Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 [U-8] Assume [Oneshot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 294
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; section artistique »
(#) [U-8] Assume [Oneshot]  Lun 1 Oct 2018 - 21:45


    
Assume

    
feat : les Aranako

    

Mardi 1er septembre à 17h20

Je ne suis plus amoureuse de Maria désormais. Ça fait depuis le jour où j’étais dans la chambre avec Carissa que c’est de moins en moins le cas. Aujourd’hui, je suis amoureuse de cette dernière. Et je prends encore mal ces sentiments, même si je sais pertinemment que c’est réciproque. Elle me l’a déjà dit elle-même et montré. Malheureusement, mon passé continue de me rattraper. Je pense toujours à ce que j’ai subi pendant mes années collège et lycée.

D’un coup, j’entends la porte frapper. Qui ça peut être ? Est-ce que c’est Carissa ? Ou est-ce que c’est une des Aranako ? Pour le savoir, je vais à la porte et je l’ouvre. Et c’est la fratrie Aranako entière. Pourquoi est-ce qu’elles sont réunies devant moi ? J’ai rapidement ma réponse.

"Jinken-senpai… il faut qu’on parle.

De… quoi ?

Ça devient urgent. Tu as du mal à sortir et tu commences à déprimer depuis ces rumeurs.

Bon… entrez.
"

Je les laisse entrer. Elles s’installent toutes les trois sur le lit d’Ayano car elles profitent de son absence à l’heure actuelle. Je sais de quoi elles veulent me parler désormais.

"Jinken-chan, je suis sûre que Carissa finira par se dire qu’elle sera un poids pour toi si tu continues de sombrer, alors il faut absolument que tu assumes ce que tu es.

J’ai beaucoup de mal. Même si je fais des efforts.

On est là pour ça. On est là pour que finisses par être heureuse. Tu ne peux pas rester dans la fatalité tout le temps alors que c’est ta dernière année ici. Alors on va t’aider à assumer ton homosexualité.

Mais comment ?

Une petite leçon de psychologie. Donc, Ayame sait que tu as mal pris quand tu as découvert ton homosexualité. Tu peux me dire ce qui t’a fait mal dans tout ça ?
"

Je commence à être silencieuse, non pas parce qu’on parle d’amour qu’au point où on est, si je reste silencieuse pour ça, je risque de devenir muette. Mais pour réfléchir de pourquoi j’ai mal pris le fait que j’étais tombée amoureuse d’Ekeduna-chan. Je cherche avant de trouver une réponse.

"En fait… c’est sûrement parce que j’ai vu des couples hétérosexuels. Je dirais même que j’en voyais souvent… donc quand j’ai découvert que je ne pouvais pas tomber amoureuse de Kenin-kun mais d’Ekeduna-chan, ça m’a rendu malade… parce qu…

Tu as voulu entrer dans le moule, c’est ça ? Alors que tu es déjà unique avec ta phobie.

Que veux-tu dire ?

Tu voulais être comme les autres, non ? Et si je te dis qu’en voulant être comme les autres, tu les déranges ?
"

Surprise et apeurée, je pousse un grand soupir surpris en ouvrant grand les yeux et je mets une main sur mes lèvres. Non… je voulais être… comme les personnes… dont ça dérange que je sois comme eux ?

"Ouais, tu crois vraiment que ça ne gênait pas les autres que tu sois comme eux ? Tu as imaginé la possibilité qu’entrer dans le moule ça dérange ?

Je…

Tu n’as pas besoin de devenir comme les autres pour vivre. Tu dois rester toi-même en commençant à avoir confiance en toi, et surtout en ce que tu es.

Aussi… ce qui s’est passé avec Ekeduna est unique.

Sekai a raison, tu as été marquée par ce que tu as ressenti pour elle, mais il faut que tu saches que c’est pas pour autant que tu l’as subi que tu le subiras à l’avenir. Mina a fini par le comprendre. Alors si une fille qui a été encore plus traumatisée que toi l’a compris, pourquoi pas toi ?

Surtout qu’Ekeduna, c’est qu’une seule fille de tout le collège. Moi c’était une centaine de gars. D’ailleurs, on s’est enregistrées sans que tu le saches pour que tu puisses te le répéter. Si tu veux vraiment vivre heureuse, Sekai te donnera l’enregistrement.

M-moi ?!

Ouais, toi. T’inquiète pas, ça va te rendre un peu moins timide.

Bon… d’accord.

Vous allez le faire tout de suite ?

Oui. Ça ne doit pas traîner.
"

Les Aranako sortent de la chambre pendant un moment où je commence à me remettre en question. "Et si je te dis qu’en voulant être comme les autres, tu les déranges ?" "ce qui s’est passé avec Ekeduna est unique." "c’est pas pour autant que tu l’as subi que tu le subiras à l’avenir." "Surtout qu’Ekeduna, c’est qu’une seule fille de tout le collège. Moi c’était une centaine de gars." Toutes ces phrases… font sens et me montrent comment assumer que j’aime les filles. Je commence à sourire toute seule. Ce sourire semble sincère.

D’un coup, on frappe à la porte, ça doit être Sekai. Je l’ouvre et en effet, c’est bien elle. Une clé USB sur ses deux mains, qui sont tendues vers moi. Je prends donc cette clé USB. Alors… c’est une véritable étape pour que je me dise qu’être homosexuelle, ce n’est pas si mal ? De toute façon, les paroles des Aranako vont me changer ma vie. J’en suis sûre.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.

Revenir en haut Aller en bas
 
[U-8] Assume [Oneshot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Les dortoirs :: Chambres-
Sauter vers: