Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 28 février !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez | 
 

 [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulian Kristianov
■ Age : 15
■ Messages : 91
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  Mar 5 Fév 2019 - 22:16


Yulian n'était pas d'une humeur des plus positive. On pouvait même dire qu'il était exécrable. Alors qu'il comptait profiter de ses heures de tranquillité pour vaquer à ses occupations et déprimer dans son coin, son père venait de l'appeler pour l'engueuler copieusement. Yulian aurait très bien put raccrocher mais Mikhaïl n'aurait sûrement pas du tout apprécié et le jeune homme tenait assez à sa vie pour ne pas l'énerver encore plus. Néanmoins, après plusieurs longues minutes d'engueulade, Yulian souffrait maintenant de l'oreille mais son égo avait surtout prit un gros coup. Et tout ça pour quoi ? Pour un stupide cours de piano ! Son père avait engagé un professeur de piano pour le faire avancer et lui apprendre à jouer seul. Simplement, Yulian ne se sentait pas prêt à « prendre » la place de son frère et avait donc séché son cours. Il voulait encore sentir son absence, se punir de celle-ci en la subissant continuellement. Mais son père n’était pas de cet avis et Yulian pensait qu’il ne le saurait pas tout de suite. Mais il eut seulement quelques jours de répit avant que Mikhaïl apprenne la nouvelle, celui-ci a convenu d’un autre cours le jour-même et a appelé son fils pour lui faire comprendre sa façon de penser et qu’il ne souhaitait pas que celui-ci fasse perdre du temps au professeur avec une attitude de gamin. Et ça le blessait que son père ne comprenne pas sa position, ses pensées. Il ne voulait pas oublier la présence de son frère à ses côtés, il ne voulait pas combler le vide. Mais Yulian ne voulait pas non plus que son père soit en colère. Il était si proche de lui que quand il se faisait engueuler, il se sentait comme un gamin. Il n’appréciait pas ça, Yulian voudrait juste qu’il accepte, pas qu’il comprenne sa situation car il ne le pourrait jamais. Mais juste… Qu’il le laisse tranquille.  Néanmoins, il ne voulait pas le décevoir plus qu’il ne le faisait déjà.

Alors, le jeune homme s'était levé de son lit et préparé. Il prit le chemin de l'adresse indiqué qu'on lui avait envoyé par texto. Il ne lui restait pas beaucoup de temps pour rejoindre la résidence. Néanmoins, le jeune homme ne pressa pas le pas, observant autour de lui tout en marchant. Yulian profita de l'air frais et inspira profondément. Sa colère était retombé depuis un bon moment, il se sentait maintenant vide. Vide d'énergie, d'émotions, vide de tout. Comment pouvait il espérer qu'on le comprenne ? C'était tout simplement impossible. On lui avait prit sa moitié et il ne pouvait même pas rejeter la faute sur quelqu'un puisque tout était de la sienne. Il ne pouvait même pas espérer en vouloir à ses parents, aux médecins. Tout était si futile, il était le seul responsable. Le jeune homme se mordit violemment la peau sèche de sa lèvre inférieur, arrachant un morceau de celle-ci tandis que le sang coulait lentement dans sa bouche. La légère douleur et le goût du sang le raccrocha assez à la réalité pour qu'il reprenne sa marche. Il était bientôt arrivé, plus que quelques mètres, son coeur commença à s'affoler. Comment allait il y arriver ? Yulian leva la main et donna deux coups brefs sur la porte, priant pour que personne n'ait entendu et qu'il puisse rentrer à l'internat pour se cacher et s'enfermer dans sa propre solitude sans que personne ne vienne le faire chier.
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 19
■ Messages : 394
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  Jeu 7 Fév 2019 - 20:24


    
Il faut savoir sortir des chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    

Samedi 7 novembre à 10h

Qu'est-ce que ça m'a fait plaisir de revoir mon père... bon, je dois me séparer un peu de Carissa pour ça, et en plus je ne me sens pas du tout prête pour parler à mes parents du sujet encore un peu épineux, mais revoir mon père que j'aime beaucoup me fait un plus grand bien.

Mais bon, si je suis à la maison, c'est pas juste pour aller revoir mes parents, car sinon je serais déjà allée au restaurant où ma mère travaille et sûrement en compagnie de Cari, mais parce que j'ai déjà parlé du fait que je suis professeure de piano à certains de mes camarades, donc c'est tout naturellement que Père me demande se s'occuper de certains de ses élèves.

Je suis donc retournée à la maison, et quand j'ai du temps libre, je n'hésite pas à envoyer quelques SMS par-ci par-là à ma petite-amie. Là, c'est juste mon deuxième élève, et mon père n'hésite pas à accueillir ses élèves. Aujourd'hui, mon père va accueillir un nouvel élève en espérant qu'il va vraiment venir parce qu'il a séché son premier cours.

D'un coup, la porte est toquée. Donc sans hésitation, je range mon téléphone et je vais à la grande salle qui sert en fait de salle de cours. Comme à son habitude, Papa ouvre la porte de la maison.

"Ah ! Bonjour Yulian ! Je t'attendais ! Vas-y, entre." dit-il, souriant.

Yulian ? Yulian... il fait pas partie de mon club de musique ? Est-ce que c'est bien Yulian Kristianov ? D'ailleurs c'est plus facile à penser qu'à prononcer, mais passons. Je viens de descendre pendant que Yulian se doit d'entrer.

"Permets-moi de me présenter. Je suis Jinken Masaharu, ton nouveau professeur de piano. Et celle qui vient de descendre, c'est ma fille, Tamika."

Je commence à apercevoir un blond qui m'est familier : c'est un membre de mon club de musique qui est plutôt discret. C'est bel et bien Yulian Kristianov. Alors, désormais, c'est lui son nouvel élève.

"Ravie de te revoir, Yulian." lui dis-je en souriant.

Je me penche légèrement et mon père commence à s'étonner un peu de mes paroles.

"Tu le connais ?

Il fait partie du club de musique.

Ah d'accord ! Tu peux t'occuper de l'apprentissage de Yulian ?

Bien sûr papa.

D'accord. Je veille sur toi, ma puce.
"

Mon père me fait un petit bisou sur le front avant de se mettre un peu à l'écart. Le sort est entre mes mains, désormais.

"Je vais t'emmener vers le piano, si tu veux bien me suivre."

Bon, en fait, il n'a pas trop le choix, c'est un cours, c'est obligé qu'il aille vers le piano. Donc je vais vers le piano à queue et je le laisse s'installer au piano.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 15
■ Messages : 91
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  Ven 8 Fév 2019 - 19:04


Le jeune homme restait planté devant la porte, espérant que personne n’ait entendu, priant pour qu’il puisse rentrer à Kobe. Mais… Bah non. Quelqu’un vint rapidement lui ouvrir. Yulian se retient de pousser un soupir, il ne voulait pas que l’homme devant lui prenne ce geste pour lui. Il se contenta de fixer l’adulte qui se présentait d’un air … Enjoué ?  Il ne semblait pas être offusqué de son absence la dernière fois. Tant mieux, après tout, ce serait plus simple pour lui. Ou peut-être pas… Il lui était difficile de se positionner dans cette situation. Néanmoins, cet homme semblait plutôt sympathique, c’était déjà ça. Yulian baissa les yeux d’un air légèrement gêné, il se retrouvait maintenant gêné d’avoir pu lui faire perdre son temps la dernière fois. Néanmoins, il n’avait aucune excuse pour se justifier. Il ne voulait pas non plus entrer dans les détails de ses pensées car pour lui-même, c’était déjà un immense labyrinthe affectif et émotif. Il s'excusa en Japonais tout en tentant de minimiser au mieux son accent Russe.


« Bonjour Monsieur, veuillez m’excuser pour la dernière fois. »


A l’invitation, Yulian entra au sein de la maison et curieux, observa discrètement le lieu. Alors cet homme était Masaharu Jinken… Son nom lui disait quelque chose, son père a sûrement dût lui dire mais très peu enclin à suivre des cours, il n’avait sûrement pas intégré le nom dans sa mémoire. Yulian décrocha de son observation lorsqu’il vit la jeune fille les rejoindre. C’était la présidente du club de musique, c'était donc là que lui venait son souvenir du nom de famille, c'était donc son père ? Le blond répondit à sa salutation d’un simple :

« Salut. »

Il laissa Tamika et son père discuter sans forcément y prendre part, ce n’était pas ses affaires. Yulian se contenta d’écouter et d’observer autour de lui. S’imprégner du lieu permettait parfois de mieux comprendre les résidents. Le jeune garçon eut l’impression que son cœur avait raté un battement à l’annonce du fait que c’était Tamika qui allait lui donner cours. Déjà que la surprise de la croiser ici était grande, maintenant, il se rendait compte que c’était à elle de lui enseigner. Yulian se sentait comme prit au piège. Il craignait qu’on découvre trop de choses sur lui au fur et à mesure des leçons. Ça pouvait être dangereux. Et si jamais Mikhaïl se trouvait trop bavard avec Jinken Senior lui-même trop bavard avec sa fille, il serait alors tout simplement et bonnement piégé. Yulian observa le tendre geste du père envers sa fille avant de s’éloigner laissant le 2ème année aux mains de sa fille. Le jeune homme se tourna vers Tamika et la suivit vers le piano. Son corps était raide, son cœur battait la chamade. C’était la première fois qu’il prendrait une leçon seul. Yulian s’assit devant le piano, sa position n’était pas vraiment centrée mais plus vers la droite sans qu’il ne s’en rende compte. Trop de pensées tournoyaient dans sa tête, il se rendait complètement malade, il s’en voulait d’avancer sans lui. Sa mâchoire était serrée, il était dans un parfait combat intérieur. Au moins, au club, c’était plus simple, il pouvait jouer comme avant se contentant du silence de son frère. Mais ici, il allait devoir s’efforcer à jouer la main de Demyan. Yulian inspira légèrement pour calmer l’impression de la cadence effrénée de son cœur et éclaircir son esprit. Ensuite, il releva son regard vers Tamika, ignorant son père plus loin, signe qu’il était prêt, du moins, physiquement. Mentalement, il ne le serait peut-être jamais.

« Nous pouvons commencer. »
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 19
■ Messages : 394
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 3è année »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  Dim 10 Fév 2019 - 12:17


    
Il faut savoir sortir des chemins tracés

    
feat : Yulian Kristianov

    
"Ce n'est rien, pour une première fois, c'est pardonnable."

Je le laisse s'installer, sauf que je vois qu'il est un peu trop à droite. Ce qui est déjà ça, c'est que la hauteur du tabouret est déjà adaptée à sa hauteur. Mais bon, en tant que professeure, je préfère lui faire remarquer.

"Tu es légèrement trop à droite."

Bon, Tamika, pars toujours du principe que ton élève est tout à toi. Donc ça ne le dérange pas que je lui fasse des remarques. Il doit être au courant de ma phobie, mais il faut absolument que je passe par-dessus si je veux mener à bien mon travail de professeure. Nous pouvons commencer, et pour ça, j'ai besoin de connaître son niveau, sans que je l'interrompe ne serait-ce qu'un peu. S'il pense ne pas pouvoir continuer, il s'interrompt de lui-même.

"J'ai d'abord besoin de connaître ton niveau au piano. Donc je te laisse jouer ce que tu veux."

J'écoute donc attentivement en regardant ses mains pour voir s'il est bien à l'aise avec ses bras. J'espère qu'il ne sera pas trop raide ni trop stressé. Après, je ne doute pas qu'il sait jouer certaines musiques, après tout il est au club de musique, mais je l'ai juste entendu jouer.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maison de Tamika] Il faut savoir sortir des chemins tracés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: