Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milan Cray
■ Age : 27
■ Messages : 131
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] KbCJmVA [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 1è année »
(#) [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 20:42

- "Dégage de là ! T'es trop jeune et j'veux pas d'emmerdes moi, reviens quand t'auras l'âge !"

J'en suis là, bloqué à l'entrée de ce bar, au milieu de clients sortis pour fumer (ou pour profiter de la fraicheur de ce début de nuit), après toute une aprèm et une partie de la soirée passées à bosser. En soi, je pourrais laisser tomber, tourner les talons et tenter ma chance ailleurs. Mais voilà, j'ai déjà un peu picolé avec mon patron, pour "célébrer cette super journée" (en vrai elle n'a rien d'exceptionnel, c'est juste qu'avec cet homme, toutes les excuses sont bonnes pour sortir le whisky). Du coup mes sens ne sont plus à leur top niveau et j'ai décidé que c'est ici que je voulais terminer de chasser ces idées sombres qui me harcèlent chaque nuit.

- "Alleeez j'suis quasi majeur en plus !! S'vouplait, j'vous paye tout en liquide et si les flics rappliquent, j'disparais !"

Mes yeux suppliants comme je sais pourtant si bien les faire n'ont pas l'air d'émouvoir particulièrement ce vigile taille xxl. Tss, quitte à me faire de faux papiers d'identité ce flic ne pouvait pas s'arranger pour trafiquer ma date de naissance ? Mais non, "ça t'apprendra à vivre comme n'importe quel jeune de ton âge pour une fois" qu'il m'a dit. Bah j'sais pas si tous les jeunes de mon âge l'ont toujours aussi mauvaise de se faire recaler, mais là je me sens super mal. Surtout que ce groupe de jeunes, qui pour le coup ne doivent pas avoir le même âge si j'en juge à ce verre et cette clope qu'ils ont tous en main, me regarde avec un petit rictus qui ne me plait pas de masses.

- "Ouais, bah puisque c'est ça, comptez pas sur moi pour revenir même quand j'en aurais l'âge !"

Toujours pas le moindre signe de réaction chez la masse qui me barre le chemin. Les mains enfoncées bien profondément dans les poches de mon jean et les lèvres pincées par la contrariété, on ne peut pas dire que cet air agacé contribue à me donner une apparence particulièrement plus mature... Après un soupire un peu forcé pour bien montrer ma désapprobation, mais surtout pour essayer autant que possible de ne pas trop perdre la face malgré tous ces regards qui se sont tournés vers moi depuis le début de cette négociation au ton montant (ouais c'est déjà foutu depuis un moment j'suis au courant...) je finis par tourner les talons. Il ne me laissera pas rentrer, c'est évident. Et moi, je vais me retrouver à déprimer tout seul dans mon coin.

- "Eh gamin, besoin d'aide pour avoir une bière ?"

Manquait plus que ça. A peine le temps de faire quelques pas que ces gars qui me snobaient tout le temps de cette tentative échouée pour rentrer m'interpellent. J'aurais pu accepter. Voir même être heureux d'une telle proposition. Si ce type n'avait pas ce ton parfaitement condescendant et ce regard hautain, qui prouvent parfaitement qu'il cherche seulement à se foutre de moi. Un regard mauvais dans leur direction, j'arrive in extremis à serrer les poings, retenant un majeur qui me démange.

- "Tu devrais sérieusement revoir tes techniques de drague mec, à ce rythme là va falloir que tu choisisses parmi tes p'tits copains pour pas finir la nuit seul."

Ah, si mon doigt était sous contrôle, ce n'était pas le cas de ma langue qui a pris son indépendance bien avant que je ne lui donne l'autorisation de prononcer de telles paroles... Et évidemment, ça n'a pas l'air de lui plaire à l'autre pseudo bad boy. Pas du tout.

Code couleur au cas où:
 

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] 58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633


Dernière édition par Milan Cray le Ven 2 Aoû 2019 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daniel O'Connor
■ Age : 21
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 17/07/2019


Mon personnage
❖ Âge : 44 ans
❖ Chambre n° : A-402
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Daniel O'Connor
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 22:28



Quand ça veut pas, ça veut pas


Ce que préfère Daniel ? Les bars et ses trésors. La musique, l'odeur de la sueur et de l'alcool. Entendre la voix rauque et mélodieuse de la puissante Taïga Launwitch, célèbre chanteuse du groupe irlandais  Lame Spirituelle. Ils avaient rangé le Metal pour se lancer dans les musiques de beuveries et pirates traditionnelles avec un bon brin de rock. Ce qui n'est pas pour déplaire à Daniel. Et ce soir-même, c'était une séance de jam-session au bar qui filtrait les entrées. L'oncle et la nièce s'étaient donc donné à coeur joie pour les prestations. Habillé d'un costard froissé avec ses boucles brunes en bataille, il était heureux à chaque sourire de sa nièce, Taï'. Celle-ci avait un jean moulant grison, des Dr Martens aux pieds et un  indécent corset rouge sang où l'on peut aisément deviner son bonnet D. Et doit-on aussi détailler son string noir à la dentelle rouge qui dépasse outrageusement de ses fesses ?

Oh ! Vous souhaitez un aperçu des morceaux de Lame Spirituelle ? Attendez, connaissez-vous Tanz mit mir de Faun ? Eh bien nous sommes dans ce style. Ici, nous sommes dans un autre monde.

Les heures passent, le psychologue n'avait rien de fermel, non, un air cerné et sauvage aux regard dangereusement envoûtant envers mesdames. Elles dansaient, jouaient avec lui. Combien de fessées et de baisers suaves échangés entre ces belles et l'homme brisé par la vie ?
Et Taïga en répondait avec la même ferveur, autour de cette table, ce sont des caresses subtiles, des regards entre leurs prunelles d'émeraude (trait si typique de la famille) et les perles oculaires d'autrui. L'alcool coulait à flot. Ici, le temps est suspendu. Des éclats de voix, c'était la fête. Mettez une Launwitch dans un bar vide, et dans trois heures ça sera une beuverie générale irlandaise. Nous sommes au japon ? qu'importe, nous nous approprions n'importe quelle terre.

Et genre-là ? Bordel de merde, et genre là Marc et B' me plaquent chacun contre le canapé en plein apéro ! Ils m'ont étranglé alors que B m'avait volé un baiser. Je te raconte pas comment mes sens on flambé par tous les démons du métal, je crois que j'ai jamais pris autant mon pieds à me taper des vieux comme eux. C'est définitif, les occidentaux sont bien plus intéressants que les japonais avec leur foutu traditions et leur sens de l'honneur, Dan !


Tagada Jones, un jour tu vas finir la tête dans le sac par une mafia japonaise, et je vais te retrouver sur une sextape sur Pornhub et on ne retrouvera plus jamais ton corps.


T'auras le temps de crever la gueule ouverte quatre fois avant qu'on ne m'oblige à faire quoique ce soit sexuellement, Tonton Dany

S'exclame sardoniquement la metalleuse en ouvrant une bière avec ses molairse, recrachant la capsule de bière sur la table tout en sortant de la boîte pour fumer avec son oncle. Ce dernier tapote la cartouche de cigarette pour en sortir deux, qu'il en calle entre ses lèvres et en lance une à sa famille. Jouant habilement de sa main, elle attrape la clope avec sa nouvelle prothèse qui avait coûté une fortune à la famille et au groupe de musique. Taïga nouait ses dreads en chignon, au même moment, l'on entendait des éclats de voix à quelques mètres à peine.

- "Tu devrais sérieusement revoir tes techniques de drague mec, à ce rythme là va falloir que tu choisisses parmi tes p'tits copains pour pas finir la nuit seul."

Daniel n'y prêtait pas attention, sûrement une bande de gamin recalé. Ils sortirent ainsi, s'installant non loin de ce jeune qui insultait l'étudiant protagoniste.


Va te faire foutre Tagada, c'est toi qui t'enfiles tellement des kilomètres de b**** que j'arrive même plus à savoir comment tu fais pour encore pouvoir chanter.

En guise de réponse, Taïga fit un doigt d'honneur à son oncle, mais ils ricanent tous les deux. Suite à la réponse de l'adolescent, celui qui insultait le blondinet arme alors son bras pour le frapper. Voyant rouge. Mais c'est oublié que Taïga avait un passif presque aussi chargé que Daniel. Son regard se voile directement. Avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, Taïga décide de faire une approche bien plus douce. Et se glisse comme une serpente vers le fumeur, l'in voyait son tatouage sur l'épaule droite, un ourobouros en peinture, entourant le logo de Metallica avec un Triskel en son intérieur. Mais aussi l'oeil d'Horus sur ton oeil gauche. Passant son bras autour du cou du fumeur, elle vient lui glisser sa bière juste sous le nez de cet abruto, le regarde très charmeur en collant sa poitrine sur son torse juvénile et du coin de l'oeil, le recalé de la boîte.

Et toi, tu veux de l'aide pour avoir de la bière et une vraie femme ? Non parce que si tu veux, celui qui te faisais du coller serré tout à l'heure c'était Robin, le guitariste de mon groupe ... et c'est un transexuel ... on peut dire que vu comment tu bandais, ce sont plutôt les mecs qui t'intéressent.

Et voilà qu'elle lui lèche le lobe d'oreille avant de se décoller de lui, le sourire satisfait aux lèvres. En guise de réponse, celui-ci se fait livide, mais avait apparemment le sang chaud et s'apprêtais à frapper Taïga. Mais avant qu'il ne puisse intervenir. C'est Daniel qui attrape son poignet, et grâce à une prise de combat de rue l'envoie percuter le sol avec un 360° vertical.
Ses potes étaient choqués, alors que Daniel fumait tranquillement, le vigil pétait littéralement un câble. Mais Taïga fit glisser un billet sur la ceinture du garde avec un clin d'oeil, il l'avait reconnu et fermerait les yeux. Puis le malmené se redresse difficilement et rentre à l'intérieur avec ses potes ... on n'allait pas les voir de sitôt. De suite. Daniel se tourne vers le recalé puis le vigil, le regard neutre.

Tu serais pas de Kobe Daigaku toi ? Aller viens gamin, Taïga va te payer une bonne bière, elle en a une à la main.

Celle-ci sourit malicieusement à cet étudiant, puis ils se décalent légèrement pour laisser la clientèle tranquille.
© gotheim for epicode


Dernière édition par Daniel O'Connor le Sam 3 Aoû 2019 - 1:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 27
■ Messages : 131
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] KbCJmVA [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 23:46

Je déglutit difficilement en voyant l'autre type s'avancer vers moi. Bah ouais, bien sûr qu'il ne va pas vouloir se laisser ridiculiser devant ses potes. Pourquoi je réfléchis pas un peu plus avant de parler ? Parce que je ne suis plus 100% clean, oui, c'est vrai. Mais j'ai pas du tout envie de me faire éclater la face là... Mon cœur accélère alors que je fais un pas en arrière, fermant un œil comme si ne pas voir le coup arriver pouvait l'annuler pour de bon. Mon avant bras en guise de protection devant mon visage, un geste que j'ai répété beaucoup trop de fois, je serre les dents, tous les muscles de mon corps crispés, prêts à encaisser.

Mais rien ne vient. Je me risque à relever la tête lorsqu'une voix féminine (mais pas le moins du monde efféminée) me parvient très proche. Woh. Ok. Là tout de suite, il y a de quoi se demander si j'apprécie vraiment les mecs autant que les filles... Parce qu'elle est vraiment... Enfin... Bon, le principal c'est qu'elle a l'air de gérer ce mec sans soucis et m'évite de finir avec la gueule en vrac. Eh mais, c'est censé être un peu humiliant de se faire sauver par une meuf non ? Je sais pas. Je suis un peu perdu. Les yeux grands ouvert, les lèvres qui suivent le même mouvement, il me faut quelques secondes d'analyse (et de clignement de paupières) avant de reprendre un minimum contenance.

- "Ah, heu... Ok, m..Merci."

Nan mais c'est pas d'ma faute aussi !! Y a cinq secondes je m'apprêtais à me faire tabasser et là d'un coup un mec au look trop badass accompagné d'une nana qui a l'air de l'être encore plus me proposent de boire un verre avec eux ! C'est normal que mon cerveau ait besoin d'un temps de mise au point !

Je passe machinalement une main dans mes cheveux alors que je réussis à regagner un peu d’assurance et m'approche de l'homme qui a pris la parole. Sous le regard suspicieux du vigile, dont je détourne bien vite les yeux. Ce n'est clairement pas la première fois que j'assiste à de telles façons de faire mais j'avoue qu'un tel langage dans la bouche d'une fille, ça restait rare, même de là où je viens. Pas de doutes, ils ne sont pas japonais ceux là ! Mais ce n'est pas pour me déplaire ! Ah... Kobe ?

- "Mouais c'est ça, j'suis arrivé y a pas loin d'un an à l'université."

Même pas le temps de réfléchir au sens de ces paroles (oui je ne réfléchis pas très vite non plus, ok) que je me retrouve avec une bière en main. Ce qui m'allège d'un nouveau poids, jusqu'à ce que j'arrive à retrouver un sourire qui s'était absenté bien trop longtemps de mon visage. Un sourire pas 100% sincère c'est vrai, j'ai toujours le cœur trop lourd pour ça, mais... Étrangement, je me sens pas trop mal là, à trinquer avec ces deux étranges personnes. Tellement que je sors même la seule clope qu'a bien voulu me filer mon boss aujourd'hui (ouais, ça aussi c'est hardcore de s'en procurer ici en n'étant pas majeur ! Mais on va dire que ça me permet au moins de limiter ma consommation...) pour l'allumer. Jusqu'à ce que j'arrive finalement à faire le rapprochement.

- "Oh, mais... Vous... Vous travaillez à Kobe c'est ça ?"

Douche froide. Nouvelle montée de stress. Ok on n'est pas dans l'enceinte de l'établissement, mais ça craint grave !! Oui, sûr que je l'ai déjà vu à Kobe ce type ! Je ne sais pas ce qu'il y fait exactement mais s'il rapporte que je traine dans ce genre d'endroit le soir, c'est pas bon pour moi... Pourtant, là tout de suite, il a l'air plutôt relax...  Azy respire mec, tu vas crever d'une crise cardiaque avant l'âge à ce rythme là !

- "Et du coup tu... Enfin vous... Êtes aussi à Kobe ?"

Je n'ai pas la moindre idée de la façon dont je dois m'adresser à cette fille. Tout comme je suis bien incapable de lui donner un âge. Autant opter pour la politesse maximale. Entre son physique assez hors normes, ses fringues légères malgré la saison et son assurance indécente, c'est pas évident de savoir comment se positionner. Ça remet en cause toutes les règles de bienséance sur lesquelles j'ai toujours appris à me reposer en société. Oh, ce n'est pas dérangeant hein... Même si je dois faire de sacrés efforts pour faire gaffe à l'endroit où mes yeux se posent !

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] 58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Daniel O'Connor
■ Age : 21
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 17/07/2019


Mon personnage
❖ Âge : 44 ans
❖ Chambre n° : A-402
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Daniel O'Connor
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyVen 2 Aoû 2019 - 1:28



Quand ça veut pas, ça veut pas


Le pauvre, c'était un étudiant qui vient de rencontrer son oncle ? Taïga ne pu s'empêcher de rire en étant très amusée qu'elle avait refilé une bière dans la main de ce mec qui en jetait pas mal à vrai dire. Suite à sa question, le psychologue esquisse un sourire narquois, faisant mine de réfléchir. Le pauvre était nerveux, ce qui peut se comprendre en réalité. A son âge, Taï' aurait été pareille. Le regardant s'allumer sa clope solitaire, Daniel consume lui-même la sienne, prenant bien le temps de répondre. Sa nièce lui donne un coup de coude accusateur, toujours avec cet air amusé. Le brun se met à gronder en jetant un coup d'oeil faussement agacé à sa famille.

Ouais, je suis le psychologue de Kobe depuis quelques semaines. Mais tranquille, je ne suis pas là en tant que psy. Là c'est Daniel. A l'école, je suis un tout autre homme.

Déclare le brun avec une aisance toute trouvée. Peut de temps après, c'est à Taïga qu'il s'intéresse, cette dernière cligne plusieurs fois des yeux. S'adossant contre le mur, croisant les bras en faisant remonter cette opulente poitrine, un pied posé contre la paroi, jouant avec un zippo tout en consumant elle aussi sa cigarette. Pour le coup, la brunette ne s'attendait pas à cette question. Si elle faisait partie de Kobe ? Elle lui fait un clin d'oeil.

Hm, tu peux nous tutoyer tu sais ? Je n'ai que 23 ans, pas comme cette vieille branche de Dan. Moi c'est Taïga, et non. Je suis chanteuse d'un groupe irlandais, Lame Spirituelle. Je me suis installée ici il n'y a pas très longtemps, mon mari est japonais. D'ailleurs, j'espère que mon accent ... n'est pas ... horrible.

Ton accent, il est aussi dégueulasse que j'en saigne des oreilles, jeune fille.


La ferme...

Daniel se met à ricaner, remarquant très facilement que Milan avait du mal à ne pas regarder les atouts physique de Taïga. Bah, il pourrait même lui claquer les fesses qu'elle s'en amuserait. C'était une femme sensuelle qui croquait la vie à pleine dent. Et mariée ne lui empêche pas d'avoir des amants, son mari était libertin et Taïga une polyamoureuse accomplie. Oui, c'était une personne qui s'affranchissait beaucoup des codes des sociétés. Heureusement pour elle, Daniel l'était tout autant dans sa tête malgré son professionnalisme et le fait qu'il s'était assagit avec autrui par rapport à son âge. Même s'il s'était résolu à ne plus avoir de femme dans son foyer, voir sa nièce et sa fille heureuses, ça lui suffit amplement à lui donner le sourire et du baume au coeur.
Les deux protagonistes se concentrent finalement sur Milan. Oui, Daniel l'avait très vite reconnu, il n'était pas physionomiste pour rien, même si Taï ne le connaissait pas. La chanteuse avait beau être enceinte, cela ne l'empêchait pas de fumer et boire un peu. Ce qui était une très mauvaise idée, mais c'était sa dernière soirée. Une grossesse indésirée, il espérait juste qu'elle ne fera pas de connerie par rapport à ça. Donc, Daniel lui laissait le bénéfice du doute. Dernière beuverie, promis juré craché ...

Tu sais, si t'as pas envie de sourire, t'es pas obligé. On attends rien de toi.

Déclare subitement le psychologue avec une nonchalance déroutante. Taïga leva légèrement les yeux au ciel, cet homme était vraiment trop direct en dehors du travail. Ne se souciant que très peu de froissé.

Dis-nous plutôt, ce que tu fais ici ? Je te le promets, avec moi tu pourras boire et fumer comme tu le souhaites, en occident, à ton âge tu es déjà majeur. Ma première cuite remonte à mes 14 ans... Le Japon est vraiment un pays... très traditionnel, non ?

S'enquit la jeune femme. On pourra dire ce qu'on veut, malgré les apparences, Taïga était un bout de femelle vraiment soucieuse d'autrui et douce. Une femme avec bien trop de facette pour la norme.
© gotheim for epicode


Dernière édition par Daniel O'Connor le Sam 3 Aoû 2019 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 27
■ Messages : 131
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] KbCJmVA [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyVen 2 Aoû 2019 - 12:30

Le psy... Bon, au moins c'est pas un prof et... Ils sont censés ne pas tout raconter à leurs collègues non ? Bah, de toute façon c'est trop tard. Il ne reste plus qu'à essayer de faire bonne impression, même si je dois reconnaître que face à ces deux là, je ne suis pas hyper sûr de la marche à suivre !

- "Ahah ok, j'vais essayer mais hum, j'ai jamais tutoyé d'adultes alors ça va pas être évident ! Et, je m'appelle Milan, ravi de faire votre connaissance."

C'est bon, j'arrive à récupérer cet air enjoué si pratique pour faire bonne figure. Une façade que je maîtrise parfaitement, qui me donne quand même l'air plus sympa et surtout moins empoté que ce que je montre depuis le début ! En revanche, je ne perd pas pour autant mes bonnes manières, je m'incline donc respectueusement en me présentant, comme on m'a toujours appris à le faire. Oui, je sais, les étrangers n'ont pas les mêmes coutumes mais ce n'est pas une raison suffisante pour que je me comporte subitement différemment.

- "Et, non, ça va, votre, ton accent n'est pas du tout dérangeant !"

Au contraire même, quelqu'un qui parlerait un japonais impeccable avec un tel langage serait bien plus perturbant ! Puis j'ai l'habitude de fréquenter certaines personnes qui ne sont pas issues de l'archipel alors ce n'est sûrement pas ce qui va m'embêter. C'est beaucoup plus délicat de comprendre cette façon étrange qu'ils ont de communiquer entre eux. Bien sûr que je me rend compte que cette animosité qui transperce de leurs paroles ne reflète pas une réelle agressivité entre eux. Mais chez moi, lorsque de tels mots étaient employés, c'était rarement bon signe. Pourtant, ce n'est pas suffisant à me faire perdre ma mine ravie.

La remarque suivante par contre manque de me faire m'étouffer avec cette nouvelle gorgée de bière que je prend. Que... Comment ça je ne suis pas obligé de sourire ?! Un peu perplexe, j'ai l'impression que mes neurones essaient subitement de passer en marche accélérée pour savoir ce qu'il veut vraiment dire par là. Et forcément, ça ne fait qu'accentuer le sourire un poil gêné que j'affiche désormais. Heureusement, Taïga vient bien vite à mon secours. C'est si visible que ça ? Va vraiment falloir que je fasse plus gaffe...

- "C'est gentil, mais j'me sens pas obligé, y a pas de soucis !"

Faut dire que c'est devenu quelque chose de tellement habituel chez moi que je ne me rend même plus compte à quel moment je me force vraiment ou non. Pas trop difficile d'essayer de camoufler la vérité dans ces conditions. Pourtant, cette façon que j'ai d'éviter son regard en braquant mes yeux sur mes pieds devrait être un bon indicateur...

- "Oui, c'est sûr que le respect des traditions est important, mais chaque pays a ses coutumes. C'est juste qu'il y a beaucoup de différences avec l'occident. Mais ça change quand même avec notre génération. Je ne suis pas le seul à essayer de rentrer dans un bar avant l'âge !"

Un léger rire quelque peu gêné qui ponctue cette phrase, j'arrive malgré tout à me sentir de plus en plus à l'aise dans mes basks à mesure que les minutes défilent. J'ai beau m'adapter facilement aux situations qui se présentent, celle-ci, c'est bien la première fois que j'y suis confronté ! Alors, il me faut un peu plus de temps. Je ne suis pas habitué à faire face à de tels énergumènes ! Même si je crois que je vais vite apprendre à apprécier !

- "Pour ce que je fais là eh bien, je voulais juste me détendre après une journée de boulot, tout en profitant que ce soit le week end et donc que le couvre feu soit plus tard."

Le couvre feu... Encore un concept que j'ai découvert en arrivant à Kobe et auquel j'ai bien du mal à me faire. La nuit n'a jamais été faite uniquement pour dormir chez moi, sans parler des insomnies à répétition. Au moins, ça me permet de bien bosser mes cours ! Sauf quand j'ai pas mal picolé avant, là, pas de cauchemar jusqu'au lendemain matin. Forcément que j'essaie d'en profiter au maximum !

- "Mais et vous alors ? Tu as dis faire partie d'un groupe irlandais, c'est vraiment de là-bas que vous venez ? Ça doit faire un sacré changement d'arriver ici ! Surtout vous, Daniel, de travailler en plus dans un établissement scolaire tel que Kobe !"


C'est mort. Je peux essayer de faire des efforts pour lâcher ce vouvoiement avec Taïga du fait de son âge, mais pour Daniel je ne vais jamais y arriver ! Déjà que Daniel... On est bien d'accord que c'est un prénom ?! Mais je ne connais pas son nom aussi !! Bon, y a encore des progrès à faire avant d'être parfaitement à l'aise...

- "Enfin, si vous venez bien du même endroit, mais comme vous avez l'air proches. Heu, j'veux dire, vous avez juste l'air de bien vous connaitre, je n'insinue pas du tout qu'il puisse y avoir quoi que ce soit d'autre ou..."

Une grimace de dépit en me rendant compte que je m'enfonce de plus en plus, je finis pas reposer un regard légèrement désolé sur mes deux interlocuteurs, après avoir fuis ce contact visuel le temps que je m'embrouille tout seul.

- "Enfin, vous voyez... ?"

Ridicule.

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] 58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Daniel O'Connor
■ Age : 21
■ Messages : 19
■ Inscrit le : 17/07/2019


Mon personnage
❖ Âge : 44 ans
❖ Chambre n° : A-402
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Daniel O'Connor
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyVen 2 Aoû 2019 - 20:50



Quand ça veut pas, ça veut pas


Cela permis à Daniel d'en apprendre plus sur Milan, merci Taïga. Les minutes passent, alors qu'ils fumaient tranquillement dans le air smoking. Les temps se sont calmés depuis le conflit avec ces stupides gamins qui avaient recalés Milan. Ce dernier semblait être un bon petit gars, nul doute que Taïga a tout de suite flashé sur lui. Non pas amoureusement, mais plutôt apprécier une personne a sa juste valeur, qu'importe son passif. Ah oui, elle sortait bien du lot la Miss Launwitch. Les deux protagonistes écoutent le jeune étudiant, toujours dans cette bonne humeur nonchalante. Oui, une belle soirée en perspective. D'ailleurs, Daniel en profite pour s'allumer une nouvelle cigarette en piquant le paquet à sa nièce. Une clope pour elle, c'est tout. Elle était enceinte la bougresse. Et il ne faut pas qu'elle abuse de ça si elle voulait avoir une grossesse dans de bonnes conditions. Pour l'instant cependant, l'on ne devine pas qu'elle l'était.
A la question de Milan, Taïga fit un clin d'oeil à l'étudiant, prenant bien soin de le regarder de la tête au pied. C'est qu'il est plutôt agréable à regarder finalement, bien que la miss préfère les hommes bien plus mâture. Elle vous le dira, c'est que la jeune demoiselle aimait les hommes dominants et affirmés, un poids de la vie dans le regard pouvant lui faire passer une soirée entière à danser le tango.

Oui, effectivement c'est un changement radical, mais ce n'est pas plus mal de voir du pays. Et puis je ne pouvais pas laissez Taïga seule ici, je m'en sera mordu les doigts...

Un simple coup d'oeil de la part de la nièce vers son aîné, faisant la moue avant de revenir à Milan. On voit d'ailleurs son léger froncement de sourcils, essayant de comprendre toutes les paroles de l'étudiant. Comme elle le disait, son niveau de langue n'était pas parfait en plus d'avoir un accent de routier sous vodka niveau grâce.

- "Enfin, si vous venez bien du même endroit, mais comme vous avez l'air proches. Heu, j'veux dire, vous avez juste l'air de bien vous connaitre, je n'insinue pas du tout qu'il puisse y avoir quoi que ce soit d'autre ou..."

Milan fuit le contact, alors que les deux protagonistes restent interdits. Ils sous-entendait quoi là ? Clignant des yeux, le brun et la brunette échangent alors un regard très perturbé et curieux. Alors ça, ils s'y attendaient pas. Et le blondinet était apparemment très gêné. S'ensuit ses dernière paroles. Très lentement, il lui reporte son regard, Taïga mordit sa lèvre inférieure alors que Daniel fit preuve d'une neutralité à toute épreuve. Restant sans expression particulière, mais la Tagada Jones c'est une autre histoire. Elle éclate de rire, ou du moins, l'aurait fait si elle ne s'était pas mise les mains devant les bouches. Bordel de merde, ils avaient mal compris ou bien il avait insinué qu'ils étaient en couple ? Non ? Ils ne rêvent pas là !
Prenant plusieurs secondes à ricaner sans que cela ne soit pas non plus de la moquerie, Taïga finit par se reprendre, les larmes aux yeux, Daniel lui tapotant le dos en continuant de gratter sa cigarette. Une de ses dreads vient d'ailleurs se glisser sur le décolleté indécent de la jeune femme. Aller, on se redresse et on répond, oui, c'est très bien.

On vient tous les deux d'Irlande oui, et oui pour ce qu insinue, nous faisons parti du même foyer.

Oncle ! C'est mon oncle ! Abruti de Dan ! Arrête de parler au strict minimum. Hahaha, Milan, ne t'en fais pas, je suis la nièce de Daniel. Ma mère était sa soeur.

Pour rassurer l'élève, Taïga tapota l'épaule de Milan en lui faisant un clin d'oeil et lui proposer une autre cigarette. Non, il n'avais vraiment pas à c'en faire, le blond était vraiment tranquille avec ces deux énergumènes. Passant une main dans ses cheveux épais et bouclés noires, Daniel poste un regard las ailleurs pendant quelques secondes avant de revenir à ses deux interlocuteurs.
Hmm ... en tous cas, tu n'as vraiment pas de soucis à faire, tout ce qu'il se passe en dehors de l'école, reste en dehors de l'école.

© gotheim for epicode
Revenir en haut Aller en bas
Milan Cray
■ Age : 27
■ Messages : 131
■ Inscrit le : 16/07/2019

■ Mes clubs :
[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] KbCJmVA [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] TEWzgIo


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-10
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Milan Cray
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] EmptyDim 4 Aoû 2019 - 22:14

Pourquoi est-ce que je ne suis pas capable de ne pas penser à voix haute sérieux ?! Je me sens d'un coup beaucoup trop mal. J'essaie de noyer mon malaise dans une gorgée exagérément longue, comme si ça pouvait réussir à cacher mon embarras face à cette réaction. Ou absence de réaction ? Je ne sais pas... J'ai l'impression que les secondes passent terriblement longuement là. Daniel n'affiche pas la moindre expression. Taïga elle... Elle se marre ou elle est en colère ? J'en sais rien... Rah mais merde alleeeez !! Dites quelque chose là !!

Étrangement, c'est Daniel qui rompt ce silence un peu trop pesant. Mais je ne suis pas sûr de tout bien capter. Heureusement que la demoiselle vient éclairer un peu la situation quand même parce que c'était pas hyper limpide... "Faire partie du même foyer", comment j'suis censé savoir s'ils sont mariés ou juste frère et sœur ?! Du coup non. Finalement ils sont oncle et nièce.

- "Ahah, ok, désolé, oui je comprends mieux comme ça !"


Un léger rire un peu gêné en prononçant ces paroles, en vrai je ne suis pas sûr de mieux comprendre cette étrange relation qu'ils semblent entretenir ces deux là. Mais c'est que je ne sais pas bien comment me sortir de ce mauvais pas dans lequel je me suis foutu tout seul. Alors, j'essaie de regagner une image de mec cool même si avec tout ça, ce n'est pas évident !

Mais je dois reconnaitre que malgré ces manières vraiment étranges (du moins pour le Japon), ils arrivent quand même à me mettre relativement à l'aise. Un soupire discret et un sourire alors que Taïga me tend une nouvelle clope que j'accepte non sans la remercier. Ouais, enchainer de la sorte n'est sûrement pas une très bonne idée, j'ai pas vraiment l'habitude de fumer autant et ce serait bien que je ne la prenne pas mais... Là tout de suite, j'en ai beaucoup trop envie pour refuser.

- "C'est clair que si ce qui se passe ce soir peut rester entre nous, ça m'arrange bien ! C'est pas vraiment le genre d'endroit dans lequel j'suis censé trainer d'après toutes leurs règles. Enfin, j'ai l'habitude hein, mais passer ses soirées à l'internat c'est quand même pas le pied..."

On ne peut pas dire que c'est la première fois non plus, mais depuis un an j'ai vraiment l'impression que me vie devient hyper difficile ! Alors que j'avais toujours rêvé de m'affranchir de cette famille qui ne me correspondait pas, je dois reconnaitre que je disposais finalement d'une grande liberté en comparaison de ce que je retrouve depuis que je suis rentré dans cette université. Mais si je dois passer par là pour retrouver une vie "classique", alors je peux faire quelques efforts ! En m'autorisant quelques extras de temps en temps...

Et on dirait bien que ce soir, je vais pouvoir mettre de côté toutes ces règles beaucoup trop contraignantes ! Enfin, je vais faire comme si je pouvais faire confiance à ce Daniel à ce sujet. Pas parce que je pourrais réellement lui faire confiance, ce n'est pas vraiment dans ma nature, mais plus parce que j'en ai très envie.

- "D'ailleurs, tu as dit faire partie d'un groupe de musique Taïga ? Ca veut dire que tu joues ce soir ? Ou alors tu as déjà joué ?"

C'est vrai qu'il n'est pas si tôt avec tout ça ! Mais ce n'est pas ce qui va m'empêcher d'essayer de profiter du temps qu'il me reste. D'autant plus maintenant que j'ai pu passer cette barrière appelée vigile !

---------------------------------

"Tired of being what you want me to be I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes Every step that I take is another mistake to you"

Linkin Park - Numb

[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] 58318_s

Milan parle plus souvent en japonais : #cc3333 mais peut se débrouiller en anglais : #cc6633
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]  [+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[+16] Quand ça veut pas, ça veut pas [Dany]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: