Partagez | 
 

 The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Lun 5 Fév 2018 - 0:34

Déjà dimanche, plus que quelques jours avant le retour à la réalité. À date le voyage t'avais plu plus que tu ne l'aurais cru durant les premiers jours.

*Finalement, c'est mon vieil oncle qui avait raison... Bien que j'ai pas très envie de l'admettre tssss...*

Aujourd'hui au programme, il était prévu de faire une randonné pédestre en montagne. La montagne n'était pas le mont Fuji lui-même, mais plutôt le mont Kachi Kachi. Il était prévu un passage en téléphérique et pour les mauviettes de la honte, une marche à pieds avec des accompagnateurs. On aurait cru que le petit anxieux irait marcher avec les autre pouilleux et pourtant non! Pourtant il aurait pu profité de la compagnie des adultes, mais il préférait ne pas le faire. Puis le téléphérique allait tout de même doucement et il n'y avait pas d'entourloupes comme avec les manèges, de plus, ça allait plutôt lentement alors aucune raison de suivre les accompagnateurs.

*Je ne vais pas piqué la place à ceux qui ont vraiment peur. Tant que je ne suis pas avec une boule d'énergie qui fait balancer le téléphérique, il n'y a aucune raison que j'aie la trouille!*

Pensa-t-il avec une expression qui se voulait déterminé, mais on pouvait voir qu'il n'était pas aussi confiant qu'il l'aurait voulu. Il monte alors dans la téléphérique avec un autre élève. Son colocataire de chambre, mais à s'y attendre, tous les deux se tenaient tranquilles tout en gardant le silence durant l'ascension jusqu'au premier pallier.


***


Une fois que tout le monde était au même niveau, la randonné commençait. Le terrain était inégale et fallait faire attention aux petites roches. Ce qui pouvait rendre la randonné difficile pour certains et donc de ralentir et créer quelques groupes qui avaient une bonne distance entre eux. Eden allait d'un pas rapide, mais clairement distrait... L'adolescent était éblouis par la beauté forestières nipponne, il ne regardait pas tellement où il s'en allait, ni même où il mettait les pieds. Justement son instinct le secoua si bien qu'il s’aperçut qu'il faillit mettre son pieds dans une petite source. Il arrêta nette le mouvement reculant d'un pas avant d'échapper un grand soupire de soulagement.

« Ouf! Ça en était moins une!

Marmonnait-il pour lui-même dans sa langue natale. Ça aurait été idiot qu'il tombe dedans et en soit trempé! Soudainement, il regarda autour de lui et ne voyant plus de panneau d'indications, et rien de tout ça... Il sortis sa carte et tentait de la déchiffrer et se retrouver... Quelques minutes passaient et ses pensées l’assaillit violemment.

*Bon alors... c'était là qu'on se trouvait... euh non là... Finalement c'est trop haut... Hum.... Je dois probablement revenir en arrière pour retrouver le sentier... Hum... Par là! Non par là! Peut-être par là? ... Non ça ne marche pas non plus et... euh... !!! .... Oh non... Oh non! Ça y est je me suis perdu!!!! Je vais rester ici pour toujours! Ils prendront le bus tranquillement! Moi, je vais rester jusqu'à la nuit tombé et passerais la nuit ici! Peut-être même plus si on ne me retrouve pas... Attends! Peut-être que personne ne s'en sera aperçu que j'ai disparu?! Ils vont m’abandonner là, sur ces montagnes! ÇA Y EST JE VAIS MOURRIR!!!! JE ME SUIS PERDU ET JE SUIS PROBABLEMENT LE SEUL CON QUI S'EST PERDU!!!! QUEL IMBÉCILE! LA POISSE!!! JE SAVAIS QU'IL Y AURAIT UN TRUC QUI NE TOURNERAIS PAS ROND!!! OH! PART TOUS LES DIEUX! QU'EST-CE QUE JE FAIS?!?!*

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Mar 6 Fév 2018 - 5:16


De toutes les journées qu'il pouvait y avoir lors de ce voyage scolaire, la pire devait être celle du dimanche 3. C'était le jour de la randonnée au Mont Kachi Kachi. Kael était si découragé qu'il aurait pu feinter d'avoir une maladie incurable si cela avait pu lui épargner l'ascension sur cette montagne au nom débile. Mais c'était pas avec ces accompagnateurs sadiques et/ou insensibles à l'agonie qu'il allait commencer à jouer la comédie. Kael se rendit comme tout le monde à l'entrée de l'hôtel avant d'être conduit en bas du Mont. Il pouvait observer toute la distance qu'ils devraient parcourir et, n'en voyant pas le bout, il savait déjà qu'il allait passer une journée désagréable. Son humeur du jour se calquait évidemment sur ce pressentiment.

L'ascension du Mont Kachi Kachi se faisait en plusieurs étapes mais chacune d'entre elles semblait plus chiante que l'autre, au fur et à mesure qu'elles étaient expliquées. Pour accéder au premier "pallier", heureusement, pas trop d'effort. Il y avait le téléphérique. Kael ne se fit pas prier et il ne comprenait absolument pas les gens qui passaient par l'autre chemin. Tous ceux qui ne prenaient pas le téléphérique étaient vraiment cons, pensait-il. C'était se fatiguer pour rien, surtout que la randonnée suivait juste après. Pendant la montée en téléphérique, Kael remarqua la présence du petit bleuté qui lui servait de colocataire mais il n'eut rien à lui dire. Même à l'hôtel, il lui parlait vaguement.

Il ne ressentait rien pour le paysage. C'était une forêt banale pour lui. Ça changeait un peu de la vie en ville mais rien de plus. Dès que tout le monde eût été rassemblé au point Fujimidai, la randonnée commença. Kael suivait les responsables et le groupe sans se poser de question. Il pensait seulement au pallier suivant et à l'heure de la bouffe. La beauté du paysage ou le plaisir maso de souffrir avec ses potes en grimpant une montagne, très peu pour lui. Il n'avait envie de parler à personne alors il marchait silencieusement. Les cadences différaient et il ne fallut pas longtemps avant que des écarts se forment inévitablement.

Kael était parmi les groupes rapides, à l'aise et en bonne condition physique. Cependant, il eut soudain envie d'aller au petit coin pendant qu'il avançait avec son groupe. Il avertit le surveillant le plus proche puis il s'éclipsa rapidement. Il s'éloigna beaucoup, sans réellement le vouloir, surtout dans l'idée d'éviter d'attirer l'attention et d'avoir son intimité. Une fois tranquille, Kael détacha sa ceinture, dézippa son pantalon et fit ce qu'il avait à faire. Mais avant qu'il ne termine, il entendit un bruit puis une voix dans une langue bizarre. Il se retourna lentement avec un regard plus noir que la mort et il reconnut tout de suite la petite tête qui dépassait. Le gamin semblait paniqué mais soit il n'avait pas vu Kael (et l'ami s'en fichait, il comptait le démonter malgré tout), soit ça lui plaisait de mater un gars qui pisse.

« Ça va, j'te gêne pas trop au moins? »

Il remonta sa braguette, remit sa ceinture et il toisa son camarade de haut, attendant que le garçon se justifie.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Ven 9 Fév 2018 - 5:45

Alors qu'il paniquait et s'imaginait déjà le pire scénario possible, malgré son pessimisme, son désespoir le poussait malgré tout à se sortir de ce salle pétrin.

*Allons réfléchis! Que fais-t-on en premier lieu lorsqu'on se perds? Réfléchis! Réfléchis! Réfléchis!*

Eden se massait fortement les temps espérant que ça active sa mémoire et son cerveau pour lui rappeler quelques petits trucs essentiel de survis. C'est alors quand il entends un ruissellement qu'il s'en souviens de l'un d'eux! Dans ses petits geste de gamin, on peut clairement comprendre qu'il s’était quelque peu écrier "Eurêka" en langage non-verbale!

*Ah oui! C'est vrai! J'ai vu ça une fois à la télé! Première chose à faire surtout en montagne c'est de trouver une rivière, un ruisseau! Si on est perdu les cours d'eau peuvent nous aider à retrouver notre chemin et même qu'on peut s'y hydraté!*

L'adolescent se retourna vivement vers le bruit espérant trouver un ruisseau... C'était un ruisseau, certes, mais loin de tout ce qu'il pouvait s'imaginer! Il était témoin d'un ruisseau d'or ruisselant de l'anatomie de Kael... Qui plus est Kael semblait porter, pour la première fois sur son colocataire, ce regard écarlate avec une lueur de tuerie dans le regard. Eden se figea un instant... Le pauvre... Innocemment, tout ce qu'il pensait retrouver c'était un ruisseau... Certainement pas son colocataire en train de se vidé la vessie dans les bois! Son visage devins rapidement aussi cramoisie qu'une pivoine d’embarras! Bien qu'il pâlis à presque aussitôt et ce à en devenir bleu de peur réalisant qu'il se fera démonté pour avoir osé regarder alors qu'il ne savait même pas qu'il était là en premier lieu! Il tremblait si bien qu'il tomba à genoux qui ne pouvais plus le porter. Néanmoins, dans sa chute il s'était retourner dos à l'américain. Son cœur se remis à battre à la chamade de plus belle! La peur et l'embarras, semblait s'ennuyer et donc ils invitèrent la culpabilité à se joindre à la fête!

Dès que le son du "ruisseau" s'arrêta, on pouvait entendre la braguette qui se refermer et sa voix s'éleva alors qu'il s'approche du petit à pas ferme! Dans sa voix on pouvait un peu plus clairement entendre son mécontentement d'avoir été maté de manière accidentelle, certes, mais il semblerait que le jeune homme rageux n'en faisait pas plus la différence que si c'était fait exprès!

« Ça va, j'te gêne pas trop au moins? »

Eden sursauta et il n'a pas pu s'empêcher que de se préparer au pire! Alors, il croisa ses bras protégeant sa tête par réflexe défensif surtout s'il avait dans l'intention de le tabasser!

« Je... euh... Je... JE SUIS DÉSOLÉ!!! Je suis vraiment, vraiment... VRAIMENT DÉSOLÉ!!! Je ne savais pas que tu étais là! Je le jure Johnasson-senpai! Sinon je ne me serai pas retourner!!!

Balbutiait ce dernier sous la panique alors que ses pas lourds du grand costaud se rapprochaient peu à peu. Eden se permets une dernière confession avant de mourir... Enfin, c'est ce qu'il croit qu'il va arriver... Les larmes commençaient déjà à lui monté aux yeux.

« N'empêche... Je suis tout de même soulager de t'avoir retrouver... C'est sûr ça aurait été mieux autrement... Mais bon... Si tu savais... Je croyais vraiment que j'allais mourir, ici, tout seul sur cette montagne sans que personne ne le sache!

Reniflait-il tout en avalant sa salive.

« Mais bon... Si tu tiens vraiment à me tabasser pour ça, vas-y! C'est de ma faute! J'aurais pas dû virer les talons! Être à ta place, je ferais pareil Johnasson-senpai! Vas-y! Je le mérite!

Sanglotait le pauvre garçon dans ce qu'il croyait être ses dernières paroles. Faut dire que depuis qu'ils se sont rencontrer il n'a jamais adresser plus que 3 mots... Alors, s'il était pour se faire tabasser à mort, il se permit une ou deux confidence. Ses bras bien que tremblantes, chacun des muscles de son petit corps se contractait pour encaissé l'impacte! Il en fermait ses fermement ses yeux larmoyants et se préparait mentalement aux coups qui allait s'abattre sur sa petite personne d'une minute à l'autre!

*Adieu Ragnar... Adieu Natsuki-senpai... Adieu la folle! Au moins tu n'aura pas eut ma mort finalement... Adieu Rei-san... Adieu mon oncle, merci pour tout ce que tu as fais pour moi... Je serais mort pathétiquement, j'en suis désolé, mais sache que je t'aime!*

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Lun 12 Fév 2018 - 4:10


C'était très drôle parce que le voyeur en question n'était autre que le garçon qui faisait coloc avec lui à l'hôtel. Le gamin aux cheveux bleus et à l'allure de crevette. Kael ne s'attendait pas à ce qu'il se rapproche pour venir mater mais pas non plus qu'il s'effondre comme une pucelle prépubère qui n'a jamais vu de queue.

Le petit s'excusait tellement que ça en devenait gênant. Mais genre, vraiment trop. Kael n'avait jamais vu plus maso et résigné que lui dans la vie. Il n'implorait même pas pour sa vie, il lui tendait carrément le fouet. Kael le regarda avec beaucoup de pitié. Il s'approcha de lui. Il leva la jambe, posa son pied contre le torse du gamin et le poussa d'un coup. Pas trop fort, juste assez pour le renverser.

« Arrête de stresser. Je m'en fous de ta vie. »

Et il s'en foutait dans tous les sens du terme, que ce fût de la lui prendre par orgueil ou pour ce qu'il l'avait poussé à arriver jusqu'ici par inadvertance. Kael s'accroupit près de la lavette et il le regarda en levant un sourcil. Il n'hésita pas à approcher son visage du sien pour le mettre encore plus mal à l'aise.

« T'as jamais vu de b*te ou quoi. » dit-il sur un ton railleur et sans mâcher ses mots.

La réaction du garçon lui parut vraiment disproportionnée alors ça l'intriguait. Sans attendre de réelle réponse, il se redressa et contourna le bleuté. Il se faufila entre deux buissons et commença à rebrousser chemin pour retrouver le groupe. Il n'eut aucun scrupule à abandonner le garçon, même si celui-ci lui avait pourtant fait part de sa situation.




---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Lun 12 Fév 2018 - 17:29

Alors qu'il s’attendait vraiment à se faire battre pour si peu, contre toutes attentes, l'adolescent à l'allure rebelle s'approcha de lui et le fit simplement basculer vers l'arrière un léger coup de pied. S’appuyant sur son torse plat comme tout pour le faire basculer vers l'arrière. Rien de douloureux bien que en perdant l'équilibre, le bleuté avait eut le réflexe d'amortir sa chute en tombant sur ses coudes et le regarda avec cette expression encore tout effrayer et incertain... Jusqu'à ce qu'il lui dise avec un ton de je-m'en-foutisme à pleine puissance de se calmer et de pas stresser pour si peu... Son expression alors changea drastiquement, dépeignant la pure confusion clignant de ses grands yeux bleus écarquiller en à peine un quart de tour.

« E-euh?

Ensuite, il d’accroupi devant lui. Lui évitant un torticolis et se mettant à sa hauteur. Soudainement lui apparaissant moins intimidant. Bien que son expression se soit un brin plus adoucis que tout à l'heure, elle restait bien endurcis et l'adolescent aux cheveux de nacre s'approcha de très près du jeune Finlandais, suffisamment de trop près pour le rendre mal à l'aise et le faire rougir de nouveau. L'expression de Kael quoi qu'encore irrité semblait soudainement intriguer. Et c'est son haussement de sourcil grisonner qui lui a vendu la mèche. Il aurait bien reculer, mais sa remarque désobligeante qui sonnait agacé le stoppais dans la pensé de reculer.

« T'as jamais vu de b*te ou quoi?

Sa question l'étonna, certes, mais rapidement une autre émotion émergera en guise de réponse...

*Pffft! Si seulement tu savais Kael-san! Évidement que j'en ait vu! J'en possède un moi-même! Bien que c'est pas si surprenant pour un garçon... et même si la mienne est très différente de la tienne... Non! Une b*te reste une b*te bordel! Puis, toi je parie que t'as jamais vu de v*gin dans la vie hein?! Ben moi si figure toi! Et c'est sur mon propre corps que je les ait vus! Hm! Non mais!*

Eden serrait ses poing sur l'herbe, gonflait ses joues encore empourprées et fronçait des sourcil visiblement offusqué! Bien que sa moue frustrée était plus mignonne que convaincante et encore moins menaçante.

« B-bien sûr que si! C'est juste que-- ???

Alors qu'il comptait expliquer que sa réaction exagérer était par panique de se faire tabasser plus que de rester traumatisé d'avoir mater le zizi de son coloc, Kael se redressa sans même demander son reste. Eden était littéralement et figurativement sur le cul... Néanmoins ses rougeurs se fadent et la confusion reviens dominer les traits de sa bouille enfantine. Il l'observa soigneusement faire le tour de sa petite personne avant de traverser des buissons pour disparaître dans la montagne. Cependant, il n'est pas offusquer qu'il ne soit pas rester pour écouter, alors que c'est lui-même qui a poser la question en premier lieu! Même que ça faisait l'affaire du plus jeune, il n'avait pas réellement envie d'expliquer sa réaction quelque peu démesurée.

*Bon... Bah de toute façon, ce que j'allais dire c'était pas très pertinent non plus... C'était carrément sans intérêt même! Heureusement qu'il s'en fiche! Même s'il a été intriguer pendant quelques instants... J'espère que ça restera comme ça et que son élan de curiosité s'est évanouie dans son néant de je-m'en-foutisme!*

Le voyant partir, il regardait autour de lui, puis Kael qui s'enfonce dans la montagne et ne voulant pas rester planter là, seul à nouveau, ainsi que de rester un enfant perdu, il se dépêcha de se redresser et de le rattraper avant de le perdre de vu! Ne perdant pas une seconde de plus avant de le perdre de vu, il s'élança à sa poursuite lui fonçant dessus! Il n'avais même pas prévenu son arriver en criant un "attendez-moi!". De toute évidence, il était aller trop vite et n'a pas eut le temps de freiner son élan, c'est pourquoi il l'a heurté.

Au moins, petite crevette qu'il était et bâtis comme l'adolescent aux allures de délinquant était, il n'a pas du sentir grand chose. Sauf si ça lui avait fait perdre l'équilibre tellement il lui avait foncé dedans à vitesse grand V... La douce crevette se frottait le front en grommelant un peu. Bien que peut importe ce qu'il en adviendrait c'est pas longtemps après que les oreilles de son aîné se feraient assaillir de ses excuses incessant, prononcé à la même vitesse nerveuse qu'il a couru.

« Hum... d-d-dé... Encore désoler! Vraiment, vraiment désolé! Je voulais pas trainer à l'arrière... et... et... Je suis désolé!!! Euh... Je... euh... T-t-tu peux me raccompagner jusqu'au groupe? S'il te plait? Après promis jurer je te laisse tranquille! Je ne voudrais surtout pas t’importuner de ma mauvaise compagnie plus longtemps que nécessaire!

À force de s'excuser autant, le jeune anxieux pourrait aussi bien s'excuser d'exister... Bien que... Ne le mettez pas au défi il le ferait! Quoi qu'encore, on était même pas forcer de le demander qu'il le ferait tout seul! Le pauvre garçon... Si tout à l'heure, il lui faisait pitié qu'en sera-t-il maintenant? Enfin... S'il n'a pas déjà troqué sa pitié pour de l'énervement étant donner qu'il s'était fait rentrer dedans et qu'il devait l'entendre déblatérer ses excuses encore une fois...

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Mer 21 Fév 2018 - 3:56


Le jeune garçon ne le savait pas mais Kael avait aussi un sens de l'orientation à désirer. Il ne mit pas longtemps à douter du chemin quand il ne vit aucune trace de pas. Pourtant, c'était un sol assez humide. La mousse qui recouvrait le sol aurait au moins dû s'affaisser à son premier passage. Kael baissa les yeux et se retourna à demi quand il fut percuté par un machin, qu'il n'eut aucun mal à reconnaître. Évidemment, c'était la lavette aux cheveux azur. Kael se pinça l'arête du nez. Il souffla pour ne pas s'énerver. Les excuses et les supplications du gamin l'exaspéraient tellement qu'il avait envie de lui faire un coup de pied retourné pour le dégommer. Le bleuté avait une façon de parler et de bégayer hyper désagréable qui représentaient absolument tout ce que Kael détestait dans le speech des gens. Il le toisa d'un air méprisant. Il ne lui dit d'abord rien puis il posa sa main sur sa petite épaule. Il plongea son regard dans le sien. Après quoi, il le bouscula sauvagement pour le faire reculer d'un bon pas. Soit le garçon maintiendrait son équilibre, soit il retomberait sur le cul. Kael n'en avait rien à faire. Il n'avait pas envie de se coltiner ce boulet.

« Écoute Adam, fais trois tours sur toi-même, aboies et tu retrouveras le chemin de chez ta mère. »

Le prénom du garçon n'était pas Adam mais ça avait un rapport. Kael ne s'en rappelait pas vraiment car le nom de famille de bourgeois qu'il avait ne l'aidait pas non plus.

Il tourna la tête et scruta l'horizon boisé. Il n'aimait pas ça. Il n'était vraiment plus très sûr. Avec le garçon qui l'avait surpris, il avait perdu l'itinéraire en tête. Il grimaça en faisant des retours en arrière dans sa tête. En vain. Ils avaient bien une carte mais pas de boussole. C'était une randonnée par une course d'orientation. Ils n'étaient pas vraiment équipés pour ça. Et cela ne lui servit strictement à rien car Kael ne lisait pas les cartes. Il tiqua quand il commença à réaliser la galère dans laquelle il se trouvait avec la lopette. Il n'aimait pas devoir se trimballer son colocataire mais le petit lui faisait un peu penser à ses sœurs à cause de son gabarit de chochotte. Il eut finalement pitié et ne fit rien d'autre pour le repousser. Il étouffa un rire nerveux pour exprimer frustration et mécontentement.

Sa priorité était retrouver le sentier. Kael défricha le chemin qui s'offrit à lui et se fit un passage grossier. Il se retourna un instant pour voir si la crevette suivait. Il se dirigeait à l'opposé de là où se trouvait l'arbre contre lequel il s'était vidé. Puisqu'il était venu à contresens, autant retourner dans ce sens-là. Ils finiraient bien par recroiser un des groupes dispersés. Soudain, Kael ne fit pas attention au sol où il mettait les pieds, cherchant des repères à droite et à gauche, il glissa et disparut dans une sorte de trou au creux d'un arbre. Il se réceptionna sur ses genoux et ses coudes. Le fond était rempli de boue. Le trou en question n'était pas spécialement profond, heureusement, mais il suffit à exaspérer Kael qui était à présent dans un piteux état.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Mer 21 Fév 2018 - 17:50

Alors qu'il eut fini de balbutier ses excuses, il se fit repousser violemment et tomba au sol de plein fouet sur le côté cette fois.

« Aie aie aie...

Marmonnait-il massant sa pauvre hanche qui avait tout encaissée le coup. Il ne se laissait tout de même pas abattre par la douleur de la chute et se remettait sur pieds massant sa pauvre hanche. Alors, qu'il l'interpellait par un prénom erroné le jeunot ne put s'empêcher de chercher à le corriger toujours de sa voix si timide et si faiblarde.

« C'est E---

C'est alors que son colocataire avait prononcé le mot de trop! Eden blêmis davantage et n'a pas pu s'empêcher de verser des larmes et de trembler d'un effroi véritable... Bien plus que tout à l'heure... Reculant de quelques pas. L'évocation de sa génitrice enclenchait toujours cette réaction de terreur chez l'adolescent... Bien que cette fois, il semblerait que sa peur changea rapidement pour une émotion qu'il n'exprime pas beaucoup... Cette réaction qui s'en suivis... Saurait probablement en surprendre plus d'un... Car il serra les dents et son expression devint froide et colérique tout à coup. Bien plus sombre et plus crédible que sa petite moue toute mignonne de tout à l'heure. Lui-même sentait une de ces bouffées de chaleur lui monter à la tête et le cortisol parcourir ses veines.

« Je n'ai pas de "mère"!

Ses prunelles glaciales confrontaient les siennes de rubis. Son regard n'était pas aussi intimidant que son camarade, cela dit, il saura vite fait qu'il a pousser une limite qui ne fallait pas. Le gamin pesait chacun de ses mots avec un grand sérieux sous un ton particulièrement vénéneux démontrant une assurance presque déconcertante. Cette colère était justifier parce que le 4e année ignorant avait impliquer quelque chose qui ne plaisait en aucunement Eden! Puis, ce n'est pas comme si ça génitrice était particulièrement une véritable mère pour lui, certes, mais lorsqu'on impliquait une mère souvent on désignait celle qui l'a mise au monde. Bien que pour tout dire, son "père" et sa "mère" sont devenu des sujets tabous pour lui. L'un le faisait pleurer et réveillait sa douleur d'avoir été rejeté et l'autre le terrifiait si bien que ça en frôlait le traumatisme pour le petit être si fragile qu'il était. Quand il avait finit de lui cracher dessus ces quelques mots tel un serpent, il fit demi tour à pas furax essuyant ses larmes de colère.

*Même pour une blague ce n'est pas drôle du tout! Vraiment pas! Comment oses-t-il?! C'est comme ça qu'ils font aux État-Unis?! Prendre ta "mère" pour se moquer de toi à tout va ou faire comme si tu ramperais à ses pieds dès qu'il y a un petit pépin? La deuxième option m'horripile au plus haut point! Jamais je mettrais une femme pareille sur un pied de stade comme une "vraie mère" devrait l'être. Plus jamais je veux ramper vers elle! Jamais! Je ne veux même pas me l'imaginer! Rien que d'y penser je suis dégoûté et terrifié... J'aurais voulu qu'il évoque mon oncle à la place! Lui, ça me fera plaisir de courir après ses jupons, si jupons il y a, n'importe quand! Même que, si je pouvais, je le ferais... Là... Tout de suite... Mais je ne peux pas... Il est loin... Beaucoup trop loin... Et je suis tout seul... Enfin, avec ce Kael... Puis d'ailleurs... Il sera toujours plus une mère pour moi qu'elle n'aura jamais été... Bien que comme je le dis... Ça ne s'applique rien que pour moi...*

Pensa-t-il en se caressant doucement le bras pour se consoler et se calmer... Il en échappa même un soupire qui le décompressait davantage. Ses pas l'arrêta exactement au même endroit qu'il était... Retour à la case de départ comme on dit... Il n'avait point suivis Kael physiquement, mais l'entendant marcher et ricaner nerveusement dans sa direction, Il se mit à le suivre simplement du regard. Son regard était encore quelques peu insipide et froid. Il décida qu'il valait mieux ne pas rester là tout seul... Mais d'un autre côté il n'avait pas très envie de le suivre... Hésitant ainsi que soupirant longuement, le gamin décida de le suivre à contre cœur et avec une bonne distance. Il tressauta soudainement quand il entendit un glissement d'un corps qui selon le frêle gamin ne pouvait être que Kael!

*Oh non...*

Il fonça alors vers la direction du bruit. Il se pencha donc dans ce creux d'arbre. Prenant précaution de ne pas y tomber dedans à son tour. Il l'avait rapidement retrouver dans ses tréfonds, qui, heureusement, n'était pas bien profonds, quoi que boueux... Tout de même, son état physique l'inquiétait. C'est en hésitant à cause de sa fierté blessée qu'il demanda alors :

« E-est-ce que ça va? Tu... vas pouvoir te sortir de là?

Malgré que Kael l'avait fait sortir de ses gonds, il savait trop bien que ce n'est certainement pas la rancune qui le ferait sortir du pétrin. Par ailleurs, la perspective d'être perdu tout seul était bien moins intéressante que d'être perdus à deux. D'autant plus que maintenant que par la présence de l'adolescent bleaché, ils n'étaient pas sortis du bois, certes, néanmoins, leurs chances de retrouver leur chemin étaient plus prometteuses que s'ils étaient séparés.

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Jeu 22 Fév 2018 - 18:56


La boue au fond de ce trou était épaisse. S'il appuyait plus fort avec ses pieds, Kael sentait le sol s'enfoncer davantage. Il ne voulait pas traîner là-dedans. Le trou n'était pas profond donc Kael pouvait en sortir de lui-même. Complètement relevé, ses épaules dépassaient du bord. Il vit et entendit le petit bluet s'approcher, soucieux. Le garçon ne fit rien de plus. Avec ses bras maigrichons, pas moyen qu'il pût l'aider à remonter de toute façon. Il ne ferait que basculer avec lui et crever.

« Ne t'approche pas trop, tu vas glisser toi aussi. »

Non pas que Kael se souciait de son sort mais s'il lui arrivait quelque chose, il était le seul à pouvoir intervenir. Et vice-versa. La crevette lui semblait être du genre à se tuer en trébuchant donc autant prévenir que guérir. Kael se servit de la force de ses bras pour s'extirper du trou. Il prit appui avec son pied contre les parois du trou pour faciliter sa remontée. Il regarda ensuite en arrière, au fond du trou, pour vérifier qu'il n'eût rien oublié. Il s'accouda à l'arbre juste à côté puis se tourna vers le garçon. Il souffla de l'effort qu'il vint de faire. Il fixa le petit pendant une dizaine de secondes, sans rien dire, pensif.

« On doit retrouver un sentier sinon t'as vu ce qui peut se passer. » déclara-t-il tout en se redressant et s'éloignant du trou.

Kael était recouvert de boue, surtout sur les bras et les genoux. Cela l'exaspérait mais il n'allait pas s'énerver sur l'autre lavette puisque ce n'était pas de sa faute. Il bougonna et tapota ses vêtements pour enlever le maximum de crasse. Il scruta à nouveau les alentours puis il jeta un œil à son portable pour regarder l'heure. Il était presque 14h. Il ouvrit l'application gps mais il ne captait rien dans la forêt. Son agacement se voyait sur son visage.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Lun 26 Fév 2018 - 19:31

Alors que son aîné l'avertis ayant peur qu'il le suive, Eden comprenait donc qu'il n'aura pas besoin de s'inquiéter à ce qu'il reste coincé-là. Il ne s'obstine point et recule tout simplement. Cela dit, il n'est pas sans protestations dans sa petite tête.

*Comme si j'allais te suivre là-dedans... Contrairement à toi je ne suis pas aussi téméraire, je suis maladroit certes, mais je suis plus prudent que toi c'est certain...*

Il l'observa se sortir de là et remarque bien que ses bras et ses jambes couvert de boue. Il le lui aurait bien proposer de se laver dans le petit lac dans lequel il a failli y mettre les pieds tout à l'heure. Cependant, marcher avec des jeans mouillés était très loin d'être l'idéale sans parler que c'était très inconfortable! De plus, il vit l'heure sur son portable et vallait mieux ne pas perdre une seconde de plus.

Il l'observe s'adosser à l'arbre soupirant quelques peu sa frustration avant de le regarder de nouveau agacé. Cela dit, il semblait plus raisonnable en raison de ne pas subir sa frustration sur le petit. Eden lui sera reconnaissant de cette patience. À son conseil quoi qu'évident, il semblait démontrer une légère hésitation entre ce qu'il aurait voulu dire honnêtement, ou sur la retenue donc il devait faire preuve aussi et retenir cette pointe de sarcasme qu'il ne voulait pas exprimé.

« É-évidemment...

Cela dit, qu'importe où il regardaient dans ces bois, il n'y avait aucun sentiers en vu... Ils avaient décidément dévier de la route et pas qu'un peu... La seule piste était l'arbre encore marqué par l'urine de son camarade de fortune. Aller à la direction opposé de ce point de repère était la meilleure chose à faire. Il observa tout autour de lui attentif à tout et écoutait aussi ce qui les entouraient si jamais il y avait des passant et se guidé de leurs voix, mais il n'y en avaient aucune. Il avait même fermer les yeux pour une meilleure écoute et il n'en fut rien... Rien d'autres que le gazouillis des oiseaux ou le bruissement des feuilles dansant sous le vent. Il observa ensuite la pente de la montagne et leur meilleure chance était d'aller là où il pouvait aller en ascension plutôt que l'inverse. Il regarda alors une direction qui allait à l'opposé du point de départ de Kael tout en observant où la pente montait.

« On va tenter cette direction, d'accord Senpai?

Pointait-il timidement la garçon sur sa droite. Le garçon avait décidé de prendre les devants sans même demander s'il était consentant à ce qu'il mène.

*Bon... Ça devrait bien aller, tout ce que j'ai affaire c'est de me concentrer et d'avoir des pensées claires! Faut pas que je me laisse distraire! Sinon on va se perdre de nouveau! Personnellement, j'ai pas envie de tourner en rond longtemps!*

Il ne marcha à pas lestes et prudent aux aguets. Au fur et mesure qu'ils marchaient ses pensées s’assombrirent et le distrayait. Ayant la vision de l'anatomie de Kael en tête, bien qu'au lieu d'être embarrasser par cet image, le faisait broyer du noir et le rappela seulement ce qu'il n'aura jamais; une définition claire et nette de qui il est physiquement et mentalement.

*Ce qu'il en a de la chance lui... Beaucoup de chance... Il en a un vrai et je suppose que ça fait de lui un homme complet, contrairement à  moi... D'ailleurs ça me fait penser au même sentiment que j'ai éprouver en voyant les atouts féminin de Iroka si proéminent et voluptueux, pas comme moi... Dans les deux cas, on a qu'à les regarder pour tout de suite savoir ce qu'ils sont... Pas besoin de se poser de questions autant pour eux-même que pour leur entourage... Ne pas se demander quoi répondre, à savoir s'ils sont un garçon ou une fille, ne pas se poser de question à quelle toilette ils doivent aller, être incapable de devoir agir plus comme-ci, plus comme cela pour être une vrai fille ou un vrai garçon... Bien que moi je ne sais même pas être un être humain tout court... Ils n'ont pas non plus à devoir faire face aux regards dégoûtés de ceux qui savent la vérité et ne l'accepte pas, ne pas devoir se poser la question à quelle catégorie ils appartiennent, ne pas toujours se demandez « Et si j'étais un garçon? Et si j'étais une fille? Que se serait-il vraiment passé? Serais-je la même personne? Ou serais-je plus épanoui ou plus heureux? »... J'ai vraiment l'impression d'être le seul à penser à tout ça... Si seulement j'avais un putain de p*nis complet comme Kael! Ou bien si seulement j'avais les n*chons voluptueux de Iroka-sensei! Y'a pas à dire... Je ne suis qu'un monstre envieux... Un monstre immonde condamné à être un entre deux et de les envier...*

Bam! Comme de fait la moindre distractions ne lui faisait pas de faveur au petit. Si bien qu'il n'a pas fait attention à l'arbre devant lui tellement le jeunot était absorber par ses pensées jalouses ainsi que de broyer du noir percutant le tronc de plein fouet! Il frotte son petit nez avant de se secouer la tête violemment suivit de quelques claques sur les joues de ses deux mains simultanément les rendant quelques peu empourprer comme s'il était embarrasser. Pour couronner le tout il serra ses petits poings de frustration contre lui-même.

« Ça suffit! Je ne suis pas jalouse! Assez perdu de temps!

S'écriait-il surtout pour lui-même. Ne prenant pas conscience que le garçon délicat avait évoquer ses pensées à haute voix... Il rebroussa donc chemin et le petit androgyne se remit à reprendre ses esprits afin de reprendre leur route. Heureusement, il ne s'était pas perdus dans ses pensées si bien qu'il se sentait désorienté comme un peu plus tôt.

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Ven 2 Mar 2018 - 2:49


Kael rangea son téléphone dans la poche de sa veste. Il ne lui servait pas dans cette situation. Autant en économiser la batterie. Il baissa la tête et observa alors le petit bleuté en train de cogiter, parce que ça se voyait. Pendant que le garçon observait les alentours pour en faire ses propres estimations et déductions, Kael le fixait et suivait son regard, sans rien dire, essayant de comprendre puis d'anticiper ce qu'il voudrait faire. Après quoi, la crevette désigna une certaine direction, qui allait en montée. Ils n'avaient décidément pas la même logique. Cependant, Kael ne lui dit rien et se contenta de lui laisser sa chance. De toute façon, le petit ne le lui obligeait pas et lui ne pouvait pas l'obliger non plus à le suivre, même s'ils n'étaient pas d'accord. Le garçon avançait prudemment et Kael qui était derrière lui pouvait voir sa petite tête aux aguets. Pourtant, au bout d'un certain temps, il remarqua un changement d'attitude et quand il vit que le bleuté ne réagissait pas alors qu'un gros arbre était planté juste devant et qu'il fonçait droit dessus, tête-baissée, Kael s'arrêta.

Le petit se heurta contre cet un arbre. Mais genre, vraiment. Aucune réaction avant que son nez ne s'écrasa contre l'écorce. Kael le regarda se cogner, sourcil levé. C'était pas un choc hyper violent, plutôt le même effet que de se prendre un poteau en ville, sous l'inattention. Le bluet était clairement dans la lune, si bien que Kael ne mit pas longtemps à se rendre compte que cet idiot devait s'être perdu en errant pareillement comme une âme en peine. Il se fichait bien de ce qui pouvait lui passer par la tête. Néanmoins, il le sentit quelque peu troublé et s'approcha plus près de lui.

« Ça va? » demanda-t-il sans compassion.

Cela dit, avant même que sa phrase ne se termine, le garçon sembla se tirer de ses pensées sombres et il fit une réflexion à voix haute, sûrement sans réellement le remarquer. Puis, il reprit aussitôt la route, absolument comme si de rien n'était. Kael eut un air assez médusé, tandis qu'il le voyait s'éloigner de dos. Il le suivit, toujours sans souffler mot. Après son comportement ingrat, Kael ne s'attendait pas à ce qu'ils fussent super potes et qu'ils discutassent de jardinage, mais ce silence pesant ne lui plut pas tellement. Le "Adam" avait l'air de le bouder. Intrigué par un certain détail qu'il avait remarqué, Kael ne se fit pas prier pour le lui agiter sous le nez.

« Jalouse-euh? » fit-il sans s'annoncer, sans contextualiser son propos.

Ce n'était pas la première fois que son colocataire se trompait dans son speech; il lui avait déjà sorti un "Je" confondu entre féminin et masculin. C'était la première fois en revanche, qu'il prononçait devant lui une phrase complète sous la mauvaise désignation.

Marchant derrière lui, il l'observait de dos et attendait de voir s'il allait réagir ou s'il était encore fâché pour sa rudesse du début.

Après quelques minutes, il s'arrêta et fouilla dans son sac pour trouver sa bouteille d'eau. Et au moment où il posa la bouteille sur ses lèvres, il y eut un glissement de terrain juste à côté d'eux. Sur le coup, Kael ne réalisa pas vraiment la dangerosité du terrain instable et il regarda le sol qui glissait jusque dans un ravin adjacent. Puis il but son eau. Là où ils étaient, ils ne craignaient rien, cependant, ceci lui rappela qu'ils n'étaient pas que dans une forêt, mais dans une forêt juchée sur une montagne.





---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Ven 2 Mar 2018 - 19:16

Alors que dernière lui on se souciait quelque peu de son bien être bien que le ton soit nonchalant. Cependant, la crevette bleue ne l'avais pas entendue et évoquait ses pensées à haute voix, suivit de Kael qui lui retourna un certain commentaire qui le fera rappeler qu'il n'était pas tout seul encore moins dans sa petite tête.

« Jalouse-euh?

Il devint cramoisi en un quart de tour et recommençait à trembler de plus belle. Fortement embarrasser!

*Oh non... C'est pas vrai?! Nonononon! J'ai pas dis ça à haute voix si?! Qu'est-ce qu'il a entendu d'autre?! En plus bravo l'imbécile! Je me suis encore gourer de pronom! Je me suis même conjuguer au féminin pendant une phrase complète!!! Ou plus?!?!?! !!!!!!! AAAAAAAAAHHHHHHHHHH!!!*

Il bégaya de plus belle! Tenta de se justifier, mais pas trop.

« J-j-j-j-j-je... euh... non je veux dire jaloux, euh... Non! Je veux dire non! Je ne suis pas jaloux euh....

Il s'en suivait de ses gesticulations paniqués et au bout d'un moment il grognait un peu de frustration sur la situation dans laquelle il s'était mit encore.

« Je... Je peux te demander d'oublier ce que j'ai dit... S'il-te-plait Johansson-senpai!

Demanda humblement son petit colocataire. Ensuite, il ne perdit pas de temps pour regarder où il en était et se dit que prendre cette direction-là serait la bonne. Poursuivant dans la bonne direction contournant les arbres cette fois. Bien qu'il l'entendit s'arrêter pour s'abreuver. Soudainement, il entendit des sons inquiétants et commençait à percevoir un glissement de terrain. Tout le peu de muscles que son petit corps avait s'était tendus! Prêt à agir! Pour réalisé que c'était plus loin. Il fit quelques peu soulager bien qu'encore inquiet. Il regarda Kael à toujours de ce regard d'inquiétude pour leur survie. Semble-t-il qu'il lui avait pardonner pour son écart de conduite à propos de sa mère et que tout ce qui comptait c'était d'avancer.

« Johansson-senpai... Vaut mieux ne pas traîner ça pourrait devenir dangereux... Si jamais au cours de la route tu reconnais des endroits qui te son familiers, fait moi signe ou prends les devants d'accord?



[HRP :: T'en fait pas, il y avais de quoi faire même s'il y avait pas "d'actions" x)]

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Lun 5 Mar 2018 - 4:19


Alors là, Kael avait touché un point sensible parce qu'Eden réagit mais d'une manière si disproportionnée qu'elle soulevait polémique et suspicions. Il regarda fixement le garçon qui s'agitait, tentant de ne pas perdre ses moyens et lui demandant d'oublier ce qu'il venait de dire. Mais dire quoi? Qu'il était jaloux? Qu'il savait pas conjuguer sans se planter de pronom parce qu'il était trop débile? Kael ne comprenait pas vraiment alors il n'ajouta rien de plus, afin de ne pas embarrasser la crevette qui était déjà dans tous ses états. Il réfléchissait simplement.

Évidemment, face au glissement de terrain qui fut tout près, le bleuté se mit automatiquement en alerte et ne voulait pas s'attarder plus longtemps ici. Kael tourna la tête vers lui et le regarda de haut quand il sentit que le garçon le dévisageait aussi. Eden avait une bouille avec de ces yeux de merlans frits qui donnèrent à Kael l'envie de lui claquer ses deux paumes des mains sur ses petites joues. Cependant, il se retint et chercha surtout à le rassurer parce qu'il paraissait trop angoissé.

« Hé, arrête de paniquer Adam. Le sol tremble pas à cause du glissement de terrain, mais à cause de tes jambes qui flageolent, là. » dit-il pour qu'il se détende un peu.

En fait, le bluet ne tremblait pas vraiment, il le regardait surtout avec sa tête de kéké inquiet. Kael rangea sa bouteille et remis son sac sur son dos avant de reprendre la route avec la crevette. Ils continuèrent de monter la pente, restant près l'un de l'autre et à un moment, Kael vit un terrain à plat où la vue sur la montagne semblait dégagée. Un panorama. Il attira l'attention d'Eden et se dirigea à cet endroit sans plus tarder. Le lieu n'était cependant pas aussi découvert qu'il le pensait. Kael scruta les alentours avec attention et remarqua un arbre dont les branches en hauteur pouvaient sans doute leur offrir une meilleure vue d'ensemble. Les branches semblaient solides. Problème : pas pour lui. Il soupira et ne voyait pas d'autre solution. Il fallait envoyer le bluet là-haut. Sans lui demander son avis, Kael lui expliqua ce qu'il attendait de lui.

« Je te fais la courte échelle Adam. Quand t'es en haut, essaye de repérer Fujimidai ou la ville, la lac, c'que tu veux. On se fiera à ça. »

Kael se débarrassa de son sac puis il s'approcha de l'arbre. Il se pencha légèrement et imbriqua ses mains pour en faire un échelon sur lequel la crevette pouvait poser son pied pour s'élever ensuite et atteindre le point d'observation. L'arbre n'était pas non plus au bord d'un ravin alors le petit n'avait aucune raison de psychoter. Même si les branches se brisaient sous son poids, Kael pouvait le rattraper si ça tournait mal. Il lui fit un regard insistant et sévère pour pas qu'il se débine. S'il voulait survivre, il devait coopérer et pas faire chier.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Jeu 8 Mar 2018 - 17:00

Alors qu'il venait d'assister à un glissement de terrain, il voulait que Kael se bouge un peu. Il sentait son regard le fixer... Ignorant qu'il le regardait avec une certaine envie de tripoter ses joues avec une claque simultanée de ses deux mains. Encore heureux qu'il se soit abstenu! Cependant, il ne put s'empêcher de passé un commentaire moqueur dans un but de détendre l'atmosphère.

« Hé, arrête de paniquer Adam. Le sol tremble pas à cause du glissement de terrain, mais à cause de tes jambes qui flageolent, là.

« Euh?

Couinait-il complétement prit au dépourvu. Clignant ses grands yeux azurés tel un chevreuil perdu. Pourtant, il ne tremblait pas pour une fois. Il regardait même ses jambes pour confirmer que ce n'était pas le cas. Ne captant pas la blague ou bien l'intention de son colocataire ou du moins... Il en doutait.

*C'était... Une blague?... Pour se moquer de moi? Pour que je me... détende? Pour me provoquer encore une fois?... Décidément... ce n'est pas toujours facile de savoir ce que les autres peuvent bien penser...*

Il n'eut de réponse à sa propre question que Kael avait fini de ranger sa bouteille et reprirent leur route... Au cours de leur chemin, son aîné interrompit la marche encore une fois... Eden n'entendant plus ses pas il fit une halte tout en faisant volte-face dans sa direction. L’albinos rebelle observa une plateforme plus haut sur la montagne puis un arbre de la même hauteur avec de bonnes branches solide. Mais trop frêle pour lui-même... Eden avait bien que dit de lui faire signe s'il y avait quoi que ce soit... Ce qui par ailleurs, le jeune kohai interprétait les regards qu'il lui jetait comme étant un signe. Il le suivit donc. C'est alors que Johansson déposa son sac lui énonçait ce qu'il s'attendait de lui en se mettant en position. Puis le regarda avec insistance et dureté comme s'il s'agissait d'un ordre... Eden avait encore un peu peur et donc ravala sa salive, cependant il s’accoutumait tranquillement, donc il l'effrayait moins qu'avant. Surtout que jusqu'ici il avait plusieurs occasions de lui faire du mal. Hors, il n'en fut rien. Il leva les yeux sur son objectif avant de le regarder d'un air un peu plus sur. Il acquiesça de la tête tout en énonçant docilement :

« D'accord.

*J'y avais penser dans un recoin de ma tête pour tout dire, mais je ne voulais pas oser lui demander qu'il me porte... Comme il se propose de lui-même, je me vois mal de refuser sa proposition. Il y a longtemps que j'ai grimper à un arbre, j'ose espérer que je ne suis pas trop rouillé...*

C'était à son tour de se débarrasser de son sac à dos, dans cette condition, il serait davantage une nuisance qu'utile. D'autant plus qu'à la hauteur qu'il devait se rendre, ça pourrait s'avérer dangereux. Il s'approche de l'adolescent il posa son pied sur ses mains boueuses et jointe prêtes à  le projeter gentiment en hauteur et saisi une bonne prise pour débuté son ascension. C'est à se moment que l'américain se rendra compte à quel point la crevette était légère comme une plume. Un peu trop de force et il aurait tôt fait de voler vers d'autres cieux! Le petit Finlandais était agile, mais prudent! Comme les branches plus bases étaient recouvertes de mousse. Il prit donc toutes les précautions pour ne pas tomber. Plus haut la mousse était absente bien que les branches était plus fines, mais elle tenaient bon! À le regarder grimper le gamin semblait avoir de l'expérience.

*Je ne suis pas trop rouillé! Super! Lorsque je grimpais dans les arbres de mon pays c'était surtout pour fuir mes assaillants, des chiens ou bien... Juste pour avoir la paix... En tout cas, c'est bien mieux grimper en shorts qu'en robe ça c'est sûr!*

Arriver au sommet de l'arbre, il put admirer une vue dégagé et magnifique. Ses petites couettes flottant dans le gré du vent.

*Woah... C'est beau... Mais bon tant qu'à faire ses yeux, aussi bien prendre tout ça en photo et le lui montrer. Ce sera plus simple que de le lui décrire!*

Il sortis donc son Iphone de sa poche et prit une photo panoramique de ce qu'il voyait. Puis, en se tournant derrière lui, il d’aperçu qu'il y avait un étage de plus à la montagne et sur le précipice de cette falaise, il y avait des pancartes, exactement comme celle qu'ils ont suivit un peu plus tôt dans la journée avant de se perdre! Du coup, elle devait se situer sur un sentier! Il prit cet endroit en photo également! Ensuite, il rangeait son portable en lieu sûr avant d’entamer sa descente avec hâte.

*Je dois tout de suite prévenir Kael! J'ai trop hâte de lui dire la bonne nouvelles! Nous ne resterons pas les "Lost boys" pour toujours en fin de compte!*

Cela dit, c'est en descendant plus bas, là où il y avait les zones de mousses qu'il perdit son pied et le reste suivit. Il a bien tenté de se rattraper à une branche, mais quoi qu'il en soit... L'agile grimpeur n'était pas assez rapide et manqua de peu de pouvoir se raccrocher à l'arbre. Sa notion du temps commençait à ralentir et son impression de vertige commençait à se faire sentir. C'est alors qu'il anticipa qu'il allait chuter...

*........ Non...Non!..... !!!!!!!!!!!!!!!!*

Sa main était étendu vers le ciel pendant que la gravité fit son travail. Il se crispa et aurait voulu hurler! Mais aucun son ne sortis de sa bouche. Sa gorge se resserra et l'obligeait à garder le silence! Puis... POUF! Il atterrit, bien que l’atterrissage n'était pas aussi douloureux que ce quoi il s'attendait... Après un petit moment, il ouvrit les yeux doucement et vit le visage de son sauveur qui fut nul autre que son colocataire. L'androgyne réalisa aussi qu'il était positionner tel un bébé dans ses bras. Ses pommettes rosirent un peu dû à un léger embarras. Le garçon le complimenta timidement tout en le regardant droit dans les yeux.

« Euh... Bien... rattraper... Merci...

Il attendit qu'il le pose par terre et partagea les bonnes nouvelles. Il ressortit son portable indemne de la chute et lui montre les deux dernières photos qu'il avait prise. Le bleuté prenait la même position que lorsqu'il était au sommet pointant les endroits clés dans la bonne direction commençant par la gauche tel le gaucher qu'il est.

« Donc, de ce côté, il y à la ville et de l'autre côté, il y a le lac. D'ailleurs, plus haut, j'ai aperçu des pancartes, en d'autres terme le sentier n'est pas très loin! Du coup on se rapproche de notre but! Enfin... de la première étape, ensuite, il faudra rattraper les autres qui sont probablement plus loin.

En disant cela, le garçon semblait soulager de cet espoir qu'il a entre vu.

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Ven 16 Mar 2018 - 3:14


Tête relevée et main posée sur son front, Kael observa le petit Adam qui grimpait sur l'arbre. Il s'étonna de le voir si agile, lui qui pensait que le bleuté serait un vrai boulet et qu'il pleurnicherait à deux mètres du sol. Il fut agréablement surpris. Le garçon ne pouvait pas le remarquer mais Kael écarquilla les yeux pendant quelques secondes, le voyant si débrouillard. Il ne dit rien afin de ne pas le déranger pendant son ascension. Passé un certain temps, Kael le perdit de vue car le garçon s'était faufilé à travers divers feuillages.

Il posa ses mains sur ses hanches, toujours en regardant vers le haut, et attendit patiemment. Le garçon ne disait rien mais puisqu'il était toujours perché là-haut, Kael ne réagit pas plus que nécessaire. Il vit ensuite les branches bouger à nouveau et aperçut ensuite une paire de jambonneaux de crevette. Vu comment il s'était bien débrouillé pour grimper, Kael pensa un court instant qu'il arriverait à redescendre, et ce fut à ce moment précis que le bluet glissa sur de la mousse en hauteur. Kael se plaça juste en dessous pour le rattraper, bras ouverts. Il eut le temps de le faire car le petit avait visiblement comprit qu'il allait se planter et son geste dérapé indiqua à Kael de bouger.

Là encore, il fut un peu surpris par son calme, lui qui s'attendait à le voir crier comme une tapette. Le petit Adam tomba pile dans ses bras et se retrouva dans la position de l'étreinte de la princesse. Le garçon sembla très gêné alors Kael le reposa rapidement, se passant de sarcasmes qu'il aurait pourtant pu placer. Il sentit quelques muscles de ses avant-bras se tendre. Rien de grave, cependant. Le gamin n'était pas hyper lourd alors le choc ne fut pas très brutal, mais il restait une personne tout de même.

Le garçon s'empressa de lui faire part des bonnes nouvelles. L'écoutant sérieusement parler et examinant les clichés que son camarade avait pris, Kael se disait qu'ils n'étaient pas si paumés que ça finalement. Il lui prit le portable des mains afin de mieux visualiser la chose. Il soupira aussi de soulagement après conclusions et vit le gamin beaucoup plus détendu qu'avant. Il rendit le cellulaire au garçon puis attrapa son sac et l'enfila par dessus son épaule. Il attrapa également le sac du garçon et le lui tendit.

« Bien joué, Eden. » dit-il simplement pour le féliciter.

Kael devait bien admettre qu'il avait eu une certaine présence d'esprit de prendre des photos plutôt que de se baser sur sa mémoire visuelle seule. Il se rappela miraculeusement de son vrai prénom, "Eden" et pas "Adam". (Même si en vérité, c'était parce qu'il avait fait défiler quelques fonctionnalités sur son portable et qu'il avait alors vu son prénom écrit.)

Ils savaient désormais où se trouvait la ville ainsi que le sentier. Ils avaient un certain itinéraire en tête, maintenant, il ne restait plus qu'à le suivre. Kael ouvrit la marche en se fiant aux repères cités par le garçon. Il resta près de lui, dans le cas où il s'écarterait un peu trop du chemin prévu. Il avança sans se presser, dégageant branches, buissons et plantes encombrants, et jetant quelques regards derrière pour s'assurer qu'Eden suivit. Finalement, après environ un quart d'heure de marche, Kael reconnut le sentier. Le chemin plat n'était pas à s'y tromper. Ils étaient en hauteur par rapport au sentier alors ils devaient descendre la pente pour le rejoindre. C'était une pente assez docile alors Kael glissa dessus, s'accrochant parfois à quelques arbres pour ralentir. Ses chaussures étaient déjà dans un état piteux alors une couche de boue de plus ou de moins, il n'en avait que faire.

« Besoin d'aide? » fit-il à Eden, se retournant, soucieux.

Des fois que le petit ne fut pas du genre à faire du slide extravagant en forêt.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 171
■ Inscrit le : 07/12/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-13
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Eden Virtanen
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  Ven 16 Mar 2018 - 19:34

Dans ses bras, alors qu'il scrutait le visage de son sauveur, le temps semblait s'être à nouveau suspendu. Drôlement, il eut un sentiment de sécurité et même choyé. Ce son ces sentiments qui d'ailleurs l'a bien gêner autre que du fait qu'il soit dans ses bras en mode princesse.

*C'est embarrassant... J'avais eut l'impression d'être un de ces chiens de sacoche qui kiffent un peu trop de se faire prendre par leur maître... Peut-être que c'est parce que c'est un garçon? .... Hmmm... ???*

Pendant un bref instant, son imagination n'eut aucune misère à le transformer en jeune femme d'une forte stature. Des cheveux longs, un visages qui portait des trait plus féminins, mais toujours aussi féroce. Une camisole et des shorts noirs. Pour rapidement reprendre le cours de ses pensées pendant que le jeune faux albinos le déposa rapidement pour ne pas le gêner plus longuement.

*Non! Même en fille ça n'aurait pas changé... C'est vraiment gênant... Enfin, me revoilà sur la terre des vaches et en un seul morceau grâce à Kael... Une chance qu'il est fait fort!*

Alors que tu partage les bonnes nouvelles, il resta toujours de marbre et silencieux, il vint même piquer son portable. Eden fut surpris et un peu nerveux qu'il pique son portable et lui arrive malheur, ou pire... Qu'il voit des trucs qu'il ne devrait pas voir! Genre des photo qui pourrait révéler le fait qu'il appartiens au troisième genre ou, plus simplement, qu'il le croit trans ou travesti... Il pâlis à vu d’œil, mais se dit qu'il saura sans doute respecter son intimité et ne fait qu'analyser ses deux dernières photos! Il priait même pour que ce soit le cas! Puis son camarade lui aussi semblait soupirer de soulagement. Le petit se détendit et se dit qu'il n'a rien vu de suspect. Du coup il était doublement soulagé. Il lui redonna son portable et le repris gentiment. Alors qu'il a fini de les regarder les clichés, il se dirigea là où nos "Lost boys" avait déposer leur sac à dos pour prendre le sien le jetant sur son épaule et tendit le sac à Eden.

« Bien joué, Eden.

Attendez... Il a bien entendu? Il a bien dit "Eden" et non "Adam" cet fois n'est-ce pas? Soudainement, juste à l’interpellation de son véritable prénom, son regard brillait d'un étincelle et il sourit d'un de ses rarissimes sourires que son oncle ne se lassait jamais depuis sa naissance. Un sourire remplis de joie et son regard reconnaissant reflétant la reconnaissance dont son colocataire faisait preuve. Le métis Finlandais avait beau se détester du plus profond de son être, mais la seule chose qu'il ne saura jamais mépriser sera son prénom. Il hocha la tête.

« Merci, c'était brillant de prendre ses repères en hauteur Kael-senpai.

Il se permis donc pour une fois d'user de son prénom. Bien que, normalement, il aurait réfuté comme quoi que "ce n'est rien" tel un typique Japonais. Cependant, il n'était pas que Japonais et, pour une fois, il se permit d'agir comme tel le scandinave qu'il est. Il récupéra son sac à deux et nos deux adolescent reprirent la route. Kael ouvrait la marche et forgeais leur route à chaque buissons et chaque branches. L'esprit plus léger il le suivit n'ayant aucun problème à tenir le rythme, même si parfois il contournais les obstacles pour lesquels l'américain fonçait tête baissé! Arriver vers une pente ou son camarade fit quelques chose de similaire à du snow board, sans planche et les feuilles et la boue remplaçait la neige. Il l'admira de dos époustoufler, mais savait très bien qu'il n'aura pas la même adresse sans se casser la figure alors il opte pour une approche moins élégante, mais plus sécuritaire.

Eden tentait tant bien que mal de descendre la pente avec prudence, mais à un moment, il glissa de manière à ce qu'on le menace de perdre le contrôle et tomber, encore une fois il aurait put en sortir un petit cris si ce n'était que sa gorge lui obligeait à garder le silence! C'est en s'accrochant à un arbre, lui faisant comme un câlin que son aîné se retourne soucieux et lui demande si ça allait de son côté.

« Ç-ça ira... Je me débrouillerai!

Déclarait-il peu confiant, mais il ne se donnait pas le choix de se débrouiller seul, même s'il devait échouer!

*Déjà qu'il a dû me rattraper tout à l'heure pour ma maladresse, je ne veux pas constamment m'appuyer sur lui comme un bon à rien, même s'il est vrai que je sois un bon à rien. Je ne veux pas non plus qu'il se sente toujours obliger de toujours venir à mon secours, je me sentirais déjà plus boulet encore que je le suis en ce moment...*

Il retente sa descente prudente avec ses pas de côtés. Puis son pieds glissait encore pour le faire tomber sur les fesses et fit donc le reste de la descente boueuse jusqu'en bas. Il ne criait pas, mais la panique se lisait dans ses yeux et ses gestes! Il a même dépasser son compagnon! Vers la fin de sa chute, il se frotta les fesses tout en se plaignais marmonnant d'un :

« Aie...

Encore heureux qu'il ait de bonnes fesses ça aurait été pire sinon. Nos deux lycéens étaient très boueux maintenant! Kael plus qu'Eden, mais qu'importe! Car ils ont enfin franchis la première étape. Se redressant et tentant de chasser la boue de ses shorts, il remarque que la terre à leur pieds étaient différentes de tout à l'heure! Moins... sauvage si on peux le dire ainsi... Voici, enfin, le sentier! Il y avait même une pancarte plus loin. Tout excité bien que toujours avec de la retenue car l'adolescent, est encore coincé en dépit des circonstances.

« Génial! C'est bon d'être de retour sur le sentier!!! On ne sera pas les "Lost boys" pour toujours!

Souriant, le petit Kohai, regarda en direction de son aîné, peut importe où il se trouvait et tenta de crier, bien que clairement gêner d'y faire recours, du coup on pouvait sentir une hésitation nette dans sa voix.

*Bon aller comme au Kendo... Euh non... Je crois que ce serait mieux si je pensais comme Maka... Makaaaaaaaa donne moi ton volumeeeeeee!!! Aller!!!*

« V-venez Kael-senpai! J-je crois que j'ai trouvé le sentier!

... Bel essais. Par contre, si le petit bleuet n'avait pas suffisamment élever la voix on ne l'aurait pas entendu.

*...C'est... L'effort qui compte, non?....*

---------------------------------



#1eb49d :: Je panique en Finlandais | #27a5ee :: J’essaie de te parler en Japonais | #3d509c :: Je raconte n'importe quoi en Anglais | Je fail parfois en "atashi"(magenta) ♀
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson  

Revenir en haut Aller en bas
 
The moutain sidetrack | Pv. Kael Johansson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: En dehors de la ville-
Sauter vers: