Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 [LIBRE] Tranquillité où es-tu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 2618
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) [LIBRE] Tranquillité où es-tu ?  Dim 5 Aoû 2018 - 22:04

Début Août 2015

« Et… bon… courage… pouuur auujourd’hui… Je t’aime… Et pour ajouter un smiley cœur c’est… alors… Mm… Là ! Voilà ! Ko-i-shi-te-i-ru*… Envoyé ! Pff ! »

Après avoir appuyé sur la touche « Envoyé », je me laisse tomber dans le dossier du canapé et pose mon portable sur l’accoudoir. Faire un sms, ça va, je maitrise mais ajouter un smiley… C’est encore tout neuf et ça pas si évident que ça… Surtout quand tu cherches à comprendre à quoi peut bien ressembler la suite de symbole… Bref, j’espère qu’il verra mon message avant d’être de nouveau occupé, ça devrait l’aider à tenir la journée… À moins que ça ne soit que moi qui est besoin de l’encourage pour avoir l’impression d’être utile ? Mm… Non, en fait, je ne veux pas la réponse.

Yumi gazouille à côté de moi et je tourne la tête vers cet être pur et adorable jouer dans son parc. Elle a tellement grandi… Déjà dix-sept mois et si elle n’était pas derrière ses barreaux, elle serait en train de déambuler partout dans la maison… Autant dire que je ne suis tranquille que lorsqu’elle est dans le parc, là où je sais qu’elle ne pourra pas se faire de mal en tombant ou en faisant tomber quelque chose sur elle.

Je me penche un peu en avant et la regarde encore pleine d’énergie alors qu’elle devrait aller à la sieste… Je vais encore tenter de la coucher, en espérant qu’elle le veuille bien…



« Yumi, tu viens ? On va au dodo ? »

La petite tourne la tête vers moi, me lance un énorme sourire et me réponds.

« To-nii ! Ah ! gnagna ! bouh raram ! »


« … Keitô-nii… Yumi, pas To-nii… »

J’ai beau lui répété, c’est pas encore rentré dans son vocabulaire de dire mon prénom au complet… Ma mère me dit tout le temps que c’est trop mignon et qu’elle est encore petite mais bon… Avant d’apprendre d’autre mots ou d’en inventer comme « raram » pour voiture… Elle pourrait dire « Keitô », comme elle prononce bien « mama » et « papa », non ?

« To-nii raram ! Mm Mm ! »

Elle s’est mise debout et me tend sa petite voiture rose. Elle veut que je joue avec elle donc elle m’a ignorée pour la sieste. Yumi, tu es vraiment une chipie. J’attrape la voiture et joue un peu avant de lui redemander.


« Allez, on va au dodo Yumi. »

« Non ! Pas dodo ! blablabébéincompréhensible ! »

Super… Bon, je vais prendre l’option secondaire qui la fait dormir, la promenade. Il fait beau en plus alors autant en profiter.


« Ok ok ! Alors on va se promener, ça te va ! »

Yumi perd son air bougon et se lève dans son parc, tendant les bras vers moi, signe qu’elle accepte. Ouf ! J’aurais pas à me battre pour ça au moins. Je la mets dans la poussette, prépare tout ce qu’il faut pour son confort, attrape ma guitare et direction le parc du coin. Sur place, je trouve un coin à l’ombre et m’installe pour jouer une petite mélodie qui calme souvent ma sœur. Comme ça, elle s’endormira plus vite. Le parc est assez silencieux et vide, c’est agréable… Pas comme cette fois au campus où j’ai voulu jouer pour me changer les idées… Tout en continuant de jouer, je me remémore cette après-midi…


# DEBUT DU FLASBACK #
Fin juillet 2015



Guitare sur l’épaule, je marche dans le parc, ruminant intérieurement à quel point ma situation actuelle avec Heisuke est frustrante… On ne se voit presque plus, nous ne pouvons plus avoir nos moments à nous pour jouer de la musique ou encore à profiter du beau temps assis dans notre coin préféré du parc… Je m’y dirige et fixe l’arbre sous lequel nous avions l’habitude de passer du temps… Dernièrement, il n’y a plus que moi pour m’y adosser…

Je soupire et va m’y installer, sortant ma guitare pour jouer tranquillement. Il n’y a que ça pour m’aider à me calmer… Ce coin du parc est le moins fréquenté donc j’y suis tranquille. Du moins, c’était le cas jusqu’à présent et j’espère que ça ne changera pas… La musique tranquille que je jouais se termine et j’en commence une un peu plus rythmée et entraînante , faisant des percussions, pour accompagner, en tapant sur le bord de la guitare.


*Koishiteiru = Je t'aime++

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 3392
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [LIBRE] Tranquillité où es-tu ?  Dim 12 Aoû 2018 - 12:18

Début Août

Sur le chemin du retour pour chez mes parents, je passe par un des parcs de Kobe. Je viens de finir les quelques courses qu'il me reste à faire. Genre de la crème solaire. Avec le temps qu'il fait ces dernières semaines, mon stock est descendu en flèche. Bref, je profite des derniers moments de calme dans le parc pour prendre un maximum d'oxygène avant de retourner chez mes parents. Il fait frais, les oiseaux chantent et il y a de la musique. Wait what? Moi qui regardait le ciel en marchant, je baisse la tête et repère un musicien non loin de là. Avec une poussette? Toute contente, je me dirige vers lui et jette un œil sur la poussette. MAIS ELLE EST TROP CHOU! ELLE A TELLEMENT GRANDI!

"Coucou toi!" dis-je un grand sourire aux lèvres, m'adressant à Yumi. Mon regard se porte sur Keitô. Décidément, je dois avoir un don pour le retrouver n'importe où, comme la dernière fois qu'on s'est vu, il n'y pas si longtemps que ça...

Fin Juillet 2015

Fulminante, je raccroche le téléphone au nez de mon cher frère, dit l'imbécile. J'ai trouvé le coupable de toute cette histoire. Le fourbe... le... le... traitre! Comment a-t-il osé vendre la mèche? Genre, je me demandais bien comment mon père avait pu savoir où Jamie passerait les vacances. Mon instinct me criait que ce n'était pas une coïncidence et après mainte réflexions, j'avais posé la question à l'imbécile. L'imbécile qui sait tout. Parce que c'est la pire commère que je connaisse! Il est pire qu'une fille! Vous avez une rumeur à rependre à Londres? Adressez-vous à lui et c'est parti. Bon, j'exagère un peu mais quand même!

Comme je savais que j'allais lui crier dessus si il confirmait mes doutes, j'ai été passé mon coup de téléphone dans un coin isolé du parc. Celui où je sais qu'il n'y jamais personne ou peu. Parce que c'est pas loin d'un arbre où Keitô et Heisuke viennent souvent. Et où, par extension, je suis venue souvent. Pour me calmer, je fais les cents pas entre les arbres. Du coup, je n'entends pas toute de suite la musique qui vient de la guitare de Keitô. En suivant la musique, je le retrouve vite au pied de son arbre. Silencieusement, je m'approche de lui pour m'asseoir à quelques pas de lui. Écouter un peu sa musique me calmera surement mieux les nerfs que n'importe quelle distance parcourue à pieds.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
 
[LIBRE] Tranquillité où es-tu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le parc-
Sauter vers: