Partagez | 
 

 [Aléatoire] Pari entre amies ou bizutage de nouvelle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Aléatoire] Pari entre amies ou bizutage de nouvelle ?  Mer 10 Jan 2018 - 23:07

Cela faisait deux semaines que Nagisa avait fait sa rentrée à Kobe, malgré sa timidité presque maladive, notre amie avait fait de gros efforts pour s’intégrer dans sa classe et ne pas se retrouver exclue. Toutefois son caractère introverti faisant, elle avait du mal à dire non et à refuser certaines choses et certaines amitiés pouvant lui nuire. Il était environ midi, Nagisa se trouvait assise à une table avec quatre filles de sa classe. Ces dernières étaient un peu les pimbêches de sa classe, les prétentieuses de première, celles qui se croyaient au-dessus de toutes les autres. Si elles avaient accepté Nagisa dans leur groupe ce n’était pas dans le but d’être amie avec elle. Leurs intentions étaient moins nobles que cela, tout cela était venue d’une idée de la leadeuse du groupe qui n’avait pas appréciée un commentaire appréciateur que son petit copain avait fait à l’encontre de notre innocente demoiselle. Son but en l’intégrant dans son cercle d’ami n’était nul autre que de la faire souffrir et ce par simple jalousie.

« Tu ne parles pas beaucoup Nagisa. »

Avait-elle alors lâcher à son encontre, mais cela n’avait rien d’étonnant. Ses « amies » étaient très branchées mode et people, de ce fait elles parlaient de sujets n’intéressant absolument pas notre amie. Et comme Nagisa n’était pas du genre à parler pour ne rien dire, et à encore moins s’imposer dans une conversation, sa seule réponse qu’elle lui offrit fut un sourire gêné avant de se remettre à manger. Cela eut le don d’irriter Kaede qui était le nom de celle qui l’avait dans son colimateur. Cette dernière cherchait visiblement à en apprendre d’avantage sur Nagisa afin de pouvoir frapper là où ça fait mal. Déjà elle voulait lui faire croire à leur amitié avant de l’abonner comme une simple merde, mais la différence entre leur caractère réciproque faisait que même cela n’était pas facile.

Et alors que la conversation dans le groupe tendait à changer doucement, Nagisa surprit ses camarades à parler de leurs propres expériences amoureuses et de leurs premières fois avec un garçon. Ayant caché son homosexualité à ses camarades pour le moment, Nagisa se montra tout d’un coup particulièrement attentive. Cela se remarqua et ce fut naturellement que les autres filles cherchèrent à en savoir plus sur ses expériences personnelles. Rougissant terriblement, Nagisa parvint à garder le silence. Cela ne calma pas ses camarades qui se laissèrent emporter les unes après les autres jusqu’à lancer des paris sur notre pauvre amie.

« Tu vas devoir faire une déclaration d’amour à… Voyons, voyons… Ah ! Je sais, à monsieur Mutô. Il est souvent en train de manger tout seul à la cafétaria. Tu lui fais une déclaration enflammée et on ne t’embête plus avec nos questions. »
« Pourquoi pas lui pousser une chansonnette aussi, cela pourrait être marrant. »
« Non ! »


Nagisa n’avait pas pu s’empêcher d’intervenir, se surprenant elle-même sur le coup. Mais bon, quoi de plus normale lorsque les choses commençaient doucement à déraper. Bref, après encore un bref échange, notre amie parvint à échapper à la chansonnette par contre elle se retrouva bien obligée à faire cette fichue déclaration. C’était bien simple, si elle refusait, elle pouvait être certaine que ses camarades allaient s’acharner encore sur elle. Mais bon faire une telle déclaration était au-delà de ses forces, il s’agissait d’un homme et qui plus est d’un de ses professeurs. Si elle lui expliquait que tout cela n’était dû qu’à un pari stupide, peut-être comprendrait-il ? Quoi qu’il en soit, le cœur battant à cent à l’heure, Nagisa se leva de table en saisissant son plateau repas qu’elle n’avait pas encore terminé. Tendue comme jamais, elle se dirigea jusqu’à la table où était en train de manger son professeur, arrivant à sa hauteur, elle rassembla son courage pour le regarder, et le visage cramoisi, elle lui demanda :

« Est-ce que je peux manger avec vous monsieur ? »

Avec ces quelques mots, notre pauvre amie ne pouvait plus faire marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 18
■ Inscrit le : 10/12/2017


Mon personnage
❖ Âge : 32 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: [Aléatoire] Pari entre amies ou bizutage de nouvelle ?  Dim 14 Jan 2018 - 17:54

Ce midi, Kôshiro est assis seul à l'une des tables de la cantine. En effet, la veille, il n'a pas pris spécialement le temps de se préparer un bentô, donc les seules options pour lui étaient d'aller s'acheter quelque chose au konbini du coin ou se rendre à la cantine. Et comme la nourriture des konbinis ne lui convient pas vraiment...
Le professeur mange seul, mais cela ne l'ennuie pas tellement. Il n'a pas encore lié de réelle amitié avec ses collègues, cela ne fait que deux semaines qu'il est arrivé dans l'école, après tout. Et un peu de solitude ne fait pas de mal, de temps en temps.

Cela dit, il semble que Kôshiro ne va pas rester seul très longtemps aujourd'hui, car une de ses élèves – 4ème année ?... non, 5ème – lui demande de manger avec lui. Kôshiro est plutôt surpris par cette demande inattendue, mais il ne laisse rien paraître. Il hoche la tête puis, après avoir fini sa bouchée, finit par répondre à la jeune fille.

« Pas de problème, installe-toi... Yamato-san, c'est ça ? »

Depuis la rentrée, Kôshiro a pu constater qu'il a beaucoup plus de facilités à retenir les noms japonais que les noms étrangers. En effet, même si les étudiants d'origine étrangère se démarquent en général physiquement des autres, notre professeur a énormément de mal à prononcer leurs noms, la plupart du temps. Difficile de retenir les patronymes dans ces conditions !

Kôshiro laisse la demoiselle s'installer mais il sent que quelque chose ne va pas. Après tout, pourquoi une jeune et jolie élève comme Yamato-san voudrait manger avec l'un de ses vieux professeurs ? De plus, son plateau repas est déjà entamé, ce qui signifie qu'elle avait déjà commencé à manger – seule ou accompagnée – avant de le rejoindre. A-t-elle été rejetée par les personnes avec qui elle mangeait ? Ou bien a-t-elle un problème qu'elle voudrait confier à un adulte ? Il y a beaucoup de flou dans cette histoire, et Kôshiro a besoin de tirer ça au clair. Il laisse bien le temps à Nagisa de s'installer avant de lui poser quelques questions.

« Voulais-tu me parler de quelque chose ? Une question sur le dernier cours, peut-être ? »

Vu la gêne apparente de Yamato-san a le rejoindre, Kôshiro se doute qu'il s'agit d'autre chose qu'un problème de compréhension. Mais peut-être qu'elle est simplement très timide et impressionnée à l'idée de s'adresser directement à l'un de ses professeurs en dehors d'un cours ? Dans tous les cas, ces questions encourageront peut-être la jeune fille à s'exprimer.

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Revenir en haut Aller en bas
 
[Aléatoire] Pari entre amies ou bizutage de nouvelle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le bâtiment Yamanaka :: Cantine-
Sauter vers: