Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Dim 7 Jan 2018 - 20:58

Lundi 20 avril – 15h30

Les cours ont commencé depuis deux semaines et, pour le moment, tout se passe bien pour Kôshiro. Il prend peu à peu ses marques, il apprend à connaître ses élèves et ses collègues, et il s'est même inscrit en tant qu'accompagnateur pour un voyage prévu pendant la Golden Week.
Enfin, toutes ces joyeusetés ne l'empêchent pas de rencontrer des petits soucis, de temps en temps. C'est d'ailleurs à cause de l'un d'eux que le jeune homme se dirige vers la salle des professeurs, au lieu de rentrer tranquillement chez lui.

Tout s'est passé un peu plus tôt dans la journée, pendant le cours des 2ème année. Ce n'est pas le cours le plus facile de la semaine car il se déroule juste après la pause déjeuner. Résultat : les élèves – et le professeur – sont en pleine digestion, ce qui rend le cours un peu laborieux par moments. Sans oublier que certains des 2ème année ne portent clairement pas l'informatique dans leur cœur...

Mais là n'est pas le problème qui force Mutô-sensei à se rendre en salle des profs en fin de journée. L'élément perturbateur de cette histoire n'est autre qu'un chewing-gum. Mâché avec force et conviction par un des élèves de Kôshiro, Shûhei Takagi. Rien de bien méchant me direz-vous, seulement le jeune garçon a eu la mauvaise idée de s'amuser à faire éclater son chewing-gum en cours. Voulant se montrer patient, Kôshiro a avertit l'élève une fois, puis une deuxième, essayant de calmer la situation sans être trop stricte.
Et là, il y a eu le bruit de trop. Il n'était pas forcément plus fort que les autres ou plus dégoûtant, il est simplement tombé pendant un petit moment de silence dans la classe. Mauvais timing... Et forcément, la sentence de Kôshiro est tombée.

« Takagi-san, je veux te voir à 15h30, après les cours, devant la salle des professeurs. »

Kôshiro n'est pas friand des punitions ou des sanctions, mais il doit bien admettre que ce bruit de chewing-gum incessant lui a un peu tapé sur le système. Et puis il allait forcément falloir qu'il sévisse un jour ou l'autre, et c'est tombé aujourd'hui sur le pauvre Shûhei.
D'ailleurs, celui-ci ne devrait plus tarder, maintenant. Kôshiro prend place à l'une des tables de la salle et sort ses notes en attendant son élève.

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Revenir en haut Aller en bas
Shûhei Takagi
■ Age : 26
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 24/11/2016

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : oct. 2014
Shûhei Takagi
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Lun 8 Jan 2018 - 17:36

Le drame du chewing-gum ▬
Le drame de l'informatique

Cette nouvelle entrée scolaire… Sérieusement, Shûhei s’en serait beaucoup passé. Lui qui était pourtant toujours de bonne humeur et plein d’énergie… On dirait qu’on lui avait tout simplement enlevé son âme. Tout cela s’expliquait par le fait que plusieurs de ses amis avaient quitté le campus pour divers raisons. Cependant, le deuxième année était beaucoup proche d’eux et par ce fait même, cela l’affectait énormément. Il voulait pourtant continuer de les voir, mais c’était maintenant impossible. Certes, il restait quand même des amis, notamment Kuro et Meyuki. Aussi Alexe, mais c’était les trois seuls dont il avait un lien tout de même fort.

Mais cet effet restait et perdurait malgré ces multitudes tentatives de se changer les idées et de rationnaliser tout ça. En fait, c’était seulement à ça qu’il pensait encore et encore. Et même si les cours avaient repris, c’était toujours la même chose.

Et les cours avaient déjà repris, mais Shûhei resta dans le même état d’esprit. Même s’il n’avait absolument pas perdu son habitude de chewing gum. Il devait être maintenant connu de tous les professeurs en tant qu’élève à mâcheur professionnel de chewing gum vingt-quatre heures sur vingt-quatre! Le professeur d’informatique en avait même la preuve sous ses yeux. Malgré plusieurs avertissements de la part de l’adulte, Shûhei continuait. Il oubliait tout simplement qu’il se faisait donner des avertissements. Comme s’il était seulement présent physiquement en classe. Jusqu’à ce que le professeur lui demande de venir en salle des professeurs après les cours de la journée. Ce qui lui donna un léger goût amer puisque ça l’empêcherait donc d’aller en club. Mais il ne pouvait pas défier les ordres d’une personne d’autorité. Il n’était pas non plus un rebelle, donc il acquiesça.

Après la dernière cloche marquant la fin des cours, Shûhei alla en direction où lui avait donné rendez-vous Mutô-sensei. Immobile devant la porte, Shûhei se décida au bout de deux minutes de l’ouvrir.

- Désolé de vous dérangez.

Après avoir avertie les adultes de sa présence, il entra. Il jeta un rapide coup d’œil et vit le professeur d’informatique qui semblait déjà prêt à l’accueillir. Avec des papiers à la main. Adieu les heures de club! Il se dirigea silencieusement jusqu’au professeur.

- Mutô-sensei.

---------------------------------


#c0433b pour le japonais || #925182 pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Dim 14 Jan 2018 - 17:33

Kôshiro était en train de relire ses notes pour ses prochains cours quand Shûhei entre dans la salle des professeurs. Le jeune garçon s'excuse poliment auprès des autres adultes présents puis va directement saluer son professeur d'informatique. Ce dernier fait un petit signe de tête en réponse.

« Takagi-san. Assieds-toi, s'il te plaît. »

Kôshiro fait un signe vers une des chaises présentes autour de la table, incitant l'élève à s'y installer.
Notre jeune professeur ne connaît Shûhei que depuis quelques semaines, mais il n'a pas l'impression que ce soit un élève rebelle, habitué à recevoir des punitions de ce genre. Shûhei a simplement l'air d'avoir du mal à se concentrer en cours, ce qui est plutôt courant pour les garçons de son âge, d'après Kôshiro.

En revanche, l'adulte n'a aucun moyen de savoir que l'air apathique du garçon, presque déprimé, n'est pas son état normal. De ce fait, Kôshiro a simplement l'impression que son élève s'ennuie pendant les cours – ou en tout cas, pendant les cours d'informatique – et que l'idée d'être puni ne l'enchante pas vraiment – ce qui est normal, hein. Ne voulant pas dégoûter son élève dès le début de l'année, Mutô essaie d'arranger les choses à sa façon.

« Je comprends bien que cela ne t'amuse pas de te retrouver ici à la fin des cours, mais tu dois comprendre que ton attitude dérangeait le bon déroulement de la leçon et qu'elle ne doit pas se reproduire. En plus, je t'avais fait plusieurs remarques pendant le cours, et tu n'en as pas tenu compte. »

En terme de pédagogie, Kôshiro est fermement convaincu qu'il est important d'expliquer les choses et de se répéter souvent, même si ce qu'on dit peut paraître évident. Dans le cas présent, même si l'adulte est persuadé que Shûhei sait très bien pourquoi il se trouve ici, Mutô estime qu'il est important de lui rappeler que le but d'une punition n'est pas d'embêter un élève, mais de lui apprendre quelque chose. De corriger quelque chose dans son comportement. Car c'est aussi à cela que sert une école et des professeurs, n'est-ce pas ?

Maintenant que les éclaircissements ont été apporté, le professeur saisit une de ses feuilles et la tend à Shûhei.

« Et comme je veux être certain que tu as bien compris la leçon d'aujourd'hui malgré les bruits de chewing-gum, je vais te demander de faire un petit exercice.
Je t'ai écrit un algorithme juste ici, et je voudrais que tu me fasses le schéma correspondant. »

Kôshiro avait rapidement rédigé ce devoir pendant son heure de pause cet après-midi. L'idée n'était pas de donner une quantité de travail énorme à Shûhei, mais simplement de tester si les bases du cours ont bien été assimilées. Si c'est le cas, le jeune garçon ne devrait pas en avoir pour très longtemps.
Mais cela ne veut pas dire que le professeur va rester en retrait si Takagi rencontre des difficultés.

« Si tu as des questions, n'hésite pas à me demander. »

Pendant que l'élève prend connaissance de son exercice, Kôshiro retourne à ses notes.


HRP:
 

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Revenir en haut Aller en bas
Shûhei Takagi
■ Age : 26
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 24/11/2016

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : oct. 2014
Shûhei Takagi
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Lun 26 Nov 2018 - 21:02

Le drame du chewing-gum ▬
Le drame de l'informatique

Après s’être demandé de s’asseoir, le deuxième année le fit sans même rouspéter une seule seconde, retirant une chaise à porter de main. Alors qu’il était plus au moins au niveau du professeur, il le regarda droit dans les yeux puisqu’il avait été convoqué par ce dernier. Il n’avait pas été le plus discret avec son chewing gum après tout lors du dernier cours d’informatique. Après, ce jeune garçon avait bien l’esprit ailleurs maintenant qu’il e retrouvait presque seul dans cette école.

- Désolé j’imagine…

Il avait lancé une excuse comme ça au pif. Le professeur avait pourtant raison sur tous les points. C’était un établissement scolaire pour apprendre après tout. Pas de juste faire ce qu’il avait envie de faire en dérangeant les autres élèves qui étaient là pour apprendre. Par contre… Shûhei s’en fichait un peu en ce moment. Il aurait été bien heureux de continuer aussi ses trucs et écouter le cours, mais ça semblait plus fort que lui de se perdre dans ses pensées.

Malgré tout, il devait assumer ses actes même s’il n’en avait pas envie. C’était ça, vivre en société. Lui qui voulait tant être ici dans cette école avec son grand-frère, il devait suivre aussi les règles.

Le professeur lui assigna ensuite un exercice que l’élève devait maintenant faire. Il ne sortira pas d’ici avant d’avoir tout compléter probablement. Le sportif n’en n’était pas très réjouissant de cette situation. Il posa tout de même les yeux sur l’algorithme…  Il n’avait pas réellement écouté en classe, donc cette tâche s’annonçait bien assidu…

Il tenta d’assimiler le plus qu’il le pouvait. Il commença avec la première sentence. Il était bien clair qu'il devait diviser ensuite les choix pour qu'ils partent dans deux directions différentes. Par contre, il n'était plus sûr du reste de la marche à suivre. Pouvait-il réellement repartir sur deux autres choix?

- Est-ce que je peux faire comme ceci et repartir sur deux chemins différents comme ici, ou bien je me trompe, Mutô-sensei?

---------------------------------


#c0433b pour le japonais || #925182 pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Jeu 6 Déc 2018 - 3:35

Shûhei écoute les remarques de son professeur avec attention, ce que Kôshiro prend pour une marque de bonne volonté. Mais la réponse de l'adolescent, et plus exactement le ton nonchalant qu'il a employé, ne plaît pas trop à l'informaticien.

« Ne prends pas la situation à la légère, s'il te plaît. Je sais que nous ne sommes qu'au début de l'année et que ce que tu as fait en classe n'est pas très grave, mais je tiens à ce que mon cours se déroule dans le calme. Si je dois te faire trop souvent des remarques, je serais obligé de forcer le ton. »

Évidemment, Kôshiro ne se réjouit pas à cette idée. Coller les élèves ne l'intéresse absolument pas. Seulement, il doit faire comprendre le plus tôt possible à ses nouveaux élèves qu'il ne laissera pas passer les marques d'irrespect afin que le reste de l'année se passe de la meilleure façon possible. Shûhei ne va probablement pas apprécier la remarque, mais plus vite il aura compris la leçon, mieux sera sa relation avec son professeur.

Après ces quelques précisions, Kôshiro donne l'exercice à Shûhei et le laisse travailler dans son coin. Le jeune garçon se met à la tâche sans rien dire, et avec application. Encore un bon point aux yeux de Kôshiro. Cela montre que le garçon est sérieux et respecte l'autorité.
Mais peu de temps après avoir commencé son travail, il semble que Shûhei ait besoin d'aide. Kôshiro s'approche pour voir ce que le coloré a commencé à faire et il est satisfait de voir qu'il est parti dans la bonne direction.

« Non, tu as tout à fait raison, tu vas devoir enchaîner plusieurs conditions à la suite. C'est un cas de figure que l'on retrouve très souvent en programmation. L'important, c'est que chacun des embranchements du schéma soit relié à une action ou une condition. »

L'exercice n'est pas très compliqué en soi, Shûhei devrait vite arriver au bout, d'après Kôshiro. Ce qui l'intéresse surtout est seulement de voir si le garçon a compris le principe de la leçon, et il semble que ce soit le cas.

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Revenir en haut Aller en bas
Shûhei Takagi
■ Age : 26
■ Messages : 306
■ Inscrit le : 24/11/2016

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : oct. 2014
Shûhei Takagi
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Jeu 21 Fév 2019 - 20:47

Le drame du chewing-gum ▬
Le drame de l'informatique

Bien vite, Shûhei se fit reprendre par le professeur et avec raison. Il baissa simplement la tête pour se soumettre et ne répliqua rien. Il ne souhaitait aucunement envenimer la situation et le mieux était de devenir un bon élève respectueux et exemplaire. Il avait bien du chemin à faire, mais il pouvait bien faires quelques efforts pour s’améliorer. Il ne pourra jamais se défaire de son hyperactivité, mais se concentrer plus en classe, il pouvait le faire. Ça éviterait des situations comme celle-ci où il devait rester sur place après les cours pour rattraper la matière et comme punition d’avoir déranger toute la classe.

Mutô-sensei donna les indices et les directives à l’élève de deuxième année pour que celui-ci puisse poursuivre l’exercice qu’on lui avait assigné. Il commença à agiter sa jambe droite. Décidément, malgré sa légère déprime, il n’était pas fait pour rester en place longtemps. Raison de plus à le pousser à résoudre. Après, le professeur lui avait clairement indiqué qu’il était sur la bonne voie et que le tout devait toujours être relié par soit un choix ou par une condition.

Il se pencha davantage en continuant selon son instinct et qu’on lui avait dit de continuer dans ce sens. Après une dizaine de minutes tout ou plus, il remit finalement sa copie au professeur informatique.

- J’ai terminé, monsieur!

Malheureusement, il ne pouvait pas non plus se faufiler pour se libérer de cette pièce. Il devait attendre l’approbation de l’adulte et il resta là, sans rien prononcer jusqu’à ce qu’il ait terminé de vérifier son schéma.

---------------------------------


#c0433b pour le japonais || #925182 pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 104
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  Sam 2 Mar 2019 - 1:21

Le garçon écoute avec attention les indications de Kôshiro, montrant bien qu'il est motivé à boucler son exercice. Et en voyant la jambe de Shûhei commencer à s'agiter, le professeur se doute qu'il a envie de sortir le plus vite possible. Un jeune homme de son âge, c'est plus à l'aise sur un terrain de sport que dans une salle de classe.
Cependant, Shûhei ne bâcle pas son exercice pour autant et se remet au travail avec application. Kôshiro en profite pour reprendre ses notes, histoire de prendre un peu d'avance sur la préparation de son prochain cours.

Au bout de quelques minutes, Shûhei fait savoir qu'il a terminé son devoir et tend sa copie au professeur. Kôshiro remarque que l'humeur du garçon a changé. Il semble moins morose qu'à son entrée dans la salle, et plutôt sûr de lui. L'informaticien sourit à son élève tout en prenant la feuille.

« Hé bien, voyons ce que ça donne... »

Mutô observe le travail de son élève et il est très satisfait de voir que tout est juste. Shûhei a bien enchaîné toutes les conditions, son programme a un début et une fin, chaque embranchement est relié à quelque chose... Que demander de plus ?

« Bravo Takagi-san, tout est correct. Si j'avais simplement une remarque à te faire... Fais bien attention à la forme que tu donnes à tes boîtes. Ici, on peut se demander si tu as dessiné un ovale ou un rectangle. Et comme tu sais, les formes ont une signification dans ce genre de schéma. »

Tout cela est assez mineur, en soit, et Shûhei ne cherchait certainement pas à faire le plus beau schéma possible, mais ces remarques pourraient lui servir plus tard, lors d'un examen par exemple.
Le professeur ajoute ses commentaires sur la feuille de Shûhei avant de la lui rendre.

« Bien, je constate que tu as bien retenu la leçon d'aujourd'hui. Je compte sur toi pour être plus silencieux au prochain cours. »

Kôshiro sait très bien que la vitesse d'apprentissage et la quantité de travail que cela demande sont très différente d'un élève à l'autre. Si Shûhei est capable de retenir sa leçon en faisant autre chose, tant mieux pour lui, mais il ne faudrait pas qu'il perturbe ses camarades dans leur travail.

« Hé bien, je pense que nous avons terminé. Tu vas pouvoir partir, Takagi-san. À moins que tu aies une question à me poser ? »

Tout en parlant, Kôshiro commence à ranger son matériel.

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi  

Revenir en haut Aller en bas
 
Le drame du chewing-gum - PV Shûhei Takagi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Le bâtiment principal :: Salles de classes-
Sauter vers: