Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Urgence ! Urgence au club de Kyudo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 4679
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  DOAUR5R Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  EmptySam 22 Déc 2018 - 8:36

Les heures de club étaient terminée depuis un moment quand le dernier membre passa la porte de la salle. Il ne restait plus que moi comme d'habitude. Neil était déjà dehors et c'était bien dommage car j'avais une chose importante à lui demander. Tant pis, ce serait pour la prochaine fois. Je ne m'étais pas encore changer, bien trop occupé à réparer l'un des yumi* qui avait cédé pendant l'entrainement. Heureusement, il n'y avait pas eu de blessé. Un arc de cette taille et une corde qui lâche, ça aurait pu faire des dégâts après tout mais il y avait eu plus de peur que de mal comme on dit. Je voyais encore la tête de la petite de deuxième année quand tout avait lâcher pendant qu'elle essayait de visée la cible au loin. Un mélange de déconfiture et de peur d'avoir fait une grosse bêtise. J'étais directement intervenu pour voir comment elle allait et surtout pour la rassurée même si Neil avait l'air de faire beaucoup plus d'effet que moi qui paniquait un peu sans le vouloir. Que voulez-vous, il a un certain charisme que je n'ai pas on ne va pas se mentir.

Une fois la séance terminée, j'avais pris soin de trouver un tant soit peu de matériel pour essayer de réparer tout ça mais... plus je m'attelais à la tâche, plus j'avais peur que mon bricolage ne tienne pas à sa prochaine utilisation. Aie... Je n'ai jamais été douer pour demander de remplacer du matériel... Je n'étais pas trop doué pour faire des demandes il faut dire. La preuve était que je n'avais toujours pas demander dans la salle des professeur si l'un d'eux était disponible pour être le référent du club alors que ça faisait presque deux ans que j'étais président. Il faudrait que je pense à le faire un jour...

Conscient après plus d'une vingtaine de minutes que je n'arriverais à rien, je pris soin d'aller à mon tour me changer dans les vestiaires. Il faisait calme vu que les autre étaient déjà parti mais il y avait pas mal de désordre étrangement. Au début, je pensais que quelqu'un avait oublier sa tenue par terre mais en voyant l'armoire entrouverte à côté, je redoutais le pire. C'était celle où on entreposait les tenues en trop destinée au nouveaux membres du club. D'habitude, elle était presque complétement remplie ou du moins, il y avait assez de tenue pour équiper un petit régiment mais là... Un peu plus de la moitié n'étais plus là. Et merde...

Le coup de stresse qui me frappa fut violent. En peu de temps, je me posais déjà des milliers de questions sur ce que j'allais faire et comment ça avait pu se produire ? Était-ce avant le début des activités ou ça s'était produit quand je réparais le yumi ? c'est une mauvaise blague ? Un vol ? Est-ce que j'ai oublié de fermer l’armoire hier quand j'ai donné une tenue au nouveau ? Où peuvent bien être ces uniformes ? Et si je ne les retrouves pas, je fais quoi ? ... Et cela continua dans ma tête pendant longtemps jusqu'à ce que, prit par l'adrénaline, je fila en vitesse vers le local des professeur. Certains devaient encore être là et même si j'avais peur de demander en temps normal, là c'était un cas de force majeur !

Une fois arrivé, je toqua à la porte et entra bien plus vite que je ne le voulais, paraissant surement complètement paniqué.

" Excusez-moi est ce que quelqu'un pourrait m'aider ? Il y a un gros problème au club de Kyudo... " Dis-je rapidement, à bout de souffle.


Hrp:
 

---------------------------------

Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  485001020
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 112
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  EmptySam 5 Jan 2019 - 4:59

Cela fait plusieurs heures que Kôshiro a officiellement terminé sa journée de cours, mais il avait envie de rester dans la salle des professeurs pour travailler encore un peu. On approche de la moitié du trimestre, il lui faut donc penser aux travaux pratiques qu'il va donner à chaque classe. Quelque chose qui reprenne les éléments vus en cours sans être trop barbant. Tout un programme, en somme...

Kôshiro était en pleine réflexion quand quelqu'un frappe à la porte, avant de rentrer un peu précipitamment. Un jeune homme un peu paniqué entre alors, vêtu d'un tenue de kyûdo. Notre professeur ne l'a jamais vu, donc il suppose qu'il s'agit d'un étudiant – il commence à bien connaître les visages de tous ses élèves, sinon leurs noms.
L'air soucieux du garçon interpelle Kôshiro, et ses paroles ne font que confirmer que quelque chose ne va pas. L'adulte se relève et se dirige vers l'étudiant, laissant toutes ses affaire là où il les a posées.

« Oui, que se passe-t-il ? »

Le garçon semble vraiment bouleversé. Se pourrait-il que quelqu'un ait été blessé ? Mh, c'est peu probable, l'élève serait certainement allé à l'infirmerie plutôt qu'à la salle des professeurs, si ça avait été le cas. Ne voulant pas brusquer le jeune homme, Kôshiro garde ses questions pour lui et attend de recevoir des éclaircissements, prêt à suivre l'élève si besoin.



---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Logopa10
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 4679
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  DOAUR5R Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  EmptyJeu 7 Mar 2019 - 10:36

J'avais du mal à reprendre mon souffle une fois la porte franchie. Bon, je savais qu'il n'y avait pas mort d'homme mais c'était la première fois que je me trouvais face à ce genre de situation et... J'avais peur de retombées dramatiques. J'étais président du club, c'était sous la responsabilité et... Je n'avais pas été assez vigilant. Je priais encore pour que tout cela soit une mauvaise blague mais je ne pouvais m'empêcher de m'imaginer repayé tout les uniformes disparus pour compenser. Aïe, ça allait en faire de l'argent et je me voyais mal expliquer ça à mes parents. Allez Rikuo, ne pense pas que pire, il doit bien il y avoir une solution. Des dizaines d'unfiformes dans un campus, ça ne disparait pas comme ça sans laisser de traces... 

Alors que je m'attendais à tomber sur l'un de mes professeurs ou un surveillant, ce fut un visage presque inconnu qui fit son apparition avant de s'adresser à moi. Certainement très intriguée par mon arrivée en trombe. 

" Oui, que se passe-t-il ?"

Avec un peu de recul, je me disais que l'homme en face de moi ressemblait un peu au professeur de musique mais je n'arrivais toujours pas à le reconnaître réellement. Tant pis après tout. Il restait un adulte de l'établissement et il pourrait sans le moindre doute comprendre dans quelle pagaille je me retrouvais sans le vouloir.

" Il y a ...  " Commencais-je difficilement. " Il y a eu un vol au club de Kyudo et... Pleins d'uniformes ont disparus. J'étais occupé dans la salle et je n'ai pas fait attention aux gens qui sortaient des vestiaires et... Je ne sais pas du tout quoi faire !" lui dis-je rapidement, toujours un peu perturbé. " Je suis le président du club, j'aurais dû faire attention. C'est ma faute... Je suis vraiment nul comme président..." Ajoutais-je les larmes aux yeux. 

Je crois bien que cette histoire me tourmentait pas mal finalement...


Hrp:
 

---------------------------------

Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  485001020
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 112
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  EmptyVen 15 Mar 2019 - 3:40

Kôshiro a du mal à retenir sa surprise en entendant les paroles de l'étudiant. Un vol, à l'école ? En plein milieu de la journée ? Mais qui oserait faire une chose pareille ? Le professeur comprend mieux la situation à présent, ainsi que l'air paniqué du garçon.
D'ailleurs, ce dernier ne laisse pas à Kôshiro le temps de répondre quoique ce soit. Il a l'air très bouleversé par l'événement – ce qui est normal – et semble prendre très à cœur cet incident. Le professeur lève ses mains en l'air dans un geste apaisant, tentant de calmer l'élève.

« Attends une minute... calme-toi. Respire un bon coup. Nous allons gérer cette situation ensemble, d'accord ? »

Vu l'état du jeune homme, Kôshiro estime qu'il vaut mieux prendre un instant pour l'aider à reprendre ses esprits et digérer ce qui s'est passé. Un tel incident n'est pas anodin dans la vie d'un élève, surtout s'il est en charge du club victimisé. Il est lui aussi une victime dans cette histoire, et a besoin d'être rassuré.

« Par ailleurs, tu as pris une bonne décision en venant chercher de l'aide. C'est exactement le comportement que l'on attend d'un responsable de club. »

Il est encore trop tôt pour dire si le vol a pu être causé par un quelconque manque de vigilance, mais l'élève a effectivement eu un bon réflexe et le professeur tient à le souligner. Peut-être cela lui permettra-t-il de relativiser les événements.
Kôshiro attend que l'étudiant se soit un peu calmé avant de reprendre.

« Maintenant, peux-tu me conduire jusqu'au local et me montrer ce que tu as découvert ? »

L'adulte ne sait pas exactement comment gérer la situation, mais il lui semble essentiel d'aller vérifier par lui-même l'état du local. Il sera ainsi plus facile de faire un état des lieux détaillé au directeur de l'école, puis à la police s'il y a lieu.


Pouet:
 

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Logopa10
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 4679
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  DOAUR5R Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  EmptySam 16 Mar 2019 - 18:38

J'avais du mal à me reprendre. Je ne pouvais m'empêcher d'imaginer les pires scénarios possibles. La direction serait informée après tout alors... Et si le doyen se mettait en colère ? Je sais qu'il est plutôt sympathique la plupart du temps mais... Peut-être qu'il pouvait aussi se montrer sévère par moment non ? Et s'il me passait un gros savon ? Non parce que... l'établissement aurait peut-être des frais à faire dans. cette histoire si on ne retrouvait pas les uniformes disparus... Je ne savais pas comment les choses allaient évoluées... j'étais paumé et ça me faisait paniqué plus qu'autre chose. J'allais repartir dans mes lamentation mais le professeur prit la parole sur un ton qui se voulait apaisant.  

« Attends une minute... calme-toi. Respire un bon coup. Nous allons gérer cette situation ensemble, d'accord ? »

Je reniflais légèrement avant de me frotter les yeux. J'avais du mal à me contenir mais ses mots m'apaisaient un peu. Gérer cette situation à deux... Oui, c'était déjà un bon pas pour se sortir de se guépier et puis, c'est un adulte, il sera sûrement mieux que moi comment avancer. j'essayais d'y croire le plus possible en tout cas...

« Oui... Oui d'accord » Dis-je, encore incertain.

« Par ailleurs, tu as pris une bonne décision en venant chercher de l'aide. C'est exactement le comportement que l'on attend d'un responsable de club. »

J'avais de la chance de tomber sur quelqu'un d'aussi patient après tout. Allez, croisons les doigts pour que toute cette histoire ne soit qu'une simple farce... En tout cas, me dire que j'avais prit la bonne décision... Ça me réchauffait le cœur. Au moins une chose que je n'avais pas foiré... Et puis... C'est vrai que c'était mieux que de courir dans tout les sens en cherchant de colmater le problème tout seul, chose que j'aurais peut-être fait si Neil ou un autre membre du club était avec moi. Vous savez, le genre à essayer de trouver un miracle entre nous puis de se rendre compte que depuis le début il fallait aller alerter les plus grands. Mouais non, mauvaise idée ouais...

« Maintenant, peux-tu me conduire jusqu'au local et me montrer ce que tu as découvert ? »

« Oui bien sûr ! » dis-je l'air bien moins sombre qu'à mon arrivée.

Alors que nous sortions de la salle des profs, je me remettais à réfléchir à vingt milles choses à la fois. Et si c'était une mauvaise blague ? Qui aurait pu faire ça ? Où les tenues avaient-elles pu partir ? Étais-ce pendant que l'on s'entraînait ? Ou même après ? Étais-ce un membre du club ou un étranger ? Je jettais quelques coups d'œil furtifs à gauche et à droite comme si je m'attendais à tomber sur le "voleur" au prochain croisement de couloir. Calme-toi Rikuo... calme-toi.

Alors que nous nous appretions à traverser la coure pour rejoindre les locaux du club, un élève nous aborda brièvement. Il semblait paumé lui aussi mais par chance, il cherchait juste la bibliothèque. Après lui avoir indiqué le chemin, je me remis à cogiter mais, cette fois-ci, je me demandais plutôt comment s'appelait le professeur qui m'accompagnait. C'est vrai que je ne lui avait pas demander son nom et vue que je ne l'avais pas eu au lycée il y a deux ans... Je détournais un peu le regard vers lui, près à poser la question mais je me retint au dernier moment. Autre chose me venait en tête et cette fois-ci la voix de fit entendre.

« Je... Vous êtes sûr que j'ai bien fait ? Je veux dire... Je ne vais pas avoir des problème pour mon manque de vigilance ? » Dis-je timidement.

« Normalement, on est censé avoir un référant pour nous aider au sujet du club mais... comme je suis tout seul à gérer... J'ai souvent l'impression d'être dépassé par tout ce qu'il y a à faire... »

---------------------------------

Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  485001020
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Kôshiro Mutô
■ Age : 26
■ Messages : 112
■ Inscrit le : 10/12/2017

■ Mes clubs :
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : B-301
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Kôshiro Mutô
« Personnel ; prof d'informatique »
(#) Re: Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  EmptyMar 26 Mar 2019 - 3:42

Les paroles de Kôshiro semblent avoir eu l'effet souhaité. L'élève commence à se calmer et son visage se détend sensiblement lorsque le professeur lui explique qu'il a bien fait de venir parler à un adulte. À présent, c'est presque avec entrain que le jeune homme conduit Mutô jusqu'au local du club. Hé bien, voilà un sacré progrès.

Pendant qu'ils traversent la cour, Kôshiro remarque que l'étudiant n'est pas totalement apaisé pour autant. Il regarde dans toutes les directions, comme s'il craignait que quelque chose ou quelqu'un ne leur tombe dessus. Le professeur allait intervenir quand un autre élève les aborde pour leur demander le chemin de la bibliothèque. Le président du club de kyûdo gère ça promptement, si bien que Kôshiro n'a qu'à atteindre derrière lui avant qu'ils ne reprennent la route.
Mais à présent, l'étudiant jette des regards directement vers l'informaticien. Aurait-il une question à lui poser ? Supposant que le garçon manque un peu de courage, le professeur se penche légèrement en avant.

« Oui ? »

Et voilà que la question fatidique tombe : l'élève va-t-il avoir des ennuis pour ce vol ? Kôshiro tente de se montrer prudent et diplomate.

« Il va sûrement falloir un peu de temps avant de pouvoir tirer cette histoire au clair et savoir ce qui s'est réellement passé. Mais pour l'heure, je t'assure que tu as fait ce qu'il fallait. Il vaut mieux prévenir rapidement l'administration de ce genre d'incident pour limiter les dégâts. »

En entendant le reste des paroles de l'étudiant, Kôshiro fronce les sourcils. Si le club n'a pas de référent, ça explique en partie l'ampleur de la détresse du garçon. Ainsi que le fait qu'il soit allé directement à la salle des professeurs pour chercher de l'aide.

« Effectivement, c'est un sacré problème... As-tu informé l'administration ou les autres professeurs de votre manque de référent ? »

Peut-être qu'un des collègues de Kôshiro pourrait se porter volontaire pour remplir cette tâche, et ainsi alléger la charge du garçon. À moins que... pourrait-il lui même remplir ce rôle ? Même s'il ne connaît rien au kyûdo ? Le professeur laisse tournoyer ses pensées pendant le reste du trajet.

Finalement, les deux hommes arrivent au local. Il n'y a plus personne, tout est complétement silencieux. L'étudiant conduit Kôshiro dans les vestiaires, et ce dernier ne peut que constater les dégâts. L'armoire est ouverte et la moitié du matériel semble avoir disparu.

« C'est ici qu'étaient rangés les uniformes, c'est bien ça ? Qui a accès à cette armoire ? »

Tout en écoutant les réponses de l'étudiant, Kôshiro s'approche du meuble et observe la serrure. A-t-elle était forcée ? Ou bien quelqu'un a simplement profité d'un moment de calme pour l'ouvrir discrètement ?

---------------------------------

Kôshiro parle en japonais (#990000) et baragouine en anglais (#3366FF)
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Logopa10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Urgence ! Urgence au club de Kyudo !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Urgence ! Urgence au club de Kyudo !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Le bâtiment principal :: Administration :: La salle des professeurs-
Sauter vers: