Revenir en haut
Aller en bas

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

  Yulian Kristianov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 3
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
En ligne
(#) Yulian Kristianov  Lun 14 Jan 2019 - 21:18


Yulian Mikhaïlovitch Kristianov

CLASSE : 2ème année
ARRIVE EN : Avril 2015


Nom : Kristianov ♦ Prénom : Yulian ♦ Date de naissance : 14/02/2001 ♦ Âge : 14 ans ♦ Lieu de naissance : Volvograd  ♦ Nationalité : Russe ♦ Préférence sexuelle : Homosexuel

Classe choisie : 2ème année ♦ Club(s) rejoints : Football, Musique ♦ Date d'arrivée dans l'établissement : Avril 2015 Personnage sur l'avatar : Yukine de Noragami

Physique & Caractère :



Yulian est un enfant qui est tout en longueur. En effet, il est assez grand pour son âge avec 164 centimètres et que très peu épais. Son poids a connu une forte baisse après un évènement traumatique, il reprends peu à peu quelques kilos pour rester au-dessus de la barre de l'anorexie. Néanmoins, c'est une opération lente puisqu'il n'est pas bien épais de base. L'adolescent possède des cheveux mi-longs blonds, il porte aussi des lentilles oranges. Au niveau de son style vestimentaire, rien de bien démarquant par rapport aux autres, il y a un style qu'on peut considérer comme banal. Ses lèvres sont abimés par l'arrachage perpétuel de la peau. Nous pouvons aussi observer des griffures ou des plaies causés par ses ongles, blessures qu'il s'inflige quand ses pensées l'assaillent de trop et le rendent malade, l'obligeant à s'ancrer dans la réalité.

Et son caractère me direz vous ? Et bien, si vous aviez posé la question trois mois plus tôt, j'aurais pu vous répondre que Yulian était un adolescent plein d'entrain, assez dissipé en classe mais qui se donnait les moyens de réussir quand même. Farceur, il aimait amuser la galerie. En somme, c'était un enfant qui croquait la vie à pleine dents, entouré d'amis.

Mais ça, c'était avant et le célèbre pas dicton "C'était mieux avant" s'applique très bien à cette situation. Depuis Avril, le jeune garçon est taciturne et renfermé sur lui-même. Lui qui adorait faire des blagues et amuser les autres était maintenant un adolescent déprimé, taciturne et renfermé. Il refuse de s'intéresser à quelque chose, il refuse de créer des liens approfondis avec quelqu'un. Tout bonnement, il se refuse le bonheur. Yulian ne participe plus en cours, il ne le dérange pas non plus, il se contente d'écouter et si jamais le professeur tend à lui faire une remarque, il peut se retrouver insolent histoire qu'on le laisse tranquille et qu'on n'ait pas pitié de lui après ce qui s'est passé. Il se contente maintenant de faire le strict minimum en cours, car il n'a plus de concentration, ses pensées divaguent bien trop vite.  Maintenant, en dehors des cours, il essaye d'éviter ses camarades. Il se prends facilement la tête avec les autres élèves, il part maintenant au quart-de-tour. De plus, il ne cherche plus à respecter les règles. C'est comme s'il cherchait à s'auto-détruire, à se faire volontairement du tord, à se punir. Néanmoins, le tableau n'est pas aussi noir qu'on peut le croire. En dessous de cette carapace se cache un adolescent brisé qui évacue sa haine en faisant du sport, il est  d'ailleurs très bon footballeur, et sa mélancolie dans la musique. Et même s'il essaye d'étouffer tous ses bons côtés, c'est un adolescent qui refuse de voir certains s'en prendre aux plus faibles, il essaye aussi d'aider au mieux les personnes en ayant besoin dans l'ombre. C'est un très bon dessinateur confronté à un obstacle qu'il n'arrive pas à dépasser, il cache donc ses dessins de honte. Néanmoins, si une personne arrive à dépasser cette barrière qu'il dresse, on peut se rendre compte que c'est un ami dévoué, aimant et loyal qui n'a plus aucune confiance en lui.


Histoire :



Yulian est né à Volvograd le 14 février, jour de la St Valentin, jour de la commémoration de l'amour, de l'union, de la fusion entre deux personnes. Et il n'était pas seul, il avait un frère jumeau Demyan. Tout deux sont issus d'un coup de foudre de jeunesse entre une étudiante Danoise en échange et d'un étudiant Russe. Les deux enfants se ressemblent comme deux gouttes d'eau, à l'exception que Demyan possède des points marrons dans ses yeux bleus. Différence assez peu perceptible.

Les jumeaux ont vécu une enfance heureuse et insouciante. En effet, malgré une éducation et des punitions sévères, le couple aimaient énormément les enfants et ils ne se cachaient pas pour le montrer. Yulian et Demyan étaient extrêmement fusionnels, ils faisaient absolument tout ensemble et s'efforçaient d'avoir une pensée commune, identique. Inconsciemment, ils poussaient la ressemblance à l'extrême. Ils n'étaient qu'une seule et même personne. Ils ne se comportaient pas comme deux enfants distincts et l'entourage de la famille voyaient ça d'un mauvais oeil. Néanmoins, les parents repoussaient la discussion et les mesures, se disant qu'avec l'adolescence, le besoin d'indépendance viendrait à bout de cette relation malsaine.

En classe, les jumeaux étaient assidus bien qu'assez bavard entre eux. Très vite, Mikhaïl paya un homme pour enseigner l'Anglais à ses enfants, il trouvait cette langue essentielle se devant être apprise très rapidement. Au sein de la famille, les garçons apprirent le Russe avec leur père et le Danois avec leur mère. Les deux enfants multipliaient les activités extra-scolaire, toujours ensemble. Les deux enfants voulaient apprendre à jouer d'un instrument et ils se prirent de passion pour le piano qui leur permettait de jouer ensemble, en même temps, créer à deux une chose commune. Ils prirent l'habitude de jouer des partitions à quatre mains ensemble ou pour les partitions à deux mains, jouer chacun une main et de joindre à cette douce musique deux voix. Afin de les aider à se défouler, leurs parents décidèrent de les inscrire au football. Néanmoins, les deux enfants se prirent de passion pour une activité individuelle qu'ils faisaient parallèlement, il s'agit du dessin.

A leur onze ans, les deux enfants apprirent qu'un déménagement pour le Japon était prévu. Ils ne savaient pas pourquoi, juste que c'était à cause du boulot de leur père, boulot dont il n'évoquait jamais. Cétait une aventure inédite, dépaysante mais Yulian et Demyan avait soif d'aventure et hâte de se confronter à ce nouveau pays. Pendant deux ans, ils ont dût suivre des cours intensifs de Japonais et des cours particuliers pour s'adapter au programme nippon.


Avril arrivait bien vite, les deux enfants étaient maintenant habitués au nouveau pays. Les parents de ces derniers décidèrent de les emmener dans une maison de campagne pour explorer une nouvelle région du pays avant de les laisser faire leur première rentrée à Kobe. Il ne fallut pas bien longtemps pour que les enfants prennent la poudre d'escampette dans la forêt. Très vite, ils traversèrent cette dernière et se retrouvèrent face à une maison abandonnée. Et c'est là qu'apparu un des rares désaccords entre les deux enfants. Demyan refusait de rentrer trouvant cette maison dangereuse mais Yulian prit la main de son frère et lui dit que tout allait bien se passer et qu'ils devaient tout faire ensemble. Demyan finit par céder au jumeau dit dominant. Les deux enfants visitèrent la maison et furent impressionnés par l'état de celle-ci. Très vite, Yulian demanda plus d'adrénaline, il finit par convaincre son frère de monter sur le toit avec lui afin d'admirer la vue. C'est donc en s'accrochant au bord du toit par la fenêtre et se hissant avec les bras que le premier accéda au toit. Yulian observa la vue tandis que son frère faisait la même manipulation.

Yulian se tourna vers son frère pour lui sourire et accueillir son sentiment face à cette vue mais ce qu'il vit le changea définitivement. Alors que son frère le rejoignait, son pied rencontra un morceau de mousse humide et entraîné par son poids, la mousse se détacha et entraîna le jeune homme dans la chute. Yulian observa la chute et l'expression du visage de son frère avec horreur. La chute semblait se passer comme au ralenti identique à un film d'horreur. Et le bruit sourd d'un corps atterrissant au sol après avoir cogné un rocher avec force le fit sortir de sa torpeur. Yulian se précipita vers le bord du toit et s'accrocha à une branche proche de celui-ci afin de se laisser glisser contre le tronc de l'arbre, ignorant les profondes entailles qu'il se faisait au passage afin de rejoindre le corps inerte de son frère. Yulian appela son frère avec angoisse mais le silence fut la seule réponse. Très vite, l'ainé prit le chemin de la maison avec vitesse, se faisant griffer au passage par les ronces, le visage ruisselant de larmes. Ses parents agirent très vite, tandis que le russe accompagnait l'ainé rejoindre son fils, la danoise appelait les pompiers. Ce qui se passa ensuite fut un trou noir jusqu'à l'arrivée à l’hôpital.

Yulian était monté dans la voiture de son père qui suivait les pompiers. Une fois là-bas, l'adolescent fut obligé d'attendre avec ses parents dans la salle d'attente tandis que les médecins s'occupaient de Demyan. lls étaient séparés et Yulian eut l'impression de devenir fou. C'est alors que Mihkaïl se leva et se mit à engueuler son aîné en Russe. L'homme lui demande ce qu'il avait bien pu passer dans leur crâne de faire un acte si inconscient de pénétrer dans une maison abandonnée et de grimper sur le toit qui plus est. Yulian resta un moment silencieux puis souffla, réalisant alors qu'il avait causé cet accident :

"Il ne voulait pas... Je... Je l'ai forcé..."

C'est alors que la main du Russe se leva pour s'abattre violemment sur la joue de son fils. Alors que les personnes essayaient de calmer l'homme, Yulian laissa son coeur exploser et les larmes glisser sur ses joues. C'est en voyant la tristesse et le désespoir de son enfant que le Russe se calma et prit Yulian dans ses bras. Yulian ne bougea pas de cette étreinte, il s'y sentait en sécurité. Les médecins finirent par les rejoindre et les autoriser à voir Demyan. Celui-ci était plongé dans un coma artificiel, Yulian prit la main de son frère et y entremêla ses doigts. Il ne bougerait pas tant que son frère ne serait pas réveillé. Yulian refusait qu'ils soient à nouveau séparés... Les jours passaient et Yulian acceptait de sortir seulement pour que les infirmières fassent les soins et même dans ces cas-là, il restait devant la porte. Une semaine était passée, Avril débutait et les médecins évoquaient l'idée de sortir son frère du coma artificiel. Le processus fut mit en place et Yulian guettait le moindre signe de réveil de son jumeau. Demyan ouvrit les yeux deux jours plus tard, le regard des deux frères se croisèrent avant que le plus jeune ne se rendorme à nouveau. Les deux parents forcèrent l'ainé à rentrer à la maison se reposer, ils utilisèrent l'argument qu'il devait se reposer et que Demyan serait attristé de se réveiller à nouveau et de voir son frère se délaisser ainsi. Yulian accepta et rentra se coucher dans son lit pour la première fois depuis longtemps. Mais... A 2heures du matin, on vint le réveiller. Son frère était parti... Il était trop fatigué, il souffrait trop et au départ de Yulian, son coeur s'est arrêté. Les médecins ont essayé de le réanimer mais sans succès... Le coeur de Yulian explosa, il ordonna à sa mère de l'emmener à l'hôpital. Il entra dans la chambre et la vision qu'il eut lui retourna l'estomac. Son frère était inerte, les machines éteintes, Yulian approcha et posa sa main sur celle de Demyan, le contact gelé le fit exploser. Il se tourna vers le médecin présent qui discutait avec son père, si pâle, si triste et lui hurla dessus. Il lui cria sa haine, sa rancoeur, il lui cracha qu'il n'aurait pas dût le sortir du coma, que c'était trop tôt. Yulian allait se jeter sur lui pour évacuer sa rage mais son père l'intercepta et le serra dans ses bras à l'en étouffer. Yulian hurla sa colère, gigota dans tous les sens, pleurait à s'en étouffer, à s'en rendre malade. Les médecins dûrent lui injecter un calmant. Yulian était à présent vide... Il n'était plus qu'un demi-personne. Il était seul... Si seul...

Les jours suivants se passèrent comme dans du coton. Yulian ne se souvenait pas de grand-chose, il se contentait de suivre la marche. Il était comme éteint... Son frère était mort. Par sa faute... Ils ont toujours été qu'une seule et même personne et le voilà seul. Il ne se sentait pas entier. Il lui manquait quelque chose... Yulian refusa de se nourrir, de voir les amis de son quartier, il se mit à haïr les médecins,  les gens qui avaient pitié mais aussi et surtout il se mit à se haïr lui-même... Il avait forcé son frère, il était tombé par sa faute... Yulian commença à perdre du poids, énormément de poids. Il se fit hospitaliser durant la troisième semaine d'Avril pour anorexie afin de reprendre du poil de la bête. Un psychologue vint souvent le voir afin de lui parler mais Yulian refusait d'avoir une interaction avec lui et se remit à manger afin de quitter cet endroit et cet homme envahissant. Il sortit donc de l'hôpital mi-mai. Lui, qui aimait tant jouer du piano avec sa moitié, se retrouvait à jouer une partition sans la main de son frère, une partition dont la moitié était manquante, silencieuse. Yulian qui aimait tant dessiner tout et n'importe quoi se retrouvait avec des dessins sombres, sordides qu'il cachait de honte.

Début juin, alors qu'il jouait d'une main, une seconde main vint l'accompagner et rompre le silence de la seconde moitié de partition. Son père laissait glisser ses doigts sur les touches, son visage exprimait la tristesse, celle de la perte de son fils mêlé au désespoir de son second fils. A la fin du morceau, le Russe s'assit près de son fils et souffla :

"Il est temps de tourner la page et d'avancer mon grand... On a discuté avec ta mère, il est temps pour toi de reprendre les cours.

- Pas question ! Je ne retournerais pas là-bas sans lui ! Je suis juste dans un cauchemar... Je vais me réveiller..."

La voix de l'adolescent se brisa, il se dirigea vers la porte et sortit de la maison en la claquant. Il laissa ses pas le guider vers un parc où il s'adossa à un arbre et laissa ses larmes rouler et sa tristesse s'évacuer. Une fois vidé de toute énergie, il laissa ses pensées divaguer encore et encore en regardant les enfants, les adolescents, les adultes. Il se sentait si vide... Si seul... Il passa la journée au parc et à la nuit tombée, il se força à reprendre le chemin de la maison. Alors qu'il s'approchait de celle-ci, il vit ses parents à la fenêtre, si inquiets. Alors qu'il s’apprêtait à entrer, il vit la porte s'ouvrir par son père, sa ceinture en main prêt à lui faire comprendre l'inquiétude et la peur qu'ils ont subit à l'idée de perdre leur dernier enfant. Mais le visage si triste, si vide de son fils l'arrêta net, il remplaça la sanction par une étreinte. C'était une douleur trop grande, trop puissante pour que le couple puissent la comprendre. Mikhaïl se fit la réflexion qu'il n'aurait pas dût laisser ses fils avoir une relation aussi fusionnelle, elle était en réalité malsaine. Yulian resta un moment à profiter de l'étreinte qu'il ne pensait pas mériter et finir par rejoindre sa chambre. Lorsqu'il ouvrit la porte, la douleur le frappa en plein coeur. Ses parents avaient déménagé le lit et les affaires de son frère et la réalité le frappa de pleine fouet. Demyan était réellement parti, il ne le reverrait jamais. Il sera à jamais seul...

Le 1er juin, Yulian fit sa "rentrée" mais il était si différent de d'habitude, si différent de ce qui était écrit dans son dossier scolaire. Il s'était procuré des lentilles oranges pour que la seule et unique différence entre lui et Demyan soit masquée. Chaque jour, Yulian se punissait en subissant le vide laissé par son frère et en se refusant le bonheur, ils auraient dû être à deux ici. Il refusait l'idée que quelqu'un vienne combler le vide. Dès qu'une relation tendait vers l'amitié, Yulian paniquait et fuyait ou se montrait méchant, de peur d'effacer son frère. Il prit la fâcheuse tendance à s'emporter facilement. En cours, il se contente de faire le strict minimum, sa concentration étant happée par sa douleur, il prit l'habitude d'être insolent afin que personne n'ait pitié de lui. Il ne la méritait pas. C'était lui le coupable dans l'histoire et non une victime. Mais parfois sa carapace se fissure et il laisse entrevoir ses bons côtés et se montre amical jusqu'à ce qu'il se fasse rattraper par ses pensées.


Au niveau des langues :


Russe : Maîtrise parfaite, langue de son père
Danois : Maîtrise parfaite, langue de sa mère
Anglais : Niveau B2, enseigné depuis son enfance
Japonais : Niveau JPLT 3, enseignement intense depuis 2 ans mais difficultés au niveau des Kanjis.


Et moi derrière l'écran !


Prénom & Âge : Neah & 19 ans ♦ Comment as-tu connu le forum ? Via des top-sites ♦ Premier ou second compte ? Premier ♦ Combien de temps peux-tu accorder au forum ? Tout dépend des périodes, si je suis en examen ou en cours, ou… en vacances ! Mais en soit, je peux passer à peu près tous les jours (a) ♦ Un truc à dire ? Vous avez des Stitch ? Ah et sinon, désolée pour les fautes, je vous avoue qu'avec cette longueur, ça passe facilement entre les mailles du filet. Désolée aussi pour la longueur d'ailleurs :x

Personnage inventé ou scénario/prédéfini ? Personnage inventé

Code secret :

Code pour l'avatar :
Code:
<b>NORAGAMI</b> ; YUKINE<span class="pris">▬</span> pris par Yulian Kristianov


Dernière édition par Yulian Kristianov le Mer 16 Jan 2019 - 20:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 257
■ Inscrit le : 12/11/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Mars 2015
Kael Johansson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Yulian Kristianov  Hier à 4:29

Bienvenue parmi nous.
Ne t'en fais pas pour la longueur de ta fiche, il y en a qui adorent cela.

---------------------------------

You can't work me out

#BA331E
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 26
■ Inscrit le : 23/09/2018


Mon personnage
❖ Âge : 26
❖ Chambre n° : C-202
❖ Arrivé(e) en : Août 2015
Evgeniya Kolotitsev
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: Yulian Kristianov  Hier à 8:38

Un collegue Russkov o/

Bienvenue, de la part de ta future tortionnaire professeur de sport Wink

---------------------------------

От войны к миру: изменение вашей жизни.



Je peux parler   Russe (#990033), Mais aussi Anglais (#0000ff),Voire un peu Japonais (#006633) ou encore Français (#ff9900)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1554
■ Inscrit le : 28/05/2013


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Yulian Kristianov  Hier à 21:35


Bienvenue sur le forum !

Bienvenue sur Kobe! Je serais celui en charge de ta fiche en vue de la pré-validation 😉

Histoire :


Bien que dramatique, l’histoire est bien détaillée et on ressent parfaitement la détresse de ton personnage dans la perte de son frère jumeau. Toutefois, avant de te pré-valider, j’aimerais avoir quelques détails sur la relation « malsaine » entre les deux frères. Tu utilises ce terme plusieurs fois et j’aimerais simplement en comprendre les limites, car il est connu que les jumeaux identiques ont tendance à être très fusionnels dans leur relation sans que ce soit « mal vu ».

Petit mot de Heisuke~

Simplement quelques précisions à la suite ou en MP et le tour est joué! N’hésite pas à me contacter par MP si tu as des questions, moi ou un autre membre du staff.

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 3
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
En ligne
(#) Re: Yulian Kristianov  Aujourd'hui à 0:53

Merci à tous pour votre accueil *^*

Normalement, j'ai corrigé la temporalité pour corriger le problème énoncé sur la CB.
Sur ce, bonne soirée/nuit à tous \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 961
■ Inscrit le : 02/07/2015

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Haruka Arai
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Yulian Kristianov  Aujourd'hui à 3:39

Bienvenue à toi !

---------------------------------

Casier ~ Haruka parle japonais (#cd4c5d) et anglais (#71a392)
Merci Meyu pour la signa  Coeur ~ Saint-Valentin 2015  Coeur (merci le staff !)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1554
■ Inscrit le : 28/05/2013


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Yulian Kristianov  Aujourd'hui à 20:39


Ça y est presque!!

C'est bon pour moi! Je t'envoie à la validation finale o/





---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 2792
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: Yulian Kristianov  Aujourd'hui à 22:55

Encore bienvenue sur KHS ! o/

Je te valide, tu seras chambre L-8. J'espère que tu te plairas parmi nous et surtout n'hésite pas à le dire si tu as un souci ou une question !

Bon jeu !  


Félicitations, tu es validé(e)
Tu vas donc pouvoir jouer avec les autres Pouce.

Avant tout, tu peux aller faire un tour dans la liste des logements pour voir qui sont tes colocataires ! Juste sous cette liste, tu trouveras aussi tous tes camarades de club et tu pourras aller discuter avec eux dans le sous-forum prévu pour ça. Il t’est demandé d’aller te présenter dans le(s) sujet(s) de ton/tes club(s), afin que les autres sachent qui tu es !

Pour te lancer dans le jeu, tu pourras aller voir les demandes de rps ou regarder si certains ont ouvert un rp libre que tu pourras rejoindre. Tu peux aussi en créer un toi-même si tu le souhaites ! Et si tu veux pimenter un peu ton jeu, n'hésite pas à aller faire un tour du côté des missions pour ton personnage ! Et enfin, tu pourras nous montrer ton évolution en postant ta fiche de suivi.

Pour finir, si ce n'est pas déjà fais, je te conseille fortement d'aller lire tous les sujets se trouvant dans la zone " contexte et règlement" qui te fournira des informations importantes pour le jeu (compétitions par niveau, plan du campus etc...)

N'hésite pas à contacter le staff ou à poster dans la zone invité si jamais tu as un souci ou une question =)

---------------------------------

Japonais : Darkblue / Anglais : Darkred
MasKer Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Yulian Kristianov  

Revenir en haut Aller en bas
 
Yulian Kristianov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Administration :: Mais qui es-tu ?-
Sauter vers: