Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Le blanc et les couleurs [Pv Joji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nina Takagi
■ Age : 28
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nina Takagi
« Elève ; en 5ème année »
(#) Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyDim 7 Juil 2019 - 22:53

Le blanc et les couleurs [Pv Joji] D9d920dbed4db1d335ba934eaefb98a1

Encore cette boite musicale.
Ça va faire 10 minutes que je poireaute, j'ai demandée à m'adresser à un responsable, puisque les réponses données ne me satisfaisaient pas du tout.

"Mademoiselle, il n'est pas possible de prendre votre linge cette semaine, notre employée est malade et nous sommes surchargés, suite à l'épidémie ".

Et alors ?
On a tous nos problèmes et le fait que je n'ai pas mes vêtements prêts en temps et en heure, c'est un scandale ! Au bout d'un quart d'heure de musique d'attente, je décide d'abandonner et je raccroche... Je calme ma colère en hurlant contre le coussin de mon lit et en battant des pieds. J'ai un bac complet à laver !! Si je ne peux pas compter sur le service de nettoyage, il me reste quoi ?? Laver moi même mon linge ? Foutue épidémie de grippe !! Je me redresse et inspire profondément. Je vais gérer, comme toujours et surtout, je dois me faire à l'idée de devoir nettoyer mon précieux linge, avec les machines de "tous le monde". Dégoutant, mais pas aussi dégoutant que de porter des vêtements sales.
Ma vie n'est que souffrance !

En vitesse.
Je me rends à la supérette la plus proche pour acheter le nécessaire. De quoi ais-je besoin pour une lessive ? De la lessive et quoi encore ? Je pénètre dans l'allée des produits ménager et je grimace, ça sent... Le chimique ! Alors, il y a des produits en tout genre, je... Pense prendre un peu de tout pour ne manquer de rien. Une lessive en gel, un adoucissant, un anti-calcaire, un détachant et des lingettes anti-décoloration. A la caisse, première surprise, c'est moins cher que la compagnie que j'emploie pour le faire, cependant, est-ce que le résultats sera aussi impeccable ? J'ai des doutes. Si il y a des professionnels pour faire ça, c'est qu'il y a bien une raison non ?

Je reviens prestement à ma chambre.
Il est déjà l'heure du repas du soir, hum... Tous le monde va aller manger, c'est l'occasion idéal pour se rendre à la laverie et esquiver la plèbe ! Pas question que mon précieux linge soit reluqué et qu'on m'y voit comme une souillon. Je prend mon bac d'affaire sales, je glisse à l'intérieur tous le matériel pour cette épopée et je me fais la plus petite possible en me rendant à la laverie du campus.

Pour une fois !
Que je ne souhaite pas me faire remarquer. C'est vraiment la crise, pour moi. Je ferme la porte derrière moi et comme prévu, il n'y a personne. La pièce est propre, de nombreuses machines tournent, ainsi que des sèches linges... Woaw, on est plus équipé que je ne le pensais. C'est pas "si" perdu.

J'avance, incertaine.
Il y a une affiche avec les instructions, champagne ! Ils ont pensés aux personnes comme moi, qui n'ont pas l'habitude de ces besognes. Je dépose le bac à mes pieds, avant de me mettre à déchiffrer les instructions. Non, mais il faut suivre une formation ou bien ?? C'est pas possible... Cette vie, c'est juste de la survie surtout ! Je me tourne face aux machines, pour trouver une victime disponible.

Quelqu'un rentre ! MISÈRE !

---------------------------------

$ Je te juge en mediumorchid $
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Sign
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 41
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyMar 9 Juil 2019 - 3:13

Un des petits plaisirs de la vie en solitaire est cette tendance à la découverte saugrenue de problèmes qui jusqu'à lors étaient inexistants. Et parmi la montagne de problèmes qu'il restait à découvrir à Joji, il y avait le fait d'être responsable de son propre linge. Ayant eut la merveilleuse idée de débarquer dans l'établissement il y a moins d'un mois, il était probable qu'il s'agissait de la première fois qu'il se rendait à la laverie publique. Sur place il espérait trouver quelqu'un d'apte à lui expliquer le fonctionnement de cet outil démoniaque nommé " machine à laver ", et par la même un moyen rapide de s'éclipser.

Une brève œillade accordée à la pénombre naissante lui indiquait l'heure. A travers les carreaux, les nuages s'aggloméraient jusqu'à devenir un écran opaque qui masquait la lueur de la lune, et l'éclairage du campus confirma alors ses doutes.. " Mince, je vais rater le repas.. J'ai faim moi, pourtant. ".

En effet; la vérité était moins poétique qu'une escapade presque-nocturne, ou un voyage épique vers une destination tant attendue. Les faits étaient qu'il errait dans les couloirs depuis plusieurs dizaines de minutes, avec une petite bassine de linge et de produits dans les bras. Trop fier pour demander son chemin, et trop bête pour se référer aux plans dispatchés un peu partout, le jeune ruminait, dans l'espoir de voir un couloir apparaître..

Chaque minute de perdue était un écart de plus qui creusait le fossé entre lui et le repas du soir, et ça, c'était impardonnable. Finalement, il avoua sa défaite, et tel un soldat décatis alla consulter un des plans de l'établissement, avant de reprendre sa route. Il photographia le plan, comme il s'était déjà conseillé de le faire une vingtaine de fois les jours passés, puis se mit en route.

Une fois arrivé devant le Graal ultime de la propreté vestimentaire, il manqua de faire tomber sa bassine, et par la même, sa dignité. In extremis il récupéra le tout, et pour éviter qu'elle ne glisse et chute à nouveau, déposa une serviette blanche sur le dessus de sa tête. Ainsi habillé, avec un charisme digne des plus grands, il poussa la porte de la laverie avec le coude et s'engouffra à l'intérieur en sifflotant un air bien niais.

L'innocence incarnée. Il s'attendait à voir personne, mais la pièce était éclairée bien avant son arrivée. Toujours sifflotant, et inconscient du danger, telle une biche dans la savane, Joji progressa le long des allée. Il remarqua qu'il y avait des bancs et des chaises, sans doute disposés là pour faciliter l'attente des étudiants un peu anxieux. Pour une fois que la vie lui offrait l'occasion de faire une sieste, et qu'en plus elle soit légitime, il comptait bien saisir sa chance.

Parachevant son plan de conquête de l'oisiveté absolue, il ne constata même pas qu'il approchait dangereusement du fond de la salle, et par la même, du mur qui risquait de le sonner. S'arrêtant à bonne portée, il arrêta de chantonner et ploya un genou pour observer la machine qui allait accueillir son linge. Linge qui d'ailleurs avait la chance d'être quasiment exclusivement ou noir, ou blanc, de quoi lui faciliter un peu la tâche.

D'une main hésitante et un poil paranoïaque, il frôla les multiples boutons de l'appareil, se demandant s'il lui serait possible de générer un incendie malgré lui.. " Comment tu fonctionnes, machine du démon.. " Les choses sérieuses commençaient, l'énigme était posée, et la réponse abstraite..

Le blondinet au chapeau-serviette cligna des yeux. Une fois, puis deux. Puis machinalement, tourna la tête vers la droite. Il remarqua alors la présence de Nina, qui expliquait pourquoi la salle était illuminée.. Elle, l'avait sûrement remarqué depuis son arrivée dans la salle.. Et il fallait d'urgence trouver un moyen d'expliquer son attitude, sa tenue, son chapeau étrange, et sa chanson ridicule. Un long silence s'installa. " Merde. "

" Hah.. Salut, Nina. Je m'attendais pas à te voir ici. " La princesse qui descend de sa tour d'ivoire pour laver son linge elle-même ? Quelque chose sonnait faux. " Le mythe de la princesse en prend un coup, là... "

" Enfin; par le plus grand des hasards.. tu saurais pas comment faire marcher ces bidules ? " Il désignait d'un doigt le hublot de la machine, s'autorisant déjà le luxe d'anticiper l'ignorance de la jeune fille.

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] 1562987355-signaturebeau1
Revenir en haut Aller en bas
Nina Takagi
■ Age : 28
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nina Takagi
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyMer 10 Juil 2019 - 16:46

Le blanc et les couleurs [Pv Joji] C5934ea8938111a01e75a1fdbb5b7dd3

Disparition ninja !
J'ai à peine eu le temps de m'engouffrer dans l'autre allée de machine à laver et de me cacher, tout en ayant shooté dans mon bac de linge... Pour information, oui, j'ai mal à la cheville car c'est relativement lourd, cependant, ne voulant être découverte, j'ai étouffé mon cris de manière professionnel. J'entends des pas, flûte, flûte, mais il peut pas aller manger, comme tous le monde ??

Je déglutis.
Et quoi ? Je vais rester planquer là pendant des heures ? Impossible, on lancerait un avis de recherche bien avant ! Puis, une voix audible et familière vient à mes oreilles, mon cœur rate un battement... C'est lui. Je n'en revient pas ! Il sèche même l'heure de table ! C'est faisable ça ?! Quand on s'appelle Joji, sûrement. Il peste sur les machines, autant que moi et ça me fait sourire... Si même "monsieur tous le monde", galère, alors je peux être décomplexé ! C'est timidement, que je sors de ma cachette...

Une serviette sur la tête ?
De mieux en mieux son look. Un blanc s'installe, je ne sais pas par où commencer, dans la mesure où je lui ai posé un presque lapin le jour où j'aurais dû le rejoindre à la salle d'arcade. Suite à ses révélations, la mort de sa copine, j'ai été mal quasiment toute la journée ! Comme une boule de pétanque dans l'estomac que j'ai peiné à avaler... Alors imaginer lui ! Le premier concerné ! Je ne me voyais pas faire l'imbécile et être la risée d'une salle, le même jour. Je ne m'en serais pas remise, j'aurais dû suivre une psychothérapie... Du coup, je lui ai envoyé un gentil petit sms lui expliquant un mal de ventre et l'impossibilité de le rejoindre.

Je pensais...
Que ce serait partie remise, le temps que j'arrive à accepter son histoire, cependant, monsieur... Semble l'avoir plutôt mal prit et m'évite ou m'ignore plus ou moins. Oui ! Il ose m'ignorer ! Dans quel monde on vit ? Je ne sais pas... Je ne vais quand même pas m'excuser d'être malade ! Je l'ai dis dans mon sms ! Mais je sais pas... Je sais que sortir avec moi, c'est un honneur, aussi grand qu'accompagner une vedette sur les marches de Cannes, mais... Pour le coup, j'ai préférée annulé, ça m'a semblé plus sage plutôt que de me mettre dans une situation qui me dépasserais.

Quoiqu'il en soit.
Le karma frappe toujours, j'ai échappé à Joji une fois, mais ... Cette fois-ci, ça sera autrement. Nos regards se croisent et il me devance alors que j'ai à peine entre ouvert mes lèvres.

" Hah.. Salut, Nina. Je m'attendais pas à te voir ici. "

_ Salut... Moi non plus, je ne pensais pas à me voir là, un jour.

Renchéris-je.
Avec un brin d'humour, car je sens comme une pesanteur...

" Le mythe de la princesse en prend un coup, là... "

Je hoche la tête, à qui le dis tu...

_ Arrêt maladie du personnel, de la société qui s'occupe de mon linge suite à l'épidémie de grippe.

Me justifiais-je.
Et pourquoi d'abord ? Aucune idée... Cependant, ma présence ici est si cocasse, que je me suis sentie obligée de le faire. Joji reprit alors que je m'approchais, tout en poussant mon propre bac de linge, avec mon pieds... L'autre, puisque mon autre cheville est out !

" Enfin; par le plus grand des hasards.. tu saurais pas comment faire marcher ces bidules ? "
_ Comme tu la justement souligné, je suis bien étrangère à cet univers ménager...

Déclarais-je avec une petite moue.
En d'autres termes, oui, je suis clairement inutile ! Cependant, je ne perds pas espoir !

_ On peut se débrouiller à deux, au moins pour comprendre les instructions. Si tous le monde peut le faire, il n'y a pas de raison pour que nous, non ? N'est-ce pas ?

Nous ne sommes pas des demeurés.
Et le premier qui me contredit, je lui fait boire le gel de lessive. Haut les coeurs, je reprend courage, pas question de faire deux fois mauvaises impressions à Joji ! Je me tourne vers le panneau explicatif.

_ Il faut choisir une victime vide, mettre son linge à l'intérieur... Oui jusque là, on en est tous capable... Blablabla... Ah ! Ehm... Ils disent qu'ils faut préalablement séparer les couleurs, le blanc, le coton, le lavage à main et synthétique et... Non mais genre, on a que ça à faire ?

Je commençais à criser.

_ On peut pas juste simplement tout mettre dans la machine, appuyer sur le bouton vert et hop, affaire classé ? Non, apparemment, ils conseillent de laver à 30° sauf les tâches persistantes... Je t'en fouterais des tâches persistantes ! Aaaah !!

Je crise !

_ Mes vêtements ne sont pas tâchés ! Ils sont juste utilisés, de bonne qualité et j'aimerais qu'ils sentent le frais ! C'est pas sorcier !!

J'inspire profondément.
Et j'expire longuement... Je m'énerve vite, mais l'avantage, c'est que je me calme vite aussi. Je baisse mon regard vers mon panier et hourra...

_ Je pense pouvoir m'épargner le tri, j'ai des lingettes anti décoloration...

Tout n'est pas si noir.
Alors, je me tourne vers une machine vide et je m'agenouille, pour commencer à la remplir et je veille à ce que Joji ne regarde pas mes sous vêtements. C'est délicat, compliqué... Carrément intime ! Aucun garçon n'a vu mes dessous, et ça va pas commencer...

... Surtout dans une laverie étudiante !

---------------------------------

$ Je te juge en mediumorchid $
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Sign
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 41
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyJeu 11 Juil 2019 - 0:19

Ses sentiments étaient partagés. Un débat s'était immiscé dans son esprit, entre lui et lui-même. Une voix lui faisait comprendre qu'il devait se réjouir de croiser Nina dans pareil endroit, et que les circonstances sont trop rares pour en ignorer la saveur. Mais de l'autre côté du fil, force était de constater qu'il avait encore coincé dans la gorge le faux-bond que la jeune fille lui avait imposé.

Ce fameux rendez-vous en salle d'arcade, qu'il aurait vu comme une occasion parfaite de renouer les ponts pour de bon, parler d'autres sujets plus joyeux, et effectivement renouer avec une relation amicale plus sincère et abordable, son annulation ne lui revenait qu'à moitié. Et même si en temps normal il aurait sans doute éludé le sujet en haussant des épaules, cette fois il se sentait aigri, presque revanchard. Elle avait annulé l'entrevue en prétextant des maux de ventre. Excuse imparable, mais quelque part dans l'égoïsme enfoui du blondinet, elle paraissait terne.

Par chance pour lui, et peut-être pour Nina, Joji n'était pas de ceux faisant dans le coup d'éclat, et les querelles immensément fortes. Il garderait le mal pour lui, comme à son habitude, et se contenterait de passer à autre chose. Après tout, dans son esprit, c'est ce que Nina avait fait de son côté; il n'avait donc aucune raison d'en attendre plus.

Il suivit donc l'embarcation d'une discussion cordiale et amicale, dans laquelle il n'apparaissait pas comme profondément motivé, pour faire exception.

_ Arrêt maladie du personnel, de la société qui s'occupe de mon linge suite à l'épidémie de grippe.

" Arrêt maladie, hein. Sacrée épidémie dans la Nina Corporation pour que tout le monde se retrouve soudainement malade, le monde est bien fait, gngngn. " Il secoua alors la tête, répondant à mi-mots à la jeune fille. Son esprit repartait en turbines, comme les machines à laver réfractaires étaient supposées le faire.

_ On peut se débrouiller à deux, au moins pour comprendre les instructions. Si tous le monde peut le faire, il n'y a pas de raison pour que nous, non ? N'est-ce pas ?

" Hein ? Ouais, ouais. On va s'en sortir, t'inquiète. Qu'est-ce qui peut arriver de mal, de toute façon " Il glissa la tête à l'intérieur du tambour éteint, au cas où il s'y serait trouvé une notice d'explication ou un bouton qui échappait à ses yeux jusqu'à lors. L'écho de sa voix robotique se répercuta jusque Nina, tandis qu'il engouffra avec un poil de négligence ses vêtements dans la machine.

Il maugréait toujours dans sa barbe inexistante, écoutant alors les paroles de Nina que d'une oreille assez peu attentive. Beaucoup trop de tâches pour son cerveau caduque. Une moitié de son intellect devait se concentrer sur les machines à laver démoniaque, et la moitié restante de ses neurones étaient dispatchées dans le fait d'écouter Nina, et celui de la maudire en même temps.

...

_ Il faut choisir une victime vide, mettre son linge à l'intérieur... Oui jusque là, on en est tous capable... Blablabla... Ah ! Ehm... Ils disent qu'ils faut préalablement séparer les couleurs, le blanc, le coton, le lavage à main et synthétique et... Non mais genre, on a que ça à faire ?

_ On peut pas juste simplement tout mettre dans la machine, appuyer sur le bouton vert et hop, affaire classé ? Non, apparemment, ils conseillent de laver à 30° sauf les tâches persistantes... Je t'en fouterais des tâches persistantes ! Aaaah !!

_ Mes vêtements ne sont pas tâchés ! Ils sont juste utilisés, de bonne qualité et j'aimerais qu'ils sentent le frais ! C'est pas sorcier !!


L'éclat de voix de Nina le ramena dans la conversation pour de bon. Alors il leva la tête, comme un chien qui entendrait son nom. Instinctivement, il demanda d'une voix assez bête. " Pardon ? Tu disais ? "

Son regard s'attarda sur la silhouette de la jeune fille, et fatalement sur la pléthore de vêtements qu'elle entraînait avec elle dans la laverie. Joji détourna immédiatement les yeux, avant de passer pour un voyeur et se les faire crever.

Alors il se râcla la gorge, trop de fois pour que ce soit pour une autre raison que pour contourner le potentiel malaise, son regard alors braqué vers le mur le plus opposé à la direction de Nina. " Faut pas juste mettre le linge dans le tambour et appuyer sur le machin pour lancer le truc ? Enfin, sur le bouton pour lancer la machine ? "

Dans le doute, il rapatria ses vêtements, remarquant que dans les produits qu'il avait embarqué avec lui ne se trouvait rien de bien intéressant. Pas de lingettes, pas d'indications, pas de véritables produits utiles.. Juste une bouteille.. ? " Merde, mais c'est.. de l'eau de javel ? " Il observa la bouteille sous tous ses angles, incrédule. " Mais qu'est-ce que ça fout là ? "

Il brandit un instant la bouteille vers Nina, toujours sans la regarder pour éviter de réveiller le dragon. Une erreur digne des plus grands, un faux pas dans un rayon, et on confond une bouteille d'adoucissant avec de l'eau de javel. " On est bien d'accord, ça sert à rien ça, hein ? "

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] 1562987355-signaturebeau1
Revenir en haut Aller en bas
Nina Takagi
■ Age : 28
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nina Takagi
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyMar 16 Juil 2019 - 13:49

" Pardon ? Tu disais ? "

Qu-quoi ??
Monsieur était dans son monde et n'a rien suivit de ce que j'ai dis ? Ohlala, misère... Non, mais si je le dérange, je n'ai qu'à partir, comme ça... Je sais que ce comportement, est juste une réponse de sa part quand au pseudo lapin que je lui ai mis, mais franchement, il exagère pas un peu ? Je suis une drama', j'en sais quelque chose mais là... Il ne m'aide pas du tout et se prendre la tête dans une laverie, franchement, ça craint !

Le mal aise est là.
Si seulement je pouvais moi aussi, rentrer dans la machine et qu'il m'oublie... Ou qu'il oublie au moins cette erreur de ma part, mais j'en demande trop. Il se racle la gorge, à plusieurs reprises et après avoir mis une lingette anti-décoloration, je ferme le hublot.

" Faut pas juste mettre le linge dans le tambour et appuyer sur le machin pour lancer le truc ? Enfin, sur le bouton pour lancer la machine ? "

_ Et les dosages ? Hm ?

Quel horreur.
Je soupire, finalement, deux têtes valent mieux qu'une... Ça ne vaut pas pour nous deux. Je tire un tiroir de la machine, visiblement, c'est là qu'on verse les produits. C'est à ce moment là que Joji me tend une bouteille.

" On est bien d'accord, ça sert à rien ça, hein ? "


Je lis ce qu'il y a sur la bouteille, l'assassin !

_ C'est de la javel ! D'accord, je ne suis pas une référence en matière de ménagère, mais ça, je sais que si tu le mets avec nos vêtements, demain, on ira en cours tout nu !

L'enfer.
Je pousse la bouteille contre lui.

_ Pas question que tu approches ce liquide de mes vêtements... Ni des tiens, un peu de pitié !

Lui conseillais-je vivement.
Avant de me pencher et de lui tendre une lingette puis, je prenais mes propres bouteilles.

_ Fraicheur orchidées... Si tu n'as rien contre, on va plutôt mettre ça avec de l'adoucissant... Ensembles. Je prends les choses en mains. Met ton linge en machine, avec la lingette, en tout cas dans la pub, c'est comme ça.

Décidais-je.
Puisque Joji semblait être un psychopathe des fringues. Je serais l'héroïne que le peuple mérite. Pendant qu'il remplissait sa machine, je versais un bouchon de chaque dans le comportement de ma propre machine, puis de la sienne. Les dosages ? Et bha j'en ai marre et je m'en fiche ! VOILA ! Ça me prend trop la tête, cette machine, cette tension avec lui... Je suis pas venue ici pour souffrir ! Qu'est-ce qu'on risque ? Que nos vêtements sentent trop la fleure et qu'ils soient trop doux ? C'est bien mieux qu'avec de la javel !

_ Alea jacta est !*

Je verrouille.
Et j'appuie sur le bouton en poussant un soupire satisfait. Oui, j'ai tous mélangé, mes vêtements, mes sous vêtements, la soie, le coton, le synthétique... Je suis une vraie rebelle ! Puis je tourne mes talons alors que ma machine s’enclenche. Avec ma bassine vide, on dirait une vraie roturière... Je prend place sur une chaise, nerveuse.

Pourvu que ça ne dur pas trois heures...

traduction:
 

---------------------------------

$ Je te juge en mediumorchid $
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Sign
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 41
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyMer 17 Juil 2019 - 4:20

Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Giphy

_______________________-x-_______________________

" Ne lui dis rien. Ne lui dis rien. "

On dirait bien que finalement, il avait toujours la rancune aussi facile qu'auparavant. Lui qui pensait s'être indirectement assagi grâce aux délicieuses expériences que la vie lui avait réservé, se retrouvait un peu penaud, à observer son reflet déformé par le hublot. Il se massait le menton, les sourcils imperceptiblement froncés.

Ces élucubrations autour des dosages, des produits, du temps de lavage.. tant de langues dont il ne saisissait pas vraiment l'arcane. Il vivait dans un monde de simplicité binaire où il suffisait de fourrer la machine avec des vêtements sales, et revenir une heure après pour les récupérer flambants-neufs. Aussi égaré qu'après un vendredi après midi, il abandonnait doucement l'idée de récupérer son linge un jour, tout en s’accommodant à celle de les laver au déodorant pour les mois à venir..

_ C'est de la javel ! D'accord, je ne suis pas une référence en matière de ménagère, mais ça, je sais que si tu le mets avec nos vêtements, demain, on ira en cours tout nu ! Pas question que tu approches ce liquide de mes vêtements... Ni des tiens, un peu de pitié !

" Ah, de la Javel ? C'est pas ça, le truc anti-tâches ? On m'aurait menti ? " Le nez braqué vers le produit, il soupira à nouveau en le glissant sur le côté. D'une main libre, il saisit les ustensiles ésotériques tendus par Nina.

_ Fraicheur orchidées... Si tu n'as rien contre, on va plutôt mettre ça avec de l'adoucissant... Ensembles. Je prends les choses en mains. Met ton linge en machine, avec la lingette, en tout cas dans la pub, c'est comme ça.

" Attends une seconde. T'es vraiment sûre que tu sais ce que tu fais ? J'ai pas vraiment envie de me trimbaler une odeur d'orchidée pendant des jours, moi. Enfin, le prend pas mal. Mais tu seras d'accord sur le fait qu'on a pas exactement le même profil. Ça le ferait moyen. "

C'était peine perdue, l'industrie Nina était déjà en route. Il ravala sa salive, et son agacement, pour imiter un peu aléatoirement les gestes de la demoiselle. Au moins, si elle faisait n'importe quoi, il aurait le luxe de dire que tout était de sa faute. Et une telle opportunité valait bien quelques chemises déchiquetées par le mauvais entretien.

_ Alea jacta est !


" De quoi ? " Déjà que l'art de la machine à laver lui paraissait aussi occulte et mystérieux que la sorcellerie, voilà qu'il entendait une incantation. Il ne manquait que l'éclat du tonnerre d'hiver au loin et un chat noir à la fenêtre, et le décor du film d'horreur était posé. Le temps d'un frisson, il imagina Nina parée d'un grand chapeau pointu, un balai de paille, et un air maléfique au visage. La sorcière finissait de gaver son chaudron du brouet de tissu préparé pour l'occasion, et lui se voyait déjà affublé d'une terrible malédiction.

Sa propre imagination le fit ricaner seul, et par la même lui fit rater une poignée de secondes. La sorcière s'était téléportée jusque sur une chaise, le sabbat de l’électroménager ayant débuté. Bien tranquillement, il se releva et alla s'échouer sur une assise de l'autre côté de la salle, au cas où la rancune n'était pas assez évidente.

Un long silence s'installa. Bien qu'en vérité le bruit infernal des tambours n'avait rien du silence reposant d'un lac placide. " Ne lui dis rien. Ne lui dis rien. T'es au dessus de ça, mon vieux. " Il trépignait un peu sur sa chaise, sa tête hôchant aléatoirement au rythme de la conversation qu'il entretenait avec lui même. Il fallait bien trouver un moyen de passer le temps.. Sa filouterie reprit le dessus sur sa sagesse. Une fois de plus.

" Ça va mieux, ton ventre ? Doit y avoir un truc dans l'air.. Terrible... " Ainsi il marqua son premier pas vers l'oeil du cyclone. " Terrible. "


____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] 1562987355-signaturebeau1
Revenir en haut Aller en bas
Nina Takagi
■ Age : 28
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nina Takagi
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyLun 22 Juil 2019 - 18:50

Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Gray-Devil-Slayer-Demon-Fullbuster-1DWNBiZmm-b


" De quoi ? "


Visiblement.
Il a trop séché le cours de litté' pour ne pas connaitre cette expression mondialement connue ? Ou alors c'est moi qui suit bien trop cultivé, les deux sont hautement probable, cependant, je ne relève pas sa remarque... Pas besoin d'ajouter d'huile sur le feu ! Enfin, d'envenimer une situation, là ça va ? Tous le monde me suit ? Je vous jure... C'est quoi ce karma ? Pourquoi sur tous les gens du monde, c'est sur lui que je tombe ? Si Joji pouvait me mettre dans une machine à laver, il le ferait ! C'est marqué sur sa tête " Je t'en veut encore ". Je le connais assez pour au moins déceler ça... Cependant, je manque de courage pour aborder le sujet et puis zut, c'est pas ma mère, depuis quand devrais-je des explications, justifications ? Lui quand il ne vient pas en cours, je n’envoie pas une brigade spéciale. Je prends de ces nouvelles et c'est tout, et si je peux passer, je le fais...  Tiens ouais c'est vrai ça ! Monsieur n'est pas venu se quérir de ma santé, non, il me balance des sous entendus foireux dès qu'on se croisent... SYMPA. J'aurais mieux fais de me briser une jambe, le jour où il s'est approché de moi.

Bref.
Grosse ambiance, c'est lourd, pas franchement silencieux avec toute les machines qui tournent et ça illustre très bien l'état de mon estomac actuellement. Du stress ? De la nervosité ? Je n'irais pas jusque dégobiller, mais bon... Je sors mon téléphone, je dois me sortir de cette atmosphère, de cette pression là. Horrible. Sauf que Monsieur Joji n'est pas décidé à me laisser faire, et me lance, non loin de moi.

" Ça va mieux, ton ventre ? Doit y avoir un truc dans l'air.. Terrible... "

Il appuie sur le terrible.
Je tourne mon visage vers lui, regard plissé... Il demande enfin, sérieusement de mes nouvelles ou c'est encore une moquerie ? J'ai rien à lui lancer sous la main, si ce n'est mon bac vide, mais je pourrais le blesser, accidentellement. Je croise mes jambes, lassée de me justifier et de ces suspicions.

_ Oui ça va mieux. Merci de t'en inquiéter. Enfin !

Nah !
Non, je ne lui avouerais pas que c'est toute son histoire qui m'a foutue une pression monstre et que j'ai pas assumé, avalée, digéré tout ça facilement.

_ Non parce que je trouve qu'une laverie, ça aurait été l'endroit idéal pour m'achever. Un vrai drame pour mon image, moi qui voulait mourir sur scène, enfin bon, à ce qui parait on ne choisit pas...

Cependant...
Je peux faire quelque chose qui pourrait le surprendre, et me hisser plus haut que lui, plus mature. Je me racle la gorge, et déclare sincèrement.

_ Par contre, malgré tes piques répétitifs, ton regards inquisiteur... Je le répète, je suis vraiment désolée de ne pas avoir maintenu notre sortie.


Là.
Attention, mes excuses valent TRÈS cher.

_ Franchement, se prendre la tête pour ça... Genre toi, les profs te demandent chaque jours d'être présent, pourtant tu fais à ta mode, sans être pour autant souffrant, alors me reprocher une absence, je trouve ça un peu gonflé, non ?

Voilà.
C'est tout moi, je n'arrive pas à m'excuser sans en rajouter une. Je baisse le regard, c'est dingue ça, ça aurait pu bien se passer, MAIS j'en ai remit une. Je m'en veut pour le coup mais... Flute, qu'il arrête de me prendre la tête et c'est tout ! Au pire, il me redonne rendez vous et il verra que là, je serais là ! D'ailleurs ! Il n'a qu'à le savoir !

_ Si je suis si indispensable, tu n'as qu'à me ré-inviter dans ce que tu voudras, même une course dans la boue, le truc insurmontable pour moi et je te prouverais que je serais là !

Pourquoi...
Pourquoi je tiens tant à lui prouver ça au fait ? Il n'a qu'à me croire sur parole, comme les autres, d'abord.

Nina, tais toi.

---------------------------------

$ Je te juge en mediumorchid $
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Sign
Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 41
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] WHBiQrb


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyHier à 17:57


_______________________-x-_______________________


Après son erreur dramatique, inutile d'espérer ne serait-ce que caresser du doigt l'idée de passer le temps d'attente à roupiller bien tranquillement sur une chaise. Maintenant qu'il était condamné dans la laverie, et de surcroît avec Nina pour combler sa malchance, l'épreuve était bien plus d'endurance que de patience. Il était partagé entre plusieurs rôles, plusieurs masques qu'il hésitait à porter en fonction de la situation. Celui du détachement absolu ne fonctionnerait pas avec Nina, par égard à leur historique commun, et il en serait de même pour celui du comique de service, ou de l'enfant fou. Alors à court d'artifices pour tromper l'assistance, il allait devoir se rabattre sur la décision la plus complexe qui soit. Être soi-même.

_ Oui ça va mieux. Merci de t'en inquiéter. Enfin ! Non parce que je trouve qu'une laverie, ça aurait été l'endroit idéal pour m'achever. Un vrai drame pour mon image, moi qui voulait mourir sur scène, enfin bon, à ce qui parait on ne choisit pas...

" Ça lui irait bien de mourir sur scène. Elle qui joue toujours la comédie. " Les yeux rivés sur le plafond étrange de la laverie, il se fit la remarque et applaudit son sarcasme avec une pointe d'égo. Il dut toutefois reconnaître qu'il n'avait pas eut le cran de le dire à haute voix, et alors agita les épaules pour retrouver un peu de contenance. Il inspira ses poumons d'un air nouveau, et allait entamer, lorsqu'un miracle vint foudroyer Kobe.

_ Par contre, malgré tes piques répétitifs, ton regards inquisiteur... Je le répète, je suis vraiment désolée de ne pas avoir maintenu notre sortie.

Véritablement surpris, et surtout profondément touché par l'attention, c'était en toutes vraisemblances la première fois qu'il entendait cette nouvelle Nina s'excuser. Admettre ses torts, ravaler sa fierté ne serait-ce qu'une seconde, et montrer un pareil attachement.. C'était trop rare pour être ignoré, et même cet idiot utile de Joji devait s'en rendre compte. " Ok, on fait table rase, le temps efface tout on a d- "

_Franchement, se prendre la tête pour ça... Genre toi, les profs te demandent chaque jours d'être présent, pourtant tu fais à ta mode, sans être pour autant souffrant, alors me reprocher une absence, je trouve ça un peu gonflé, non ?

Il fit volte-face, le visage alors remodelé sous les traits d'une colère froide qui montait.. montait.. Il entra immédiatement dans sa coquille, le temps de débattre avec lui même des 456 arguments l'incitant à ne pas répondre et passer au dessus de la conversation. Le poil hérissé par l'agacement, le blondin essaya en vain de rattacher son regard à quelque chose d'agréable, mais partout où il posait les yeux, il ne voyait que des pancartes inscrites " Vas-y, dis lui ! "

_ Si je suis si indispensable, tu n'as qu'à me ré-inviter dans ce que tu voudras, même une course dans la boue, le truc insurmontable pour moi et je te prouverais que je serais là !

" Oh putain. " Mince, il l'avait dit à haute voix. Cette fois.. Trop tard pour reculer, maudit ! " Bon déjà premièrement je t'ai rien reproché du tout. C'est toi qui vois des signes là où y'en a pas. Ensuite je te rappelle que c'est toi qui as annulé un rendez-vous que t'avais toi même fixé, et pas l'inverse, alors que je t'avais rien demandé du tout à la base. Et ensuite tu devrais comprendre que y'a une différence entre un bête mal de ventre pour poser un lapin à un ami et un malaise scolaire qu'on essaye de rattraper. Que j'sois en cours ou non, j'cause du tort à personne sinon à moi même, c'est pas comparable pour un sou. "

Il marqua une pause, pour apprécier le calme qu'il arrivait encore à témoigner malgré la furieuse envie de la régler à l'Ecossaise. Il reprit d'une voix encore plus mesurée, préférant calmer la chose que de repartir dans l'arène.

" Et non. Franchement je pense que c'est pas la peine. Je veux pas te forcer à être quelqu'un d'autre que celle que tu espères devenir à force d'auto-persuasion. Pas plus que j'ai franchement envie de passer pour le faire-valoir. Je veux pas ton mépris, et je veux encore moins ta pitié. " Bras croisés sur sa chaise, il voyait doucement s'éloigner au loin sa tempérance habituelle. Reste qu'une fois la colère passée, il lui restait quelques questions sans réponses. " Pourquoi j'prend ça aussi à coeur, d'ailleurs.. "

____________________________________________________




---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] 1562987355-signaturebeau1
Revenir en haut Aller en bas
Nina Takagi
■ Age : 28
■ Messages : 49
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nina Takagi
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] EmptyHier à 18:57


J'ignorais.
Avoir enfin réussi à franchir la limite. Ce n'était pas mon but, mais clairement, je n'étais pas prête. Okay, je me suis excusée, avec une pointe de piment, encore un peu... C'était la goutte d'eau qui a renversé le vase, à voir.

" Oh putain. "

Quoi ?
Il va prendre son courage à deux mains et me dire ce qu'il pense ? Au lieu de me pointer sans arrêt avec un sniper et me clasher à chaque phrase ?

_ Bon déjà premièrement je t'ai rien reproché du tout. C'est toi qui vois des signes là où y'en a pas. Ensuite je te rappelle que c'est toi qui as annulé un rendez-vous que t'avais toi même fixé, et pas l'inverse, alors que je t'avais rien demandé du tout à la base.

S-sérieusement ?
Il... Il est la victime ?? Mais il vit dans un déni pas possible ! Choquée, je continue de l'écouter, je n'ai que ça à faire.

_ Et ensuite tu devrais comprendre que y'a une différence entre un bête mal de ventre pour poser un lapin à un ami et un malaise scolaire qu'on essaye de rattraper. Que j'sois en cours ou non, j'cause du tort à personne sinon à moi même, c'est pas comparable pour un sou.

Un "bête" mal de ventre.
Voilà que MONSIEUR est médecin maintenant. Et qu'en plus on va comparer... De mieux en mieux. Je ne pensais pas que l'annulation allait lui faire du tord, il s'est bien passé de moi pendant des années ! Ça ne l'a jamais dérangé ! Non, mais c'est fou là ! Un silence s'installe, mon regard ne dévie pas du sien, vas y vide ton sac, je vois que tu en as gros, et que je suis un monstre. Dit le ! Mais pourquoi ça te tiens tant à cœur alors ? Tu n'as qu'à me zapper ! Nan, t'a trouvé une pigeonne pour déferler tout tes soucies...

" Et non. Franchement je pense que c'est pas la peine. Je veux pas te forcer à être quelqu'un d'autre que celle que tu espères devenir à force d'auto-persuasion. Pas plus que j'ai franchement envie de passer pour le faire-valoir. Je veux pas ton mépris, et je veux encore moins ta pitié. "
_ Et c'est moi qui voit des signes ?

Quand ?
Quand est-ce que j'ai dis qu'il serait le faire valoir idéal ? Qu'il me faisait pitié ?? Je croises les bras au même moment que lui et c'est alors que quelqu'un pénètre dans la pièce, sans doute a t-il entendu l'engueulade, car il referme aussitôt la porte discrètement en faisant demi tour.

_ Bon bha... Tout est dis alors ? Excuse moi d'avoir pris les devants, d'avoir voulu te donner un coup de main et d'avoir esquiver un rendez vous que tu n'as pas désiré. Oui, tu n'as rien voulu de tout ça, mais... Je me suis dis que ça t'aurais fais plaisir que quelqu'un te tende la main, même si c'est la mienne.

Repris-je.
J'ai la nausée, cette ambiance me pourris jusqu'à la moelle. Je me lève, le regard brillant, blessée, ah il peut être fier pour le coup. Il n'y a que les personnes proches qui peuvent me décevoir ou me blesser, Joji, merci du rappel...

_ Je te fout la paix à partir de maintenant. Cependant, puisqu'on en est là, dans un drama dans une laverie...


Et merde je chiale, mascara 0, Joji 1.

_ J'ai pas fais ça pour que tu te compare à moi et-ou te sente inférieur, une décoration. Je l'ai fais au nom de notre amitié passé, mais ça va, le message est passé, je suis vraiment devenue une mauvaise, une fausse à tes yeux que même ce que j'essaye de faire de bon cœur, ça te semble imbuvable... Tu veux la vérité Joji ?

En fait, qu'il la veuille ou pas...
Il l'aura et il en fera ce qu'il veut puisqu'il sait mieux que moi, ce que je pense ou ressent.

_ Je suis pas venue à ce rendez vous, parce que toute la journée j'ai été mal pour ton histoire, ce que tu as traversée ! Ouais, difficile à croire que la garce que je suis devenue, puisse ressentir quoique ce soit pour autrui... Mais t'es pas n'importe qui et ce que tu as vécue, m'a profondément touchée ! Je ne me voyais pas faire l'idiote dans une salle d'arcade, le jour même, j'ai eu besoin de temps pour accepter, avaler ce qu'il t'es arrivé...

C'était pas bidon.
Mais maintenant, ça n'a plus d'importance. Je viens de perdre le seul vrai ami que j'aurais pu avoir ici, enfin... Pour le perdre, faudrait déjà l'avoir et je crois que là encore, je me suis fais un film. Je frotte mon visage, j'ai sans doute l'air d'un panda. Mes jambes trembles d'énervement et de tristesse.

_ Je reviendrais chercher mes affaires plus tard.

Conclus-je.
Le cœur lourd avant de prendre mon sac et de tourner les talons. La prochaine fois que je veux aider quelqu'un, je ferais bien de me briser une jambe. C'est pour ça que je suis insupportable, parce que les gens proches, ne sont bons qu'à vous blesser le moment venu... C'est comme ça partout, pour tous.

Chacun pour soi, Dieu pour tous

---------------------------------

$ Je te juge en mediumorchid $
Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Sign
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Le blanc et les couleurs [Pv Joji]  Le blanc et les couleurs [Pv Joji] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le blanc et les couleurs [Pv Joji]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Laverie-
Sauter vers: