Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Chibi retour maison !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5088
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Chibi retour maison !  DOAUR5R Chibi retour maison !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyMer 14 Aoû 2019 - 10:40

Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un début de journée de poisse comme celle-ci. Pourtant, les choses de s'annonçait pas mal ou quoi que ce soit quand je n'était lever le matin. Il faisait plus chaud que d'habitude, j'avais enfin réussi à passer une bonne nuit et surtout, on était samedi. Pas de cours, journée tranquille et même pas de gros devoir a l'horizon, la journée parfaite.

Mon plan pour les heures à venir était simple. Me faire un bon coin tranquille dans la salle commune, bien affalé dans l'un des fauteuils les plus confortables de la pièce et... jouer à la console jusqu'à pas d'heure tout en grignotant des cochonneries. Bah quoi ? Il fallait bien des munitions pour mener à bien une guerre intense sur Dissidia .

Seul bémol... j'avais déjà tapé dans mes réserves depuis un bon moment. Petit à petit, j'avais commencé à épuiser les stock tout en me disant inlassablement que je devrait penser à le renflouer avant de tomber en rade... et là, j'étais en rade total.

Le regard dépité face à ma cachette complètement vide, je finis par soupirer avant de me retourner vers Chibi qui s'était installé à côté de moi sans trop comprendre ce qui m'arrivais.

" Je crois que tu vas avoir droit à une plus longue balade ce matin mon grand "

En vrai, j'ignorais si c'était une bonne ou une mauvaise chose dans sa tête car il n'avait jamais été très sportif et préférait lui aussi se vautrer sur le lit plutôt que de galoper dehors à la moindre occasion. Parfois, je me disais que son réel propriétaire devait être une personne âgée sans trop de mobilité pour avoir choisi un chien aussi paresseux.

Laisse en main, le chemin vers le konbini se fit assez rapidement. Il y en avait un non loin de l'établissement après tout et coup de bol pour lui, il devait se faire pas mal de revenus avec tout les élèves de Khs qui passait faire leurs emplettes ici. Chibi ne pouvait pas entrer bien évidement mais, vu qu'il avait un peu fait la tête lors du trajet, je n'avais pas le moindre doute sur le fait que la petite pause devant le magasin devait bien lui plaire. Cela dit, je ne pris pas le risque de trop trainer, on ne sait jamais. Hop, quelques boissons, pas mal de chips et autres bonbons, mes biscuits préférés en forme d'hippocampe et le compte était bon.

Pour l'instant, je devait dire que tout se passait plutôt bien. Mais là où la pousse me toi à dessus, ce fut plutôt sur le chemin du retour.

Alors que nous revenions sur nos pas pour rejoindre le campus, ma petite boule de poils et moi, un drôle de bruit se fit entendre dans la ruelle non loin de nous. Je suis certes de nature curieuse mais pas au point d'aller voir un truc potentiellement dangereux alors je préférais accélérer le pas.

" J'ai encore le tournevis pour mon appareil photo dans mon sac au cas où mais… " Commençais-je à chuchoter pour moi-même, histoire de me rassurer un peu.  

C'est alors que des aboiements se firent entendre et que je compris que la présence dans la ruelle n'était autre que celle d'un chien errant ou perdu. Il... il est dangereux ? Chibi ne semblait pas à l'aise et jappait de sa petite voix tout en tirant violemment sur sa laisse. Voyant enfin l'animal sortir, nous repérer et se diriger vers nous d'un air menaçant, je ne vis pas d'autre solution que de prendre les jambes à mon cou. J'étais un froussard oui mais un froussard qui tenait à la vie.

Il nous suivit un petit moment et je ne saurais dire à quel distance il avait décidé de faire demi-tour mais ce que je sais, c'est que dans ma maladresse habituelle, je trébucha à deux pas de l'entrée de l'école, provisions toujours en main.
Aïe ! J'avais l'impression de m'être prit les pieds dans un vrai cratère et, voilà que tout était étalé sur le sol dans un grand désordre et que... Chibi avait fuit dans le campus... et merde.


Hrp :
 

---------------------------------

Chibi retour maison !  485001020
Chibi retour maison !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyMer 14 Aoû 2019 - 14:11



Chibi retour maison !
Rikuo & Shirley

Cinq heure et demi du matin, le ciel était encore noir. Seul la lumière des réverbères et des panneaux publicitaires du quartiers se frayait un chemin aux travers des fins rideaux de la chambre de Shirley. En d'autres temps, elle aurait sans aucun doute grommeler contre la manque d'opacité de ceux-ci mais, les draps déjà refait et bien en place indiquait que la jeune femme n'y était plus installée depuis un bon bout de temps.

L'insomnie lui était tombée dessus. C'était rare mais tellement intense quand ca lui arrivait alors, au lieu de se retourner encore et encore dans ses couvertures, elle préférait occuper son temps à quelque chose de constructif. Elle ferait une sieste plus tard dans la journée si le sommeil la guettait mais ce n'était pas le cas actuellement.

Elle espérait ne pas réveiller son collègue et colocataire et, c'est en sortant de sa chambre sur la pointe des pieds qu'elle partit chercher l'un de ses cartons toujours présent dans le salon. Eclairée par la simple lumière de son téléphone, elle failli se prendre plusieurs coins de meubles et accrocha même la ceinture de son peignoir fleuri à la poignée de porte par mégarde mais elle semblait avoir réussit sa mission dans la plus grande discrétion. Heureusement, elle ne voulait pas paraitre impolie ou dérangeante dès ses premiers jours de colocation.

La porte refermée, elle avait prit le plus grand soin de déballée ses affaires dans le plus grand des calmes, étalant chacune de ses trouvailles sur ses draps à la recherche de ce pourquoi elle était sortie. Dans le fond, plié et démonté comme il se devait, son chevalet en bois laqué était là. Il n'avait pas fier allure ainsi recroquevillé sous le reste du matériel de la jeune prof mais, une fois monté et à sa place dans un coin de la pièce, Shirley était sur qu'il donnerait un véritable cachet à la pièce.

C'est ce qu'elle fit pendant de longues minutes. Tout ranger, tout ordonner, décorer comme elle le pouvait avec les décorations qu'elle avait sous la mains, faute de ne pas en avoir encore fait d'autres et puis, elle se mit à peindre. A tel point qu'elle en perdait la notion du temps.

C'est lorsque les premiers éclats du soleil se posèrent sur la toile colorée de formes géométriques en tout genre que Shirley détourna la tête vers son radio-réveil qui indiquait fièrement de ses Led rouges les neuf heures et demies passée. Oups ! Elle avait du matériel à apporter à son travail pour le prochain cours de lundi ! Il fallait qu'elle aille tout déposer avant de rejoindre son frère à ses répétitions pour le concert de ce soir.

Elle se serait bien précipitée dans la salle de bain avant de courir prendre le premier train mais, elle était bien trop ordonnée et soucieuse de son matériel pour laisser ses pinceaux, sa palette et ses autres outils dans un sale état. Un peu de ménage s'imposait avant de sortir de l'appartement.

___

Enfin arrivée sur le campus, Shirley avait bien besoin d'une petite pause. Transporter du matériel dans un train bondé, ce n'était pas aussi reposant qu'elle ne l'aurait imaginer. Sur ce point, elle ne pouvait réprimer ses envies de faire une mauvaise comparaison entre l'Angleterre et le Japon. Le trop plein d'affluence était vraiment ce qu'elle reprochait à ce pays malgré sa culture et son art des plus intéressante. Il fallait qu'elle se repose un peu avant de retourner toute la classe de cours.

Enivrée par la bonne température et le soleil apparent, elle n'hésitait pas sur l'endroit où aller s'installer. Le parc ferait très bien l'affaire. Elle trouva un banc libre sans grande difficulté et y déposa ses affaire avant soupirer à plein poumon. C'était agréable. Cet endroit était agréable. Un peu naïvement, elle souriant en se disant qu'elle avait bien fait de quitter l'Angleterre pour rejoindre Alex. Si elle ne l'avait pas fait, qui sait où elle serait à l'heure actuelle. Pas dans un cadre aussi magnifique se disait-elle.

Elle se serait bien laissée vaquée à ses divagations quand, par surprise, une petite truffe humide vint lui chatouiller les jambes.

" Ah ! Qu'est-ce que... "

Elle laissa échapper ces quelques mots avant de se reprendre, reconnaissant étrangement la boule de poils qui venait de l'interrompre en glapissant joyeusement.

" Ren ? Mais, qu'est-ce que tu fais ici mon grand ? "

Elle le prit dans les bras sans le moindre mal. Il n'était pas lourd même si, dans ses souvenir, le chien était bien plus léger que cela. Cela faisait des mois qu'elle ne l'avait plus vu. Elle ne savait même plus dire combien de temps tellement cela semblait lointain pour elle mais, cette petite tête, ce pelage noir ébène, cette mauvaise manie de tirer la langue... Elle était persuadée qu'il s'agissait bien du chien disparu de sa belle-sœur.

" Quand je vais dire à Kiyoko que je t'ai retrouvée, elle va être folle de joie ! "

La professeur imaginait en effet la tête de son frère et de la dite Kiyoko tout en caressant le chien qui de toute vraisemblance, semblait lui aussi l'avoir reconnu. C'est seulement en le regardant de plus près qu'elle remarqua un détail important. En plus de la laisse et du collier bien trop grand qu'il portait, il arborait également une jolie médaille argentée.

" Chibi ? ... Rikuo ? "




©️ Aki Epicode




---------------------------------

Chibi retour maison !  1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5088
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Chibi retour maison !  DOAUR5R Chibi retour maison !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyMer 14 Aoû 2019 - 15:10

Il me fallut peu de temps pour tout remettre dans mon sac plastique et nettoyer un peu la saleté sur mes vêtements. Je n'avais qu'une petite égratignure et rien de ce que j'avais acheté au konbini n'était trop abimé pour être consommé donc je me disais que les choses auraient pu être bien pire. Pas besoin de passer par l'infirmerie ou quoi que ce soit heureusement pour moi. Ce qui me préoccupait plutôt l'esprit c'était la disparition de mon chien qui n'avait pas perdu une seconde pour filer le plus loin possible. Je ne pouvais pas le lui reprocher, il était comme son maitre après tout. Pétochard et peureux au possible. Je commençais vraiment à croire à l'adage du "Tel maitre tel chien" avec une bestiole pareille. Halala, au moins il était parti vers le campus et non en plein centre ville, cela me rassurait déjà un minimum.

Préférant le laisser gagner le moins de terrain possible, je me mit à trottiner en dans la direction qu'il avait suivit, tout en faisant cette fois-ci attention où je mettais les pieds histoire de ne plus tomber. Mon premier réflexe fut d'aller voir près des chambres au cas où il aurait voulu se réfugier sous le lit comme à son habitude malgré la porte qu'il aurait trouvé fermée à cet heure. Mais rien. Pas de petite boule noir gratouillant la porte à l'horizon. Etant dans la première chambre en entrant dans le dortoir, j'en profita pour vite déposer mon sac plastique sur le lit avant de retourner à sa recherche dehors. Il ne pouvait pas être loin. Il n'avait que deux lieu de prédilection dans le campus après tout. Ma chambre et le parc. Ah, et les alentours de la cantine quand de bonnes odeurs flottaient dans l'air aussi mais je ne pense pas que c'était l'heure de manger.

Je pris donc la direction du parc, regardant tout autour de moi que ce soit à la recherche de Chibi ou bien de tout autre personne susceptible de l'avoir vu. Quelques personnes me donnèrent des indications donc je ne pouvait être que sur la bonne piste mais allez savoir si le petit animal n'avait pas déjà prit la poudre d'escampette en croisant l'animal d'un autre élève dans le parc. Ou bien... qu'il n'avait pas été l'auteur d'un nouveau larcin... ce qu'il pouvait être téméraire quand il avait faim...

Le retrouver ne fut pas une chose aussi difficile que je le pensais. Une fois arrivée à auteur du premier banc du parc, je vis mon cher Chibi sur les jambes d'une femme que je n'avais encore jamais croisée. Un nouveau membre de la direction ? Ou peut-être le parent d'un élève voir un nouveau professeur pour les lycéen ? Ce n'était pas ce qui manquait par ici après tout.

Une fois à la hauteur de la jeune femme, je fis ce qui me semblait le plus naturel dans cette situation, m'excuser puissance mille pour l'avoir dérangée alors qu'elle semblait déjà bien chargée.

" Excusez-moi madame ! Je suis tombé tout à l'heure et j'ai laissé échappé sa laisse. Je ne pensais pas qu'il partirait aussi loin vu sa taille. J'espère qu'il ne vous à pas causé trop de soucis ! " Dis-je tout en me courbant en signe de profondes excuses. "Il... Il ne peut s'empêcher de faire des bêtises mais il n'est pas du tout méchant ! Juste un peu voleur et mâchouilleur de devoir mais euh… Excusez-moi pour le dérangement ! "

---------------------------------

Chibi retour maison !  485001020
Chibi retour maison !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyMar 20 Aoû 2019 - 10:43



Chibi retour maison !
Rikuo & Shirley

Shirley tournait le petit objet entre ses doigts fins, comme pour en comprendre le sens. Elle en avait déjà vu d'autres mais, cette médaille avait une toute autre signification à ses yeux. Ren avait disparu depuis plusieurs mois, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il ai trouvé une nouvelle famille mais, la situation était assez désagréable. Elle était sur que le chien dans ses bras était bien Ren, le petit toutou qui était presque toujours aux pieds de Kiyoko quand elle avait débarqué au Japon quelques mois plus tôt et en même temps, il était devenu le "Chibi" de ce Rikuo. Cette personne avait du s'y attaché pour en avoir prit autant soin. Shirley caressait le poil doux de l'animal en pensant à cela et passait de temps à autre la main sur son collier et sa laisse, toute deux aussi bien entretenues.

Elle ne savait pas encore quoi faire. Elle hésitait entre téléphoner de suite à sa belle-sœur ou bien, se relever à la recherche de l'endroit d'où Ren avait bien pu débouler ainsi. Son nouveau propriétaire devait sûrement s'inquiéter.

Un jeune homme ne tarda pas à arriver, l'air essoufflé par une intense course. L'inquiétude puis le soulagement de lisait sans le moindre mal sur son visage. C'était donc lui, Rikuo Morisada. Shirley n'avait pas essayée de l'imaginer en lisant son nom mais, elle se disait sur le moment qu'elle ne l'aurait pas vu autrement.

" Excusez-moi madame ! Je suis tombé tout à l'heure et j'ai laissé échappé sa laisse. Je ne pensais pas qu'il partirait aussi loin vu sa taille. J'espère qu'il ne vous à pas causé trop de soucis ! Il... Il ne peut s'empêcher de faire des bêtises mais il n'est pas du tout méchant ! Juste un peu voleur et mâchouilleur de devoir mais euh… Excusez-moi pour le dérangement ! "

Ce garçon avait l'air tout bonnement paniqué. C'était à la fois amusant et adorable à voir. Un peu mal à l'aise à l'instant où il se confonda en excuse, celui-ci disparu rapidement pour laisser place à un petit rire, léger et cristallin. Le genre qui donnait à la jeune prof un air doux et posé. Elle ne voulait pas donner l'impression de se moquer de lui mais son inquiétude était touchante à voir.

" Ce n'est rien ne t'inquiète pas. Il n'est pas farouche. " Dit-elle tout en caressant le chien calmement. " J'espère que tu ne t'est pas blessé en tombant. Ta chemise semble un peu trouée. " Elle leva l'une de ses mains libres pour montrer la zone déchirée en question et inspecta l'endroit délicatement. " Hum... Ça a l'air d'aller mais n'hésites pas à passer à l'infirmerie en cas de douleur musculaire. Toutes les blessures ne sont pas toujours visibles. "

En un instant, elle avait presque oubliée la présence de l'animal pour se concentrer sur le bien-être de l'élève. Elle était comme ça. Une sorte de petite maman toujours là pour panser les blessures avant même de penser à régler tel ou tel situation. Ce n'était pas le plus logique des raisonnements mais il ne lui était encore rien arrivé de mauvais en agissant ainsi. Du moins, pour l'instant.

" Dis, Rikuo bien c'est ça ? Est-ce que je peux te poser une question au sujet de Chibi ? "

©️ Aki Epicode




---------------------------------

Chibi retour maison !  1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5088
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Chibi retour maison !  DOAUR5R Chibi retour maison !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyMar 20 Aoû 2019 - 12:46

J'étais prêt à m'excuser encore et encore, sachant pertinement que je ne ferais que me répeter. Mais bon, je préférais en faire trop que pas assez. Ce n'est qu'en l'entendant doucement rire que je me tu. Oups, je devais vraiment avoir l'air bizarre de débouler comme ça et de faire un speech pareil. Il y a vraiment des jours ou je devrais trouver mon bouton off et l'activé, ca m'éviterait des situations embarassantes comme celle-ci.

" Je parle trop, désolé " m'excusais-je encore en chuchotant, rouge de honte.

Son amusement passé, elle répondit à mon immense charabia sur un ton étrangement calme et posé pour quelqu'un que j'avais du surprendre en plein moment de pause.

" Ce n'est rien ne t'inquiète pas. Il n'est pas farouche. "

Elle parlait sans le moindre doute de Chibi qui semblait plutôt apprécier sa compagnie. Vautrer sur ses jambes comme il était, on aurait pu croire qu'il avait trouver là une place de choix et qu'il pourrait y rester de longues heures si le temps le lui permettait. Il haletait de plaisir sous les caresses de la jeune femme et il ne manquait plus que quelques gémissements pour qu'on soit parfaitement sur qu'il soit le chien le plus à l'aise du monde. Petit profiteur. La dernière fois que je t'ai vu aussi bien tu venais de déchirer en mille morceaux le journal intime de Lutecya...

" J'espère que tu ne t'est pas blessé en tombant. Ta chemise semble un peu trouée. " Continua t'elle tout en attrapant ma chemise à l'endroit abimé en question.

Ah… Zut. Je n'y avait pas vraiment fait attention tout à l'heure. A moins que je la porte à ma mère pour qu'elle y jette un œil, je crois qu'elle était belle et bien fichue.

" Hum... Ça a l'air d'aller mais n'hésites pas à passer à l'infirmerie en cas de douleur musculaire. Toutes les blessures ne sont pas toujours visibles. "

Un peu étonné de sa réaction, je ne percuta pas tout de suite avant de répondre à la hâte.

" Euh, oui vous avez raison. Je n'y manquerait pas. C'est gentil de vous en inquiéter Madame ! "

Je ne perdais pas souvent mes moyens devant les femmes mais je devais dire qu'elle avait quelque chose de rassurant et... d'apaisant. Malgré les fracas de notre rencontre, je ne pouvais m'empêcher de la trouver toute douce. Un peu comme une petite maman. C'était vraiment bizarre pour moi de penser ça. J'étais déstabilisé par une telle bienveillance.

J'étais sur le point de lui demander son nom ou du moins, si elle était bien prof ici mais Chibi en décida autrement. Surement parce que l'heure pour lui de manger était proche, il sauta des jambes de la jeune femme pour revenir se blottir auprès de mes pieds, non sans un regard insistant pour me signifier qu'il voulait quelque chose... tout de suite. Il allait être temps pour nous de rentrer sinon il allait me faire une scène celui là.

" Oui je sais Chibi. On va rentrer et te donner à manger. Je n'ai peut-être pas une bonne mémoire mais je ne t'ai pas oublié. " Dis-je sur un ton résolu, voir un peu blasé.

C'est à ce moment là que celle que je pensais être une nouvelle professeur reprit la parole dans une question qui m'intrigua plus que tout.

" Dis, Rikuo bien c'est ça ? Est-ce que je peux te poser une question au sujet de Chibi ? "

Ne faisant même pas attention qu'elle m'avait appelée par mon prénom, je lui répondis naturellement sans attendre.

" Hum ? Oui bien sur ? "

---------------------------------

Chibi retour maison !  485001020
Chibi retour maison !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyHier à 18:55



Chibi retour maison !
Rikuo & Shirley

Shirley était attendrie face à la scène pourtant banale qui se passait devant elle. Le petit chien se frottait contre son nouveau Maître, l'air le plus heureux du monde tout en demandant son repas de la journée. L'étudiant et lui semblait très bien se comprendre. Ils étaient surement devenu copain depuis un long moment déjà à moins que Rikuo ai une facilité particulière avec les animaux.

La jeune femme s'en voulait presque de devoir en venir à un sujet qui pourrait être douloureux mais, elle voulait savoir. Elle voulait comprendre la situation et rassurer Kiyoko, quelque soit le fin mot de cette histoire. Et si elle s'était trompée, que ce toutou ne faisait que ressembler à Ren... Au moins elle aurait l'esprit en paix.

" Hum ? Oui bien sur ? "

Il avait répondu à sa question avec tellement d'innocence que le cœur de Shirley se serra doucement dans sa poitrine. Mais, elle devait être courageuse.

" Et bien... Est-ce que cela fait longtemps que Chibi est avec toi ? "

Elle tournait autour du pot. Elle s'en voulait pour ça alors, après une brève inspiration, elle repprit plus fermement.

" Je veux dire, ma belle-sœur a perdu son chien il y a déjà quelques mois pas loin d'ici et... Chibi lui ressemble comme deux gouttes d'eau. "

La professeur fixait Rikuo d'un air des plus désolé en disant cela. Elle était rongée entre l'espoir que Chibi soit bien Ren et l'envie que ce ne soit pas le cas. Elle ne voulait pas briser une si belle amitié.

©️ Aki Epicode




---------------------------------

Chibi retour maison !  1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5088
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Chibi retour maison !  DOAUR5R Chibi retour maison !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyHier à 19:25

Je m'attendais à une question plutôt banal pour être honnête. Un truc du genre "C'est un mâle ou une femelle ? " "C'est quoi comme race ?" Voir même un "C'est pas trop dur de s'occuper d'un chien dans les dortoirs ?" mais pas vraiment à ce qui suivit.

" Et bien... Est-ce que cela fait longtemps que Chibi est avec toi ? "

J'allais lui répondre banalement que cela faisait juste quelques mois, si pas plus, avant de me demander la raison de sa question. C'était une manière détournée de demander son âge ? Si oui et bien... Je n'avais aucune idée de l'âge qu'il pouvait avoir. Au minimum deux ans je dirais car il était déjà grand quand Lutecya et moi l'avions retrouvé derrière son boulot. Après, il semblait être bien trop en forme pour avoir dépasser les dix ans. J'étais bien passer chez un vétérinaire avec lui plusieurs fois mais je n'avais jamais penser à poser la question. Une prochaine fois peut-être car cela me rendait curieux tout à coup.

Alors que j'allais lui répondre et expliquer vaguement la situation, elle reprit la parole sur un ton plus solennel.

" Je veux dire, ma belle-sœur a perdu son chien il y a déjà quelques mois pas loin d'ici et... Chibi lui ressemble comme deux gouttes d'eau. "

... Ah.

Même si je m'attendais à ce que cela arrive le jour où je l'ai recueilli... Cela faisait tellement longtemps qu'il était avec moi que... je m'étais fait à l'idée qu'il resterait à mes côtés pour toujours depuis un bon moment. J'avais... J'avais cherché son propriétaire avec ferveur sans jamais avoir de résultats alors... L'idée de le trouver maintenant me faisait mal...

" Ah... Je vois... " Dis-je simplement... Ne cachant pas ma tristesse dans la voix...
J'avais du mal à lui répondre alors que la réponse était pourtant clair. Le doute était peu possible. Deux chiens identiques, la même période au même endroit, ... Je regardais mon petit compagnon qui ne semblait pas se préoccuper de la situation d'un air abattu.

" Je... Ca fait quelques mois qu'une amie et moi l'avons trouvé près du sushi bar de la gare. On a tout fait pour retrouver son propriétaire mais... Sans succès... "

Ouch... ca faisait mal. L'idée d'imaginé dire adieux à Chibi pour qu'il reparte dans sa famille... C'était atroce. On avait notre routine, nos habitudes. il avait été là dans mes pires moments alors... l'idée de me retrouver seul...

" Je... J'ai encore des affiches dans mon casier. Celles qu'on avait posé un peu partout à l'époque. Je peux vous en donnez une si vous voulez. Votre belle soeur aura mon numéro pour venir le chercher ainsi... " Continuais-je, toujours sans la moindre envie de croire à la situation.

---------------------------------

Chibi retour maison !  485001020
Chibi retour maison !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Shirley Lewis
■ Age : 26
■ Messages : 16
■ Inscrit le : 08/08/2019


Mon personnage
❖ Âge : 27ans
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Shirley Lewis
« Personnel ; prof d'arts plastiques »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyHier à 21:30



Chibi retour maison !
Rikuo & Shirley

A l'instant même où les mots sortirent de sa bouche, Shirley regrettait déjà ses paroles. La réaction du jeune homme était sans appelle. Il saisissait parfaitement où elle voulait en venir, sans même faire la moindre remarque. La question qu'elle venait de posée n'était pas vide de sens mais... Elle rendait la situation tendue et des plus désagréable.  Ses mains jusque-là délicatement posées sur sa longue jupe, se crispèrent sur celle-ci dans un bruissement presque inaudible. Elle ne pouvait savoir ce à quoi pensait le garçon à cet instant présent mais elle imaginait sans peine la douleur que cette révélation devait lui faire ressentir.

Elle s'excusa, d'une petite voix presque imperceptible, tout en détournant les yeux de honte. Shirley parlait peu avec les élèves en dehors des cours et voilà que sa première vraie discussion prenait déjà une allure dramatique. Sans réelle raison, elle se sentait nulle, incapable de faire le bien alors que c'était son seul souhait sur son lieu de travail.

" Je... Ca fait quelques mois qu'une amie et moi l'avons trouvé près du sushi bar de la gare. On a tout fait pour retrouver son propriétaire mais... Sans succès... "

Elle l'écoutait attentivement, sans pour autant croiser à nouveau son regard pourtant si joyeux il y a peu. La peur, la joie, la tristesse, ... L'étudiant était en train de passer par tout les stades en si peu de temps. Shirley n'osait pas l'interrompre ou dire quoi que ce soit. Son courage était tel qu'elle était même prête à fuir, disant au jeune homme d'oublier tout ça mais, ce n'était plus chose possible.

" Je... J'ai encore des affiches dans mon casier. Celles qu'on avait posé un peu partout à l'époque. Je peux vous en donnez une si vous voulez. Votre belle soeur aura mon numéro pour venir le chercher ainsi... "

S'excusez encore n'aurait servit à rien et pourtant, elle mourrait d'envie de le faire encore et encore. Au lieu de ça, elle allait devoir réagir, faire un choix, ... Elle aurait pu proposer de téléphoner de suite à Kiyoko si Rikuo n'était pas trop occupé mais... Il allait avoir besoin de temps. Kiyoko était résignée depuis longtemps à ne plus voir Ren alors, un jour ou deux de différence, ca ne lui ferait pas de mal, contrairement au photographe.

" Je... une affiche serait parfaite oui. Je me suis peut-être trompée après tout et, elle verra d'elle même avec ça. "

Elle essayait de le rassurer mais cela semblait peine perdue. Le mieux qu'elle puisse faire, c'était d'aller dans son sens et de ne pas remuer le couteau dans la plaie. Si cela était possible.

" Je vais t'accompagnée si tu veux. Ainsi, tu pourras profiter du reste de la journée avec Chibi. " Dit-elle en se redressant.

Elle ne savait pas si ses paroles allaient être bien prises ou non car cela touchait au sujet sensible mais elle espérait qu'il comprenne qu'elle n'était pas contre lui. Elle reprit ses sacs en mains, prête à suivre l'étudiant.

©️ Aki Epicode




---------------------------------

Chibi retour maison !  1565341194-76
Japonais #cc6699
Anglais #ff9933
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5088
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Chibi retour maison !  DOAUR5R Chibi retour maison !  Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  EmptyHier à 21:58

" Je... une affiche serait parfaite oui. Je me suis peut-être trompée après tout et, elle verra d'elle même avec ça. "

Peut-être trompée... J'avais du mal à le croire. Il était très reconnaissable surtout avec son soucis à la langue et puis, le reste coincidait trop. Mais... Moi aussi j'espérais que ce soit une erreur. Dire que quand je l'avais retrouver, il avait peur de tout et semblait malade et mal entretenu... Je n'avais pas envie de me dire que c'était parce qu'il avait été négligé par la famille de cette femme si gentille. Après, qui sait depuis combien de temps il était à la rue avant de venir vivre ici aux dortoirs... Mouais...

" D'accord " Lui dis-je simplement, feignant un léger sourire pour la remercier de me ménager.

" Je vais t'accompagnée si tu veux. Ainsi, tu pourras profiter du reste de la journée avec Chibi. "

Aïe... Pas très délicat comme remarque malheureusement. Dit comme ça, j'avais l'impression que les jours étaient comptés. C'était certes le as mais je ne voulais pas y penser plus que ça. parler de profiter du temps qu'il reste... Ca avait presque une consconance morbide à mes oreilles. Je ne lui fit pas la remarque. Elle ne pensait pas à mal après tout et je la remercia simplement pour sa proposition.

" Je vais vous aider à porter un ou deux sacs. Je peux au moins faire ça pour vous madame... euh.. ? "

Je me rendis compte en posant ma question que j'ignorais completement son nom et même sa fonction au sein de l'établissement. Au vue du contenu des sachets, j'en déduisi qu'elle était soit liée au théatre ou à l'art mais qui sait. Avec tout ce que trafique le doyen dans ce bahut, elle pouvait tout aussi bien être sa nouvelle assistante.

Chibi sur nos talons, nous nous dirigions vers l'endroit où tronait mon casier depuis presque deux ans. Entre quelques vieilles lettres, pas mal de photos et autres papiers je découvris enfin les affiche en question ainsi que... une boite de chocolat ? Ah euh... merde... c'est vrai que c'était la white-day aujourd'hui. Ca m'était completement sortit de la tête. Par contre, aucun nom ne semblait accompagner la mystérieuse boite. Dans d'autres circonstance, j'avoue que j'aurais été touché par ce geste mais là, en face d'un prof... C'était plutôt la honte et le pire… c'est que vu la situation, ca ne me touchait pas plus que ça…

---------------------------------

Chibi retour maison !  485001020
Chibi retour maison !  462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Chibi retour maison !  Chibi retour maison !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chibi retour maison !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le parc-
Sauter vers: