Partagez | 
 

 Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 13/01/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Galina Sarajev
« Elève ; en 5ème année »
(#) Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Mer 7 Fév 2018 - 0:00

L'heure du linge. Galina avait trouvé une nouvelle façon de respirer à coups de soupirs incessants. Quelle envie, quelle vie, quelle flemme. La machine à laver d'oncle Ian lui manquait. Enfin, encore plus que sa machine à laver, c'était surtout Ian pour ramasser ses affaires sales et les laver à sa place puis les lui rapporter quand c'était fini. Ouais, c'était cool d'avoir un esclave en somme.

Chassant ces pensées stupides de sa tête, Galina posa la tête sur le haut de son panier à linge tout en l'amenant vers la laverie. Elle sourit en voyant qu'il n'y avait qu'une seule personne. Personne qu'elle ne connaisse en tout cas. Une fille. Un peu grande pour une japonaise – bien qu'elle ne la dépasse quand même pas parce qu'il n'y a que les monstres qui font ça – et brune. Trève d'analyse, Galina entra dans la laverie et lorsque l'inconnue la remarqua enfin, elle se courba légèrement.

« Bonsoir. » Fit-elle avec la plus grande sobriété et par pure politesse. Loin d'elle l'envie de se faire des amis ici.

Faire la discussion... aurait pu être une bonne idée. Mais Galina était à court d'inspiration pour engager la conversation. Alors elle se contenta de sourire et poser son panier trop plein de linge sale à côté de celui de l'inconnue. Elle passa à côté pour aller programmer la machine mais... Ce fut sans compter sur sa poisse.

Habillée d'une chemise ouverte sur un débardeur blanc basique, le pan de sa chemise ainsi qu'un petit bouton vint s'accrocher au panier à linge, tirant celui-ci alors qu'elle marchait. Son panier entraîna celui de l'inconnue telle une suite de dominos. Il ne lui fallut pas longtemps pour s'en rendre compte, surtout quand le petit craquement lui fit réaliser que sa chemise était sûrement abîmée. Au revoir, joli bouton blanc.

« Сука. » Fit-elle le plus naturellement du monde. Même si Galina ne parlait pas russe, elle avait pris l'exemple sur son père qui jurait sans arrêt en russe. C'était devenu une salle habitude. Mais au moins, devant la scène trop polie du Japon, elle n'avait pas l'air de jurer. Elle se rattrapa en esquissant de nouveau son plus beau sourire, gêné. « Je suis désolée... » Ne trouvant de nom de famille à prononcer, ses yeux cherchèrent la carte de laverie de l'inconnue. Posée sur l'une des machines à proximité. Bingo. « ... Aranako-san. Ma chemise s'est prise dans mon panier. Je vais aider à tout ramasser. »

C'était le minimum. Galina en avait sérieusement marre que sa flemme soit punie par une montagne de malchance quotidienne. Elle soupira à la tâche et commença à trier ses affaires et celles de Aranako-san. Jusqu'à qu'elle tombe sur une pièce à conviction. Un haut tout ce qu'il pouvait y avoir de plus simple... Mais tâché de sang, aux manches. Quelques gouttes éparpillées sur le tissu, aussi. Elle regarda le haut. Puis Aranako-san. Puis le haut. Puis Aranako-san. Sans même attendre de « J'PEUX TOUT T'EXPLIQUER », elle prit son élan et sauta à pieds joints dans le plat.

« Je suis trop jeune pour cacher un cadavre. Je ne dirai rien, promis. » Fit-elle, peu rassurée. Et évidemment, c'était un mensonge. À la seconde même où elle sortirait de son champ de vision, elle irait chercher quelqu'un. Même si elle ne savait pas encore qui.

---------------------------------

Galina t'adore en Japonais en #648062, en Anglais en #3F3354 mais t'insultes en Russe en #7B0E0E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 426
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Mer 7 Fév 2018 - 15:12

Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

.feat Galina Sarajev


C'est l'heure de laver ses vêtements! Toutes les semaines, mes vêtements seront dans la machine à laver. Ça fait parfois chier mais c'est comme ça. Surtout cette semaine où une tête de merde a osé cracher une haine envers les homosexuels. Et bien à cause de ça, il reçoit le baiser de mon poing dans le nez. Et parce qu'il a refusé de fermer sa gueule à ce sujet, un deuxième coup de poing dans le nez. Le sang dans le nez a giclé, ce qui fait que j'en ai reçu sur le haut, et aussi sous la manche, ce qui fait que quand il a enfin décidé de se barrer, le sang coule sur mon bras, mais aussi sur ma manche. Et donc je suis retourné directement dans le lycée, car j'étais en train d'aller à la salle d'arcade à ce moment-là.

Du coup, j'ai décidé de laver ce haut. Je vais donc à la laverie aujourd'hui pour laver mes vêtements. Je pose donc mon panier à linge quand je vois une fille blonde qui est un peu plus âgée que moi, portant un débardeur blanc avec une chemise ouverte.

"Bonsoir.

Bonsoir.
" (dis-je en penchant légèrement la tête comme le fait une Japonaise comme moi)

Je programme la machine quand d'un coup, j'entends une chute. Du coup, je regarde en arrière en bougeant seulement les yeux quand je vois nos paniers à linges tomber. Et merde! Elle crie dans une langue que je connais pas, et de toute façon je m'en fiche. Je me rue donc vers ce bordel pendant que l'inconnue se rattrape.

"Je suis désolée... Aranako-san. Ma chemise s'est prise dans mon panier. Je vais aider à tout ramasser.

Ça arrive, ne vous en faites pas.
"

Je commence à trier mes affaires et celles de la maladroite quand je vois le haut ensanglanté... pile sous le nez de l'inconnue. Heu... je suis dans la merde, non? Je me sens gênée suite à ça et j'interromps je rangement suite à ça. Sa tête fait des allers-retours entre moi et le haut. Je compte lui dire que je peux tout lui expliquer quand elle m'interrompt dans mon élan en sautant à peids joints.

"Je suis trop jeune pour cacher un cadavre. Je ne dirai rien, promis."

Je me relève plus doucement avec un regard et un sourire gêné.

C'est pas un cadavre. C'est juste qu'une tête de merde a reçu deux coups de poings dans le pif, et ça a giclé sur mon haut."

Je sais, c'est pas facile de la rassurer, mais je fais ce que je peux. Le sang sur un haut, c'est jamais bon signe, mais je lui explique ce qui s'est passé sans entrer dans les détails.

© Cheshire Cat sur Epicode


---------------------------------



Je parle en Japonais en #9c0300 et en Anglais en #1b2785
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 13/01/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Galina Sarajev
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Jeu 8 Fév 2018 - 2:31

« Mon cul c'est du poulet. »

Heureusement pour Galina, ses pensées restèrent à l'état de pensées. Qu'elle ait tué ou tabassé n'importait pas vraiment la blonde. Son but premier était de se casser d'ici au plus vite, sans dégâts si possible. Pas vraiment portée sur la violence, elle ne savait pas vraiment si elle serait capable de lui tenir tête. L'écraser, peut-être. Mais s'en sortir indemme ? Que nenni. Tout le monde savait que c'était impossible. Donc il lui fallait une solution, quelque chose de stratégique, pas foireux pour un sou – qui sait, Aranako-San avait probablement un cerveau en plus de ses poings – pour ne pas se mettre en danger.

Une idée de génie ? Si seulement c'était si facile. Pour ça il fallait être un génie. À la place, Galina allait jouer sur un plateau qu'elle connaissait par coeur. Celui du joli minois, des sourires et de la gentillesse. Quelque part, ce n'était pas si hypocrite. Malgré le petit frisson qui courrait dans sa colonne vertébrale, elle ne pensait pas qu'Aranako-San était une tueuse dans le fond. Peut-être violente. Alors elle se contiendrait un peu et éviterait de la froisser. Elle y arrivait avec les chemises, alors les gens ? Finger in the nose.

« Je vois. » Elle sourcilla. « Qu'a-t-il bien pu vous dire pour que vous en arriviez à ce point ? » La politesse jouerait plus que le reste. Elle lui permettait de garder une certaine distance avec son interlocutrice sans pour autant se montrer froide grâce à sa question. Malinx, le lynx. Mais ses filtres s'envoleraient bientôt, quand elle serait plus à l'aise. Galina le savait, elle savait surtout que ce serait involontaire et que sur le moment, lorsque les mots sortiraient de sa bouche, elle ne s'en rendrait pas compte. Mais elle aurait toute une vie pour s'en vouloir. Essayer de se contenir n'était pas quelque chose qu'elle faisait bien.

Sans perdre le contact visuel, la blonde finit de ramasser ses affaires, tentant comme elle put de ne pas interchanger deux vêtements. Impossible de confondre leurs sous-vêtements, par souci de taille évidemment. Le reste ne fut pas vraiment compliqué non plus, Galina avait tendance à s'habiller de façon très ternes et très... baclée, voire même ouvrière.

« Normalement ça devrait être bon. Je m'excuse encore. »

Laver le linge et partir avant que la situation ne devienne encore plus gênante et bizarre. Quoi que le côté sociable de Galina prendrait peut-être le dessus. Ses ressentis, autant que son humeur, pouvaient souvent se montrer si versatiles qu'elle n'essayait même plus de prévoir quoi que ce soit.

---------------------------------

Galina t'adore en Japonais en #648062, en Anglais en #3F3354 mais t'insultes en Russe en #7B0E0E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 426
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Jeu 8 Fév 2018 - 12:30

Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

.feat Galina Sarajev


Je continue à trier, avec gêne. Il faut laver ces traces de sang. C'est pas si urgent que ça, mais si je laisse ces traces de sang dans mon haut, je suis dans la merde.

"Je vois. Qu'a-t-il bien pu vous dire pour que vous en arriviez à ce point ?"

Très bonne question que je n'hésiterai pas à répondre. Du coup, je lui réponds avec une mini-précision avant:

"Je cite: "Les gays doivent tous crever.""

Est-ce que j'ai besoin de lui dire en quoi cette phrase m'a énervé à ce point? Est-ce que j'ai besoin de lui dire que je ne supporte pas les homophobes? Autant s'il disent qu'ils ont un peu de mal avec deux gars ou deux filles amoureux l'un de l'autre, j'ai fini par concevoir, autant s'ils disent du mal sur des gens qui ne font que s'aimer, et surtout gratuitement, ils ont besoin d'une bonne leçon dans la gueule. Rien que de penser ça m'énerve.

Je continue de trier les vêtements, qui ne sont pas trop difficiles à trier, vu que la fille est plus grande que moi et de toute façon ses vêtements sont assez ternes, alors que les miens sont normaux mais assez bien soignés. Après ça, elle me dit:

"Normalement ça devrait être bon. Je m'excuse encore.

Ça arrive à tout le monde, ne t'en fais pas.
"

Je continue de programmer la machine et je mets mes vêtements dedans. Et enfin, je ferme la machine et je l'active. Ça fait quatre ans, voire plus, que je le fais, donc j'y suis habituée. Mais l'autre, mon intuition me dit qu'elle ne s'y est pas habituée du tout.

© Cheshire Cat sur Epicode


---------------------------------



Je parle en Japonais en #9c0300 et en Anglais en #1b2785
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 13/01/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Galina Sarajev
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Jeu 8 Fév 2018 - 23:12

Ah. Bon, Galina avait peut-être été un peu vite en besogne. Même si elle était très loin de cautionner toute forme de violence – enfin, hormis quand c'était elle qui frappait évidemment, il ne lui fut pas impossible de comprendre. L'homophobie était un petit fléau dont le monde aurait aisément pu se passer. Ses façons de procéder étaient cependant bien plus approfondies que celle d'Aranako-San. Quand le père de son ex-petite-amie l'avait taulée d'insultes, elle s'était contentée d'embrasser sa fille. Et de mîmer quelques trucs salaces à l'aide de ses doigts et de sa langue. Parce que ça l'amusait. Bon, on l'avait foutue dehors d'un bon coup de pied au cul verbal mais... Le jeu en avait valu la chandelle.

Et malgré tout ça... Ses craintes ne s'étaient pas dissipées pour un sou. Qui sait si, au moindre faux pas, Aranako-San n'allait pas lui sauter au cou ? Il fallait se tenir droite, le menton relevé, la tête haute et surtout ne pas faire de bourdes. Les trois premiers objectifs étaient dans son aisance naturelle. Le dernier, ça puait. Qu'est-ce que ça puait.

Elle ajouta un premier poids sur la balance : Galina connaissait l'identité d'Aranako-San mais l'inverse. « Je ne me suis pas présentée. Je suis Galina Sarajev, en dernière année. Je ne suis pas ici depuis bien longtemps. » Sans couper son interlocutrice, elle reprit peu de temps après. « Je peux comprendre votre réaction. Mais vous ne devriez pas vous préoccuper de ce genre de commentaires. Ils sont si fréquents pour nous que vous risquez d'abîmer vos jointures sans que rien n'avance dans leurs têtes. »

Après cette petite interlude digne de la plus grande professeure de Yoga, Galina resta attentive à toute intervention de la part d'Aranako-San et commença à remplir la cabine vide de la machine à laver, vérifiant une à une les étiquettes pour être sûre de ne pas trop hausser la température. Après tout, elle était venue ici pour laver son linge avant le reste.

---------------------------------

Galina t'adore en Japonais en #648062, en Anglais en #3F3354 mais t'insultes en Russe en #7B0E0E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 426
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Ven 9 Fév 2018 - 9:08

Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

.feat Galina Sarajev


Après avoir activé ma machine, je l'entends se présenter devant moi comme il se doit.

"Je ne me suis pas présentée. Je suis Galina Sarajev, en dernière année. Je ne suis pas ici depuis bien longtemps."

Je me tourne donc vers Sarajev-san et je penche ma tête en avant, comme d'hab', pour me présenter.

"Aranako Mina, en 4ème année. Je suis ici depuis l'ouverture du lycée.

Je peux comprendre votre réaction. Mais vous ne devriez pas vous préoccuper de ce genre de commentaires. Ils sont si fréquents pour nous que vous risquez d'abîmer vos jointures sans que rien n'avance dans leurs têtes.
"

Petit problème: même si je supporte peu à peu certains commentaires de gens qui ont du mal avec l'homosexualité, ça me concerne et c'est trop fréquent. Et c'est tellement irrationnel que je me demande toujours pourquoi on se met à haïr des gens qui ont pour seul crime de s'aimer.

"En fait, je peux supporter certains commentaires de personnes qui ont du mal avec l'homosexualité, c'est juste la haine qui m'énerve au plus haut point. Avant que je ne fasse de l'aïkido, je me suis fait tabasser par des homophobes."

Avec cette phrase, je n'ai pas besoin de m'étendre là-dessus. On m'a tabassée parce que je suis homosexuelle, ce qui fait que ça devient tellement simple de devenir violente envers les homophobes, puisqu'ils ont été violents envers moi, et en plus je lui ai dit que je fais de l'aïkido, ce qui fait que je peux me défendre face aux gens qui tentent de me donner le premier coup. Donc cette phrase est assez explicite pour que je n'aie pas besoin de parler pour ne rien dire.

Je sais qu'il y a de meilleurs moyens de lutter, et si Lute-chan était là à ce moment-là, au lieu de m'énerver, je me contenterai de l'embrasser, même si ça ne l'a jamais tenté. Une fois qu'on s'éloigne de cette tête de merde je lui aurais demandé pardon, mais au moins c'est toujours mieux que de se salir les mains et les vêtements. Mais puisque j'étais seule à ce moment-là, je ne pouvais pas faire autrement.

© Cheshire Cat sur Epicode


---------------------------------



Je parle en Japonais en #9c0300 et en Anglais en #1b2785
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 13/01/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Galina Sarajev
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Lun 12 Fév 2018 - 1:18

C'était de ça qu'il s'agissait, donc. La violent menait souvent à la violence. Même s'il y avait un tas de morales à la Gandhi pour répéter encore et encore qu'il n'est pas bon de s'abaisser au niveau de ses ennemis, de ceux qui nous font du tort... On finit toujours nous-même par causer du tort. Le visage de Galina se crispa quelques peu, ses sourcils se froncèrent. Son expression traduisait un sentiment de compréhension même si loin de la pitié.

Elle finit d'enfourner le reste de son linge sale et mit la machine en route pour de longues dizaines de minutes. Elle prit appui contre d'autres machines, qui elles n'étaient pas en marche et réfléchit quelques secondes avant de lui répondre, pour ne pas lâcher une énorme connerie plus grosse qu'elle.

« Je ne peux pas te juger. On a tous nos raisons d'agir et je suppose que la tienne est juste. Pas forcément la meilleure, mais juste. » Elle croisa les bras, par habitude. « J'ignore si c'est à cause de ma stature... Mon caractère ou que sais-je. Au fait que j'ai une assez grande gueule... Mais personne ne m'a jamais emmerdée avec ça. » Galina pouffa. « C'est ironique pour quelqu'un qui sait tout juste mettre une vraie droite digne de ce nom. »

Galina n'avait jamais appris à se battre. Elle avait de la force et se reconnaissait une certaine pression verbale. Mais au delà ? Des droites, des coups de pieds et des coups de tête. Rien de bien phénoménal en soi. Malgré tout cela, Galina savait pertinemment que le simple fait d'avoir de la force naturellement n'était pas vraiment utile face à quelqu'un qui s'y connaissait mais... Au lieu de s'en servir, elle s'était contentée de s'en foutre. Le sport et elle... C'était pas tout à fait ça. Galina était asthmatique – même si ça n'était que très léger – et aimait jouer les hypocondriaques. Ça l'aidait bien pour ne jamais faire de sport. Elle chassa ces pensées hors-sujet.

« Ce qui compte c'est que tu n'aies pas honte de qui tu es. Le reste n'est qu'un détail. » Son optimisme la perdra un jour. Présentations faites, elle en profita pour rétrograder d'une vitesse sur le levier de la politesse, et surtout pour ne pas qu'Aranako-San ne se sente pas mal à l'aise.

---------------------------------

Galina t'adore en Japonais en #648062, en Anglais en #3F3354 mais t'insultes en Russe en #7B0E0E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 426
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Mar 13 Fév 2018 - 19:16

Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

.feat Galina Sarajev


Bon, c'est parti pour plusieurs dizaines de minutes. Mais bon, je suis en compagnie d'une autre fille, donc le temps me paraîtra beaucoup plus court, c'est déjà ça.

"Je ne peux pas te juger. On a tous nos raisons d'agir et je suppose que la tienne est juste. Pas forcément la meilleure, mais juste. J'ignore si c'est à cause de ma stature... Mon caractère ou que sais-je. Au fait que j'ai une assez grande gueule... Mais personne ne m'a jamais emmerdée avec ça. (elle pouffe) C'est ironique pour quelqu'un qui sait tout juste mettre une vraie droite digne de ce nom."

Oh! Elle sait cogner, mais rien d'autre pour se défendre... mais alors, comment est-ce qu'elle va faire contre des gus qui aiment plus cogner gratuitement que menacer? Et s'ils sont plus forts qu'elle?

"Ce qui compte c'est que tu n'aies pas honte de qui tu es. Le reste n'est qu'un détail.

Tu as raison. C'est pas des têtes de merdes qui vont me faire honte. Mais le truc, c'est que tu dois te battre pour ce que tu es et ce que tu aimes. C'est ce que j'ai toujours fait. Il y a ceux qui veulent changer ce que tu es et qui n'hésitent pas à user de leur force pour que tu changes. Tu n'es peut-être pas emmerdée par ces cons, mais le jour où tu seras emmerdée? Qu'est-ce que tu feras face à plusieurs têtes de merdes qui sont plus forts que toi et qui n'hésiteront pas à te cogner pour que tu changes ou juste pour faire chier, sans aucune possibilité de fuir?
"

C'est plus possible des mecs qui font juste chier, et c'est ce qu'a subi Akki-chan, mais quand même, il existe ce genre de mecs qui usent de leur force pour qu'on change. Perso, ils approchent leur sale main de moi, je leur fais une prise d'aïkido. Ben oui, la technique surpasse la force.

© Cheshire Cat sur Epicode


---------------------------------



Je parle en Japonais en #9c0300 et en Anglais en #1b2785
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 13/01/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Galina Sarajev
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Mer 21 Fév 2018 - 3:38

Aranako-san acquiesca sur ses paroles. Galina se contenta de lui sourire et écouta attentivement la suite. Elle ne su pas tout de suite comment réagir. La violence n'était pas quelque chose qu'elle avait cultivé un jour dans sa vie. Elle n'avait jamais vraiment accroché au principe même mais arrivait à comprendre ceux qui avaient besoin de se défouler dans des sports de combats. Se défendre ? Galina vivait encore dans une petite utopie à laquelle elle était très attachée. Celle où l'on pouvait absolument tout résoudre par le biais des mots. Même si elle savait pertinemment à quel point elle avait tort. Comme Aranako-san l'avait suggéré, elle prendrait sûrement un retour de baton dans la figure un jour. Ça avait déjà été plus ou moins le cas la fois où Kael l'avait traînée dans le gravier. Bon, cette fois-ci, Galina l'avait plus ou moins mérité. Mais elle n'avait pas essayé de se défendre. Elle savait comment piquer à l'aide de simples paroles. Elle avait appris à manier l'art des mots il y a bien longtemps.

« Je n'en sais rien, je n'ai jamais pensé à une telle situation honnêtement. » Elle fronça les sourcils, peu sûre d'elle-même et un peu perdue. Aranako-san avait à la fois raison et... Galina ne pouvait s'empêcher de penser que tout pouvait se régler autrement. « Je n'ai jamais été très portée sur le sport de toutes manières. Je n'aime pas trop ça et mon corps me le rend bien. » Fit-elle en se tapotant le ventre.

Avoir choisi de ne pas faire de sport était une question de flemme avant tout. Outre le fait que la violence ne l'enchantait pas plus que ça, même s'il n'avait été question que de simple course à pied, ou n'importe quoi d'autre... Elle ne s'y serait pas non plus intéressée. Galina se rendit compte qu'elle avait esquivé la question principale d'Aranako-san.

« Je ne sais pas ce que je ferai, et honnêtement je ne préfère pas y penser. Je me défendrais comme je le pourrais mais je ne pense pas être en mesure de faire davantage. »

Parce que c'était la vérité. Galina s'était sentie oppressée par sa question, comme si poser cette dernière était aussi stressant que l'acte en lui-même. Pourtant, elles étaient simplement en train de laver leur linge. Mais un sentiment inconfortable naquit dans l'estomac de cette dernière. Celui de l'impuissance. C'était probablement la chose qu'elle supportait le moins au monde. Même si certains aspects de sa personnalité lui permettait de ne pas rendre la chose compliquée, dont le fait qu'elle soit un temps soit peu égocentrique. C'était une bonne manière de ne pas se sentir impuissante face au monde qui l'entourait : N'en avoir rien à cirer. Ou presque.

---------------------------------

Galina t'adore en Japonais en #648062, en Anglais en #3F3354 mais t'insultes en Russe en #7B0E0E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 426
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Jeu 22 Fév 2018 - 20:49

Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

.feat Galina Sarajev


Je vois Sajarev-san acquiescer sur mes paroles et me sourire. Et après que je lui ai posé la question, elle me répond:

"Je n'en sais rien, je n'ai jamais pensé à une telle situation honnêtement."

C'est compréhensible. Si tu n'as jamais subie cette situation, c'est vrai que c'est pas facile de savoir ce qu'on peut faire. Être encerclée par plusieurs cons plus forts que toi, sans possibilité de fuir, qui préfèrent se battre que parler, c'est vrai que c'est assez difficile de s'imaginer et donc de savoir réagir.

"Je n'ai jamais été très portée sur le sport de toutes manières. Je n'aime pas trop ça et mon corps me le rend bien."

Pourquoi elle se tapote le ventre? M'enfin, Elle n'a pas encore répondu à ma question, mais au moins c'est clair qu'elle a du mal à connaître une réaction, même approximative, face à cette situation.

"Je ne sais pas ce que je ferai, et honnêtement je ne préfère pas y penser. Je me défendrais comme je le pourrais mais je ne pense pas être en mesure de faire davantage.

Je vois.
"

Donc, elle préfère ne pas penser à cette situation que j'ai déjà subie. C'est vrai que je n'avais jamais pensé une seule seconde à ce genre de situations avant de le subir. Un silence commence à s'installer, alors que je ne trouve aucun autre sujet de conversation.

© Cheshire Cat sur Epicode


---------------------------------



Je parle en Japonais en #9c0300 et en Anglais en #1b2785
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 48
■ Inscrit le : 13/01/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Galina Sarajev
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Mer 28 Fév 2018 - 23:13

Il n'y avait d'autre mot que le malaise. Galina ne se sentait clairement pas bien dans ses chaussettes et pour une bonne raison : Aranako-san. Involontairement, Galina s'était sentie oppressée par ses questions ainsi que ses réactions. Ne pas savoir comment agir devant une situation était probablement la chose que Galina haïssait le plus au monde. En l'occurence, Aranako-san avait fait d'une pierre deux coups, en lui posant à la fois une question l'avait mise devant le fait accompli : Comment s'en sortirait-elle si on l'aggressait ? Aucune foutue idée. Et le malaise s'était installé. Galina ne savait jamais quoi faire quand une situation lui paraissait malaisante. Si bien qu'elle commença à penser à sa propre respiration, et à sa façon de se tenir. Les deux ne furent plus naturelles dans les secondes suivante et Galina se sentit encore plus gênée. Heureusement, sa peau ne la trahissait pas et ses joues ne s'enflammèrent pas.

Quelques minutes s'écoulèrent et le lavage prit fin. Galina commença donc à tout sortir mais se rendit compte d'un nouvel obstacle vers sa liberté. En tombant, son panier à linge en plastique s'était fissuré et tout une partie était ballante.

« Merde, mon panier est cassé. »

Elle soupira et posa donc toutes ses affaires trempées sur une table adjacente pour finir par les rentrer de nouveau dans le sèche-linge. Tout transporter dans sa chambre allait être vraiment amusant. Elle pria un instant pour qu'Aranako-san ne lui propose pas son aide. Rien de méchant envers elle, mais Galina se sentait si mal qu'elle avait juste envie de remonter dans ses quartiers pour manger un truc et dormir sur cet échec social.

---------------------------------

Galina t'adore en Japonais en #648062, en Anglais en #3F3354 mais t'insultes en Russe en #7B0E0E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 426
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  Mer 7 Mar 2018 - 17:11

Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.

.feat Galina Sarajev


Je me demande si j'ai raison de lui demander une chose pareille, car c'est sûrement à cause de cette question que le silence gênant a apparu. Bon, le mal est fait, je ne peux plus retourner en arrière. Mais je peux très bien attendre la fin du lavage.

Quelques minutes s'écoule et le lavage vient à peine de se terminer, et donc les traces de sangs doivent avoir disparus. Du coup, je remets mes affaires nouvellement propres dans mon bac et j'entends Sarajav-san dire que son panier est cassé, sûrement à cause de notre chute. Merde! Du coup, je me retourne vers elle.

"Tu veux que je t'aide? Si tu veux, après avoir emmené mes affaires, je peux mettre tes affaires dans mon bac pour les emmener dans ta chambre."

En attendant, je mets mes affaires dans le sèche-linge, et ça durera quand même un petit temps. Après, si elle n'a pas besoin d'aide, je ne l'oblige pas à l'avoir, je n'aime pas insister, mais je me demanderai quand même comment elle fera à part porter tout elle-même, ce qui a l'air très gênant.

© Cheshire Cat sur Epicode


---------------------------------



Je parle en Japonais en #9c0300 et en Anglais en #1b2785
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Non, je ne t'aiderai pas à cacher ce cadavre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le bâtiment Yamanaka :: Laverie-
Sauter vers: