Partagez | 
 

 En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Lun 12 Fév 2018 - 4:15


Au programme de la matinée : la traversée en bateau d'un lac et un pique-nique dans un parc. Plutôt tranquille pour commencer la journée. Il fallait dire que pour la marche, Kael avait bien donné la veille alors il n'avait rien contre un peu de détente. Il était toujours question de la beauté suprême du paysage rural mais l'insensibilité de Kael grandissait chaque jour un peu plus, à mesure que les activités s'enchaînaient. Il sentit quelques courbatures à cause de son aventure du jour précédent alors il ne cessait de se masser et de bailler sous la fatigue. Les profs firent un topo avant d'embarquer sur le bateau et pendant ce temps, Kael remarqua alors une tête qui lui était plus ou moins familière. Une crinière blonde avec des lunettes à monture noire. Il avait envie d'aller taquiner un peu cette personne qui semblait seule et qui dégageait une aura de tristesse à en crever. Tellement que ça dissuadait presque d'approcher. Mais pas pour Kael.

Kael attrapa une branche qui pendait et en arracha une petite feuille. Il s'approcha de la blonde qui lui tournait le dos, ne semblant pas avoir remarqué sa présence. Une fois derrière elle, à quelques centimètres, il glissa la feuille grossièrement dans le col de son haut, contre la nuque. Il ne savait pas si elle s'énerverait ou si ça ne lui ferait rien mais il ne se retint pas.

« Je crois que ton étiquette dépasse, Emma. » fit-il en souriant avec malice.

Kael et sa façon d'aborder les jeunes filles.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Jeu 15 Fév 2018 - 1:54


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude

J’étais perdue dans mes pensées. Vraiment beaucoup. J’écoutais et je n’écoutais pas en même temps. C’était bien la semaine de congé, mais… Bon. C’est cool et pas cool en même temps. Je commence à avoir hâte de retourner en cours. Bah… Pas en cours, mais de revoir Toshi, Dada et les autres dans un cadre beaucoup plus « normal ». En plus, je commençais à être pas mal fatiguée, c’est vraiment crevant les voyages comme celui-ci. J’en ai fait quelques-uns lorsque j’étais à l’école secondaire, mais jamais aussi souvent. Bref. Je ne crois pas qu’aujourd’hui je sois en super forme. J’aurais aimé rester couchée, faire la grâce matinée, me reposer, relaxer quoi. Au moins j’avais dormi un peu dans l’autobus, musique tranquille aux oreilles, mais ce n’était pas grand-chose... Mais au lieu de cela, nous devions nous lever pour faire une…

En fait, je me souviens plus… il y a tellement de chose à faire ici, le temps passe définitivement trop rapidement. Ah oui, ça vient de me revenir, aujourd’hui c’était la « croisière » puis ensuite une balade… Quelque chose comme cela. Tout ça impliquait un bateau et un lac. Je dois admettre que ça pourrait être sympathique.

J’écoutai vaguement les directives des enseignants. De toute façon, il ne pourrait pas se passer grand-chose. J’ai retenu les heures importantes, ce que nous allions faire et tout ça… En gros, rien de trop intéressant… Enfin, jusqu’à ce que je sente quelque chose bouger dans mon dos… Enfin, ce n’était pas vraiment mon dos, mais plutôt plus haut… Ma nuque.

Eum… WTF !? Qu’est-ce qui se passe ? Non mais en vrai ? Je bougeai un peu quelque chose me chatouillait. Mmh. J’avouerais que je me suis arrêtée en entendant la voix de Kael. Je me suis un peu figée. J’avais quelque peu oublié qu’il était présent… Je veux dire, j’avais oublié qu’il participait au voyage.

Sur le coup, je me tournai vers lui puis le regardai en mode : je ne comprends pas de quoi tu parles ? Du coup, je portai ma main à l’endroit que ça me chatouillait touchant quelque chose qui n’avait pas une texture normale. Je fronçai les sourcils, c’était quoi ce truc. Bon, valait mieux le retirer. Ah c’était une feuille.

Quand je me rendis compte de ce que c’était, je le regardai, puis je regardai la feuille… Avant de secouer de la tête, puis de me mettre à rire. J’espérais que ce n’est pas l’une de ses techniques de dragues. Si oui, c’était quand même nulle. Mais ça me faisait tout particulièrement rigoler. Au lieu de lui dire bonjour ou quoi que ce soit, je lui dis :

- Tu es drôle toi! Attends!

Comme s’il avait quelque chose à faire de mieux que d’attendre. Je savais bien que cela n’aura pas le même effet, mais bon, s’il peut s’amuser, je peux faire la même chose également… Non ? J’allais derrière Kael et j’essayais de faire la même chose que lui avait fait. Essayer de mettre la feuille dans son t-shirt… Enfin… J’ai dis essayé parce qu’en réalité bah… Elle tomba entre lui et son t-shirt… Well ? Je devais avouer que j’étais mi-figue, mi-raisin.

- Eum… sinon ça va ? Tu n’as pas le mal de mer ? demandai-je en essayant de reprendre une certaine contenance et ne pas avoir l’air trop bête.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Mer 21 Fév 2018 - 5:08


Lorsqu'elle comprit pour la feuille, Emma s'agita et Kael passa aussitôt à la défensive innocente en montrant la paume de ses mains et en prenant un air tout à fait satisfait. Il ne répondit rien mais son visage très amusé et fier montrait qu'il avait placé cette feuille délibérément et sans vergogne. Pour se venger, Emma fit le tour et passa derrière lui afin de lui rendre la pareille. Enfin, elle fit du mieux qu'elle put. Kael se laissa faire mais quand il comprit qu'elle venait de subir un échec monumental, il pencha la tête en arrière et sentit la feuille se faufiler doucement dans son haut. Bon. Il ne sut pas trop quoi lui dire, mis à part qu'elle était sous-douée. Kael cligna des yeux plusieurs fois. Il se retourna ensuite pour lui faire face alors qu'elle se mit subitement à lui parler de la "pluie et du beau temps". Cela ne lui ressemblait pas vraiment, du peu qu'il la connaissait, Emma ne lui avait jamais vraiment demandé ce genre de conneries comme "ça va". Kael savait qu'elle essayait de noyer le poisson. Il la fixa avec insistance, silencieusement, pour l'embarrasser encore plus et lui rappeler sa vie minable. Soudain, il se mit à fredonner du Linkin Park.

« I tried so hard and got so far, in the end it doesn't even matter. »

Si Emma connaissait la référence, elle n'aurait aucun mal à deviner qu'il se moquait de sa tentative absolument ratée, foireuse de base, et du changement de sujet vachement subtil et discret. Il rit à la fin du refrain et se retourne, toujours en ricanant, trop heureux de pouvoir accentuer la honte passagère de sa pauvre camarade. Cependant, il n'en abusa donc pas davantage.

Kael passa grossièrement son bras par dessus son épaule pour se débarrasser de la feuille. Elle n'avait pas glissé jusqu'au fond donc il n'eut pas de mal à l'attraper et la jeter. Il reprit ensuite la conversation en répondant à la question qu'elle avait posé, même si c'était pour sauver les apparences.

« Le mal de mer non, des lacs peut-être. »

Les adultes ayant terminés leur speech et annonçant la montée imminente sur le bateau, Kael se permit de lui poser une question.

« T'es toute seule? Si tu veux, je peux rester avec toi et tenir ta tête au dessus de la cuvette quand tu dégueuleras. » dit-il en la regardant du coin de l'œil et en la charriant avec sa finesse habituelle.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Ven 23 Fév 2018 - 5:04


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude
OUI, J’AVAIS TOUT ÉCHOUÉ. Non mais ça aurait pu être pire. Mais il me sauva assez bien, et ce, malgré son regard un peu trop insistant qui criait : YO T’AURAIS PU TE FORCER UN PEU. Ou quelque chose du genre. Parce qu’en vrai, je ne vois pas du tout Kael me dire « yo », ça serait beaucoup trop étrange. Il n’a pas l’air d’être un « rappeux », un chanteur de rap quoi.

Finalement, je n’ai rien dit. YO. Il s’est mis à chanter du Linkin Park. Genre. OMG. Du LINKIN PARK! C’est une amie du secondaire qu’il m’avait fait écouter ce groupe. Ce n’est pas du tout mon style, mais j’étais tombé quand même en amour avec certaines de leurs chansons. Mais j’admets que « In the End » est décidément la chanson que j’ai écouté le plus souvent. En quand je dis souvent, je veux dire, super, méga, giga souvent. J’ai perdu le décompte après 200 ans écoutes en deux ans je crois. Bon ce que je veux dire, c’est que je l’ai écouté un peu trop souvent. Et que j’aimais beaucoup cette chanson. Je pourrais peut-être regarder dans mon téléphone si j’ai encore des chansons de ce groupe de musique… Je me souviens plus du tout. Je vérifierai un peu plus tard. Pour le moment Kael me narguait avec cette superbe chanson que je vais me retenir de chanter.

J’avais quand même super envie de lui dire que j’adore cette chanson, du moins je l’adorerai, mais je vais quand même faire attention pour ne pas la chanter en public. Le chant, bien que j’adore ça, mais je chante comme une casserole. Enfin, c’est toujours l’impression que j’ai eue.

En guise de réponse à ces belles paroles chantonnées, je lui fis une moue, du genre : « arrête de me niaiser », parce que c’était exactement ce qu’il faisait actuellement ! Il se moquait de moi. Mais nous avions réussi à changer de sujet. Parler du mal de mer.

C’est vraiment plaisant. Puis du fait que je suis seule.

Ouais je suis seule. Pourtant ce n’est pas très grave. Je n’avais pas envie d’être particulièrement accompagnée aujourd’hui. J’étais amorphe. Je me demandais de quelle façon intelligente, ou pas, je pourrais lui répondre.

- Je crois que je suis seule. Il semblerait que je t’attendais.

Je disais cela pour le taquiner. Il semblerait que se taquiner mutuellement c’est quand même amusant. En fait, ce qui était bien, c’est qu’il réussit plutôt bien à faire, c’est de me faire sourire. Ses pitreries sont complètement idiotes, mais c’était quelque chose de particulièrement rassurant, de savoir que des gens peuvent encore avoir un sens de l’humour. Je lui souris. C’est ce genre de jeu qui se joue à deux. J’aime bien ce petit jeu, ça fait changement des autres qui sont assez simples.

- Pff! Je n’aurais pas le mal de mer, moi. Par contre, si jamais tu dégueules, je vais te laisser y aller seul. Je ne voudrais pas que ta virilité en souffre, dis-je sourire en coin, regardant monsieur aux cheveux blancs.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Sam 24 Fév 2018 - 4:40


En présence d'Emma, Kael ne se sentait pas trop mal. Il la supportait bien et elle aussi. Parfois, elle lui donnait l'impression de partir dans des trips bizarres mais Kael n'arrivait jamais à en deviner le contenu réel. Et c'était peut-être tant mieux pour lui. Emma disait donc être seule et elle lui lança quelques piques en réponse aux siennes. Kael la dévisagea et eut un petit geste de recul avec la tête quand elle laissa entendre qu'elle l'attendait. Cependant, il n'ajouta rien à ça. Il était rassuré qu'elle prétende ne pas avoir le mal de mer, il aurait regretté de passer la croisière aux chiottes à tenir sa tête au dessus de la cuvette et masser son dos pour la soulager. Il l'aurait vraiment fait pourtant. Il haussa les épaules face à ce qu'elle lui disait pour l'embêter puis il la regarda de biais.

« Je pourrais me noyer dans mon vomi, t'as aucun cœur. » fit-il sur un ton accablé et une voix asséchée.

Juste après, les accompagnateurs commencèrent à encadrer la montée sur le bateau. Le bateau n'était pas terrible et Kael le trouvait vieillot. Il n'espérait pas un paquebot de luxe mais quand même quelque chose de plus grand et avec une meilleure dégaine. Il resta près d'Emma et se tut jusqu'au moment d'atteindre le pont du bateau. Kael était exaspéré par les conversations des puceaux qui étaient tout fébriles de monter sur une embarcation pour la première fois de leur vie, oh-lala, et il soupira en conséquence. Les élèves avaient le choix entre rester sur le pont, à l'extérieur ou admirer la vue depuis la grande cabine intérieure. Kael choisit d'aller à l'intérieur parce qu'il y avait moins de gens et quelques places assises. Il s'assit sur une banquette large bordée par une fenêtre donnant sur le lac. Il ne regardait pas le paysage, il colla l'arrière de sa tête contre la vitre puis il se tourna vers sa camarade.

« Tu viens ou tu attends qu'une mouette te chie dessus? » cria-t-il à Emma qu'il avait perdu en se faufilant dans la cabine.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Sam 3 Mar 2018 - 4:30


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude

- Désolée, le vomi, ça me fait vomir, répondais-je spontanément en haussant des épaules.

Ce qui est particulièrement vrai. Je n’ai pas tellement envie d’entrer dans les détails, je dois quand même l’admettre, parce que si je le fais, c’est certain que je me trouve la tête dans la cuvette et il va vraiment devoir me tenir les cheveux. Le pire c’est qu’après, tu sens tellement mauvais! C’est particulièrement désagréable.

Bref.

Changement de sujet! Justement, c’était l’heure de l’embarquement. Chouette. Nous allons enfin faire une superbe traversée, qui je l’espère, ne serait pas commentée. Parce que oui, quelquefois, il y a des guides dans des bateaux. Et ça, c’est quand même désagréable. Ce n’était pas la première fois que je mettais les pieds sur un bateau, mon oncle ainsi que ma tante en avait un lorsque j’étais plus jeune, ils vivaient pratiquement dedans, ce n’est pas une blague ! Ils étaient presque des marins! À l’époque je trouvais ça vraiment cool. Aujourd’hui je me dis que je n’aurais pas aimé vivre dans un bateau… Chacun ses rêves ? Il y en a qui rêve de devenir des Idols et d’autres qui rêve de vivre sur un bateau… Et il y a moi qui ne sait pas trop ce qu’elle veut faire dans la vie. Plaisant.

Bref.

Tout cela pour dire que Kael s’était poussé, comme la majorité des gens qui voulaient aller dans le bateau. Ça me réveilla quelque peu. Il faudrait bien que je fasse la même chose également. Du coup, j’étais une des dernières élèves à embarquer, il ne restait que nos professeurs/surveillants et alors que je cherchais un peu, pas beaucoup, juste un peu, Kael, j’entendis sa voix qui venait du fond du monde… Juste du bateau en fait. C’est en descendant que je lui dis :

- Oui, désolée de ne pas être aussi rapide que toi. Il y a quand même beaucoup de monde qui embarque en même temps. Et mes pattes ne sont pas aussi longue que les tiennes.

Ses « pattes », c’est comme ça qu’on appelait des jambes ma mère et moi. Je m’approchai donc de la place que Kael avait prise, je pris celle d’à côté. On avait quand même une jolie vue, même s’il y avait une vitre qui nous empêchait de respirer au grand air et tout cela. En vrai, le grand air il ne me dérangeait pas du tout, ce dont j’avais surtout besoin, je crois, c’est de pouvoir respirer, un peu à l’écart des autres. J’ai l’impression que plus que la semaine arrive et plus que l’on se marche les uns sur les autres à force d’être constamment ensemble vingt-quatre heures sur vingt-quatre. C’est limite désagréable par moment. Du coup, je soupirai un petit soupir de contentement avant de regarder mon ami et de lui demander :

- Alors tu te plais dans superbe voyage ?

Moi ? Sarcastique ? Pratiquement pas. Non mais en vrai, j’avais un petit sourire narquois aux lèvres, je sais bien que le niveau de « conversation banal » c’était quand même pas notre fort. J’aimais bien dire des conneries avec Kael, ça me permettait de me lâcher un peu, que les gens arrêtent de penser que je suis une fille absolument parfaite, qui fait tout correctement, qui est peut-être un peu trop sérieuse quoi. J’ai le droit de m’amuser moi aussi et non seulement avec la danse. S’ouvrir aux autres ? Je ne sais pas trop, mais avec Kael, c’était plus léger. Bon, ça ne paraît pas vraiment vu sa carrure, il ne doit pas être très léger en vrai, mais voilà quoi.



---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Lun 5 Mar 2018 - 4:20


Emma fit naturellement celle qui n'y pouvait rien, slowpoke mais pas de son plein gré, oh la-la. Kael la regarda en haussant les sourcils, amusé par ce qu'elle disait sur ses petites pattes. Elle s'installa à côté et lui parut assez blasée, mitigée, voire fatiguée. Il l'observa du coin de l'œil mais ne dit rien. Puis Emma le questionna à propos du voyage. Une question conne, déplacée, ennuyante et dont la réponse lui était déjà donnée en mille vu l'intérêt qu'il manifestait pour la beauté du paysage, waouh. Kael pencha la tête vers elle et lui adressa ce regard désabusé qu'on a quand on ne croit pas une seule seconde à la sollicitude d'une petite Emma qui savait pas quoi dire d'autre.

« Ça te va pas d'être soucieuse, cherche pas. » dit-il cinglant.

Puis il se redressa et se tourna légèrement vers elle, de façon à pouvoir observer le lac également. Il gémit quelque peu et grimaça quand ses crampes liées au jour précédent semblèrent revenir. Il répondit ensuite à la question qu'elle avait posé, toujours pas sérieux.

« Pas autant que toi en tout cas. »

Le regard fuyant mais malicieux, Kael se focalisa ensuite sur le lac. Du moins, il fit de son mieux pour s'y intéresser un peu. Il n'y avait rien de spécial, simplement une étendue d'eau entourée par des montagnes. Il ne se souvenait même pas du nom de ce lac. Il bâilla sous l'effet soporifique que l'activité lui procurait et se remit dans sa position de départ, adossé contre la vitre, bras croisés.





---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Mer 7 Mar 2018 - 4:31


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude
Kael me surprendra toujours avec son petit côté très chaleureux et attentionné… Qu’il avait probablement laisser chez lui dans son pays d’origine ou à ses parents parce que, sérieusement, moi je ne le connais pas. En tout cas, chose certaine c’est qu’il va tout droit au but, je n’ai pas à nier une telle chose, ce serait absolument impossible. En même temps, je me dis, non mais sérieux, il doit avoir un caractère de carton ce gars-là. Non pas qui plie facilement (parce que cela dépend du carton), mais plutôt un de ces caractères que tu as envie de lancer au bout de tes bras. « Tes bras », comme si je parlais à quelqu’un. Bon, ce n’est qu’une façon de parler.

Moi ? Soucieuse ? Non mais ? Pas plus que d’habitude ? Je n’en ai aucune idée sérieusement. J’ai l’impression qu’on dit du gros n’importe quoi en ce moment.

Et puis…

Qu’est-ce que ça peut bien lui faire ? En posant ce genre de question c’est lui qui devient soucieux, je pourrais lui retourner la question mais lui dire une connerie était beaucoup plus tentant. On vit que pour cela nous deux, dire des bêtises à l’autre. Au moins ce n’est pas ennuyant… Même si parfois ça finit quand même mal.

En guise de réponse, je ne fis qu’hausser les épaules. Il n’y avait pas grand-chose à rajouter. Je n’avais pas envie de rajouter quelque chose en fait. Par contre, je ne le regardai pas, je regardai devant moi. La vue était jolie. Pas OMG, WOW C’EST TELLEMENT BEAU et à en prendre des photos à en plus finir. C’était sympathique, quelque peu agréable, mais ce n’était pas l’activité du siècle. Beuh. J’avais un peu hâte de sortir de là. Je gigotai quelque peu, question de me trouver une position un peu plus confortable.

Je finis par lui jeter un bref coup d’œil lorsqu’il me dit que le voyage lui plaisait autant que moi. Ah oui ? Je me permis de lui lancer ce que je pensais du voyage, à sa sauce, de façon sarcastique, ça m’allait quand même bien ce ton d’ailleurs par moment.

- Ouais, c’est tellement cool comme voyage que je me roule à terre. Tu ne me vois pas, là en train de rouler ?

Ouais, c’était TELLEMENT cool. Genre tellement que j’avais hâte de rentrer, de reprendre les cours. Depuis ma joyeuse balade dans les caves, j’avais rapidement désenchanté sur la semaine et mon lit me manquait. Ce n’était pas mon vrai lit, mais on avait assez fait connaissance lui et moi dans ma chambre à l’école que je m’ennuyais de lui. Les hôtels sont bien, « chez soi » c’est encore mieux. Quand ton chez soi c’est dans une école avec trois autres personnes, c’est vraiment très relatif. Enfin, ce n’étais pas vraiment le propos. J’avouerai que j’étais quand même encore un peu fâchée avec les âneries qu’il avait dites, je l’avais peut-être un peu snobé finalement, ce n’était peut-être pas très gentil, mais il n’avait pas été particulièrement agréable avec moi également. Je n’ai pas de copain et ça ne le regarde aucunement. Genre, je connais des gars, je leur parle pis ça fini là. Parce que de la manière que ça s’est terminé la dernière fois, je n’ai pas vraiment d’espoir.

Même si finalement, il y en a une toute petite, minuscule qui espère vraiment. Mais qui sait en même temps que ce n’est pas réalisable.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Ven 16 Mar 2018 - 2:20


Kael avait su trouver aussi motivé que lui. Emma lui montra implicitement qu'elle s'émoustillait à l'idée de faire cette croisière formidable. Il n'était pas en mesure de savoir ce qu'elle pensait mais son attitude prouvait qu'elle se contentait d'être là, un peu comme lui, en moins pire.

« - Ouais, c’est tellement cool comme voyage que je me roule à terre. Tu ne me vois pas, là en train de rouler ? »

Il tourna la tête vers Emma et la regarda dire des conneries avec un petit rictus se formant sur le coin de sa bouche.

« Mort de rire. » fit-il ironiquement.

La bêtise de sa camarade lui arracha cependant un rire, mais plutôt qu'un rire franc, cela ressembla davantage à un rire de désespoir mêlé d'amusement. Emma était désespérante et ça plaisait à Kael. Il posa sa main sur l'épaule d'Emma puis il la poussa doucement, engageant ce geste qui eut l'air de l'inciter à rouler pour de vrai, juste assez pour la faire basculer sur le côté.

« Tu vas faire tanguer le bateau. » dit-il pour la complimenter sur son allure de jeune fille épanouie, témoignant de sa confiance absolue et de l'estimation qu'il se faisait sur son poids de patate.

« On commence à étouffer ici. »

Kael se leva et se dirigea sur le pont. Il s'approcha du bord et s'accouda sur les barres du bateau, la tête baissée sur la flotte. Il vit son reflet déformé sur les vaguelettes et ne pensa plus à rien.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Ven 16 Mar 2018 - 2:55


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude
J’ai le droit de dire WTF quand je regarde Kael !? Sérieusement. Non mais. Je ne le comprends trop pas. Habituellement on dit que ce sont les filles qui sont difficile à comprendre, là, je dois avouer que soit Kael c’est une fille et personne ne le savait parce qu’il cache trop bien son jeu… Ou c’est moi qui est un homme… Ah non, ça je peux dire que ce n’est pas vrai.

Le premier truc qui m’a « choqué », c’est le fait qu’il rit. Je crois qu’il riait de moi par contre, du coup, ce n’est pas ce qu’il y a de plus sympathique. Merci Kael. Et puis, il m’a poussé, bon ça… Ça peut aller, j’ai déjà vu pire, mais bon, j’avais l’impression d’être quelque chose de beaucoup trop léger pour lui. Du coup, en guise de réponse je fis simplement :

- Ahah. Mais en vrai, ce n’était pas vraiment drôle.

Je pense que l’on est deux morts de rire. À moitié. Non mais me faire pousser comme ça, juste par plaisir, me faire presque dire que je suis une patate. Non mais sérieux, je dois avoir l’air d’une poche de patate à me faire pousser comme ça, comme si rien était. Peut-être que des gens diraient : « Wow, mais il est dont bien fort ! » Supra impressionné, mais en vrai. Non mais sérieux, c’est du gros n’importe quoi ça pour commencer. Déjà là, je n’étais pas certaine de comprendre grand-chose et je dois dire qu’il

- Je préférais le faire couler…, rajoutai-je.

Parce que tant qu’à jouer dans le ridicule, aussi bien de s’y mettre à fond.

Non mais sérieux, je venais de poser mes fesses ici. Il commençait à étouffer… C’est ma faute tout ça ? Je veux dire, il n’y a pas tellement de monde installé où nous sommes… Du coup, je ne comprends rien. Du coup, je ne savais pas si je devais le rejoindre ou non. Je dois l’agacer il faut croire. Ça allait pourtant relativement bien depuis qu’on avait mis les pieds sur ce bateau. Relativement, parce que tout est bien relatif, bien entendu.

Bon, je levai mes petites fesses de mon banc pour le rejoindre. Cela me prit un petit moment, genre que je le trouve. Bon, c’est facile à trouver une touffe de cheveux blanc dans la marée de gens aux cheveux pratiquement multicolore, mais surtout tiré vers le blond, le brun ou le noir.

Je m’approchai, gardant une certaine distance. Je ne voulais pas qu’il pense que je suis un pot de colle. Mais c’était quand même lui qui m’avait approché au départ avec sa feuille douteuse. Bon, c’était son approche qui était douteuse, pas la feuille.

J’avais envie de lui dire qu’il devait faire attention pour ne pas se noyer. Comme Narcisse qui est tombé amoureux de son reflet et bla, bla, bla. Mais je préférais garder ça pour moi. J’avais envie de compagnie, sans pour autant y parler, et il semblait bien, là, à se regarder ou regarder l’eau. Ça ne valait peut-être pas la peine de le déranger pour des bêtises…

Comme d’habitude en fait.

Du coup, je m’installai également contre les barres du bateau, un peu plus loin cependant, je gardai quand même un espace raisonnable entre nous deux. Je regardai l’étendue d’eau et la belle journée qui s’offrait à nous.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Ven 16 Mar 2018 - 4:48


Kael n'avait pas appelé Emma parce qu'il ne souhaitait pas imposer sa présence plus que nécessaire, la traîner partout comme si elle était son chien. Même s'il lui envoyait des milliards de piques et ne se lassait pas de la charrier, il n'espérait guère qu'elle l'eût suivit, ce qu'elle fit pourtant. Il se rappelait quand même la honte qu'il lui avait infligé aux caves. Elle devait sûrement s'en rappeler. Il se garda de revenir sur cet incident, cependant. Il leva la tête puis il vit Emma postée pas très loin de lui. Environ un mètre. Elle ne disait rien et se contenta de rester à cette distance.

Kael l'observa longuement, en silence, pendant que son regard à elle vaquait sur le lac. Peu de personnes savaient faire ce que Emma faisait. S'envoyer chier mutuellement et savoir la boucler quand il le fallait. Il y songea et remit un peu en question la relation qu'ils avaient. Ils n'étaient pas très proches et se connaissaient parce qu'ils avaient vendu leurs corps à la même blonde folle pas foutue de charger la batterie de son appareil photo (et ça se dit photographe, hein). Il ne pouvait pas dire que la photographie les avait rapprochés, néanmoins, il sentait qu'il y avait un petit truc chez Emma qui lui plaisait. Dans l'état actuel des choses, il ne pouvait pas clarifier la valeur de ce sentiment. Kael se perdit quelque peu dans cette pensée, avant de briser le silence.

« Je sais que je pue mais quand même, t'es pas obligée d'être si cruelle et de te faire un périmètre de sécurité. »

D'un geste la main, il lui fit signe de s'approcher.

« Ça te dit qu'on mange ensemble ce midi?

Il ne savait pas quoi lui dire d'autre pour détendre l'atmosphère. Aussi parce qu'il le pensait sincèrement.

« Comme ça je peux te refiler tous les trucs que j'aime pas. » finit-il par dire, encore et toujours pour la taquiner.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Mar 20 Mar 2018 - 2:24


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude
J’avais la tête ailleurs. Je dois quand même l’admettre. Je dois dire que je pensais à tout et à rien. Je pensais à quelle prochaine danse je pourrais bien apprendre dans ma chambre, quelle musique je pourrais bien prendre, laquelle pourrait m’amuser. Je ne savais pas quelle chanson pourrait bien m’amuser ses temps-ci. J’avais envie de danser sur un truc plutôt simple, mais je n’avais pas non plus envie de prendre du Muse. L’idée de danser sur Never Close Our Eyes d’Adam Lambert. Parce que la danse me plaisait bien à la fin de son vidéoclip. Ouais ça pourrait être amusant de faire quelque chose autour de cela.

Kael me tira cependant mes pensées, me disant qu’il ne sentait pas si mauvais que cela et que, finalement, je pourrais bien m’approcher de lui. Je fis donc quelques pas sur le côté, tournant la tête vers lui, question de renifler un peu son odeur et pour le taquiner un peu. Juste un peu. Comme à l’habitude en somme.

- Pff. Tu ne pus pas autant que cela… Mais tu pourrais quand même faire un effort.

Je lui fis un sourire moqueur, avant de reporter mon regard vers le paysage qui était devant nous. En fait, je ne regardai même plus le paysage, j’avais fermé les yeux, en profitant un moment pour sentir l’air contre mon visage, profiter du moment présent, mais bon… C’est un peu difficile d’en profiter lorsqu’on a quelqu’un à côté de soi. D’autant plus qu’il semblait apprécier me faire la conversation, ce qui me surprend quelque peu. En vrai, c’est plutôt sa question qui me surprenait. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me demande de manger avec lui. C’était quand même… Impressionnant. Quand même un peu impressionnant, pas super-méga impressionnant. Mais quand même, il fallait quand même manger aujourd’hui, je l’admets fortement, mais d’un autre côté, il aurait pu aller faire ça avec d’autres personnes…

J’étais surprise qu’il veuille que l’on mange ensemble. Ça ressemblait presque à un rencart. Presque. Mais ce n’était pas prémédité. Enfin. Bon. En même temps, je n’avais pas vraiment d’autres personnes avec qui manger, ça me dérange pas au final que ce soit avec lui. Mais de la façon qu’il l’a dit, ça me faisait quand même penser à un rencart, ça me faisait bien sourire.

- Ouais, pourquoi pas… C’est toujours mieux de manger avec toi que de manger seule.

Ce qui n’était pas du tout faux. Il ajouta par ailleurs, qu’il pourrait me donner les trucs qu’il n’aimerait pas, ça non plus ça me dérangeait pas, je ne suis pas une fille très difficile envers les aliments. J’aime bien goûter, essayer des nouveaux trucs. Comme tout le monde il y a des petites affaires que je n’apprécie pas du tout, mais c’est plutôt rare. Et même si je n’aime pas ça, j’ai quand même pour habitude de manger, je me fais intérieurement des compromis… Sauf quand ça me donne envie de vomir.

- Et moi, je te donnerais les trucs que je n’aime pas. Ça va être un échange de nourriture finalement, terminai-je pour le taquiner à son tour.

Je finis par ouvrir les yeux. Je dois admettre que rester les yeux fermés sur un bateau, avec le mouvement des vagues, ça donne un peu le mal de mer. Je crois que je suis mieux si je regarde tout autour de moi.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)


Dernière édition par Emma Walker le Sam 24 Mar 2018 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 162
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Mer 21 Mar 2018 - 4:47


Kael n'espérait pas que Emma accepte, même s'il proposait avec sincérité, il pensait qu'elle irait voir ailleurs, pour la raison qu'elle aurait voulu. La façon dont elle le disait d'ailleurs, lui laissait penser qu'elle semblait se contenter de "ce qu'il y avait au menu", donc de lui. Il ne le prit ni bien, ni mal, dérivant plutôt sur ce qu'il se passerait si tous les deux finissaient par avoir du dégoût pour le même aliment. Cette histoire de lui refiler toute la nourriture ingrate, Kael était très sérieux là-dessus. Mais elle ne le savait pas.

« On fait quoi si on déteste les mêmes trucs? Tu te dévoues pour tout manger? »

Kael lui lança un regard complice, sourcils relevés. C'était clair qu'il n'allait pas être celui qui aurait ce rôle. Il ignorait si Emma était aussi difficile que lui, pourtant ça l'amusait d'imaginer que ce fût le cas.

En l'observant davantage, il vit qu'elle gardait les yeux fermés et qu'elle profitait de la brise. Il ne comprenait pas ce que ça pouvait lui apporter. Cependant, cheveux dans le vent, il la trouva belle. Il ne lui dit rien pour la complimenter et la regarda simplement, la laissant apprécier la croisière. Puis, elle ouvrit les yeux. Avant qu'elle n'eut remarqué qu'il la regardait, Kael lui envoya une nouvelle pique.

« Si tu veux, on peut aller à l'avant du bateau et faire comme I'm flying dans Titanic. » suggéra-t-il, moqueur.

La fameuse scène que tout le monde connaissait.

« Sauf si tu préfères le faire avec le petit brun des caves. »

Il faisait allusion au garçon qui accompagnait Emma, le vendredi. Kael ne savait pas qui était le garçon, et il s'en fichait, il le lui rappelait surtout par perfidie.



---------------------------------

You can't work me out
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  Ven 23 Mar 2018 - 0:23


En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude
Il m’avait demandé ce que nous pourrions faire si jamais nous n’aimions pas quelque chose. Et je lui répondis assez spontanément :

- On s’assoit et on pleure ? Ou on peut le donner à des pigeons… S’il y en a.

Le truc de s’asseoir et pleurer, c’est quelque chose que ma mère et moi nous avons l’habitude de dire lorsqu’on ne sait plus quoi faire… En vrai, on exagère vraiment beaucoup et quelquefois ça dédramatise un peu les choses. Mais en vrai, ce n’est pas SI grave que cela, si l’on aime pas la même chose. En vrai, si ce n’est pas quelque chose de trop dégueulasse, ça ne me dérangerait pas du tout… Enfin, un peu. Mais du gaspillage, c’est moche. Du coup, si on donne à manger aux oiseaux, ce ne serait pas vraiment du gaspillage… Juste mauvais pour ces petites bêtes qui pourraient arrêter de se nourrir pour attendre la nourriture des humains. Ce n’est pas très gentil.

Alors que je pensais encore à la nourriture, Kael me demanda si je voulais faire la fameuse scène du Titanic. Non mais sérieusement. Kael est complètement débile quand il le veut bien. Et actuellement, c’était l’exemple parfait de la débilité (même si ça ne se dit pas réellement), de Monsieur aux cheveux blancs.

- Non. Je ne crois pas que ce soit nécessaire. De toute façon, j’aurais beaucoup trop peur que tu me jettes dans l’eau plutôt que de me retenir. Tout ça, c’est SI tu ferais Jack…

Une petite pause. Je le jugeais. Finalement, il était assez bon pour être encore plus débile qu’il ne l’était déjà. Il faut croire qu’il fait vraiment de gros efforts pour paraître vraiment débile, vraiment. C’est un champion. J’étais mécontente, vraiment mécontente. Je pense que ça pouvait se voir sur mon visage.

- Le petit brun ? Anoki ? Tu penses qu’il serait assez fort pour me soulever ? Non mais en vrai…

Je le regardai, les sourcils froncés. Avant d’enchaîner avec la suite de ma phrase :

- Tu penses vraiment que c’est mon copain ? Il ne faut plus que je parle à des garçons, sinon tu vas penser que ce sont tous mes copains...

Je secouai de la tête. Mais il est vraiment idiot. Non mais on ne peut pas parler avec un garçon sans qu’il pense du gros n’importe quoi. Il était certain qu’Anoki et moi nous étions tout particulièrement heureux, ce n’est pas tous les jours que l’on croise quelqu’un qui vient du même pays que nous alors qu’on est dans une école, au Japon.

En même temps, je trouvais Kael étrange. Pourquoi il s’intéressait tant à Anoki sérieusement. J’avais l’impression que ça l’avait dérangé le fait que je lui ai seulement parlé. Il avait dit que c’était mon copain, comme si ça le faisait chier que je parle avec Anoki. Comme si je faisais exprès. S’il avait voulu un peu de conversation, Kael aurait juste dû prendre ses deux petites jambes et venir me voir. J’étais quand même un peu mad parce qu’en réalité, je trouve ça vraiment ordinaire de me dire cette phrase-là. C’est un coup bas.

Mais la vengeance est un plat qui se mange froid. Je ne me prierais pas pour me venger un de ses jours. Je ne sais pas encore comment mais j’allais bien faire quelque chose.

Non mais en vrai, je ne suis pas du genre à vouloir être méchante. Je ne pourrais pas me venger. Kael fait presque trop peur pour une telle chose.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.  

Revenir en haut Aller en bas
 
En avoir trop gros sur la patate pour se renvoyer la patate chaude.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: En dehors de la ville-
Sauter vers: