pas d'accord. Alors, il m'a donné jusqu'à ce qu'on revoit pour faire le point sur mes sentiments à son égard. Ce qui fait qu'aujourd'hui, je suis complètement paumée."

Je cache mon visage dans mes mains, les coudes appuyés sur mes genoux. Je n'arrive pas à croire que j'ai eu le courage de tout dire. Et dit comme ça à voix haute, ça fait tellement minable!

"Je suis tellement pathétique, c'est navrant!"

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mer 7 Mar 2018 - 18:38

La miss me dit qu’elle ne se souvient plus vraiment des détails de la fête mais ça, je m’y attendais déjà vu son cinéma sur « je suis pas une alcoolique hein ! ». Ça c’est la cause et je vais bientôt connaître les conséquences… Il l’a ramené dans la chambre ? Le frangin devait avoir une grande confiance en ce Jamie car personnellement, je laisse pas Yumi complètement ivre se faire conduire dans la chambre par un mec inconnu ! Bon, je ne la laisserais pas boire non plus et c’est encore qu’un bébé mais je me mets dans le contexte !

« Bref... j'ai un peu dé-saoulé et Jamie m'a fait dire ce qu'il s'était passé le matin pour me mettre dans un tel état. »

Bon, ça a l’air d’être un gars bien qui ne profite pas de la situation.

« Il m'a consolé, on s'est embrassé et il est resté dormir à la maison. »

Si je regardais de nouveau droit devant moi, ce n’est maintenant plus le cas et je la fixe intensément, les yeux grands ouverts, presque figé. J’allais l’arrêter en lui demander de répéter ce qu’elle vient de dire à une vitesse hallucinante et que j’ai dû mal à enregistrer bizarrement. Elle rougit violemment et continue de parler sur le lendemain matin, surement pour noyer le poisson… Tessa… J’étais pas prêt là… Ma main gauche vient se poser sur mon front et mes yeux et commence à masser le tout doucement, pendant que mon amie poursuit son récit…

« J'avais prévu de lui dire de m'oublier ce jour-là mais il n'était pas d'accord. »

Je lâche un « sans dec’ » à peine audible tout en continuant de l’écouter au sujet du fait qu’elle a jusqu’à leur prochaine rencontre pour faire le point sur ses sentiments pour lui, faisant d’elle une fille complètement paumée… J’ouvre les yeux et me tourne lentement pour la regarder. Tessa a le visage dans ses mains et vu la couleur de ses oreilles, elle a honte… ou froid…

« Je suis tellement pathétique, c'est navrant! »

Ah bah ça ! Je vais pas te le faire dire ! Et si je dis ça, elle va partir en courant et plus jamais elle ne me parlera… Je me redresse et regarde le parc devant moi, à la recherche d’inspiration… Ouais, nan j’ai pas le temps pour la réflexion.

« Hm… Je dois dire que je m’y attendais pas… »

Bon, il faut que je l’aide, elle me demandait quoi à moi quand j’étais dans le même état ? Enfin… le même état… J’ai pas passé le pas avec Heisuke AVANT que ça soit officiel moi donc bon, c’est un peu plus délicat… hum… NON ! Pas d’images, je veux pas ! Non, non, non !

« Tu l’aimes ou pas ? »

Peut-être un peu trop direct mais bon, je ne suis pas doué pour ça, elle devrait le savoir depuis le temps de toute façon ! Deal with it Tess’ !

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred


Dernière édition par Keitô Heiki le Jeu 19 Avr 2018 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mer 7 Mar 2018 - 21:11

Je suis en PLS mental. Je ne sais toujours pas ce qui m'a prit ce jour-là. Si je pouvais remonter le temps, je me foutrais des baffes pour m'éviter tout ce désastre. Malgré mon état, j'essaye de me calmer en respirant un grand coup. Il est trop tard de toute façon pour se flageller.

« Hm… Je dois dire que je m’y attendais pas… »

Si je n'étais pas aussi honteuse, j'aurais rit nerveusement à sa phrase. Et comment! Je sais très bien que tu t'y attendais pas. Ce n'était pas comme si c'était mon genre cette histoire. J'abandonne tout espoir qu'il n'ait pas compris ce que je n'ai pas dit. Il n'est pas aussi naïf que certaines de mes amies après tout.  Je me redresse mais regarde droit devant moi pour éviter de voir la tête qu'il doit faire.

« Tu l’aimes ou pas ? »

Sa question est logique mais me fait l'effet d'une douche froide. La question à un million de yens. Quand j'y avais réfléchi la première fois, j'étais certaine que non. Mais… mais après sa proposition à Saint-James Park… je ne sais pas.

"Peut-être… je ne sais pas, je l'ai toujours considéré comme un ami, alors c'est difficile de faire la différence entre les deux. C'est pour ça que je suis paumée! C'est tellement compliqué! Et puis même si c'était le cas, c'est quoi notre avenir? Je suis coincée ici et lui là-bas. Ce n'est pas comme si il pouvait abandonner ses études vu la difficulté d'entrer dans son école. Et mes parents n'accepteront jamais que je parte aussi jeune. Quelque soit l'angle sous lequel je regarde, je ne vois pas comment ça peut finir autrement que mal et je n'ai pas envie de souffrir."

Voilà le fond du problème. L'auto préservation. Je préfère ne rien ressentir plutôt que souffrir comme Heisuke et Keitô l'ont fait lors de leur séparation. Les circonstances étaient différentes certes mais voilà. Dire tout haut que je trouve mon idée stupide ne servirait à rien alors je me tais et attends sa réponse.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Jeu 19 Avr 2018 - 15:19

Le silence, douce mélodie émanant d’un instant d’un malaise intense après une question dites « gênante ». Je sais bien que c’est direct mais la réponse devrait être logique après ce qu’ils ont fait ensemble. C’est tout de même pas quelque chose que l’on fait avec n’importe qui, comme ça, parce qu’on en a l’envie soudaine.

« Peut-être… je ne sais pas » QUOI ?! « je l'ai toujours considéré comme un ami, alors c'est difficile de faire la différence entre les deux. » Un ami… « C'est pour ça que je suis paumée! C'est tellement compliqué! Et puis même si c'était le cas, c'est quoi notre avenir? Je suis coincée ici et lui là-bas. » Et alors ? « Ce n'est pas comme si il pouvait abandonner ses études vu la difficulté d'entrer dans son école. Et mes parents n'accepteront jamais que je parte aussi jeune. Quelque soit l'angle sous lequel je regarde, je ne vois pas comment ça peut finir autrement que mal et je n'ai pas envie de souffrir. »

… Les poings et la mâchoire serrée, je tente de rester calme et de ne pas réagir immédiatement car là… Ce qu’elle vient de dire me dépasse complètement. Comment est-ce que l’on peut le faire, aussi facilement, avec quelqu’un sans avoir de sentiments pour la personne et, EN PLUS, ne pas le savoir après l’avoir fait. C’est pourtant une évidence ! Ça l’a été pour moi !

« Tu… ne sais pas… Tu l’as fais avec lui sans avoir de sentiments ? Comme ça ? En toute amitié ? Je suis ton ami aussi, non ? Alors tu pourrais le faire avec moi ? Ça n’a pas de sens Tessa !»

Ma voix était plutôt froide et surtout, le ton de celle-ci était plus fort que je ne l’aurais voulu. Tout ça me surpassait et je n’arrivais pas à comprendre comment c’était possible. Je ne la voyais pas comme ça ! Pas Tessa quoi ! Trop pure pour ça… Je me lève et lui fais fasse, toujours sur les nerfs.

« Qui vous demande d’abandonner vos études ? Il t’a demandé de tout lâcher pour lui ? Il veut t’attendre non ? Où est le problème ? Attends tes vingt-et-un ans et va le rejoindre si c’est ce que tu veux ! C’est pas à tes parents, et encore moins tes grands-parents, de décider avec qui tu vas finir ou ce que tu vas faire de ta vie ! »

Je me rends compte que je parle trop fort et que, même s’il n’y a personne, ça ne sert à rien de s’emporter comme ça. Je me rassois et m’accoude sur mes genoux.

« Tss ! Sorry. Ça me dépasse tout ça. »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred


Dernière édition par Keitô Heiki le Ven 20 Avr 2018 - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Jeu 19 Avr 2018 - 18:59

J’attends la réponse de Keitô avec anxiété. Je sais très bien que je risque de ne pas apprécier ce qu’il va dire. Il mâche pas ses mots généralement et là, je ne sais pas pourquoi mais je le sens tendu à côté moi. Comme un orage sur le point d’exploser.

« Tu… ne sais pas… Tu l’as fais avec lui sans avoir de sentiments ? Comme ça ? En toute amitié ? Je suis ton ami aussi, non ? Alors tu pourrais le faire avec moi ? Ça n’a pas de sens Tessa ! »

Si je m’attends à ça… Je suis complètement abasourdie par ses propos. Je l’entends mais je reste interdite face à son ton énervé et le fait qu’il a raison. Maintenant qu’il présente la chose sous cet angle, je suis forcée de me rendre à l’évidence. Bien sûr que non je ne lui aurais pas demander de rester cette nuit-là si je n’éprouvais rien. Je savais très bien ce qui allait se passer. Je ne suis pas stupide à ce point-là. Je n’ai pas le temps de réfléchir qu’il se lève et me fait face. Mes yeux se posent automatiquement sur son visage et je vois bien qu’il n’a pas fini de me dire sa façon de penser.

« Qui vous demande d’abandonner vos études ? Il t’a demandé de tout lâcher pour lui ? Il veut t’attendre non ? Où est le problème ? Attends tes vingt-et-un ans et va le rejoindre si c’est ce que tu veux ! C’est pas à tes parents, et encore moins tes grands-parents, de décider avec qui tu vas finir ou ce que tu vas faire de ta vie ! »

Une petite partie de mon cerveau est bien heureux qu’il soit encore trop tôt pour que les gens trainent dans le parc. Parce que les gens risqueraient de se poser de sérieuse question à le voir ainsi énervé et en me gueulant presque dessus. J’exagère peut-être un peu mais j’ai tellement l’habitude de le voir calme et maîtrisé que c’est comme si il me criait dessus.
Je reste toujours muette parce que je ne sais pas trop comment réagir entre pleurer ou hausser le ton à mon tour. Dans tous les cas, la situation ne s'améliorait pas et je finirais surement par l’agacer davantage. Il se rassieds ensuite et s’excuse en disant que ça le dépasse.

Je comprends

Je sers mes mains en poings et j’ajoute d’un ton frustré:

Ça me dépasse aussi complètement, c’est pour ça que je suis paumée. Je ne comprends pas mon comportement et ça m’énerve! Parce que non, ça ne serait jamais arrivé avec n’importe qui comme ça! Je ne suis pas ce genre de fille, je veux pas être ce genre de fille! Les coups d’un soir, c’est pas ce qui me fait rêver!

Je respire un grand coup pour éviter de m’énerver à mon tour. Changeons de sujet avant que ça parte en vrille cette histoire…

Pour ce qui est du reste, tu as raison. Le problème tu me demandes? Et bien, c’est il se passe quoi entre temps hein? Une relation à distance avec des heures de décalage? Se voir quoi... Deux ou trois fois par an pendant encore trois longues années? Tu y arriverais avec Heisuke?

Ma dernière question n’attends pas de réponse c’est pour ça que je me permets de continuer:

Quand je parlais de souffrir, ça en fait partie. La souffrance d’être loin l’un de l’autre. Et est-ce que ça vaudra le coup? Ce n’est pas juste pour lui de m’attendre aussi longtemps. Je n’en vaut pas la peine. Il finira par le regretter plus tard. Tous le monde finit par le faire alors pourquoi pas lui hein?

Me sentant sur le point de pleurer, je regarde vers le ciel pour m’en empêcher. Il est hors de question que je craque encore fois devant lui. En plus, avec notre conversation, ça serait encore plus pathétique et je ne cherche pas à ce qu’on me prenne en pitié. Je suis bien consciente que je suis la seule personne à blâmer dans l’histoire. Et si il se remets à me faire la morale ou se barrer tellement je suis pathétique, je l’aurais bien mérité. Je serais à sa place, de toute façon, je pense que j'aurais eu la même réaction.

"Je sais qu'on a déjà eu ce genre de conversation. Tu m'avais dit d'avoir confiance en moi mais j'en suis incapable. Pas pour ça, c'est trop important..."

Bon maintenant, je vais me taire et le laisser répondre ou s'en aller, parce que depuis toute à l'heure, malgré mes questions, j'ai presque fait un monologue...

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Ven 20 Avr 2018 - 10:19

« Je comprends »

Quelle idée de m’emporter comme ça ? Je suis sensé l’aider et je lui fais la morale… Le prix du meilleur ami compréhensif ne va pas m’être remis cette année, ça c’est sûr. Faut que je me calme sinon elle va finir par m’en vouloir et nous allons de nouveau ne plus nous parler pendant plusieurs mois. Les conflits, je commence à en avoir ras le bol perso donc, stop.

« Ça me dépasse aussi complètement, c’est pour ça que je suis paumée. Je ne comprends pas mon comportement et ça m’énerve! Parce que non, ça ne serait jamais arrivé avec n’importe qui comme ça! Je ne suis pas ce genre de fille, je veux pas être ce genre de fille! Les coups d’un soir, c’est pas ce qui me fait rêver! »

Au moins, ça me rassure sur l’image que j’ai d’elle. C’est sûr qu’à la base, sur le toit et la plage, je la voyais comme une idiote pipelette incapable de faire les choses sans que ça ne parte en cacahuète mais en réalité, Tessa c’est juste une fille simple, trop gentille, qui manque énormément de confiance en elle-même…

« Pour ce qui est du reste, tu as raison. Le problème tu me demandes? Et bien, c’est il se passe quoi entre temps hein? Une relation à distance avec des heures de décalage? Se voir quoi... Deux ou trois fois par an pendant encore trois longues années? Tu y arriverais avec Heisuke? »

Voir Heisuke deux ou trois fois par an… Cette idée me fait presque frissonner d’horreur. Rien qu’un mois de séparation, sans aucunes nouvelles de lui, c’est une torture alors là… Après, il doit bien y avoir des solutions pour « se voir » tout en étant à distance… Mon père a parfois des conférences avec des chefs d’entreprise qui se trouvent en Corée ou aux Etats-Unis donc ça doit être possible, non ? Même si c’est par ordinateur, internet ou autre truc informatisé, je ferais tout pour garder contact jusqu’à ce qu’on puisse se revoir. Dans le genre tenace, je crois qu’il n’y a pas pire que moi…

« Quand je parlais de souffrir, ça en fait partie. La souffrance d’être loin l’un de l’autre. Et est-ce que ça vaudra le coup? Ce n’est pas juste pour lui de m’attendre aussi longtemps. Je n’en vaut pas la peine. Il finira par le regretter plus tard. Tous le monde finit par le faire alors pourquoi pas lui hein? »

Sa voix craque légèrement et trahit son état actuel. Elle est à bout… J’ai pas été tendre faut dire… Quel con… Je reste silencieux pour respecter le fait qu’elle tente de se reprendre, tout en travaillant sur moi-même pour ne pas lui faire à nouveau des reproches.

« Je sais qu'on a déjà eu ce genre de conversation. Tu m'avais dit d'avoir confiance en moi mais j'en suis incapable. Pas pour ça, c'est trop important... »

En effet, elle s’en souvient du fait que je lui avais dit d’avoir confiance en elle. Au moins, je n’aurais pas à recommencer sur ce point. J’ai toujours du mal à me répéter… enfin… Sauf quand il s’agit de Heisuke, à lui, je pourrais lui répéter un million de fois que je l’aime, je ne m’en lasserais pas. Tout comme quand… Enfin… A la mauvaise période il me disait qu’il n’était pas quelqu’un pour moi, je ne cessais de dire le contraire… Tessa me fait un peu penser à lui actuellement avec son «  Je n’en vaut pas la peine ». Je soupire et finis par rompre le silence.

« T’es comme Heisuke… Tu décides toi-même de ce que les autres doivent faire ou ressentir à ton égard son prendre en compte leurs avis… Tu fuis. Et si lui il a décidé que tu en vaux la peine ? Que tu vaux le coup d’attendre ? Le regretter plus tard ? Pourquoi ? »

Bon, c’est pas les mots les plus chaleureux du monde, loin de là mais je fais de mon mieux… Si ça peut l’aider à réfléchir sur ses sentiments et ce qu’elle doit faire, c’est déjà ça…

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Sam 21 Avr 2018 - 14:59

Je prends de longue et calme inspiration pour me calmer un maximum. Regarder le ciel n’aide pas vraiment à m’empêcher de pleurer alors la respiration abdominale est la solution. Je crois. En tout cas, pour le moment ça marche. Temps que Keitô ne se remets pas à me crier dessus. Il soupire et je devine que la tempête est passée. Il me dit que je suis comme Heisuke ce qui m’interpelle et me fait tourner la tête vers lui.

Tu décides toi-même de ce que les autres doivent faire ou ressentir à ton égard son prendre en compte leurs avis… Tu fuis. Et si lui il a décidé que tu en vaux la peine ? Que tu vaux le coup d’attendre ? Le regretter plus tard ? Pourquoi ?

Je reste silencieuse un moment le temps de réfléchir à ce qu’il vient de dire. Ça me rappelle un peu la conversation que j’avais eu avec Heisuke après leur réconciliation. J’avais dit à Heisuke de profiter de l’instant présent, d’oublier le passé et ne pas penser trop au futur. Et voilà que je fais exactement pareil. Si c’est pas l’hôpital qui se fout de la charité. Il faut qu’on me mette devant le fait accompli pour m’en rendre compte. Au moins cette petite réflexion me fait passer l’envie de pleurer donc, ça aide un peu.

Hum pourquoi? Parce qu’il y a pleins d’autres filles? Parce que si ça ne passe pas bien dans trois ans, il regrettera d’avoir attendu? D’avoir perdu son temps? Je ne sais pas trop.

Bon plus je parle et plus je me rends compte qu’il a raison. Je ne fais que chercher des excuses là. Je soupire et ajoute:

Tu as raison, je fuis parce que c’est plus facile comme ça. Bref, je pense qu’il me faut encore un peu temps pour faire le point sur tout ça… Je crois que je dois prendre un peu de recul. Cela fait à peine une semaine et il s’est passé tellement de choses! La vente d’un tableau, ça, l’entrée à l’université… Je ne pense pas être dans un bon état pour prendre une décision maintenant.

Un petit rire nerveux m'échappe et je continue:

"Tu sais, ça me rappelle le jour dans la laverie où tu ne savais pas que ce que tu éprouvais pour Heisuke était de l'amour. C'est un peu pareil, je trouve. Bon, là je sais qu'il éprouve des sentiments pour moi, donc je n'ai pas besoin de me poser des questions à ce sujet. On va dire que c'est un bon point? Il ne me reste plus qu'à affronter mes propres sentiments et c'est ça le plus effrayant. Je ne sais pas encore si je suis prête pour ça..."

J'ai vraiment l'impression que nos rôles sont un peu inversé par rapport à quand on avait eu cette fameuse conversation il y a déjà presque plus de deux ans! Ça me semble si loin et pourtant si proche. En tout cas, je ne regrette pas d'en avoir parler parce que je me sens soulagée d'un léger poids que je ne pensais pas avoir.

---------------------------------



Dernière édition par Tessa Yorke le Mar 19 Juin 2018 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mar 22 Mai 2018 - 13:35

Il m’a suffit de la comparer à Heisuke pour que je capte entièrement son attention. Elle me regarde pendant que je lui donne mon avis sur sa façon d’agir et que je lui pose des questions qui devraient la faire réfléchir. Effet réussi vu le léger silence qui s’en suis. Plus qu’à espérer que ça soit dans le bon sens…

« Hum pourquoi? Parce qu’il y a pleins d’autres filles? Parce que si ça ne passe pas bien dans trois ans, il regrettera d’avoir attendu? »

Sans même l’écouter jusqu’au bout, je laisse échapper un nouveau soupir… Echec, elle n’est pas partie dans le bon sens… Je suis sensé lui dire quoi maintenant ? Je l’entends soupirer à côté de moi et cela attire mon regard sur elle. Un espoir ?

« Tu as raison, je fuis parce que c’est plus facile comme ça. »

Bah voilà ! Si elle s’est rendu compte elle-même que ce qu’elle disait était ridicule, c’est parfait. Au moins, je n’aurais pas à dire autre chose de déplacer et passer pour un rustre ou un sans cœur. Bien que ça ne soit pas si loin de la réalité, je préfère garder cette image pour ceux en qui je n’ai pas confiance.

« Cela fait à peine une semaine et il s’est passé tellement de choses! La vente d’un tableau, ça, l’entrée à l’université… Je ne pense pas être dans un bon état pour prendre une décision maintenant. »

La vente d’un tableau ? Vraiment ? Quand même… Et après certain pense qu’elle n’a pas de talent… Ils doivent être aveugles, il n’y a pas d’autres possibilités. Elle rigole et son rire me sors de mes pensées.

« Tu sais, ça me rappelle le jour dans la laverie où tu ne savais pas que ce que tu éprouvais pour Heisuke était de l'amour. C'est un peu pareil, je trouve. Bon, là je sais qu'il éprouve des sentiments pour moi, donc je n'ai pas besoin de me poser des questions à ce sujet. On va dire que c'est un bon point? Il ne me reste plus qu'à affronter mes propres sentiments et c'est ça le plus effrayant. Je ne sais pas encore si je suis prête pour ça... »

Je souris à cette remarque car c’est vrai que la situation est semblable. Si quelqu’un m’avait dit qu’un jour je conseillerais Tessa sur ses histoires de cœur, je crois que je l’aurais pris pour un fou de plus sur terre. Bref, revenons au sujet principal. Comme elle l’a si bien dit, là elle sait qu’il a des sentiments pour elle donc c’est plus « facile ». Si elle se rend compte de ses sentiments, elle aura juste à le lui dire et hop ! Sentiments partagés, tout le monde est content… Heisuke était venu jusqu’à ma chambre à Hawaii pour m’embrasser et me faire comprendre que je n’avais pas tout gâché avec mon baiser sur la plage… Quel lâche j’ai pu être ce jour-là quand même… C’est pas mal la honte de fuir après avoir embrassé quelqu’un… Faut dire aussi que j’étais pas mal en panique et mon cerveau ne fonctionnait plus correctement. Excuse facile ? Peut-être, mais c’est la vérité.

Petit sourire en coin, je m’apprête à la taquiner un peu. Maintenant que le plus gros est dit, je ne vois pas quoi dire d’autre.


« Fais le tomber et embrasse le, ça marche pas mal comme technique. Ou l’inverse… »

Keitô Heiki, le meilleur conseiller en mise en couple possible. J’ai tellement d’expérience en la matière qu’il faut me croire sur parole… Qui y croit ? Surement pas moi.

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Dim 3 Juin 2018 - 9:36

Je sens que l'atmosphère est plus légère que toute à l'heure et ça fait du bien! Peut-être que cette conversation va m'aider à aller mieux? Parce que franchement, ce n'était pas très cool ces derniers jours. Rien qu'y repenser me donne un peu le tournis. En tout cas, Keitô n'est plus en colère contre moi donc c'est un bon point. Je m'en serais voulu de l'avoir mit de mauvaise humeur dès le matin!

"Fais le tomber et embrasse le, ça marche pas mal comme technique. Ou l’inverse…"

Je m'y attendais tellement pas que je devais avoir l'air un peu abasourdie quelques secondes avant d'éclater de rire. C'est ça son super conseil en relation? C'est vrai que ça avait bien marcher pour eux.

"Haha! Je ne pense pas que ça marcherait mais je le note quand mˆeme, on ne sait jamais!"

Mon téléphone se mets à sonner et je reconnais entre mille la sonnerie de l'alarme, signe qu'il est l'heure de retourner au dortoir pour aller en cours. D'un geste, je le sors de la poche de mon jogging et coupe le bruit infernal. Un gros soupir m'échappe et je dis:

"On dirait qu'il est l'heure d'y aller... Merci pour de m'avoir écouté, ça m'a fait du bien d'en parler! Je n'en ai parler à personne et j'avoue que c'est un peu pesant de mentir sur comment s'est déroulé mes vacances... Prétendre que tout va bien est fatiguant!

Bon, je devrais continuer à cacher une grosse partie de la vérité mais au moins, ça m'a fait du bien d'en parler juste une fois!

HRP:
 

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 2555
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Ven 8 Juin 2018 - 16:58

Ma remarque la fait rire après quelques secondes de silence. Selon elle ça ne va pas marcher mais au cas où, elle va tout de même le garder en mémoire. Cette technique est parfaite, même si elle n’était pas voulu à la base, ça a marché pour moi. Tss, ingrate !

Je souris car je n’en pense pas un mot et je préfère la voir souriant de la sorte que lorsque je lui ai posé la question qui tue. Son téléphone sonne, me permettant de ne pas parler tout ou de trouver à nouveau quelque chose à dire. Elle le sort et coupe la sonnerie qui n’était pas un appel mais une simple alarme apparemment. Chacun sa technique pour savoir à quel moment retourner aux dortoirs. Personnellement, je préfère ma playlist pour savoir depuis combien de temps je coure. Comme ça, personne ne vient me parler ou du moins, je peux faire semblant de ne pas les avoir entendu.


« On dirait qu'il est l'heure d'y aller... Merci pour de m'avoir écouté, ça m'a fait du bien d'en parler! Je n'en ai parler à personne et j'avoue que c'est un peu pesant de mentir sur comment s'est déroulé mes vacances... Prétendre que tout va bien est fatiguant! »

Le poids du mensonge, ça je connais… Il est moins lourd depuis que mes parents sont au courant pour moi et Heisuke mais devoir se faire passer pour des amis, au quotidien, dans le campus… Oui, c’est fatigant… Vivement que nos études soient terminées pour que nous puissions être libre de nos mouvements.

« Pas de problème. Je connais ça. »

Je regarde ma montre et me dis que reprendre la course maintenant ne serait pas bénéfique. Autant aller prendre ma douche maintenant et être disponible pour aller déjeuner avec Heisuke. M’appuyant sur mes genoux, je me penche en avant puis me mets debout, m’étirant légèrement.

« Une petite course pour le retour ? Promis j’irai à ton rythme. »

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3301
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  Mar 19 Juin 2018 - 19:52

« Pas de problème. Je connais ça.»

C'est vrai qu'il doit comprendre mieux que les autres ce dont je parle. Ce n'est pas évident de cacher une relation à tous le monde! Surtout à ses parents. Personnellement, je ne sais pas si j'aurais pu cacher ma relation comme ils l'ont fait avec leurs parents. C'est trop lourd à porter au quotidien et puis, ça mène aux dîner arrangés et tout le tralala...

Keitô me sort de mes pensées quand il se lève et s'étire légèrement.


« Une petite course pour le retour ? Promis j’irai à ton rythme. »

Un nouveau soupir m'échappe mais je me lève à mon tour malgré tout.

"Vraiment petite alors, sinon je vais dormir en cours!"

Je m'étire un peu les jambes sur le banc et respire un grand coup. On se mets en route et je me rends compte que j'ai un peu moins de mal à tenir le rythme. Peut-être que je devrais me pencher sur la question du jogging le matin. Arrivés aux dortoirs, je suis essoufflée et fatiguée mais d'une bonne fatigue. On se dit "A plus tard" et je me dirige vers ma chambre. J'hésite un moment devant avant d'entendre un peu de bruit dedans. Yukiko doit être réveillée, alors, je ne perds pas de temps à rentrer dans la chambre. Je lui dis quand même bonjour et me dépêche de filer à la douche. Sur le chemin, je me dis que je ne regrette pas être sortie ce matin et je remercie Ghost de m'avoir réveillée pour une fois!

#terminé

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé]Du sport pour oublier...  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé]Du sport pour oublier...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le parc-
Sauter vers: