Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 28 février !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez | 
 

 [Flash Back/U-3] L'Idole et l'Artiste réunies dans la passion des fringues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tessa Yorke
■ Age : 28
■ Messages : 3623
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) [Flash Back/U-3] L'Idole et l'Artiste réunies dans la passion des fringues  Sam 2 Fév 2019 - 13:50

29 Août

Je viens de rentrer dans la U-3 après avoir passé l'après-midi avec mes parents. On a été invités au gala de la famille Marshall rien que ça. Ils ont passé un bon moment à me convaincre de dire "oui, je viendrais" parce que je suis une fille modèle et que je déteste décevoir mon père. Comment dire non quand il dit "J'ai toujours voulu assister à une soirée comme ça avec ma fille." et "Je serais tellement fier de t'avoir à mes côtés?". Franchement, j'aurais été un monstre de dire non. Bien sûr, j'ai caché mon exaspération un maximum. Et depuis que je suis sortie de la voiture toute à l'heure, je ne peux me retenir de soupirer à chaque fois que j'y repense.

Cette soirée aura lieu à la fin du mois de septembre, pendant la silver week. Moi qui espérait profiter des congés pour passer mes soirées avec Jamie via Skype, c'est mal parti. Je vais être lancée dans la folie des essayages de robe pour être certaine d'avoir la robe parfaite les jours avant le gala. Rien qu'à cette pensée, je ne peux cacher ma déception et ma solitude. Quand je disais que je ne suis pas faite pour les relations à distance, ce n'était pas un mensonge. Ça va être dur le décalage horaire et on ne peut rien y faire.

Bref, dans la chambre, j'ai sorti mon carnet à dessin pour me mettre à l'élaboration de la robe que j'ai en tête. Je dois m'y reprendre à plusieurs reprise pour dessiner la robe parfaite. J'avais déjà eu du mal à me décider pour ma robe de soirée de Clay. Maintenant c'est encore plus compliqué. Quoique cette fois-ci, je n'ai pas besoin de faire attention à ne pas faire une robe plus jolie que celle de la mariée. Le troisième dessin que je jette à la poubelle m'arrache un autre soupir. Jamais je n'y arriverais. Je ferme les yeux et cherche dans ma mémoire un modèle basique qui me plaisait et une idée germe dans ma tête. Je m'empresse de la dessiner.

Une fois terminée, je ne suis pas convaincue et il y a un seul moyen d'avoir confirmation. Demander un avis extérieur. Et pour ça, je ne connais qu'une personne à proximité: Yukiko. D'ailleurs celle-ci viens de revenir dans la chambre. Sans attendre et après l'avoir saluée, je lui montre mon dessin.

"Hé Yukiko, qu'est-ce que tu penses de ça? C'est pour un gala. Je ne suis pas sûre du résultat..."

Sur le papier, on peut voir la robe en entière et sur les côté, les détails du bustier et de la taille. Bien sûr, c'est juste une idée parce que tout ça dépends évidement du tissus trouvé...

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Yukiko Harada
■ Age : 25
■ Messages : 313
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: [Flash Back/U-3] L'Idole et l'Artiste réunies dans la passion des fringues  Dim 3 Fév 2019 - 2:32

L'Idole et L'Artiste réunis dans la passion des fringues

Le samedi, c'est généralement le jour où je me détends où alors je fais un peu de sport. J'avais décidé depuis quelque temps de m'adonner au yoga. Le truc bien quand on a une famille qui a les moyens, c'est que je peux profiter d'aller dans une salle tout confort. Un sac de sport et des habits normaux pour y aller et revenir et des sanitaires, là-bas, de bonnes qualité et qui me change de l'ambiance parfois abominables des dortoirs. Non, mais une fois, ma petite sœur y a retrouvé une araignée ! Bon d'accord, en trouver une est juste un signe de bonne santé dans une maison. Mais quand même... Une araignée, un insecte, une engeance démoniaque ! Bref, le yoga, c'est génial, surtout quand c'est sans insecte !

Toute propre, j'ai pris mon temps à cette dernière séance. Si bien que je rentre, sentant divinement bon et ayant instagrammé avant et après la séance. Cette application est vraiment top. Mettre une photo, quelques hashtags et hop ! Plus besoin d'écrire à tout bout de champs un roman que tu mets une vingtaine de minutes à écrire sur facebook afin de l'illustrer. Vraiment, Instagram, c'est le paradis.

J'ouvre enfin la porte de ma chambre à l'université. Je pense à cette prochaine audition où je vais enfin aller plus loin que le simple "répète le texte avec toute la conviction du monde pour qu'on te dise merde à la fin parce que je suis trop occidentale, pas assez japonaise, trop en forme, trop ceci, pas assez cela" gnagnagna gnagnagni...
Ma colocataire, Tessa, soupire comme un lama. D'habitude, quand elle dessine, elle est plutôt discrète. Et parfois, j'ai même cru décelé un sourire lors de ses crayonnages intensifs. Toujours est-il que lorsque j'apparaît, j'ai l'impression d'être une source d'eau devant un assoifé.

- Hé Yukiko, qu'est-ce que tu penses de ça? C'est pour un gala. Je ne suis pas sûre du résultat...

Tessa Yorke ne me demande pas d'aide. Aujourd'hui est un jour particulier, car aujourd'hui, Tessa me demande mon avis sur une robe qu'elle a dessiné. Une robe ravissante, qui mériterais des ajustements, potentiellement faisable. Même moi, je pourrais la faire. Oh, attends. Et si je... Je ne pourrais pas... Après, une robe pareille, c'est forcement fait par un couturier. Ou une couturière.
Je finis par me sortir de mes pensées. J'ignore comment, mais j'en sort. Je n'ai même pas dit bonjour à ma colocataire d'ailleurs, trop prise que j'étais par la contemplation du dessin.

- Désolé, j'ai été happé par la robe... C'est pour un gala, tu dis ? Tu comptes la faire faire par qui ?

Je prends un crayon gris qui traîne par là et commence à annoter une feuille vierge sur le côté. J'ai commencé à schématiser la robe pendant que Tessa me répond et quand elle se tait, je me plonge dans la réflexion.
Je continue ensuite à m'exprimer sur le papier. Les matières de tissu qu'elle pourrait utiliser et également les accessoires et autres fantaisies qu'elle pourrait ajouter. Il y a peu, car la brunette a déjà une belle idée formée. Je fais également une version de la robe avec des bretelles élégantes qui pourrait lui allé.

J'ai dû être absente, allez, 10 min ? J'espère qu'elle ne m'en veut pas trop. J'ai été complètement prise par une robe et sa fabrication et ça me passionne. Je dois avoir encore plein d'étoiles dans les yeux. Surtout, je me sens satisfaite. Tessa m'a demandé de l'aide et EN PLUS ça concerne un de mes domaines de prédilection. Il faut que je calme mon excitation. J'aimerais terriblement faire cette robe maintenant...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Tessa's art)


Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 28
■ Messages : 3623
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Flash Back/U-3] L'Idole et l'Artiste réunies dans la passion des fringues  Dim 3 Fév 2019 - 10:56

Légèrement anxieuse, j'attends la réponse de Yukiko. Qui ne vient pas. Elle a l'air subjuguée par mon dessin. Mais dis quelque chose voyons! Elle est si horrible que ça?

Après un moment, elle me réponds enfin:

"Désolé, j'ai été happé par la robe... C'est pour un gala, tu dis ? Tu comptes la faire faire par qui ?"

"Hmmm par ma couturière habituelle? Elle a un petit atelier en ville mais elle est super douée. C'est elle qui fait mes robes de soirée ou costume d'Halloween d'habitude. C'est une amie de ma mère, elles ont fait une partie de leurs études ensemble."

Bon c'est détail mais Yukiko retombe dans ses pensées juste après mes paroles. Elle griffonne des trucs sur une feuille de papier et semble concentrée. Elle n'a pas vraiment répondu à ma question mais si elle a été happée par la robe, ça veut dire qu'elle lui plait? En tout cas, elle a l'air super prise par ce qu'elle fait. Elle a une aura un peu particulière autour d'elle que j'identifie facilement pour avoir vu cette attitude souvent: l'inspiration. Autant la laisser faire et je verrais le verdict après.

Je repose mon dessin sur le bureau et attends patiemment en repensant un peu à Madame Kobayashi, ma couturière. Quand je l'ai rencontrée chez mes parents un week-end, je venais de dessiner une robe sur le chevalet de peinture du salon. Elle l'avait vu à son arrivée et m'a assaillie de questions en tout genre pour finir de me demander si je serais prête à lui céder mon design pour le réaliser. Elle et ma mère avait eu une discussion enflammée sur le fait que j'avais du talent pour le design et qu'on devrait travailler toute ensemble. Ce jour-là, j'avais été assez perplexe parce que ma mère, elle dessine des meubles et autres pas des vêtements. Et puis, à part pour les robes, les vêtements, ça m'inspire pas tant que ça. Non, je n'étais pas si douée que ça et oui, j'avais décliné la proposition de Madame Kobayashi de travailler avec elle. Elle avait été déçue mais comprenait ma décision. Par contre, elle me fit promettre de la laisser créer mes futurs design si jamais j'en refaisais. Promesse que j'avais toujours tenu, même après deux ans.

Je sors de mes souvenirs pour regarder de nouveau ma colocataire. Elle est toujours plongée dans son griffonnage et curieuse, je m'approche d'elle pour regarder ce qu'elle dessine. Elle a ajouté des détails à ma robe et je reconnais le reste de ce qu'elle a fait. La matière, les accessoires, tout ce qui pourrait être utile à la conception de la robe. La couleur qu'elle a utilisé, le gris, me donne de l'inspiration.

"Oh, tu crois qu'en gris ou argentée elle donnerait bien? C'est le thème de la soirée un peu. Je ne savais pas trop quelle couleur lui donner."

Mon propre dessin était en noir et blanc. D'habitude, je laisse la confectionneuse choisir la couleur sauf si j'ai une idée en tête.

"Tu as l'air vachement inspirée dites donc..."

Je serre les lèvres et prends une décision.

"Est-ce que ça te plairait de la faire?"

Je ne doute pas de sa réponse et j'espère en mon fort intérieur que Kobayashi-san me pardonnera cette petite entorse à ma promesse.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Flash Back/U-3] L'Idole et l'Artiste réunies dans la passion des fringues  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flash Back/U-3] L'Idole et l'Artiste réunies dans la passion des fringues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Les dortoirs :: Chambres-
Sauter vers: