Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Pocketful of Sunshine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Pocketful of Sunshine  Jeu 5 Avr 2018 - 11:54

Pocketful of Sunshine ♫

Flashback – Lundi 4 mai (GW)

Une dizaine de minutes de marche avait suffit pour atteindre le bord du lac Kawagushi, où l’on passe la dernière journée de la Golden Week. Demain c’est déjà le retour à Kobe, cette semaine est passée tellement vite ! On va tous revenir avec des souvenirs pleins la tête, c’est certain. Pour ma part, c’est le cas.

Le tout premier jour, avec le trajet en bus, m’avait permis de rencontrer Natsuki. Une élève de deuxième année, polie et respectueuse, avec qui on s’est bien entendu. Tous les trajets en bus étaient donc agréable, ça l’aurait été moins si j’étais tombée sur quelque que je n’appréciais pas. On se réjouissait du programme de la journée, partageait nos ressentis sur les visites au retour… Je parlais avec Nobuo et Yukiko aussi pendant ces trajets, mais un peu moins tout de même. Ils se comportaient un peu bizarrement ces deux là, comme s’ils boudaient ou je sais pas quoi, alors je préferais les laisser dans leur coin et discuter avec ma camarade de bus.

Le lendemain, une journée de folie au parc d’attraction ! On a fait le plus de manèges possible, avec Tessa, et ça nous a donné une sacré dose de sensations. Mention spéciale à la maison hantée et au Takabisha Ride avec la pente de la muerte. Une bonne journée entre amies, rien de mieux ! Je remercie encore le destin de l’avoir mise sur ma route le jour de mon arrivée à KHS, on était faites pour s’entendre ! No regrets !

En parlant d’amitié, je crois que le troisième jour n’était pas le meilleur pour redorer celle avec Kael. C’était une journée fun mais je ne comptais pas le mettre autant en rogne en le taquinant, la glace sur ses pieds n’a rien arrangé, mais on aura tout le temps d’améliorer ça au retour, je préfère le laisser un peu en paix pour le reste du voyage. Les visistes dans les caves étaient sympathiques en tout cas, en groupe ça met une bonne ambiance, surtout avec Summer débordait d’énergie et d’imagination ! Ce soir là, c’etait autre chose mais… on a bien rigolé avec Alexe, c’est le moins qu’on puisse dire haha ! Tant que ça ne vient aux oreilles de personne, on a pas de souci à se faire.

Heureusement, la journée du lendemain était assez calme. Connaissant déjà le festival pour y avoir été en famille, j’en ai surtout profité pour me détendre, écouter de la musique en profitant du paysage, et bien me régaler aussi. Ca aurait été une honte pour la gourmande que je suis de ne pas l’avoir fait. Seul regret : avoir perdu ma glace sur un grognon et sur Tessa, encore pardon.

La journée d’hier, par contre, n’était pas de tout repos. Le stress pendant toute la montée du téléphérique pour commencer. Merci Emma de m’avoir rassuré, sinon je crois que j’aurai fait un malaise. Et puis, après le pique-nique, la rando sur le mont Kachi Kachi ! Sportif, éreintant, mais c’était chouette comme après midi. Emma est vraiment une amie super, je suis contente de la connaître et qu’on s’entende bien, le temps passe plus vite quand on est avec ses ami(e)s .

Et là, c’est le dernier jour. Derniers souvenirs à graver. On s’apprête à traverser le lac sur le bateau et je suis le groupe pour monter sur ce dernier. Ca a l’air assez safe comme traversée, le bateau est équipé au cas ou mais... un lac c’est calme après tout, normalement. C’est pas que je panique hein, mais je sais pas nager alors si on pouvait éviter de tomber à l’eau… Enfin bref ! Une fois à bord, le bateau de la Fuji Marina ne tarde pas à démarrer. Je me pose dans un coin calme, regardant tout le monde se séparer plus ou moins et discuter entre eux. C’est vraiment cool de passer du temps tous ensemble comme ça en dehors des cours, et les accompagnants sont quand même plutôt cool, même si ils font régner l’ordre. Dommage que certains ne soient pas venus, mais bon, il y aura d’autres moments heureusement ! Et puis je ramène quelques souvenirs à certains huhuhu. Je souris en repensant à la photo dans les caves, puis me lève pour aller embêter Himuro qui n’est pas très loin.

« Himuro-kun ! Tu crois qu’ils ont assez de gilets de sauvetage pour tout le monde ? Si tu sais nager tu me files le tien, hein ?» dis-je en souriant « innocemment ».

On s’entend plûtot bien lui et moi, même si on a pas passé beaucoup de temps ensemble en dehors des cours. Ma curiosité me demange depuis un moment avec lui, mais je vais la ranger dans un coin et je la ressortirai plus tard.

« Plus sérieusement, enfin même si j’étais sérieuse pour les gilets, ça ne te dérange pas de passer un peu de temps ensemble ? Ça changera des cours haha»

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 193
■ Inscrit le : 21/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Fin Décembre 2014
Himuro Kinbaku
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Pocketful of Sunshine  Mer 18 Avr 2018 - 23:00

Himuro avait passé une excellente semaine, loin du lycée, loin de ses parents, profitant des différentes sorties proposées. Il avait également pris soin de ses amis, et plus particulièrement de Sumire, une amie assez proche. Il avait pris soin d’éloigner les gens d’elle, afin qu’elle ne se sente pas trop oppresser par la proximité des gens. Certain en ont fait les frais, en s’approchant trop d’elle et furent repoussés par le body guard.

Aujourd’hui était le dernier jour, il fallait profiter de la liberté au maximum et avait choisi d’être une peu seul et laisser sa protégée souffler un peu. C’est alors qu’étant dans le bateau, tranquillement assis, il regardait le ciel et écoutait le bruit de l’eau, du vent, … C’est alors qu’il fut légèrement dérangé par une fille de sa classe, qu’il savait très proche de Sumire. Il l’accueilli néanmoins avec le sourire, elle n’était pas méchante et l’aimait plutôt bien.

Coucou Meyuki-chan ! Des gilets ? tu parles des trucs qui sont tombés à l’eau quand on est parti ?

Il rigola afin de lui montrer qu’il plaisantait, il l’invita à s’assoir près de lui avant de lui répondre plus sérieusement, comme elle venait de le faire.

Plus sérieusement, ne t’inquiète pas, je te passerais le mien au cas où, je suis bon nageur.


Il avait pris beaucoup de cours de natation mais l’eau n’était pas super chaude pour autant, et puis, on ne savait jamais ce qu’il y avait au fond de l’eau. Néanmoins, il serait plus facile pour lui que pour d’autre de s’échapper de l’épave et arriver au rivage.

C’est sûr, et puis en cours tu es souvent à l’avant et moi au fond de la salle… Sinon, tes clubs se passent bien ? Si je me souviens bien… tu es en cours de cuisine c’est ça ?

Bon, oui, on se rapproche un peu du sujet Sumire, mais était-ce important pour le moment ? Fallait peut-être arrêter d’y penser de temps en temps petit lycéen non ? Il regardait L’eau, puis reporta son regard sur Meyuki. Fallait-il être taquin ? ou rester sage ? Haaa dure décision, et puis vu la taille du bateau, impossible de le faire tanguer… sans parler que le surveillant lui sauterait dessus rapidement… Il souffla, se résignant à ne pas pouvoir faire quelquechose d’amusant et reporta attentivement son attention sur sa camarade de classe.

Bon… promis, pas de farce aujourd’hui… Et quelquechose me dit que quelqu’un m’en voudrait si je te taquinais…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Pocketful of Sunshine  Jeu 10 Mai 2018 - 17:11

Pocketful of Sunshine ♫


T...Tombés a l'eau ???? KEUWA ? Je le regarde avec des grands yeux ronds, puis soupire de soulagement en l'entendant rigoler.

« Me fait pas de frayeur comme ça toi ! » dis-je en riant et lui tapant le bras.

Je m'asseoit à coté de lui, répondant a son invitation et le remercie d'un sourire pour son offre. Trop gentil de me laisser son gilet si une catastrophe arrive. Il a de la chance de savoir bien nager. Peut-être qu'un jour je dépasserai ma peur de couler et que quelqu'un sera assez coriace pour m'apprendre à nager. Mais vaut mieux pas y penser, je veux pas et je reste là dessus. La plage c'est très bien, juste tremper les pieds et puis voilà. Je reporte mon attention sur mon camarade de classe et écoute sa réponse sans cacher un sourire mesquin.

« Tu sais, en France on dit que les gens qui se mettent devant sont meilleurs élèves, et que ceux du fond ce sont les cancres ou les éléments pertubateurs héhé»

Je ne pense pas qu'il soit un cancre, Himuro s'en sort bien généralement, c'est juste de la taquinerie comme lui le fait souvent aussi. Je lui fait un clin d'oeil, puis réponds a ses autres questions.

« Oui je suis en cuisine, ça se passe super bien là bas. C'est quand même cool de pouvoir gouter aussi aux plats des autres et d'échanger sur tout ça. Sinon les autres clubs c'est un peu moins simple. »

Mon regard qui divaguait sur les gens présents sur le bateau croise celui d'Emma, qui se balade avec Kael. Je sourit a mon amie, puis détourne le regard vers Himuro. J'espère que le décoloré sera pas désagréable avec elle, sinon il va m'entendre.

« Au karaté il y a quelques tensions du coup j'essaye de calmer le jeu comme je peux, et je me suis inscrite au club de danse, mais comme je suis super gênée de danser devant les autres j'ose pas trop. Mais heureusement, les autres sont sympa et puis on se soutient avec Sumire, vu qu'elle a des petits blocages elle aussi. Et toi, comment se passe tes clubs ?»

J'hausse un sourcil en entendant la phrase du brun. Pas de taquinerie ? Lui ? Je pose la main sur son front puis rigole :

« Pourtant tu n'as pas de fièvre, donc tu ne dois pas être malade... Comment tu pourrais te retenir de taquiner toi ? Et.. qui est ce qui t'en voudrait ?»

Je regarde à nouveau autour de nous, mais je ne vois pas. Nobuo et moi sommes proches mais il me taquine encore plus qu'Himuro, et a croire que plus on me taquine plus il est heureux. Yukiko doit se donner a coeur joie aussi je pense. Mais qu'on lui en veuille ? La seule personne qui en a voulu a quelqu'un a mon sujet n'est pas là cette semaine alors qui ??
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 193
■ Inscrit le : 21/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Fin Décembre 2014
Himuro Kinbaku
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Pocketful of Sunshine  Lun 14 Mai 2018 - 22:35

L’ambiance se posait rapidement mais simplement entre les deux adolescents, elle était différente des autres filles qu’il connaissait mais il la considérait comme une connaissance, une amie. Sa réaction ne se fit pas sans attendre, elle lui tapota le bras en riant avant de s’assoir à ses côtés. C’était ainsi que la jeune fille était, il la trouvait un peu taquine, il l’aimait bien.

J’aime plaisanter, mais ne t’inquiète pas je sais rester sérieux, parfois.

C’est alors qu’elle lui apprit un fait bien européen, bien Français. Que les mauvais élèves se mettent au fond, il trouvait cela absurde, il en rigola à plein poumon avant de se reprendre et de regarder la fille dans les yeux.

Ils pensent qu’ils sont trop loin pour être vu ou entendu ?

Et puis, rien n’empêcherait le professeur de se rapprocher, de jeter une craie, enfin bon… Il trouvait vraiment cela absurde. Elle avait en tout cas un peu de répondant, il était vrai qu’il était souvent en fon de classe, non pas par choix mais il voulait être prêt de la fenêtre et avait de bons yeux. C’était de bonne guerre.

A la cuisine, je ne sais pas si je pourrais… non pas que je n’arrive pas à cuisiner, mais un club de plus… des contraintes de temps… C’est pas pour moi, j’aime cuisiner quand je veux, pour qui je veux.

Il regardait la jeune demoiselle au cheveux couleur ébène regarder autour, c’est vrai que le paysage était sympa, c’était plus calme qu’il aurait pensé peut-être à cause de l’effet « sortie scolaire ». Elle semblait pensive, peut-être même souciant de quelque chose, le garçon lui jeta un regard interrogatif jusqu’à ce qu’elle lui réponde en parlant du club de karaté. Peut-être réfléchissait-elle à comment formuler se qu’elle annonçait alors sur l’ambiance qui y régnait.

Je vois, c’est dommage… un club c’est fait pour partager, pour se libérer des contrainte scolaire et voir Kobe, ainsi que les gens qui y sont sous un autre angle je pense. Tu ne crois pas ? Pour ma part, mes clubs se passe bien, rien à signaler pour le moment. Bien que le club photographie me prenne pas mal de temps, je gère.

Une autre taquinerie vint de la part de sa camarade de classe, plus cela allait et plus elle semblait lui ressembler, avait-elle pris des énergisants pour lui faire face ? Il souriait à sa remarque avant de reprendre la parole.

Je suis rarement malade pour infos, mais quand je le suis c’est violent.

Il imita quelques seconde l’homme en train de dépérir tel sur un canapé, comme un zombie avant de se redresser et de continuer sa réponse.

Oh ! je sais très bien que Sumire viendrait me tacler si je t’embêtais trop… C’est une amie fidèle et je pense qu’elle se soucie du bien être de chacun de nous. Elle est vraiment admirable parfois.

Il leva la tête, regardant qu’elle ne soit pas dans les alentours, fallait pas non plus qu’elle l’entende… qui sait ce qui pourrait se passer…

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Pocketful of Sunshine  Mer 25 Juil 2018 - 22:19

Pocketful of Sunshine ♫


Qu’il sache rester sérieux, je n’en doutes pas. Après tout, il a un bon niveau en cours alors c’est qu’il sait rester concentré et tout !

«  C’est peut-être pour être loin du professeur et éviter les représailles ? Tu sais qu’en France, c’est déjà arrivé plein de fois qu’un prof lance sa craie sur la table d’un élève pour qu’il se calme ? Jamais sur moi mais bon, ça surprend quand même ! »

Je rigole avec lui quand il me répond, c’est peut être un peu de ça, loin des yeux pour moins se faire capter. La discussion dérive sur le sujet des clubs, celui de cuisine d’abord. J’avoue que le point de vue d’Himuro me plaît bien, je le comprend d’autant plus parce qu’en dehors des heures de clubs, j’aime bien aussi cuisiner quand je veux et ce que je veux. Mais ce qu’on fait au club, ça a son intérêt aussi !

«  Je comprends, t’aimes bien avoir ta liberté et faire ce que tu veux quand t’en as envie, c’est tout a ton honneur ! Mais parfois se lancer des défis et se poser des conditions, ça pousse à se dépasser un peu, tu vois ? »

Apercevant Emma au loin avec l’ancien décoloré de la L-6, mes pensées dérivent sur le club de karaté. Les tensions qu’il y a la bas et tout ça…

« Pour le karaté c’est vraiment dommage oui, mais bon ça se calmera avec le temps, et puis il faut que je m’impose un peu plus, ça devrait le faire non ? »

J’espère en tout cas. C’est dommage que Jed ne soit pas venu à la Golden Week d’ailleurs, on aurait bien rigolé. Si ça se trouve on se serait retrouvé dans l’illégalité avec Himuro et Summer d’ailleurs, mais contrairement à ces deux là, on évalue les prises de risques et je pense qu’on aurait juste mené l’enquête dans les limites du possible comme je l’ai fait avec Eden. Peut être que Jed aurait trouvé l’entrée secrète ? C’est un mystère qui le restera. La discussion avec Himuro se poursuit, on aborde le club de photo puis on enchaîne avec le club de danse en parlant aussi de Sumire, sujet qui semble le sortir de ses pensées et le réveiller d’un coup d’ailleurs, vu comme il s’est vite redressé.

« Sumire te tacler ? Je crois pas qu’elle ferait ça… Tu crois toi ?  »

Je me perds un peu dans mes pensées, imaginer Sumire en petit pitbull qui vient grogner si on m’embête, c’est assez drôle comme image mentale. J’en connaît un qui se comporte un peu comme ça d’ailleurs.. Mais pas de dérive, la réaction d’Himuro me rend curieuse. Je l’écoute attentivement et ses propos au sujet de Sumi sont super gentils et vrais.

« C’est vrai, c’est une personne superbe.  J’espère juste que son blocage l’embête pas trop et finira par passer un jour, ça doit pas être évident. J’aimerai bien lui faire un câlin moi, elle est toute mignonne en plus ! C’est une amie géniale en tout cas, vous vous côtoyez souvent ? »

C’est vrai, je les ai déjà vu plusieurs fois ensemble pour faire les visites et même sur le campus, c’est qu’ils doivent bien s’entendre. Peut-être même mieux que bien en fait ? Après tout, je sais même pas si elle a un copain Sumire, et puis elle lui a fait des chocolats pour la saint valentin mais bon, ça veut rien dire, j’en ai fait à plusieurs amis après tout. Mh… Dis-moi tout Himuro !

hey pssst ! :
 
Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 193
■ Inscrit le : 21/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Fin Décembre 2014
Himuro Kinbaku
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Pocketful of Sunshine  Sam 4 Aoû 2018 - 21:02

Oui, il faut que tu t’imposes un eu plus je pense. Personnellement je n’ai pas besoin de la faire, mon caractère légèrement désinvolte attire l’attention. Après ça ne sert à rien de se dénaturer. Deviens celui que tu veux, pas celui que les autres souhaitent.

On arbore plusieurs sujet divers, sujet intéressant et qui mériterait certainement des débats plus long. Disons que je tâtais le terrain pour avoir d’autre sujet de conversation avec Meyuki plus tard, elle serait certainement ravie d’en parler à un autre moment, peut-être aurait besoin de conseils en temps voulu. C’est en parlant de Sumire que je regarde autour de moi, elle doit certainement avec d’autre amis comme Sada ou Hayate. Qui sait ?

Ho, Sumire est imprévisible. On la pense toute gentille, mais crois-moi que quand c’est pour défendre son point de vue ou ses amis elle peut devenir virulente.

Je surveille mes arrières, il ne fallait pas non plus que des gens pense du mal d’elle ou crois que je crache dans son dos. Et puis, ce n’était que mon impression, je n’étais pas à ses côtés depuis suffisamment de temps pour pouvoir affirmer que je la connaissais à fond. C’est alors que Meyuki rebondi une fois de plus sur le sujet, légèrement épineux pour moi depuis ma conversation avec Sadaharu. Avais-je changé d’attitude envers elle ? Cela c’était-il remarqué ? Pour le moment, je me contente d’acquiesce à ses propos jusqu’à ce qu’elle pose une question.

On se voit au club photo, et puis on est dans la même chambre. Et pis on s’est connu l’an dernier dans la salle de club de cuisine tiens.


Je repensais à cette soirée, je pouvais encore me remémorer chaque détail, la première bouchée, le fait qu’elle jeta tout dans une poubelle, que l’on cuisine ensemble.

On va dire que j’ai commencé par être son testeur de plat.

Et voilà que c’était mon tour de parler d’elle, fallait-il vraiment qu’on en parle… Je passais déjà pas mal de temps à penser à ce que Sadaharu m’avait dit… Ce salaud il ne manque pas de payer pour mes nuits d’insomnies… Je regarde le ciel, pensif.

Et toi, tu la connais depuis combien de temps ? quel sont vos relations ?

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Pocketful of Sunshine  

Revenir en haut Aller en bas
 
Pocketful of Sunshine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: En dehors de la ville-
Sauter vers: