Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyMar 5 Fév 2019 - 22:16


Yulian n'était pas d'une humeur des plus positive. On pouvait même dire qu'il était exécrable. Alors qu'il comptait profiter de ses heures de tranquillité pour vaquer à ses occupations et déprimer dans son coin, son père venait de l'appeler pour l'engueuler copieusement. Yulian aurait très bien put raccrocher mais Mikhaïl n'aurait sûrement pas du tout apprécié et le jeune homme tenait assez à sa vie pour ne pas l'énerver encore plus. Néanmoins, après plusieurs longues minutes d'engueulade, Yulian souffrait maintenant de l'oreille mais son égo avait surtout prit un gros coup. Et tout ça pour quoi ? Pour un stupide cours de piano ! Son père avait engagé un professeur de piano pour le faire avancer et lui apprendre à jouer seul. Simplement, Yulian ne se sentait pas prêt à « prendre » la place de son frère et avait donc séché son cours. Il voulait encore sentir son absence, se punir de celle-ci en la subissant continuellement. Mais son père n’était pas de cet avis et Yulian pensait qu’il ne le saurait pas tout de suite. Mais il eut seulement quelques jours de répit avant que Mikhaïl apprenne la nouvelle, celui-ci a convenu d’un autre cours le jour-même et a appelé son fils pour lui faire comprendre sa façon de penser et qu’il ne souhaitait pas que celui-ci fasse perdre du temps au professeur avec une attitude de gamin. Et ça le blessait que son père ne comprenne pas sa position, ses pensées. Il ne voulait pas oublier la présence de son frère à ses côtés, il ne voulait pas combler le vide. Mais Yulian ne voulait pas non plus que son père soit en colère. Il était si proche de lui que quand il se faisait engueuler, il se sentait comme un gamin. Il n’appréciait pas ça, Yulian voudrait juste qu’il accepte, pas qu’il comprenne sa situation car il ne le pourrait jamais. Mais juste… Qu’il le laisse tranquille.  Néanmoins, il ne voulait pas le décevoir plus qu’il ne le faisait déjà.

Alors, le jeune homme s'était levé de son lit et préparé. Il prit le chemin de l'adresse indiqué qu'on lui avait envoyé par texto. Il ne lui restait pas beaucoup de temps pour rejoindre la résidence. Néanmoins, le jeune homme ne pressa pas le pas, observant autour de lui tout en marchant. Yulian profita de l'air frais et inspira profondément. Sa colère était retombé depuis un bon moment, il se sentait maintenant vide. Vide d'énergie, d'émotions, vide de tout. Comment pouvait il espérer qu'on le comprenne ? C'était tout simplement impossible. On lui avait prit sa moitié et il ne pouvait même pas rejeter la faute sur quelqu'un puisque tout était de la sienne. Il ne pouvait même pas espérer en vouloir à ses parents, aux médecins. Tout était si futile, il était le seul responsable. Le jeune homme se mordit violemment la peau sèche de sa lèvre inférieur, arrachant un morceau de celle-ci tandis que le sang coulait lentement dans sa bouche. La légère douleur et le goût du sang le raccrocha assez à la réalité pour qu'il reprenne sa marche. Il était bientôt arrivé, plus que quelques mètres, son coeur commença à s'affoler. Comment allait il y arriver ? Yulian leva la main et donna deux coups brefs sur la porte, priant pour que personne n'ait entendu et qu'il puisse rentrer à l'internat pour se cacher et s'enfermer dans sa propre solitude sans que personne ne vienne le faire chier.
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyJeu 7 Fév 2019 - 20:24


    
Il faut savoir sortir des chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    

Samedi 7 novembre à 10h

Qu'est-ce que ça m'a fait plaisir de revoir mon père... bon, je dois me séparer un peu de Carissa pour ça, et en plus je ne me sens pas du tout prête pour parler à mes parents du sujet encore un peu épineux, mais revoir mon père que j'aime beaucoup me fait un plus grand bien.

Mais bon, si je suis à la maison, c'est pas juste pour aller revoir mes parents, car sinon je serais déjà allée au restaurant où ma mère travaille et sûrement en compagnie de Cari, mais parce que j'ai déjà parlé du fait que je suis professeure de piano à certains de mes camarades, donc c'est tout naturellement que Père me demande se s'occuper de certains de ses élèves.

Je suis donc retournée à la maison, et quand j'ai du temps libre, je n'hésite pas à envoyer quelques SMS par-ci par-là à ma petite-amie. Là, c'est juste mon deuxième élève, et mon père n'hésite pas à accueillir ses élèves. Aujourd'hui, mon père va accueillir un nouvel élève en espérant qu'il va vraiment venir parce qu'il a séché son premier cours.

D'un coup, la porte est toquée. Donc sans hésitation, je range mon téléphone et je vais à la grande salle qui sert en fait de salle de cours. Comme à son habitude, Papa ouvre la porte de la maison.

"Ah ! Bonjour Yulian ! Je t'attendais ! Vas-y, entre." dit-il, souriant.

Yulian ? Yulian... il fait pas partie de mon club de musique ? Est-ce que c'est bien Yulian Kristianov ? D'ailleurs c'est plus facile à penser qu'à prononcer, mais passons. Je viens de descendre pendant que Yulian se doit d'entrer.

"Permets-moi de me présenter. Je suis Jinken Masaharu, ton nouveau professeur de piano. Et celle qui vient de descendre, c'est ma fille, Tamika."

Je commence à apercevoir un blond qui m'est familier : c'est un membre de mon club de musique qui est plutôt discret. C'est bel et bien Yulian Kristianov. Alors, désormais, c'est lui son nouvel élève.

"Ravie de te revoir, Yulian." lui dis-je en souriant.

Je me penche légèrement et mon père commence à s'étonner un peu de mes paroles.

"Tu le connais ?

Il fait partie du club de musique.

Ah d'accord ! Tu peux t'occuper de l'apprentissage de Yulian ?

Bien sûr papa.

D'accord. Je veille sur toi, ma puce.
"

Mon père me fait un petit bisou sur le front avant de se mettre un peu à l'écart. Le sort est entre mes mains, désormais.

"Je vais t'emmener vers le piano, si tu veux bien me suivre."

Bon, en fait, il n'a pas trop le choix, c'est un cours, c'est obligé qu'il aille vers le piano. Donc je vais vers le piano à queue et je le laisse s'installer au piano.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyVen 8 Fév 2019 - 19:04


Le jeune homme restait planté devant la porte, espérant que personne n’ait entendu, priant pour qu’il puisse rentrer à Kobe. Mais… Bah non. Quelqu’un vint rapidement lui ouvrir. Yulian se retient de pousser un soupir, il ne voulait pas que l’homme devant lui prenne ce geste pour lui. Il se contenta de fixer l’adulte qui se présentait d’un air … Enjoué ?  Il ne semblait pas être offusqué de son absence la dernière fois. Tant mieux, après tout, ce serait plus simple pour lui. Ou peut-être pas… Il lui était difficile de se positionner dans cette situation. Néanmoins, cet homme semblait plutôt sympathique, c’était déjà ça. Yulian baissa les yeux d’un air légèrement gêné, il se retrouvait maintenant gêné d’avoir pu lui faire perdre son temps la dernière fois. Néanmoins, il n’avait aucune excuse pour se justifier. Il ne voulait pas non plus entrer dans les détails de ses pensées car pour lui-même, c’était déjà un immense labyrinthe affectif et émotif. Il s'excusa en Japonais tout en tentant de minimiser au mieux son accent Russe.


« Bonjour Monsieur, veuillez m’excuser pour la dernière fois. »


A l’invitation, Yulian entra au sein de la maison et curieux, observa discrètement le lieu. Alors cet homme était Masaharu Jinken… Son nom lui disait quelque chose, son père a sûrement dût lui dire mais très peu enclin à suivre des cours, il n’avait sûrement pas intégré le nom dans sa mémoire. Yulian décrocha de son observation lorsqu’il vit la jeune fille les rejoindre. C’était la présidente du club de musique, c'était donc là que lui venait son souvenir du nom de famille, c'était donc son père ? Le blond répondit à sa salutation d’un simple :

« Salut. »

Il laissa Tamika et son père discuter sans forcément y prendre part, ce n’était pas ses affaires. Yulian se contenta d’écouter et d’observer autour de lui. S’imprégner du lieu permettait parfois de mieux comprendre les résidents. Le jeune garçon eut l’impression que son cœur avait raté un battement à l’annonce du fait que c’était Tamika qui allait lui donner cours. Déjà que la surprise de la croiser ici était grande, maintenant, il se rendait compte que c’était à elle de lui enseigner. Yulian se sentait comme prit au piège. Il craignait qu’on découvre trop de choses sur lui au fur et à mesure des leçons. Ça pouvait être dangereux. Et si jamais Mikhaïl se trouvait trop bavard avec Jinken Senior lui-même trop bavard avec sa fille, il serait alors tout simplement et bonnement piégé. Yulian observa le tendre geste du père envers sa fille avant de s’éloigner laissant le 2ème année aux mains de sa fille. Le jeune homme se tourna vers Tamika et la suivit vers le piano. Son corps était raide, son cœur battait la chamade. C’était la première fois qu’il prendrait une leçon seul. Yulian s’assit devant le piano, sa position n’était pas vraiment centrée mais plus vers la droite sans qu’il ne s’en rende compte. Trop de pensées tournoyaient dans sa tête, il se rendait complètement malade, il s’en voulait d’avancer sans lui. Sa mâchoire était serrée, il était dans un parfait combat intérieur. Au moins, au club, c’était plus simple, il pouvait jouer comme avant se contentant du silence de son frère. Mais ici, il allait devoir s’efforcer à jouer la main de Demyan. Yulian inspira légèrement pour calmer l’impression de la cadence effrénée de son cœur et éclaircir son esprit. Ensuite, il releva son regard vers Tamika, ignorant son père plus loin, signe qu’il était prêt, du moins, physiquement. Mentalement, il ne le serait peut-être jamais.

« Nous pouvons commencer. »
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyDim 10 Fév 2019 - 12:17


    
Il faut savoir sortir des chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
"Ce n'est rien, pour une première fois, c'est pardonnable."

Je le laisse s'installer, sauf que je vois qu'il est un peu trop à droite. Ce qui est déjà ça, c'est que la hauteur du tabouret est déjà adaptée à sa hauteur. Mais bon, en tant que professeure, je préfère lui faire remarquer.

"Tu es légèrement trop à droite."

Bon, Tamika, pars toujours du principe que ton élève est tout à toi. Donc ça ne le dérange pas que je lui fasse des remarques. Il doit être au courant de ma phobie, mais il faut absolument que je passe par-dessus si je veux mener à bien mon travail de professeure. Nous pouvons commencer, et pour ça, j'ai besoin de connaître son niveau, sans que je l'interrompe ne serait-ce qu'un peu. S'il pense ne pas pouvoir continuer, il s'interrompt de lui-même.

"J'ai d'abord besoin de connaître ton niveau au piano. Donc je te laisse jouer ce que tu veux."

J'écoute donc attentivement en regardant ses mains pour voir s'il est bien à l'aise avec ses bras. J'espère qu'il ne sera pas trop raide ni trop stressé. Après, je ne doute pas qu'il sait jouer certaines musiques, après tout il est au club de musique, mais je l'ai juste entendu jouer.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyDim 24 Fév 2019 - 23:30


Ok, le message est clair. La première fois, c'est pardonnable. Mais la prochaine, non. Il n'aura pas une nouvelle chance. Il n'avait clairement pas intérêt à sécher de nouveau. Peut-être qu'il pourrait en discuter avec son père pour qu'il change d'idée ? Enfin... Facile à dire, plus compliqué à faire. Quand son père a une idée en tête, difficile de lui en sortir. Une vraie tête de pioche. Néanmoins, Yulian ne voulait pas faire perdre du temps à Tamika, elle était assez gentille et il avait entendu parler de sa phobie. Il ne souhaitait pas la mettre mal à l'aise avec sa mauvaise foi. Il allait devoir faire des efforts pour aujourd'hui. Et si jamais, il arrêtait les cours par la suite, il lui dirait que ce n'était pas de sa faute, il ne voulait pas qu'elle prenne ça personnellement.

Alors, il allait essayer de faire de son mieux. Et lorsqu'elle lui fit la remarque sur sa position, il la rectifia en se décalant vers la gauche. Il était déjà un peu plus au centre. Il posa ses doigts sur les touches sans appuyer, il les effleurait juste comme à son habitude. Ses bras étaient raides, stressé à l'idée de jouer devant l'homme et la jeune fille, ils savaient que c'étaient deux grands musiciens. Et lui.. C'était rien. Lorsqu'elle lui donna la possibilité de jouer, Yulian lui fit un signe de tête, il avait compris. Il inspira profondément et commença à jouer Comptine d'un autre été de Yann Tiersen. Après tout, il avait pour habitude de jouer seulement de la main droite. Et sur ce morceau que sa mère affectionnait particulièrement, la partie de la main gauche, sa main faible est une mélodie qui se répète tout le long du morceau. Ainsi, c'était une musique qu'il pouvait jouer plus facilement tout seul. Néanmoins, sa dextérité de la main gauche était beaucoup plus faible que la droite et il était très raide. Cela se ressentait, et à la fin du morceau, il releva la tête vers Tamika et ne put que s'excuser de sa maigre performance. Un morceau si simple... Et son coeur était tellement serré, il avait aussi l'impression qu'il allait étouffer. Il avait mal, si mal.

"Je suis désolé, je n'ai pas l'habitude de jouer tout seul... C'était une démonstration assez pitoyable, je l'accorde..."
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyDim 17 Mar 2019 - 19:10


    
Il faut savoir sortir des

chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
Je le laisse jouer, comme prévu. Je le sens stressé. Peut-être parce qu'il s'agit de son vrai premier cours. Donc, je ne peux que comprendre, moi-même lors de mon premier concert, et même le premier jour où je suis devenue Présidente du club de musique, j'ai stressé avant d'être rassurée, surtout grâce à Ogawa-sensei.

Il joue donc Comptine d'un autre été de Yann Tiersen, et comme je veux savoir à quel point il joue bien, je ne me permettrai pas de l'interrompre. Ça fait un moment que je n'y ai pas joué car cette musique est simple. Je l'avais joué je dois être encore amateure. Mais bref, je vais me concentrer sur la musique. Déjà, ça se sent qu'il est tendu, ça s'entend, même. Si je ne connaissais rien au piano et que j'étais aveugle, je suis sûre que j'aurais entendu qu'il était très stressé. Mais bon, ce n'est pas une reproche que je peux vraiment lui faire.

J'entends des fautes assez prévisibles, par contre je dois lui reconnaître que la main droite est assez agile malgré ses fautes un peu nombreuses. Il faut qu'il travaille à se déstresser, mais aussi à ce qu'il devienne agile avec la main gauche.

"Ne t'en fais pas, le but c'est juste que tu me montres ton niveau de piano. Que la démonstration soit pitoyable ou non, c'est pas important. Bref, tu as d'abord besoin de te détendre. Quand tu es pianiste, le stress ne fait pas que se ressentir, il s'entend. Tu n'étais pas là à ce moment-là, mais les premiers jours où j'étais Présidente du club de musique, j'étais stressée et quand je jouais, même ceux qui étaient dans le club de musique pour apprendre à jouer ont entendu mon stress. Donc, moi et mon père, on t'aidera à te détendre à chaque cours. Ensuite, j'ai vu ton manque d'agilité dans ta main gauche, même en retirant le compte du stress. Du coup, dans les musiques que je te donnerai, ce sera de plus en plus technique pour ta main gauche. Je vais doucement, bien sûr, mais ta main gauche est aussi importante que ta main droite."

Voilà, je lui ai parlé de ses principaux défauts : son stress et son manque de dextérité. Ça risque d'être handicapant lorsqu'on lui donne des musiques particulièrement techniques.

"Du coup, avant de continuer de travailler, respire profondément. Tu vas en avoir besoin pour la suite."

Evidemment, il faut éviter que ce soit une perte de temps. Il faut que ça dure suffisamment longtemps pour qu'il puisse déstresser, mais pas trop longtemps pour qu'on puisse passer à la suite. Après ça, je vais lui faire travailler la main gauche, et je commence donc à prendre le métronome. Il fera la boucle sur la main gauche, en commençant lentement, puis petit à petit, quand je vois qu'il fait un sans faute quatre fois de suite, j'accélère un peu.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyMar 2 Avr 2019 - 22:09


Yulian semblait comme déconnecté de son corps. Celui-ci semblait jouer machinalement tandis que ses yeux restaient dans le vague, ses pensées dansant au rythme du morceau, se mêlant, s'entre-mêlant avant de se défaire. Sa main gauche peinait à suivre le rythme imposé par la droite. Une fois la dernière note jouée, Yulian se raccrocha à la réalité et se permit de prendre une petite inspiration comme s'il avait retenu la sienne bien trop longtemps. Il se mit alors à tendre une oreille attentive aux paroles de Tamika tandis qu'il gardait son regard face à lui, sans la regarder. Elle fit part de son observation, observation assez professionnel, il ne pouvait que le reconnaître. Ce n'était pas difficile de remarquer son manque d'aptitude au niveau de la main gauche. Etait elle aussi importante que la droite ? Pour un pianiste lambda, oui. Pour lui, non. Car jouer seul, jamais, il n'y avait pensé avant. C'était juste impensable. Et pourtant, maintenant, il devait y faire face. Pourtant, il ne fit pas part de ses pensées, il ne voulait pas se dévoiler, c'était trop dangereux, trop douloureux.

"Si seulement..."

Alors, il suivit les directives de la Jinken et prit une profonde inspiration avant de souffler lentement, les yeux fermés. Les paroles de son père et son visage fier emplissaient ses pensées. Il voulait lui faire plaisir, le voir sourire, le sentir rassuré. Il devait au moins faire cet effort pour lui. Au moins, pour ce cours, il devait arriver à la fin sans que ses professeurs n'aient à se plaindre de lui. Il finit par se remettre en position et fit un signe de tête vers Tamika, signe qu'il était prêt à continuer. Yulian fit l'exercice demandé avec une certaine concentration, s'efforçant à l'être suffisamment longtemps. Les premières boucles se passèrent sans encombre. Il arrivait à suivre l'évolution de vitesse jusqu'au point critique où ses doigts n'appuyaient plus sur les bonnes touches ou alors pas au bon rythme. La frustration montait, ainsi que la colère, il n'y arriverait pas. Il essayait et pourtant, il semblait comme bloqué à cette vitesse qu'il n'arrivait pas à gérer. Et... Le jeune homme commençait à perdre patience, à s'énerver. Son visage était fermé, sa mâchoire crispé mais son regard si fatigué de ces échecs. Un juron Russe passa la barrière de ses lèvres avant qu'il ne libère sa frustration.

"Pourquoi je reste bloqué sur un exercice si simple ?!"

---------------------------------

[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyJeu 11 Juil 2019 - 14:41


    
Il faut savoir sortir des


chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
HRP avant de commencer:
 

Il a bien fait ce que je lui ai dit avant de me faire un signe de tête, me disant qu'il est prêt à continuer. Nous commençons donc l'exercice que je lui ai donné, à savoir de faire la boucle avec la main gauche avec le métronome. Le début est lent, beaucoup plus lent que la musique, et c'est tout à fait volontaire.

Au début, comme je m'y attendais, il réussit ses boucles sans encombre et suit le rythme sans grand problème, avec parfois quelques fautes. Ici, même une petite faute suffit pour qu'on arrête la série, et donc il arrive qu'il fasse une faute, même quand il en est à la dernière fois de la série avant d'accélérer. Ce n'est pas trop grave, en fait.

Cependant, un certain tempo commence à lui poser problème, où il ne peut pas s'empêcher de faire une faute qui l'empêche de réussir pour la deuxième fois consécutive. Ce n'est pas grave, les échecs arrivent et permettent de mieux jouer. Ce que Yulian semble ne pas avoir trop compris car il se frustre, se met en colère, le faisant entrer dans un cercle vicieux.

"Yulian, respire, calme-toi. Tu es entré dans un cercle vicieux : plus tu échoues, plus tu t'énerves ; plus tu t'énerves, plus tu te tends ; plus tu te tends, plus tu échoues. Donc, quand tu t'énerves, même l'exercice le plus simple devient un véritable calvaire. Donc, prends le temps de respirer avant de reprendre l'exercice, d'accord ?"

Je reste calme pour lui expliquer. Je peux attendre un peu avant de lui laisser faire son exercice. Une fois qu'il ait respiré un peu, je lui explique quelque chose d'important.

"Yulian, ne considère pas un échec comme quelque chose qui te bloque. Au contraire, tes échecs te permettront t'apprendre de tes erreurs, et donc de mieux jouer. Pour cela, tu as juste besoin d'entraînement pour corriger tes erreurs. D'accord ? Tu peux continuer."

Je lui explique, au cas où c'est vraiment ses erreurs qui l'énervent. C'est pour ça que je suis souvent calme : si je m'énerve sur des erreurs, même techniques, il me faudra beaucoup plus de temps pour apprendre de ces erreurs. Si jamais je commence à perdre patience et que je le sens, je me mets à respirer pour me détendre.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyMar 16 Juil 2019 - 21:32


Yulian vivait mal les échecs dans cette période de sa vie, il se sentait incapable de faire les choses bien et lorsqu'il échouait quelque part, il ne pouvait s'empêcher de s'énerver contre lui-même. Etait il donc à ce point un incapable ? Un idiot ? Yulian baissa les yeux vers ses mains. S'il s'écoutait, il renoncerait et partirait. Néanmoins, son père n'était pas de cet avis, il voulait qu'il continue à entretenir sa passion pour la musique. Mais depuis quelque temps, elle était pesante, elle le rendait si triste... Mais pour Mikhaïl, ce n'était qu'une passe que Yulian se devait de franchir. Un jour, il irait mieux. Mais pour ça, il devait forcer son fils à aller de l'avant et donc, apprendre à vivre seul. Et cela devait passer par jouer seul.

Yulian serra les poings, les paroles de Tamika étaient quelque chose qu'elle s’efforçait de rendre rassurantes. Mais cela le blessait. Non, les échecs ne sont pas forcément bénéfiques. Cela lui montre à quel point seul, il n'était capable de rien. A quel point son existence était misérable. Et puis... Corriger ses erreurs ? Cela sonnait en lui comme l'indication qu'il devait effacer son frère. C'était douloureux, trop douloureux.

"Toutes les erreurs ne sont pas bénéfiques. Les échecs ne sont pas que pédagogiques."

Yulian inspira profondément et passa sa main dans ses cheveux, repoussant les mèches qui tombaient devant son regard perturbé. Trop de choses bataillaient dans son crâne. Il avait envie de hurler, de frapper, de partir. Loin. Très loin. Il avait envie de cracher sur ce monde qui continuaient à tourner tandis qu'il perdait pied. Dans un élan de colère, il se leva brusquement.

"Et si je ne voulais pas corriger mes erreurs ! Si elles font partie de moi ?!"

Yulian plongea son regard dans celui de Tamika puis finit par détourner les yeux. Il commença alors à s'en vouloir pour ne pas changer, il ne pouvait pas laisser sa colère se déferler sur elle. Elle ne cherchait qu'à l'aider et lui, il l'agressait presque. Il poussa un long soupir. Il ne savait plus comment réagir alors il se contenta de faire la chose la plus sensée dans cette situation. S'excuser.


"Désolé Tamika. Ce n'est pas contre toi."

---------------------------------

[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptySam 27 Juil 2019 - 16:11


    
Il faut savoir sortir des


chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
Comment ça Yulian ? J'ai toujours considéré mes échecs comme pédagogiques. Explique-moi pourquoi tu ne considère pas toutes les erreurs comme bénéfiques ? Je veux bien le croire, je suis ouverte à toute discussion, mais j'aimerais savoir pourquoi.

Yulian... pourquoi tu t'énerves comme ça ? Je disais ça pour t'aider. Je suis choquée de voir Yulian s'énerver comme ça. Pourquoi est-ce qu'il refuse de corriger ses erreurs ? Comment peuvent-elles faire partie de lui ? Pour ces deux dernières questions, je peux me montrer à l'écoute, mais pour celle par rapport à la colère, je veux vraiment qu'il se calme.

C'est ce qu'il fait de lui-même. Il soupire longuement avant de s'excuser. Je ne me mets pas en colère, car la colère peut s'avérer handicapante pour ce qu'on peut faire, et parfois aussi handicapante que ma peur.

"Ce n'est pas grave. J'aimerais juste savoir pourquoi est-ce que tu me dis tout cela. Je ne sais que peu de choses sur toi, et je ne peux pas lire dans tes pensées. Si tu ne veux vraiment pas m'en parler, je comprends, mais je te conseille de le faire."

Je ne suis pas psychologue. Peut-être qu'il en a besoin comme j'en ai eu besoin. Il n'y a pas de honte à avoir un psychologue, c'est en partie grâce à lui que j'ai pu m'assumer. Je n'essaie pas de faire de moi son psychologue, mais j'essaie de l'aider, ce qui est déjà beaucoup.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyLun 5 Aoû 2019 - 23:36


Yulian fixait les touches du piano, en soit, cela pouvait représenter la vie. Les touches blanches pour les hauts et les touches noires pour les bas. Mais dans sa vie, il n'y aurait que des touches noires depuis quelques mois. Tout simplement parce que le blanc est trop éblouissant, trop douloureux. Yulian passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Lui parler ? Lui expliquer ? A quoi bon ? Elle ne comprendrait pas. Elle pourrait lui dire que ce n'était pas de sa faute, que c'était un accident mais c'était de sa faute. Il avait tué son frère, son propre frère par son idée stupide. Il n'avait pas su tendre la main pour le rattraper, il n'avait pu qu'assister à sa chute et à sa mort sans rien pouvoir faire, sans rien réparer. Et au moment où il avait le plus besoin de lui, il était partie, Demy avait abandonné et lui... Il était encore là à vivre sa vie.

"A quoi bon ?! Tu ne pourrais pas comprendre, tu n'es pas dans ma situation ! Je dois vivre avec mon erreur et elle est loin d'être bénéfique ! Je ne peux pas la réparer..."

La colère, la culpabilité. Tout se mêle dans son coeur, sa tête. Il s'en veut de continuer à vivre, il s'en veut d'ainsi parler à Tamika qui ne lui avait rien demandé. Elle cherchait juste à l'aider après tout, mais il refusait l'aide des autres. Après tout, ils ne devaient pas payer pour son erreur. Yulian inspira profondément et regarda Tamika avec un ton un peu plus bas. Il ne voulait pas la blesser, il ne souhaitait blesser personne, il voulait juste être invisible aux yeux de tous. Il était trop dangereux, il a mauvaise influence sur le monde qui l'entoure.

"Je ne pense pas y arriver aujourd'hui, je suis trop à cran pour ce travail de patience. Excuse moi de te faire perdre ton temps."

---------------------------------

[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyMer 14 Aoû 2019 - 16:09

   

    
Il faut savoir sortir des


chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
S’il ne veut pas me parler de ses problèmes, ce n’est pas grave, je comprendrai. Moi-même, j’ai encore du mal à parler de l’amour que je ressens pour Carissa et du couple qu’on entretient ensemble à mes parents. J’ai encore peur de leur réaction, malgré le fait que je suis parvenue à m’assumer. Donc, comme j’ai du mal à parler de mes propres problèmes, je suis mal placée pour obliger Yulian à m’en parler. C’est son choix, après tout.

Si je ne peux pas comprendre ce qui lui arrive, alors je ne l’oblige pas à me dire ce qu’il faut savoir avant de comprendre. Je ne suis pas dans sa tête, après tout. Apparemment, il a fait une erreur, et c’est difficile pour lui de vivre avec, apparemment. Je commence à avoir l’impression que son mental influe sur ses mains, et que ce qu’il a besoin, c’est d’un psychologue. Je le comprends tout à fait, encore une fois. J’ai eu besoin de mon psychologue pour m’assumer, après tout. Les cours ne sont pas terminés, loin de là. C’est juste qu’il a besoin de quelque chose d’autre que les cours.

Le cours n’est pas encore terminé, il lui faut juste prendre son mal à patience, malgré le fait que ce mal soit difficile à porter. Je ne perds pas de mon temps, il n’a pas à s’inquiéter.

"Ne t’en fais pas Yulian, je ne perds pas mon temps. Malheureusement, le cours n’est pas encore terminé, et je ne peux pas y mettre fin prématurément. Dis-toi juste que je pense savoir ce qu’il te faut. Si je suis mal placée pour comprendre ton mal, un psychologue peut t’aider. D’après ce que tu me dis, ton erreur te hante et t’empêche de bien jouer, ce que je ne peux que comprendre, car moi aussi quelque chose me hantait et m’empêchait de jouer. Si tu veux, je t’enverrai l’adresse d’un psychologue qui m’avait aidée à la fin du cours, d’accord ?"

On a un point commun, mais malheureusement, ce n’est pas le moment d’en discuter. Du coup, il faut qu’on avance dans notre cours. De toute manière, c’est soit ça, soit on ne fait rien, et ça, je n’accepte pas.

"Bon, reprenons. Je vais ralentir la cadence pour t’aider."

C’est ce que je fais, je diminue de quelques crans le tempo dans le métronome, qui est toujours allumé. Il sait sûrement qu’à force de répéter la boucle, il sera capable de le connaître sur le bout des ongles.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptySam 21 Sep 2019 - 23:25


Comment pouvait elle comprendre après tout ? Alors que lui-même était totalement perdu, paumé entre les mots des autres, ses souvenirs, ses cauchemars... Sa culpabilité et ses remords ? Entre sa famille éloignée qui le clame coupable de la chute. Le dominant a gagné contre le dominé. Yulian n'était pas censé savoir ce qu'on pensait de lui mais il avait surprit des conversations. On le tenait coupable de la chute et en soit, il l'était non ... ? Alors, ils ont tous raison même si ses parents ne sont pas d'accord, c'était de sa faute.

Le jeune homme resta un moment figé aux paroles de sa camarade. Un psychologue... ? Elle lui conseillait de voir un psychologue ? Pourquoi ? Ces gens-là essayaient juste de le piéger, de l'abattre, de trouver ses failles ! De plus, il n'était pas malade, il n'était pas fou. Yulian est juste... Désemparé. Perdu. Triste. Mais pas malade. Le jeune homme se redressa vivement appuyant de ses deux mains sur les touches provoquant alors un son infernal. Il fixa Tamika, bien que son visage semblait parfaitement calme, son regard trahissait sa profonde colère.

"Je n'ai pas besoin d'un psychologue ! Je ne suis pas malade, d'accord ? L'autre a essayé de me faire parler mais tout ça, c'était juste pour me piéger. De toute façon, il ne pourrait pas comprendre ! Personne ne peut comprendre ce qui s'est passé. Nous étions seuls, je suis le seul témoin de tout ça !"

Yulian s'approcha doucement de Tamika, il la toisa longuement, colérique. Son coeur battait la chamade. Toutes ses émotions négatives prenaient le dessus sur lui. Il avait envie de lui hurler dessus, de lui cracher sa haine pour qu'elle cesse d'être gentille avec l'ordure qu'il était. Yulian ne faisait même plus attention au père Jinken qui se faisait depuis le début totalement oublié dans un coin. Il avait juste besoin de laisser éclater sa colère, sa haine.

"Que pourrait-il faire pour m'aider ?! Mon problème ne peut pas se résoudre ! Et toi, pourquoi tu y es allé ? Parce qu'on t'a poussé à l'école ? On t'a tiré les cheveux ? Ou alors parce que papa et maman ne t'ont pas acheté le dernier CD de je ne sais quel groupe débile que tu voulais?!"

---------------------------------

[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyLun 23 Sep 2019 - 22:19


    
Il faut savoir sortir des


chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
Comment ne pas être choquée par ces paroles ? Autant je peux comprendre certains des aspects de ce qu'il dit, après tout, j'ai été parfois dans la même situation que lui, et j'ai toujours peur que mes parents ne comprenne pas pourquoi est-ce que je suis incapable d'aimer les hommes, autant sa dernière question me choque et m'empêche de rester calme. Je ne le vois pas, mais mon père aussi est choqué de ces paroles monstrueuses, tellement surpris qu'il en reste paralysé, même s'il n'est pas aussi choqué que moi, car ce ne le concerne pas directement.

J'ai déjà l'habitude d'avoir des élèves qui perdent patience, de ceux qui perturbent le travail et de ceux qui détestent les cours, mais aucun d'entre eux ne m'avait insulté de la sorte. Moi ? Tellement fragile et pourrie gâtée que j'ai besoin d'un psychologue pour le moindre travers ? Mais c'est horrible de ne serait-ce que penser ça ! Comment il peut croire ce genre de choses ?! Je peux le comprendre qu'il ait une mauvaise expérience avec un psychologue, je peux comprendre s'il croit que tout le monde est comme ça, même s'il a tort, et même s'il ne peut pas comprendre, il pourrait juste essayer, même s'il s'était trompé ! Mais là, ses dernières paroles sont affreuses ! Moi qui suis patiente, je ne peux pas garder mon calme ! Quand une personne particulièrement patiente et calme se met à s'énerver, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas !

"Comment tu peux penser ça, Yulian ?!"

C'est la première fois de toute ma vie que j'ai affaire à un tel énergumène, donc c'est la première fois que je me suis mise debout et que j'ai haussé le ton pour le disputer copieusement. En plus, ça me concerne directement, donc on voit sur mon visage que je suis affectée par ces paroles horribles !

"Tu te rends comptes de la gravité de tes paroles ?! Tu me prends pour une fille tellement fragile et pourrie gâtée que le moindre travers me suffit à me blesser !? Tu es horrible !!! Ça te ferait plaisir que je te dise "Tu ne vas pas aller aux urgences pour un petit bobo" alors que tu t'es fait casser un bras ??!! Ce n'est pas pour autant que tu vas chez un médecin que tu es forcément malade, tu le fais même quand tu as un symptôme qui commence à t'inquiéter sans être vraiment malade !!

Que tu t'énerves contre moi, c'est une chose dont je peux vivre avec ; que tu penses que personne ne pourrait comprendre, c'est une pensée que je ne connais que trop bien ; que tu aies eu une mauvaise expérience avec un psychologue, je peux le comprendre ; que tu penses que tous les psychologues soient comme ça, même si tu as tort, je peux comprendre pourquoi tu as ce point de vue... mais dire qu'une simple caprice, même unique et éphémère, pourrait résulter d'un passage chez un psychologue, une personne qui est généralement là pour écouter ce que tu as dans le cœur et pour tenter de t'aider à lutter contre ce qui peut te hanter dans ta tête... je ne peux tout simplement pas garder mon calme devant tes paroles abjects !!!
"

Pendant que je parle, mes yeux s'humidifient plus, et mes larmes se mettent à couler. J'ai déjà vu et entendu des choses horribles dans ma vie toute entière, mais là, ça me dépasse ! En plus, je ne l'ai pas obligée, je lui ai recommandé ! Tout ce que je lui ai obligé, c'est de respirer profondément et de faire les exercices que je lui donne, c'est tout ! Mais il me dit quelque chose qui me blesse personnellement en réponse, alors que je ne lui ai rien obligé !

"Pour répondre à ta question, j'étais allée voir un psychologue, de moi-même qui plus est, à cause des rumeurs qu'il y a eu dans tout l'université, et peut-être même le lycée !! Ces rumeur parlent du fait que je suis tombée amoureuse d'une autre femme, alors que je voulais absolument oublier tout ça !! Je l'entendais partout, tout le temps, alors que ça me hantait !! Ça me rappelait que je ne peux pas aimer d'homme malgré mes efforts, et que mon amour que j'éprouvais pour une autre fille dans le passé a failli m'enfermer à jamais dans ma chambre !! Tu comprends, maintenant, à quel point c'est éloigné des travers que tu as cité ??!!"

Je lui criais dessus sans réfléchir à quoi dire et sans éviter la question. Si je pouvais être calme, je pourrais lui éviter la question et lui remonter les brettelles, mais je le pourrais si je n'étais pas marquée au fer rouge par l'amour que j'avais éprouvé pour Yumi. Je tourne ma tête et ça me rappelle que mon père est encore là, me regardant faire, choqué. Je sais qu'il est plus choqué par les paroles de Yulian que par les miennes, mais je m'en suis rendu compte de ma gaffe, et je soupire de surprise en ouvrant grand les yeux et en mettant les mains sur ma bouche. Ça y est, mon père sait, alors que je voulais l'éviter. Qu'est-ce que je vais dire à Cari ?!

"Je... Père... je...

C'est pas important, ma fille. On en reparlera plus tard, si tu veux bien. Ce qui compte, c'est Yulian.
"

Je suis surprise de voir mon père, le parent dont j'ai le plus peur de sa réaction quand il apprend mon homosexualité, me dire cela. Pas important, alors que j'ai peur qu'il me rejette pour ça, après tout ce qu'il m'a donné pour que je sois la fille d'aujourd'hui ?

"Yulian, j'essaie de comprendre ta colère, et je peux même te donner moyen de te défouler pour que tu puisses continuer le cours correctement, mais ce que tu as dit là est grave. Tu l'as sûrement vu dans le club de musique, elle est particulièrement calme et patiente, donc rien que de la voir aussi énervée peut te rendre compte de la gravité de tes paroles. De plus, tout ce qu'elle a donné comme obligation, c'est la respiration et les exercices. Elle te comprendrait si tu ne voulais pas qu'elle te reparle du psychologue."

Mon père vient vers moi. Je sens que je ne peux plus continuer pendant un moment. Je suis en colère et attristée à la fois. Je sens que je vais bientôt pleurer, même si je me retiens.

"Ça va aller, Tamika. Je vais prendre ta place, d'accord ?

D'accord. Merci, papa.
"

Mon père m'accompagne vers l'escalier qui me permet d'accéder à ma chambre, et je monte vers cette chambre pendant que mon père prend ma place. Après avoir pleuré, j'envoie un SMS à Cari.



NTT
32%
10:15
Cari <3
  • Samedi 7 novembre à 10:15
  • Mon cœur, mon père est au courant, maintenant.

linus pour epicode

    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 533
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés NufhLyi [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptySam 5 Oct 2019 - 15:16


Yulian fixa Tamika quand celle-ci s'était redressé à son tour. Il ne l'avait jamais vu comme ça, en même temps, ce n'est pas comme s'il faisait vraiment attention aux autres. Son visage blessé aurait dû l'affecter aussi mais là, il était tellement en colère, tellement amer que plus rien ne comptait. Si on pouvait le blesser lui, pourquoi ne pourrait-il pas en faire de même, hein ? Pourquoi devait il être le seul plongé dans la solitude, l'angoisse, les ténèbres ? Pourquoi ne pouvait-il pas mettre un terme à tout ça, lever le pouce en l'air comme quand on est enfant pour mettre une pause à un jeu ? Yulian laissa Tamika déblatérer ses paroles, le temps d'essayer de mettre au clair ses pensées mais il n'y arrivait pas, c'était flou, en bazar total... Mais les paroles de Tamika réussirent à transpercer son brouillard pour lui imposer des souvenirs. "Aider" ? "Ecouter" ? Sérieusement... ?

"Non... C'est ce qu'ils essayent de faire croire mais ils ne sont pas si "gentils". Ils veulent juste... Te piéger. Te faire dire ce qu'ils veulent entendre pour te manipuler."

Une rumeur... Sincèrement ? Elle était allée voir un psychologue à cause d'une rumeur qui l'abattait ? Mais bordel, pour une rumeur aussi débile ?! Elle aimait les femmes. Et alors ? Elle ne pouvait aimer les hommes ? On s'en fiche ! Yulian ressentait une profonde colère contre elle. Ok, les paroles qu'il lui avait balancé à la figure n'étaient pas cools du tout. Mais franchement, il trouvait cette douleur si dérisoire par rapport à la sienne. Il aurait pu supporter mille rumeurs sur lui pour faire revenir son frère. Après tout, on l'accusait déjà de la mort de celui-ci par une partie de sa famille, chose qu'il n'aurait jamais dû apprendre, il avait entendu une dispute à ce sujet au moment de l'enterrement.

"Oh mon dieu, tu aimes les filles ? Mais on s'en fout bordel, c'est ta vie, tes choix ! A toi de te battre pour leur exploser ton bonheur aux visages de ces personnes qui ont propagé les rumeurs. C'est pas les autres qui se battront pour toi ! Mais si tu es trop faible pour te relever face à cette rumeur, tu es juste trop faible pour ce monde."

Yulian tourna le dos quand Tamika fit un bref échange avec son père. Le jeune homme inspira profondément, écoutant d'une oreille les paroles de l'adulte puis les bruits de pas qui s'éloignaient. Il l'avait dit à son père, ce n'était pas une bonne idée de reprendre des cours, ses sentiments et sa colère dansaient dans son coeur, dans sa tête. Yulian se retourna vers l'homme à son retour. Sa stature ne l'impressionnait pas, plus rien ne l'impressionnait maintenant, il était juste vide.

"Vous ne pouvez pas comprendre ma colère, n'essayez pas. Je voulais pas la mettre dans cet état, j'avais juste besoin d'une cible pour évacuer ma colère verbalement au lieu de physiquement. Elle était juste là au mauvais moment. De toute façon, ces cours n'étaient pas une bonne idée. Et je vous corrige sur un point, ce qui compte, ce n'est pas moi mais votre fille. Et au lieu de rester là si calme, vous devriez voir votre fille ou exploser de colère sur moi."

Yulian continuait à fixer le Jinken, ce qu'il venait de dire contrastait avec son attitude auparavant. Mais sa colère était maintenant retombé, il avait réussi à reprendre le dessus sur ses émotions pour les enfouir au plus loin possible. Il n'était plus aveuglé et au lieu de rester là, l'homme devrait plutôt aller s'enquérir de l'état émotionnel de sa fille et la rassurer à propos de la révélation. Ou alors, il devrait exploser de colère contre Yulian qui venait d'attaquer sa fille. Et sa colère serait justifié. Au fond, Yulian sentait un besoin de se faire incendier. Il ne savait pas comment expliquer ce sentiment, il avait besoin qu'on soit en colère contre lui pour associer ceci à l'accident et se souvenir de ce qu'il avait fait, se convaincre qu'il méritait toute cette colère envers lui. Il n'avait pas le droit d'avoir des amis ni qu'on se préoccupe de lui. Il ne le méritait pas.

---------------------------------

[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 446
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés EmptyJeu 10 Oct 2019 - 15:10


    
Il faut savoir sortir des


chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
Mais... est-ce qu'il prend son cas pour une généralité ou est-ce qu'il n'a eu que des psychologues qui ne faisaient que manipuler !? En tout cas, personnellement, je ne doute absolument pas qu'il y a de mauvais psychologues, je ne dirai jamais le contraire. S'il a eu un psychologue manipulateur, c'est qu'il y en a d'autres, et je ne le nierai jamais. En tout cas, mon psychologue n'a jamais tenté de me manipuler ! Je suis naïve, oui, on me le dit souvent, mais s'il m'avait manipulée, je ne sais pas si j'aurais continué à supporter ma situation ! Et puis, je ne lui oblige absolument pas, loin de là, même !

"Il y a des psychologues manipulateurs, je ne dirai jamais le contraire, puisque tu en as subi, mais si mon psychologue m'avait piégée, cela ferait un moment que je resterais dans ma chambre, pour ne plus jamais à subir des problèmes ! D'ailleurs, si tu ne veux pas aller voir un psychologue, tu n'as pas besoin de me crier dessus pour ça, je t'ai conseillé, ce n'est pas à moi de t'obliger à aller où que ce soit !"

Il y a une part de vérité dans ce qu'il m'a crié, et ça fait quelques mois que je ne le nie plus : je ne suis pas sensée me lamenter sur mon sort pour mon homosexualité, c'est sensé être une orientation comme une autre. Je devais avoir tort d'avoir autant honte d'avoir aimé Yumi, je devais me dire que cela faisait partie de moi, que je devais assumer, lui avouer directement, mais si seulement on s'en fichait autant que Yulian... si seulement personne ne serait moqué à cause d'un amour.

"Je me suis relevée de ces rumeurs, ne t'inquiète pas, mais si seulement le monde s'en fichait autant que toi..! Dans un sens, tu as raison, je n'étais pas sensée me lamenter sur mon sort, et on est sensé ignorer qui la personne en face de nous aime, et tant qu'on est heureux avec la personne qu'on aime, rien d'autre ne compte, mais on n'est pas dans ce monde-là, car on peut être dévasté à cause de ça, pas seulement nous, mais toute notre famille ! Si tu te découvres avoir une attirance pour un autre garçon, tu t'en fiches, d'accord, mais si jamais ton lycée le découvre, c'est le contraire ! Richardsson Carissa, qui est aussi dans le club de musique, a été insultée, moquée, menacée, avec ses parents qui ont été dévastés et qui lui en veulent encore aujourd'hui... parce qu'elle était en couple avec une autre fille il y a trois ans ! C'est pour ça que je ne peux pas ignorer ces rumeurs !"

Je me fais emmener devant l'escalier pour que j'aille dans ma chambre, l'endroit où je peux me remettre de mes émotions sans difficulté. Il me faudrait un peu de temps, mais je pense que je pourrai reprendre plus tard. J'ai peur que mes parents prennent mal mon annonce, d'ailleurs. Très peur, même.

"Si je m'occupe de ma fille, qui va te donner des cours ? Ton père m'a payé pour que je te fasse cours pendant une demi-heure, donc je ne peux pas y mettre fin, navré, et m'énerver contre un élève, ce n'est pas mon genre, je suis trop habitué à des élèves plus turbulents que toi pour ça. Si tu veux que j'en parle à ton père, je peux le faire, mais il te faudra attendre la fin du cours, d'accord ? Je pourrai m'occuper de ma fille quand j'aurai terminé mon travail de professeur pour la journée, pas avant."
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: