Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Un pacte avec le Diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMer 17 Juil 2019 - 20:39

Faites-vous l’image. Un jeune et innocent kohai coincé entre les mains de la plus vile des créatures qui soit, obligé – par sa propre faute, certes – de poser pour… Se faire maquiller puis dessiner. Est-ce la vie que j’ai vraiment choisi ? Non, je ne pense pas. Mais la prochaine fois, je peux vous assurer que je tiendrais ma langue et ne ferait plus jamais de chèque en blanc en proposant « N’importe quoi de réalisable. » en échange de ce qui me tient à cœur.

Pour comprendre l’histoire, il faut revenir une semaine en arrière. Nous ne sommes qu’en janvier mais je prépare déjà l’anniversaire de Tomoko. L’année passée, je lui ai offert son cadeau avec presque un mois de retard car je m’y étais pris à la dernière minute mais que je voulais lui offrir quelque-chose digne de ce nom. Cette fois-ci, j’ai décidé de prendre beaucoup d’avance pour avoir le temps de trouver quelque-chose qui lui plaira vraiment.

J’ai d’abord pensé à un voyage mais je suis vite redescendu sur Terre en voyant les prix. Puis en traînant au club de journalisme pour faire semblant d’en avoir quelque-chose à faire, j’ai eu une idée. Tsuno-san est l’une des rares personnes que j’apprécie réellement dans ce club, même si elle semble assez proche de la présidente, que je ne porte pas vraiment dans mon cœur. De fil en aiguilles, j’ai appris qu’elle dessinait et vous avez probablement deviné la suite. Négociations et petites approches me menèrent à lui demander si ça ne la dérangerait pas faire un portrait de ma petite sœur. Je savais que cette dernière n’était pas franchement à l’aise lorsqu’il s’agissait de parler de son statut d’artiste dans l’enceinte de l’établissement. Alors je l’ai presque suppliée, laissant passer le fait que je lui rendrais n’importe quel service en plus du prix d’un portrait habituel.

Voilà une erreur que je ne reproduirais pas. J’étais bien loin de penser que Tsuno-san me demanderait de jouer les mannequins.

Malgré tout le mal, j’étais tout de même content d’avoir trouvé un cadeau à Tomoko. Je sais qu’elle aime beaucoup tout ce qui touche à l’art, surtout lorsqu’il est visuel. Je suppose donc que tout ceci en vaut très largement la peine.

« Tsuno-san. » Je me doute bien que je n’aurais pas le droit à son attention toute entière étant donné qu’elle est concentrée à la tâche. « Suis-je un cobaye ou as-tu déjà fait ceci avant ? »

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMar 23 Juil 2019 - 16:01

 
Un pacte avec le Diable



Aujourd'hui était une bonne journée, ma palette de maquillage sous le bras, je me dirigeai vers la salle commune, lieu de mon rendez vous. Oh, pas un rendez vous galant non, presque mieux que ça. Un rendez vous artistique. J'avais, aussi avec moi, une pochette contenant ma tablette graphique et des photos que je voulais faire.

J'avais été un peu surpris par la demande de mon kohai, j'aime faire des portraits, mais on viens rarement me voir en personne, d'habitude c'est par mail. Sur le moment j'avais un peu vécu ça comme une aggression et j'allais refuser poliment ça demande. Mais les quelques mots qu'il m'a dit desespéré et sentant mon refus arrivé m'ont finalement convaincu. "Je ferais ce que tu voudra en échange et je te payerais, bien sûr." Non pas que j'ai besoin d'argent. Mais je ne pouvais pas passé à côté d'une pareil occasion d'avoir un nouveau cobaye.

Le plan était de commencer en salle commune si il n'y a pas trop de monde ou de se rabatre sur ma chambre si ce n'est pas le cas. Heureusement, pour l'instant il n'y a presque personne. Une fois arrivé en salle commune et Kohta retrouvé, je disposais mon materiel et me mettais au travail. Commençant par sortir ma palette de maquillage et me mettant juste devant lui a quelues mètres de son visage pour scanner sa peau et comment j'allais faire mon coup. Le but était de créer un effet borderland like sur Kohta, de lui rabattre les cheveux en arrière et de rajouter des ombres ainsi que des elements de décors avec le maquillage.

« Tsuno-san. Suis-je un cobaye ou as-tu déjà fait ceci avant ? »

Je pris sa tête entre mes mains, la tournant de gauche a droite, de haut en bas, regardant ses yeux, son nez, sa bouche, son menton,... notant mentalement toutes les petites touches de maquillages a mettre pour que ça fasse un bon rendu. Même si bon, c'était un premier jet, je m'attendais pas a un super résultat.

Puis je répondis a sa question.

"Les deux Kohta-kun~♥, j'ai déja eu des modèles, mais jamais pour du maquillage pour l'intant, c'est un peu ma première fois on va dire. Donc je m'attends pas a ce que le résultat soit parfait t'en fais pas." Lui dis-je avec un grand sourire.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 1:18

Tsuno-san est effrayante.

Dit comme ça, je passe pour un schizophrène : J’aurais pu m’enfuir à n’importe quel moment et tout annuler mais je suis encore là. Enfin, pour Tomoko, quoi. Mais Tsuno-san est… Vraiment terrifiante quand elle s’y met. Pourtant, je suis loin de la trouver désagréable, vu que c’est l’une des seules personnes que je ne trouve pas ennuyeuse à mourir au club de journalisme. Ce qui m’effraie le plus, c’est son aisance… Pour tout. Et comme pour venir appuyer ma pensée, elle se saisit de mon doux visage et me secoue dans tous les sens. Enfin, j’exagère peut-être mais c’est comme ça que je le ressens et je pense que mes sentiments sont plus importants qu’ils n’y paraissent. Or, je me fais maltraiter actuellement. Mais je n’ai rien à dire.

Ugh.

En attendant que notre rendez-vous se confirme, j’ai quand même joué les détectives. Je devais savoir dans quoi je m’aventurais et si je courais un danger ou non. Et je n’ai pas été déçu. Tsuno-san est un vrai monstre. Elle est gentille avec tout le monde, fait preuve d’attention auprès des membres du club quand ils en ont besoin, et passe peut-être un peu trop de temps à reluquer le derrière de la présidente du club.

Si je n’ai aucun mal à comprendre Rivers-san – parce qu’il faudrait clairement avoir deux énormes poutres dans les yeux pour ne pas voir que Tsuno-san est une belle femme –, je suis sceptique quant aux choix douteux de ma tortionnaire. Ce qui en ressort, c’est qu’elles sont toutes les deux très étranges alors… Je suppose que qui se ressemble s’assemble.

En somme, tout ça ne m’a pas aidé à vaincre ma peur. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle compte me faire, mais j’espère qu’elle ne va pas raser mes sourcils.

« Tu n’as pas l’intention de raser mes sourcils, hein ? » Je n’aurais pas dû commencer, parce que je sens que je ne peux plus retenir mes questions. « Tu vas me travestir ? Je… Enfin l’idée ne me dérange pas hein, je… Ça ne me pose pas de problème mais je voulais savoir… » Je soupire un long moment, vu qu’elle n’a pas encore commencé, j’ai encore le droit de parler. « Qu’est-ce que tu vas me faire ? »

Ça sonne peut-être un peu dramatique. Peut-être que je suis trop dramatique. C’est comme du coloriage, alors ça ne peut rien me faire. Je peux y survivre vu que j’ai survécu à plein d’autres choses… Enfin, je ne sais pas mais je suis probablement passé à côté de la mort sans le savoir une fois dans ma vie alors si j’y ai survécu… Je peux le faire.

J’espère juste qu’elle ne va pas me raser les sourcils.

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyLun 19 Aoû 2019 - 14:06

 
Un pacte avec le Diable



Je ne répond pas tout de suite aux questions de Kohta. Je m'amuse je ne peux pas vraiment le cacher, j'ai un peu l'impression de torturer Kohta, et d'y prendre un certain plaisir coupable. Je me mis a chantonner la musique de nausicaa et la vallée du vent, le premier film d'animation que j'ai jamais regardé tout en commençant a sortir les croquis que j'avais effectuée hier soir.

Dessus on pouvait voir un croquis du visage d'Axton, un personnage jouable de borderland 2, je l'avais retravaillé ensuite en changeant le visage pour celui de Kohta à la place. Ca m'avait pris un moment. Mais j'etais assez contente du resultat, et ça me permettait de savoir quoi changer/retravaillé avec le maquillage. Je ne pouvais pas lui faire la même coupe de cheveux ceci dit, il a des trop beaux cheveux en plus pour que je les coupe à la mode militaire occidental comme ça.

Tout en y reflechissant je me lève et j'approche ma tête de ses cheveux, passant ma main dans sa tignasse pour voir la nature de ses cheveux. Mouai, non de toute façon ça n'irait pas... Puis je me rassois en face de lui. Réalisant après coup qu'il a dû avoir une joli vue pendant quelques secondes, je n'y prête pas plus attention, concentrée sur la tache a accomplir.

"Bien, on va pouvoir commencer. Je ne vais ni te travestir, ni te raser les sourcils ne t'en fais pas. Evite de trop bouger et tout ira bien."


Je sors la crème qui fera en sorte que le maquillage tienne bien à la peau et je l'étale sur mes mains avant de doucement badigonner le visage de mon prisonnier.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptySam 31 Aoû 2019 - 0:24

L’air que fredonne Tsuno-san me dit vaguement quelque-chose mais j’avoue que je n’arrive pas à me souvenir de ce dont il s’agit. J’ai un peu de culture mais je n’arrive pas à mettre de nom sur ce que je connais. Lorsqu’on m’en parle, tout me revient mais jusqu’alors je reste une page blanche.

Ce qui me fait penser que Tsuno-san a parfaitement entendu ma question et se contente de me laisser poireauter dans mon hésitation. Quelle… Je soupire, je suppose que je peux faire une croix sur mes sourcils. Mais ça doit repousser. Au pire, mes cheveux cacheront le désastre.

Enfin, c’est ce que je me dis jusqu’à qu’elle se relève pour inspecter ces derniers. Alors là, c’est non. Mes sourcils, ma peau, une jambe, mais pas mes cheveux Tsuno-san. Il en est hors de question. Je fronce les sourcils et m’apprête à protester, la bouche entrouverte, quand je me rends compte de ce qui me fait face. La première chose qui me vient à l’esprit, c’est de trouver le regard de Tsuno-san pour lui montrer que je la regarde dans les yeux par respect. Puis je me souviens qu’elle est en train de tripoter mes cheveux et donc, hors de ma portée.

Est-ce que c’est si grave si j’y jette un œil ? Enfin, je ne me laisse pas vraiment le temps de répondre à cette question, puisque j’ai cédé. Si mon visage change de couleur assez vite, elle n’en saura rien. Mais ce serait trop beau.

Je pense que je suis toujours aussi rouge pivoine lorsqu’elle me dit qu’elle ne me rasera pas les sourcils. Un soulagement dont j’avais besoin pour faire descendre d’un cran ma pression artérielle. J’ai du mal à recroiser son regard avec autant d’innocence qu’avant, mais si je me mets à l’esquiver, ça serait suspect. Cependant, les brefs coups d’œil que je lui lance ne sont pas moins révélateurs de ma gêne.

J’espère qu’elle va ravaler sa fâcheuse tendance à mettre le doigt là où ça fait mal pour une fois. Parce qu’elle n’est pas stupide et je suis persuadé qu’elle a compris. Ça ou bien je suis paranoïaque. Qu’importe. Je dois penser à autre chose.

Maquiller quelqu’un demande de la proximité et je ne me sens pas plus à l’aise avec son visage à une vingtaine de centimètres du mien. La seule chose sur laquelle j’arrive à me concentrer est sa peau. Laiteuse, légèrement rose et je n’y trouve pas la moindre imperfection, après en avoir inspecté chaque centimètre. C’est… Pas loin d’être hypnotisant. Puis je m’arrête sur quelque-chose qui a toujours attiré mon attention.

« De quelle couleur sont tes vrais cheveux, Tsuno-san ? Si tu ne veux pas me dire, je comprendrais. » Je ne veux pas avoir l’impression de l’obliger à me dire des choses sur elle.

Je cligne plusieurs fois des yeux, pour reprendre contenance. J’ai vu Tsuno-san feuilleter des documents plus tôt. J’ai entrevu des dessins, même si je ne sais pas exactement de quoi il s’agissait.

« Je peux voir ce que tu regardais tout à l’heure ? » Et je suis peut-être en train de faire des yeux de chiots pour avoir le droit de voir. Peut-être. Hypothétiquement.

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptySam 31 Aoû 2019 - 14:08

 
Un pacte avec le Diable



Je continue de humer l'air que j'ai en tête, ça m'aide a me concentrer, j'ai toujours eux l'habitude de faire ça même en dessinant. Ma main badigonne le visage de Kohta, je mentirais si je disais que ça ne me faisait rien de touche son visage comme ça. C'est surtout de la gène, je le connais pas si bien que ça au final. Et je suis a quelques centimètre de son visage, même moi je trouve ça un peu troublant. Mes joues rougissent un peu alors que je remarque que les siennes aussi sont un peu rouges. Ce qui ne m'étonnes pas vu ce qu'il c'est passé juste avant...

Je finis de le badigonner de la crème et j'écoute sa première question.

"Ahah.... Qui sait, a ton avis ? Si tu as bon du premier coup tu aura le droit de voir le dessin, sinon je te redonne un petit gage. Qu'est ce que tu en dit K-oh-Ta-kun~♪..."

Encore une fois je suis beaucoup trop joueuse mais c'est trop tentant... Ceci dit c'est purement amical tout ça, je ne flirt pas avec lui, j'espère qu'il en a conscience et qu'il ne se fait pas d'idées. Kohta est mignon mais trop jeune et innocent pour moi.

Je sors une poudre blanche  avec une brosse a maquillage. Attendant sa réponse avant de commencer le saupoudrage.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyLun 2 Sep 2019 - 11:08

Je n’ai aucune idée de la manière dont je dois interpréter le rose qui recouvre les joues de Tsuno-san. Je préfère me dire que c’est parce qu’il fait chaud dans cette salle commune mais je sais pertinemment que ce n’est pas ça. Si j’avais eu le choix, j’aurais sûrement tourné la tête. À la place, je me contente de regarder ailleurs, mais jamais trop longtemps. Sinon, elle pensera que j’essaye de fuir et je sais qu’elle va s’en amuser.

Parlant de ça, mes paupières se ferment lourdement et je ne peux m’empêcher de froncer les sourcils lorsqu’elle refuse de me répondre sans que je ne m’investisse. Voilà une nouvelle façon de me mettre dans le pétrin. Tsuno-san a des yeux incroyablement clairs mais ses traits trahissent ses origines asiatiques. Je suis tenté de dire blond, mais ça ferait peut-être trop. Noirs ? La probabilité est plus grande, j’ai plus de chance de tomber juste.

« Ils sont noirs ? »

Je me suis jeté à l’eau sans même prendre le temps de réfléchir au fait que le noir est une couleur assez difficile à décolorer et qu’elle aurait eu bien du mal à avoir un rose aussi pale. Et il y a un tas d’autres raisons pour lesquelles ça ne colle pas et ce n’est pas possible. Mais statistiquement, j’avais plus de chance d’avoir raison alors il fallait bien que je tente.

Le brun aurait peut-être été plus juste. Un entre-deux entre le blond et le noir, ça n’aurait pas été plus stupide. Mais c’est trop tard, j’ai donné ma réponse.

Quand j’ai proposé à Tsuno-san de faire n’importe quoi, je m’attendais à une tâche ingrate quelconque, pas à ce qu’elle me maquille. J’ai du mal à m’imaginer ce qu’elle pourrait me demander de nouveau. Si me faire maquiller n’est pas si désagréable que ça en a l’air – Enfin, je suppose qu’avoir une belle femme comme Tsuno-san entièrement dédiée pour prendre soin de mon apparence, ce n’est pas non plus une torture –, je sens déjà que ce « gage » va avoir un goût plus amer.

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyLun 2 Sep 2019 - 13:13

 
Un pacte avec le Diable



J'imagine que les cheveux noirs en effet sont les plus communs ici et donc qu'il y avait plus de chances que ce soit la bonne réponse. Appliquant la poudre sur la brosse je lui demande de fermer ses yeux avant d'appliquer une couche  sur son visage, lui donnant un temps plus livide mais me permettant par la suite de mieux faire ressortir les contrastes que je créerais.

Je n'avais pas vraiment refléchis au gage que je pouvais lui donner, rien de trop osé, il est encore trop jeune pour ça et puis je ne veux pas lui donner d'idée quand a notre relation. Je continue a reflechir alors que je passe la brosse sur ses joues, son nez, son front, ses oreilles, son menton, son cou,... 

Puis il me vient une idée. Un petit sourire en coin malicieux se dessine sur mon visage alors que je finis d'appliquer la poudre. Je range la brosse et la poudre, evitant d'en mettre partout a côté. Puis je regarde mon oeuvre. 

"Voila pour la poudre, tu peux rouvrir les yeux. La réponse était Brune dommage. Bien essayé ceci dit. Pour ce qui est de ton gage tu n'a qu'a me parler de tes conquetes pendant que je continue de te maquiller."

Tout en disant cela je sors un gloss que j'ouvre l'air de rien. Reverifiant mon dessin sans le montrer a Kohta.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyLun 2 Sep 2019 - 15:39

Tsuno-san se garde de me répondre pendant un moment et me demande de fermer les yeux. Je retiens presque ma respiration pendant ces quelques secondes où la poudre n’est pas en contact avec ma peau. Je ne sais pas ce que j’étais en train de m’imaginer, mais je suis rassuré que ledit gage n’ait rien à voir avec le fait que ma vue soit obstruée.

Le processus me paraît durer une éternité et je n’ai toujours rien pour combler les questions qui se bousculent dans ma tête. Néanmoins, je réussis à garder mon calme et feindre l’air de rien. Quand j’ouvre enfin les yeux, la première chose qui me vient à l’esprit c’est que si je deviens rouge de nouveau, ça se verra moins.

Et lorsque j’entends sa question, je ne peux pas m’empêcher de pouffer de rire très nerveusement. Tsuno-san, tu as tiré ta fléchette dans le vide.

« Tu vas être déçue. » Je penche ma tête sur le côté. « Je n’ai jamais eu de petite-amie – ou quoi que tu puisses appeler conquête, Tsuno-san. Pas plus que de petit-amis, puisque je vois la question arriver. Pas que certaines n’aient jamais essayé, enfin… » Je me perds avant la fin de ma phrase, pas sûr de savoir si la suite l’intéresse vraiment.

J’ai toujours été populaire à mes dépens. L’idée paraît incroyablement prétentieuse mais elle est bien plus triste quand je la déconstruis. J’ai tendance à bien m’entendre avec tout le monde : Le fait que je sois bon élève en attire certains, les plus extravertis sont intéressés par le fait que je parle peu mais que j’écoute toujours d’une oreille très attentive. Et plus je suis entouré, plus les gens m’apprécient sans eux-mêmes comprendre pourquoi.

Ce qui est le plus effrayant, c’est que je n’ai jamais noué d’amitié absolument sincère. Quelques-uns furent de bons amis – ceux avec qui je passe le plus clair de mon temps ces temps-ci, par exemple – mais il y a toujours eu beaucoup de passage sans jamais que la courbe de ma vie ne suive celle d’une autre personne sans jamais s’en séparer.

Je suis persuadé que Tsuno-san va m’en demander plus alors je prends un train d’avance sur elle, avant que ça n’arrive.

« J’imagine que ce doit être drastiquement différent de ton côté. »

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMar 3 Sep 2019 - 12:43

 
Un pacte avec le Diable



Je construis petit a petit une de Kohta très solitaire, beaucoup plus que je ne m'y attendais. J'ai l'impression qu'il est comme spectateur de sa propre vie. Passif, un peu comme pendant cette session de maquillage. Il se laisse maquiller mais n'exprime pas vraiment son contentement ou son mécontentement vis à vis de la situation.

Je le regarde avec un sourire compatissant. 

Sa question m'interpelle un peu. Mais je continue de deviser mon gloss l'air de rien.

"Ne bouge pas et garde tes lèvres dans leurs formes naturelles,  je ne veux pas voir de bouche en coeur, okay ?" 

Après quoi j'approche le petit pinceau de ses lèvres. C'est un gloss très, très, discret qui servira juste a donner un aspect plus lisse et fera un joli contraste avec le blanc du visage. Posant une main sur son visage pour pouvoir avoir un meilleur appui, je rapproche mon visage a quelques centimètres de sa bouche, faisant  précautionneusement mon travail pour que le résultat soit parfait. Fredonnant toujours le même air.

En quelques secondes le travail était fait et je me reculai pour admirer mon oeuvre, contente du resultat je rangeais le gloss dans ma boite a maquillage et fis une petite pause pour épondre a sa question.

"J'ai en effet déja eu des aventures, mais je n'ai pas eu beaucoup de relations amoureuses. J'ai du mal a me lier avec les gens en général... Un peu comme toi j'ai l'impression non ?"



J'avais arreter de la maquiller pour le moment, mes mains était posées sur mes jambes, l'une sur l'autre, mes yeux bleux scrutant le visage du jeune homme.



Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMar 3 Sep 2019 - 19:34

L’enfant de trois ans qui sommeille en moi est vraiment à deux doigts de faire une grimace, mais je le retiens et m’abstiens de ruiner les efforts de Tsuno-san. Après tout, le maquillage reste un travail artistique assez rigoureux et qui demande beaucoup de précision. Je ne veux pas tout gâcher juste pour faire le con deux secondes.

Je ne sais pas vraiment d’où me sort ce réflexe, mais à peine a-t-elle terminé que je me retrouve à ouvrir et fermer la bouche, pour tester la viscosité de son gloss. J’ai déjà mis du baume à lèvres avant en hiver, mais là c’est d’un tout autre niveau. La première réflexion que je me fais, c’est que ce doit être vraiment… Désagréable, de porter ça toute la journée. Enfin peut-être que ce gloss en particulier est comme ça pour le bien de son maquillage qui s’annonce lourd.

Pendant ma petite série de tests, j’en apprends davantage sur Tsuno-san. Quand elle parle d’aventures, je me doute qu’elle doit faire référence à des coups d’un soir. Je suis bien content qu’elle ne me demande pas si c’est mon cas par ailleurs, puisque… Eh bien, je vais pas faire un dessin. Je n’ai peut-être mentionné que le fait d’être en couple, mais je parlais de toutes relations confondues, même charnelles.

Et puis, il y a ce passage sur le fait de se lier aux autres. Je ne le ressens pas immédiatement, mais ça me fait un peu l’effet d’un coup de poignard. Même si je sais que Tsuno-san n’avait aucune intention de me blesser moi et mon égo dans le processus et que c’était juste des mots lancés, comme ça. Mais le fait de n’avoir jamais pu nouer une vraie relation avec quelqu’un… M’a toujours rendu jaloux de ceux qui font ça simplement.

Le pire, c’est que je sais que c’est de ma faute et uniquement de ma faute. Je ne m’ouvre pas spécialement, je pense bien plus que je ne parle, et j’ai tendance à pas mal mentir pour garder une bonne image. Parce que tout remontera à mes parents et… Je ne veux pas que ma mère entre dans mon intimité.

« J’te le fais pas dire. » Je lui dis, sur un ton las et un peu morose, dans un soupir. « Le point positif, c’est que puisque je n’ai jamais laissé personne entrer dans ma vie, je n’ai pas eu l’occasion de côtoyer des personnes toxiques. » Si l’on ne compte pas ma mère qui, même si elle veut bien faire, m’a donné plus de stress et de pression dans ma vie que d’amour. « Tu as déjà rencontré quelqu’un avec qui tu n’avais aucune barrière ? Qui te faisait sentir libre ? »

Je lui dis ça en souriant. Même si j’essaye d’arranger mon comportement et que je veux arriver à m’ouvrir aux autres… Je sais que ça n’arrivera pas tout de suite et que ça prendra un moment. Mais je fais confiance au temps. Tsuno-san ne me laisse pas beaucoup de temps pour me perdre dans mes pensées avant que je me rende compte qu’elle s’est arrêtée pour me fixer, ses grands yeux bleus maintenant verrouillés aux miens.

« Q… Oui ? Qu’est-ce qu’y a ? » J’ai fait quelque-chose de mal ? Je ne devais pas fermer la bouche avec le gloss c’est ça ? Ou peut-être est-ce ma question…

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMer 4 Sep 2019 - 12:52

 
Un pacte avec le Diable



Continuant a fixer Kohta je finis par le quitter des yeux au bout de quelques secondes.


"J'essayais juste de te regarder au de la de ton maquillage naturel."

Je peux sembler un peu folle, mais essayer de créer une image mentale d'une personne, de toutes ses facettes,  sa personnalité, c'est ce que je me suis entrainée a faire en dessin dès toutes petites, pour mieux retranscrire ce que je ressens de cette personne avec mon crayon. La gène et le caractère délicat de Tessa lors de la session de cosplay, la simplicité et la fragilité de Casey, la grace et la noblesse de Yukiko, L'innocence et la bienveillance de Meyuki,... 

Ca me sera utile autant pour comprendre Kohta par la suite que pour le dessiner de la manière la plus fidèle possible. Pour ce qui est de Kohta, j'avais sentis un bon fond, une jolie personne, mais qui est seule et piegée, je ne sais pas par qui ou par quoi. Il a beau me faire son speach sur le fait de tenir a l'écart les personnes toxiques, il tiens aussi a l'écart toutes les belles personnes autour de lui...

"Comme ça je peux enregistrer ton visage pour te dessiner plus tard, désolée si je t'ai fais peur."

Avec mes grands yeux bleux braqués sur lui, je le comprendrais.

"Je comprends ce que tu veux dire, je pensais comme toi avant. Mieux vaut être seule que mal accompagnée. Ceci dit, le fait de te tenir a l'écart des autres n'empèche pas les personnes qui veulent vraiment te faire du mal de le faire, par contre ça empèche les rencontres qui sont pour la plupart belles. Tu as pleins de jolies filles qui te tournent autour, et il y a pleins de garçons aussi a Kobe qui pourraient être interessés si jamais c'est ton truc. Ou même juste des amis. Tiens tu n'a qu'a venir au speed dating de l'amitié qui arrive bientôt, je suis sur que tu trouvera pleins de supers personnes !"

J'avais un peu oublié mon maquilllage je l'avoue et je me contentais maintenant de parler a Kohta. 

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMer 4 Sep 2019 - 16:20

Au-delà hein. Je ne comprends pas toute la dimension de la chose, mais je suppose qu’il y a une sorte de spiritualité qui ne m’atteint pas dans ce que fait Tsuno-san. J’ai du mal à analyser les gens et je suis plutôt aveugle dans mon genre. Je n’intercepte pas la plupart des signaux qu’on m’envoie et j’ai souvent besoin qu’on me dise les choses clairement pour bien les comprendre. Mais de ce que je sais de Tsuno-san, je n’aurais jamais besoin de m’inquiéter de quelconques appels de phare. Elle est plutôt du genre à mettre à plat ce qu’elle a envie de dire et ce n’est pas plus mal, même si je ne suis toujours pas habitué.

Je ressemble à n’importe quel autre lycéen japonais banal du coin. Je ne vois pas vraiment quel intérêt elle aurait à me dessiner mais je m’abstiens de poser la question.

« Pffrt. » Un speed-dating de l’amitié ? Qui essayent-ils de berner avec un nom aussi niais ? Et puis je n’aime pas forcer les rencontres. Je me retiens de rire davantage pour ne pas manquer de respect à Tsuno-san, je ne voudrais pas qu’elle se vexe. « C’est ridicule. Personne n’ira là-bas pour rencontrer des amis, tu le sais très bien et… » Je soupire. « Je n’ai pas le temps de m’investir dans une relation amoureuse. Ça requiert des qualités que je n’ai pas, si ça doit arriver un jour ça sera vraiment par hasard. Si les dieux arrivent à me convaincre de voir les gens autrement. » Je secoue doucement la tête et me prend au jeu de Tsuno-san, ne quittant plus ses yeux désormais. « Mais bon, si c’est seulement amical, je peux peut-être jouer le jeu. » Je hausse les épaules. « J’y penserai. »

D’ailleurs, Tsuno-san a arrêté de me maquiller. Je suppose qu’elle doit avoir envie de faire une petite pause et qu’elle en profite pour discuter avec moi. Ça ne me dérange pas plus que ça à vrai dire. Même si toute cette couche par-dessus ma peau n’est pas des plus agréables, je commence à un peu oublier sa présence.

Il y a quelque-chose qui attise ma curiosité depuis que je suis arrivé ici. Puisque Tsuno-san s’est permise de me questionner sur ma vie amoureuse, je pense que je peux en faire de même non ?

« Rivers-san et toi ? Vos regards ne trompent pas. » Je croise les bras, assis au fond de ma chaise. « Ça fait longtemps que vous vous tournez autour ? »

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Ayano Tsuno
■ Age : 25
■ Messages : 397
■ Inscrit le : 05/09/2018

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable KbCJmVA Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Ayano Tsuno
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyMer 2 Oct 2019 - 20:01

 
Un pacte avec le Diable



Je le laisse réfléchir au speed dating de l'amitié tout seul, je ne veux pas le forcer à y aller, mais je pense que ça lui ferait du bien, et lui aussi le pense surement car il finit par laisser entendre qu'il ira y faire un tour. 

Puis, surement pour fuir la conversation qui commençait a le mettre mal a l'aise il me questionne sur ma relation avec Casey. Je m'avance sur ma chaise, croise les jambes et pose mes mains dessus tout en reflechissant brievement a ma rencontre avec Casey. 

"Oui, ça fait un moment, depuis que je suis arrivé dans le club de journalisme en fait, et puis la tension est montée de plus en plus au fur et a mesure que l'on s'est côtoyé. Actuellement je m'entends bien avec elle que ce sois intimement ou amicalement et je vais aussi voir d'autres filles sans que ça pose de problème.


En tout cas pour l'instant. J'aime bien ce genre de relation sans prise de tête, sans plus d'engagement. Même si je sais que ça peut me donner une réputation de fille facile, peu m'importe. "

Tout en disant ça je décroise mes jambes et je retourne fouiller mon materiel de maquillage pour en sortir un feutre pour maquillage epais qui me servira a faire la touche finale sur le visage.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Un pacte avec le Diable 56305_s
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
Un pacte avec le Diable 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable EmptyJeu 3 Oct 2019 - 21:25

Je suis un peu déçu, puisqu'elle ne rechigne même pas une seule seconde et je n'ai pas le sentiment de l'embêter avec ma question. Je ne sais pas vraiment pourquoi est-ce que je me mets à penser ça, mais c'est littéralement la première chose qui m'a traversé lorsqu'elle a commencé à me répondre.

Et Tsuno-san n'hésite évidemment pas une seule seconde à m'expliquer quel genre de relation elle entretient avec Rivers-san. Ma curiosité a pris le dessus et au final je ne sais pas si je voulais vraiment entendre ça. Peut-être aurais-je aimé que ça reste des rumeurs, des suggestions. Et d'un autre côté, je suis quand même content pour Tsuno-san d'être épanouïe sur ce plan-là.

Je hausse un sourcil quand elle me parle de passer pour une fille facile. Je ne sais pas si je devrais dire ça mais...

« Tu as encore le droit de disposer de ton corps comme tu l'entends. » Je me rends compte que j'ai dit ça sans penser aux conséquences. « Je suis pas bien placé pour parler de ça mais je... Enfin, j'ai toujours trouvé ça stupide de ne pas se laisser aller pour une histoire de réputation. »

Je me rends finalement compte à quel point ce que je viens de dire est insensé. Je suis le premier à être incapable d'être moi-même à cent pourcents, à avoir honte de ce que j'aime, à ne pas être capable de me laisser porter.

Écoute ce que je te dis mais ne fais pas ce que je fais hein ? C'est en train de devenir mon expression préférée. Mais je m'abstiens devant Tsuno-san. Je sais que je défends cette idée mais je ne peux me défaire du fait qu'elle fuirait sûrement si je ne tenais pas une image correcte à son égard.

« Mais je ne pense pas que tu sois du genre à te laisser dicter ton mode vie par une simple histoire de réputation, n'est-ce pas ? » Je lui dis, sur un ton amusé.

---------------------------------

Un pacte avec le Diable Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Un pacte avec le Diable  Un pacte avec le Diable Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pacte avec le Diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Les dortoirs :: Salle commune-
Sauter vers: