Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Un monde d'aventure [PV Halevaldia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 120
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Mer 11 Avr 2018 - 20:22

Ce matin là, Midori profitait du calme relatif d'un jour de week end pour occuper la salle de commune. Habillée d'une belle robe d'été blanche qui lui permettait de survivre agréablement à la moiteur de l'air, elle profitait de la douceur du temps.

Les fenêtres ouvertes permettaient à l'air de circuler, agitant ses cheveux et venant caresser sa peau agréablement. Dehors, on pouvait entendre le chant des oiseaux, les rires et les voix de ses camarades. Les rayons du soleil printanier baignait la pièce d'une lumière blanche et claire.

Pour profiter au mieux de tous cela, elle s'était installée à l'une des tables rondes de la pièce et dessinait sur son carnet.

La jeune femme n'était pas une grande dessinatrice. Elle ne dessinait rien de réaliste, ni quoi que ce soit qui se rapproche d'un style de mangaka. Ses dessins ressemblaient davantage à ceux d'un enfant, avec une certaine finesse et un certain style en plus.

Cela donnait à ses œuvres une certaine forme de féérie mais ses illustrations étaient souvent là pour servir le récit d'une histoire pour enfant. Car là ou le talent de Midori s'exprimait, c'était dans le fait de raconter des histoires pour les bambins.

Ses histoires avaient l'étrange puissance évocatrice et narratrice qui enchantaient les enfants et leurs faisaient apprendre une jolie morale ou une belle leçon sur la vie.

Cela lui venait en rêve sans bien qu'elle comprenne pourquoi. Et l'actuel sujet parlait de l'acceptation de soi comme preuve d'amour ultime envers soi-même.

Symboliquement, le récit commençait par un jeune garçon piégé dans le corps d'un vieux homme puis se poursuivait jusqu'à la métamorphose de ce personnage en un parangon de beauté par la seule puissance de son propre regard intérieur.

Absorbée par son travail, elle chantonnait une douce chanson d'amour qu'elle avait appris récemment au club de chant, faisant écho aux chants des oiseaux.

Oublieuse du monde qui l'entourait, elle paraissait alors comme un mirage de conte de fée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 61
■ Inscrit le : 07/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Juin 2015
Halevaldia Drenyrr
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Mer 11 Avr 2018 - 21:40


Un monde d'aventure


Quand deux camarades de chambre se croisent par hasard dans la salle commune du lycée. Feat Midori Yukimura
L'adolescente ne savait que faire de sa journée, elle s'ennuyait et même si cela ne faisait qu'une bonne semaine qu'elle venait d'arriver, ce n'était pas pour autant qu'elle croulait sous les devoirs. Encore heureux, parce qu'elle détestait devoir faire du travail quand elle était en week-end. Celle-ci n'en avait que très peu, donc cette dernière ferait ceux-ci au dernier moment, comme d'habitude. La demoiselle avait avec elle un livre philosophique, comme la majorité du temps. Pourquoi ne pas profiter de ce magnifique temps pour aller dans la salle commune en lisant un bon livre ? La compagnie pour aujourd'hui ne lui donnait guère envie, mais si elle croisait une personne quelconque dans la salle, elle en profiterait pour créer des liens avec cette dernière. Se retrouver toute seule ne devait pas être très sympathique et cela la blasait encore plus, autant se faire rapidement de la compagnie ! Ses pensées s'orientèrent pendant une demi-seconde sur son passé, en espérant que ce dernier ne se reproduise pas. La jeune fille avait pourtant fait preuve de tant de sympathique, de gentillesse, mais cela n'avait jamais été réciproque. Ses parents ne lui avaient jamais accordés un brin d'attention quand elle en avait besoin et il est très dur de se remettre du harcèlement, surtout sans aide. C'était comme un poids lourd sur ses épaules dont elle aimerait tellement se libérer. Cette sensation désagréable, l'impression de s’effondrer devant des regards hostiles, ceux qui vous juge. Toutes ses pensées lui donnait des frissons. Le livre philosophique qu'elle avait avec elle était intitulé "Qu'est-ce que la vie ?". Pas très joyeux et plus de questionnements que d'autres choses, mais cela lui faisait toujours du bien d'en venir à cette extrémité. Peut-être qu'elle écrirait aussi sur son téléphone, aujourd'hui. Le temps dehors lui donnait envie d'écrire une belle histoire de fantaisie mélangée à de la romance. Pourquoi pas une jeune fille qui serait téléportée dans un autre monde de part son miroir dans la chambre, et qui se retrouverait donc dans un monde totalement inconnu ne possédant pas les mêmes coutumes, règles, ni valeurs morales ? Non, trop classique. Et si elle commençait dans le genre réaliste tout en se dirigeant doucement mais sûrement vers le surnaturel ? Comme des humains qui comploteraient quelque chose dans un coin reculé de la planète, en créant des cyborgs ou des échantillons d'êtres surnaturels ? Cela pouvait être bien. Commencerait alors une époque révolue, qui sera entraînée dans un mélange entre les humains et leurs créations. Pas mal du tout !

Celle-ci se dirigea donc d'un pas précipité vers la salle commune, ne voulant pas perdre la mémoire au niveau de son résumé d'histoire. Créer des personnages serait la chose la plus simple, pour elle. C'était comme instantané, elle savait directement quel caractère associé à tel ou tel personnage. De toute manière, c'était déjà décidé. Certainement une jeune fille au caractère légèrement trempé mais au cœur grand, prête à tout pour aider les autres si elle juge qu'ils le méritent. Elle serait alors de petite taille, avec une longue chevelure rouge flamboyante. Surtout que c'était à la mode en ce moment que d'avoir des personnages principaux avec des cheveux rouges. L'adolescente trouvait que cela faisait un petit effet de style et que c'était plaisant à imaginer. Il y aurait aussi un jeune homme, qui serait alors un chasseur de primes même si c'était l'époque moderne. Ce dernier s’appellerait Loky et la fille Alyss. Pourquoi pas ? Ce n'est pas que ça allait forcément bien ensemble, juste que cela restait correct dans l'ensemble. De nature assez solitaire, le chasseur ne voudra d'abord pas de collaboration avec la demoiselle en quête de savoir, recherchant ce qu'il se passe véritablement dans les bases les plus secrètes de la planète. Mais bon, ce dernier acceptera finalement à ses risques et périls. Une longue aventure se passera donc et une forte amitié mêlée à une douce et tendre romance s'ajoutera entre nos deux tourtereaux. Pour une fois qu'elle réussissait à avoir un résumé assez correct avec deux personnages principaux, c'était une belle réussite. Cependant, elle savait qu'elle devait encore travailler l'histoire, comme le contexte mais de manière approfondie pour faire ressortir le côté action de ce dernier. Son regard s'attarda à l'extérieur, visionnant ce qu'il se passait par une fenêtre ou plutôt, grâce à celle-ci. Les lycéens semblaient s'amuser grâce à ce beau temps, il fallait profiter du soleil pour faire des sorties ou des choses dans ce style. Peut-être qu'elle y aurait le droit, un jour ? Une bonne sortie cinéma ou restaurant avec des camarades pouvait toujours être de bienvenue, cela la soulagerait. Depuis le début de son arrivée ici, elle ne s'était pas fait beaucoup de camarades et même avec sa copine de chambre, celle-ci n'avait pas réussit à beaucoup lui parler. Disons que le temps était passé rapidement, le temps qu'elle s'installe, qu'elle trouve ses repères, qu'elle se fasse à ce nouvel environnement. Le pire dans tout ça, c'est que ses parents l'avaient laissé volontiers au lycée. Ou plutôt, sa mère. Cela ne l'étonnait pas, elle n'avait jamais porté grand intérêt à sa fille unique et ne s'était que peu occupé d'elle. Donc d'un côté, cela arrangeait Halevaldia.

Une fois qu'elle arriva dans la salle commune, ou plutôt en étant très proche de cette dernière, elle remarqua qu'elle n'avait pas son sac. C'est vrai qu'elle l'avait déposé un peu plus tôt dans un coin du couloir, sans savoir pourquoi. Si elle se le faisait piquer, ça n'allait pas le faire du tout. Mais bon, la flemme était de prime et elle venait juste d'arriver à destination. La jeune fille irait voir après, cela ne lui posait pas de soucis. C'est alors d'un pas mal assuré qu'elle entra dans la grande salle remplie de grandes tables rondes et de chaises disposées tout autour. Il y avait aussi quelques fauteuils, si la place manquait. C'était justement la salle idéale pour faire toutes sortes d'activités comme dessiner, rêvasser, peindre, lire, écouter de la musique ou discuter avec autrui.  Son regard inspecta les moindres détails, même les fenêtres lui parurent très grandes. Peut-être était-ce le cas ou bien était-elle impressionnée par l'immense grandeur de cette salle qu'elle pensait beaucoup plus petite ? Elle sentit un léger courant d'air gifler son pâle visage, sa longue chevelure châtain flottant en l'air pendant quelques secondes. L'adolescente replaça quelques mèches de ses cheveux, tout en respirant l'air devenu légèrement froid. Cela faisait du bien que d'avoir un minimum d'air. C'est alors qu'elle remarqua que les fenêtres étaient grandes ouvertes, donc que ce n'était pas étonnant qu'elle ait ressenti un souffle droit sur elle. À cet instant, elle remarqua la présence d'une jeune demoiselle particulièrement jolie, qui était tranquillement assisse à l'une des tables rondes occupant cette pièce. Du premier coup d’œil, elle ne l'avait pas reconnue mais en regardant de plus près, la jeune fille venait d'avoir une bouffée de surprise. C'était sa camarade chambre, la L-2. Au début, la demoiselle avait l'impression que ses cheveux étaient d'un blanc immaculé à cause des rayons du soleil qui parcouraient l'énorme pièce, mais absolument pas. Les couleurs étaient trompeuses car cette dernière avait les cheveux d'un blond platine très clair, enfin, c'était un peu le principe. Heureusement qu'elle n'était pas en tenue de cosplay, aujourd'hui. Sinon, elle aurait été surprise sur les faits par sa propre camarade de chambre, ce qui aurait probablement créé un malaise dont elle n'aurait pas voulu entre les deux jeunes filles. Halevaldia jeta donc un regard gêné voir timide à sa camarade qui avait d'ailleurs comme nom Midori, son prénom étant Yukimura. Certes, elle n'avait jamais eu une bonne mémoire, mais cette fois-ci, elle se souvenait parfaitement de sa copine de chambre avec qui elle avait un tout petit peu discuté depuis son arrivée. Le moment présent était une opportunité pour approfondir sa connaissance d'elle. Elles pourraient même parler de leurs activités, de leurs passions ou de ce qu'elles aimaient dans la vie.

La demoiselle observait donc pendant quelques secondes sa camarade, se demandant ce qu'elle faisait. Est-ce qu'elle écrivait des histoires ? C'est alors qu'elle remarqua comme des sortes de formes sur son cahier, tout en visionnant cela en s'approchant doucement pour éviter de la déranger dans son activité, ce qui serait malpoli de sa part. Enfin, elle n'était pas au stade de se mettre derrière elle pour épier ses gestes mais elle s'était juste avancé légèrement pour voir quelles genres d'activités elle faisait. L'adolescente aurait aimé avoir un talent pour le dessin, cela lui avait toujours plu mais toutes les personnes de ce monde n'avaient pas forcément des doigts de fées ou des mains en or. C'était malheureusement son cas. De toute façon, tout ce qu'elle savait faire s'arrêtait à de la lecture, ainsi que de l'écriture. Halevaldia décida donc de s'installer à une des chaises de la table ronde à laquelle était placée Midori. Elle observa donc d'un œil indiscret ce qu'était en train de dessiner la jeune fille, et sembla surprise pendant quelques secondes. Effectivement, c'était un très beau dessin qui lui donnait comme une impression enfantine sans l'être. C'était compliqué d'expliquer ça avec des mots, mais son style paraissait enfantin sans l'être, elle avait un certain style dans son crayon et semblait dessiner avec facilité. Bien évidemment, ce n'était pas des dessins réalistes ou autres, mais cela restait quand même joli. Pour elle, c'était pratiquement du professionnel. Son niveau de dessin était celui d'un enfant de maternelle, elle ne savait même pas faire correctement une poire ou une pomme. C'était triste que de constater un tel niveau dans une activité aussi passionnante que le dessin. Celle-ci adressa donc un beau sourire à sa camarade, tout en la saluant d'une voix amicale :

"Bonjour, Midori-senpai."

Comme elle était plus âgée qu'elle, la première année se devait de la respecter en mettant senpai à la fin de son nom. Il lui semblait bien qu'elle ne l'avait pas encore autorisé à utiliser des surnoms familiers, ce qui était normal, après tout. Tout en la saluant chaleureusement, elle entreprit de commencer la lecture de son livre relativement compliqué à comprendre. Sa camarade de chambre semblait sympathique, elle espérait en tout cas que ce soit le cas. Sympathiser avec une personne qui se trouvait être dans la même chambre que nous pouvait être une bonne chose, puis elle semblait accorder de l'importance à ce qu'elle faisait et c'est ce qui lui plaisait dans son comportement.
#iwhae pour epicode

---------------------------------

« Halevaldia Drenyrr »
“Le nuage est sombre mais ce qui en tombe est de l’eau pure.”
Japonais en #ff99ff / Russe en #66cc00 / Français en #3366ff
Cheshire Cat sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 120
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Lun 16 Avr 2018 - 20:21

Sortant légèrement de l'état second qui l'habitait quand elle était dans une transe créatrice, elle mit un court instant avant de prendre conscience de la présence d'Halevaldia devant elle.

- Bonjour Halevalu...

Elle butta sur le nom aux consonances étrangères de sa compagne de chambre. Rosissant légèrement des joues, elle garda les lèvres entrouvertes comme dans un soupir muet de stupéfaction. Puis, après avoir inspiré, reprit.

- Halevaldia! Go... Gomen... J'ai parfois du mal avec prénoms étrangers. Je te prie de m'excuser.

Ce genre de maladresse lui arrivait quand elle n'était pas concentrée et qu'elle laissait son japonais fluide et naturel prendre le dessus sur son éducation plus internationale.

Elle posa une de ses mains sur l'une de ses joues et pencha doucement la tête sur le côté avec un sourire désolé. Puis, comme pour changer de sujet et chasser le malaise, elle reprit immédiatement la parole, demandant, sincèrement curieuse:

- D'ailleurs, puis-je te demander quel est l'origine de ton prénom ? Je ne crois pas l'avoir déjà entendu auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 61
■ Inscrit le : 07/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Juin 2015
Halevaldia Drenyrr
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Lun 16 Avr 2018 - 22:07


Un monde d'aventure


QUAND DEUX CAMARADES DE CHAMBRE SE CROISENT PAR HASARD DANS LA SALLE COMMUNE DU LYCÉE. FEAT MIDORI YUKIMURA
La demoiselle était venue dans la salle commune pour un moment de repos, et surtout, de répit après cette semaine bien chargée. Les cours l'ennuyaient, elle en avait assez de devoir toujours travailler pour satisfaire l'ambition de ses parents, mais aussi la sienne. Car oui, vouloir devenir journaliste n'était pas vraiment de tout repos, et même si elle n'était qu'en première année, elle y pensait toujours. Un soupir s'échappa de sa bouche, se demandant s'il était vraiment utile de se battre pour un avenir incertain. Qui sait, une intervention extraterrestre pourrait advenir, une grande famine pourrait s'abattre sur les populations, une troisième guerre mondiale pouvait exploser. Bref, on pouvait mourir à tout moment donc pourquoi s'occuper des études ? Elle n'avait pas le choix, sa mère ne cessait de lui répéter. Son regard se posa sur une fenêtre quelconque de la salle, observant l'extérieur. Le vent soufflait délicatement, comme un souffle. Il fouettait le visage de la jeune fille, mais un petit courant d'air parc-i ou par-là ne faisait pas de mal, surtout par cette chaleur étouffante. Elle ne pouvait que comprendre sa camarade de chambre pour avoir ouvert les fenêtres.

Quand sa camarade essaya de la saluer en prononçant son prénom, elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire complice, non pas moqueur. Après tout, elle n'était pas mieux en ce qui concernait la prononciation des noms. Vu que l'origine de son nom ainsi que de son prénom étaient russes, il était relativement compliqué pour une japonaise de le prononcer correctement. Sauf si cette dernière possédait des origines, ce dont elle ne serait pas surprise puisque la chevelure blonde platine de la jeune fille lui faisait un drôle d'effet. Son interlocutrice s'excusa donc de la mauvaise prononciation, disant qu'elle avait du mal avec les prénoms étrangers. Halevaldia lui accorda un sourire sympathique, se disant qu'elle était vraiment sympa et toute douce. Autant lui proposer de la nommer par un surnom, cela serait plus utile que de bégayer sur son prénom.

"Ce n'est pas un problème, ne t'inquiète pas. Au mieux de t'embêter à m'appeler de mon prénom entier, que dirais-tu de me donner un surnom ? Hale ou Val, si tu le désires" fit cette dernière en esquissant de nouveau un sourire, trouvant que cela serait plus pratique pour sa camarade.

L'adolescente se concentra alors sur ce que faisait sa camarade, observant de nouveau le dessin. Elle trouvait que sa manière de dessiner était propre à elle, on ne retrouvait pas ce genre de performance ailleurs. Ce n'est pas que son dessin était mauvais, bien au contraire. Juste que ce dernier lui faisait ressentir quelque chose quelle n'avait jamais éprouvé auparavant. Étrange. Assisse depuis un moment sur une chaise assez inconfortable, elle se concentra sur sa lecture. C'est alors que la question assez indiscrète de Midori la fit sortir de sa rêverie. Ce n'était pas un problème que de demander l'origine de son nom.

"Mon nom est d'origine russe. Et toi, Midori-senpai ? Est-ce que tu possèdes des origines étrangères ou bien, es-tu une sang pure japonaise ?" demanda cette dernière.
#iwhae pour epicode

---------------------------------

« Halevaldia Drenyrr »
“Le nuage est sombre mais ce qui en tombe est de l’eau pure.”
Japonais en #ff99ff / Russe en #66cc00 / Français en #3366ff
Cheshire Cat sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 120
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Lun 23 Avr 2018 - 19:59

Midori fut étonnée de la question. N'était-il pas évident au vue de son physique qu'elle n'était pas totalement d'origine japonaise et que du sang étranger coulait dans ses veines ? Clignant doucement des paupières, elle secoua légèrement la tête négativement avant de répondre avec une certaine timidité.

- Ma mère est britannique. Alors, même si je n'ai jamais quitté le Japon, je ne suis pas totalement japonaise.

C'était ainsi. Au Japon, quoi que vous fassiez, vous étiez toujours considérée un peu à part si vous étiez métisse. On vous demandait de respecter les mêmes usages que les japonais purs souches mais on ne vous accordait jamais vraiment le même respect.

Voilà pourquoi Midori avait toujours crains de parler de ses origines avant d'entrer à Kobe. Ici, les métisses étaient extrêmement nombreux. Sans parler des étrangers qui ne comprenaient souvent rien à ces différences de traitements.

- Et toi, est-ce que tu as vécu en Russie ou as-tu toujours connue le Japon ?

La jeune fille aimait volontiers s'intéresser aux autres et était avide d'anecdotes exotiques sur des pays étrangers. Ces derniers lui semblaient si ... Étranges ! Trahissant son intérêt, son sourire s’embellissait alors que ses yeux pétillaient d'intérêts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 61
■ Inscrit le : 07/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 13 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Juin 2015
Halevaldia Drenyrr
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Jeu 26 Avr 2018 - 21:15


Un monde d'aventure


QUAND DEUX CAMARADES DE CHAMBRE SE CROISENT PAR HASARD DANS LA SALLE COMMUNE DU LYCÉE. FEAT MIDORI YUKIMURA
La demoiselle n'aimait pas vraiment observer les gens dans les détails, sachant qu'en plus de cela, elle n'était pas bonne observatrice. Même si sa camarade possédait une belle chevelure blonde, celle-ci ne s'était même pas dit que c'était comme une évidence qu'elle n'était pas totalement japonaise. Cela lui apprendra, il fallait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler, ce qu'elle n'avait pas pensé à faire. Quand Midori lui signifia que non par un secouement de tête, la jeune fille lui sourit timidement, un peu gênée d'avoir poser une question aussi stupide. Voilà ce qu'il se passait quand on essayait de plaire aux autres, ou de trouver un sujet de discussion. Son regard se concentra sur sa lecture, essayant de cacher son malaise potentiel par rapport à sa bourde. Sa camarade lui expliqua que sa mère était britannique, ce qui pouvait expliquer sa si belle chevelure qui avait une couleur plaisante. Alors comme ça, elle n'avait jamais quitté le Japon et ce, même pour une excursion ou un voyage scolaire autre part ?

"Désolée pour cette question un peu bête, je n'ai pas vraiment réfléchis avant de la poser. Je me demandais, tu n'as jamais visité un autre pays avant ?" demanda cette dernière en levant les yeux au ciel, évitant de croiser le regard de son interlocutrice.

Quand elle lui demanda si elle avait toujours vécu en Russie, celle-ci hocha brièvement la tête. C'est vrai qu'elle n'avait jamais quitté son pays natal, et ce, depuis sa naissance. Cela avait changé depuis une bonne semaine, le changement ne pouvait parfois être dans le positif ou dans le négatif. Elle ne savait que dire de cet environnement nouveau pour elle, cette dernière ne connaissait pas encore si parfaitement la ville de Kobe et ne pouvait donc pas juger sans en avoir appris encore plus. Puis, ce n'était que le commencement de ses années lycée, donc elle ne devait pas se précipiter et prendre le temps d'apprécier les choses. C'est vrai que changer de pays lui faisait drôle, surtout au niveau des coutumes, des habitudes, des personnes et du langage. Heureusement qu'elle avait eu une mère japonaise et un père russe, au moins, elle pouvait avoir deux nationalités différentes.

"Effectivement. J'ai toujours vécu en Russie, c'était un très beau pays. Kobe est bien différente de la ville dans laquelle j'étais avant, mais je suppose que c'est normal d'avoir cette impression d'être étrangère" fit celle-ci en esquissant un petit sourire.
#iwhae pour epicode

---------------------------------

« Halevaldia Drenyrr »
“Le nuage est sombre mais ce qui en tombe est de l’eau pure.”
Japonais en #ff99ff / Russe en #66cc00 / Français en #3366ff
Cheshire Cat sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 120
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  Mar 15 Mai 2018 - 20:19

Midori secoua la tête négativement à la première question posée par Halevaldia. Cette dernière reprit alors la parole pour poursuivre et lui confirmer qu'elle n'avait jamais voyagé avant Kobe. La jeune métisse avait du mal à s'imaginer ce que cela pouvait représenter de quitter ainsi un monde connu pour aller dans un endroit complétement différent. Mais l'étais-ce d'ailleurs ?

- Et... Quelles sont les différences que tu as noté jusqu'à maintenant ? Y-a-t-il des choses que tu préférés ici ? Ou que tu préférais en Russie ?

Demanda-t-elle alors, motivé par la plus brulante des curiosités.

- Enfin, si ce n'est pas trop indiscret...

Se reprit-elle avec un sourire timide, prête, de tout évidence, à s'excuser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Un monde d'aventure [PV Halevaldia]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde d'aventure [PV Halevaldia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Les dortoirs :: Salle commune-
Sauter vers: