Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 It's a Small World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) It's a Small World  It's a Small World EmptyVen 9 Aoû 2019 - 12:51



It's a Small World
Ryosuke & Shirley

La fraicheur de ce mois de février faisait frémir la jeune Lewis dans son long manteau lila. Sa confortable écharppe en lin n'était tout bonnement pas une protection suffisante fasse aux brises de ce début d'année. Elle avait toujours été frileuse, elle le savait, mais son envie d'esthétique prenait bien trop souvent le dessus sur le bon sens pratique. Elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même. Elle se rassurait interieurement, se disait que de toute manière, elle n'en avait que pour quelques minutes avant de retourner bien sagement à son nouvel appartement pour deblayer le reste de ses cartons.

Elle imaginait déjà l'ensemble de sa chambre un fois achevée. Ses beaux draps géométriques sur le lit, un plaid par dessus pour le côté chalereux, un tapis coloré qu'elle trouverait certainement dans une boutique de la région, quelques plantes et peintures pour égayer la pièce, ... Elle se permettait même de rêver d'un salon d'artiste en oubliant qu'elle n'était pas seul à partager l'habitation.

Shirley révait, comme à son habitude. Ce n'est qu'en s'approchant de l'entrée de son nouveau lieu de travail qu'elle revint tout doucement sur la terre ferme. Quelques secondes d'hésitations et puis, elle se rapellait pourquoi elle s'était déplacer ce jour-là, alors qu'elle ne commencait officiellement que le lendemain. Ce n'était pas grand chose, juste des documents à remettre pour que son dossier soit parfaitement en ordre. Le secrétariat lui avait bien stipuler que tout cela pouvait attendre mais son envie de revoir le lycée avant le jour j avait été trop forte. Elle voulait être rassurée. Revoir les locaux qu'elle avait pourtant déjà appercu lors de ses premiers entretiens avec la direction. C'était compréhensible selon elle.

Elle croisait un bon nombre d'élèves dans l'établissement à cette heure. Au vue de l'heure, elle se doutait qu'il était temps pour eux de faire une pause entre les cours. Elle était plutôt tendue de voir autant de monde d'un coup. Beaucoup de brouahah, de vie. C'était agréable de voir autant de jeunes de bonne humeur mais le bruit, lui, était plutôt irritant pour ses fines oreilles qui étaient particulièrement firandes de calme et de musique harmonieuse. C'était la vie d'un lycée, elle le savait et elle allait faire avec.

L'artiste se dirigeait dans les couloirs sans trop de mal, serrant la lanière de son sac pour se rassurer. Elle était venue quelques fois ces derniers jours alors, retrouver les bureaux n'était pas une tâche des plus compliquées. Ce qui l'était plus cela dit, c'était que le secrétariat semblait vide à cette heure. Elle hésitait sur la marche à suivre. Devait-elle attendre là ? Combien de temps durait la pause ? Fallait-il aller autre part ? Dans le doute, la jeune femme cherchait quelqu'un du regard pour la renseigner et, ce fut le moment où ses yeux se posèrent sur une personne qui lui semblait bien familière.

©️ Aki Epicode


---------------------------------

It's a Small World 1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ryosuke Ogawa
■ Age : 25
■ Messages : 842
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
It's a Small World MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 37 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: It's a Small World  It's a Small World EmptyMar 13 Aoû 2019 - 10:51

J'avais plutôt repris un bon rythme de travail depuis mon accident. Sakura avait bien raison, tout n'était qu'une question de temps avant que je retrouve de nouvelles marques. Les choses avaient été un peu étranges au début, surtout la réactions de certains élèves mais, j'arrivais maintenant à plaisanter sur mon propre handicap. Ça avait commencé par des petites bourdes involontaires. Des " Laissez-moi jeter un coup d'oeil " ou autre banalité qui pouvait prendre un tout autre sens venant de quelqu'un qui n'en avait réellement plus qu'un. Deux ou trois jeunes avaient légèrement pouffé de rire la première fois et, comprenant le double sens de ma remarque, j'avais finit par m'en amusé aussi. Douloureusement au début, plus naturellement au fil du temps. Maintenant, je ne me privais même plus de balancer des " j'aurais préféré être sourd que presque aveugle " à certaines catastrophes ambulantes qui semblait prendre les instruments de musique pour des appareils de torture. Ouch les oreilles...

Les journées semblaient avoir reprit leur cours. Les heures de boulot avec les jeunes, quelques sorties entre amis et collègues, la vie de famille avec mon infirmière préférée et les enfants. J'avais même repris ma mauvaise manie de tourmenter mon beau-frère dès que j'en avais le temps. Il fallait bien qu'il se souvienne que j'étais toujours dans les parages et puis, comme je devais de temps à autre repasser à l'hôpital où lui et la sœur travaillaient... Autant aller grogner un peu et faire mon Cerbère habituel.

Je réfléchissais à l'idée d'inviter Chiemi et son idiot de mari un soir à la maison, histoire qu'on passe un peu de temps en famille mais surtout, pour que les deux femmes les plus importantes de la vie puisse se rapprocher et qui sait, peut-être donner naissance à une amitié qui leur serait agréable à toute les deux. Je souriais discrètement à cette idée, les imaginant discuter joyeusement tout en s'amusant avec les enfants. C'était bien leur genre et donc très facilement imaginable dans mon esprit. La maman gâteau et la pédiatre folle des marmots. Ça avait de quoi attendrir.

Documents en main, le sourire aux lèvres et la tête un peu ailleurs, je me dirigeais calmement en direction du secrétariat, profitant de la pause pour demander quelques financement supplémentaire à la comptable de l'établissement pour le club de musique. On en était pas encore au point de faire de la batterie avec des casseroles mais si on pouvait avoir deux ou trois instruments neufs en plus... Ce ne serait pas de refus. Je n'avais pas la moindre honte de l'ennuyer régulièrement. Après tout, c'est en revenant souvent qu'on à une chance d'avoir un jour une réponse positive.

Arrivant bientôt à destination, je revint peu à peu à moi et... remarqua la présence de quelqu'un qui semblait plutôt perdu. Il ne me semblait pas l'avoir déjà vu par ici. Mon premier réflexe fut celui de penser que la jeune femme était une parent d'élève. Elle ne semblait pas âgée ou quoi que ce soit mais vous savez, les apparences tout ça...

" Bonjour Mademoiselle. Vous êtes perdue ? Vous cherchez un professeur ou le bureau de la direction pour votre enfant ? "

---------------------------------

It's a Small World 6s37

► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: It's a Small World  It's a Small World EmptyMer 14 Aoû 2019 - 23:04



It's a Small World
Ryosuke & Shirley

Il était aussi beau que dans ses souvenirs. La première impression qu'il lui donnait était semblable à un vent de nostalgie. Il lui emplissait les poumons d'une douce chaleur revigorante et familière. De nombreux flash du passé venaient lui caresser la joue de leurs douces chaleurs et la berçaient dans un sentiment de bien-être qu'elle n'ait pas ressentie depuis bien trop longtemps à ses yeux. Elle aimait ce sentiment, tout comme elle avait aimée cet homme alors qu'elle n'était encore qu'une jeune lycéenne pleine de rêves en tête. Elle avait du mal à se retenir de ne pas se pincer voir même, de se traiter de folle encore en train de fantasmer sur des ombres du passé. Et pourtant, elle reconnaitrait Ryosuke même au travers d'une foule épaisse et ce, malgré les affres du temps et des changements.

C'est le rouge aux joues et la voix tremblante d'émotion qu'elle s'emmêla les pinceaux.

" J-je.. Oga... Ryo... "

Shirley ne savait pas comment l'aborder. Cela faisait tellement d'année. Elle n'en avait que quinze et lui vingt-cinq quand leurs chemins s'étaient séparés. Se revoir maintenant, c'était comme se retrouver le temps d'une autre vie. L'eau avait coulée sous les ponts. Ils avaient changé tout les deux. Changé... Ce mot lui faisait peur en quelque sorte. Elle ne pouvait pourtant pas l'ignorer en voyant son premier amour porter une large cicatrice à même le visage. Shirley imaginait le pire, comme bien souvent. Elle voulait savoir, elle voulait déjà être là pour lui. Comme si le temps n'avait été qu'un détail pour eux. Seulement…

" Bonjour Mademoiselle. Vous êtes perdue ? Vous cherchez un professeur ou le bureau de la direction pour votre enfant ? "

Il ne l'avait pas reconnue. Dieu, ce que cela avait pu blesser le cœur de la jeune femme. Elle comprenait et pourtant, elle ne pouvait empêcher son cœur de se serrer douloureusement dans sa poitrine. Elle se rassurait par des idées rationnelles. Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient plus croisés, elle avait beaucoup changée depuis lors et surtout, que ferait-elle au Japon ? Tout cela ne devait même pas lui effleurer l'esprit. Dommage pour Shirley que ses émotions n'étaient pas à l'écoute de ses sages paroles.

" Je... Non pas du tout. Je devais juste apporter ces documents au secrétariat avant ma prise de fonction demain mais je... Je... "

Elle n'aurait pas du croiser le regard interrogateur du professeur de musique tout en se justifiant car, il suffit pour Shirley de ne plus y voir cette lueur chaleureuse d'antan pour fondre en larmes.

©️ Aki Epicode


---------------------------------

It's a Small World 1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ryosuke Ogawa
■ Age : 25
■ Messages : 842
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
It's a Small World MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 37 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: It's a Small World  It's a Small World EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 21:54

Alors là, je venais tout à coup de plonger dans la vingtième dimension. J'étais tout simplement partit demander un petit financement pour l'achat de nouveau matériel pour ma classe et voilà que l'instant d'après, en à peine quelques mots, voilà que je faisais pleureur une jeune femme en quelques mots sans même en comprendre la raison. Je... J'avais dit une chose qu'il ne fallait pas ?

Les yeux écarquillés par la surprise, je ne pu m'empêcher de m'approcher d'elle et de poser ma main libre sur son épaule dans un geste qui se voulait rassurant.

" Mademoiselle, Vous allez bien ?! " M'inquiétais-je sans la moindre retenue.

J'avais peur qu'elle finisse par faire une crise d'angoisse ou que sais-je encore. J'avais déjà vu des élèves en faire sous le coup de la peur et je savais pertinemment que cela pouvait très vite arriver mais la raison était généralement évidente, contrairement à ici.

Puis, dans un désagréable frisson, les premiers murmures de l'inconnue me revinrent en tête. " Elle avait prononcé mon nom. Elle me connaissait ? ". L'idée que ce soit en bien ne m'effleura pas l'esprit très longtemps. Au vue de sa réaction, j'avais du la rencontrer à un mauvais moment. Avais-je fait... Une connerie ? C'est vrai qu'elle me disait vaguement quelque chose mais sans plus. Un visage comme le sien, je suis persuadé que je m'en serais souvenu. A moins... d'être misérablement torché... Comme c'était très souvent le cas peu de temps avant mon divorce avec Jun.

" Est-ce que... On ne se serait pas déjà rencontré ? " Chuchotais-je sur un ton des plus perdus. Sous-entendu presque subtile pour " Vous ai-je déjà fait quoi que ce soit ? "

---------------------------------

It's a Small World 6s37

► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: It's a Small World  It's a Small World EmptyMar 20 Aoû 2019 - 10:39



It's a Small World
Ryosuke & Shirley

Dans ce long couloir, à côté de ce bureau vide et surtout, face à cet homme, Shirley se sentait faible, démunie. Elle n'avait pas réussi à retenir ses larmes et, voilà qu'elle donnait à l'homme qu'elle avait autrefois aimé un pitoyable spectacle. Elle avait honte. Bon dieu, qu'elle avait honte. Pourtant, d'un façon des plus contradictoires, cela lui faisait du bien de ne pas se retenir. Si elle avait feint l'ignorance, qui sait les dégâts que cela aurait pu causer dans le tumulte de ses pensées.

Elle n'avait jamais été une battante, bien au contraire et sa seule envie dans la situation présente était de fuire. Elle l'aurait sûrement fait si ses jambes n'avaient pas été semblable à du coton. Elle aurait trouvée une excuse, prétextée qu'elle se sentait très mal tout à coups. La jeune prof n'était pas très courageuse mais elle avait de la ressource pour se tirer de mauvais pas. Trouver la sortie la plus proche, ou des toilettes pour femmes pour s'y enfermer le temps que la crise passe... Elle l'avait déjà fait quelques fois malheureusement.

Les jambes tremblantes, elle s'apprêtait à faire demi-tour mais, la poigne de Ryosuke vint se poser sur le son bras, dans un geste plus doux qu'il n'y paraissait. Il était inquiet, cela se lisait dans son seul œil visible. Il avait toujours été très expressif. Ces mots, ces gestes, ces regards, ... On disait souvent qu'ils trahissaient ses sentiments mais Shirley trouvait tout cela plutôt rassurant. On lisait ses intentions comme dans un livre ouvert, on savait qu'il ne faisait pas partie de toutes ses personnes fausses qui se cachaient derrière de belles paroles.

" Mademoiselle, vous allez bien ? "

" Ou-Oui... "

Elle avait le souffle court mais, ce simple geste suffit à atténuer son chagrin ou du moins, la partie la plus visible. Ses yeux maintenant rougis, l'envie peu gracieuse de renifler un bon coup était bien présente et la respiration saccadée, elle essayait de revenir à elle. Quelques mots d'excuses tentaient de s'accorder dans sa tête mais la situation la déstabilisant bien trop pour réfléchir sereinement. Elle espérait qu'il serait le premier à mettre fin à ce lourd silence.

" Je... Excusez-moi. Je n'aurais pas dû. Je... "

Les quelques secondes étaient déjà trop pour elle et les moindres mots cohérents voulaient sortir de sa bouche pour rattraper les choses. Un instant, elle avait hésitée à lui demander de la lâcher mais... honteusement, elle voulait profiter de ce contact encore un peu. Ses yeux baissés jusque-là, elle croisa à nouveau ceux de l'autre professeur au son de sa voix.

" Est-ce que... On ne se serait pas déjà rencontré ? "

Dire que le cœur de Shirley venait de faire un bon du plus bas au plus haut serait un véritable euphémisme. Il n'avait pas dit son nom, il avait seulement une légère impression de la connaître mais, c'était déjà mieux que de tout bonnement ignorer son existence. D'un rapide coup de manche, elle essuya ses yeux, espérant que son peu de maquillage n'ai pas fait trop de dégâts. Ryosuke l'avait lâché durant ce temps-là, sûrement pour la laisser reprendre son souffle mais il gardait cet air inquiet qu'il arborait depuis quelques minutes déjà. Peut-être avait-il peur qu'elle tourne de l'oeil tout à coup ou reparte en sanglot dans la seconde. Shirley allait se contenir, elle l'espérait. Elle s'excusa une dernière fois pour son comportement et se courba en signe de politesse avant de se relever et de répondre tout en remettant de l'ordre dans ses cheveux.

" Ça... Cela fait longtemps mais on se voyait souvent quand on était à Londres. Je suis Shirley, la petite sœur d'Alex. Tu... Vous veniez souvent répéter à la maison après les cours. Je... J'étais un peu la mascotte à l'époque... "

Elle avait terminée sa phrase en se cachant derrière ses feuilles, rouge de honte. Il était l'un de ceux qui l'a titillait le plus sur son "statut" de mascotte de la bande à l'époque. Elle ne souhaitait plus être vue ainsi, comme une petite chose qu'on ennuie pour plaisanter. Elle était une jeune femme maintenant et voulait être traitée comme telle, surtout par Ryosuke. Son avis avait tellement d'importance à ses yeux, même après toutes ces années.

©️ Aki Epicode


---------------------------------

It's a Small World 1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Ryosuke Ogawa
■ Age : 25
■ Messages : 842
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes clubs :
It's a Small World MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 37 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: It's a Small World  It's a Small World EmptyHier à 16:43

Je voyais bien qu'elle essayait de remettre de l'ordre dans ses idées. Elle essuyait ses larmes, remettait ses cheveux en place et s'excusa une fois de plus alors qu'elle devait bien l'avoir déjà fait deux ou trois fois. Je crois bien que si elle ne me dit pas de suite ce qi se passe je vais vraiment finir par me poser pas mal de questions en plus de celles qui me trottent déjà dans la tête.

" Ça... Cela fait longtemps mais on se voyait souvent quand on était à Londres. Je suis Shirley, la petite sœur d'Alex. Tu... Vous veniez souvent répéter à la maison après les cours. Je... J'étais un peu la mascotte à l'époque... "

Dire que j'étais déjà en plein bug jusque là, mais en l'entendre chuchoter cela de derrière ses feuilles... Court-circuit, besoin d'une réinitialisation du système mémoriel urgent, un prof d'informatique dans les parage pour faire redémarrer le Ryosuke 2000 s'il vous plait ? Hum...

Shirley, Londres, Alex, ca remontait à tellement loin tout ça. Une bonne dizaine d'années si pas plus. Woaw, si j'avais imaginé revoir d'autres personnes liés à mes années de conservatoire en Europe ici, et surtout, sur mon lieu de travail... Enfin, même en pensant à ça je crois bien que je ne l'aurais jamais reconnu. Elle était... Tellement différente. Très jolie certes mais ce n'était pas là que je voulais en venir. A l'époque et bien... C'était le genre de fille plutôt masculine et peu gracieuse. Je dirais même qu'elle n'avait rien de particulièrement charmant pour être tout à fait honnête. Des cheveux plutôt courts et peu entretenu, des vêtements bien trop longs et amples pour elle, une adolescence qui ne l'avait pas épargnée... Aujourd'hui, on pourrait presque croire à une autre personne tellement elle paraissait différente et féminine aujourd'hui.

Perdu dans mes pensées, alors qu'elle tremblait encore comme une feuille derrière son abri de fortune, je ne pouvais m'empêcher de la détailler de haut en bas. J'essayais de mettre sa nouvelle apparence sur son nom pour qu'il se grave bien dans ma tête si tant est que cette organe fonctionne encore.

La petite mascotte disgracieuse de l'époque avait bien changée en tout cas. Des cheveux soyeux et bien coiffés malgré sa petite crise, les ongles manucurés à la perfection, un long manteau s'adaptant parfaitement à ses formes, des talons assortit tout en restant sage, ... je n'avais pas vraiment fait plus attention avant mais j'étais sur qu'elle était également maquillée pour compléter son allure de femme. Enfin soit... Qu'est-ce que j'étais en train de faire moi.


Enfin rassuré que notre relation ai tout simplement été amicale, mes muscles se décrispèrent enfin et je repris peu à peu le sourire. Je ne comprenais pas sa réaction aussi formelle et proche de la panique mais je préférais passer à autre chose que de m'attarder dessus. Elle avait assez bien paniqué comme ça pour ce que j'espérais n'être qu'une petite chose.

" Et bien. Tu as beaucoup changée en tout cas. Je ne t'avais pas du tout reconnue. " Dis-je sur un ton enjoué. Content de revoir une personne familière dans l'établissement. " Par contre... " Commençais-je avant de mettre ma main sur la tête pour tapoter celle-ci comme à l'époque. " Tu n'as pas prit le moindre centimètre depuis tout ce temps. Tu tiens donc à ce point à ton rôle de petite mascotte ? Dommage que Nath ne soit pas là pour revoir sa figurine de poche préférée ! " Riais-je de bon cœur sans pour autant enlever ma main.

---------------------------------

It's a Small World 6s37

► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: It's a Small World  It's a Small World Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's a Small World
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Le bâtiment principal :: Administration-
Sauter vers: