Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Chandini Appachetty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chandini Appachetty
■ Age : 25
■ Messages : 4
■ Inscrit le : 17/07/2019

Chandini Appachetty
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 14:06


Chandini Appachetty

CLASSE : ETUDIANT 1ere année
ARRIVE EN : (Avril 2015)


Nom : Appachetty ♦ Prénom : Chandini ♦ Date de naissance : 9 septembre 1996 ♦ Age : 19 ans ♦ Lieu de naissance : Chettinad, Inde ♦ Nationalité : Indienne ♦ Préférence sexuelle : l’ignore

Année choisie : 1ère année ♦ Section choisie : Scientifique ♦ Matières suivies : Médecine ♦ Club rejoint : Cuisine ♦ Date d'arrivée à l'université : Avril 2015 ♦ Personnage sur l'avatar : Anthy Himemiya


Physique & Caractère :


Et si on prenait un peu de temps pour se regarder dans la glace, Chandini ?
Tu pourrais y voir ton visage, encerclé par une longue chevelure teinte en violet. Une frange te recouvre les sourcils tandis qu’une grosse paire de lunettes rondes trône fièrement sur ton nez. Tu n’as pourtant aucun souci avec ta vue, mais tu ne penses qu’à te cacher, à te dissimuler. C’est dommage, car tu as de grands verts. Ton nez est plutôt fin, ton visage est ovale et que vois-je ? Un sourire. Oui, tu essaies de toujours avoir un sourire sur ton visage, aussi petit soit-il. Malheureusement pour toi, cela ne se voit pas toujours. Si l’on prend la liberté de passer une main dans tes cheveux, on y découvrirait une chevelure douce et épaisse. Tu y prends tellement soin avec des bains d’huiles et des soins que c’est dommage que tu les attaches presque toujours en cet espèce de chignon bas.

Si l’on descendait plus bas ?

On y découvrirait un corps bien trop maigre que tu tentes de dissimuler derrière des vêtements bien trop grands pour toi. Tout ce que tu peux trouver au rayon des hommes peut se transformer en une robe pour toi, ou en pyjama. Tu portes aussi des jupes, mais les hauts restent suffisamment amples pour qu’on ne se doute pas trop de ton état de maigreur. S’il y avait bien une chose que tu ne pouvais plus supporter d’entendre, c’était bel et bien des remarques à ce sujet. Tu essayais, tu faisais de ton mieux alors qu’on te laisse tranquille !!! Tu n’apprécies pas tellement qu’une personne qui t’est complètement inconnue pose une main directement sur ta peau, et pourtant, si elle le fait, elle saura à quel point tu en prends soin, tout comme tes cheveux. Ta mère disait toujours que ce n’était pas parce qu’un physique n’était pas attrayant qu’il ne fallait pas en prendre soin. Alors presque secrètement, tu gardais ses tenues plus moulantes dans ta valise, attendant le bon moment pour les porter. Une occasion spéciale peut-être?
Si l’on regarde descend un peu le regard sur tes fines gambettes qui sont toujours nues ou simplement habillées de collants, il faudra vraiment observer sous différents angles et de près pour remarquer cette cicatrice des deux côtés de ton mollet. Avec beaucoup de soin, il n’en restait plus que quelques petites traces mais il te suffisait d’y jeter un oeil pour te remémorer toute cette soirée. Tes amis, des connaissances, de parfaits inconnus et les morts qu’il y avait eu. Le plaisir que votre tortionnaire prenait à vous malmener ton compagnon d’infortune et toi… Tu étais encore pleine de regrets, et ton cerveau ne cessait de se poser des questions à base de “Et si”. Pourtant, ce qui est fait est fait, et l’on ne peut revenir en arrière.
À tes pieds, tu ne porteras jamais de chaussures qui n’est pas un minimum de hauteur. Pourquoi porter des chaussures si tu as l’impression de marcher pieds nus ? D’ailleurs, tu t’y es enfin fait à ça : on ne marche pas pieds nus dans les rues du Japon. Alors tes chaussures t’offrent toutes un gain d’au minimum 5 cm et avec elles, il n’y avait pas de chichis avec les couleurs.

Tu passes le plus clair de ton temps à te cacher. Tu essaies de ne pas trop attirer l’attention et tu y arriverais presque, usant d’astuces pour éviter au maximum que des personnes puissent venir te draguer. C’est que dans une société où l’apparence est primordiale, personne ne s’intéresserait à une petite jeunette qui se coiffe comme une grand-mère et qui lui a même emprunté ses lunettes ! Tu es facilement intimidable, et il est très facilé de te faire rougir et bégayer. Un manque d’assurance que tu as toujours eu et qui, bien qu’il avait commencé à partir, semble être revenu aussitôt que tu t’étais retrouvée seule ici. Avant, au moindre problème, tu serais partie te réfugier dans les jupons de frère pour y retrouver du réconfort et de l’aide, mais maintenant qu’il n’était plus et que tes amis étaient loin, tu devais faire en sorte de prendre le taureau par les cornes.
Heureusement pour toi, tu n’as ni hérité de la maladresse de ta grand-mère, ni du tranchant des paroles de ton père ; même si parfois tes paroles peuvent être maladroites, tu t’excuseras autant de fois qu’il le sera nécessaire pour qu’on puisse te pardonner cet affront involontaire. Du coup, tu as toujours peur de dire des bêtises, ou comme cela t’est déjà arrivé, de mal comprendre une phrase. Ah ça, tu t’en souviens encore du soir où tu as sauté de joie et où tu as été impatiente d’aller au salon de l’héroïsme alors qu’on venait de t’inviter au salon de l’érotisme… Enfin, ce n’était pas une si mauvaise chose car tu as pu dévoiler une facette de ta personnalité que très peu de personnes connaissaient : ta taquinerie. Oh, rien de bien méchant, il ne s’agirait pas de blesser la personne concernée.
Chandini, tu feras toujours de ton mieux pour effectuer une tâche, même si tu n’aimes pas ça… Quoi que parfois, ça dépendra car vous aurez soit le loisir de l’entendre bougonner son mécontentement tout en la voyant faire, soit elle ne dira rien du tout. Il est vrai que pour se plaindre à haute voix devant quelqu’un d’autre que feu son frère, la jeune femme n’est pas tellement au rendez-vous. Elle aura plus peur de vous ennuyer avec ses soucis et sa mauvaise humeur. D’ailleurs, en parlant de mauvaise humeur, ne la réveillez pas si elle ne doit ni travailler ni aller en cours. Ceci est une très mauvaise idée. Si ce n’est pas l’alarme de ton réveil qui te sort des doux bras de Morphée, tes yeux fusilleront sur place l’odieux personnage qui aura osé te ramener à la réalité alors que tu arboreras une mine grognon, renfrognée. Pour que tout rentre dans l’ordre, il suffit que l’on te laisse te rendormir tranquillement et cette petite mésaventure ne sera plus qu’un lointain souvenir ~


Histoire :


Que dire sur le passé de la jeune femme ? Elle est la dernière née d'une petite fratrie de 2 enfants, il y a 20 ans de cela en Inde. Ses parents étaient des personnes simples, ne roulant pas sur l'or mais vivant quand même dans un lieu décent pour vivre et élever leurs deux enfants.

Leur père leur a toujours donné cette éducation stricte dont il avait eu droit plus jeune. Que ce soit pour son fils ou sa fille, il les faisait toujours étudier davantage et les poussait vers des domaines plus intellectuels que ceux de son épouse, bien plus laxiste, qui désirait que sa progéniture puisse faire ce qu'elle aimait le plus. Bien entendu, leur mère avait commencé par les emmener dans différents clubs de sport, mais si pour le jeune garçon cela semblait lui convenir, autant pour la petite, c'était tout le contraire. Entre la mauvaise volonté et le fait qu'elle courrait -trottinait serait plus juste- pour rejoindre son grand frère, on comprit bien vite qu'on pourrait l'oublier pour tout ce qui concernait le sport. Malgré ce dernier point, la petite fille appréciait de voir son frère s'exercer et rêvait inconsciemment d'être aussi forte que lui : ça lui semblait tellement facile tous ces efforts qu'il fournissait. Alors de son côté, elle étudiait davantage, encore et toujours. Puisqu’elle n'avait “aucun” muscle, autant avoir un cerveau. Elle semblait avoir des facilités en ce qui concernait les langues alors pour beaucoup, son chemin semblait être déjà tout tracé. Ce n'était pourtant pas le cas, mais elle commença à se plonger dans l'apprentissage d'une autre langue de manière assez étrange et subite : le japonais. Elle parlait déjà l’hindi, et quelques dialectes locaux, ainsi que l'anglais. Pourquoi s'embarrasser à apprendre cette langue jugée “inutile” puisque parlée dans un seul pays ? C'était ton secret, pour le moment.

Au fur-et-à mesure que les années passèrent, la demoiselle observait différents changements au sein de sa famille. Elle voyait mais ne disait rien, témoin muet de ce qu'il se tramait, elle gardait pour elle tout ce qu'elle voyait. C'était probablement un tort, mais bon, elle se disait qu'elle en assumerait les conséquences.

Le temps continuait de passer, lentement mais sûrement. Le petit bourgeon qui restait bien à l'ombre avait fini par éclore. Et lorsqu’une fleur éclos, l'être humain cherche à la cueillir. Comment esquiver chaque fois ces rencontres qu'on la forçait à faire ? Elle ne pouvait plus compter sur son frère : il l'avait abandonné pour partir au Japon. Enfin, il ne l'avait pas vraiment abandonné mais c'était comme ça qu'elle avait vu les choses.
Après plusieurs rencontres où elle avait fini par refuser de revoir la personne, vint le jour où l'un d'eux semblait totalement différent. Aucun jugement quant au fait qu'elle désirait continuer à étudier, exercer un métier plus tard. Ils parlaient tout simplement de choses basiques. Des différents livres lus, des actualités, de leur petite vie… À aucun moment, ce jeune homme n'avait donné l'impression de la juger ou de lui imposer quelque chose. Alors elle avait accepté de le revoir. Une première fois, une seconde fois, une troisième fois. Une troisième fois qui marqua la désillusion. Elle se débattit pour sortir de ses bras, et commença à tout jeter par terre en hurlant à la mort. La silencieuse et docile petite fleur venait d'alerter tout le monde, devant des yeux remplis d'incompréhension et des membres qui n'osaient plus bouger. Tout cela pourquoi ? Parce qu'il avait voulu l'embrasser. Mais ça, personne n'y cru. En plus de ses cris, il fallait la voir : légèrement décoiffée et débraillée, blottie contre son père. Tremblante comme une feuille encore sur sa branche qui subissait la tempête. Sa famille et lui repartirent, couvert de honte tout en sachant que tout le monde serait rapidement au courant de cette histoire. Pour la demoiselle, elle vit en cet acte un moyen de se sauver de ces rencontres, et continuait de se plonger dans ses études.
Elle savait enfin parler japonais. Assez compliqué quand personne à part vos professeurs n'approuvent vos choix et vous aident, ou que votre unique soutien de trouve déjà sur l'archipel. Enfin, elle allait pouvoir rejoindre cet idiot de frère. Elle aurait très bien pu è contenter de l'anglais, qu'elle maîtrisait déjà mais le pays du soleil levant était bien connu pour ne pas vraiment maîtriser cette langue, alors il avait bien fallu faire un choix. Elle y arriverait. À vrai dire, elle ne s'en laissait pas vraiment le choix.

Est-ce qu'elle savait vraiment quoi faire une fois là-bas ? Elle se mit en tête d'intégrer cette école dont la renommée à travers le monde n'était à ne pas douter, elle redoublerait d'efforts pour réussir ces tests. Est-ce qu'elle savait quoi faire comme métier plus tard ? Elle en avait une idée assez vague mais pour ça, elle devrait continuer à étudier. Sauf que… Elle voulait revoir son frère au plus vite, pas au bout de 5 ou 10 ans ! Elle l’appelait déjà en cachette après les cours, profitant de son forfait avec données mobiles pour ne pas faire de hors-forfait, ses parents l'apprendraient immédiatement et ça ne se passerait pas très bien pour elle. Et puis maintenant, elle avait l'habitude des secrets. Elle continuait alors sa vie de mensonges et d'enfant sage et studieuse, maniant son sourire et son air innocent à la perfection. Si ça ne lui faisait rien ? Détrompez-vous, mentir ainsi à tout le monde ne lui causait que des souffrances mais bientôt tout cela serait fini.
Quand son année scolaire fut terminé, elle reçut par mail un billet d'avion pour le Japon. Un aller simple. Une adresse mail un peu bizarre et inconnue mais elle savait très bien de qui il s'agissait. Et c'est alors que l'enfant ingrate qu'elle était commença à aller s'acheter quelques nouveaux vêtements ainsi qu'une valise. Elle disait à tout le monde qu'elle irait dans cette célèbre école Japonaise. Avais-tu au moins passé les tests ? Oui, et sans avoir à sortir du pays puisqu’ils se déroulèrent au sein même d’une école de la capitale, sous la rigoureuse et bien évidente de professeurs. Elle acheta aussi quelques petites babioles pour rappeler à son frère ce pays qu'il avait quitté et qui, à ces  yeux, étaient tout de même magnifique malgré ses inconvénients. Et puis elle partit, après avoir vidé son compte bancaire. La peur que son père ne le fasse avant elle en apprenant son départ. Alors elle le vida complètement. Jusqu'au dernier centime, tout se retrouvait maintenant dans son portefeuille. Tout semblait se dérouler parfaitement bien : pas d'embouteillages, pas de problèmes de poids ni pendant le vol. Et la voilà enfin.

Bienvenue au Japon !

Tu étais finalement là. Tu le revoyais enfin après tout ce temps. Bien évidement, tu maîtrisais parfaitement tes émotions alors non, tu n'avais pas tout lâché pour lui sauter dans les bras dès que tu l'avais vu, non. Tu avais trottiné jusqu'à lui avec tes valises qui roulaient, puis t'étais légèrement pressée contre lui. Il te donnait l'impression de n'avoir pas grandi du tout. Même avec ces 5 centimètres de plus, tu étais toujours aussi minuscule à côté de lui ! Enfin, ce n'était pas bien grave. Vous alliez de nouveau vivre sous le même toit et, dans quelques jours, tu recevrais les résultats de l'académie. À défaut de ne pas offrir une généreuse donation qui ferait monter ton dossier, tu t'étais contentée de simplement montrer de quoi tu étais capable. Mais ton frère et toi aviez omis un détail important et pas des moindres : la différence de rythme scolaire. Encore un détail avec lequel tu devrais t'adapter car maintenant que tu étais là, il t'était impossible de faire marche arrière. Enfin ça, c'était ce que tu croyais. Parce que si durant les premières semaines tout se passaient bien, ton très cher frère changea radicalement d'attitude. Etait-ce de la jalousie parce que tu t'étais fait des amis, ou quelque chose de plus grave qu'il ne pouvait te dire ? Tu n'en savais rien et tu avais dû quitter son appartement et te trouver un travail pour ne pas finir sous un pont. Malgré ça, tu te disais que  si tu avais fait une erreur (ou plusieurs), il était de ton devoir de te faire pardonner et presque tous les jours, tu lui envoyais des messages. Avais-tu une réponse ? Non. Pourtant, tu gardais espoir car bien avant cette « expulsion », il t'avait promis quelque chose : t'accompagner à un gala de charité. Et la date, à ton plus grand bonheur approchait ! Enfin, tu stressais aussi parce que cela signifiait que tu n'aurais plus la même apparence. Mais soit.

Comme un coup du destin qui s'acharne…

Cette soirée, tu ne pourras pas l'oublier. Les coups de feu, les corps gisant au sol, celui de ton frère, et ton idiotie qui vous causa des blessures à un autre étudiant et toi. Tu n'as plus la cicatrice sur ton mollet mais tu la verras toujours, tu la sentiras toujours. Tout comme tu entendras toujours ce rire moqueur et ses sermons, tu revivras toujours à un moment ou un autre le moment où elle t'a enfoncé son talon aiguille dans le mollet.
Après cela, tu n'arrivais plus à te rendre dans cette université qui, au début, te semblait si prometteuse. Elle avait été pour toi comme synonyme de liberté mais au final, tu ne faisais que te rendre à ton travail et à la supérette pour faire tes courses. Retourner là-bas était dur, mais tu le faisais en général au moins 1 fois par semaine, toujours le lundi. C'était un jour spécial auquel tu ne pouvais pas renoncer si facilement.
Tu te forçais tant bien que mal pour y retourner un peu plus chaque semaines, prenant sur toi pour y remettre les pieds aussi souvent que possible. De toutes les manières, il ne restait que quelques mois avant d'être officiellement en vacances. C'était tout ce qu'il te restait à faire : essayer de regagner un maximum de points malgré le fait que ton année était fichue, et continuer de travailler. Mais loin d'ici, loin de cette ville. Loin de tous ces mauvais souvenirs qui rongeaient et pourrissaient ceux qui t'étaient agréables. Et puis ta famille te tenait pour responsable de la mort de ton frère, selon eux, tu n'étais plus rien à leurs yeux, bien qu'il fallait que tu te rachètes. La décision n'a pas été facile, mais tu ne te réinscrivais pas dans cette université. Non. À la place, tu fis ta demande pour en intégrer une autre, qui accueillait elle aussi des élèves de tous les horizons. Elle était toujours au Japon mais elle était si loin de cette ville maudite que tu en ressentis un certain apaisement.
En préparant tes valises, tu réfléchissais aux personnes qu'il te fallait prévenir. Tu n'en voyais pas énormément mais ce fut quand même très dur pour toi. Tu allais devoir tout recommencer de zéro, complètement, et surtout dire adieu à Milan. Sa p’tite bouille et sa bonne humeur, et même ses taquineries allaient te manquer. Tu lui avais envoyé un message un peu plus long pour le remercier d’avoir toujours été là pour toi, tu lui faisais part de tes regrets : tu aurais aimé être une bien meilleure amie pour lui. Enfin, ça, c’était pas entièrement vrai mais c’était un regret que tu te garderais de lui exprimer, sait-on jamais.

Tu avais peur Chandini, pas vrai ? Dans le train, tu te retenais pour ne pas éclater en sanglots, les yeux rivés sur les paysages qui défilaient, les écouteurs dans tes oreilles. Tu aurais aimé être plus forte, rester auprès d'eux. Pourquoi est-ce que les personnes parvenaient à faire comme si rien ne s'était passé et pas toi ? Est-ce que tu allais leur manquer ? Trop de questions qui restaient sans réponses, mais tu finis par te ressaisir. Tu étais une adulte maintenant ! Tu ne pouvais plus passer ton temps à chouiner et pleurnicher.  Tu devais avancer, et Kobe allait te permettre de prendre ce nouveau départ dont tu avais tant besoin.
Après avoir visité l'établissement et ta future chambre, tu avais fait un petit tour dans le centre-ville pour trouver l'établissement que ton ancien patron t'avait conseillé, sa lettre de recommandation dans ton sac à main. Tu avais beau avoir des économies de plusieurs mois, elles n'étaient pas éternelles. Le tenue ne te posait aucun problème, elle ressemblait à celles que tu portais dans ton ancien établissement sauf que cette fois, au lieu d'uniquement vendre du temps en ta compagnie ainsi que de chastes éteintes, tu devrais également t'occuper des clients du café. Tu t'en sentais parfaitement capable, et que des personnes puissent te voir ainsi ne te dérangeaient pas : c'était un travail tout à fait honnête et la tenue était plutôt mignonne, rien d'aguicheur ou vulgaire.


Au niveau des langues :


Chandini parle l’hindi, qui est sa langue maternelle, ainsi que l’anglais sans difficultés. Bien qu’elle ait également appris le Japonais, elle l’étudie encore car il peut lui arriver de parfois confondre des mots.


Et moi derrière l'écran !


Prénom &  Âge : PetiNuage, 25 ans♦ Comment as-tu connu le forum ? Milan ! ♦ Premier ou second compte ? Premier ! ♦ Combien de temps peux-tu accorder au forum ? Heu…au moins 1 passage/semaine ♦ Un truc à dire ? Je pense que j'ai dû m'emmêler les pinceaux avec les années  ;w; Ah et désolée d'avoir autant écrit, même moi ça m'énerve ce gros pavé mais vu qu'elle vient d'un autre forum, il a fallu que rajoute les quelques événements importants et les changements que ça a fait sur elle éAè

Personnage inventé ou scénario/prédéfini ? Inventé !

Code secret : Ok Ayano

Code pour l'avatar :
Code:
<b>UTENA</b> ; ANTHY HIMEMIYA<span class="pris">▬</span> pris/prise par Chandini Appachetty


Dernière édition par Chandini Appachetty le Mer 17 Juil 2019 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 180
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Chandini Appachetty LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 14:13

c'est toi petitnuagegalopant !?
Bienvenue parmi nous en tout cas :)

---------------------------------

Chandini Appachetty Rz4pChandini Appachetty 93opChandini Appachetty Rz4p
Nihon-go English Français
Revenir en haut Aller en bas
Gaiwenya Vainwood
■ Age : 16
■ Messages : 98
■ Inscrit le : 09/07/2019

■ Mes clubs :
Chandini Appachetty MzrdKEgChandini Appachetty PUEZpDJ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Gaiwenya Vainwood
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 14:19

Bienvenueee o/
Au plaisir de te croiser sur le discord ou tout simplement sur un futur RP, qui sait ? c:

---------------------------------

FrançaisAnglaisJaponaisCoréen
Chandini Appachetty Sans_t12
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 25
■ Messages : 4
■ Inscrit le : 17/07/2019

Chandini Appachetty
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 14:39

Merci à vous deux !
Aniya : non, c'est faux. Mon nom complet est Petinuagegalopan danles prairiverdoyantes :eyes: (t'es qui mdr ??)

---------------------------------

Chandini Appachetty 19071705180523883516317240
Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 2254
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
Chandini Appachetty 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 14:46

Owiiiii une nouvelle copine en médecine Weee Oublie pas de mettre un avatar surtout !
Bienvenue ♥

---------------------------------

Chandini Appachetty An5YRXo
Chandini Appachetty WluPnpM
Japonais #990033
Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 25
■ Messages : 468
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 15:50

Bienvenue ! o/

---------------------------------

Chandini Appachetty 190517060454789892
•  Japonais - #568cde /  Français - #A6658F / Anglais - #69ADA7
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 25
■ Messages : 4
■ Inscrit le : 17/07/2019

Chandini Appachetty
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 16:34

Merci vous deux !
J'suis en train de travailler sur l'avatar ;3

---------------------------------

Chandini Appachetty 19071705180523883516317240
Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 275
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Chandini Appachetty KbCJmVA Chandini Appachetty 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 17:30


Bienvenue sur le forum !


Bonjour et bienvenue parmi nous ! Ce sera mon humble personne qui modérera ta fiche en première. Si jamais tu as des questions, des interrogations sur mes demandes ou des doutes, n'hésites pas à me contacter, je te répondrais par mp ou  via discord de mon mieux.

Merci de mettre les corrections en Gras dans la fiche d'origine.


Commençons donc :3

Informations générales :



-Il manque la lettre "A" à la partie âge

-Préférence sexuelle: "l'ignore ?"
A 19 ans, elle a peut-être une petite idée de ce qui l'attire quand même non ?

Physique & Caractère :



- J'aimerais savoir pourquoi elle s'est teint les cheveux en violet vu son caractère et son envie de rester invisible aux yeux de tout le monde ?

-Ses yeux sont de quelles couleurs ?

- Pour ce qui est du corps "bien trop maigre" j'aimerais que tu donnes sa taille et son poids tout en restant réaliste vis à vis de son IMC. J'aimerais aussi savoir si il y a une raison à cette maigreur ?

-D’où viennent les cicatrices concrètement et comment sont-elles ?

-Pour ce qui est du salon de l’érotisme, vu la façon dont la sexualité de la femme est considéré en Inde, j'imagine que tu fais référence à quelque chose qui s'est passé au Japon plutôt. Merci de le préciser.

-Qu'est-ce que tu entends par taquinerie et comment le salon l'a aidée ?

Histoire :



-Elle vit dans une grande ville ?

-Okay pour le fait que l'apprentissage du japonais a ce moment là soit secret mais tu ne précise pas après pourquoi, il faut qu'on le sache pour comprendre mieux sa motivation.

-De quels changements parles-tu au sein de sa famille ?

-Pourquoi son frère était parti au Japon ?

-Donc elle était okay dans l'idée de faire croire que le garçon allait être marqué toute sa vie comme ayant voulu la forcer à faire plus que l'embrasser pour arrêter tout ça ? (pas de jugement ici mais je veux être sur de comprendre.)

-Aussi vis à vis de la place de la femme en Inde, qui est déplorable et de la force de la religion hindouiste qui a tendance à être détournée pour renforcer ça,  je ne vois pas comment elle aurait pu partir de son propre chef au Japon, ou même comment cet incident aurait pu arrêter les entrevus vis à vis des mariages forcés.

-Comment a-t-elle fait pour apprendre le Japonais ? Elle avait des cours de japonais là ou elle vivait ?

-Si tu ne veux pas donner le nom de la première école Japonaise qu'elle a intégrée qui doit être en lien avec l'ancien forum j'imagine, est ce que tu peux donner une ville pour que l'on situe mieux  ?

-Quel est ce fameux métier qu'elle veut faire plus tard ?

- Ses parents n'ont pas essayé de l'arrêter une fois qu'ils ont compris qu'elle voulait partir ? Surtout qu'elle dit a tout le monde qu'elle va aller dans l'école japonaise, d'après ce que tu dis, donc son projet n'est plus trop secret et ses parents devraient le savoir.

- Pour ce qui est du test d'admission aux université japonaises, il y a plusieurs étapes et certaines se passent au Japon même, donc elle n'a pas pu faire tous ces tests au préalable en Inde. Elle aura pu passer le test de niveau en langue japonaise a New Delhi, mais c'est tout.

- Ensuite niveau argent, n'ayant pas travaillée elle ne doit pas avoir beaucoup d’économies venant d'Inde. Je me trompe ?

- Tu entends quoi par différences de rythme scolaire ?

- C'est déjà difficile pour un étranger lambda de trouver du travail spontanément au Japon, alors pour une indienne aux cheveux violets... J'ai du mal a croire qu'elle trouve aussi facilement.

- Pourquoi vouloir aller au gala de charité ?

- Je voudrais beaucoup plus de précisions sur ce qui se passe pendant ce gala vis a vis des coups de feu des morts et des cicatrices qui restent sur ton perso. C'est trop flou dans l’état et ça a l'air d'être une partie importante de ton histoire.

- Donc après tout ça elle n'allait plus en cours et elle gardait son travail ou elle devait aller une fois par semaine ? Pourquoi le fait d'aller a la supérette lui ferait regagner des points dans son année ? Développe plus la description de son travail à la supérette aussi.

- C'est la première fois que tu parles de Milan, est ce que tu peux développer un peu plus la relation que ton personnage a avec lui ? Quand vous vous êtes rencontré ect...

-Elle a réussit a réunir les fond pour déménager et se réinscrire dans une nouvelle école malgré ses problèmes ? Ses parents n'avait clairement pas l'air d'être riche, et la vie au Japon coute beaucoup plus cher qu'en Inde,...

-"au lieu d'uniquement vendre du temps en ta compagnie ainsi que de chastes éteintes, tu devrais également t'occuper des clients du café. "
On parle de quoi précisément comme boulot ? D'un maid café, d'un bar a hôtesse ?

Au niveau des langues :



Tout est bon ici  Wink

Petit mot d'Ayano~


Il faudrait relire l'ensemble du texte qui a quelques phrases mal formulées. Il y a aussi quelques points a éclaircir ou revoir. N'hésites pas à venir me parler de tout ça en mp au besoin, je suis là pour t'aider.

Je sais que ça peut sembler beaucoup mais ton perso étant tiré d'un autre forum il va forcement falloir faire des ajustements et demander des précisions pour qu'il s'intègre bien ici. Mais on va y arriver ne t'inquiète pas.





---------------------------------

Chandini Appachetty Ezgif_10
Revenir en haut Aller en bas
Neil I. Marshall
■ Age : 23
■ Messages : 285
■ Inscrit le : 08/04/2018

■ Mes clubs :
Chandini Appachetty DOAUR5R


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Neil I. Marshall
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyMer 17 Juil 2019 - 22:31

Mignon personnage et chouette avatar ! Bienvenue ^^

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Tessa Yorke
■ Age : 28
■ Messages : 4090
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :
Chandini Appachetty GkZd5iQ Chandini Appachetty Dr1vT6E


Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyJeu 25 Juil 2019 - 12:33

Bonjour !

Cela fait plus d'une semaine qu'Ayano a demandé des modifications et elles n'ont pas été faites (ou pas achevées)...

Donne nous de tes nouvelles avant le 31 après-midi si tu ne souhaites pas voir ton compte supprimé. N'hésite pas également à nous contacter si tu as des soucis, des questions ou simplement besoin de plus de temps.

Bon courage ^^

---------------------------------

Chandini Appachetty 58635_s
Revenir en haut Aller en bas
Chandini Appachetty
■ Age : 25
■ Messages : 4
■ Inscrit le : 17/07/2019

Chandini Appachetty
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty EmptyVen 26 Juil 2019 - 22:41

Bonsoir !

Pour les modifications demandées, je suis encore en train de les faire. Je suis désolée pour le temps que ça me prend :<
Oui, je n'hésiterai pas à vous contacter si j'ai le moindre soucis :)

Et merci Neil ! :3

---------------------------------

Chandini Appachetty 19071705180523883516317240
Chandini s'exprime, comme elle le peut, en cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Chandini Appachetty  Chandini Appachetty Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chandini Appachetty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Administration :: Mais qui es-tu ?-
Sauter vers: