Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Dim 14 Jan 2018 - 11:08

Le 11 Avril 2015

Dans le grand salon un peu vide, je suis en train de finir de préparer le plateau de cochonneries que j'ai acheté cette après-midi avec Nagisa. Des chips, des verres vides attendant d'être rempli de boissons sucrées et non alcoolisées... Oui parce que mes parents ont eu vent que l'alcool coulait à flot à mon anniversaire. Alors, je suis "punie" pour une durée indéterminée. J'avais, bien sûr, crié au scandale parce que ce n'était pas ma faute à la base! C'est la faute de William. Oui parfaitement! C'était lui l'adulte pas moi! Bizarrement, mes parents n'en ont rien eu à faire et voilà le résultat. Enfin, ce n'est pas comme si j'avais prévu de dévalisé le cabinet à liqueur de mon père ce soir.

Mon téléphone me distrait de mes pensées avec un "ding" pour annoncer un message. Je prends le temps de mettre le surplus de choses à grignoter sous la table basse -dans leurs emballages hein- avant de le regarder. C'est un message d'Emiri indiquant qu'elle ne pourra pas venir finalement. Et mince... Bon, ça ne sera que Meyuki et moi. Et Ghost. Ce n'est pas plus mal en fait. Je croise les doigts pour pas que Meyu me lâche aussi. Je serais triste sinon.

Des bruits dans le hall d'entrée me font me diriger vers celui-ci. Mes parents s'apprêtent à partir pour la soirée entre collègues de mon père. J'attends qu'ils partent et avant de franchir la porte, ma mère se tourne vers moi.

"N'oublie pas que c'est exceptionnel que tu puisses recevoir tes amies ici. Tu es punie, je te le rappelle."

Je fais la moue et lui réponds:

"Je sais, pas la peine de me le rappeler."

Par esprit de contradiction, j'aurais pu dire que si j'avais voulu, je serais restée à l'université et on aurait regarder notre film sur l'ordinateur mais bon, à quoi ça sert d'argumenter? Autant les laisser profiter d'un semblant d'autorité parental pour une fois.

Une fois mes parents partis, je monte dans ma chambre pour récupéré Ghost. Il est trop chou endormi sur mon lit, roulé en boule. Il est encore assez petit malgré ses longs poils qui le font doublé de taille. Délicatement, je le prends dans mes bras et il ouvre les yeux avec un adorable "meow" endormi.

"Come on sweety, la maison est à toi pour ce soir, faut en profiter. Moi, je vais pas m'en privé en tout cas."

Toujours le chaton dans les bras, je descends l'escalier au moment où on sonne à la porte. Oh oh, la soirée pyjama/film est lancée!

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Ven 26 Jan 2018 - 12:17

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour

se remonter le moral... ou pas ♫

Les vacances étaient plûtot pas mal : grasses matinées à gogo, séances de karaté dans le jardin avec Papa, aider Maman au resto, quelques sorties et puis… mon activité préférée : embêter Yukiko en lui piquant des trucs ou en l’incitant FORTEMENT à venir jouer à Just Dance (parce que bon, faut quand même que je m’entraîne à danser un peu, vu que Sada a réussi a me convaincre de m’inscrire au club de danse. Quelle idée !).  Enfin, plûtot pas mal si on oublie d’agrémenter tout ça de moments de déprime en solo dans ma chambre, en repensant à ce qui c ‘est passé avant la fin des examens. La rupture avec Kyoya, mais aussi la conversation avec Brian qui me laisse.. perplexe.

Mais bon, les cours ont repris, c’est une nouvelle année, un nouveau départ et il faut aller de l’avant ! Même si retomber dans la même chambre n’aide pas vraiment à oublier, mais bon, on fait avec. J’ai au moins de la nouveauté : une collocataire haute en couleur ! Colocataire sympa d’ailleurs, et dans la même classe que moi. Enfin passons, la semaine était bien chargée comme toutes les rentrées scolaires avec son lot de nouveaux élèves, nouveaux professeurs, nouvel emploi du temps et.. nouveau club pour le coup. L’entrée là bas s’est fait très timidement, et pour y avoir été deux fois cette semaine, je me suis contentée de rester sur le banc pour les regarder danser, incapable de me lancer. Quand son niveau en danse se résume à 4 étoiles sur Just Dance, même si c’est plûtot pas mal, ça fait pas le poids face aux autres et je préfère y aller en douceur sur le banc. Sadaharu ne me laissera pas y traîner longtemps, je le sens..

Quoiqu’il en soit, cette semaine est désormais finie et viens l’heure d’aller chez Tessa. On ne s’est pas énormément croisée depuis la rentrée vu qu’elle est maintenant à l’université, et j’ai sauté sur l’occasion quand elle m’a proposé de venir passer une soirée chez elle. Cheveux remontés, habillée d’un jean et d’un pull noir et sac prêt bien entendu, je sors de la maison en saluant toute la famille. Je sors mon parapluie vu qu’il pleuvine et me dirige rapidement vers la maison de mon amie. Même si j’y suis déjà venue, sa maison m’impressionne toujours. Le quartier doit y être pour quelque chose, mais elle est vraiment jolie. Je pousse le portail et le referme derrière moi, puis m’avance jusqu’à la porte. Pas de voiture, donc ses parents ne sont peut-être pas là ? J’espère que c’est Tessa qui va ouvrir en tout cas, c’est stressant de se retrouver face à des inconnus. Je pose mon doigt sur la sonnette et appuie, puis me recule d’un ou deux pas. La porte ne s’ouvre pas longtemps après et je fais face à Tessa.

« Salut Sasa ! Je suis pas trop en avance ? Ta famille est là ? J’ai ramené une petite fournée de cookies ! » lui dis-je avec un grand sourire.

Je baisse un peu la tête et aperçoit le chaton au creux de ses bras.

« Ohhhh Ghost ! Toujours aussi mignon et fluffy toi hein ? Qu’est ce qu’il grandit vite ! » dis-je en lui gratouillant la tête et en me redressant vers Tessa.

Je parle trop. Beaucoup trop. Laisse parler Tessa Meyu, chut.

« Comment tu vas toi ? »
Voilà, fallait commencer par là ! Maintenant, on se calme et on laisse parler l’anglaise ! Je croise juste les doigts pour qu’elle ne me retourne pas la question avec un air de « Je vois très bien que ça va pas Meyu » comme elle sait si bien les faire… Mais elle a pas l’air en forme non plus, je sais pas, j’me fais peut-être des idées..
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou


Dernière édition par Meyuki Harada le Mar 3 Avr 2018 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Ven 26 Jan 2018 - 16:08

Ghost dans les bras, je le caresse pour qu'il reste sage le temps que je finisse de descendre les escaliers. La sonnerie de la porte l'a rendu un peu nerveux alors j'essaie de le calmer pour éviter qu'il s'enfuit dès que j'ouvrirais la porte.

J'ouvre la porte sur une Meyuki toute souriante, l'air d'être contente d'être là. Ça me fait plaisir et son sourire est contagieux. Cependant, je n'ai pas le temps de la saluer qu'elle me dit:

« Salut Sasa ! Je suis pas trop en avance ? Ta famille est là ? J’ai ramené une petite fournée de cookies ! »

Des cookies! Trop cool! Je crois qu'on peut voir des petites étoiles dans mes yeux à l'évocation des cookies. Pour la seconde fois, j'essaie d'en placer une mais sans succès. Son regard s'est posé sur Ghost et elle enchaîne:

« Ohhhh Ghost ! Toujours aussi mignon et fluffy toi hein ? Qu’est ce qu’il grandit vite ! »

Ghost a l'air d'apprécier son gratouillage parce qu'il se met presque toute de suite à ronronner. Mais il est trop chou mon chat je vous le dis!

« Comment tu vas toi ? » finit-elle par me demander en se redressant. Je recule un peu avant de lui dire:

« Ça peut aller mais toi, tu vas avoir froid à rester dehors. Entre. »

Je la laisse entrer dans la maison et ferme la porte derrière elle. Je peux répondre au reste de ses questions maintenant:

« Mes parents viennent de partir, je ne pense pas qu'ils seront là avant un bon minuit. Et oui, je suis d'accord, il grandit trop vite mais ses poils poussent encore plus vite, j'ai peur qu'il disparaisse dedans si ça continue! » dis-je en riant un peu. « J'ai prévu des trucs à grignoter pour un régiment mais tes cookies sont toujours bienvenue! »

Je dépose Ghost par terre et enchaîne:

« Et sinon, à part le fait que je suis interdite de sortie les week-ends, sauf pour les courses, ça peut aller comme je le disais. Et toi? Tu as l'air plus en forme qu'avant la rentrée on dirait! »

Honteuse tactique de diversion pour éviter qu'on s'attarde sur moi. J'aurais aussi pu gagater sur le fait que Ghost, curieux, est en train de se frotter contre le parapluie mouillé qu'elle vient de poser mais je pense que ça aurait été trop évident comme changement de sujet.
Tout en parlant, je me dirige vers la droite pour qu'on puisse s'installer tranquillement dans le canapé du salon. Technique de fuite ultime. Maintenant, j'espère qu'elle va pas me faire la même chose parce que je vais vite tombé à court d'idées…



---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Jeu 1 Fév 2018 - 15:01

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour

se remonter le moral... ou pas ♫

Je retire ma main des poils tout doux et blancs de Ghost, puis fais quelques pas en avant pour entrer suite à l'invitation de mon amie. Je pose mon parapluie par terre, essayant de le mettre à un endroit où ça ne dégoulinera pas trop, puis retire ma veste pour la poser sur le porte manteau.

Mes parents viennent de partir, je ne pense pas qu'ils seront là avant un bon minuit. Et oui, je suis d'accord, il grandit trop vite mais ses poils poussent encore plus vite, j'ai peur qu'il disparaisse dedans si ça continue!

« On a la maison pour nous alors, essayons de pas faire de bêtises haha! C'est plus une boule de poil qui ronronne en effet, mais il est tellement chou, on peut pas ne pas l'aimer !»

Je me passe la langue sur la lèvre en l'entendant parler de trucs à grignoter et me frotte les mains, j'ai déja faim ! Je suis Tessa dans le salon inconsciemment, prise dans la discussion et bloque sur une partie de sa phrase. Privée de sortie ? Comment ça "privée de sortie" ? Tessa punie c'est pas possible ! Je m'arrête devant le canapé et pose mon sac à dos par terre, puis regarde Tessa en plissant les yeux, poings sur les hanches.

« Ca va mieux oui... mais toi punie ? Qu'est ce que t'as fait ? J'ai du mal a y croire... »

Je m'accroupie pour ouvrir mon sac histoire de sortir la boite remplie de cookies faits ce matin. J'évite pas du tout la question qu'elle m'a posée, j'ai répondu ! Briévement, court et conscis, mais j'ai répondu, héhé! Et puis je veux tout savoir sur l'histoire de sa punition. j'ai du mal a imaginer Tessa faire des bêtises assez grosses pour se faire priver de sortie... en plus elle a pas l'air d'avoir le moral à fond, parler lui fera surement du bien. Je pose les cookies sur la table basse et m'asseoit sur le canapé, tapotant la place à côté de moi.

«  Dis moi tout délinquante, et seulement après on regardera des films ! C'est ma condition. »

Je croise les bras pour approuver mes dire et montrer que je n'en démordrait pas. Je veux savoir et Tessa sait que je peux être très tenace quand je veux.
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou


Dernière édition par Meyuki Harada le Mar 3 Avr 2018 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Jeu 1 Fév 2018 - 23:15

Je souris quand elle dit qu'on doit essayer de ne pas faire des bêtises. Je crois que j'en entendrais parler longtemps si ça arrivait et ça me donne pas du tout envie de tenter l'expérience. Pour ce qui est de Ghost, je ne peux être que d'accord avec elle! Il est tellement chou comment on pourrait lui résister? Moi, j'en suis incapable en tout cas. Heureusement que ce n'est pas un chien sinon j'aurais dû l'emmener à des cours de dressage!

J'allais m'asseoir sur le canapé quand elle me réponds, ce qui me fait rester debout.

« Ca va mieux oui... mais toi punie ? Qu'est ce que t'as fait ? J'ai du mal a y croire... »

Elle me regarde avec les yeux plissés et les mains sur les hanches. Parfaite imitation de ma mère quand elle m'a "confronté". Je me retiens de rire et hausse les épaules sans répondre. Ghost pointe le bout de son nez dans le salon au moment où elle sort la boite à cookie de son sac. Il s'approche à pas furtif du canapé et vient sentir les paquets de chips sous la table.

« Dis moi tout délinquante, et seulement après on regardera des films ! C'est ma condition. » dit-elle en m'invitant à m'asseoir les bras croisés.

« Bon, si tu insistes. »

Je récupère Ghost avant qu'il mette son nez à l'intérieur des paquets de chips et m'installe à côté d'elle.

« Tu sais que je suis retourner à la maison familial à Londres pour les vacances? En fait, c'était surtout pour fêter mon anniversaire avec mon frère William. »

Je soupire en luttant un peu contre Ghost qui essaye de s'échapper de mes mains, surement pour grignoter.

« Il a organisé une super soirée via un party-planner et comme la plupart des gens sont dans la tranche d'âge des vingt à trente ans, il y avait de l'alcool. »

Ghost parvient à s'échapper et avec lui ma distraction pour éviter de parler de la suite. Je soupire encore et ajoute:

« Il y avait beaucoup d'alcool et je me suis laissée emportée. Un peu trop… Bref, j'ai eu une grosse gueule de bois le lendemain et je ne sais pas comment mes parents l'ont appris! »

Je lève les yeux au ciel et en agitant les bras. Je n'en reviens toujours pas d'ailleurs! Qui a osé vendre la mèche?! Je croise les bras et fini en disant:

« Alors, ils ont décidé de me punir. Ce qui est complètement ridicule! Ce n'est pas de ma faute si il y avait de l'alcool! Si tu veux mon avis, le seul qui devrait recevoir le blâme, c'est mon frère pour avoir laisser sa sœur boire plus que de raison! »

Mon ton est boudeur et légèrement mauvais. Je trouve la situation parfaitement injuste et je suis encore un peu en colère contre leur décision ridicule.

« Comme si je n'avais que ça à penser ces derniers jours! »

Oh mince… la dernière phrase est sortie toute seule dans mon emportement. Curieuse comme elle, je pense qu'elle va essayer d'en savoir plus et il faut que je changes de sujet le plus vite possible.

« Voilà toute l'histoire, ce n'est pas grand-chose, c'est juste agaçant! Satisfaite madame la policière? » dis-je en me calant bien le dos contre le dossier du canapé et la regardant de biais. Qu'elle ne pense pas que je n'ai pas remarquer sa demi-réponse là! On me la fait pas à moi! Alors dès que j'aurais l'occasion, je relancerais le sujet.



---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Ven 23 Mar 2018 - 11:07

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour

se remonter le moral... ou pas ♫

Bon, si tu insistes.

Moi ? Insister ? Noooooon. Allez vide ton sac miss Yorke !
J’écoute mon amie pendant sa petite histoire, souriant en voyant Ghost lutter pour aller renifler la nourriture étalée devant nous. Tessa était effectivement repartie en Angleterre pendant les vacances, on ne s’était pas vues pendant ces deux semaines et elle m’avait manquée, mais il est logique qu’elle retourne voir sa famille et ses amis la bas. Je donnerai tout pour aller passer quelques jours en France, ça me manque aussi parfois.

Je caresse Ghost, écoutant avec attention la suite. Soirée avec de l’alcool… Ca me rappelle vaguement l’anniversaire de Yukiko, même si c’était assez sage, les parents n’avaient pas tellement apprécié que leurs bouteilles soient sorties sans permission . Cela m’avait valu quelques jours de travail au restaurant pour dépanner certains week-end, j’en avais pris l’entière responsabilité, après tout c’est moi qui avait proposé et laissé faire. Ce qui m’intrigue dans son récit, c’est sa façon d’écourter l’histoire au moment où ca devenait interessant ! Trop laissée emporter… Mais qu’est ce que tu as bien pu faire Tessa ?

«Alors, ils ont décidé de me punir. Ce qui est complètement ridicule! Ce n'est pas de ma faute si il y avait de l'alcool! Si tu veux mon avis, le seul qui devrait recevoir le blâme, c'est mon frère pour avoir laisser sa sœur boire plus que de raison! »
 
« Les parents.. Ils ont un sixième sens pour détecter les faux pas ! Mais une gueule de bois aussi grosse que tu le laisse entendre, ils ont dû le remarquer sûrement haha. Je ne veux pas prendre partie, mais dans un sens c’est toi qui t’es servie et pas ton frère qui a tenu le verre pour te faire boire ma grande ! Tout le monde est un peu coupable sans vraiment l’être, après tout un anniversaire ça se fête à fond !»

Je pense qu’elle n’appréciera pas trop mais après tout c’est vrai non ? Mais je ne m’en fais pas trop, elle me connaît bien maintenant et elle sait que je ne dis pas ça méchamment. J’allais me servir dans les chips sur la table mais la dernière phrase soufflée par Tessa me fait m’arrêter en route, tourner la tête vers elle et hausser un sourcil d’un air inquisiteur. Mon amie m’annonce la fin de son récit comme pour s’en débarasser, ce qui m’arrache un sourire :

«  Madame la policière est presque satisfaite… Tu laisses quelques zones de flou qui m’intriguent ! Trop bu... au point de faire des choses que tu regrettes ? »

Je plisse les yeux en faisant la moue, presque suppliante. Allez Tessa, t’as bientôt finie de raconter et on pourra enfin regarder le film ! J’attrape le paquet de chips qui me fait de l’oeil, l’ouvre et le tend à la brunette. De quoi faire passer la pilule, haha.

«  Et qu’est ce qui te trotte en tête pour être aussi perdue dans tes pensées ? Hm ? »
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou


Dernière édition par Meyuki Harada le Mar 3 Avr 2018 - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Ven 23 Mar 2018 - 16:51

Elle me dit que ce n'est pas Will qui m'a servi les verres et que c'est de un de ma faute toute de même. Mouais. Je ne suis pas convaincue. Dans le fond, elle a parfaitement raison, je le sais très bien mais je ne suis pas prête à l'accepter. Moi, je dis, à la base, c'était la faute de mes grands-parents voilà! Avec leur idée de merde!

Ghost profite qu'il n'est plus retenu pour mettre son nez dans un paquet de chips, j'allais me redresser pour le récupéré de force quand Meyuki dit:

« Madame la policière est presque satisfaite… Tu laisses quelques zones de flou qui m’intriguent ! Trop bu... au point de faire des choses que tu regrettes ? »

A cette question, je me fige complétement. Heureusement qu'elle me voit de profil parce que je crois que si elle était en face de moi, je serais devenue rouge tomate, là je dois être devenue un peu plus pâle que d'habitude. Je fixe mon regard sur Ghost et me lève pour le récupéré.

"Oui, on peut dire ça."

Malgré sa voix suppliante, je n'ajoute rien et me rassoit avec Ghost dans les bras.

« Et qu’est ce qui te trotte en tête pour être aussi perdue dans tes pensées ? Hm ? »

D'un main je retiens Ghost et de l'autre je prends la télécommande de la télé. J'ai déjà mit le film dans le lecteur, il n'y a plus qu'à lancer.

"Et si on regardait le film et on en reparle après?"

J'attends qu'elle accepte pour lancer le film et enfin prendre un ou deux chips dans le paquet qu'elle me tend. Je ne compte pas du tout reprendre cette conversation après le film mais soit. Elle ne le sait pas encore ça. De toute façon, je compte sur "La Vérité Toute crue" pour faire diversion! Hahah!

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Mar 3 Avr 2018 - 14:48

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour

se remonter le moral... ou pas ♫

On peut dire ça. Mais t’en dis trop ou pas assez la Tessa ! Comment ça « on peut dire ça » ?! T’as fait une bêtise ? PLUSIEURS ??? Mais qu’est ce que tu as fait ? HEIN ? J’ai beau supplier, je comprends bien qu’elle ne dira rien de plus. En tout cas, pas maintenant. Compte sur moi Tessa, huhu. J’essaye une autre approche, vu qu’elle était un peu tête en l’air cette semaine, c’est peut-être lié. J’accentue ma question d’un « hm ?? » inquisiteur mais je crois que c’est peine perdue. Ghost entre les bras et télécommande en main, je crois que notre discussion sur le sujet s’arrête maintenant.

«  Madame la policière est presque satisfaite… Tu laisses quelques zones de flou qui m’intriguent ! Trop bu... au point de faire des choses que tu regrettes ? »

Et si on regardait le film et on en reparle après?

« Bon… ok...» dis-je en faisant la moue.

J’attrape la pochette du DVD et la regarde pendant que Tessa lance le film. Katherine Heigl a fait tellement de comédies romantiques qu’il m’est impsosible de ne pas la connaître, en plus de son rôle dans Grey’s anatomy. Et Gerard Butler, aaaaah quel Léonidas il fait dans 300 ! Il joue trop bien ! Je l’ai vu dans d’autrees films aussi mais bon, là c’est un film que je ne connais pas. L’abominable vérité, ou La vérité toute crue selon la traduction. Ca tombe bien, c’est ce que je compte entendre ce soir Tessa, la vérité !

Je souris, repose la pochette et attrape de quoi grignoter sur la table, avec mon verre dans l’autre main puis m’installe confortablement dans le fauteuil. La musique du début est super connue, Katie Perry je crois ? Je fredonne en faisant du yaourt vu que je ne sais pas chanter autrement que comme une casserole, et que l’anglais et moi ça fait deux. « You’re hot and you’re cold nananananaaaa » Enfin, je le fais pas longtemps, parce que sinon Tessa va en avoir vite marre, haha. Le film commence en plus ! Wow... ils sont crus dès le début, le vif du sujet je suppose comme le titre le suggère haha.

«  »Affronter le chaos et lui dire va te faire voir », comme elle dit, c’est une bonne façon d’affronter les choses tu crois ? » dis-je sans vraiment attendre de réponse.

La situation a l’air délicate, si Abby se ressaisit pas son émission va crouler, faut qu’elle se bouge ! Le petit passage dans la salle de bains me fait rire, imprimer un profil c’est un peu exagéré non ? Rohlala elle est un peu embetante avec l’eau, et en plus elle lui cite son profil ? MAIS ELLE L’A PRIS AVEC ELLE EN PLUS ? Et … Une recherche détaillée ? Je me facepalme et regarde Tessa

«  »Oh mon dieu… et en plus une liste de sujet sur lesquels discuter… Dis moi que c'est pas vrai... »
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Mer 4 Avr 2018 - 16:44

J'essaie de restée impassible devant son regard suppliant. Laisse tomber Meyu, j'ai déjà eu assez honte de tout raconter à Keitô, je ne suis pas prête de recommencer. Elle accepte que je lance le film en faisant la moue. Boude temps que tu veux, je ne changerais pas d'avis! Le film lancé, je repose la télécommande et me cale bien dans le fond du canapé pour être installée confortablement. Ghost finit par se calmer et s'installe sur mes jambes. Je suis contente parce que je ne voyais pas lutter contre lui tout le long du film.

La musique commence et Meyuki commence à fredonner. J'avais oublier ce détail qui me fait sourire. Je n'ose pas imaginer ce que ça donne devant un film de Disney! L'émission de cuisine a l'air très très nulle, ça me donne même pas envie de regarder à la télé...

"« Affronter le chaos et lui dire va te faire voir », comme elle dit, c’est une bonne façon d’affronter les choses tu crois ?"

"Hmpf je ne sais pas. Peut-être."

Je lui répondu même si elle n'attendait pas de réponse. Moi, je préfère éviter le chaos pour être tranquille alors, je ne suis pas très qualifiée pour répondre.

La pauvre qui galère a tenir son émission à flot. Je la plains vraiment! Quand sa collègue parle d'ossature, je crains la suite et je ne suis pas déçue:

"Enfant symétrique? N'importe quoi!" répète-je en ricanant.

Bon, c'est vrai que la beauté est relative, il parait qu'on pense de quelqu'un qui est beau uniquement selon des critères géométriques, la position des yeux, du nez etc. En tant que dessinatrice, je suis bien placée pour le savoir mais quand même! Je me sers vite fait du thé pêche froid pendant la coupure de scène et me replace comme avant.

Viens l'heure du rendez-vous et j'écoute la description qu'elle donne de son "copain". 1m70? Woh, il fait ma taille. C'est petit pour un homme! Quoique... ici au Japon, ils sont tous petit alors... non mais attendez elle sort son profil de son sac?! Wtf? A un dîner romantique? Si je n'avais pas mon verre de thé glacé dans la main, je crois que j'aurais imiter Meyuki avec son facepalm.

«Oh mon dieu… et en plus une liste de sujet sur lesquels discuter… Dis moi que c'est pas vrai... »

"J'en reviens pas non plus! J'ai jamais vraiment été à un rendez-vous amoureux mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée!"

Et notre consternation continue quand elle dit: "vous avez déjà 9 des qualités principale sur les 10."

"Whaaat"

Heureusement, on n'a pas la suite et on passe sur le moment où elle rentre chez elle. Elle est accueillie par son chat et je trouve ça un peu triste. Puis, elle monte dans sa chambre et on connait la raison du titre. Le deuxième acteur principal dit le nom de son émission qui est le nom du film. Bon, ben, je sais déjà comment ça va finir ce film! Je souris quand je vois qu'elle a tous les bouquins qu'il jette à la poubelle. Par contre, mon sourire s'efface vite quand il dit que les hommes sont simple. Ce n'est pas vrai! Mais merde... c'est qui ce gros macho?! Je crois que je dois faire la même tête que l'actrice là.

"Non mais il est sérieux ce type?"

Il continue et il est juste horrible! Abby prends le téléphone et appelle l'émission. Elle commence à débiter les qualités de son homme idéal j'ai l'impression. Ils continuent à se "disputer" et là, il lui dit qu'elle est laide. Là, la mâchoire m'en tombe! Ils continuent un peu à parler et il raccroche.

"Mais quel enfoiré celui-là!" dis-je en me tournant vers Meyuki pour voir sa réaction. Parce que pas possible de rester impassible devant ça!



---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Dim 29 Avr 2018 - 17:15

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour

se remonter le moral... ou pas ♫

J'en reviens pas non plus! J'ai jamais vraiment été à un rendez-vous amoureux mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée!

Le seul rendez vous auquel j’ai été, c’était celui avec Kyoya sur la plage pour l’Hatsuhinode, et pas de liste en tout cas. Un simple piquenique sur la plage devant le lever de soleil, en parlant d’un peu de tout et rien pour détendre l’atmosphère avant de se jeter à l’eau au sens littéral du terme. Il lui avait fallu un peu de courage pour le faire, et m’en avait fallu un peu plus encore pour lui rendre la pareille. Mon visage se tort un peu en y repensant, meme si le souvenir n’est pas désagréable à la base mais c’est la personne en question que je ne veux pas avoir en tête. Je rigole quand Tessa s’offusque pour le checking complet du mec avec qui le rendez vous a lieu, la soirée va être sympa je le sens. Abby rentre enfin chez elle, accueillie par son chat et mon regard se tourne aussitôt vers Ghost puis Tessa elle-même.

« J’espère qu’il ne sera pas le seul à t’accueillir plus tard Tessa !»

Je lui fait un grand sourire « innocent » puis me tourne vers la télé. Elle sait que j’aime bien la taquiner en lui disant « et lui il t’interesse pas ? Et celui là ? », pas pour la caser absolument mais surtout pour l’embêter. Et vu que ça fonctionne, eh bien je continue ! Et puis faut avouer qu’elle est jolie et qu’elle irait bien avec certains garçons, j’aime bien imaginer des gens ensemble. Le ship, ca me connaît ! Je regarde trop de séries et compagnie je crois.
Ohh, alors le titre du film c’est le titre de l’émission de l’autre acteur principal. Hm… C’est pas anodin, ça l’est jamais dans les films ! Obligé qu’il se passe un truc entre ces deux-là du coup. J’en suis quasi certaine.

Non mais il est sérieux ce type?

«  Les hommes sont simples ?! Et puis quoi encore ??? Grosse blague pfff»

Je croise les bras et me laisse tomber contre le dossier du canapé en soupirant. Si les hommes étaient vraiment simples, ça se saurait et on aurait qu’à claquer des doigts pour leur faire comprendre ce qu’on veut leur dire, mais non. Ils comprennent toujours tout de travers et voient le mal ou il n’y en a pas. Tsss.

«  Nandato ?! »

Dans le genre pas la langue dans sa poche, sous entendus peu catholique et compagnie… Un vrai enfoiré le mec du film. Je suis autant révoltée par Tessa, et la conversation telephonique avec abby n’aide pas. Il lui dit qu’elle est laide juste pour ça ? Pffff, gros nul.

Mais quel enfoiré celui-là!

«  Ma parole, il est vraiment culotté ! Les hommes sont simples nianiania, et puis quoi encore ? Et t’as vu sa façon de parler et son comportement ? On dirait Brian en pire ! »

Par contre y’a un truc que j’ai pas compris plus tôt, et si je demande pas je vais oublier.

«  Ca voulait dire quoi au fait Tessa la « pipe » et qu’il avale le chamallow après? »

Je mange quelques chips et boit une gorgée d’ice tea, alors que la scène se termine, puis me tourne vers l’Anglaise qui semble réfléchir à la réponse qu’elle va me donner, devenant un peu rouge au passage.
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou


Dernière édition par Meyuki Harada le Mer 5 Déc 2018 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Mar 15 Mai 2018 - 20:25

« J’espère qu’il ne sera pas le seul à t’accueillir plus tard Tessa ! »  me dit Meyuki pendant la scène là où Abby est accueilli par son chat. Phrase dite avec un grand sourire. Je fais semblant de rien et de toute façon, ça me dérangerait pas vraiment si ça arrivait!

Ce qui me rassure, c'est que Meyuki est aussi choquée que moi par la discussion qu'ils ont tous les deux. Quand je vois sa réflexion sur le fait que les hommes sont simple, je me dis que peut-être son humeur du moment est due à un homme? Hum à creuser.

«  Ma parole, il est vraiment culotté ! Les hommes sont simples nianiania, et puis quoi encore ? Et t’as vu sa façon de parler et son comportement ? On dirait Brian en pire ! »

J'approuve complétement ses dires. Je ne connais pas tant que ça Brian mais ça colle bien au personnage.

«  Ca voulait dire quoi au fait Tessa la « pipe » et qu’il avale le chamallow après? »

A sa question, je me décompose un peu. Elle veut vraiment que je réponde à sa question là?

"Eh bien euh..."

Non, je ne peux pas faire ça.

"Euh c'est un préliminaire. Voilà."

Je crois que je deviens rouge tomate à la fin de ma phrase.

"Regarde sur le net ou dans un bouquin? Tu seras mieux informée."

Elle risque d'être traumatisée à vie mais tant pis! Elle n'a jamais eu l'éducation à la sexualité à l'école? Pourtant elle a été à l'école en France! Elle devrait le savoir à son âge quand même... Mon embarras passe très vite avec la suite du film. Abby a une réunion au travail et elle apprends que le sale type sera le nouvel invité de son émission. Et voilà ce fameux mec qui se ramène à la réunion.

"Oh mais quel imbécile!" dis-je quand il dit qu'il aime avoir une femme au-dessus de lui. Pff ça promets cette collaboration! J'approuve d'un signe de tête quand elle dit qu'elle veut qu'il finisse en tas de cendre. Il le mérite avec ses conneries misogynes! La nouvelle émission commence et je crains le pire pour la suite. Quelque chose me dit que ça va être mémorable... En tout cas, je suis d'accord avec Georgia sur le fait qu'il ne s'est jamais fait aimé.

"Je suis d'accord!"

Par contre, avec son commentaire, je sens que ça va partir en vrille!

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Mar 27 Nov 2018 - 23:08

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour

se remonter le moral... ou pas ♫

« Hum... Mouais j’irai voir Yukiko ou j’irai sur internet ! Si ça parle de chamallow ça peut être qu’une bonne chose, non ?! »

On continue de regarder le film et on déchante quand, le lendemain, Abby découvre que le fameux misogyne arrive dans son émission en tant que nouvel animateur, et avec sa propre chronique. Et puis c’est quoi cette remarque-là « j’aime bien avoir une femme au-dessus de moi » pffff ! Tessa et moi on approuve totalement la réaction d’Abby. Non mais quel culot ! L’émission démarre, on s’attend au pire… Bouche bée, je regarde l’émission défiler et les réactions de Georgia qui déchante de plus en plus. Mike pousse son mari à prendre les choses en main et je pars en fou rire quand vient le moment où il lui saute dessus pour lui rouler un patin.

« Laisse-moi être un homme, nan mais sérieux ? HAHAHA !! »

Je tombe contre le dossier du fauteuil en riant aux éclats, Tessa se facepalm à coté en riant elle aussi. On rigole un bon moment et le film continue. Le répondeur de Mike est plein de message tendancieux, je suis sûre que Brian doit avoir les mêmes sur le sien ! De son côté, Abby passe sa soirée chez elle quand son chat part s’aventurer dans un arbre. Elle se décide à grimper pour aller le chercher quand elle se rend compte que son voisin d’en face est torse-nu et bien dessiné…

« Hey Tessa ! Tu crois que ce petit Ghost te trouvera un voisin à ton goût lui aussi ?  »

Je lui lance un petit regard et sourire mesquin puis rigole en regardant la suite. Je crois qu’a sa place je serai morte de honte ! Le pauvre qui perd sa serviette et se retrouve nu devant elle alors qu’ils ne se connaissent même pas ! Ça me fait penser au karaté tiens, heureusement que certains n’ont pas la lubie de se balader torse nu en sortant des vestiaires… Pfou !  Je me racle la gorge pour chasser cette pensée de ma tête et me replonge dans le film. Abby explique à Mike qu’elle a trouvé quelqu’un qui correspond à « l’homme parfait » selon elle, et ils passent un marché. Si elle suit ses conseils et qu’elle arrive à avoir une relation sérieuse avec lui, Mike lui donne sa démission. Il est tellement sûr de gagner…. Allez Abby, tu ne perds rien en essayant !!!! Je me fais une petite liste mentale, on ne sait jamais hein…

« Ne jamais critiquer un homme »

« Rire à ses blagues »

« Les hommes sont visuels » du coup faut avoir un bon look mais je n’ai pas envie de changer moi, surtout pour m’habiller plus vulgairement, non merci !

Voyons voir la suite …
« Eviter de gaspiller sa salive, les hommes n’écoutent pas les problèmes qu’on leur raconte » Oui bah ils sont pas tous comme ça, heureusement !

« Avoir les cheveux longs »…

« Avoir les cheveux longs ? Pourquoi ils voudraient s’agripper à nos cheveux ????! » dis-je à Tessa en ne comprenant rien à ce qu’il veut dire par là.

« Etre la sainte et la pécheresse : repousser avec indifférence et attirer, lui en mettre plein la vue et le faire souffrir »
...Mais c’est pas du tout mon genre ça, si faut être méchante et garce pour réussir à avoir quelqu’un qui nous aime, je préfère dire non tout de suite et aller en couvent ! Non mais sérieusement, j’espère que les garçons ne sont pas tous comme ça !

« C’est peut-être le genre de fille que Brian ou Kael mettent dans leur lit, vu leur côté vulgaire et sans prendre de gant, je ne les vois pas apprécier des filles simples et gentilles. Kyoya c’est pareil, au final je suis sûre que c’est pour ce genre de chose qu’il m’a quittée : trop simple, trop prude etc… Cependant je suis sûre qu’il y a des mecs bien ! Que Jed par exemple, est pas du tout comme ces trois-là ! »

Merde, j’ai dit ça tout haut ?!!!!

« Enfin, fait pas attention, c’est juste des exemples hahaha… »

MERDE j’aurai du me taire au lieu de penser tout haut !!!!! Je pousse Tessa en riant et reporte vite son attention sur le film ! Il est maintenant temps qu’Abby mette tout ça en pratique, et ça tombe bien parce qu’elle a rendez-vous avec Colin !! J’espère qu’elle ne se fera pas griller pour l’oreillette avec Mike qui lui murmure quoi faire … Ouch, ça commence mal ! Elle dit un truc qu’il fallait pas mais elle arrive à se rattraper et il lui offre un hotdog, bien joué héhé ! Mais… pourquoi il dit ça Mike ?

« Heum… Tessa ? C’est quoi le délire avec le hot dog ? Pourquoi il rigole ? C’est encore un truc tendancieux, c’est ça ? »

C’est pas possible, y’en a pour chaque repas ou quoi ??

« Tu n’as pas voulu m’expliquer tout à l’heure mais tu peux m’expliquer au moins celle-là ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou


Dernière édition par Meyuki Harada le Mer 5 Déc 2018 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Mer 28 Nov 2018 - 17:45

Je risque presque de m'étouffer quand elle suit mon conseil et me dit qu'elle va demander à Yukiko. Bah bien sûr... pourquoi j'ai pas pensé avant à redirigé Meyu vers sa grande-sœur hein? peut-être parce qu'elle a à peine un an de plus que moi? Hmm bref.

Le film continue et je suis partagée entre rire et choc à chaque fois. Enfin, choc... plutôt le facepalm tellement c'est aberrant le comportement de l'autre là.

« Hey Tessa ! Tu crois que ce petit Ghost te trouvera un voisin à ton goût lui aussi ?  »

"Pffftt"

J'explose de rire parce que je m'attendais pas à ce qu'elle me pose cette question. Ça serait drôle en effet.

"Peu de chance que ça arrive." dis-je en reprenant tant bien que mal mon sérieux.

Les scènes se succèdent et la bouffe commence à diminuer sérieusement aussi. Je passe un bon moment et je commence à me dire que choisir ce film était une bonne idée! La liste qu'il fait pour la conseiller un peu désolante et je n'arrive pas à la prendre vraiment au sérieux, ça me semble un peu trop aberrant.

« Avoir les cheveux longs ? Pourquoi ils voudraient s’agripper à nos cheveux ????! »

Meyuki... pourquoi tu me fais ça? Je la regarde pour voir si elle est sérieuse et apparemment oui. Je soupire et réponds:

"Je suppose que c'est plus excitant comme ça? J'en sais rien moi, je ne suis pas un mec!"

Et puis, je n'ai pas envie de tout d'expliquer plus que ça. Après, faudrait que je lui dise comment je le sais et il est hors de question d'aborder le sujet. Heureusement pour moi, elle change de sujet toute seule. Mais what? Je quitte la télé des yeux pour la dévisager. Qu'est-ce que Brian ou ce Kael ont à faire dans l'histoire?

«...Kyoya c’est pareil, au final je suis sûre que c’est pour ce genre de chose qu’il m’a quittée : trop simple, trop prude etc… Cependant je suis sûre qu’il y a des mecs bien ! Que Jed par exemple, est pas du tout comme ces trois-là ! »

QUOIIIII? Kyoya l'a quittée? mais... mais... J'en suis presque bouche bée... Woh! Moi qui pensait avoir des secrets, Meyuki, elle me bat à plate couture! Du coup, avec toutes ses infos, je comprends mieux son malaise des dernières semaines. Par contre, j'ai complétement perdu le fil du film et un million de questions germent dans mon esprit. Je n'ai pas le temps de les poser parce qu'elle ré-enchaine en rigolant, tentative évidente de changer de sujet. Bon... je laisse passer pour le moment, on en reparlera après le film.

"Bien sûr qu'il y a des mecs bien dans ce monde, heureusement pour nous."

Je reporte mon attention sur le film pour éviter de penser à la personne qui est apparue directement dans mon esprit en disant ça.

Et omg... la scène du match de base-ball me fait bien penser à autre chose. J'ai presque la même réaction qu'Abby quand il parle du hot-dog. Non mais... wtf!

« Heum… Tessa ? C’est quoi le délire avec le hot dog ? Pourquoi il rigole ? C’est encore un truc tendancieux, c’est ça ? »

Non non et non... suis-je devenue une encyclopédie de l'école de la vie soudainement ou quoi? Pourquoi faut-il que mes amies soient aussi naïves?! En voyant leurs innocences, j'ai presque l'impression d'être une débauchée alors que je suis presque aussi innocente qu'elle!

« Tu n’as pas voulu m’expliquer tout à l’heure mais tu peux m’expliquer au moins celle-là ? »

Un gros soupir m'échappe et je la regarde un peu désabusée. Je mets le film en pause et je cherche le meilleur moyen de lui expliquer.



Maintenant que la minute explication est passée, je remets en route le film en essayant d'ignorer que je dois être rouge comme une tomate avec ce que je viens de dire...

En tout cas, Meyuki est incrédule par rapport à ma réponse et ne semble pas comprendre ce que je veux dire par "toute à l'heure" et puis ça lui revient et je suis bien contente que mes parents ne soient pas là pour l'entendre.

Chance pour moi parce qu'elle ne cherche pas plus loin et ne m'interroge plus. Pendant que moi je suis atterrée par la scène du match de baseball...
La honte!!! Je serais à sa place, je ne saurais plus où me mettre. On passe à la scène où ils rentrent chez eux et il l'embrasse. Oh mais... la tête de l'autre là... il serait pas en train de tomber amoureux d'elle?! Drama en perspective huhu.

Et oh mon dieu pour la scène avec les singes mais comment ils peuvent passer ça à la télé? S'en suis de nouveaux conseils et je suis encore partagée entre rire et désabusement... Je ne parle même pas de la scène du restaurant avec son "jouet". Par contre, un truc est clair, il tombe bien amoureux d'elle! Et le type détestable se transforme petit à petit en mec fréquentable. Ah c'est beau le pouvoir de l'amour! Par contre, elle ne semble pas s'en rendre compte. C'est triste. Je ne sais pas pourquoi mais je commence à me sentir mal à l'aise à voir ça. Si ça continue, je vais repenser à ce que je veux justement oublier pour cette soirée... Pfff pourquoi on a prit une comédie romantique déjà?


---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 1257
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Mer 5 Déc 2018 - 20:12

Rien de tel qu'une soirée pyjama pour
se remonter le moral... ou pas ♫

« J’irai pas chercher ce que c’est ce soir, mais je mangerai plus jamais de hot-dog devant un garçon je crois.. haha ! Hey détends toi Tessa, on est qu’entre nous ! Tu vas mourir de chaud si tu continue à être rouge comme ça ! »

Je pique des chips et du thé glacé sur la table avant de me réinstaller dans le canapé. La scène du restaurant me fait rougir autant que Tessa un peu plus tôt : même s’il m’a fallu un petit moment pour comprendre ce qui se passait, parce que je voulais pas lui demander encore une fois de m’expliquer un truc, j’ai quand même fini par comprendre et une fois que c’est monté au cerveau je ne savais plus DU TOUT où me mettre. LA PLS ! En plein restaurant et diner de service en plus, avec les patrons et tout !!! HO-RRI-BLE !

Le film avance pas mal et, plus ça va, plus on dirait que tout fonctionne comme Mike l’avait dit. L’autre garçon lui tombe dans les bras, ils en deviennent presque faits l’un pour l’autre mais y’a comme un petit hic au programme. Bah oui, parce que ce qui n’était pas prévu, c’est que Mike aussi tombe sous le charme d’Abby. Elle ne s’en rend pas compte et lui non plus au départ, sauf que y’a certains signes qui ne trompent pas. Viens alors le moment où Abby apprend que Mike est invité dans une autre émission, par des gens qui veulent le recruter pour cette même émission d’ailleurs. Comme un entretien en direct quoi ! manque de bol, c’est le weekend qu’elle doit passer avec Colin pour « concrétiser » leur relation. Elle décale alors son vol d’une soirée, passant alors ce soir là à chaperonner Mike à l’émission puis elle l’invite dans un bar ambiance.

« C’est dingue quand même, ils pouvaient pas se piffrer et maintenant voilà qu’ils dansent quasi collé-serrés…. Ca sent pas très bon tout ça, non ? »

Heureusement, la soirée tourne court et ils rentrent à l’hotel. Ils prennent l’ascenseur ensemble et se dise « au revoir », mais y’a comme un hic… Ils se redisent au revoir. D’une façon plus.. intense. Un vrai calin quoi. Et ce regard juste après, on dirait qu’elle va… Non faut pas qu’elle l’embrasse, c’est toujours une mauvaise idée d’embrasser un mec comme lui… et je dis pas ça dans le vent, sinon j’aurai pas fuit juste après que Brian m’ait embrassée.. Mauvaise idée, très mauvaise idée…

« Et merde… Fallait pas qu’elle l’embrasse !!!! Pourquoi elle a fait ça, hein ? »

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3458
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  Lun 10 Déc 2018 - 14:26

« C’est dingue quand même, ils pouvaient pas se piffrer et maintenant voilà qu’ils dansent quasi collé-serrés…. Ça sent pas très bon tout ça, non ?»

J'hausse les épaules et ne réponds pas parce que je ne sais pas trop quoi lui dire. C'est vrai que c'est dingue mais l'amour et la haine, c'est assez proche comme sentiment non? En tout cas, je suis sûre qu'ils vont pas tarder à s'embrasser. Cela n'arrive pas pendant la danse mais plus tard dans l'ascenseur...

« Et merde… Fallait pas qu’elle l’embrasse !!!! Pourquoi elle a fait ça, hein ? »

"C'est parce qu'ils commencent à tomber amoureux l'un de l'autre. L'amour, ça fait faire des drôles de trucs aux gens. Et puis, il y avait une de ces tensions entre les deux pendant la danse!"

La sonnerie de l'ascenseur retentit et Mike sort de l'ascenseur pour regagner son étage. Elle rentre et là, il y a Colin qui se pointe. Elle n'a pas l'air très contente Abby... Pendant ce temps, il y a Mike qui cherche son courage pour aller parler à Abby et il tombe sur Colin torse-nu... Et merde... mauvais timing! Il s'en va après avoir menti et elle le suit dans le couloir. Et cette scène, non non et non! Je ne suis pas d'accord! Ils sont complétement abruti ou quoi?! Ils s'aiment et ils ne se le disent pas!

Mais pourquoi ça m'énerve tellement cette histoire? C'est qu'un film! En plus, c'est une comédie romantique donc c'est évident qu'ils vont finir ensemble à la fin. Plus j'y pense et plus ça m'agace et m'attriste. Parce que ça fait un peu écho à ce qu'il s'est passé il y a si peu de temps. Je fais de mon mieux pour me retenir de craquer mais plus le film avance, plus c'est difficile. Surtout pendant la scène qui suit. Heureusement, on revient à la normale avant que je me mette à pleurer. Et oh my god le type qui remplace Mike est encore pire que lui!

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas  

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien de tel qu'une soirée pyjama pour se remonter le moral... ou pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: