Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 457
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 15:31

   

    
Créer, inspirer, accompagner

    
feat : Pearl McDermott

    
Mardi 9 février à 19h

Voilà ! Je viens de terminer ma nouvelle musique. Ma partition est complète avec toutes les notes qui vont avec, il ne reste plus qu'à faire une partition beaucoup plus propre avec un logiciel. Cependant, comme ma partition a absorbé une bonne partie de mon temps libre et que jouer une musique me manque beaucoup, je commence à jouer ma fameuse musique que j'appelle "Behind the smile".

Cette musique n'a absolument aucune parole, mais rien que les notes suffisent à raconter cette histoire. Ça raconte l'histoire d'une personne qui, à première vue, semble joyeux, semble sourire à la vie, donc il semble être heureux dans la vie, mais on sent que quelque chose ne va pas. Du coup, dans cette air joyeuse, j'ai volontairement mis de petites fausses notes à droite à gauche, des notes légèrement trop graves, d'un ton ou un demi-ton plus grave que les bonnes notes.

On peut imaginer dans la musique que quelqu'un commence à parler à cette personne, et on sent que la musique se force de plus en plus à être joyeuse, mais elle n'arrive pas à l'être vraiment, donc les notes trop graves commencent à devenir plus fréquents. Après un moment qui peut sembler long, la personne qui sourit fait tomber son masque et la musique devient plus sombre, donc on peut dire qu'il finit par tout avouer.

Avec de simples notes, je parviens à raconter toute l'histoire de cette personne au sourire forcé, mais je ne raconte pas plus pour l'instant, j'en suis à ce passage dans cette musique, et je me demande si l'histoire est bel et bien retranscrite par les simples notes. C'est clairement dans mon intention, et disons que cette personne, ce n'est pas la moi d'avant, mais il y a certains points qui sont communs à moi. Pendant que je joue, j'entends la porte de la salle de musique s'ouvrir, mais je suis entièrement concentrée sur ma musique, et tout ce que j'espère, c'est que cette personne ne m’interrompra pas dans mon élan.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Pearl McDermott
■ Age : 18
■ Messages : 47
■ Inscrit le : 04/08/2019

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Pearl McDermott
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 20:15

C’est en sautillant que Pearl se rendait dans la salle de musique.

Même s’il était tard et que les activités de clubs étaient terminées, surprenant, non ? Eh bien... à vrai dire elle était restée sur sa faim aujourd’hui et elle avait envie de jouer, encore, encore. Mais pour une fois pas de l’accordéon, même si elle l’aimait profondément il était lourd à porter et son dos criait de douleur... aah si seulement on pouvait se séparer de son corps ! La vie serait plus facile ... Brr pas juste !

En tout cas l’irlandaise était quand même heureuse de se dire qu’elle allait pouvoir jouer tranquillement. Mais c’etait sans compter le fait qu’il y avait quelqu'un dans la salle, la rouquine entendait le piano.

En se rapprochant elle tenta de reconnaître ce qui était joué - peut être qu’un élève revoyait une variation pour un concours. Mais... rien à faire elle ne connaissait pas.

C’etait... assez touchant, au début la musique donnait envie de danser mais il y avait l’air d’y avoir des fausses notes - soit a cause de l’emotion soit parce que c'était fait exprès - ce qui faisait penser que l’intention est peut être un peu plus sombre. Sur le moment Pearl pensa à la chanson Bullet du groupe Hollywood Undead, une mélodie presque enfantine alors que les paroles de la chanson étaient... très violentes. Bien sûr là il n’y avait pas de paroles mais la suite de la musique était plus forte, sombre.

Pearl tenta d’ouvrir la porte de la salle le plus discrètement possible, elle devait savoir qui jouait et lui poser tout un tas de questions ! Notamment sur le sens de tout ça. Si au départ c’est une histoire joyeuse qui tourne peu à peu au drame ou alors si c’est une histoire de faux semblants. Même si la mélodie pouvait se suffire à elle même ce serait vraiment cool des paroles ! C’est toujours cool les paroles quand elles sont bien écrites !

Oh ! C’etait... pianiste-senpai ! Enfin... Tamika-senpai ! C’etait une fille sympathique, bien que Pearl avait toujours peur de paraître trop maladroite ou familière avec elle... enfin elles étaient plus proches qu’on pouvait le penser quand même ! C’est vrai l’irlandaise avait essayé de l’aider à assumer son homosexualité, en tout cas elle l’a soutenue. La rouquine se doutait qu’elle composait ses propres musiques mais elle n’avait jamais eu l’honneur de pouvoir en écouter.

Alors quand celle-ci termina son jeu, Pearl applaudit vivement.

"C’etait vraiment touchant et génial Tamika-senpai !"

Euh... On avait dit qu’elle avait peur d’être familière bah... c’est l’emotion qui parlait ! S’en rendant compte elle paniqua un peu. - attends... je fais quoi la maintenant ? Je dis bonsoir ? Et je dois m’incliner ? Avant ? Ou après ?

"B-b-bonsoir Tamika-senpai ! D-désolée ! "

Bon elle mit peut être un peu trop de cœur à l’ouvrage et surtout à son inclination, trop bas et trop fort, son front avait tapé sur la table.

"Aie..."

---------------------------------

Japonais (#99cc00) / Anglais (#009900) / Gaélique (#660066) / Français (#9999cc)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 457
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptyJeu 29 Aoû 2019 - 20:11

   

    
Créer, inspirer, accompagner

    
feat : Pearl McDermott

    

Comme je l'ai espéré, la personne qui vient d'entrer dans la salle de musique m'a laissé continuer, et je pense qu'elle pourrait écouter attentivement l'histoire qui se cache derrière ma musique. L'histoire d'une personne qui sourit pour cacher une histoire tragique, et même traumatisante. Après, je pense que quelqu'un qui ne connais que peu de choses en musique aurait du mal à comprendre le message, ce que je peux parfaitement comprendre. Après tout, j'ai fait ce qui se faisait un peu à une époque.

Une fois que j'ai terminé la musique, j'entends de vives applaudissements. Il semble que la personne a sincèrement apprécié cette musique. Avec le sourire, je regarde la personne qui applaudit, et il s'agit de McDermott Pearl. En fait, il faut savoir que pour moi, ce n'est pas n'importe qui, pas n'importe quelle membre du club de musique. Quand on a un réel problème, aucun soutien n'est de trop, que ce soit physiquement ou mentalement, et dans notre cas, c'est mentalement.

Est-ce que vous vous souvenez du jour où on m'a photographiée ou filmée semblant un peu trop proche de Maria, lançant les rumeurs sur mon homosexualité ? Ouais, un moment particulièrement difficile pour une femme qui a été traumatisée par son homosexualité comme moi. Moi qui voulais absolument oublier, c'était devenu tout simplement impossible, et c'était difficile de vivre avec.

Pearl faisait partie des personnes qui m'ont aidée. Pas seulement la fratrie Aranako, pas seulement Cari, pas seulement Roman. Elle m'avait vu dans une énorme peine, et elle voyait la causalité. Elle voyait que c'était ces rumeurs qui me hantaient, et c'est pour cela qu'elle m'avait aidée. Elle aimait aussi les autres femmes, mais tout comme Cari, elle l'avait déjà assumé et m'avait aidée à m'assumer à mon tour, pour cela.

Donc, voir Pearl me fait plaisir. Pas autant plaisir que si c'était Cari, bien sûr, et c'est normal, mais ça m'arrache vraiment un sourire de la voir. Je suis toujours reconnaissante envers elle, mais je vais plutôt faire comme si de rien n'était, et de toute manière, je crois qu'elle pourrait en faire de même, car elle doit savoir que je suis encore mal à l'aise de parler amour devant elle.

La jeune rousse laisse parler ses émotions, et je me souviens qu'elle a peur de paraître impolie. Il ne faut pas qu'elle inquiète, je suis patiente, et si quelque chose ne va pas, je lui dirai directement, sans problème. D'ailleurs, elle s'est penché trop bas et trop vite, et le résultat est qu'elle se prend la tête contre la table. Du coup, je me ride de tracas en lui demandant :

"Tout va bien, Pearl ?"

Je ne pense pas qu'elle ait subi une fracture ou un traumatisme, mais elle devait avoir mal, n'est-ce pas ? Je me relève pour m'approcher un peu de Pearl. Je pense que je pourrai lui faire réviser les Ojigi, ce ne serait pas de trop. Elle apprend encore les coutumes du Japon, je peux très bien l'aider pour cela.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Pearl McDermott
■ Age : 18
■ Messages : 47
■ Inscrit le : 04/08/2019

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Pearl McDermott
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptyVen 20 Sep 2019 - 21:44

"Je suis vraiment désolée, j'suis vraiment une boulette..."

Pearl se frotta le front, elle aurait une jolie petite bosse qui gonflerai. Tant pis ? C'était pas la mort non plus ! C'était qu'un tout petit bobo !

"Euh oui oui ! ça va, merci de t'inquiéter, je mettrais juste un peu de glace ce soir."

Déclara t elle avec un grand sourire, et un petit rire. Puis des étoiles réapparurent dans ses yeux, la rouquine ne pouvait pas arrêter de faire tourner dans sa tête la musique, son cerveau carburait, il y avait pleins de mots, de phrases qui lui venaient, quelques périphrases et des oxymores qui ne valaient sûrement pas grand chose mais qui germait dans sa petite tête.

"J'étais sûre que tu composais ! Mais aussi bien... Je suis vraiment impressionnée ! C'était très créatif et inspirant, j'adore absolument."


---------------------------------

Japonais (#99cc00) / Anglais (#009900) / Gaélique (#660066) / Français (#9999cc)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 457
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptySam 5 Oct 2019 - 2:36

   

    
Créer, inspirer, accompagner

    
feat : Pearl McDermott

    
Non, elle n'est pas si boulette que cela. Elle est juste peu habituée à nos us et coutumes, et je le comprends tout à fait. Donc, je ne peux pas lui en vouloir pour ça. Je secoue donc la tête pour lui dire que non, elle n'est pas boulette. En tout cas, elle a peut-être besoin de mettre de la glace sur le front, au cas où.

Après cela, je sens que Pearl oublie ça et passe complètement à autre chose avec une joie que je ne peux que ressentir. Elle revient donc à ma composition que j'avais eu envie de faire depuis un petit temps, qui était assez longue, mais je ne suis pas peu fière du résultat. En soi, raconter une histoire par de simples notes a toujours été quelque chose qui m'inspire.

"Merci Pearl, lui dis-je avec le sourire. En fait, cela faisait un petit temps que j'avais envie de raconter une histoire par de simples notes, et il m'avait fallu un temps pour réfléchir à l'histoire à retranscrire."
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Pearl McDermott
■ Age : 18
■ Messages : 47
■ Inscrit le : 04/08/2019

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Pearl McDermott
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptyJeu 24 Oct 2019 - 19:50

Ooh ! Extraordinaire ! Pearl ne pouvait que comprendre cette envie de raconter une histoire avec pour simple outil des instruments de musique. Et même si l’Irlandaise appréciait entendre de belles paroles- rythmées et bien écrites- composer avait quelque chose d’excitant.

Une chose qui ne pouvait toucher profondément que les plus sensibles. Mélomanes ou non.

"Et donc, tu veux bien me livrer les secrets de ta composition ? De quoi parle-t-elle ?"

Avec un petit bond, Pearl prit place sur une table, elle serait bien plus à l’aise que debout pour écouter sa senpai.

"J’ai eu l’impression que c’était l’histoire d’une trahison, quelque chose de sombre dissimulé derrière un premier air joyeux. Comme si il y avait quelque chose à cacher."

---------------------------------

Japonais (#99cc00) / Anglais (#009900) / Gaélique (#660066) / Français (#9999cc)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 457
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner MzrdKEg[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
En ligne
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner EmptyMar 29 Oct 2019 - 15:16

   

    
Créer, inspirer,


accompagner

    
feat : Pearl McDermott

    
Les secrets de ma composition ? Aucun problème. Après, c'est vrai qu'avec ce genre de concept, ça laisse libre cours aux interprétations, mais est-ce que justement les interprétations ne peuvent pas mieux enjoliver la musique ? Chacun a sa propre sensibilité, mais tant que le fil rouge dans ma musique est plus ou moins claire, cela veut dire que j'ai accompli mon objectif.

"Il est bel et bien histoire d'un faux semblant, d'une personne qui cache une histoire particulièrement sombre derrière un masque joyeux. Cependant, il n'est pas vraiment question de trahison, ce n'était pas ça qui avait marqué le personnage concerné. Le masque n'est pas parfait, car on peut déceler des notes sombres si on regarde, ou écoute bien. Une personne dont le protagoniste a confiance est curieux de savoir ce qui s'est passé dans sa tête, en insistant, ce qui fait que ses mensonges tiennent de moins en moins, d'où le fait que les notes sombres deviennent de plus en plus nombreuses, jusqu'à ce que le masque tombe et que notre protagoniste raconte son histoire.

Ce que j'ai pensé comme histoire, c'est qu'il avait toujours vécu avec sa mère, qui est célibataire depuis qu'il a un an car elle en avait marre que son ex-mari les délaisse elle et son enfant. Tout allait à peu près bien, la mère se trouva un nouveau mari, beaucoup plus aimant et considérant vraiment l'enfant de celle qu'il aime comme le sien. Mais un jour, alors que celui qui portait un masque n'était qu'adolescent, il finit par voir un homme qu'il ne connaissait pas, mais qui était en fait son père biologique. Il avait vu son ex-femme avec son mari actuel, et fou de rage, il tua le mari actuel avant de poignarder à mort la femme qu'il avait aimée, avant de kidnapper son fils biologique. Sa vie avec son père biologique était un calvaire, heureusement il avait pu s'en échapper, mais en sort marqué à vie.

Tu peux imaginer n'importe quelle autre histoire marquante qui sortait des notes, mais c'est comme ça que j'ai imaginé.
"

C'est comme dans les livres : tant que l'histoire est respectée, tu peux imaginer ce que tu veux derrière, que ce soit le physique des personnages, les lieux, comment l'action s'est déroulée... Cari est très bien placée pour le savoir, après tout. Elle lit quand elle n'a pas sa guitare près d'elle, alors que moi, je ne lis que pour me divertir.

Bon, elle doit être rassurée, je ne suis pas folle, j'avais envie de raconter ce genre d'histoires, mais ce ne sera pas si souvent. J'aime bien explorer les styles différents, et il faut bien passer par celui qui passerait très bien pour Halloween, même si c'est déjà passé depuis plusieurs mois.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner  [Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Salle de musique] Créer, inspirer, accompagner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Salles des clubs-
Sauter vers: