Partagez | 
 

 [Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 157
■ Inscrit le : 25/09/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 66 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Février 2015
Momoko Inoue
« A l'université ; section littéraire »
http://undecidedbird.tumblr.com/
(#) [Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur  Jeu 12 Avr 2018 - 12:08

« Emma • Momoko »
Cupidon n'est pas un bon facteur

Onze heures trente, la sonnerie retentit dans les couloirs, c’était l’heure de la pause ! Les étudiants débouchaient en trombe de leur salle de classe pour inonder les couloirs et les allées du campus, affamés ou juste impatients à l’idée de sortir de leurs quatre murs. Momoko sortit de son cours de littérature après tous les autres, marchant méthodiquement dans le bâtiment et souriant aux autres élèves qu’elle reconnaissait non trop loin d’elle. Les bras chargés d’un classeur blanc à pois jaunes et d’un grand gilet en maille crème, pour lequel elle se demandait pourquoi elle l’avait embarqué, le changement de température se rehaussant de quelques degrés au cours de la saison.

Gênée par son petit paquetage, elle se dirigea vers la longue lignée de casier entreposée dans le couloir principal, et s’arrêta devant le sien lorsque son voisin de casier du dessous eut fini son rangement. Elle ouvra le portillon, glissa proprement ses affaires à l’intérieur et, avant de le refermer, remarqua une sorte de petite enveloppe rose pale. Elle était coincée dans le mécanisme métallique de la porte intérieure, surement déposée par quelqu’un depuis les fentes d’aération situées juste au-dessus. C’est non sans étonnement que Momoko comprit qu’il s’agissait d’une lettre d’amour. Oh non ! Un souffle de panique traversa son esprit. Le temps était-il vraiment venu pour qu’un élève tombe amoureuse d’elle ?! Elle savait que les jeunes avaient les émotions totalement bouleversées à cause de leur croissance, et qu’ils tombaient facilement amoureux de leur professeur – elle se rappela d’ailleurs que c’était aussi le cas pour elle, urg, elle secoua la tête pour effacer ce souvenir étrange de ses pensées – mais était-ce à ce point pour une personne comme Momoko !

La vielle dame tourna l’enveloppe, les mains tremblantes et rapprocha le papier de ses yeux. Une écriture à l’encre bleue était inscrite au centre, et la surprise fut double quand les inscriptions formaient en réalité les chiffres du casier d’à côté. Momoko souffla, rassurée, et posta mécaniquement et sans trop réfléchir l’enveloppe dans le casier du fameux destinataire.

« Il va y avoir un heureux aujourd’hui ! » pensa-t-elle à voix haute.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur  Ven 13 Avr 2018 - 3:04


Cupidon n'est pas un bon facteur

L’avant-midi s’était enfin terminé. Nous avions eu une matinée plutôt chargée, commencer avec de la littérature, pour continuer avec histoire-géographie et puis sport. Sport, c’était bien. J’appréciais grandement. Le plus désagréable, par contre, c’est la chaleur de l’été. Ça fait en sorte que l’air est un peu plus lourd, il fait chaud. En gros, il faut boire beaucoup d’eau pour ne pas terminer complètement épuiser, couché sur le sol à vouloir mourir alors qu’on est quand même en short.

Une fois de retour dans les vestiaires, j’avais revêtu mes vêtements de la journée. Un t-shirt tout blanc avec une jupe blanche avec des fleurs bleues et mauves. Je dois quand même admettre que j’avais des shorts en dessous de ma jupe. Cette dernière était quand même court – aux genoux – mais on ne sait jamais quand on peut faire affaire avec un mec trop louche. Mais je portais des shorts surtout parce que c’était beaucoup plus confortable. En plus de tout cela, je portais une veste à manche trois-quarts, grise. Oui, je portais quand même une veste même si on s’approchait dangereusement des vingt-cinq degrés (oui, bon ce n’est pas très dangereux en vrai, mais c’est juste ahurissant, d’autant plus qu’on est seulement au début du mois de juin, je n’ai pas hâte de voir le mois de juillet.

Mes petites ballerines noires aux pieds, j’avais quitté les vestiaires afin de retrouver mon casier. J’avais délaissé mes amies, j’allais les rejoindre à la cafétéria dans quelques temps. Pour l’instant j’allais faire un tour à mon casier. Je voulais y déposer mon sac, prendre mes livres pour le cours d’anglais. Bon, ce n’est pas comme si j’en avais vraiment de besoin, je n’apprends pas des tonnes de choses. L’anglais, c’est la chose la plus facile au monde pour moi. Si jamais je ne sais pas quoi faire dans la vie, je sais que je pourrais devenir enseignante d’anglais ou encore traductrice. Ce serait presque drôle de traduire des mangas et des animes.

Bref ! Tout ça pour dire que je dirigeais tranquillement, j’admets que je traîne un peu de la patte. Je rêvasse, je réfléchis, un peu de tout ça en même temps. Je me demandais si j’allais plutôt au club de danse, ou de cuisine après le cours d’anglais, je me demandais si je n’appelais pas mes parents…

Gneh ? Mais qu’est-ce que je vois ? Je plissai légèrement les yeux. Non mais y’a pas Momoko près de mon casier ? Non mais elle n’est pas en train d’y glisser un truc ? Non mais…

Kossé qu’il se passe ici ? Non mais pour vrai, c’est vraiment trop étrange. En plus, on dirait une feuille… Une lettre.

Non.

Naaaaaaaah.

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaah. Pas possible. Nah. Non mais ce n’est pas vraiment une lettre. Ce n’est pas vraiment possible. Non mais ce n’est pas croyable. Je ne peux pas y croire, pas du tout. Soudainement, j’ai le cœur qui bat super fort. Je panique un peu. Non je ne vois pas paniquer, c’est juste que…

MAIS WTF. Je n’aime pas ce que je vois devant moi.
Pas possible, pas possible, vraiment pas possible.

C’est une blague. C’est certain. Il n’y a pas d’autres choses qui soit possible. Non, elle ne peut pas vraiment faire ce qu’elle fait. C’est CERTAIN que c’est juste une grosse blague. Genre. Ça doit être un de ses coups. Une vengeance pour… Pourquoi d’ailleurs!

Enfin. Sinon ce pourrait être Toshi qui m’ait fait une blague, ou Dada… Genre Jed peut-être, Meyuki… Eum… Sumire ? Bon, ok, peut-être pas Sumire. Natsuki ? Ok, je pourrais tous les nommer, mais je n’arrivais pas à une solution plausible.

C’était juste impossible que cela vienne de Momoko…
Quoi que… c’est un peu plus de son époque d’écrire des lettres que de la nôtre, surtout avec la technologie et tout cela.

Du coup. Bon. Je pris une grande respiration, mais j’ai déjà les joues rouges, à cause de la chaleur, mais également à cause du sport, mais aussi à cause de Momoko…

Je pris mon courage pour l’interpeler.

- Momoko, c’est quoi que vous avez déposé dans mon casier ? demandai-je particulièrement soucieuse. Non mais en vrai, je savais ce qu'il se passe, mais j'osais penser que ce n'était pas la vérité.

Non mais c’est vrai. On dirait une lettre. Genre. Une enveloppe. Genre. Ça doit être une connerie de quelqu’un non mais. Ça doit être une connerie, ça ne peut pas être autre chose. Je ne peux pas voir une autre possibilité. Enfin, je me fais des idées, mais en vrai…

MAIS QU’EST-CE QUI SE PASSE !?

C’est un poisson d’avril un peu trop en retard.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 157
■ Inscrit le : 25/09/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 66 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Début Février 2015
Momoko Inoue
« A l'université ; section littéraire »
http://undecidedbird.tumblr.com/
(#) Re: [Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur  Ven 13 Avr 2018 - 17:01

« Emma • Momoko »
Cupidon n'est pas un bon facteur

Momoko était quelqu’un de plutôt romantique…même très romantique. Les romans à l’eau de rose, les films qui dégageaient du sentimental, même à outrance : c’était tout ce qui pouvait faire son bonheur. Et dans la vraie vie, quand elle n'était pas devant son poste de télévision ou devant sa bibliothèque, elle sautillait d’impatience quand elle apprenait que deux personnes dans son entourage vivaient une relation quelque peu ambiguë. Un détail croustillant, des rencontres, des histoires, des amourettes, tout cela la passionnait. Ainsi, elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer des tas de chose, jusque très loin dans l’avenir. Par « très loin », cela voulait dire par exemple le mariage, les enfants… Attention ! Dans le respect de ne rien dire aux autres, évidement (d’autres l’avaient déjà prise pour une hystérique  auparavant, elle espérait intérieurement que cela n’arriverait plus jamais… mais qui peut vraiment la retenir ?)

Après quelques instants à s’imaginer ce que pouvait contenir cette fameuse lettre d’amour, la vielle dame sentit une présence dans son dos. Apeurée par le sentiment que quelqu’un d’inconnu ne la fixe pour une raison qu’elle ignorait, elle ne se retourna pas. Était-ce l’un de ces élèves farceurs qu’on retrouve dans les lycées, et qui flanquaient une frousse monumentale à chaque individu qu’il croisait avec des blagues de mauvais goût ?! Quand le soi-disant pseudo criminel se mit à lui parler directement, elle sursauta, se retourna les mains en position de défense, et cria :

« AH PITIÉ NON, FARCEUR, NE ME FAITE RIEN, JE… »

Emma ?! Il s’agissait d’Emma Walker, l’une des lycéennes du club de danse. Misère, Momoko pensait qu’elle perdait la tête et qu’elle allait bientôt faire une crise cardiaque à cause de tous les sursauts qu’elle avait faits dans sa vie. Mais la veille dame eut à peine de le temps de penser à autre chose, qu’elle fit le lien avec la phrase de la jeune fille et la petite enveloppe rose.

« Ton casier ? C’est… ton casier ? »

Presque instantanément, le visage d’Inoue passa de la peur à la joie, avec un grand sourire dessiné sur son visage comme avec un unique coup de crayon. La vielle dame venait de comprendre que la lettre postée par inadvertance dans son casier, était destinée à Emma, qui n’était autre que sa voisine de casier ! Fichtre !  La jeune étudiante avait alors un prétendant, ou du moins quelqu’un qui lui déclarait sa flamme sur un joli papier blanc. C’était si romantique ! La petite avait l’air totalement inquiète, peut-être était-ce un début, un premier amour.

« Ooooh, oh, oh ! » s’exclama Momoko, « Pardonne moi Emma, c’est juste que… » Elle s’arrêta une deuxième fois, trop excitée par ce qu’il se produisait actuellement devant-elle. Elle balbutia, cherchant ce qu’elle allait bien pouvoir dire (ou plutôt bien demander), puis lança d’un seul coup, sans que ça n’est beaucoup de sens : « Tu ne m’as pas dit que tu avais du succès dans ce lycée ! »

Elle se balança ensuite de gauche à droite, souriante et les yeux pétillants, contente qu’une danseuse comme Emma, par habitude réservée, plaisait à des garçons de l’école.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 309
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur  Sam 14 Avr 2018 - 3:09


Cupidon n'est pas un bon facteur

Si Momoko avait faille mourir. J’ai failli en faire autant. Sérieusement. Elle avait crié plutôt fort, ça m’avait fait reculer de quelques pas. Non mais sérieusement, qu’est-ce qu’elle avait pensé !? Non mais, il ne faut pas crier comme cela sans raison, en plus je n’ai rien fait.

- Je… Désolée, je ne voulais pas vous faire peur.

Ce qui est totalement vrai d’ailleurs, jamais je n’aurais pensé que Momoko allait être effrayée par mon approche. Du moins, ce n’était pas dans mes intentions… À la base, je voulais uniquement déposer mes affaires dans mon casier, afin de prendre d’autres affaires.

- Mais… QUOI !? Non, non ! Je… je… Je n’ai pas du tout de succès ! Je... Je veux… Dire… je suis une fille banale. Il y en a pleins de plus jolies que moi. Ça n’a pas de sens. Non mais sérieusement… C’est…. Com… complètement ridicule !

Non mais sérieusement. Il y avait une tonne de filles qui sont vraiment plus mieux que moi. Il y en a même deux tonnes qui ont du succès! Je veux dire, je suis loin d’être une idole, je suis long d’être parfaite, je suis loin d’intéresser les garçons.

Je ne me vois pas sortir avec un garçon. Pas depuis Tonio… Mais non, je… j’ai beau regarder tous les garçons que je côtoie et j’ai l’impression qu’il y en n’a aucun qui aurait pu faire quelque chose du genre.

Non mais genre, sauf Kael. Mais genre Kael c’est parce que c’est un frustré bizarre de la vie, genre la grosse brute qui aime bien faire chier. Non mais en vrai, c’est juste une grosse blague si c’est lui… Mais ça ne doit pas être lui. Ça ne doit pas être son genre d’écrire. Encore plus avec une enveloppe rose. C’est trop cliché, ça serait une atteinte à sa virilité. Non mais, c’est vrai…

Je me sentais un peu mal pour Momoko, ce que je veux dire, c’est qu’en vrai ça ne doit pas être d’elle, ce serait juste trop dégueu si c’était le cas. Et si j’étais à sa place, si j’avais voulu déposer une lettre intime dans le casier de quelqu’un, je n’aurais pas voulu m’y aventurer par moi-même. J’aurais plutôt demandé à quelqu’un d’autre de bien vouloir le faire à ma place.

Bon. Il faut quand même que je me calme. Ça m’énervait complètement cette histoire. Non mais en vrai, ÇA NE SE FAIT PAS. Voilà tout. Non mais c’est un manque de courage quand même, de ne pas le dire en face de la personne. Cet aspect-là me décevait tout de même, non mais, il faut quand même prendre son courage à deux mains pour avouer son amour.

Enfin, si jamais ça m’arrive, je préférais largement le dire en face, c’est comme un pansement, quand tu l’arrache rapidement ça fait moins mal… Du moins… Pour un refus. Quand on reçoit une lettre, c’est beaucoup plus stressant, on ne sait jamais quand on va pouvoir se faire dire oui ou non.

Le non est toujours plus douloureux évidemment.

- Ce… C’est… Pourquoi c’est vous qui l’aviez d’ailleurs ? Vous l’avez lu ? Vous savez qui sait ? lui demandai-je grandement soucieuse.

En réalité, je ne suis pas certaine si je voulais vraiment savoir la réponse, je pense qu’il serait vraiment mieux que je ne le sache pas du tout en vrai. Je préférais juste me sauver avec la lettre et peut-être tout simplement l’oublier.

Comme si rien n’était.

Comme si tout ça n’avait jamais existé.

Je finis par m’approcher de mon casier afin de l’ouvrir, non mais nous allions quand même voir cette lettre…


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aléatoire] Cupidon n'est pas un bon facteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: