Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Fast and Furry-ous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 245
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; section scientifique »
En ligne
(#) Fast and Furry-ous  Mar 1 Mai 2018 - 14:13

ft. Reiko Onizuka
Fast and Furry-ous
Coincée dans sa hoodie bien trop grande, la chaleur l'étouffait. Son chien, à ses côtés, haletait tout autant, et cherchait un coin d'ombre dans les pas de sa maîtresse. Plus que quelques mètres jusqu'à l'établissement, et  Casey serait enfin dans la fraîcheur du hall. Les yeux plissés par le soleil, elle tentait vainement de reconnaître la personne lui faisant signe dans l'encadrement de la porte.

Encore quelques pas... Et... Triomphe ! « Hey Azumi » Enfin à l'ombre, elle reprit son souffle et contenance. « Désolée, un empêchement avec le chien » Ce dernier frotta son museau dans la paume de sa maîtresse. Elle répondit à son appel en lui caressant vaguement l'arrière de la tête. « Mon frère voulait que je m'en occupe aujourd'hui » Ce n'était guère dans ses habitudes de l'amener à l'établissement. Il y avait trop de monde ici, trop de mouvement pour que son cabot reste calme. Il réclamait des caresses à tout le monde, et renifler la moindre croupe passant à proximité.

Enfin à l'intérieur, son sac coulissa de son épaule, et elle sortit un gobelet et une bouteille d'eau. « Deux secondes. Le temps que je lui serve à boire » Avec précaution, elle enleva le bouchon, et fit couler un peu d'eau dans le récipient. Son toutou se jeta immédiatement dessus pour boire à grande lampée. « J'en peux plus de cette chaleur » Le bras tendu, elle faisait un périmètre de sécurité afin d'éviter que les autres élèves marchent sur le gobelet ou bousculent son chien par inadvertance.

Le gobelet vide, elle le remplit à nouveau. « Il fait pas aussi chaud en Nouvelle-Zélande » Un couinement apeuré lui fit lever les yeux, elle vit une jeune garçon s'écrasait contre le mur. Sûrement un première année. En tout cas, son chien, un husky sibérien croisé malamute semblait l'intimider au point de le faire pâlir. « Doucement Bandit » Le chien ayant senti la peur du garçon, il s'en approcha la queue toute frétillante. « WOUF » Toutes les têtes se tournèrent dans leur direction, alors que l'adolescent essayait vainement de se fondre dans le mur.

« Désolée » Elle tira un peu sur la laisse mais le chien fit de même de son côté. Question force, elle arrivait habituellement à le maîtriser, mais plus la chaleur précédent et la fatigue, ça devenait compliqué. Puis, soudain, quelqu'un la bouscula. Le dérouleur de la laisse tomba au sol, et le toutou senti immédiatement sa liberté arrivé. Le première année s'enfuit à toutes jambes, bien vite suivi par le sale cabot. Le gobelet fut renversé sous la hâte. Le dérouleur tapa violemment dans le mur, tandis que la laisse faucha une pauvre victime.

« Non, ne cours pas crétin ! »

Difficile de dire lequel des deux elle insultait, alors qu'ils filaient dans le couloir.

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 05/03/2018


Mon personnage
❖ Âge : 23
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Reiko Onizuka
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Fast and Furry-ous  Mar 8 Mai 2018 - 22:44

« Craignez-moi, le magnifique super-pétard ! Avec mon maléfique THC, je m’apprête à corrompre la jeunesse, hahahahaha ! »

Nul doute que si le proviseur me rendait des visites à l’improviste dans mon local, je serais déjà viré depuis bien longtemps. Parce que bon, j’suis là à rouler tranquillement dans mon coin et si je ne foire pas mon œuvre d’art entre deux, j’suis dehors dans cinq minutes pour me fumer ça. Ça m’embête bien d’ailleurs de devoir aller me planquer en dehors du lycée pour ça, j’serais contente d’avoir un coin à l’intérieur de l’établissement  pour ce type d’activités. Genre la cabane du jardinier. Mais il semblerait que celui-ci soit pas très chaud pour fumer de l’herbe, son truc c’est plus de l’entretenir. Puis c’est un sale con de toute façon, un vieil écolo rabat-joie de mes deux. Sûr qu’il irait me balancer au dirlo si je lui en touchais deux mots. Bref. Va falloir que j’opère discrètement ma sortie.

Première étape, on ferme le local à clef et on place la pancarte « aux chiottes » dessus. Comme ça, si jamais un dude de l’administration me cherche de façon assez acharné (ce serait weird en soit mais je suis prévoyante. Surtout avec les gens qui bossent là-bas, faut avoir un grain pour faire ce genre de job.), il aura pas le temps d’avoir fait le tour de tous les chiottes que je serais déjà de retour au bureau. Maligne la Reiko.

Seconde étape, se barrer sans se faire repérer. ‘Fin ça, c’était le plan. Dans la réalité, il s’avère que devant mes yeux se déroule une scène assez incroyable. « Lââââââââche-moi ! Aaaaaaah ! » Un gosse pas bien grand se la joue Flash dans le couloir, poursuivi par un adorable cabot d’humeur joueuse. Il me faut bien dix secondes pour assimiler la scène qui vient de se dérouler sous mes yeux. Jusqu’au moment où j’me rends compte que le doggo a laissé des traces de flotte, voir de boue, dans tout le couloir. Là, ça monte d’un coup. Grosse hésitation, partir à la recherche du maître pour lui faire nettoyer à la langue le sol que j’ai nettoyé ce matin ou aider ce pauvre gosse en détresse. A moins que le gosse soit un maître qu’arrive pas à se faire respecter par son animal. Possible.

Je n’ai pas le temps de faire un choix que déboule une jeune femme dans le couloir, suivant visiblement les traces au sol. Pas de doute, je tiens ma coupable. C’est nice, ça va aller beaucoup plus vite pour régler le problème. « Tiens, ça, c’est les clés de mon local. Dans cinq minutes, je suis de retour avec ton cabot et t’as intérêt d’être en train de frotter les traces qu’il a fait de toute ton âme, compris ? » Menace certainement pas en l’air, je suis prête à la faire payer s’il faut. Le dernier qui m’a pas obéit errerait selon les rumeurs dans la forêt interdite de la saga Potter.



« C’est bien ton chien d’ailleurs ? » J’aurais peut-être dû commencer par là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 245
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; section scientifique »
En ligne
(#) Re: Fast and Furry-ous  Mer 9 Mai 2018 - 12:08

ft. Reiko Onizuka
Fast and Furry-ous

Des traces de pattes, composée d'eau et de saletés, traçaient un chemin à travers le couloir. Sans y réfléchir à deux fois, Petit poucet suivit le chemin tout tracé. Sans courir évidemment. Même un tsunami ne l'aurait guère fait bouger avec plus d'ardeur, elle aurait attendu la vague et aurait surfé à même le corps d'un cadavre. C'était ça la force de Casey, un flegme à toute épreuves.

Au détour d'un couloir, elle entendit le cri apeuré du premier année. Et tomba nez à nez avec la concierge mal lunée. C'était bien sa chance ça. Entouré de traces de pattes, elle n'avait que pour sa défense que ce n'était guère les siennes. Il lui faudrait plus que ça comme argument pour s'échapper. La dame s'avança vers elle, des clés en main.

« Tiens, ça, c’est les clés de mon local. Dans cinq minutes, je suis de retour avec ton cabot et t’as intérêt d’être en train de frotter les traces qu’il a fait de toute ton âme, compris ? »


Bah bien sûr. Y avait écrit bonniche sur son front, évidemment. Puis, bon courage pour récupérer la bête. Lui qui devait déjà être à perpète avec ses petites pattes toutes cradingues. Il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin juste parce qu'une concierge ayant la flemme de faire son travail se lançait à sa poursuite.

« C’est bien ton chien d’ailleurs ?

- Oui, c'est ça. »


Sans grande motivation, Casey récupéra les clés tendus. Au fond, elle doutait que cette femme puisse récupérer son chien. Plus on courait derrière, et plus il détalait avec force. Un jour, elle avait jusqu'à tenté un placage pour l'arrêter, et avait fini le nez dans l'herbe, le chien en liberté. Sauf que face à une adulte, elle pouvait malheureusement pas dire grand chose.

Les bruits de pas et de pattes  se rapprochèrent à nouveau. Le premier année, visiblement essoufflé, criait à plein poumon, toujours poursuivi par le vilain cabot, qui lui donnait des coups de tête dès qu'il arrivait à porter des fesses du jeune homme. Casey l'aurait bien arrêté, mais elle était de corvée « Bonne chance »

Sans répliquer, elle ouvrit la porte du local et sorti une serpillière en maugréant. Alors qu'elle commençait à frotter – caresser le sol était plus représentatif, elle se mit à espérer que son chien lui mène la vie dure. Histoire qu'elle ne soit pas la seule à en chier.

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 05/03/2018


Mon personnage
❖ Âge : 23
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Reiko Onizuka
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Fast and Furry-ous  Ven 11 Mai 2018 - 5:25

Tu m’étonnes qu’elle m’ait dit bonne chance l’autre saloperie ! Son foutu clebs qui tape des accélérations à la Sonic, je me suis jamais engagée à ce genre de boulots ! Puis le gosse qu’il poursuivait a réussi à s’échapper donc il court après quoi là au juste ?! A moins qu’il cherche juste à jouer avec moi. C’est la théorie la plus plausible. Et sûrement la vérité. Sauf que bordel, mon cher ami canin, j’ai autre chose à foutre que faire joujou avec toi ! J’ai mon drama qui commence dans quarante minutes et faut encore que j’aille régler mes envies de fumette dehors avant ça. J’ai une vie, tu le comprends ça ? Nan bien sûr, t’es juste un pauvre cabot qui ne pense qu’à faire joujou, au dépit des pauvres honnêtes gens.

Bref, après une bonne vingtaine de minutes à courir dans la totalité de l’établissement avec notre ami à quatre pattes, j’ai réussi à rattraper sa laisse in extremis et le ramener jusqu’à sa maîtresse. Visiblement, l’animal était bien content de sa petite course-poursuite, remuant sa queue dans tous les sens avec un air satisfait (c’est peut-être moi qui me fait des films parce qu’il me tape sur les nerfs mais j’ai vraiment l’impression qu’il me sourit ? Ou p’têtre que c’est juste son expression naturelle ? J’sais pas, j’suis pas calée en doggo). Mais bref, j’le rends bien gentiment à sa maîtresse qu’a l’air d’en avoir fini avec le nettoyage. Pas du super boulot à ce que je vois mais le minimum syndical pour pas que j’ai à l’engueuler plus que ça.

« J’vais rien dire sur la qualité de ton travail mais en échange, tu feras gaffe à ton ami poilu la prochaine fois. Pas franchement envie d’avoir à gérer ce genre de problèmes une seconde fois. » Si je dois tirer un bon côté de cette course-poursuite, c’est que j’ai largement fait mon sport pour la journée vu ma vitesse de course. Par contre du coup, je sue sa race. Tu m’excuseras Miss pour l’odeur, c’est pas ma faute, c’est le clebs. « Au fait, tant que j’y suis, c’est quoi ton nom ? T’inquiète, j’vais pas te balancer aux chieurs de l’administration ou à l'autre sadique de surveillant, c’est juste pour pouvoir mettre un nom sur ton visage. » Et que les gens puissent savoir qui t’es quand je vais aller raconter cette histoire à mes collègues. Puis Katsuki aime bien avoir des noms quand je lui raconte mes histoires donc ça m’arrangerait de connaître le tien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 245
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; section scientifique »
En ligne
(#) Re: Fast and Furry-ous  Ven 11 Mai 2018 - 14:41

ft. Reiko Onizuka
Fast and Furry-ous

Frotte, frotte jusqu'à ce que ça brille comme un sous neuf. Balais en main, Casey s'attelait à sa tâche sans grande conviction. Elle était persuadé que la concierge passerait la serpillière après elle quel que soit l'état du sol. Alors à quoi bon se tuer à la tâche, si la tâche n'était que temporaire. Malgré tout, le sol fut à peu près propre avant le retour de la dame et de son chien. Satisfait, l'adolescente nettoya la serpillière et la range à nouveau dans le local.

Ce qui lui sembla être une demi-heure plus tard, la concierge montra le bout de son nez, accompagné de son chien. Ce dernier était tout joyeux et remuait la queue avec entrain. Récupérant la laisse « Merci Madame Onizuka » le genoux à terre, elle tapota sur le nez de son chien « Méchant doggo » une nouvelle fois « Méchant ». Il lui répondit en se nichant dans son coup, le souffle haletant de toute la course précédente. Le cœur de Casey fondit, comme toujours.

« J’vais rien dire sur la qualité de ton travail mais en échange, tu feras gaffe à ton ami poilu la prochaine fois. Pas franchement envie d’avoir à gérer ce genre de problèmes une seconde fois.

- Encore Merci de me l'avoir ramené. Il n'y aura pas de prochaine fois, promis »

Ses doigts se croisèrent dans sa promesse. Après tout, il n'y avait aucun moyen  de savoir si la tornade qu'était son chien se réveillerait de nouveau à l'avenir. C'était la première fois que cela arrivé, mais sûrement pas la dernière. Il y avait cependant plus de chance que cette péripétie arrive à l'extérieur, le jour où il arriverait à enlever son harnais à ses dépends.

« Au fait, tant que j’y suis, c’est quoi ton nom ? T’inquiète, j’vais pas te balancer aux chieurs de l’administration ou à l'autre sadique de surveillant, c’est juste pour pouvoir mettre un nom sur ton visage.

- Casey Rivers. Je suis en première année de médecine. »


L'adolescente ne lui demanda guère son nom, puisqu'elle le connaissait déjà. Son calepin de note contenait tous les noms des membres du personnel, et celui de la concierge en faisait partie. Son attention se détourna sur son chien « Assis » Il obéit immédiatement, le regard vif « Donne la patte à la madame pour t'excuser » S’exécutant aussitôt, ce fut à peine s'il ne la frappa pas avec sa patte. « Donne la patte doucement » Il le fit avec douceur, cette fois-ci, semblant attendre une récompense pour son bon comportement.

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 05/03/2018


Mon personnage
❖ Âge : 23
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Reiko Onizuka
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Fast and Furry-ous  Sam 12 Mai 2018 - 16:25

« Médecine ? J’étais même pas au courant que l’établissement avait des cours là-dedans. J’te souhaite bien du courage ma grande. » Ca force toujours un peu l’admiration de voir des gens dans des domaines  pareils pour une abrutie comme moi. Quand déjà, je voyais le niveau demandé rien que pour mes années lycée, je n’imagine même pas  celui demandé pour de telles études. Je lui demanderais bien si elle s’en sort mais son chien m’interrompt en cours de route par un témoignage d’amour, posant dans une seconde tentative sa patte dans ma main. « Oh. Mon. Dieu. » Je craque. Toute la rancune que j’aurais pu avoir envers ce chien vient de se dissiper en quelques secondes. Il est beaucoup trop adorable. Genre vraiment. Il y a pas moyen que je lui fasse confisquer son chien pour le récupérer ? Puis regardez-le, tout fier de lui après avoir obéit à la demande de sa maîtresse.  Est-ce que ce n’est pas la chose la plus belle que j’ai pu voir depuis des années ?

« Suivez-moi à l’intérieur, je dois bien avoir un truc pour le récompenser. » Tactique pour passer plus de temps avec la boule de poils. Et tant pis si sa maîtresse l’accompagne, je ne peux pas résister, je suis prêt à louper le début de mon drama pour ça. « Assieds-toi sur la chaise ou le bureau, comme tu veux. Fais juste gaffe à pas te prendre les pieds dans les fils et évite de laisser ton pote à quatre pattes traîner autour. » Ceci dit, je pars fouiller dans mes stocks de nourriture à la recherche d’une éventuelle friandise pour le brave animal. « Il aime quoi au juste ? J’ai viande séchée, pomme, banane. Du pain aussi mais je crois qu’il date un peu. Et des gâteaux mais c’est pas recommandé je crois. »

plan du local:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 245
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; section scientifique »
En ligne
(#) Re: Fast and Furry-ous  Sam 12 Mai 2018 - 16:43

ft. Reiko Onizuka
Fast and Furry-ous

« Médecine ? J’étais même pas au courant que l’établissement avait des cours là-dedans. J’te souhaite bien du courage ma grande.

- Merci bien ! »


Les cours de médecine, c'était son pêché mignon. Elle adorait tout ce qui touchait à l'anatomie, et pouvait écouter le professeur parler pendant des heures. Le niveau été certes élevé mais Casey a toujours fait partie des meilleurs élèves de sa classe – pour ne pas dire la première.

Son chien mis sa patte dans la main de la concierge, et cette dernière eut la même réaction à son comportement que Casey « Oh. Mon. Dieu. ». Il était tellement mignon. Le plus beau des toutous du monde - pardi ! Elle pouvait le caresser, et le cajoler tout la journée sans jamais s'ennuyer, et il lui rendait bien.

« Suivez-moi à l’intérieur, je dois bien avoir un truc pour le récompenser.

- D'a...D'accord »


Un peu interloquée, Casey la suivit à l'intérieur du local. La porte fermée, elle détacha la laisse de son chien afin de le laisser libre de ses mouvements. Il se mit à renifler un peu partout, la queue toujours aussi vive. Découvrir un nouvel endroit plein de nouvelles odeurs, le pied pour lui.

« Assieds-toi sur la chaise ou le bureau, comme tu veux. Fais juste gaffe à pas te prendre les pieds dans les fils et évite de laisser ton pote à quatre pattes traîner autour.

- Il est cool votre local, sérieux .»


Sans rien ajouter, Casey partir s’asseoir en face de l'ordinateur. De-là, elle remarqua le bac rempli de jeux de Wii, et une question lui tarauda l'esprit «  Vous jouez beaucoup ? » Les jeux vidéos, y avait rien de mieux. L'adolescente pouvait jouer pendant des heures plutôt que de mettre le nez dehors. Elle préférait cependant l'ordinateur au console de salon, même si la xbox tenait une place importante pour ces j-rpg. La concierge s'inquiéta des goûts du chien :

« Il aime quoi au juste ? J’ai viande séchée, pomme, banane. Du pain aussi mais je crois qu’il date un peu. Et des gâteaux mais c’est pas recommandé je crois.

- Le beurre de cacahuète. Il adore ça, suffit d'en mettre un peu sur une cuillère, et c'est le chien le plus heureux du monde. Si vous en avez pas, j'en ai dans mon sac, tenez. »


Bien installé sur la chaise comme la reine des lieux, Casey sortit le pot de son sac et le tendit à la concierge. Peut-être qu'elle allait devenir une copine de léchouille !

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Fast and Furry-ous  

Revenir en haut Aller en bas
 
Fast and Furry-ous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Le bâtiment principal :: Hall d'entrée-
Sauter vers: