Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Une pincée de sel [PV. Keita]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Une pincée de sel [PV. Keita]  Dim 15 Juil 2018 - 22:59


Maria regardait les ingrédients et les plats qui se trouvaient devant elle, restant assez sceptique. Elle ne savait pas cuisiner du tout, mais avait toujours moyen de s’arranger avec quelqu’un ou se forcer à faire, ce qui lui reviendrait moins cher et serait plus sain, mais d’un autre côté, elle préférait manger un produit fini et au moins comestible.

Elle passait d’un produit à l’autre, analysant tout, les prix, les valeurs nutritionnelles, les différentes recettes à portée d’une véritable débutante comme elle… Elle essayait de se convaincre d’acheter quelque chose d’un peu gras, histoire de prendre un peu de poids, mais cette idée la dégoûtait et lui donnait envie de vomir – et elle savait très bien qu’après avoir mangé, elle se sentirait mal toute la nuit.

Elle finit par opter pour un repas hypocalorique – une salade assez peu garnie, et un yaourt – qu’elle s’empressait d’enfourner dans son sac avec le reste de ce qu’elle avait pu acheter, des produits du quotidien ainsi que quelques Mochis dont elle s’était éprise il y a peu – c’était une sucrerie parfaite pour quand elle faisait du sport.

En sortant, elle s’arrêtait, ayant crû reconnaître l’espace d’un instant le président du club de cuisine. Peut-être pourrait-elle lui parler et essayer, au détour d’une conversation, de gratter comme elle l’avait prévu quelques détails sur l’état interne du club, et ainsi trouver le problème qui aurait pu pousser Midori à ne plus y aller aussi souvent.

Elle se retournait et rentrait de nouveau à l’intérieur du magasin, se glissant dans sa direction en ignorant le regard du caissier qui venait de la voir sortir il y a un instant, qui semblait bien curieux de la raison de son empressement. Elle ne voulait pas hausser le ton et lui coupait donc le chemin, faisant un dernier pas en arrière pour s’assurer qu’ils ne se rentrent pas dedans.

Elle s’inclinait ensuite devant lui, une fois qu’il fût arrêté, comme on lui avait appris, et se relevait, un grand sourire aux lèvres. Elle n’avait pas réfléchi à comment elle devait l’approcher, mais ça ne présentait aucun problème – elle devait juste se montrer franche.

Bonsoir ! C’est bien toi le président du club de cuisine ? Keita… Abarai, si je ne me trompe pas. Elle tendait la main mais la retirait directement, se souvenant que ce n’était pas la norme Je suis Maria Wittmann, de la chambre à côté de la tienne. Et je suis aussi avec toi en club d’arts plastiques… Et dans pas mal de cours, maintenant que j’y pense !

Elle prît le temps de respirer, juste pour se calmer un peu, avant de repartir de plus belle essayant de limiter autant que possible le rythme, mais n’y arrivant pas totalement, finissant par parler avec un assez fort accent, mais à une vitesse qui restait facilement compréhensible.

Je me disais que ça pouvait être sympathique d’apprendre à se connaître, comme ça, on pourra se dépanner en cas de coup dur. elle pouffait de rire avant d’avoir commencé sa prochaine phrase Enfin, dans les faits, ça voudra souvent dire recopier les notes de l’autre quand on rate un cours et plancher ensemble pour les exams !

Franchement… Elle n’avait même pas l’impression d’en avoir trop dit. Elle aurait facilement pu passer plusieurs minutes à définir exactement ce qu’elle entendait par ‘se dépanner en cas de coup dur’, car elle avait des milliers d’exemple. Par exemple, couvrir l’autre en face des pions. Ou inventer un mensonge pour une visite chez l’infirmière, plutôt que d’avouer qu’il s’était tapé le doigt de pied dans le coin du lit.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Lun 16 Juil 2018 - 15:10

Cela fit plusieurs jours que Keita devait faire l'inventaire et il avait retarder l'échéance à cette nuit. Il avait pris un carnet de note ainsi qu'un stylo afin de noter tout ce qu'il devrait acheter pour le club. Juste avant cela, il avait mangé dans la salle du club. Il ne savait pas pour combien de temps il allait avoir besoin pour faire tout l'inventaire. Si bien qu'il s'attaquait de suite à faire l'inventaire en commençant par les épices. Il comptabilisa le nombre et les différents épices qu'il y a. Sans compter le fait qu'il prenait note de la date de certains produit afin de les mettre plus en avant. Mais les ingrédients ne périmaient jamais. Il faisait en sorte que cela ne puisse pas arriver.

Keita ne savait pas du tout combien de temps il passa à faire l'inventaire. A vrai dire, il y passa toute la nuit et n'avait piqué un somme qu'un peu avant le levé du soleil. Ce qui lui permit de dormir que pendant quelques heures à peine. En se réveillant, il regarda où il a dormi. Remarquant la salle de cuisine, il se souvient qu'il a fait l'inventaire la veille. Keita prit en main son carnet de note. Et en le voyant, il se disait qu'il allait devoir passer un bon moment au centre commercial. Fort heureusement, avec la subvention que le club avait en réserve, il pouvait se permettre de prendre un peu de ses sous pour le club. Ce n'était pas pour autant qu'il allait tout prendre. Il ne prit qu'une partie de cette argent en le demandant pour faire l'inventaire et le reste, il le payerait avec son argent.

Keita ne parti pas de suite, se rendant d'abord dans sa chambre pour se changer. Après quoi, il sortit en se dirigeant vers le centre commercial. Il savait pertinement où aller si bien qu'une fois rentrer dans le magasin, il se dirigea entre deux rayons pour commencer par les épices. Il fallait qu'il en trouve une certaine quantitée.

Alors que Keita chercha des épices, il tomba nez à nez avec Anna. Une camarade de classe et de club. Sa présentation le fit rire et il se demanda ce qu'elle peut vouloir dire par là. Keita pencha un peu sa tête avant de la redresser et de lui sourire doucement "Bien sur Maria, si cela peut nous aider autant le faire avec plaisir." Keita remarqua alors une épice en ayant vu qu'elle avait un sac de ce magasin. Il prit donc l'épice et le mit dans le panier en cherchant d'autre sans s'éloigner de Maria "Qu'est ce que je peux faire pour toi ? Bien qu'on se connaisse par nos études et le club d'art, je suppose que tu souhaite me parler de quelque chose. Après tout, tu es déjà venu ici, non?" Keita le dit autant sérieusement qu'avec le sourire. Cela dans le but qu'elle ne vienne pas à penser qu'il se moque d'elle.

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Lun 16 Juil 2018 - 16:08


C’est vrai que c’était pas commun d’approcher quelqu’un, comme ça, sans avoir d’objectifs en tête. Mais bon, fallait dire qu’elle avait tendance à être bizarre, et qu’actuellement, elle n’avait bel et bien aucun motif ultérieur pour lui parler. Elle haussait les épaules, toujours aussi souriante – visiblement, il était assez à l’aise, ce qui voulait dire qu’elle pouvait se permettre de rester aussi familière.

Oui, j’en ressors, mais sinon, c’était juste histoire de pouvoir se causer un peu, qu’on reste pas juste des espèces d’étrangers qui se croisent sans jamais se causer.

Elle avait tendance à ne pas supporter ça. L’idée de toujours croiser la même personne sans jamais lui parler, elle trouvait ça… désagréable. Et donc, elle allait essayer de parler avec cette personne, ce qui était en train de se passer. Son regard se posait naturellement sur les épices, alors qu’elle espérait trouver un sujet de conversation, et elle posait sa main libre sur son bras sans perdre son sourire.

J’ai l’impression d’être dans un autre pays… Je comprends absolument rien des étiquettes.

Déjà, il y avait le problème des Kanjis – elle n’avait pas vraiment planché sur tout son registre culinaire – mais même les produits en eux-même, qui portaient parfois des inscriptions en alphabet latin, elle n’en comprenait pas les trois-quarts.

La cuisine, c’est pas pour moi. Pas assez patiente ou méticuleuse.

Elle le suivait, assez détendue, appréciant qu’il y ait enfin quelqu’un avec qui elle n’avait pas besoin de surveiller la moindre de ses actions ou de ses mots pour éviter d’être trop familière. Une partie d’elle avait l’impression d’être rentrée chez elle, avec ses amis qu’elle connaissait depuis des années.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Lun 16 Juil 2018 - 17:15

Keita s'était donc trompé. Cela arrivait à tout le monde. Continuant de sourire, il trouvait plusieurs piments qu'il lui manquait pour le club et les mis dans son panier avant de regarder son carnet de note. Il remarquait alors qu'il lui manquait quelques herbes. Et en écoutant Maria, il souriait doucement "Et bien dans ce cas préviens moi, je viendrais t'aider avec plaisir pour que tu puisse comprendre." Keita ne la regardait pas et s'était penché pour voir s'il trouvait les herbes de provences, mais il n'était plus dans ce rayon.

Se redressant, Keita se frottait le cou un peu avant de la regarder et a une idée en souriant "Je dois faire les courses pour le club. Que dirais-tu de me suivre pour que je puisse te donner des indices pour tes prochaines courses" Keita lui prit la main afin de l'emmener avec lui vers les autres rayons et notamment les légûmes. Il lui indiquait les différentes étiquettes et les couleurs qu'il peut y avoir. "Cette étiquette indique que c'est la meilleure promotion du magasin. Elle aura toujours cette forme et couleur. C'est mieux de se souvenir des formes et couleurs avant si on a du mal avec les mots." Keita chercha en même temps les différents légumes qu'il lui faut.

Keita trouva les différents légumes qu'il rajouta dans un sac avant de donner d'autres indications à Maria. Pour lui s'était naturel et simple de se repérer dans des magasins de nourriture. Il y va relativement souvent pour connaître les rayons. "Pourquoi tu aimes pas faire la cuisine ? Cela me fait penser qu'il faudra que je fasse mon footing ce soir.." Keita avait trop de choses à penser en ce moment. Mais cela le motivait plus qu'autre chose à bien faire tout ce qu'il doit entreprendre. Par ailleurs, il trouva différentes herbes qui pourra lui servir pour faire des herbes de provences maisons. "Je ne t'ai jamais posé la question Maria, mais qu'aime tu dans le club d'art ?"

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Lun 16 Juil 2018 - 21:21



Par où commencer ? C’était très compliqué de formuler une réponse calme et organisée quand on était en face d’un excellent pote potentie. Elle prenait une profonde inspiration, laissant déjà deviner qu’elle allait se lancer dans quelque chose d’indigeste et d’extrêmement rapide.

Tu fais du sport, toi aussi? Mais c’est génial! Faudrait qu’on aille courir ensemble parfois – enfin, je cours déjà avec quelqu’un, normalement, mais je devrais pouvoir quand même trouver un créneau pour qu’on puisse s’entraîner, ça m’a jamais dérangé de faire plusieurs petits footings par jour. Sinon, pour l’histoire de cuisine… Bah ça remonte à loin, j’ai jamais su cuisiner. J’ai déjà failli foutre le feu à cause d’huile… Ou faire cramer la moitié de mes plats car j’oubliais des trucs sur le feu, ils me sortaient de la tête. Ou quand j’entendais pas le son de l’alarme du four ou du micro-ondes. Elle reprenait sa respiration Sinon, ce que j’aime dans le club d’art… C’est simplement de rencontrer des gens qui partagent un peu la même passion, et qui ont plein de styles, pour que je puisse parler avec eux, voir comment ils font, peut-être travailler en leur compagnie – d’ailleurs, j’ai un projet, maintenant, mais je vais éviter de trop en parler pour l’instant, on pourra en causer un peu plus tard, sûrement  dans la salle du club, par pur exemple... Et toi, c’est quoi qui t’intéresse dans le club d’art? Et dans le sport? Et dans la cuisine?

Elle finit sa phrase, et reprit de nouveau sa respiration. Elle avait peut-être un peu exagéré. Elle ne savait même pas si elle était compréhensible. Maria rigolait un peu, s’éclaircissant la gorge. Elle réorganisait ses pensées, et décidait d’y aller plus calmement.

Une chose à la fois, déjà. Pour répondre à ta question, ce qui me plaît dans le club artistique, c’est rencontrer du monde qui partage la passion du dessin. Après, pour moi, c’est crayon sur papier, surtout, j’aime pas trop le reste. Surtout la peinture – j’ai le don pour en foutre partout sauf sur la toile, et l’aquarelle entre mes mains, ça dégouline dans tous les sens. Et toi, alors, c’est quoi qui t’intéresse vraiment dans le club?

Maria laissait le temps à Keita de répondre, elle espérait juste qu’il ne lui en veuille pas trop de parler autant et aussi vite – même si elle espérait bien qu’il ne lui en veuille pas. Après avoir parlé, elle regardait rapidement les légumes, pour voir un peu ce qu’elle pourrait faire avec – même si quoi que ce soit de plus compliqué d’une salade était à la limite de l’impossible.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Mar 17 Juil 2018 - 5:33

Keita ne savait pas qu'elle aimait faire du sport. Il pourrait donc s'en doute faire du footing ensemble un de ses jours. Par ailleurs, en l'écoutant d'une oreille attentive, s'éati ce qu'elle lui proposait, Il lui souriait doucement en acquiesant pour accepter cette proposition. Après tout, courir à deux est toujours plus plaisant que de le faire seul. Bien que parfois, cela est relaxant d'être seul pour un footing. Keita s'étairait légèrement. La fatigue n'était plus là, mais il n'avait pas pris le temps de détendre ses muscles avant de partir. Et s'étant réveillé peu avant son départ, il se trouvait un peu dans le coltar. Et bien qu'il allait bailler, Kei s'était retenu en mettant une main devant sa bouche.

- Oui, je fais du sport, mais très peu. La plupart du temps je fais juste un footing le matin ou en soirée. Cela fait toujours un peu de bien de se dépenser ainsi. Et si tu brûle tes plats, tu aimerais que je fasse des plats. Personnellement, ce n'est pas ca qui va me déranger de faire un plat pour un ou deux personnes en plus. Keita souriait doucement avant de réfléchir un peu en posant une main sur son menton. Cela lui permit aussi de reprendre son souffle avant de continuer sur sa lancée. Le club d'art m'aide à trouver des idées pour l'aspect de mes plats que je fais au club de cuisine. Avec tout le mélange de couleur qu'on peut faire, j'arrive à m'apercevoir d'une façon dont disposer les ingrédients de façon amusante. Et puis, même si je ne suis pas très doué en dessin, je trouve cela assez amusant.

Keita avait fini sa phrase et riait légèrement. Il est vrai que pour la plupart des gens cette réponse pourrait paraître être celle d'un gamin. Mais il ne voyait pas comment l'expliquer autrement. C'est ainsi qu'il voyait les choses et qu'il aimait faire les choses.

- Pour la cuisine c'est une autre histoire. J'adore cuisiner. Le fait de savoir mijoter, émincer et faire tout ce qui attrait à la cuisine pour ensuite le faire déguster à des personnes et qu'elles viennent à trouver le plat délicieux, il n'y a rien de mieux. J'adore rendre heureux les gens par mes plats. Et si cela me permet de les aider d'une quelconque façon, je n'en serais qu'encore plus heureux.

Keita trouvait finalement des poireaux pas cher non loin et en prit plusieurs avec divers légumes. "Pour le sport, je n'en fait pas souvent. J'en fais plus pour me dépenser légèrement et me changer les idées. C'est plus un petit loisir que j'ai" Keita n'ayant plus besoin de prendre d'autres légumes en profitait pour aller au rayon viande en regardant Maria "D'ailleurs, si tu veux tu peux venir à la salle de cuisine. Je ferais à manger. J'aime bien manger avec de la compagnie. Cela ne fait que rendre un plat meilleur."

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Mar 17 Juil 2018 - 17:23



Si elle avait été un personnage d’une série animée, elle aurait eu des étoiles dans les yeux. Même sa manière d’expliquer ce qui n’était que de la simple curiosité permettait de témoigner d’une véritable passion, d’un intérêt fort pour la cuisine, une chose louable, un degré d’investissement qu’il manquait à beaucoup de gens, un peu comme ces coureurs qui ne vont pas se donner à fond sur un sprint jusqu’à finir par s’étouffer à la ligne d’arrivée, ces gens qui refusent de faire l’effort qui différencie les amateurs des passionnés,

T’es un mec bien, en fait. Non pas que j’en ai douté, hein, mais j’aime pas juger quelqu’un avant de le connaître, donc je fais juste un constat.

C’était un mensonge éhonté, elle jugeait toujours les gens. Juste, elle essayait de le garder pour elle et de s’écarter de ses clichés, ce qui était généralement nécessaire. Quand ils se déplaçaient, Maria ne pouvait s’empêcher de toujours regarder autour d’elle, ne se sentant pas spécialement à sa place. C’est vraiment quand il lui proposait de lui faire à manger qu’elle réagit directement.

Alors là, je veux bien. Je pourrais même être ta cobaye, j’ai un estomac en béton depuis que j’ai appris à manger mes ratés!

Elle pouffait de rire. Elle ne se souvenait plus du nombre de fois qu’elle avait failli tomber malade avec ce qu’elle s’était fait à manger. Bon, heureusement, ce n’était pas toujours une catastrophe, mais elle pensait bien en être sortie plus forte. L’espace d’un instant, l’image de Midori lui apparût, la faisant un peu grimacer. Elle ne trouvait simplement pas le moment de parler d’elle, et de toute façon, elle commençait à se dire que ce n’était pas une très bonne idée.

En tout cas, tu as une raison… Originale d’apprécier l’art. Toujours en rapport avec la cuisine. Maintenant, je vais te poser la question la plus prévisible du monde : tu prévois de travailler dans la cuisine, quand t’auras fini tes études?

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Mer 18 Juil 2018 - 20:16

Keita était asssez surpris par ce qu'elle venait de dire. Il était quelqu'un de bien ? A vrai dire, personne ne lui avait jamais dit cela auparavant. Tout du moins, de but en blanc comme elle venait de le faire. L'expression sur le visage de Keita laissait apparaître un sourire de plus en plus grand. Il en profita pour poser son panier au sol avant de rire assez fortement. Un rire communicatif qui ne sembla laisser personnes indifférents.

En effet, toutes les personnes qui firent leurs courses furent stoppées dans leurs élans. Keita rigola si bruyamment que son rire expressif a bien été transmit à tout le monde. Mais ce ne fut pas des rires plaisant qu'il reçu. Non, la plupart se moquèrent de Keita qui ria pour rien selon eux. Or, ce ne fut pas le cas. Les messes bases des gens contre Keita tout en le dévisageant ne porta pas atteinte à ce que Keita fit. Ni même les moqueries que l'on put dire à son sujet derrière des rires. En fait, au lieu que cela n'en vienne à l'atteindre, cela lui donna de la force. Il s'exprimer ouvertement, alors que plein de personnes ne semblaient pas pouvoir le faire.

- Tu m'aimes bien ? Et bien, je ne pensais pas que tu aurais le béguin pour moi. Keita continua de rire en ayant dit cela. Par ailleurs, en regardant son panier, il se rendit compte qu'il n'eut besoin de plus grand-chose à prendre. Ce qui fut une bonne chose. Car trop resté ici ne lui plaisait pas trop. Bien qu'il se permit par moment de le faire. Toutefois, il lui faut prendre une dernière petite chose avant de finir ses courses. Se redressant en reprenant le panier, il se dirigea vers le rayon des viandes.

- Attention, car si je viens à créer des plats, je ne saurais pas le goût qu'il pourrait avoir. Keita ria encore un peu avant de trouver les quelques viandes manquantes. Bon, j'ai pu tout avoir. Que dirais tu d'aller courir après que j'ai déposer tout ca à mon club de cuisine ? Peu après avoir dit cela, deux personnes rentrèrent dans le magasin. Ils tremblèrent et frissonnèrent avant de se frotter les bras avec leurs mains. Leurs vêtements se trouvèrent complètement tremper. Aucun doute possible, la pluie sembla battre à plein régime dehors. Keita soupira avant de regarder Maria. "Je pense qu'on va pouvoir attendre. Tu as des magasins à visiter ?"


Dernière édition par Keita Abarai le Sam 21 Juil 2018 - 10:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Jeu 19 Juil 2018 - 11:12


Avoir le béguin pour lui ? Maria n’arrivait plus à se retenir de rire. Déjà que son rire était très communicatif, il avait juste ajouté de l’huile sur le feu. Elle finit par se calmer un peu après, essayant de reprendre le contrôle de sa respiration et suivant Keita à travers les rayons une fois de plus.

Donc il pleuvait ? C’était un peu dommage. Elle avait beau adorer la pluie, Maria se voyait mal courir sous la pluie alors qu’elle était accompagnée. Et en plus, c’était un coup à tomber malade, et ça, c’était quelque chose qu’il ne fallait surtout pas.

Non, pas vraiment, j’étais vraiment juste venue là pour chercher de quoi manger ce soir. Après rien ne nous empêche de faire le tour des magasins juste histoire de regarder. Sinon, t’inquiète pas, je suis sûre que ça sera meilleur que ce que j’ai l’habitude de faire. Et pour la course, sans problème. Ça sera toujours sympa.

Elle pensait à tout les magasins environnants et y voyait une occasion de connaître un peu mieux Keita, savoir un peu qui était le président du club dans lequel se trouvait Midori, et s’il pouvait l’aider. C’était en plus une bonne opportunité de parler du sujet.

Du coup, le club de cuisine, ça se passe bien ? Vous faites pas trop de ratés?

Ils en faisaient certainement, après tout, c’était la base de l’apprentissage, mais elle espérait pouvoir entendre parler de certaines anecdotes dont elle raffolait tant, l’entendre parler de ses souvenirs, bons comme mauvais, et pouvoir ainsi comprendre l’ambiance globale qui régnait dans le club – après tout, il était très possible que son interlocuteur soit de ceux qui ont pour habitude de se montrer très strict dans les disciplines qui leurs tiennent à coeur.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Sam 21 Juil 2018 - 16:53

Le fait que la pluie venait à l'improviste ne le dérangeait pas tant que ca. Il y était habitué. Cependant, cela pouvait être mauvais pour la conservation des ingrédients qu'il venait d'acheter au magasin. Si bien que la suggestion que venait d'avoir Maria était à la fois intéressant et plus logique pour passer le temps. D'autant que cela lui permettrait de discuter un peu plus longuement avec elle. D'autant qu'elle semblait bien aimé la petite blague qu'il avait fait il y a peu. Cela était bon signe.

Keita réfléchissait à un endroit où il pourrait se rendre et en y réfléchissant, il eut une idée d'un magasin qui pourrait s'en doute intéresser Maria. Sans compter qu'il devait s'y rendre un autre jour. Mais avant cela, il comptait répondre à Maria. Car une fois dans le prochain magasin, il avait le pressentiment que ce sera moins calme. "Et bien, comment dire. Si le club de cuisine était la fondation d'un grand centre commercial, je peux dire que chaque personnes y apporte de nouvelle fondation pour que celui-ci soit plus innovant et résistant. Et ainsi qu'il ne se brise jamais. Je suis particulièrement fière des soeurs Harada. Il n'y a jamais de raté, juste de la nourriture qui n'ai pas à la hauteur de ce que l'on s'attend de notre part. Chacun évolue à son rythme."

Keita prit ses sac de courses dans une seule main avant de prendre une main de maria et l'emmener à l'extérieur du magasin en saluant  la personne surveillant l'entrée du magasin. Il marchait joyeusement dans les couloirs du centre commercial, descendant un escalier mouvant comme dans harry potter. Et finalement, après avoir entraîner avec lui Maria, il arrivait devant un magasin de sport. "J'ai besoin de trouver des vêtements pour le footing. L'ancien se fait vieux. Et puis, peut-être un maillot de bain pour plus tard."

Keita y entra avec Maria et lui lâcha la main en allant voir le gérant de la boutique "Vous avez des maillots de bain ? J'aimerais en tester pour voir lequel pourrait m'aller. Et pourquoi pas en trouver une pour mon amie qui est venue avec moi."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Dim 22 Juil 2018 - 20:12


C’était le coeur quii parlait, et ça se sentait. Y’avait comme une espèce de poésie (un peu bizarre, fallait franchement l’avouer) dans ses mots, mais ça la fit juste sourire. Elle y voyait aussi des rêves de grandeurs, parlant non pas d’un restaurant, mais un ‘grand centre commercial’, et son ambition avait quelque chose de communicatif. C’est donc avec joie qu’elle serrait la main de Keita, ayant une grande envie d’établir entre eux une relation forte, peut-être même une rivalité amicale, bien que leurs spécialités respectives soient si différentes.

Le magasin de sport était inconnu de la jeune étudiante, qui préférait utiliser une méthode bien plus couteuse, mais aussi bien plus fiable pour elle – se faire livrer depuis le magasin dans lequel elle achetait tous ses équipements professionnels. Quand il lui proposait d’acheter un maillot de bain ou des équipements, elle ne réfléchit pas plus qu’une demi seconde.

Super, je peux plus rentrer dans l’ancien. Faut dire que j’ai pris cinq kilos en un an!

Elle annonçait cette nouvelle fièrement, lui récoltant un regard médusé et jaloux de la part de certaines personnes (des femmes uniquement, en fait), qui devaient se demander pourquoi une jeune fille aussi mince se vantait d’avoir pris du poids, trop abrutis par les canons de beauté pour comprendre que la malnutrition et le sous-poids n’avaient rien de très sexy.

Après j’en veux pas un qui attire tous les regards. Je veux surtout qu’il soit pratique, que je puisse courir et nager avec. Mais pas non plus ces espèces de machins une pièce, faut quand même pouvoir bien bronzer.

En disant ceci, elle était déjà partie en direction des maillots de bain, et commençait à regarder les maillots qu’il y avait, se plaignant de leur indécence pour la plupart – montrer le corps n’était pas quelque chose qui la gênait, mais tant que ça restait décent. Il y avait des supposés maillots de “sport” qui ne semblaient exister que pour mettre en avant les attribut féminins.

Elle finit par en sélectionner quelques uns, quand une idée stupide lui vint en tête. Elle alla directement en cabine d’essayage, assez rapidement, en mettant déjà quelques uns de côté qui ne correspondaient pas à ses attentes, les repliant très soigneusement avant de les ranger.

J’en ai gardé que quelques uns, mais j’aimerais bien que tu me dises si ça fait pas trop… elle cherchait le mot Anmacherin elle claquait des doigts plusieurs fois Trop la fille qui cherche à draguer, quoi.

La vérité c’est qu’elle aurait préféré cacher son corps, surtout sa taille tellement disgracieuse à son gout, mais porter un maillot une pièce ne lui semblait guère très attrayant ni intéressant. Non, ce qu’elle cherchait, c’était un maillot de bain qui serait élégant, et lui permettrait tout de même de faire du sport, ce qui la dirigeait naturellement vers des produits de marques un peu supérieures, ne regardant pas du tout leur prix.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Mer 25 Juil 2018 - 16:46

Keita se trouvait dans le magasin de sport avec Maria. Bon, il est vrai qu'il l'avait plus traîné ici qu'autre chose, mais bon. Il ne le regrettait pas de l'avoir fait. Loin de là. Et ce, même s'il ne la connaissait pas vraiment. Cependant, il apprenait à un peu plus la connaître et de ce qu'il avait pu percevoir, Keita l'aimait bien. Il ressentait une bonne ambiance autour d'eux et rien de négatif pouvant venir gâcher ce moment de loisir et discussion qu'ils passaient. Bien entendu, faire du lèche vitrine n'était pas trop dans ses habitudes, mais ayant besoin dans les prochains jours d'un short de bain, autant le faire maintenant puisse qu'il pleuvait. Cela faisait un passe-temps potable.

Les dires de Maria sur le fait d'en avoir un nouveau le faisait rire. Mais s'était surtout la réaction des autres femmes dans la boutique qui l'éclatait. Décidément, elle avait une répartie drôlement comique. Et alors qu'il riait toujours Maria continua de parler en allant vers les maillots de bain. N'ayant pas grand chose à faire, il la suivi et voyant qu'elle recherchait son maillot de bain, Keita observait les shorts de bains qu'il pourrait prendre pour cet été. L'ancien qu'il avait été si usé qu'il avait des déchirures à plusieurs endroits. Il était temps qu'il en change. Il regardait tranquillement pendant un moment. Il se demandait lequel pourrait bien lui aller sans que ce soit trop flashy ou déclassé.

Keita déplaçait certains shorts pour voir ceux en dessous ou sur le côté du rayon lorsqu'il vit Maria aller en cabine d'essayage. Il laissa ce qu'il faisait en la suivant pour être à côté en extérieur au cas où il y a un souci. Et en l'écoutant, Keita sourit doucement. "Si tu me juge adéquat pour cette tâche, je le ferais. Tu veux juste être jolie dans ton maillot sans pour autant que des personnes vienne t'embêter c'est ca ? Et bien, je te le dirais si c'est le cas où non" En patientant, Keita sorti son carnet de note pour réfléchir à une recette et noter divers ingrédients pouvant être drôle à cuisiner et intéressant.

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Ven 27 Juil 2018 - 19:05

Toujours aussi sympathique, il acceptait sa position de juge, ce qui lui permettait au moins d’avoir l’esprit un peu plus reposé. Au moins, comme ça, elle serait certaine qu’on ne l’embête pas sur la plage.

Merci, ça sera toujours utile. Et si tu veux ,après, je pourrais te dire ce que je pense de tes choix, même si je suis pas très douée pour ça !

Généralement, ses habits étaient choisis un peu au hasard, selon ce qui la branchait en ce moment. Là, ce qu’elle avait choisi, c’était des maillots aux couleurs chatoyantes, qu’elle avait jugées comme étant plus en accord avec sa personnalité et sa vision.

Elle sourit un peu en voyant le carnet de Keita, profitant d’un moment où il était en train de se concentrer sur ce qu’il faisait (certainement quelque chose en rapport à la cuisine, si elle avait bien cerné sa personnalité) pour aller se changer et enfiler le premier maillot, celui qu’elle appréciait déjà le plus, un maillot vert assez simple.

Autant aller au plus efficace – t’en penses quoi de celui là? C’est mon coup de coeur!

Elle se retournait plusieurs fois pour pouvoir lui montrer sa tenue, attendant son jugement.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 30
■ Messages : 39
■ Inscrit le : 14/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Keita Abarai
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Dim 12 Aoû 2018 - 18:26

Keita était au magasin avec Anna en ayant accepté le fait d'être juge pour les maillots qu'elle comptait prendre. Ce n'était pas une mince affaire, mais il espérait pouvoir au mieux la guider. Heureusement, il en avait vu des maillots de bains dans sa vie. Après tout, ses parents tenaient un onsen. Et il y avait un lieu où il fallait en porter. S'était généralement pour les bains mixtes.

Patientant, Keita comptait regarder à un moment les différents shorts de bains qu'il pourrait mettre. Certains lui plaisaient d'autres non. A vrai dire, il n'avait jamais vraiment été à la plage. Alors si un jour il devrait s'y rendre, il comptait bien en profiter un maximum. Cependant, pour le moment, il regardait son carnet en notant différents ingrédients de base. Ce n'était pas simple de créer un plat à partir de rien. Il n'avait jamais vraiment fait cela... Et pour lui, ceci était l'un des plus gros challenge qu'il avait. Toutefois, il s'arrêta en entendant Anna et l'observa avec attention.

- Ce maillot te va bien. Je peux voir les autres ? Ainsi, je pourrais te dire lequel pourrait mieux t'aller.

Keita était objectif et ne voulait pas lui dire que ce maillot était mieux qu'un autre s'il n'avait pas pu voir Anna avec. Après tout, s'était son rôle de juge et il comptait bien l'être.

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  Dim 12 Aoû 2018 - 19:45

C’était normal qu’il veuille voir le reste de ses choix, après tout, elle n’avait pas la science infuse, ni un bon sens de la mode. Elle rentrait de nouveau dans la cabine d’essayage, ressortant avec un autre maillot, dans les mêmes tons, mais un peu plus conservateur. Ou un maillot très ressemblant, mais en bleu. Ou un maillot assez court, mais étrangement normal.

Ça n’avait pas pris longtemps de faire le tour de tous ses choix, puisqu’il y en avait peu, et à chaque fois, elle prenait en compte les critiques, si bien qu’elle les notait dans sa tête. Une fois qu’elle eût fini de se changer de nouveau pour reprendre sa tenue, elle s’adressait à Keita avec un sourire.

Tu as quand même eu le temps de choisir, pendant ce temps, j’espère?

Elle était animée d’une certaine curiosité. Elle voulait voir ce pour quoi il allait opter. Elle l’imaginait bien dans des couleurs flashys, plus dans les rouges, ou les oranges… Mais du bleu ou du vert ne seraient certainement pas mal.

Même si niveau maillot de bain,, vous avez pas beaucoup de diversité!

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Une pincée de sel [PV. Keita]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pincée de sel [PV. Keita]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre-ville :: Centre commercial-
Sauter vers: