Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 [Solo] Happy Birthday !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 1536
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Solo] Happy Birthday ! 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 1è année »
(#) [Solo] Happy Birthday !  [Solo] Happy Birthday ! EmptySam 23 Fév 2019 - 18:16

[Solo]
Happy Birthday !

Mercredi 4 Novembre
15h45


Aujourd'hui était un jour particulier.
Après trois longues années, Casey allait enfin rencontrer sa petite amie du net, Ruby, qui faisait le trajet spécialement pour fêter avec elle ses dix-neuf ans. Keith – son meilleur ami, serait également présent, puisque ce dernier l'avait invité à passer la journée ensemble lors de la pause déjeuner. Avoir ces deux-là à ses côtés, le jour de son anniversaire, était le plus beau cadeau dont elle pouvait rêver. Elle était donc aussi excitée qu'une nymphomane végétarienne en hiver devant la carotte d'un bonhomme de neige. C'est pour dire.  

Ainsi, c’était tout naturellement qu’après une heure passée en cours de Cinéma/Théâtre, à plancher sur un texte dont elle n’était même pas sûre de comprendre le sens s’il avait été en Anglais, que la jeune femme s’était hâtée de fermer ses livres, de débarrasser sa table - ouvrir son sac, et balayer tout objet se trouvant sur son bureau pour qu’ils tombent dedans - et à se précipiter vers la sortie. Enfin, précipiter…C'était un grand mot. La plante verte était incapable de se presser pour quoi que ce soit. Courir était contre ses principes. Même si un tsunami rasait Kobe, elle prendrait son temps, et surferait la vague à même le corps d'un random.

Enfin bref, elle fit un détour par sa chambre pour changer de vêtements, parce que non, ressembler à un sac en compagnie de la femme de ses rêves était vraiment pas terrible. L'adolescente était donc dans les dortoirs universitaires et se dirigeait tranquillement vers la porte marquée U-4. La U-5 semblait anormalement animée, mais n’y prêta pas attention plus que cela, ayant l'habitude que Keith... y vive. Tout simplement.

Casey s'apprêtait à ouvrir la porte, lorsqu'un pachyderme trop absorbé par son dispositif électronique la percuta durement comme une auto-tamponneuse. Il fondit en excuse avant de déguerpir alors qu'elle-même se retenait de le tuer du regard. Sauf que c'était une trop belle journée pour s’énerver. Elle entra finalement dans sa chambre, et s'arrêta dans son élan, la main sur la poignet. Quelqu'un était déjà là.

Son frère, tranquillement assis sur son lit, avec ses sales fesses de babouin.

« Qu'est-ce que tu fous là, Misha ? »

Le susnommé lui sourit ; De son sourire sarcastique et annonciateur d’embrouilles qui l’avait agacée pendant des années, avant qu’elle ne finisse par le trouver attachant.

« J'ai le droit d'être 4 jours pas chez moi, et après chez moi. Mais y a du voyage qui se prépare, et pour soigner les bêtes, y a pas que ma tante, y a moi aussi. »

Un petit rire s'échappa des lèvres de Casey. Elle aimait l'entendre balancer des phrases randoms tout droit sorti d'une de leurs séries préférés. Ça changeait de leurs disputes habituelles. Elle s'avança dans la pièce, et ferma la porte. Ce fut qu'à ce moment-là qu'elle aperçut la boîte derrière lui.

« Y a quoi dans la booooîte ? Y a quoi dans la putain de booooîte ?*

- Je vois que t'es toujours aussi aimable et charmante. C'est ton cadeau d'anniversaire pauvre truffe.     

- Héhéhé, merci »

De ses deux mains, elle attrapa la boîte. Dieu, ce que c'était lourd ! Curieuse, elle s'apprêta à la secouer lorsque son frère la rappela à l'ordre.

«  Arrête tes conneries, c'est extrêmement fragile. »

Les sourcils froncés, elle ouvrit doucement le couvercle. Quelque chose d'humide, accompagné d'un souffle chaud, vint aussitôt à la rencontre de sa main, et se frotta contre elle. Il ne lui fallut guère plus pour comprendre ce qui se cachait dans le carton, et éveillait en elle de la colère. D'un geste presque brusque, elle le posa à nouveau sur le lit. Et d'un ton ferme, elle dit :

«  J'en veux pas. »

Les yeux de son frère s'écarquillèrent.

« Comment ça t'en veut pas ? »

Délicatement, il sortit le petit chien à la fourrure sable du carton, et la posa sur ses genoux.

« Regarde cette petite bouille, ne me dis pas que ça te laisse insensible »

Comme pour corroborer ses dires, le chiot leva sa petite truffe vers elle. Il la regarda avec ses grands yeux gris-vert, comme un mignon bébé phoque qui a besoin d’aide. OK, il était grave mignon. Mais il ressemblait à une version miniature de son ancien chien. … Et ça rajoutait une couche à son problème. Il était trop tôt. Seulement deux mois s'étaient écoulés depuis le décès de Bandit.

«  C'est un Husky, ça veut dire que c'est un chien d'élevage, et non d'un refuge. Tu sais que je suis contre.

- D'abord c'est pas un Husky, c'est un Pomsky. D'élevage ou non, il a besoin d'une famille, alors fais pas ta timorée, et accepte-le.

- Husky, Pomsky, chien random, je m'en balance. J'aurais préféré que tu dilapides ton argent pour quelque chose de vraiment important. Comme aller voir mamie. Tu sais qu'il lui reste peut-être pas beaucoup de-

- Entre un voyage en Nouvelle-Zélande et un chien, y a quand même une différence significative de budget. Et en plus, c'est mamie qui m'a conseillée ce cadeau. Du coup, c'est un peu son cadeau à elle aussi . »

Qu'est-ce qu'elle pouvait bien répondre à cela ? Casey n'avait jamais le dernier mot avec son frère. Il la tenait toujours par la gorge. C'était lui qui décidait de sa vie, son budget, son séjour à Kobe. Il contrôlait tout et assénait toujours des cartes sensibles, comme celle de sa grand-mère ou celle de ses parents. Et elle ne pouvait malheureusement rien y faire. Vaincue, elle finit par dire :

« Comment il s'appelle ?

- C'est à toi de voir ma grande.

- K-9 ? Je sais pas trop, je vais y réflechir... Tu peux le garder chez toi pour le moment ? J'dois sortir dans peu de temps, et j'ai pas envie qu'il passe ses premières heures ici tout seul.


- Ok, y a pas de soucis. Mais tu viens le récupérer ce week-end.

- Ça marche. »

D'une main, elle grattouilla le toutou derrière une oreille, et lui tapota la tête. Puis, son frère le mit à nouveau dans le carton, et se leva en direction de la porte, la boîte sous le bras.

«  Passe le bonjour à Suzuki. Jerk

- Bitch »

Et sur leur au revoir habituel, il sortit de la pièce, la laissant seule avec ses sentiments partagés. Casey n'arrivait guère à éteindre la colère de ses pensées, malgré la joie d'avoir un nouvel ami et compagnon. Après tout, le chien n'y était pour rien, et elle savait qu'au fond, elle l'aimerait de tout son cœur. Il lui fallait juste un temps d'adaptation, celui à faire son deuil.

Mais pour le moment, l'adolescente avait autre chose à penser ! Il était l'heure de se préparer. Le nez dans son armoire, elle cherchait une tenue adéquate à travers le bazar de ses vêtements. Pour une fois, fallait envoyer du lourd ! Une classe avec laquelle elle en mettrait plein dans les mirettes de Rub-
Son téléphone vibra. Machinalement, elle attrapa le téléphone, et vit le prénom de sa copine s'affichait sur l'écran. Oh, elle devait sûrement prévenir qu'elle était bien arrivé ! Contente, elle lut le message, et... Son visage se décomposa.

Ruby venait d'annuler.

---------------------------------

Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
 
[Solo] Happy Birthday !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville-
Sauter vers: