Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 358
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
En ligne
(#) [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Dim 9 Sep 2018 - 19:23


Je ne connais pas beaucoup d’adresses dans le centre ville pour boire, je n’en connais que deux, en fait, et je ne préférais pas aller voir Uonuma-san directement après être sortie du travail.

J’avais donc laissé Mizuhro me conseiller une adresse locale, qui était visiblement assez célèbre chez les employés de bureau qui finissaient leurs heures. Et l’idée de se mettre un peu dans la peau de ces gens qui ne comptent pas leurs heures me semblait bien amusante.

En soit, notre conversation avait déjà été lancée pendant qu’on marchait, mais, un peu consciente de l’image que voulait renvoyer Mizuhiro, au moins sur son lieu de travail, j’avais volontairement parlé de choses beaucoup plus techniques en rapport avec le bar. En plus, ça me faisait des bases solides.

Mais maintenant qu’on était bien assis et que j’étais certaine qu’on pouvait parler librement, je me détendais un peu plus, commandant juste de la bière – qui était certainement bien moins bonne que chez moi, mais c’était devenu un rituel – avant de parler, une fois la serveuse partie, prononçant la phrase bateau qui m’était restée à l’arrière de la tête pendant tout mon service, un simple fait qui aurait pu avoir un effet dévastateur sur la mauvaise personne.

Franchement, je ne m’attendais pas à ce développement. Quand je t’ai vu pour la première fois, je m’attendais juste à… Je vais parler franchement, un gars ennuyeux qui faisait juste son job. Mais heureusement, une petite référence et tout va mieux!

Je souriais un peu. Une rencontre inattendue comme celle là était toujours une excellente perspective. Ça avait de quoi mettre le sourire aux lèvres pour tout le reste de la journée. Et ça, ça fonctionnait avec des inconnus et des vieilles connaissances comme avec des bons amis.

Franchement, je suis un peu bloquée dans le cliché du japonais super coincé et hyper sérieux. Faut dire que tous les japonais que je connais vraiment sont comme ça !

Entre Tamika et son côté qui rappelle parfois un chiot apeuré, Midori et son air très sérieuse, Yumiko et son attitude …

Enfin, presque tous.

De l’autre côté, il y avait Izumi, ouais, elle avait l’air un peu plus sympathique que coincée, et plus jeune, même si je ne connaissais pas trop bien son passé pour pouvoir parler, et Keita qui était tout l’inverse de ça. Bon, je finis quand même par conclure.

Non, j’ai aucune excuse, j’ai juste jugé au visage.


---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Dim 9 Sep 2018 - 20:09

Mizuhiro avait habituellement pour rituel de rentrer chez lui le plus vite possible après le boulot, n'aimant pas particulièrement trainer dehors. Soit il vivait sa passion pour les cocktails dans le bar, soit il était devant son ordinateur à consommer de la culture otaku en masse, surtout si ça avait un rapport avec Jojo. Du moins, c'était comme cela qu'il envisageait une situation idéale.
Mais ce soir là, il avait dû changer ses habitudes, ce qu'il n'aimait pas. Cependant, il l'avait fait de son plein gré et n'y était pas vraiment obligé. Même socialement, il était le senpaï de l'histoire, il n'avait donc aucune obligation à accepter d'aller boire avec sa kohaï.
Mais finalement, il se disait que, peut-être, cette personne pouvait éventuellement être digne de sa conversation de pauvre otaku, puisqu'elle semblait avoir quelque référence.
Évidemment, le fait qu'elle soit une véritable "gaijin beauty" ajoutait certainement beaucoup à la prise de décision du jeune barman, mais après tout, il n'était qu'un homme, il avait ses faiblesses. Qui pourrait lui reprocher d'accepter l'invitation d'une jolie fille ? Lui-même ? Certainement pas. Même si ça rentrait en contradiction avec son amour de rester dans son élément, dans sa bulle, la où il était à l'aise. Mais sans doute d'avait il pas fini de grandir et de gagner en maturité.
Toujours est-il qu'il se retrouva finalement à devoir choisir lui-même l'endroit où aller.
Normalement, c'était justement le rôle des filles de connaître les endroits cool et de prendre la responsabilité de conseiller un établissement, mais bon, cette étrangère l'ignorait sûrement, et il fallait dire que ça jouait en sa faveur. Au moins, le fait que Mizuhiro ne soit pas un japonais idéal ne transparaîtrait pas à ses yeux.

Les voilà donc dans un bar restaurant terriblement typique de la société japonaise moderne. Un japonais hors du système social, et une étrangère, dans ce lieu en particulier. On aurait cru entendre le début d'un gag d'un improbable manga slice of life.
Mizuhiro le nota dans un coin de sa tête, amusé par cette pensée.
Évidemment, l'improbable duo commanda des bières. Le genre de bière servies dans ce genre d'endroit en somme. Pas dégueulasse, fraîches, servies en pintes et efficace à faire monter insidieusement le taux d'alcoolémie de leur consommateur.

— Haha, t'inquiète pas, je te comprends Wittmann-han, fit-il en agitant la main devant lui. Je ne suis pas le japonais idéal, je suis un otaku. Et si je n'avais pas peur de décevoir ma famille, je serais devenu un neet ou un hikikomori depuis longtemps ! avoua-t-il carrément, le visage vidé de toutes expressions, comme s'il voulait éluder lui-même cette horrible information. Si ça peut te soulager, je me disais qu'une étrangère ferait forcément des gaffes et créerait des problèmes ! ajouta-t-il finalement avec un petit sourire.

Il aimait plutôt bien l'ambiance ici. Il n'y allait que très rarement avec sa patronne, généralement pour parler d'affaires importantes et, surtout, la ramener chez elle une fois qu'elle était ivre-morte. Mais cette fois-ci, c'était lui le senpaï, devait-il en profiter ? Ce n'était pas son genre, il n'avait pas prévu de se rendre ivre ce soir. Au contraire, il prévoyait de rentrer chez lui, regarder des anime sur le premier écran de son ordinateur tandis qu'il jouerait à un MMO sur l'autre écran.

— Merci ! s'exclama-t-il lorsque la serveuse apporta les bières. Kanpaï ! déclara-t-il en levant sa chope, comme le voulait la coutume.

Après en avoir éclusé de grandes gorgées, puisqu'il avait particulièrement soif depuis son dernier verre, qui était le cocktail qu'il avait préparé vers treize heure.
Un box pour quatre rien que pour eux deux, le brouhaha indistinct et presque apaisant qui émanait du reste de l'établissement, peut-être qu'il passerait un meilleur moment que ce qu'il pensait, finalement.

— Je disait donc... commença-t-il pour engager la conversation. J'aime beaucoup les dessins, qui ressemblent beaucoup à ceux des romans graphiques américains, avec un certain style, mais les histoires, que ça soit les LN ou les mangas, j'ai jamais accroché, expliqua-t-il en haussant légèrement les épaules. Mais mon avis est biaisé, je ne jure que par Jojo, avoua-t-il comme si ça n'était rien.

Puis il ne se gêna pas pour continuer d'engloutir sa bière. Après tout, une pinte entière, pour un japonais, c'était quasiment impossible d'en venir à bout sans aller deux ou trois fois aux toilettes. Il pouvait donc y aller franchement sans craindre de vider trop vite sa bière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 358
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
En ligne
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Dim 9 Sep 2018 - 23:16



Ces paroles étaient triste, je m’en doutais bien, mais je ne pouvais pas les comprendre du tout, bien malheureusement. Nous vivions dans deux univers totalement différents, et surtout avec deux mentalités qui n’étaient pas loin d’être opposées. Cependant, si je savais bien une seule chose, c’est qu’au moins, avec lui, je pourrais parler du peu de connaissances que j’avais.

Je ne sais pas vraiment juger une histoire, mais… Je suis d’accord qu’il essaie de se donner un air un peu cultivé, mais sans vraiment le réussir.

Dans le monde des œuvres cultivées, il y avait bien sûr une vaste série de jeux, de livre et de films inspirés de culture préexistante, mais étrangement, ce qu’il avait écrit… N’en portait que de vagues traces. Il n’était pas bien différent de Kubo pour cet aspect là dans la mesure où le scénario n’était que secondaire face au dessin.

J’essayais de calquer un peu son rythme de boisson pour éviter de donner une trop mauvaise impression, mais j’avais un peu de mal, vu mon rythme… Relativement soutenu au naturel. Cela dit, je ne voyais aucun problème à ralentir la cadence, de temps en temps, pour profiter de cette bière au goût si… Brut.

J’aurais bien regardé ou lu Jojo si j’en avais eu l’opportunité, j’en ai entendu que du bien!

Mais quand j’avais   commencé à en entendre parler, et que j’avais appris son existence, surtout, j’étais dans une période un peu creuse où je ne faisais rien de vraiment concret. Je survivais sur de l’instinct, seulement, un peu comme il m’arrivait parfois, donc je n’avais jamais vraiment donné suite.

Surtout que le style graphique m’impressionne un peu, du peu qu’on m’a montré. C’est assez génial d’être capable de voir un peu jusqu’où on peut aller dans l’absurde pour que ça marche encore.

Bien sûr, je disais surtout ça en tant que néophyte, à voir des personnages aussi hauts en couleur, et dessinés d’une telle façon, jamais je n’aurais cru qu’ils auraient pu autant fonctionner dans une histoire, mais… C’était simplement le cas, visiblement, et c’était quelque chose d’étonnant.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Lun 10 Sep 2018 - 10:52

Mizuhiro absorbait sa pinte avec bien plus d'entrain que d'habitude, tandis que sa kohaï lui parlait. Sa conversation n'était vraiment pas désagréable, et c'était un trait de caractère assez rare pour être souligné, surtout chez une fille. Au moins, cette sortie entre salariés ne serait pas triste ou gênante. Il se pourrait même que ça soit en bon moment en définitive.
Le jeune homme soupira d'aise après quelques grandes gorgées de bière et essuya la mousse qu'il devait probablement avoir sur les lèvres.

— Aaah, fit-il, songeur, en posant un index sur son menton. Je ne suis pas doué pour analyser une oeuvre mais, je sais quand elle me plaît ou pas. C'est un ressenti, je pense, théorisa-t-il avant de hausser les épaules. Le plus important, je pense que c'est la volonté de l'auteur.

Là-dessus, il leva la main en direction d'une des serveuses et lui demanda un plateau de senbeïs et autres petits biscuits qui iraient parfaitement bien avec la bière.
Le cycle était simple à comprendre. La bière donnait envie de grignoter, et le fait de grignoter donnait soif, le tourbillon infernal de la co-dépendance de ces deux formes de satisfaction étant la base du business de ce genre d'établissement.
Puis il reporta rapidement son attention sur sa kohaï, l'écoutant avec un petit sourire en coin parler de ce qu'elle savait de Jojo. Rien, à ses yeux. Mais il remarqua également un petit détail franchement étonnant : la demoiselle avait toujours le même niveau de bière que lui dans son verre. Il en déduisit donc qu'elle évitait de boire plus vite que lui par politesse, ce qui l'amusa franchement, bien qu'il n'en montre rien.

— Jojo, c'est une ode à l'humanité et à ses forces cachées, expliqua-t-il comme un vieux moine dictant la sagesse des dieux, fermant les yeux et hochant la tête avec les bras croisés. C'est ça, la volonté de l'auteur. Et son style graphique lui vient des statues de l'antiquité grec. Il a trouvé leur anatomie si parfaite, qu'il a juré de tout faire pour que son dessin s'en rapproche, compléta-t-il en hochant de nouveau la tête. C'est parfois absurde, oui, mais toujours dans le bon sens du terme. J'irais jusqu'à dire que l'absurdité est à Jojo, ce que la musculature asymétrique est au tennisman !

Il attrapa sa bière et entreprit de la vider, laissant sa kohaï méditer ses sages paroles, tandis que la serveuse arrivait avec le plateaux d'apéritifs. Elle en profita également pour prendre la pinte vide et proposer de la remplacer par une pleine. Ce que Mizuhiro accepta volontiers.

— Ce que j'ai voulu dire par là, c'est que même si c'est grotesque, ça reste la preuve d'un travail profond et sincère ! expliqua-t-il en se grattant la joue et en levant légèrement les yeux, perdant ses airs de moine pour prendre un visage plus songeur. Mais bon, bref ! Je ne vais pas t'ennuyer, sers toi ! proposa-t-il tandis qu'il attaquait lui même un gros senbeï au sésame.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 358
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
En ligne
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Mar 11 Sep 2018 - 9:31

Ridicule ? Oui, sûrement, j’aurais pu décrire son dialogue comme ça, mais je préférais le terme de passionné. Après tout, la passion et la folie étaient parfois indistincts. Mais dans ce qu’il disait, je pouvais sentir qu’il connaissait vraiment son sujet, à un point qui avait de quoi en faire quelqu’un de cultivé… Ce après quoi j’avais une idée un peu stupide.

Oh, mais vous ne m’ennuyez pas du tout, Mizuhiro-sama]

Je ne me voulais pas sarcastique, mais plus simplement amusée. Après tout, il m’était bien supérieure sur ce qui concernait toute cette culture Otaku, en plus d’être mon supérieur hiérarchique, donc je me devais de lui parler avec tout le respect possible.

Je commençais malgré tout à manger en même temps, ayant enfin pu finir la première pinte. C’était un peu un tour de chauffe pour les extrémités du corps, mais rien de sérieux pour l’instant. J’espérais juste qu’il ne continuait pas à boire juste par mimétisme.

Mais sinon je suis totalement d’accord avec t—vous, tant qu’il y a la patte de l’auteur, alors le travail ne mérite que d’être critiqué, mais jamais insulté.

Faire preuve d’intelligence pour décortiquer et critiquer une œuvre sur des points objectifs, ou du moins des points qui avaient un certain raisonnement derrière eux, généralement bien argumenté, était quelque chose de louable, même si la critique en soit était dévastatrice, car elle était au moins fondée et ciblait le style et non la personne.

Mais je n’ai qu’un semblant de culture Otaku, donc je ne parle qu’en néophyte.

Franchement, l’alcool ne faisait pas du tout effet. C’était plutôt le côté un peu « verre entre potes » qui me déliait la langue, cette atmosphère très bon enfant que j’avais plus trop l’habitude de retrouver. Enfin, je l’avais déjà retrouvée avec feu Keita… Mais n’en parlons pas trop, ça va vraiment me déprimer.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Mar 11 Sep 2018 - 20:15

Mizuhiro prenait de petites gorgées de bière entre chaque bouchée de son senbeï au sésame. En temps normal, il n'aimait pas vraiment ce genre de biscuits trop sec à son goût, mais avec une bonne pinte, c'était très largement agréable. Rapport au fameux cercle vicieux.
Cependant, il manqua de s'étouffer en avalant de travers lorsque sa kohaï l'appela "Mizuhiro-sama" en faisant même de l'excès de politesse.

— Gahhhr...! fit-il en se frappant vivement la poitrine avant de tousser violemment. Kof koooof kof kof !! agonisa-t-il avant qu'un soubresaut plus fort que les autres ne déloge le morceau ayant fait fausse route. Wittmann-han ! Tu as failli me faire mourir ! protesta-t-il avant de se rincer la gorge avec une bonne dose de bière.

Il en profita ensuite pour reprendre son souffle et toussota pour s'éclaircir encore un petit peu mieux la gorge.
Il avait vraiment été pris par surprise. Il était évident que les japonais ne plaisantaient pas avec les formules de politesses, mais même lui, qui n'était pas un japonais modèle, avait été pris par surprise. De là à dire qu'entendre cette phrase très honorifique prononcée par la douce voix d'une jolie fille éveillait en lui quelques perversions que ce soit, il n'y avait qu'un pas, qu'il ne franchirait pas. Ou tout du moins, pas après une autre gorgée de bière.

— Wittmann-han, je suis sûr que tu as de la culture, répondit-il en agitant légèrement la main devant lui. L'avantage de la culture otaku, c'est justement qu'elle nous est propre. Je ne sais pas si vous le savez, mais rien que le mot "otaku" peut-être traduit par "one's house" ou même "one's world" ! Une culture otaku est donc fatalement personnel ! déclara-t-il en hochant la tête.

Il leva alors sa chope et bu la fameuse gorgée qui allait lui faire définitivement songer que la plaisanterie de sa kohaï avait un côté un brin sexy, dans les circonstances particulières d'un esprit pervers, certes, mais seul le résultat comptait.
Il ricana alors intérieurement. Ou était-ce extérieurement ? Il n'aurait pas su dire à cause de la bière, qu'il avait peut être bu un petit peu trop vite.

— Enfin bref, tu as fait du bon boulot aujourd'hui, je pense qu'on pourra travailler ensemble dans de bonnes conditions, dit-il en attrapant un biscuit au wasabi, pensant que ça allait le réveiller un peu. Hum, ça pique un peu, remarqua-t-il simplement. Tiens, je suis curieux, qu'est-ce que vous mangez en Europe, quand vous buvez ? demanda-t-il simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 358
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
En ligne
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Ven 14 Sep 2018 - 18:01

Je m’étais levée pour aller lui faire la manœuvre de Heimlich rapidement après avoir vu qu’il s’étouffait, mais heureusement pour moi, je n’en avais pas besoin car il avait réussi à sortr le morceau qu’il avait avalé de travers

Désolée, c’était pas mon intention

Logique. J’allais pas essayer de le tuer non plus. Je buvais un peu plus rapidement ma bière pour essayer de couvrir ma gène, C’était à ses prochaines phrases que je baissais ma chope pour pouvoir lui parler un peu plus calmement

Oui, c’est sûr, j’ai de la culture… Mais je ne la trouve pas satisfaisante du tout.

Pendant qu’il avait l’air d’être juste un peu plus souriant – après je ne le connaissais pas assez pour savoir s’il était à un niveau toujours raisonnable d’alcool ou non – je m’affalais un peu plus, sentant les quelques heures de travail rattraper mes jambes – et où mon unique clope commençait à  légèrement m’agacer

ça dépend de l’alcool que tu bois. Avec des amis, en alcool pas cher, ça sera du biscuit ou de la chips, si c’est un peu plus offiicel mais pas trop genre la famille, des bsicuits, et à partir du moment où c’est un peu officiel, c’est des amuse-bouche. Sans parler des alcools pendant les repas.

ça, c’était quelque chose que j’avais beaucoup appris pendant mes services à l’Oktoberfest, où j’en apprenais justement plus sur les alcools. Un peu par mimétisme, mais surtout pour confirmer ses dires, j’attrapais à mon tour un des biscuits piquants pour les manger, faisant une petit grimace. L’alcool et les biscuits piquants ne font pas un bon mélange, chez moi.

Je confirme. Mais à l’avenir, je pense qu’on travaillera de façon un peu plus efficace. Le temps que j’apprenne les ficelles du métier !

Après avoir levé mon verre en réaction, je le reposais et me tendait très légèrement. En soit, si les choses s’étaient bien passées et si j’avais apprécié travailler, j’avais bien peur de ne pas pouvoir le faire longtemps.

Après faut que ça reste occasionnel.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Ven 14 Sep 2018 - 20:12

Mizuhiro écouta attentivement la description très vague, voir laconique, des habitudes alimentaires de beuverie en Europe. Non pas que ça le passionnait à un degré terrible, mais il était tout de même un petit peu curieux de savoir.

— Je vois, ce n'es pas trop différent d'ici alors, conclut-il en se tapotant le menton du bout de l'index. Comme quoi, quand c'est l'heure de boire, les frontière importe peu ! plaisanta-t-il avant de lever sa chope et de prendre une petite gorgée.

Il commençait à avoir la tête un petit peu légère, et il sentait également qu'il était bien plus détendu que d'ordinaire. Alors il commença à ralentir drastiquement sur son rythme de boisson.
Comme pour essayer d'endiguer les effets de l'alcool, il commença à picorer un peu plus dans le plateau d'apéritifs. Il y piocha un senbeï aux algues, un de ses préférés, et ne se gêna pas pour le dévorer. Ce qui lui donna soif. Alors il s'autorisa une autre petite gorgée.

— Oui, ne t'en fais pas, ça ira très vite, si tu continues de faire autant de progrès chaque jour, répondit-il en hochant la tête avec un sourire, levant sa bière. Même si tu ne viens pas souvent, je pense que la patronne fera appel à toi pour les journées chargées à l'avenir.

Il conclut sa phrase en prenant une petite gorgée de bière, puis repris un senbeï qui lui donna soif. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher après tout, le goût de la bière donnait envie de manger ces délicieux petits démons.

Au fait, Wittmann-han, commença-t-il, une question qu'il se posait lui revenant subitement. J'ai l'impression de t'avoir croisée à l'université, tu es étudiante toi aussi ? demanda-t-il sur le ton de la conversation.

Il pencha ensuite légèrement la tête sur le côté et fit tomber son regard sur l'écran de son smartphone qu'il faisait à peine dépasser de sa poche, juste pour regarder l'heure vite fait.
Il n'était vraiment pas tard, la soirée commençait à peine, mais il ne comptait pas s'éterniser jusqu'à l'heure du soupé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 358
■ Inscrit le : 02/07/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 23 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Juillet 2015
Anna-Maria Wittmann
« A l'université ; section littéraire »
En ligne
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  Dim 16 Sep 2018 - 20:47

Je remarquais que même si son rythme de boisson s’était ralenti, il continuait toujours à boire en mangeant quelques biscuits à côté, ce qui me laissait commprendre que ce n’était définitivement pas une bonne idée de prendre une troisième pinte, même si je me sentais encore en parfait état.

On peut l’espérer.

Je préférais éviter d’être catégorique dans ce que je disais. Je connaissais bien mes tendances à être trop intrusive et loquace, qui risquaient de poser quelques problèmes quand il s’agissait de servir des clients, surtout dans ce genre d’endroits, donc il fallait voir combien de temps j’allais pouvoir garder ma façade.

Oui, toi aussi ? On a certainement dû se croiser à un moment ou à un autre .

Je crois que c’était là bas que je l’avais vu. C’était soit en littérature ou en philosophie. Après, j’aurais très facilement pu le confondre avec quelqu’un d’autre – je n’étais pas physionomiste du tout, surtout pas pour des gens que je ne voyais que comme ça. S’ils n’avaient pas des cheveux d’une couleur improbable ou un physique totalement ridicule, je n’allais certainement pas me souvenir d’eux.

Mais du coup, qu’est-ce qui t’as amené à l’université, toi ? Je sais, c’est une question un peu bateau, mais faut bien la poser un jour.

---------------------------------

Maria parle Japonais en #E299DB, parfois un peu Allemand en #9F19C4 ou en langue des signes en italique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Restaurant-Bar]Le verre de la victoire[PV. Mizuhiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre-ville :: Restaurants-
Sauter vers: