Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada  Mar 9 Jan 2018 - 6:41

Après le cours, il était aller à son club de Baseball. Cela s'est bien dérouler, bien que plusieurs lacunes avait été décelé. Étant encore nouveau et n'ayant pratiquer ce sport que depuis 3 semaines, c'était tout à fait normal qu'il n'ait pas encore le même niveau que tout les autres. Cela décevait Eden, car pour lui ça compromettait son intégration à l'école. Pourtant ni le coach ni ses coéquipiers se plaignait de ses efforts déployé pour se faire acceptés comme l'un des leurs dans leur équipe. Malheureusement pour le jeune ado si brutal envers sa petite personne trouvait que c'était loin d'être suffisant... C'est pourquoi ce soir-là, il décida de rester pour continuer de s'entraîner seul. Cela dit, s'il y avait un volontaire il refusait son offre poliment. Il voulait encore moins l'aide de cette Maka qui s'était avérer à être une véritable pot de col! Peut-on la blâmer? Ça reste à voir, mais étant une pile énergétique qui parlait beaucoup, forcément Eden qui était son total opposé devait l'intriguer. Encore il n'y avait pas qu'elle! Son silence, sa discrétion ainsi que son apparence quelques peu orthodoxe lui conférait de "garçon mystérieux" dans sa classe ou de "garçon bizarre", mais sans plus. Donc après l'activité de club, il insista pour rester à s'entraîner seul. les autres membres le laissa faire, et à sa grande surprise, Maka en fit de même! Bien sûr, elle lui posait encore cette infâme question sur la Golden Week qui approche à grands pas. Question pour laquelle Eden à dû lui répéter pour la énième fois qu'il n'irait pas puis elle était partie...

*Elle ne se découragera donc jamais celle-là?!*

Pensais-t-il jusqu'à ce que sa jalousie se fit entendre, toujours plonger dans ses songes.

*Ce serait bien de ne pas se décourager aussi facilement... Bon! Ça suffit! Du nerf! Je dois rattraper tous le monde! Ils pratiquent tous depuis longtemps et je dois me rendre au même niveau sinon c'est le rejet assuré! Il est hors de question que l'histoire se répète et de décevoir mon oncle!*

Pensais-t-il fermement, alors que ce n'était qu'une illusion qu'il se faisait. Justement, ils se sont montrer plutôt compréhensif par rapport à son niveau. Par ailleurs, il était étonnant qu'il fasse autant d'effort alors qu'il n'avait aucun intérêt envers ce sport.

Une fois seul, il reprit la batte et se remis sur la base du batteur. Il voulait que son maniement de la batte soit mieux pour commencer. De plus, ce ne sera pas de perdu et ça l'aidera pour le Kendo aussi. Donc, il frappait l'air encore... encore... et encore... Sans vraiment prendre de pauses entre-temps. Se sont donc ses pensées néfastes qui le fit ternir haleine et qui l'ont amener à se poussé temps à bout. Il était déjà si bien fatiguer que son mode de pensé à changer pour le Finlandais et à délaisser le japonais depuis un petit moment déjà.

*Je dois... M'améliorer! ... Je peux pas... juste me contenter de courir vite! ... Je dois... mérité ma place ... pour mieux me faire accepté! ... Je dois ... frapper plus fort! ... Frapper plus précisément! ... Frapper plus vite! ... Faire mieux! ... Je suis tellement nul! ... Même pas foutu de manier un bâton! ... Je dois m'améliorer! ... C'est encore trop lent! ... Encore trop Faible! ... Encore trop embrouillé! ... Je dois faire mieux! ... Ce que je suis nul!*

Ceci se répétait en boucle dans sa tête depuis des heures déjà. Il ne s'arrêtait toujours pas, il avait beau trembler sous l'effort et l'acharnement, les bras fatigués, avoir le souffle court et en dépit des perles de sueurs lui glissant sur le front. Il n'était toujours pas satisfait de sa technique. Il avait oublier l'heure qui avançait dangereusement. À force, il ne vit pas le temps passer, ni même que le ciel s'était assombrit pour faire place à un ciel, normalement, étoilé. Ainsi, il ne remarqua pas qu'il était le dernier lycéen à être encore sortis malgré qu'il a quelque peu dépassé le couvre feu... Cependant, il ne sera pas seul pour longtemps, car les surveillants débutaient déjà leur rondes pour s'assurer que les élèves respectent le règlement. Puis, le surveillant qu'il verra ce soir, était le pire cauchemar de toute l'école mis à part Futzo : Rei Mitsutada!

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 01/10/2017


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Rei Mitsutada
« Personnel ; surveillant »
En ligne
(#) Re: The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada  Mer 17 Jan 2018 - 6:29

« Rei, tu bossais pas ce soir ? Tu ne devrais pas aller dormir un peu ? »

La voix qui se faisait en ce moment entendre dans l'appartement de Rei était celle de Dosan, son meilleur ami. Entre les câbles d'ordinateur qui traînaient de toute part de la table basse, les décombres de plat à réchauffer et de canettes qui s'étaient accumulés sur le peu de place encore disponible et le cendrier presque plein qui trônait non loin du portable du blond, on pouvait comme à leur habitude retrouver les deux hommes installés à même le sol en train de pianoter sur leur clavier. Il devait être quelque chose comme quinze ou seize heures tout au plus, la journée était encore loin d'être terminée mais les deux hommes devaient bien être là depuis la veille et à part quelques aller-retour pour aller aux toilettes ou une course rapide au Konbini d'en bas, ils n'avaient pas bougé d'un pouce. Leur site et leur forum à gérer et mettre à jour, des nouveautés à suivre que ce soit en sorties d'animes, de figurines ou de mangas papiers, des dates de conventions à surveiller et à annoncer encore une fois sur le site... tout ça par moment entre-couper par quelques parties de Strike suit zero et Metal wolf chaos... C'est qu'elle était trépidante la vie du surveillant en dehors des murs du lycée. D'ailleurs en parlant de son boulot, il était fort à parier qu'aucun des élèves qu'il gendarmait à longueur de temps ne le reconnaitrait dans son état actuel. Adieu le costume strict et la coiffure bien entretenue, bonjour le jean large, le T-shirt datant d'une vieille édition du Comiket et les cheveux complètement décoiffés à cause de sa séance natation de la veille. Comme le dirait un certain membre d'un certain forum où nous nous trouvons actuellement, Rei-on était clairement passé en mode Rei-off.

« Ca va j'ai encore large le temps, je termine ça et je verrais après » Dit-il en désignant vaguement un point sur son écran « Au pire je dormirais une petite heure avant c'est bien assez »

« Mouais »

Il disait ça à chaque fois et c'était rare quand il s'y tenait. Du genre trop passionné parce qu'il faisait, il fallait se douter qu'il n'irait pas de si tôt se mettre au lit tant que tout ne lui semblait pas parfait. Perfectionniste ? Peut-être mais dans l'état dans lequel il se mettait parfois, ça tenait plus de l'acharnement. Il trouvait toujours quelque chose à faire ou à ajuster après tout et sur le net, il ne se laissait trop souvent aller aux papotages et autres discussions avec les personnes connectées pour être raisonnable.

« Tiens, ta copine est sur la Cb si tu veux »

En parlant d'être raisonnable, vu qu'il venait comme par hasard de se connecter à son tour sur cette même chat box on pouvait d'ors et déjà dire que c'était mort cette fois encore.

« J'viens de voir un autre truc à modifier alors tant qu'à faire... » Se justifia t-il comme si de rien n'était et après un vague "Mais bien sûr" de la part de Dosan, pas dupe pour un sous, la journée suivie son cours, à nouveau ponctuée par de rapides et reguliers bruits de clavier.

~

"Si un étudiant n'est pas dans son lit, je lui pique et je dors" Pensa Rei alors qu'il garait sa moto dans le parking de l'établissement. Il n'avait finalement pas dormi, bien trop occupé à chatter avec son coup de coe... à bosser dur sur le site. Il avait juste prit le temps de prendre une douche en vitesse et de se changer par la même occasion avant de venir, histoire de ne pas trop laisser paraitre les plus de vingt-quatre heures qu'il se tapait déjà sans pause ni sieste. La nuit allait être longue et il en venait presque à espérer que la p'tite Wakeshima soit de sortie cette nuit pour on ne sait quelle mission stupide, invocation farfelue, chasse aux monstres gorilles mutants ou autre bêtises dans le genre dans le but de le tenir un minimum éveillé. De la distraction, ouais, c'est ce qu'il lui faudrait pour ne pas se trainer de minute en minute. Quoi que si on pouvait aussi éviter le chaos total pour ne pas avoir à trop courir non-stop... hum.

Veste sous le bras, il se dirigea vers la salle des professeurs pour y croiser l'un de ses collègues présents de jour histoire de lui faire un petit topo de la situation. Pas de nouveau qui risquait de se paumer aujourd'hui ? Pas de malade à surveiller dans les dortoirs ? Un sécheur à engueuler qui ne se serait pas encore fait chopper ? Bon bah good alors, c'est le moment de faire le tour des salles de classe pour être sûr qu'aucun petit malin n'y soit resté pour on ne sait quelle raison stupide.

Tour de garde dans les bâtiments principaux, check rapide des dortoirs de l'université et du toit où deux gugusses un peu con s'étaient donné le droit d'aller fumer (Et paf double punition dans la face), et voilà que l'heure filait déjà à toute allure. Le couvre-feu était tombé depuis un moment et avant de repasser faire un tour derrière le passage de son collègue du côté des chambres des plus jeunes, Rei s'accorda une petite pause pour aller prendre l'air un moment. Ok, c'était pas clean pour un surveillant de sortir son propre paquet de cigarette dans la cour alors qu'il venait à peine de confisquer celui d'élèves en leur faisant la morale sur leur toxique addiction mais au pire à cette heure-ci ce n'était pas comme s'il allait croiser du monde dehors pour lui faire la remarque.

Histoire de mêler l'utile à l'agréable, il se mit en tête d'aller faire un tour du côté des terrains de sport. C'était assez rare pour lui de tomber sur des élèves la-bas à cette heure tardive mais c'était du déjà vu alors pourquoi pas s'y perdre un peu ce soir. Cigarette en bouche, il déambula calmement aux alentours du gymnase sans trop vraiment croire à la présence de qui que ce soit. Alors qu'il scrutait vaguement le terrain de football, se rappelant la fois où il était tombé sur un groupe d'étudiants qui avait cru bon d'y camper "discrètement", il se maudit d'avoir laissé sa veste à l'intérieur. Pour une fois qu'elle lui aurait vraiment été utile... Il reprit par la suite son chemin d'un pas lent et ne s'arrêta qu'après lui avoir semblé entendre un bruit. Il tourna la tête sur sa gauche, cherchant du regard d'où cela pouvait bien venir avant de ré-entendre de mêmes sons reguliers venir de plus loin. Directement dans l'idée qu'il s'agissait de quelqu'un et non de quelque chose (par habitude certainement), il écrasa sa cigarette à même le sol avant de rejoindre plus rapidement la source de tout ça et ce qu'il vit, le déconcerta quelques peu.

La-bas, sur le court joncher de bases et de lignes en tout genre, une jeune élève à la tignasse bleu s'acharnait à frapper dans le vide devant elle dans de grands gestes qui se voulaient certainement précis mais qui dans les faits... semblaient clairement manqué d'énergie.

"Mais qu'est ce qu'elle fout là ?!" Pensa immédiatement le surveillant. "Personne ne l'a vue sortir du dortoir pour arriver à cette heure sur le terrain ou quoi ? Il fout quoi l'autre con chargé de surveiller les mioches ce soir ? Et depuis quand elle tape dans le vide comme ça cette gamine ? Non mais sérieux..."

Rei s'approcha de la dite "gamine" tant que "celle-ci" ne le remarquait pas encore et c'est une fois non loin d'elle qu'il l'interpella sur un ton qui laissait clairement sous-entendre son mécontentement.

« Hey gamine, je peux savoir ce que tu fous ici à cette heure ? Tu trouves ça normal de te barrer de ta chambre en pleine nuit pour t'amuser peut-être ? »

Il attendait une bonne explication de sa part cela allait de soit bien qu'il commençait tout doucement à se poser d'autres questions plus sérieuses en décelant peu à peu les tremblements répétés de l'élève face à lui.

---------------------------------



Rei parle en japonais [#669966], s'énerve en anglais [#ff9966] et râle en allemand [#666699]
[Reirei, détenteur (involontaire) du Saint Body Pillow]
... Et accessoirement Slavy cookie pour les intimes


Dernière édition par Rei Mitsutada le Sam 14 Juil 2018 - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada  Ven 19 Jan 2018 - 5:32

Alors qu'Eden fut beaucoup trop concentrer, le surveillant semblait déconcerté de le voir encore à cette heure pour d’entraîné... Supposant que lorsqu'un élève fait le mur c'est que pour faire de mauvais coup. Enfin, qui peut lui en vouloir il ne fait que son travail après tout. Après un petit moment, il brisa le silence de sa voix portante.

« Hey gamine!

Il sursauta d'un bon en entendant cette voix si brutale et soudaine! La surprise était telle qu'il n'a pas remarquer qu'il vient de l'interpeller au féminin à l'instant. Même son pauvre petit cœur nerveux n'était pas prêt à entendre cette voix si soudaine. Il en échappa presque sa batte, mais il laissa simplement le bout de tomber au sol sans la redresser de nouveau. N'ayant plus la force pour le faire en ce moment. Il était en sueur, sa respiration saccadée, ses tremblements ne faisaient que redoublés en intensité. C'est avec hésitation bien marquée qu'il se retourna et regarda le blond qui semblait si colossale, cela prit un moment avant que son regard apeuré croise enfin le siens. Leurs prunelles à tous les deux étaient de la même nuance, cela dit, le siens semblait dure et froid contrastant avec la douceur de petit garçon. À croire qu'un seul regard pouvait lui permettre de faire voler des couteaux. Pourtant, il trichait avec des creeper, mais ça ne l'empêchait pas de se sentir horriblement terrifier, petit et faible en comparaison sur son minuscule petit 1m52.  

« Je peux savoir ce que tu fous ici à cette heure ? Tu trouves ça normal de te barrer de ta chambre en pleine nuit pour t'amuser peut-être ?

Ses mains semblait pourtant en sale état sans parler de tout le reste décrit un peu plus tôt. Alors s'amuser? Quel drôle de choix de mot il avait ce surveillant. Lorsque l'Adulte fit référence à l'heure, c'est là qu'il regarda autour de lui s’apercevant enfin que le ciel s'était assombrit et la lune était levé. Réalisant qu'il faisait déjà nuit...

*Quoi?! Il est déjà passé cette heure?! Pire encore! Même le couvre feu est passé!!! Oh non... Oh non oh non oh non oh non oh non oh non OH NON!!!*

Il échappa un couinement horrifié de stupeur. Déjà que son teint de peau n'était pas ce qu'il y a de plus foncé, il en blêmit davantage. Il avait ce pincement au cœur, cette culpabilité, cette peur... C'est en regardant le surveillant de nouveau que sa terreur le forçait à réagir.

*Cours...*

Alors qu'il demandait des explications, Eden ne répondit point aux attentes du surveillant et sauta à l'étape où il devait s’excuser et rentrer dans sa chambre!

« Je... Je... Je suis DÉSOLÉE! J-j-je ne pensais pas qu'il était si tard! Je m'en vais sur le champs! D-D-DÉSOLÉ! VRAIMENT DÉSOLÉ!

S'efforçait l'adolescent avec empressement. Le lycéen fit une courbette parallèle au sol avant de ranger ses affaires à la hâte... Trop à la hâte, si bien qu'il délaisse sa bouteille d'eau et sa veste encore aux pieds de l'adulte pour filer comme une flèche! La fatigue musculaire ne semblait pas le ralentir, ni le fait qu'il soit à court de souffle, quelle merveilleuse endurance, mais il faut dire l'adrénaline y était pour beaucoup. C'était presque tel s'il fuyait comme si le Diable en personne était à ses trousses! Cela dit, sa course ne saurait durer, car tout de même épuisé, il trébucha dans ses pieds, tomba face contre terre s'écorchant sa joli jeune bouille de gamin.

En voilà un qui perdait pas de temps pour s’excuser et filer possédé par une terreur sans nom... Le surveillant n'avait pas fait grand chose et pourtant, il n'avait qu'à peine montrer les crocs pour provoquer une telle réaction chez le jeune garçon... Pourquoi réagir autant pour une gaffe si petite? Juste pour une simple inattention de sa part? Il tentait de se redresser avec ses bras bien affaiblis par son entraînement excessif pour poursuivre sa route.

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 555
■ Inscrit le : 01/10/2017


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : C-406
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Rei Mitsutada
« Personnel ; surveillant »
En ligne
(#) Re: The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada  Sam 14 Juil 2018 - 2:02

Le surveillant ne faisait jamais dans la douceur, il le savait. Son ton, son expression, son regard froid et pénétrant... rien n'était fait pour paraitre amicale la plupart du temps. Il faut dire qu'il était fermement persuadé que s'il ne montrait pas le moindre signe de faiblesse, il y avait moins de chance que les élèves cherchent à l'embobiner avec des histoires à dormir debout. Hum... sauf avec des cas désespérés comme Summer mais ca... c'était l'ovni sur terre.

Cela dit, la jeune fille face à lui ne semblait pas représenter la moindre menace. Au contraire, elle avait l'air terrifié, tétanisée plus que de raison. A croire qu'elle craignait pour sa vie. Le regard apeuré, des tremblements qui redoublaient d'intensité, le teint blafard... Il n'aurait pas été étonné de la voir tomber en syncope dans la seconde. Pour une fois, Rei s'en voulait presque de ne pas l'avoir interpeler plus calmement.

Il la détailla encore un moment, attendant sa réponse à la sa question. De grand yeux bleu, une tignasse étrange presque de la même couleur, une taille relativement petite... "Une première année certainement" se dit-il. Mais, nouveau dans l'établissement ou non, jeune ou vieux, le tarif était le même pour tout le monde ici, surtout face au règlement.

Alors qu'il croisa les bras, il allait réitérer sa question, trouvant le temps de réponse de l'élève bien trop longue à venir à son goût mais à l'instant même où il ré-ouvrit la bouche, les mots fusèrent de celle de la jeune fille.

« Je... Je... Je suis DÉSOLÉE! J-j-je ne pensais pas qu'il était si tard! Je m'en vais sur le champs! D-D-DÉSOLÉ! VRAIMENT DÉSOLÉ! »

Il était estomaqué par sa réaction, loin de toutes celles qu'il aurait pu imaginer. Ces excuses maintes et mainte fois répété, ces bégaiements parfois incompréhensible... Elle s'était même mise à parler comme un mec sous le coup du stress. Elle était zarb cette petite. Elle s'excusait, s'inclinait et ramassait ses affaires en vitesse. On aurait presque dit qu'il l'avait surprise en train de faire la chose la plus honteuse du monde. Quoi qu'il en soit, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire... Elle avait tout simplement foutu le camps en oubliant une partie de ses affaires derrière elle.

Il fallut quelques secondes au surveillant pour comprendre la situation. Jetant un bref regard en direction de l'endroit vers lequel elle prenait la fuite en toute hâte avant de réagir. Il attrapa la veste abandonnée au sol, délaissant la bouteille d'eau non loin avant de s'élancer à sa poursuite. Intérieurement, il pestait comme il le pouvait. Des "Non mais c'est quoi ce bordel ?!" "Elle est cinglée celle-là" et bien d'autres joyeuses réflexions s'entrechoquaient dans sa tête. Heureusement qu'il les gardait pour lui mais ca ne l'empêchait pas de beugler un « Non mais bordel, revient ! » Sur un ton une fois encore bien trop brute pour être agréable alors que dans le fond, seule la surprise et l'incompréhension le faisaient parler ainsi sur le coup.

Elle courait vite, c'était un fait mais il ne se résigna pas pour autant. Il avait certes de nombreuses heures de sommeil en retard mais il faisait confiance à son endurance, acquis grâce à sa maitrise de la natation depuis longue date, pour la rattraper à un moment ou un autre... qui ne tarderait pas vue qu'elle venait de s'étaler sur le sol sans la moindre grâce.

" Ah bah ça... Quand on fait la conne... Elle a joué, elle a perdu " Se dit-il, légèrement inquiet pour son état mais surtout convaincue qu'elle s'était mise dans cette galère toute seule et que le résultat était uniquement de sa faute. Ce qui n'était pas totalement faux d'une certaine façon.

Il ne tarda pas à la rejoindre, alors qu'elle essayait à peine de se relever de sa chute. Elle n'était plus aussi vive que lorsque qu'elle s'était élancée à toute jambe il y a peu. Elle semblait plus lourde dans ses mouvements, comme si simplement se remettre sur ses jambes lui demandait un effort surhumain. Était-ce vraiment sérieux pour quelqu'un qui s'entraînait en pleine nuit de se montrer aussi fragile ? Le surveillant commençait à sérieusement se dire qu'elle n'était peut-être pas dehors que depuis la tombée du jour... Qu'elle devait être là depuis bien plus longtemps pour peinée à ce point à rassembler son énergie. Hum...

Il n'attenda pas qu'elle se relève d'elle-même. Il laissa tomber la veste au sol avant d'attraper le bras de la petite pour l'aider à se relever. Alors que sa poigne se resserrait sur le bras maigrelet de l'élève, il se surpris à se faire la réflexion qu'elle était bien plus chétive qu'il l'imaginait. Plus fragile encore également ou alors, était-ce lui qui était trop brute en comparaison ? Ce n'était pas vraiment son intention mais, il était persuadé qu'il ne manquait pas grand-chose pour la briser en mille éclats.

C'est en la relevant qu'il vit en détail l'état de ses mains, qu'il attarda son regard sur celle qu'il maîtrisait aisément de par sa prise non loin. Il avait donc maintenant le cœur net qu'elle devait s'acharner depuis des heures sur le terrain... Ou d'être vraiment naze pour se blesser ainsi en peu de temps. Une fois relevée, il ne la lâcha pas pour autant, sa prise toujours fermement encrée. Elle ne pourrait plus fuir... ni tombée facilement dans cette situation.

« Non mais ça va pas de te barrer comme ça !? »

Encore ce ton agressif. Même inquiet, il ne réagissait que de la façon la plus naturelle pour lui, celle qui lui venait instinctivement, en mordant. Cela dit, en revoyant ce visage emplie de terreur, presque sur le point de pleurer et écorché par-ci par-là à cause de la chute, le surveillant s'adoucit un minimum et respira un coup pour essayer de se détendre un peu et de prendre un air moins menaçant.

« J'allais pas te bouffer quand même. Regarde dans quel état tu t'es foutu »

Ouais, dans sa tête ça sonnait avec une très légère note de compassion... et d'accusation.

---------------------------------



Rei parle en japonais [#669966], s'énerve en anglais [#ff9966] et râle en allemand [#666699]
[Reirei, détenteur (involontaire) du Saint Body Pillow]
... Et accessoirement Slavy cookie pour les intimes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 228
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada  Ven 20 Juil 2018 - 19:22

Dès que le jeune kohai à pris la fuite, le surveillant le talonna sans tarder! La chute et sa difficulté à se relever fut d'une grande aide pour le rattraper rapidement. En dépit de sa volonté de vouloir se relever, son corps était soudainement devenu trop lourd pour ça et par soucis de voir s'il l'avait rattrapper ou non, il fit volte face, ce fut une erreur!

L'homme beugla alors qu'il tendit sa main brusquement pour l'attrapper! Eden écarquilla davantage les yeux ayant l'impression de revivre un cauchemar éveiller! Cette vision d'horreur ne fit que donner à sa peur des proportions impossible. Pâlissant davantage devant l'horreur. Sa silhouette sombre en contre jour avec les lumières du terrain, ainsi que sa main qui s'approchait avec brutalité avait éveiller un souvenir; un spectre du passé! Au lieu d'entendre une voix brute d'homme « Non mais bordel, revient! ». Il entendit les reproches d'une femme menaçante... « Reviens ici toute de suite jeune fille! » Ce spectre l'à tant terrifier qu'il avait paralysé sur place! Ne pouvant plus fuir, il opta pour une position de défense mettant ses bras en croix devant sa petite tête avant de détourner le regard! Par ce simple geste, il était clair qu'il avait subit de l'abus! C'était indéniable!

Alors qu'il s'apprêtait à encaisser un coup. Il n'avait pas eut conscience pendant un instant d'avoir été soulever d'une légèreté qui pouvait surprendre celui qui l'a tiré de là! Un peu plus de force et il aurait peut-être put valser avec les étoiles! Il hésita longuement avant d'ouvrir les yeux pour remarquer... Qu'il n'a subit aucun coup!... Qu'il n'était plus étendu sur le so, mais debout sur ses deux pieds encore en position de défense.

*Hein?!... Quoi? Mais qu'est-ce que?!...*

Perdu et désorienté, il regarda un peu autour de lui quand soudainement on l'interpellait, ce qui le brusquait de nouveau.

« Non mais ça va pas de te barrer comme ça!?

Il se retourna en vitesse croisant encore ces prunelles vertes inquiète, mais irrité égallement. Eden lui ne faisait que le scuté du regard de ses grandes prunelles bleutés écarquillés de confusion.

« J'allais pas te bouffer quand même. Regarde dans quel état tu t'es foutu.

*Ah oui... Elle n'était pas là... Depuis tout ce temps, ce n'était que lui et moi... Et le fait que j'ai brûlé le couvre-feu, sans m'en rendre compte... Qu'est-ce qui m'a pris de prendre la poudre d'escampette comme ça? J'imagine que je m'était imaginer qu'on allait me punir pour une simple inattention de ma part? Quel idiot! Enfin, oui je serait forcément punis, mais ce ne sera qu'une heure de colle! Mon oncle m'a bien dis que les punition comme avant ça n'arrivera plus jamais... D'ailleurs, s'il sait que j'ai été en heure de colle, il risque d'être affreusement déçu le pauvre... Et ma punition sera plus grave comme j'ai tenter de le fuir... Bon sang je ne suis qu'un mioche stupide!!! En tout cas, le surveillant a bien raison d'être fâché... Encore plus si je devais ouvrir mon clapet pour dire que je l'ai imaginé être ma génitrice sur le point de me frapper... Ou plutôt, que je m'étais imaginé sous la panique qu'il allait me frapper. Je suis vraiment qu'un idiot!!! Idiot! Idiot! Idiot!!!*

Soudainement, son regard eut une lueure de compréhension de de mélancolie. Le première année pris alors un ton plus calme et sans bégailler cette fois, bien qu'on sentait l'hésitation dans sa petite voix toute douce et frêle...

« Je suis désoler, sous la panqiue je pensais que... Enfin... Non! Laissez tombez c'était stupide de ma part! Je ne sais pas ce qui m'a pris... Mais ça n'excuse pas mon comportement pour autant... Je vais avoir des heures de colle n'est-ce pas?

Balaya le jeune garçon avec un mensonge, car il n'avait pas très envie d'élaborer sur ce qui s'était passé. Après un bon moment de silence, alors qu'on lui tenait toujours le bras. Il hésitait à lui demander de lui lâché le bras parce que ça commençait à lui faire mal. Sans parler qu'il commençait à se sentir un peu mal à l'aise de la situation.

« Hum... Pourriez-vous...?

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada  

Revenir en haut Aller en bas
 
The Lamb meets the Wolf? | Pv. Rei Mitsutada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le gymnase :: Les terrains-
Sauter vers: