Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaiwenya Vainwood
■ Age : 16
■ Messages : 98
■ Inscrit le : 09/07/2019

■ Mes clubs :
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] MzrdKEgLe flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] PUEZpDJ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Gaiwenya Vainwood
« Elève ; en 3ème année »
(#) Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]  Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] EmptyLun 22 Juil 2019 - 17:14


Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Vpx3

Le flot mouvementé d'une rencontre électrique !

Gaiwenya Vainwood x Yû Hisega
Une attitude de star contre une geek, où parviendra le dénouement ?

Quelle poisse. Fallait encore sortir là. Elle avait pas envie, depuis quand est-ce qu'elle sortait autant ? Ce n'était pas dans ses habitudes, ça. Pas le choix, il fallait absolument qu'elle aille au centre commercial et puis, ce n'est pas comme si ce lieu lui était inconnu. Peut-être qu'il y avait une autre solution ? Vraiment, aujourd'hui, ça ne lui disait rien que d'aller là-bas, dans cet endroit bondé. Bon, cette fois-ci, elle avait un peu changé son style. Une robe bleue, ça lui changeait ! Elle qui ne portait que des robes rouges ou noires, cette couleur lui faisait un certain effet. La jeune fille n'aimait pas particulièrement le bleu, mais il fallait bien changer quelques fois, sinon ça allait devenir lassant que de porter toujours les mêmes choses ! Même ses chaussures étaient bleues, adieu ce beau rouge... Enfin, ce n'était qu'une manière de parler, car ce n'était que pour aujourd'hui ! Pourquoi est-ce qu'elle se rendait au centre commercial ? Pour aller chez le coiffeur. Certes, il y avait certainement des salons de coiffure plus proches de l'académie, mais la demoiselle avait choisi la simplicité, d'autant qu'elle connaissait désormais cet endroit, même si elle ne l'aimait pas. La jeune fille avait besoin de couper les pointes, ayant trop peur de le faire toute seule, tenant beaucoup à ses cheveux. De plus, elle devait prendre soin de sa décoloration, et c'est pour cela qu'aller chez le coiffeur était une valeur sûre. Et si elle se faisait une autre coloration ? Pas une bonne idée à son goût. Le blanc était beau, pâle, et allait bien avec son teint. Tiens donc, quelle était sa couleur naturelle de cheveux déjà ? Ah oui, châtain ! Quand elle venait à remarquer ses anciennes photos, elle ne se reconnaissait même pas tellement le changement avait été radical ! Elle était passée de châtain à blanc, des yeux marrons aux yeux rouges. C'était légèrement étrange que de se revoir quand tout était normal.

Enfin bref, elle était obligé d'y aller, c'était ainsi. Une fois arrivée au centre commercial, il y avait toujours autant de gens, et cela la gênait. Est-ce qu'elle s'acceptait vraiment comme elle était pour avoir autant peur des autres ? Peut-être pas. Peut-être que tout n'était qu'une illusion depuis le début, et qu'elle essayait de se mentir pour tenter de reprendre courage face aux gens ? Tss, que la vie était compliquée ! Autant ne plus se poser de questions et vivre sereinement, sans s'occuper des détails. Trop de monde aujourd'hui encore. Argh, vraiment quel jour malchanceux. Elle avait un mauvais pressentiment, comme si elle allait passer un très mauvais jour alors qu'il y avait peu de chance : la demoiselle allait juste chez le coiffeur, qu'est-ce qui pourrait bien lui arriver de mauvais ? Une rencontre peut-être ? Aucune importance. Venir seule n'était pas spécialement une bonne idée pour une fille qui ne pouvait supporter le moindre contact physique avec les inconnus, ni même croiser certains regards, surtout ceux de mecs qui se pensaient supérieurs en se moquant des gens qui passaient, en les jugeant, etc. Voilà qu'elle venait de se faire bousculer par un de ces mecs, quelle poisse vraiment ! Le mec venait de lui jeter un regard qui voulait clairement dire "regarde où tu vas" alors que c'était clairement lui qui n'avait pas regardé devant lui. Quelle bande d'amateurs, si jamais elle venait à s'énerver, ils n'étaient pas prêts de voir la furie que ça pouvait être. On lui avait souvent dit qu'elle faisait peur quand elle faisait semblant de froncer les sourcils, de se donner un air assez renfrogné, alors que ce n'était que de la simulation. Là, ce serait différent si elle venait à faire ça. Enfin, il fallait laisser passer, ça ne servait à rien de s'énerver pour si peu !

Oh, voilà qu'elle se trouvait désormais devant le coiffeur. Elle hésitait vraiment à rentrer, ayant toujours sa petite sacoche accrochée, avec son portefeuille dedans. Après tout, ce n'était pas gratuit ! D'ailleurs, la jeune fille était venue avec son casque et son téléphone, au cas où elle se sentirait trop fragile pour affronter les autres, les bruits en général, et que si la musique pouvait l'aider à calmer son âme, elle n'hésiterait pas. La troisième année se décida à entrer, disant un bonjour timide à la femme qui se trouvait à l'accueil. Généralement, c'était une vendeuse quelconque qui venait accueillir le client, toutes faisaient ça, et elle s'en occupait après. Là, elle se trouvait face à une jolie jeune femme, aux cheveux noirs (typique des japonais) ainsi qu'aux yeux noirs. Elle lui souriait poliment, ce qui rassurait la jeune fille.

"Bonjour, je viens pour me faire couper les pointes, ainsi que pour avoir un kit spécialisé pour ma décoloration, si vous en avez. Aussi, il faudrait s'occuper de ma décoloration, j'ai bien peur de me retrouver avec deux couleurs différentes, ce qui serait un problème" expliqua la demoiselle.

Après tout, pour en venir à ce blanc parfait, il avait fallu qu'elle fasse plusieurs décolorations ! On lui avait expliqué que ça pouvait abîmer les cheveux, surtout que la base de ses cheveux n'était pas si claire. Il aurait fallu qu'elle ait les cheveux blonds pâles, et ça aurait eu un rendu tout aussi joli. Autant en refaire une maintenant pour qu'elle soit tranquille, ça lui éviterait de revenir de sitôt. La coiffeuse lui proposa de passer par le shampoing, ce qu'elle ne refusa pas. En venant s'installer sur un fauteuil spécifique (et en mettant une sorte de protection pour éviter de mouiller ses vêtements), elle décida de se détendre un peu pendant que la coiffeuse s'occupait d'elle.




---------------------------------

FrançaisAnglaisJaponaisCoréen
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Sans_t12
Revenir en haut Aller en bas
Yû Hisega
■ Age : 20
■ Messages : 9
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] RQOTqXW Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yû Hisega
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]  Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] EmptyMar 23 Juil 2019 - 7:36

Le flot mouvementé

d'une rencontre

électrique !
Ft Gaiwenya Vainwood
Il faut savoir que les gens se basent souvent sur leur première impression qu'ils ont de vous. Vous pouvez faire n'importe quoi plus tard, c'est celle-ci qui comptera pour eux. L'apparence est donc importante au niveau sociétaire, surtout si l'on est une personne comme Yû qui adore plaire et jouer de ça. C'est une jeune fille sûre d'elle et qui s'assume pleinement. Aujourd'hui c'est rendez-vous chez le coiffeur pour la demoiselle qui est pressé, car en effet, ses cheveux ont bien poussé depuis la dernière fois.

L'étudiante a rendez-vous dans un quart d'heure ce qui lui laisse le temps de se mettre en route pour le centre commercial. C'est à cet endroit que le coiffeur se trouve. Pourquoi va-t-elle à celui-ci ? Et bien c'est simple, c'est le seul qu'elle connaisse. Elle n'a jamais réellement essayée d'en trouver un autre depuis qu'elle est ici. Et puis après tout, c'est pareil chez tous les coiffeurs. Et puis il faut dire qu'il intéresse Yu, car il se situe dans un endroit avec une forte activité. Elle adore les endroits remplient de personnes, car elle a plus de chance de se faire remarquer.

Une fois la route prise et arriver dans le centre commercial, la petite dame se retrouva joyeuse, car effectivement, aujourd'hui le centre commercial était particulièrement visité, c'est quasi sûr qu'il y en avait plus que d'habitude, la raison . Aucune idée. Enfin, le principal c'est que la voici devant le coiffeur. Elle entre va directement voir l'une des coiffeuses à fin de lui faire part de sa présence. Celle-ci la fait patienter quelques minutes sur le côté avant d'aller l'installer sur un fauteuil à fin de pouvoir s'occuper d'elle. À côté d'elle se trouvait une jeune fille aux cheveux blancs. Oui oui, blanc ! Et par-dessus tout, elle possédait des yeux rouges, enfin c'était des lentilles, impossible d'avoir de réel oeil rouge. Pour elle cette jeune fille, avait qu'un seul but avec ce look, c'était de se faire remarquer, c'est sur ! Elle entra directement dans un état de... compétition ? Oui, c'est le terme, un état de compétition, Yu n'aime pas que quelqu'un attire plus l'attention qu'elle. Elle hésita à lui faire une remarque malgré qu'une coiffeuse s'occupait d'elle, mais l'arrivée de la dame qui s'occupe d'elle, l'interrompt avant. Elle avait eu juste le temps de lâcher un petit "Pfff..." en la regardant et d'un air hautain.

"Alors ça serait pour couper les pointes, enfin, je crois, il faut qu'ils arrivent à la moitié de mon dos." Puis reprend "Je vous préviens faites bien attention ! Si ça ne me plaît pas et que vous me rendait moins jolie, vous aller m'entendre." dit-elle le menton levé et d'un ton fier.

Il faut dire que ses cheveux, elle y tient comme à la prunelle de ses yeux. Si jamais vous venez juste à la décoiffer par je ne sais quel moyen, volontaire ou non, gara à vous. Alors là, si la coiffeuse, la rate. C'est fini, tout le magasin va l'entendre la petite. Il faut savoir que pour elle parler ainsi n'est pas de l'impolitesse, mais un moyen de montrer l'importance qu'elle tient à ses cheveux et qu'il faut y faire très attention. Pauvre coiffeuse...

Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Gaiwenya Vainwood
■ Age : 16
■ Messages : 98
■ Inscrit le : 09/07/2019

■ Mes clubs :
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] MzrdKEgLe flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] PUEZpDJ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Gaiwenya Vainwood
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]  Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] EmptyMar 23 Juil 2019 - 13:17


Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Vpx3

Le flot mouvementé d'une rencontre électrique !

Gaiwenya Vainwood x Yû Hisega
Quand une épine s'avance, un juron se rapproche !

Un petit coup d’œil à la fille qui venait d'entrer dans le magasin, juste un peu après elle. Elle avait l'air toute contente de venir chez le coiffeur, ce qui était carrément le contraire de la jeune fille. N'osant pas trop la regarder, la gothique décida de se concentrer sur la coiffeuse qui devait s'occuper d'elle et elle espérait sincèrement que ça ne prendrait pas trop de temps, n'aimant pas traîner dans ces coins-ci. Sauf que ça n'avait pas l'air d'être le cas de la rousse qui se trouvait non loin d'elle, cette dernière semblait même assez hostile envers la miss, alors que la troisième année n'avait encore rien fait de son côté. Ce n'est pas comme si elle essayait de se faire remarquer ou quoi, sinon elle aurait une attitude comme cette fille-là. D'ailleurs, en regardant de plus près, la rousse était exactement le type de fille qu'elle ne pouvait pas blairer : trop confiante, trop prétentieuse, une attitude de star. Tss, ça n'allait vraiment pas être une partie de plaisir que de devoir la supporter durant une bonne heure. Waouh, quel cadeau du ciel... Enfin, elle espérait seulement que la rousse ne viendrait pas trop l'embêter, car elle ne semblait vraiment pas l'apprécier, regardant la jeune fille assez mal. Pourquoi donc ? Aucune idée.

Tiens donc, un "Pfff" venait d'échapper de la bouche de cette fille. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir ? Est-ce que c'était parce qu'elle se sentait menacée ? La gothique n'avait pourtant rien fait, elle avait juste demandé quelques trucs à la coiffeuse de l'accueil, et la voilà en train de rouspéter. Si cette femme avait besoin de lui dire quelque chose, fallait surtout pas qu'elle hésite, mais pas dans son dos, car c'était une chose qu'elle ne pouvait supporter. Une idée venait de traverser la miss. Est-ce que c'était à cause de la couleur de ses cheveux et de ses yeux ? Une attitude comme la sienne, elle voulait forcément être celle qui se démarquait le plus dans ce magasin, ou bien c'était autre chose, mais la manière dont la femme avait regardé ses cheveux et son style en particulier, ça ne pouvait qu'être ça. Gaiwenya ne s'était pas teint les cheveux pour se faire remarquer, c'était simplement parce que celle-ci aimait bien le blanc, et qu'elle trouvait que ça faisait un beau contraste avec sa peau pâle. C'était un peu "too much", elle en était bien consciente, mais cette dernière s'en fichait pas mal de l'avis des autres. Ce n'est pas comme si elle demandait à être aimé pour ce look, elle préférait qu'on l'accepte pour ce qu'elle laissait voir de l'intérieur. Fin bref, la jeune fille se comprenait et c'était le principal.

Quand son interlocutrice daigna parler de manière prétentieuse à la coiffeuse, la miss poussa un soupir d'agacement. C'était vraiment une fille qu'elle n'allait pas pouvoir blairer. Elle semblait être le genre de fille qui faisait extrêmement attention à ses cheveux, se permettant de parler de cette façon aux coiffeurs. La politesse avant tout, il fallait vraiment qu'elle se calme et qu'elle arrête de croire que cette attitude lui permettrait d'atteindre l'excellence. Si la femme voulait jouer aux stars, qu'elle aille voir ailleurs, dans les meilleurs salons de coiffure, au lieu de venir ici à faire sa "madame trop précieuse". Un soupir moqueur passa sur le visage de la troisième année quand elle entendit que cette dernière leur demandait de faire attention et que, en cas d'un quelconque échec, ils allaient l'entendre. Le problème, c'est qu'on l'entendait déjà trop, alors qu'il n'y avait aucune raison de parler ainsi. Si elle avait si peu confiance aux coiffeurs d'ici, pourquoi est-ce qu'elle venait ? Autant aller voir ailleurs et éviter de causer des problèmes pour si peu. Gaiwenya était tranquillement installée dans le fauteuil, elle n'avait donc pas envie de mettre les coiffeurs mal à l'aise, mais la fille qui était à côté d'elle... Argh, c'était vraiment un cas social. D'ailleurs, l'hostilité de toute à l'heure semblait encore présente, est-ce qu'elle ne pouvait pas arrêter un peu ce comportement ? Ce n'est pas comme si la jeune fille l'avait agressé en lui disant des choses déplaisantes, ou même en la regardant de travers.

"Qu'est-ce que tu me veux ?" fit la demoiselle en jetant un coup d’œil à la rousse. "Pour me regarder de cette façon, tu es tombé amoureuse ou comment ça se passe ?" demanda la jeune fille en esquissant un sourire narquois.

Fallait pas venir faire sa star ici. Elle ne pouvait vraiment pas la supporter davantage, elle qui était venue ici pour passer un bon moment ! Vraiment, c'était un jour malchanceux. Tomber sur une personne avec ce type de personnalité était plutôt rare alors pourquoi est-ce que ça devait être aujourd'hui ? En tout cas, si l'autre voulait une confrontation, c'était d'accord. Bien sûr, le tempérament calme de la jeune fille faisait qu'elle ne se battait pas violemment, mais elle savait répondre avec les mots qu'il fallait. Fallait vraiment pas venir se frotter à elle aujourd'hui. Déjà qu'elle était mal à l'aise de venir dans le centre commercial, en plus chez le coiffeur, c'était certainement pas cette fille qui allait la faire rebrousser chemin. La flemme de se prendre la tête, au final. La miss comptait rajouter quelque chose de plus, puis elle s'était ravisé, se disant que ça n'en valait pas la peine.




---------------------------------

FrançaisAnglaisJaponaisCoréen
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Sans_t12
Revenir en haut Aller en bas
Yû Hisega
■ Age : 20
■ Messages : 9
■ Inscrit le : 17/07/2019

■ Mes clubs :
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] RQOTqXW Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-6
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yû Hisega
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]  Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] EmptyVen 2 Aoû 2019 - 22:29

Le flot mouvementé

d'une rencontre

électrique !
Ft Gaiwenya Vainwood
Lorsqu'une fille peut potentiellement lui voler toute l'attention dont elle veut, la jeune demoiselle prend toute de suite celle-ci comme une cible et deux solutions ses présentes. La première est qu'elle parte au "clash" avec celle-ci à fin de se sentir supérieur et d'avoir l'impression de reprendre le dessus sur la fille en question et que la confrontation aura attirée plusieurs personnes curieuses. La seconde solution elle, est plus simple. Lorsque Yu le décide, au lieu de partir aux embrouilles, elle va décider de trouver quelque chose d'encore plus démarquant que la demoiselle d'en face. Pour en revenir à ce moment précis, dans le centre commercial, la solution que va choisir la jeune fille n'est pas encore actée.

Lorsque la jeune Yu avait explicitement dit ce qu'elle voulait à la coiffeuse, celle-ci avait entendu la fille assise à cotée d'elle, dont elle s'agacer, soupirer après elle. À ce moment précis dans la tête de la petite dame ce fut le drame. La phrase qui lui est tout de suite venu à l'esprit est "Tu veux jouer ? Alors jouons.". C'est à ce moment précis que la solution a été choisit. Elle avait décidé de partir en confrontation. Comment avait-elle osé soupirer après elle ? Yû avait pour but de d'abord tester la petite voire si elle a du répondant. Elle regarde donc sa voisine en cherchant quoi dire, sauf qu'elle nu par le temps de dire quelque chose que la fille avait prononcée quelque chose.

"Qu'est ce que tu me veux ?"
dit-elle. Puis sans avoir le temps dans placer une elle ajoute "Pour me regarder de cette façon, tu est tombée amoureuse ou comment ça se passe ?"

Pauvre jeune fille... Tu ne sais vraiment pas dans quoi tu t'es lancée là... Tu viens de te jeter dans la gueule du loup. Ces paroles ont eu un effet immédiat sur Yu, celle-ci eut directement les sourcils froncés et un regard agressif. Elle regarde donc cette fille.

"Rien et sûrement pas. J'étais juste en train de me demander comment on pouvait avoir autant de mauvais goût, enfin des yeux rouges sérieux quoi... Puis, les cheveux blancs, tu veux te donner un style ça se voit, mais ma petite, tu n'attireras jamais autant l'attention que moi je te le dis."Réponds Yu sur un ton hautain.

Ce n'est que la phase de test, quand elle fait cela, Yu teste juste d'abord les limites de la personne en face et cherche sur quoi à l'attaquer. Il faut dire qu'avec toutes les disputes qu'elle a eues, elle s'y connaît maintenant. En plus de ça, sa voisine n'a pas l'air d'avoir non plus sa langue dans sa poche donc son risque d'être plutôt électrique.

"Si je pouvais te donner un conseil, si tu veux attirer l'attention, essaye de me ressembler, ça fonctionnera mieux." dit-elle sereinement.

Si les paroles envers la coiffeuse l'on fait réagir, celle-ci ne devrais pas non plus la laisser indifférente.



Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Gaiwenya Vainwood
■ Age : 16
■ Messages : 98
■ Inscrit le : 09/07/2019

■ Mes clubs :
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] MzrdKEgLe flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] PUEZpDJ


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Gaiwenya Vainwood
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]  Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] EmptyVen 2 Aoû 2019 - 23:05


Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Vpx3

Le flot mouvementé d'une rencontre électrique !

Gaiwenya Vainwood x Yû Hisega
Ravale ta fierté, ça se passera mieux !

La jeune fille n'avait pas spécialement envie de se confronter à cette personne, mais rien que son attitude dès son entrée dans le salon de coiffure, ça ne lui avait pas plu. Après, elle n'était rien ni personne pour juger une personne sur quelques paroles, mais rien que dans le comportement de cette femme, ça se voyait qu'elle était du genre à se la péter et à proclamer au monde entier qu'elle était celle sur qui l'attention reposait le plus. Enfin, ce n'était pas vraiment un problème à ses yeux, sachant que la gothique ne désirait nullement attirer l'attention en commençant un conflit. Peut-être qu'elle n'avait pas bien fait que de répondre à sa provocation ? D'habitude, la miss laissait passer, ignorant les gens comme la rousse,  mais cette fois-ci, elle avait eu le culot de répondre car se laisser tout le temps faire n'était pas non plus une bonne solution, ni ce qu'il fallait faire tout le temps. Il devait bien y avoir une raison pour avoir ce genre d'attitude, ne serait-ce que minime. Cette femme lui avait parlé comme si la troisième année l'avait provoqué, alors que de base, cette dernière n'avait absolument rien fait, étant venue ici simplement pour prendre soin de sa décoloration. L'agresser pour un rien, c'était bien typique de ces gens-là. Celle-ci ferma ses yeux durant quelques secondes, écoutant parler son interlocutrice qui semblait bien contente que la petite fille ait répondu à sa provocation, continuant son monologue comme si ça pouvait intéresser la miss.

Oh ? Mais le problème était extrêmement simple en fait ! Heureusement que la jeune femme venait de lui donner la clé qui lui permettrait d'appuyer là où ça faisait mal. Elle avait terminé son petit monologue en lui disant "tu n'attireras jamais autant l'attention que moi je te le dis", et c'était ça qui venait de trahir la rousse aux yeux de la gothique. Il faut dire que les gens d'aujourd'hui ne pensaient qu'à l'apparence, la popularité, le prestige, le luxe et toutes ces choses futiles, ce qui avait l'air d'être le cas pour elle. La situation était plus simple que ce qu'elle pensait : la rousse l'avait attaqué de front car elle se sentait menacée à cause de la couleur des cheveux ainsi que des yeux de la miss. C'était typiquement le genre de personne qui voulait attirer l'attention alors si cette dernière risquait d'être volée par quelqu'un d'autre, ça ne pouvait pas le faire. Celle qui était assise à côté d'elle voulait simplement la confronter pour une histoire d'attention, mais ça ne la dérangeait pas, sachant qu'elle avait passé l'âge d'être protégé.

« Comme c'est mignon d'avoir peur de moi à ce point. Est-ce que c'est ton complexe d'infériorité qui te donne ce genre de comportement ? Ce ne serait tout de même pas possible, si ? » questionna la demoiselle en regardant droit devant elle, un sourire narquois aux lèves. « Ou bien... serait-ce le fait que tu as peur que je te vole l'attention avec mon style façon albinisme ? » demanda la troisième année en poussant un petit soupir blasé.

Bah ouais, c'était une raison toute banale, qui ne valait même pas la peine de se comporter ainsi. C'était tellement enfantin qu'elle se pensait dans un jeu, à devoir répondre des choses à cette femme, sous peine de finir sourde. On ne savait jamais, si la miss avait commencé à l'ignorer, elle était pratiquement sûre que la rousse lui aurait gueulé dessus ou quelque chose comme ça, c'était même sûr. Toutes des hystériques en quête de popularité. Voilà qu'elle continuait à blablater, lui donnant même un conseil, que c'était mignon de sa part. Il n'y avait jamais eu le moindre désir d'attention de son coté, et la miss n'avait jamais parlé de ça avec la rousse, ce qui fait qu'elle se trahissait toute seule, montrant son manque de confiance en elle pour s'attaquer à une jeune fille qui venait juste s'occuper de sa décoloration et qui, de base, n'avait rien dit. C'était minable, pathétique et petit de la part de cette fille, mais bon, ça ne servait à rien de s'étaler sur le sujet durant des heures, ça ne ferait qu'aggraver les choses.

« Possèdes-tu une obsession pour la popularité et l'attention ? Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, je n'ai rien dit à ce sujet, ce qui montre que tu as peu de confiance en toi pour t'en prendre à quelqu'un d'aussi banal que moi » répondit la jeune fille en décidant de ne plus insister sur le sujet.

Elle était plutôt du genre à éviter les conflits, à se renfermer sur elle-même, à se faire écraser, mais cette fois-ci... ce serait différent. Les mots pouvaient être une valeur sûre.




---------------------------------

FrançaisAnglaisJaponaisCoréen
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Sans_t12
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]  Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le flot mouvementé d'une rencontre électrique ! [Ft Yû Hisega]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Centre commercial-
Sauter vers: