Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 200
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Lun 10 Sep 2018 - 21:08

C'était la première fois que Midori revoyait ses parents après... Après... Après ce qui lui était arrivé ? Sans trouver trop de mot pour le dire, elle était néanmoins consciente d'un changement. Elle n'était plus la même et ses parents le ressentiraient sûrement.

Elle appréhendait ce moment et cru que cela allait provoquer pas mal de problèmes et d'incompréhensions, autant de sa part que de la part de ses géniteurs. Mais non, rien ne s'était passé. Ils n'avaient rien vu, rien discernés, rien devinés et Midori en était triste.

De plus, rien ne changeait. Ses parents étaient certes là mais c'était au milieu d'une fête, se déroulant sur un yacht au large des côtes du Japon. Il faisait un temps magnifique, le soleil s'attardait à l'horizon alors qu'un vent marin venait doucement caresser le pont.

La fête était somptueuse et luxueuse. Mais l'attitude adoptée était celle d'une élite distinguée qui prenait soin d'éviter l'extravagance et de se tenir au plus près des normes de l'élégance. La musique était donc classique, les danses désuètes, la composition des buffets entendues et l'âme des serveurs niés.

Les hommes étaient tous similaires, une série de pingouins élégants aux cheveux gominés et plaqués formant un groupe qu'on se serait peu étonné de voir entamé un numéro sur scène. Les femmes, elles, rivalisaient de tenues de soirées toutes aussi élégantes que hors de prix.

Et Midori ne faisait pas exception, elle dont le corps avaient grandis si vite et pris rapidement des formes, était donc habillée d'une belle robe de soirée noire qui révélait ses épaules et sa gorge.

Elle laissait deviner la finesse de ses bras nues et le creux de ses seins puis plongeait en un drapé synthétique resserré, le long de sa silhouette révélée tout en se fendant au niveau de la cuisse pour en révéler le galbe, ne s'arrêtant qu'au niveau de la cheville comme pour mieux souligner les délicates sandales noirs aux talons hauts.

Ses beaux cheveux blonds étaient coiffées en une monture compliquée d'un chignon d’où perlait quelques nattes bouclées.

Autant dire qu'elle était l'objet d'une attention aussi malsaine qu'épuisante qui la forçait souvent à trouver refuge auprès de ses parents, préférant de loin endurer silencieusement les conversations insipides plutôt que les sous-entendues graveleux de quelques quinquagénaires milliardaires et pervers.

Mais, il est des conversations qui ne doivent être entreprise qu'entre adultes. Et à ce sujet, les parents de Midori avait un plan pour disposer élégamment d'elle. Ils firent force de se surprendre à croiser Gideon et son père. Et c'est avec d'habiles sourires qu'ils obtinrent de laisser les deux "jeunes gens" s'égailler à d'eux et de ravirent le géniteur du garçon.

Ainsi, les deux amis se retrouvaient de nouveau face à face, de manière aussi inattendue qu'involontaire, au milieu de la ruine de ce monde.

Midori, la surprise passée, paraissait incapable de lancer le premier mot. L'air gênée, elle jouait avec l'une de ses boucles en jetant des regards en direction de Gideon. N'avait-il pas quelque chose de changer en lui ce soir là? Pourquoi avait-elle tant cette impression d'étrangeté à son égard ? Curieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 233
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Mar 11 Sep 2018 - 21:40

Gideon détestait les soirées guindées. Il était toujours forcé de mettre un costume et une cravate dans ces occasions-là. Avant d'aller sur ce yacht de luxe, son père lui avait fait la morale ou plutôt un discours sur la façon dont il devait se comporter.

Il devait faire un effort de présentation, montrer ses bonnes manières et par dessus tout: se taire. Pas se taire à proprement parler. Plutôt se retenir de poser des questions gênantes ou tenir des propos tout aussi gênants qui pourraient embarrasser les autres invités. Si Hiroshi Tanaka insistait bien sur ce point, ce n'est pas parce qu'il n'avait pas confiance en son fils. Il lui faisait totalement confiance et il savait très bien que Gideon avait assez de manière pour passer pour le fils parfait. Non, le problème restait toujours le même avec lui: il ne pouvait pas s'empêcher d'analyser les autres et par conséquent leurs poser des questions bizarres. C'était déjà arrivé à plusieurs soirées et là, il n'était pas question que cela arrive. Pas ce soir. Pas chez les Yukimura.

A l'évocation de ce nom de famille, Gideon repensa à Midori et de leur dernière "conversation". Il avait trainer les pieds un maximum quand il avait appris qu'il devait accompagner son père. Il avait même été tenté de se faire passer pour malade. Malheureusement, son père avait trouvé les bons arguments pour le convaincre. C'était pour son avenir et l'avenir de la société. Il avait même ajouter qu'il n'était pas exigeant contrairement aux autres père de famille: il n'exigerait jamais que Gideon reprenne à sa suite. Alors, l'accompagner à cette soirée était la moindre des choses. Face à un tel argumentaire, il avait cédé. Il avait enfilé à contre-coeur un costume noir, une chemise blanche et une cravate bleue claire. Dont il comptait bien se débarrasser le plus vite possible. Par contre, il avait refuser de coiffer ses cheveux. Il ne fallait pas abuser non plus, il ne voulait pas ressembler à un serveur ou un quadragénaire. Les voici, donc, à cette soirée pompeuse.

Par contre, ce que Hiroshi ne savait pas, c'était pourquoi son fils s'amusait à observer les gens et à leurs poser toutes sortes de questions. En fait, c'était l'ennui, tout simplement. Il s'ennuyait tellement à ce genre de soirée qu'il s'était trouver un petit jeu: quel est leur secret? C'est ça qui était drôle, toutes ses personnes étaient tellement occupées à jouer des rôles qu'ils en oubliaient leurs vrais vies pour la plupart. Donc, soit il passait son temps à imaginer leur vrai vie, soit il s'amusait à leur inventer une vie. C'était un très bon passe temps. Sauf quand il était dérangé dans ses réflexions par des adultes un peu trop curieux ou intrusif.

Ce soir, c'était les parents de Midori qui l'avait déranger. Il avait passer le plus clair de son temps aux côtés de son père en faisant semblant de s'intéresser aux conversations. Jusqu'à ce que les parents de Midori les trouvent.

Bizarrement, il sentit toute de suite que la suite n'allait pas forcément lui plaire. Lui qui avait fait son maximum pour éviter tout contact avec Midori. Premièrement à cause de la patinoire et deuxièmement... parce que sa présence ce soir le perturbait légèrement. C'était la première fois qu'il la voyait habillé de cette façon et il ne pouvait pas cacher qu'elle était sacrément belle ce soir. Ce qui le mettait mal à l'aise pour une raison encore inconnue.

Il n'était pas particulièrement ravi que leurs parents s'arrangent pour les laisser seuls. Il avait pourtant essayer de dissuader son père discrètement mais celui-ci sembla insensible à sa communication non verbale. Frustré, il se demanda brièvement si son père était vraiment son père à être si imperméable à l'évidence!

Lâchement abandonné à son sort, il était donc là, face à Midori à court de mot. Elle semblait tout aussi gênée que lui, ce qui n'aida pas la situation.

"Alors... ça va mieux depuis la dernière fois?"

Ce fut la seule idée qu'il lui venait à l'esprit. Bien sûr, il était encore un peu en colère de leur dernière conversation. Il avait encore du mal à digérer certains de ses propos mais depuis l'eau avait un peu coulé sous les ponts et il fallait bien passé à autre chose non? De toute façon, si ils recommençaient à se hurler dessus, ils devraient subir le courroux familial alors autant essayer de l'éviter un maximum.

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 200
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Mer 12 Sep 2018 - 13:50

Midori eut un sourire un peu résigné. certes, il émanait de Gideon quelque chose de nouveau mais son tact, lui, était toujours absent. Le regardant de trois quart, elle prit l'air las sans pour autant se départir de son sourire et elle répondit.

- J'essaye de chasser ces événements de mon esprit et je ne suis pas certaine que les évoquer de nouveaux nous permettrons de repartir du bon pied, toi et moi.

Bien sûr, c'était un euphémisme à peine voilé. Et, suivant la logique évoquée, elle reprit sur un tout autre sujet.

- Tu es très élégant, sans cette cravate et avec quelques boutons ouverts au niveau du col, tu pourrais bien ravir quelques cœurs ce soir.

Elle ne su pas elle-même ce qui venait de la mener à dire ça. Et, à vrai dire, elle ne savait pas si elle le pensait vraiment ou si elle avait juste émis un avis esthétique. Mais elle ne chercha pas à se questionner plus avant. En vérité, ce qui la préoccupait, c'était l'étrangeté qu'elle ressentait émané de Gideon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 233
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Lun 17 Sep 2018 - 19:10

Quand elle lui répondit qu'elle essayait de chasser les événements de son esprit et que les invoquer de nouveau n'était pas une bonne idée, Gideon fut un peu mitigé. Il était d'accord mais d'un autre côté, faire comme si rien ne s'était passé n'était pas la solution idéale pour lui. Il y avait un problème quelque part et il voulait savoir quoi. Il voulait savoir pourquoi leur relation s'était si vite détériorée et aussi pourquoi Midori semblait si mal dans sa peau. Il n'était pas aveugle et voyait bien qu'elle n'était pas comme avant. Et il ne s'expliquait pas un tel changement de façon d'être. Surtout que tous semblait aller pour le mieux à la rentrée.

Plongé dans ses pensées, il avait l'air un peu sombre jusqu'à ce que Midori reprit la parole. Là, la surprise prit le dessus. Avait-il bien entendu ce qu'elle venait de dire?
Les sourcils levés, il lui répondit:

"Merci... d'ailleurs..."

Il profita de cette occasion pour défaire sa cravate et respirer un peu. Il regarda ensuite autour d'eux pour s'assurer que son père était hors de vue pour la retirer complétement.

"Tu ne peux pas savoir comment c'est pénible ces trucs. Surtout en été." dit-il en repliant la cravate rapidement de façon à ce qu'elle rentre dans sa poche de veste. Il savait qu'il risquerait de se prendre une soufflante pour avoir fait ça mais il prit quand même le risque. Et puis, c'était un bon moyen de détourner son attention deux secondes de l'ambiance lourde actuelle.

Il défit le bouton de son col et il repensa à ce qu'elle lui avait dit. Il ne put s'empêcher de dire:

"Ne va pas croire que c'est pour vérifié ta théorie surtout. Je crois que tu es la seule personne intéressante de cette fête."

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 200
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Lun 17 Sep 2018 - 19:43

Midori ressentie une certaine satisfaction en voyant Gideon se libérer de sa cravate et un sourire félin se dessina sur ses lèvres alors qu'elle regardait le jeune homme de trois quarts.

Elle se retint de rire en l'entendant se plaindre mais une réplique fulgurante se formalisa rapidement dans son esprit. Elle aurait pu surgir immédiatement si Gideon n'avait pas repris la parole pour lui faire un compliment des plus inattendues.

Ainsi, d'étonnement, ses sourcils s'élevèrent d'un iota et ses yeux se firent ronds avant de reprendre leurs mystères. Bien qu'elle n'en fut pas consciente, elle se sentait soudainement comme un chat qui trouvait une souris.

Alors, s'approchant de lui d'un pas, elle lui répondit sur le ton d'un humour un peu cynique.

- Si tu savais tout ce que les femmes endurent, tu rougirais de tes propos.

Puis, d'une voix plus suave quoi qu'un peu moqueuse, elle approcha son visage tout près de son cou pour souffler les mots suivants:

- Mais je prends note de ton intérêt pour moi.

Et elle leva ses yeux pour les plonger dans les siens, une lueur de malice dans le regard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 233
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Mer 19 Sep 2018 - 20:07

Midori fit un pas vers lui, se rapprochant bien trop près pour les conventions de cette soirée. Comme il ne s'y attendait pas, Gideon ne bougea pas, figé par la surprise. Elle lui dit que si il savait ce que les femmes endurent, il rougirait, l'incompréhension le gagna. D'où lui venait se changer d'attitude soudain? Bien sûr quand il avait dit ça toute à l'heure, il y avait vaguement pensé. Les talons, tout ça tout ça, ça doit être hyper chiant à porter. Il en avait entendu des filles se plaindre de tel ou tel truc. Mais ça ne les empêchait pas de les porter...

Bref, la psyché féminine lui échappait toujours. Surtout quand Midori en ajouta une couche en se rapprochant encore plus et en disant qu'elle prenait note de son intérêt pour elle. Son intérêt pour elle? Il bloqua un peu sur ses mots avant repenser à ce qu'il avait dit. A vrai dire, il avait lâché ça comme, sans y réfléchir plus avant. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle réagisse comme ça. Ce qui le troubla beaucoup mais il essaya de rien laisser paraitre. Il la regarda droit dans les yeux et il mit deux secondes avant de réagir. Il posa ses mains sur les épaules de Midori, ses doigts à la naissance de son cou.

"Avec une tenue pareille, comment ne pas suscité l'intérêt hein?"

Il se pencha légèrement et avant d'être trop proche de son visage, il recula en la lâchant, un sourire moqueur sur le visage. Si elle voulait se moquer de lui, il allait lui rendre la pareille, sans hésitation. Même si il n'était pas sûr d'être aussi bon comédien qu'elle...

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 200
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Jeu 20 Sep 2018 - 18:54

Au moment ou Gideon posa ses épaules sur Midori, cette dernière faillie paniquer et son corps se tendit. Elle était prête à lui décoller une gifle de panique. Après tout, il se permettait de poser la main sur elle sans même lui demander son avis.

Ses propos la mirent mal à l'aise. Elle se sentait soudainement nue devant les regards présents et ce n'était pas vraiment quelque chose d'agréable, surtout quand on avait déjà été qu'un faire-valoir toute sa vie.

Heureusement, il se recula et afficha un sourire ou elle reconnue le sien, quelque secondes plus tôt. Ainsi était-il donc simplement en train de jouer avec elle ? Du moins, c'était ce qu'il semblait, n'est-ce pas ? Elle tenta de chasser son incertitude, sans réel succès.

Elle dû prendre sur elle de cacher son mécontentement. Piqué par l'audace de son camarade, elle décida de surenchérir. Lançant un regard railleur à la ronde, elle lui répondit donc avec son sourire félin:

- Peut-être... Mais je ne suis pas la seule dans ce cas. Je suis certaine que certaines dames présentes seraient prête à te coucher sur leurs testaments si tu te montrais un peu moins rustre qu'à l'accoutumé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 233
■ Inscrit le : 09/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Gideon Tanaka
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Jeu 20 Sep 2018 - 20:33

Gideon fut satisfait de la réaction de Midori. Elle semblait complétement prise de court et aussi surprise qu'il l'avait été. Ce n'était pas très gentil mais il était content de lui. C'était sa petite vengeance personnelle. Par contre, son sourire disparu quand elle regarda autour d'eux, à nouveau moqueuse.

Il fit de gros effort pour ne pas montrer son choc face aux paroles de sa camarade. Heureusement qu'il avait une bonne maitrise de la poker face sinon, il serait bouché bée. Il se ressaisit très vite en répondant:

"Mais je suis un gentleman moi mademoiselle. J'ai ça dans le sang. Et puis, c'est toi qui a dit que j'étais élégant!"

Il avait volontairement dit une partie de sa phrase en anglais pour coller au stéréotype qu'il employait.

"Et puis, les cougar, c'est pas trop mon truc." ajouta-t-il en soupirant.

Un autre sourire moqueur apparu sur son visage.

"Mais tu sais, je pourrais dire la même chose pour toi au niveau des hommes. Je suis sûr qu'il y a des célibataires milliardaires ici. Sois heureuse de pas être coincée avec l'un d'entre eux."

Sa troisième phrase avait été dite avec un peu plus de sérieux. Il avait bien observé les gens présents et il avait remarquer les regards insistants de certains d'entre eux. Et ça ne lui plaisait pas spécialement.

---------------------------------

Gideon te parle en #0066ff pour le Japonais et en #006633 pour l'Anglais

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 200
■ Inscrit le : 26/02/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Midori Yukimura
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  Hier à 20:24

Midori demeura amusée par la réponse de Gideon. C'était un petit jeu qui s'installait. Ils n'en sortaient certes pas grandis mais cela avait assez l'air d'une camaraderie que cela rassurait un peu la jeune fille quand à sa relation avec son ami. Avaient-ils trouvés, dans ce cadre peu attrayant, une harmonie qu'ils n'avaient su trouvés à l'académie ?

Passant son bras autour du sien, elle l'invita du geste à la conduire quelque part. A cela, elle ajouta la parole:

- Oui, et à ce sujet, je te serais grès de me conduire dans un endroit moins exposé. J'en ai déjà assez de ces mondanités ou des regards déplaisants.

Puis, alors qu'ils filaient " à l'anglaise ", Midori reprit la conversation avec une lueur de curiosité dans le regard ainsi qu'un sourire amusé aux lèvres.

- Et célibataire, tu l'es toujours ?

Qui sait, elle n'avait jamais eu l'occasion d'évoquer ce fait avec lui depuis leurs retrouvailles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Là ou les coeurs chavirent [PV Gideon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: La plage-
Sauter vers: