Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Un pacte avec le Diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kohta Nasumi
■ Age : 19
■ Messages : 98
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMer 17 Juil 2019 - 20:39

Faites-vous l’image. Un jeune et innocent kohai coincé entre les mains de la plus vile des créatures qui soit, obligé – par sa propre faute, certes – de poser pour… Se faire maquiller puis dessiner. Est-ce la vie que j’ai vraiment choisi ? Non, je ne pense pas. Mais la prochaine fois, je peux vous assurer que je tiendrais ma langue et ne ferait plus jamais de chèque en blanc en proposant « N’importe quoi de réalisable. » en échange de ce qui me tient à cœur.

Pour comprendre l’histoire, il faut revenir une semaine en arrière. Nous ne sommes qu’en janvier mais je prépare déjà l’anniversaire de Tomoko. L’année passée, je lui ai offert son cadeau avec presque un mois de retard car je m’y étais pris à la dernière minute mais que je voulais lui offrir quelque-chose digne de ce nom. Cette fois-ci, j’ai décidé de prendre beaucoup d’avance pour avoir le temps de trouver quelque-chose qui lui plaira vraiment.

J’ai d’abord pensé à un voyage mais je suis vite redescendu sur Terre en voyant les prix. Puis en traînant au club de journalisme pour faire semblant d’en avoir quelque-chose à faire, j’ai eu une idée. Tsuno-san est l’une des rares personnes que j’apprécie réellement dans ce club, même si elle semble assez proche de la présidente, que je ne porte pas vraiment dans mon cœur. De fil en aiguilles, j’ai appris qu’elle dessinait et vous avez probablement deviné la suite. Négociations et petites approches me menèrent à lui demander si ça ne la dérangerait pas faire un portrait de ma petite sœur. Je savais que cette dernière n’était pas franchement à l’aise lorsqu’il s’agissait de parler de son statut d’artiste dans l’enceinte de l’établissement. Alors je l’ai presque suppliée, laissant passer le fait que je lui rendrais n’importe quel service en plus du prix d’un portrait habituel.

Voilà une erreur que je ne reproduirais pas. J’étais bien loin de penser que Tsuno-san me demanderait de jouer les mannequins.

Malgré tout le mal, j’étais tout de même content d’avoir trouvé un cadeau à Tomoko. Je sais qu’elle aime beaucoup tout ce qui touche à l’art, surtout lorsqu’il est visuel. Je suppose donc que tout ceci en vaut très largement la peine.

« Tsuno-san. » Je me doute bien que je n’aurais pas le droit à son attention toute entière étant donné qu’elle est concentrée à la tâche. « Suis-je un cobaye ou as-tu déjà fait ceci avant ? »

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 298
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMar 23 Juil 2019 - 16:01

 
Un pacte avec le Diable



Aujourd'hui était une bonne journée, ma palette de maquillage sous le bras, je me dirigeai vers la salle commune, lieu de mon rendez vous. Oh, pas un rendez vous galant non, presque mieux que ça. Un rendez vous artistique. J'avais, aussi avec moi, une pochette contenant ma tablette graphique et des photos que je voulais faire.

J'avais été un peu surpris par la demande de mon kohai, j'aime faire des portraits, mais on viens rarement me voir en personne, d'habitude c'est par mail. Sur le moment j'avais un peu vécu ça comme une aggression et j'allais refuser poliment ça demande. Mais les quelques mots qu'il m'a dit desespéré et sentant mon refus arrivé m'ont finalement convaincu. "Je ferais ce que tu voudra en échange et je te payerais, bien sûr." Non pas que j'ai besoin d'argent. Mais je ne pouvais pas passé à côté d'une pareil occasion d'avoir un nouveau cobaye.

Le plan était de commencer en salle commune si il n'y a pas trop de monde ou de se rabatre sur ma chambre si ce n'est pas le cas. Heureusement, pour l'instant il n'y a presque personne. Une fois arrivé en salle commune et Kohta retrouvé, je disposais mon materiel et me mettais au travail. Commençant par sortir ma palette de maquillage et me mettant juste devant lui a quelues mètres de son visage pour scanner sa peau et comment j'allais faire mon coup. Le but était de créer un effet borderland like sur Kohta, de lui rabattre les cheveux en arrière et de rajouter des ombres ainsi que des elements de décors avec le maquillage.

« Tsuno-san. Suis-je un cobaye ou as-tu déjà fait ceci avant ? »

Je pris sa tête entre mes mains, la tournant de gauche a droite, de haut en bas, regardant ses yeux, son nez, sa bouche, son menton,... notant mentalement toutes les petites touches de maquillages a mettre pour que ça fasse un bon rendu. Même si bon, c'était un premier jet, je m'attendais pas a un super résultat.

Puis je répondis a sa question.

"Les deux Kohta-kun~♥, j'ai déja eu des modèles, mais jamais pour du maquillage pour l'intant, c'est un peu ma première fois on va dire. Donc je m'attends pas a ce que le résultat soit parfait t'en fais pas." Lui dis-je avec un grand sourire.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Ezgif_10
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 19
■ Messages : 98
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 1:18

Tsuno-san est effrayante.

Dit comme ça, je passe pour un schizophrène : J’aurais pu m’enfuir à n’importe quel moment et tout annuler mais je suis encore là. Enfin, pour Tomoko, quoi. Mais Tsuno-san est… Vraiment terrifiante quand elle s’y met. Pourtant, je suis loin de la trouver désagréable, vu que c’est l’une des seules personnes que je ne trouve pas ennuyeuse à mourir au club de journalisme. Ce qui m’effraie le plus, c’est son aisance… Pour tout. Et comme pour venir appuyer ma pensée, elle se saisit de mon doux visage et me secoue dans tous les sens. Enfin, j’exagère peut-être mais c’est comme ça que je le ressens et je pense que mes sentiments sont plus importants qu’ils n’y paraissent. Or, je me fais maltraiter actuellement. Mais je n’ai rien à dire.

Ugh.

En attendant que notre rendez-vous se confirme, j’ai quand même joué les détectives. Je devais savoir dans quoi je m’aventurais et si je courais un danger ou non. Et je n’ai pas été déçu. Tsuno-san est un vrai monstre. Elle est gentille avec tout le monde, fait preuve d’attention auprès des membres du club quand ils en ont besoin, et passe peut-être un peu trop de temps à reluquer le derrière de la présidente du club.

Si je n’ai aucun mal à comprendre Rivers-san – parce qu’il faudrait clairement avoir deux énormes poutres dans les yeux pour ne pas voir que Tsuno-san est une belle femme –, je suis sceptique quant aux choix douteux de ma tortionnaire. Ce qui en ressort, c’est qu’elles sont toutes les deux très étranges alors… Je suppose que qui se ressemble s’assemble.

En somme, tout ça ne m’a pas aidé à vaincre ma peur. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle compte me faire, mais j’espère qu’elle ne va pas raser mes sourcils.

« Tu n’as pas l’intention de raser mes sourcils, hein ? » Je n’aurais pas dû commencer, parce que je sens que je ne peux plus retenir mes questions. « Tu vas me travestir ? Je… Enfin l’idée ne me dérange pas hein, je… Ça ne me pose pas de problème mais je voulais savoir… » Je soupire un long moment, vu qu’elle n’a pas encore commencé, j’ai encore le droit de parler. « Qu’est-ce que tu vas me faire ? »

Ça sonne peut-être un peu dramatique. Peut-être que je suis trop dramatique. C’est comme du coloriage, alors ça ne peut rien me faire. Je peux y survivre vu que j’ai survécu à plein d’autres choses… Enfin, je ne sais pas mais je suis probablement passé à côté de la mort sans le savoir une fois dans ma vie alors si j’y ai survécu… Je peux le faire.

J’espère juste qu’elle ne va pas me raser les sourcils.

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 298
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyLun 19 Aoû 2019 - 14:06

 
Un pacte avec le Diable



Je ne répond pas tout de suite aux questions de Kohta. Je m'amuse je ne peux pas vraiment le cacher, j'ai un peu l'impression de torturer Kohta, et d'y prendre un certain plaisir coupable. Je me mis a chantonner la musique de nausicaa et la vallée du vent, le premier film d'animation que j'ai jamais regardé tout en commençant a sortir les croquis que j'avais effectuée hier soir.

Dessus on pouvait voir un croquis du visage d'Axton, un personnage jouable de borderland 2, je l'avais retravaillé ensuite en changeant le visage pour celui de Kohta à la place. Ca m'avait pris un moment. Mais j'etais assez contente du resultat, et ça me permettait de savoir quoi changer/retravaillé avec le maquillage. Je ne pouvais pas lui faire la même coupe de cheveux ceci dit, il a des trop beaux cheveux en plus pour que je les coupe à la mode militaire occidental comme ça.

Tout en y reflechissant je me lève et j'approche ma tête de ses cheveux, passant ma main dans sa tignasse pour voir la nature de ses cheveux. Mouai, non de toute façon ça n'irait pas... Puis je me rassois en face de lui. Réalisant après coup qu'il a dû avoir une joli vue pendant quelques secondes, je n'y prête pas plus attention, concentrée sur la tache a accomplir.

"Bien, on va pouvoir commencer. Je ne vais ni te travestir, ni te raser les sourcils ne t'en fais pas. Evite de trop bouger et tout ira bien."


Je sors la crème qui fera en sorte que le maquillage tienne bien à la peau et je l'étale sur mes mains avant de doucement badigonner le visage de mon prisonnier.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Ezgif_10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pacte avec le Diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Les dortoirs :: Salle commune-
Sauter vers: