Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 28 février !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez | 
 

 Tu veux des pâtes aux moules ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelda Choi
■ Age : 15
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Deb Octobre 2015
Zelda Choi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Tu veux des pâtes aux moules ?  Dim 27 Jan 2019 - 23:09

Takeda
Hiro

Choi
Zelda

Tu veux des pâtes aux moules ?

Cela ne faisait pas très longtemps que Zelda était arrivé dans l’établissement et se faire des amis était plus dur qu’elle ne l’imaginait. Malgré sa nature plutôt sociable, s’intégrer n’était pas chose aisée. La sonnerie retentit, il était enfin l’heure d’aller manger. Une des choses que Zelda adorait plus que tout, s’était la nourriture même si la cantine ne la satisfait pas tout le temps. En temps normal elle y allait accompagnée de sa grande sœur mais aujourd’hui leurs horaires de repas n’étaient pas les mêmes alors elle se dirigeait vers le self, seule.

Des moules avec des pâtes…. Très peu conquise par le plat proposé elle s’orienta vers les légumes avant de se souvenir que s’était loin d’être son aliment favori. Réalisant que la végétation n’était pas son truc elle retourna en arrière demander une assiette de pâtes, ses allés-retours étaient accompagnés par les râlements des autres élèves énervés de la voir prendre autant de temps pour choisir un simple plat. Une fois celui-ci choisi, elle partie s’aventurer dans la cantine à la recherche d’une table solitaire. Evidemment il n’y en avait aucune de disponible, alors elle prit son courage à deux mains et se dirigea vers une table avec une personne assise, elle aussi seule.

- Euuuh… Excuse-moi de te déranger, tu attends quelqu’un ? Il n’y a plus de tables dispo alors j’en cherche une qui souhaiterait bien accueillir la jeune personne que je suis.

Bon ça sonnait bizarre ce qu’elle disait mais au moins elle tentait de détendre l’atmosphère.  

Spoiler:
 
 

---------------------------------

Zelda parle coréeen (#cc6699), japonais (#ff6699) et trois mots d'anglais (#cc6666).


Dernière édition par Zelda Choi le Mar 29 Jan 2019 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Tu veux des pâtes aux moules ?  Lun 28 Jan 2019 - 0:09


Berk/20



Bonjour.

Aaaah tout premier post du blog, c'est le STRESS (pas du tout en fait vu que personne peut le lire mdr de rire). Qui dit premier message dit... TROUVAGE DE PRÉNOM MAIS OUI C'EST CLAIR ! Et comme je sais que je suis nul pour ça, je me suis rendu sur generateur-de-prenom-random.com (nom de domaine non certifié) et je suis tombé suuuuur... Robert.

Suis-je convaincu ? Non. Mais Robert ça reste rigolo, donc je vais pas faire le difficile.

Euh bah bien le bonjour mon cher Robert, à partir d'aujourd'hui tu seras mon carnet de bord officiel. Maintenant que cette affaire est réglée, je vais pouvoir geindre sur la première chose du jour : le repas, bordel. Oh, et ma cassos-itude, pour cette "rentrée".

Arriver au cours de l'année c'est un peu tout naze en fait. Genre déjà tu connais personne, et surtout les groupes se sont déjà formés, du coup c'est limite impossible de te faire des alliés dans ces temps périlleux. Si t'as un minimum de charisme / aura / swag / autre don du ciel, les gens peuvent t'approcher parce qu'ils sont trop intéressés par ton allure mystérieuse et énigmatique. Mais c'est pas trop le cas pour moi, du coup bah fromage quoi. Point positif : je me suis concentré sur les cours comme jamais. Point négatif : je me suis concentré sur les cours comme jamais. Bordel.

Alors pour reconnecter mes neurones et déchiffrer leur carte, je te dis pas la galère. Déjà, cette cantine était introuvable sur leur plan tout pourri, c'est scandaleux. On aurait dit une oeuvre d'art moderne sérieux : genre tu peux trouver ça fascinant et l'observer pendant des heures, mais t'as aucune idée dans quel sens t'es censé la regarder. J'ai dû jouer les Indiana Jones chevronnés pour retrouver ce foutu bâtiment commun. Et en plus y a des lycéens plus grands que toi qui te font barrage, mais PLEASE.

Et là Robert, tu peux penser que c'est fini, que tout va mieux dans le meilleur des mondes. MAIS QUE NENNI. Tu zieutes les deux repas proposés du jour. D'un côté, des pâtes baignant dans un trop plein d'huile, puis noyées par des moules dans une sauce à la consistance discutable. De l'autre, le repas pour les fragiles, les faibles, les nullosses : des légumes. Des fucking légumes.


Dieu, Jésus, Bouddha, Allah, Yahvé, dites-moi qui est le bouffon qui a foutu le stagiaire aux fourneaux. Parce que si cet endroit fait ça toute l'année, ça veut dire que je devrais ramener mon bentô tous les jours. Et j'ai VRAIMENT pas la force de me faire de la bouffe tout le temps, ça c'est clair.

C'est donc avec un grand dépit et une mine abattue que j'ai dû déclarer forfait contre les plantes vertes pleines de fibres et autres choses trop bonnes pour mon corps. Vivement le fast-food de ce soir.
Là Robert, c'est le moment de jugement de tout le monde : t'es debout, les mains agrippant fermement ton plateau, et tu jettes un regard circulaire dans toute la salle pour trouver la moindre place libre. Sauf que quand t'es tout seul, bah tu passes pour quelqu'un qui a pas d'amis en fait. C'est l'épreuve du feu ce truc. Tu dois avoir un regard vif, un pas décidé, et surtout, tu ne dois PAS trébucher.
Là-bas ! Une table libre ! Let's goooooo !
Bon, à défaut d'avoir un interlocuteur, j'ai une place. Manque plus qu'à sortir mon smartphone et mettre une vidéo débile pour faire genre t'es bien à fond pendant que tu déjeunes.
Mais là, une envoyée de Dieu m'avait accosté, et je te cache pas que j'ai limite sursauté tellement j'étais trop concentré sur mon délire.

« Euuuh… Excuse-moi de te déranger, tu attends quelqu’un ? Il n’y a plus de tables dispo alors j’en cherche une qui souhaiterait bien accueillir la jeune personne que je suis. »

Mais what the nani, c'est quelqu'un qui demande et pas moi qui fais le premier pas, t'as vu ce miracle Robert ?
J'ai jeté un regard rapide sur son assiette : team pâtes aux moules. Mais berk quoi. Enfin vu la tronche de mes légumes j'allais rien dire.

Comme ça m'a un peu surpris, j'ai eu une pause de deux secondes avant de pouvoir lui répondre un amalgame de mots :

« Oui oui bien sûr vas-y y'a personne ! »

"Oui" aurait amplement suffi mais, euh, voilà hein Robert.
Pendant que la jeune fille s'installait, j'en ai profité pour toiser un peu plus la créature (oui j'ai écrit créature). C'est moi ou c'est des cheveux bleus ? Enfin, vu tous les énergumènes qu'il y avait dans ce bahut j'allais pas faire l'étonné.
Mais on s'en fout de ça Robert, fallait que je trouve un moyen de briser la glace, sinon ç'allait trop être un face à face archi awkward. La gênance tout ça. Mais on est censé dire quoi dans ce genre de situation ? Ma carte habituelle du "t'es nouvelle ?" ça marche absolument pas vu qu'on est AU MILIEU DE L'ANNÉE AAAAH. Bon bah la technique ancestrale du "je rebondis sur ce que tu as dit même si ça fait un peu de temps haha", avec un peu de chance ça passe.
(Je te rassure Robert, c'est plus spontané que ça dans ma tête hein. Mais c'est pour l'audimat. Faut penser aux chiffres.)

« "Jeune personne" ? T'es en première année ? Enfin le prends pas mal hein, je suis plutôt mauvais pour ce genre de trucs. »

Bon, j'aurais pu faire mieux mais c'est déjà ça.


# berk # legumesmasterrace # patesauxmoulesbouh

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Zelda Choi
■ Age : 15
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Deb Octobre 2015
Zelda Choi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Tu veux des pâtes aux moules ?  Mar 29 Jan 2019 - 22:37

Takeda
Hiro

Choi
Zelda

Tu veux des pâtes aux moules ?

Zelda restait plantée là, son plateau dans les mains en attente d’une réponse, elle jugea les légumes qui se trouvaient dans l’assiette de l’étudiant. Elle ne pouvait vraiment pas blairer ces… trucs. Comment est-ce que l’on pouvait considérer ça de la nourriture ? Déjà la couleur n’est pas ouf et le goût l’est encore moins, elle était plus team repas gras qu’on réchauffe au micro-onde et que niveau diététique on repassera.

Après ce court moment de jugement d’assiette il accepta sa demande puisque lui aussi était seul. Elle ne l’avait jamais vu nulle part ailleurs alors il était peut-être nouveau, mais puisque connaître tous les élèves de cette école s’avérait compliqué elle préféra passer directement à autre chose. Zelda déposa alors son sac au sol, celui était plutôt lourd à cause des consoles portables qu’elle promenait toujours avec elle et des guides sur ses jeux vidéos du moment, et enleva son manteau avant de s’asseoir. Elle se mit ensuite à séparer les moules de ses pâtes afin de ne pas manger ce fruit de mer du démon car s’il y a bien une chose qu’elle déteste encore plus que les légumes ce sont les fruits de mer. Sérieux, qui aime l’eau de mer ? Personne, alors arrêter de nous vendre vos trucs au goût d’eau salée.

Toute en faisant son tri elle continuait la conversation qu’ils avaient.

- C’est parce que je suis petite que tu me dis ça ? C’est pas très gentil…

Elle fit semblant de bouder avant de se mettre à rire.

- Non je rigole t’en fais pas, je suis en 4ème année au lycée. Et toi ? Oh attends, laisse-moi deviner…!

Elle le fixa tout en réfléchissant de manière à essayer de trouver dans quelle classe il pouvait être. Quelques secondes passèrent avant qu’elle abandonne.

- Bon j’avoue ma défaite je sais pas du tout… Je suis nulle pour deviner l’âge des gens, si je le voulais je donnerais à tout le monde 17 ans, comme moi. N’empêche ce serait plus simple si on avait tous le même âge ! Oui enfin ce serait compliqué puis plus rien n’aurait de sens…Oupsi je m’égare, tu dois me prendre pour une folle mais tant fais pas… Je le suis vraiment.

Elle rigola encore une fois, ce n’est pas qu’elle folle elle aime juste dire beaucoup de conneries.

 

---------------------------------

Zelda parle coréeen (#cc6699), japonais (#ff6699) et trois mots d'anglais (#cc6666).
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Tu veux des pâtes aux moules ?  Ven 1 Fév 2019 - 22:36


Nani/20



Et là, surprise totale : elle sépare le blanc du jaune. Ses moules des pâtes, s'entend. Elle venait de regagner quelques points dans mon estime en faisant ça la bougre. Bon, c'était du gâchis de nourriture, mais on en avait clairement rien à faire quand ce qui était jeté, bah c'était un gros tas de mollusques immangeable qui avait un goût de mer(de). Tout comme la blague que je viens de faire. Si t'as ri/souri/soufflé du nez, honte sur toi jeune padawan.
Bref, même les petits Africains du Zimbabwe qui crèvent de faim et qui ont qu'une goutte d'eau pour se laver en voudraient pas, c'est pour dire.

Je m'excuse auprès de tous les petits Zimbabweyens (?) pour les avoir offensé.

C'est vrai, je crois qu'ils mangent des galettes de boue là-bas.

A moins que j'aie encore confondu avec les pauvres petits Sims démunis de Zarbville. Mazette.

De toute évidence, les moules, ça représente tout ce que j'aime pas dans ce qui vient de la flotte trop chargée en sodium (à part les poissons, eux au moins c'est une valeur sûre). Genre ça me fait la même sensation que quand je prends un grand bol d'air en bord de mer. Tu sais, l'odeur iodée qui a faisandé pendant plusieurs mois, qui te troue les narines et qui te donne l'impression d'avoir soudainement un cancer des poumons. Bah tu reprends la même chose, mais tu le fous sur tes papilles gustatives maintenant. Ouais, je te raconte pas le joyeux bordel Robert.

Mais je digresse. Trêve d'élucubrations dithyrambiques. La balle était dans le camp de ma voisine de table.

« C’est parce que je suis petite que tu me dis ça ? C’est pas très gentil… »

Que... Quoi ? Argh, c'est un coup critique de sa part et un échec cuisant de la mienne ! J'avais pas vu qu'elle était AUSSI petite ! (Je voudrais lui dire qu'elle avait qu'à choisir de meilleurs gènes, mais je me suis abstenu vu qu'il était encore trop tôt pour ce genre de boutade.) Vite, une pirouette verbale pour se rattraper ! Jutsu numéro 4381 : l'autodérision ! Mais comment ?!
Mais soudain, son éclat de rire m'a interrompu dans mes réflexions.
Ouuuuuf, elle était pas sérieuse. Mais quelle petite rigolote.

Son second degré pouvait peut-être paraître évident, mais j'ai déjà sérieusement amoché certaines de mes relations en prenant pas assez les gens au sérieux. Alors maintenant je fais gaffe, on sait jamais. Toujours prendre des pincettes.

« Non je rigole t’en fais pas, je suis en 4ème année au lycée. »

Euh, oups. La boulette. Mais en même temps elle fait jeune, là c'est clairement sa faute. Et non Robert, je ne suis aaaabsolument pas dans le même cas qu'elle.
Bon en tout cas elle m'avait fait arborer un sourire, même si c'était un peu nerveux.

« Et toi ? Oh attends, laisse-moi deviner…! »

Je savais pas trop où me mettre à cet instant précis. Je me faisais épier et j'ignorais où poser mon regard. C'est archi gênant quand quelqu'un t'observe en long en large et en travers, comme pour essayer de trouver le bout de salade coincé entre tes dents. Je sais pas pourquoi mais j'ai un peu retenu ma respiration pendant qu'elle me fixait.
Verdict ?

« Bon j’avoue ma défaite je sais pas du tout… Je suis nulle pour deviner l’âge des gens, si je le voulais je donnerais à tout le monde 17 ans, comme moi. »

Hum, 17 ans. Pas encore légal, dommage.

STOP CECI ÉTAIT UNE BLAGUE APPELLE PAS LE FBI.

Mais quand même, c'est juste une petite année de rien du tout...

Ok j'arrête.

« N’empêche ce serait plus simple si on avait tous le même âge ! Oui enfin ce serait compliqué puis plus rien n’aurait de sens… »

Pardon ?

« Oupsi je m’égare, tu dois me prendre pour une folle mais tant fais pas… »

¿ Ma qué ?

« Je le suis vraiment. »


Bordel. Cette meuf. Est excellente. 5 points pour Gryffondor.
J'ai laissé échapper un rire avant de clarifier :

« J'ai 19 ans, t'étais pas loin ! »

J'ai piqué joyeusement de la fourchette la végétation palotte de mon assiette avant de poursuivre :

« Si t'es déjà déséquilibrée mentalement, j'espère pour toi que les plats seront pas similaires toute l'année. Y a de quoi devenir pire que dingue là. »

Je crois que j'ai un peu tiré la gueule en reportant mon regard sur le légume vert moche à ma merci. Y a pas à dire, c'était vraiment deg' de chez deg'.
J'ai rapidement masqué mon dégoût en affichant un sourire gêné. Plus je faisais abstraction de ce que je gobais, mieux je me portais.

« Oh, je m'appelle Hiro, au fait. Hiro Takeda pour les intimes. L'inverse je veux dire. Ça fait longtemps que t'es dans le coin ? »


# we-re-all-mad-here-overused # DROPTHEMIC

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue


Dernière édition par Hiro Takeda le Mer 13 Fév 2019 - 23:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zelda Choi
■ Age : 15
■ Messages : 43
■ Inscrit le : 09/12/2018

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Deb Octobre 2015
Zelda Choi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Tu veux des pâtes aux moules ?  Lun 11 Fév 2019 - 23:09

Takeda
Hiro

Choi
Zelda

Tu veux des pâtes aux moules ?

Ses paroles semblaient faire rire son interlocuteur ce qui la rendait heureuse. Les rares fois qu’elle allait en cours en Corée avant son arrivée à Kobe, ses camarades la considéraient comme le petit clown de la classe par le nombre de conneries qu’elle pouvait dire en peu de temps. Bon, certes elle n’approuvait toujours pas la blague “eh mais t’aurais pas mangé un clown toi?” mais à part ça cette réputation lui plaisait bien.

- Si t'es déjà déséquilibrée mentalement, j'espère pour toi que les plats seront pas similaires toute l'année. Y a de quoi devenir pire que dingue là.

- Dans ce cas si on continue avec ces moules accompagnés de pâtes mon état risque de s’aggraver, mais j’ai déjà mangé des plats meilleurs ici même s’ils s’acharnent à me faire manger des légumes. Elle soupira. Heureusement que j’ai toujours des gâteaux dans mon sac, je ne survivrais pas dans cet enfer sinon.

- Oh, je m'appelle Hiro, au fait. Hiro Takeda pour les intimes. L'inverse je veux dire. Ça fait longtemps que t'es dans le coin ?

Alors qu’elle continuait à trier sa nourriture, décidément il y avait plus de moules qu’elle imaginait, elle rigola quand elle entendit sa remarque. Un rien pouvait la faire rire et cela en était la preuve.

- Figure-toi que je suis arrivée au début du mois. J’ai encore réussi à me perdre hier alors que je cherchais un endroit tranquille pour jouer. Impossible de retrouver ma salle de classe ! Résultat j’ai dû malencontreusement sécher les cours et continuer à jouer.

En l'entendant dire ces mots on pouvait vite deviner qu’elle n’était même pas convaincu par ce “malencontreusement”. Le moins elle s’approchait de sa salle de classe le mieux elle se portait, mais son histoire de s’être perdu était bel et bien vraie !

- Pour faire dans l’originalité je vais te poser la même question. Ca fait longtemps que tu es ici ? J’avais pas mieux déso.

Ca devait être ce qu’elle avait dans son assiette qui aspirait son imagination, normalement elle était plus créative que ça. Pour se rattraper elle enchaîna sur autre chose.

- Oh mais si un jour tu es chaud pour te gaver de biscuits avec moi et se perdre dans un bâtiment c’est quand tu veux. Je suis toujours dispo pour ça !

 

---------------------------------

Zelda parle coréeen (#cc6699), japonais (#ff6699) et trois mots d'anglais (#cc6666).
Revenir en haut Aller en bas
Hiro Takeda
■ Age : 22
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 18/01/2019


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2015
Hiro Takeda
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Tu veux des pâtes aux moules ?  Mer 13 Fév 2019 - 23:21


Surrender/20



« Figure-toi que je suis arrivée au début du mois. J’ai encore réussi à me perdre hier alors que je cherchais un endroit tranquille pour jouer. Impossible de retrouver ma salle de classe ! Résultat j’ai dû malencontreusement sécher les cours et continuer à jouer. »

J'ai levé un sourcil à son fameux "malencontreusement". On le connaît bien celui-là, huhu.

Mais tout de même, ces jeunes. Toujours scotchés à leur écran, non mais je rêve. En plus vu que c'est une fille, ça doit être un truc comme Les Sims ou Animal Crossing.

Une minute, c'est pas assez sexiste.

Ah oui, j'avais oublié LA référence en la matière : Amour Sucré. Brr, j'ai eu des frissons rien qu'à écrire ce nom. Vite, du savon hydraulique.

Ouais, je sais Robert, mais solution hydroalcoolique, c'est chiant à taper sérieux.

Ah bah bravo, t'es fier de toi maintenant ? Tss.

Ce qui est intéressant, c'est qu'on m'a tellement parlé de ce jeu de drague archi naze que ça m'intriguerait presque. Je me demande quels archétypes il doit y avoir dans cette simulation pour personnes en manque d'affection. Genre, le brun sérieux à lunettes responsable. Le mec aux cheveux châtains qui s'emporte facilement mais qui est archi protecteur, genre une vraie tsundere. Le roux innocent et tout gentil. Oh, et bien sûr, le petit blond chiant hyperactif avec un côté efféminé plus prononcé que la moyenne.

TADAAA, JE SUIS FIN PRÊT A ÉCRIRE UN SHÔJO AVEC UN PENTACLE AMOUREUX ROBERT YOUUUUUUH !

N'empêche, si on y repense, j'étais plutôt bien tombé : c'était elle aussi une nouvelle, une novice, une néophyte, une bleue, toussa toussa. Cette table, c'était en quelque sorte notre territoire à présent. Un empire fraîchement conquis, bâti sur les décombres de légumes moisis et de moules laissées à l'abandon.

C'était chelou, mais ça me donnait quasiment envie de provoquer une nouvelle bataille de nourriture toute cette histoire.

J'avais participé à un truc similaire quand j'étais au collège. Un jour où y avait de la brandade de morue en plat de résistance.

Enfin, malheureusement pour cette dernière, son heure de gloire n'avait pas duré très longtemps, vu les vols Los Angeles - Pékin qu'elle avait effectué dans la salle tout de suite après. On aurait carrément pu croire au retour des hirondelles. Merveilleux.

Aaah, c'était l'âge d'or de la liberté, ça. Je vais faire mon vieux con, mais ça me manque en vrai. Enfin, peut-être que quelqu'un s'amusera à mettre le feu aux poudres en provoquant un attentat contre le cuisinier-stagiaire, en renversant un broc d'eau sur la personne la plus populaire du bahut (y en a toujours un dans les animes japonais), ou autre péripétie rocambolesque potentiellement provoquée par ma compagnonne de cantine. Hey on sait pas, peut-être qu'elle est archi énervée et qu'elle va incendier la salle.

« Pour faire dans l’originalité je vais te poser la même question. Ca fait longtemps que tu es ici ? J’avais pas mieux déso. »

Mdr de rire, on suivait apparemment le même guide "La socialisation pour les Nuls", un ouvrage hautement recommandé dans tous les établissements scolaires.

« Oh mais si un jour tu es chaud pour te gaver de biscuits avec moi et se perdre dans un bâtiment c’est quand tu veux. Je suis toujours dispo pour ça !
- Bah je viens d'arriver cette semaine en fait haha. Content de voir que ce soit pas affiché sur mon visage... Mais euh sinon je suis toujours partant en ce qui concerne le gavage à base de malbouffe ! »

Hum, j'ai un peu hésité là Robert. C'était une escapade qu'elle venait de proposer ? J'ai lu entre les lignes comme un vétéran ou y avait rien à comprendre ?
Non, stop te faire des idées. Les trucs comme ça c'est à la niche.

C'est à ce moment là où j'ai posé ma fourchette, genre je déclare forfait. J'avais fini un quart de la recommandation du chef, et un affreux arrière-goût de "j'ai l'impression d'avoir roulé une pelle à une végan pourvue d'une langue couleur Cetelem" me restait en bouche. Bon au moins, si j'ai la nausée, ça me fait une excuse valable pour pas aller en cours.

Afin de ressusciter mes papilles gustatives, j'ai décidé d'attaquer le dessert, "Flan vanille industriel, au sublime nappage caramel bourré d'arômes chimiques, avec édulcorants et conservateurs totalement sains pour le cerveau". El famoso.
Et BIM, un coup de cuillère dans le flan tout mou. Ça faisait blob blob, et c'était mon petit ASMR à moi. J'adore quand ça gigote comme ça.

Soudain, une pensée m'a soudainement traversé l'esprit. Devine Robert.

Naaaan, attends, essaie de deviner.

... Non ?

Je sais toujours pas comment mon interlocutrice s'appelle. OMEGALUL.

C'est donc avec toute la finesse et la subtilité d'un éléphant dans un magasin de porcelaine que je lui ai soufflé :

« Je sais pas comment bien le formuler vu le stade avancé de la discussion mais... Tu t'appelles comment, en fait ? »

Mettons les points sur les I, c'est vrai quoi. Ou si on veut être plus chauvin : mettons les ten-ten et les maru sur les hiraganas.

Ceci n'a évidemment pas été le fruit d'une recherche Google.


# igiveup # asv

---------------------------------

Couleur : Dodgerblue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Tu veux des pâtes aux moules ?  

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu veux des pâtes aux moules ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le bâtiment Yamanaka :: Cantine-
Sauter vers: