Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5969
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DOAUR5R Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyMer 28 Aoû 2019 - 18:16

Elle était encore et toujours là, Entre mes devoirs de photographie et mes schémas du cours d'histoire, cette foutue rédaction qui ne céssait de se trimballer de farde en farde en attente du jour où je pourrais enfin la remettre à son destinataire. Destinataire... Mouais, Commanditaire devrais-je plutôt dire car, si j'avais eu le choix, je n'aurais certainement pas perdu mon temps si précieux à bosser sur ce dossier de dix pages sur les méfaits du tabagisme chez les jeunes.

Une punition, oui, c'était bien ça. J'avais beau être majeur mais... Je m'étais malgré tout fait choppé par Mitsutada-sensei lors de l'une de mes pauses sur le toit avec Keito. Lui ne fumait déjà plus à ce moment-là mais, ca ne nous avait pas empêché de nous faire tirer les oreilles par le nazi de l'établissement. Résultat des courses, une retenue pour moi et ce travail à terminer pour lui sur mon temps libre. Je l'avais fait. J'avais prit du temps mais il était prêt à passer sous son intransigante inspection. Le seul bémol... Cela faisait un moment que je ne l'avais plus croisé dans les couloirs. Tant mieux dans un sens mais... Ca commencait à faire long non ?

Rangeant une fois de plus mes affaires dans mon sac à bandoulière pour aller étudier à la bibliothèque, je pris la décision qui me semblait la plus mature dans cette situation, passer par la salle des professeur avant tout pour enfin rendre cette punition à quelqu'un de responsable. Et... dans le pire des cas... Demander quand Mitsutada-sensei reviendrait pour lui donner en mains propres.

Décision prise, je pris la direction de la salle sans grande conviction. Peut-être que j'avais un peu peur de la réponse que je pourrais recevoir. "Il revient la semaine prochaine" "Il est déjà là, je vais le chercher pour toi" "Comme tu n'es pas venu plus tôt Mitsutada-sensei nous a donner d'autres travaux pour toi". Brrr... Autant les deux premières idées étaient naturelles, autant la dernière me semblait pas impossible venant du surveillant. C'était une vrai peau de vache ce mec.

Une fois devant la porte du bureau, je vis une autre étudiante non loin de moi. Elle avait certainement quelque chose à demander ici elle aussi. Elle me disait vaguement quelque chose mais... Je n'étais pas quelqu'un de très physionomiste en général. On s'était surement croiser à la cantine ou dans les dortoirs. Enfin soit.

Sachant pertinement qu'on ne pouvait pas entrer sans autorisation, je me contenta de toquer comme il se doit à la porte, attendant la première personne qui viendrait aux nouvelles. Une jeune femme vint nous ouvrir peu de temps après, intérrogative quand à la raison de notre venue.

" Oui, que puis-je faire pour vous ? "

" Hum... Je dois juste rendre cette punition à Mitsutada-sensei mais comme cela fait un moment qu'il est absent, je me suis dit que j'allais la remettre à quelqu'un du bureau. " Dis-je en premier. Espérant qu'elle se contente de prendre mon dossier sans y voir le moindre problème.

Elle écouta ensuite la raison de la jeune fille avant de nous répondre un peu déboussolée.

" Et bien, ca va être compliqué de les lui remettre. " Dit-elle en regardant attentivement ce que nous tenions en mains. " Cela fait plusieurs semaines que Mitsutada-sensei ne travaille plus ici. "

Ah. La sur le coup, je ne savait plus quoi dire.

" Qu'avez-vous fait pour mériter vos punitions ? " Continua-t-elle, réfléchissant surement à qui elle allait transmettre l'affaire qu'on lui présentait.

---------------------------------

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 1576000297-80

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)


Dernière édition par Rikuo Morisada le Jeu 12 Déc 2019 - 14:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 460
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis MzrdKEgLes ennemis de mes ennemis sont mes amis IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyJeu 29 Aoû 2019 - 12:00


    
Les ennemis de mes


ennemis sont mes amis

    
feat : Rikuo Morisada

    

Lundi 1er février à 17h

Ça faisait partie de mon quotidien, c'est le moins que l'on puisse dire. Je l'ai même programmé tant j'ai été préparée mentalement là-dessus. Mina et Cari me l'ont dit plusieurs fois, car elles le savent, elles le subissaient, et elles ne sont pas des cas isolés. Elles ne voulaient absolument pas que je le subisse, mais c'était un passage obligé. Tout ça à cause de quoi ? A cause de ce qui fait partie de moi et que je voulais absolument oublier.

Il s'agit d'un surveillant en particulier, connu de toute la fratrie Aranako et de ma petite-amie : Mitsutada que je surnomme depuis deux ans "Nuage de Larmes". Ce surnom poétique cache en réalité une signification plus difficile à porter. Quand je le vois, il ne me laissait pas du tout indifférent : je commençais à espérer, avec une tristesse qui commençait à m'envahir, tel un nuage qui assombrissait un ciel ensoleillé dans mon esprit. J'espérais qu'il ne donne pas une sanction disproportionnée à qui que ce soit. Mina me dit que quand tu es dans sa liste noire, et qu'il te voit en train de faire une petite coquille, même minime, attends-toi à ce qu'il te punisse de façon beaucoup plus sévère que si tu ne fais pas partie de cette liste noire.

Cela semble déjà assez injuste, mais ce qui l'est encore plus, c'est qu'il suffit qu'il sache ton aversion envers les personnes du même sexe pour que tu fasses partie de la liste noire. Il ne cachait pas son homophobie, tant s'en faut, et c'est ce qui fait que Mina le hait. Oui, elle le hait, alors qu'Ayame et Cari ne font que le détester, et que Sekai ne l'aime juste pas beaucoup. C'est ce qui fait que ce nuage soit fait de larmes, car quand il punit sévèrement, cela veut dire qu'il a trouvé un moyen de condamner un membre de la liste noire, dont je peux en faire injustement partie, et cela me faisait pleurer. A l'époque, mon homosexualité me hantait à cause de l'amour que j'éprouvais pour Yumi, alors Nuage de Larmes faisait perdurer cette hantise.

Malheureusement, depuis le jour où on m'avait vu un peu trop proche de Maria, Nuage de Larmes commençait vraiment à me voir d'un mauvais œil. Je le savais car ses punitions commençaient à cause de ces rumeurs. Cependant, il semblait que ce n'était qu'une mise en bouche, car la fréquence de ces punitions n'était pas si élevé, comme si j'étais à surveiller. Connaissant déjà sa façon de faire et ne voulant absolument pas avoir de problème, j'acceptais le moindre de ses punitions sans broncher, même les plus injustes. Et depuis que je suis en couple avec Cari, mes punitions sont devenues plus fréquentes.

Ce que je porte dans mon sac, désormais, je l'ai terminé depuis une semaine et demi. Je l'avais donné à Ayame pour qu'elle le rende de ma part, mais elle me dit qu'elle n'a pas pu croiser le surveillant. Ni elle, ni ses sœurs, ni Cari, en fait. D'ailleurs, pourquoi est-ce que je lui ai pas donné à Cari ? Ayame défendait bec et ongle Mina, qui doit être dans la liste noire à cause du fait qu'elle est gênante dans sa fierté de son homosexualité, en plus du fait qu'Ayame dit ce qu'elle pense sans prendre de précaution, donc elle doit lui avoir crié des mots insultants, donc ce doit être normal qu'elle soit dans la liste noire. Alors pourquoi elle plutôt que Cari, qui elle aussi doit faire partie de la liste noire car elle est bisexuelle assumée ? Tout simplement, c'était la première personne que je croisais après que j'aie terminé. Mais cela fait plus d'une semaine, et Ayame me l'a rendu en disant qu'elle n'avait pas croisé Nuage de Larmes depuis un moment, c'est c'est vrai que moi non plus, cela fait plusieurs semaines que ni moi, ni Cari, ni les Aranako ne le voient. Mina est sincèrement particulièrement heureuse, car cela lui fait du bien de ne pas le voir, et elle profite de ces semaines de "répit" à fond. Vous verrez pourquoi les guillemets sont mises.

Vous voulez savoir quelle est ma punition et comment je l'ai subi ? D'accord, je vais tout vous expliquer : officiellement, Nuage de Larmes veut que les cours ne se déroulent que dans les heures de cours, soit de 8h30 à 15h30, ou alors dans des séances de club, mais pas en dehors. Pas à 19h par exemple, donc je ne dois pas donner des cours de piano en dehors de ces heures-là. De toute façon, je ne suis pas professeure dans l'établissement, seulement chez moi. Ce n'est que la version officielle de ses propos car je sais qu'officieusement, c'est parce que je suis dans la liste noire, et comme je connais la raison, j'ai failli pleurer, mais je ne l'ai pas fait. Donc, sa sanction, c'est que je dois écrire tout le règlement en sein de l'établissement, cinq fois. Je sais parfaitement que c'est injuste, mais c'est aussi injuste que d'habitude, et je ne suis pas la seule à subir cela. Mais comme je ne veux pas avoir de problème, j'accepte sans broncher.

Cela fait donc plus d'une semaine que j'ai fini de m'ennuyer à sacrifier une partie du temps où je pouvais me consacrer à mon propre plaisir pour copier le règlement plusieurs fois, parce qu'il me le fallait. Cependant, on n'a aucune nouvelle de Nuage de Larmes, et étant donné que Cari et les Aranako avaient beaucoup de devoirs à faire, je devais aller à la salle des professeurs moi-même pour rendre mes copies. Cependant, je ne peux pas y aller seule, ayant trop peur de déranger. Alors, j'attends que quelqu'un d'autre toque à la salle des professeurs pour que je puisse intervenir.

Il m'a fallu un petit moment avant d'entendre quelqu'un toquer à la porte, donc je lève ma tête pour regarder qui a toqué à la porte et... je pense le connaître de vue, mais je n'en suis pas certaine. Est-ce qu'il y a un rapport avec Mina ? Je ne sais plus, mais je ne pense pas que ce soit important. En tout cas, une professeure nous ouvre, interrogative. Apparemment, cet étudiant a aussi été puni par Nuage de Larmes. Je sors mes feuilles et une fois que l'homme a terminé de parler, je le fais à mon tour.

"Je devais aussi rendre cette punition à Nuage de... enfin, Mitsutada-sensei, pardon, que j'ai terminé depuis deux mois, et que ni moi, ni mes proches ont pu voir."

La professeure nous répond, déboussolée, que Nuage de Larmes... ne travaille plus ici. Je soupire de surprise en ouvrant grand les yeux. Il est parti ? Sans prévenir ? Sans que rien ne soit marqué pour que tout le monde soit au courant ? Je ne m'y attendais pas du tout.

"Nuage de Larmes... est parti ?"

Quand elle demande ce que j'ai fait, je soupire de tristesse. Rien que d'y penser m'attriste fortement, car entre ce qu'il a dit officiellement et ce qu'il pense réellement, c'est tout un fossé.

"En fait, il y a plusieurs semaines de cela, je donnais des cours de piano à un autre élève, à 19h. A cause de cela, il m'a ordonné d'écrire plusieurs fois l'intégralité du règlement au sein de l'établissement."

On sentait dans mon regard et dans mon intonation que je sais que ce n'est que la raison officielle, et que ce n'est en aucun cas la raison officieuse. Je sais que ce n'est qu'une excuse pour me sanctionner. Je peux supposer que ce jeune étudiant à côté de moi est dans le même cas que moi.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5969
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DOAUR5R Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyVen 30 Aoû 2019 - 1:55

La jeune fille était là pour la même raison que moi apparemment. Une punition de plus à l'actif du monstre de Kobe, cela n'avait rien d'étonnant en soit. Je n'avais pas été aveugle cependant car, à ses mots, je compris qu'elle et bien d'autres personnes ne l'avait pas croiser depuis un bon moment également.

Et puis, le verdict tomba, Mitsutada-sensei ne reviendrait plus ici.

" Nuage de Larmes... est parti ? " chuchota l'autre étudiante, aussi surprise que je l'étais.

C'était comme si l'information n'arrivait pas à se former clairement dans notre esprit. Lui ? Parti ? Lui qui aimait tant nous pourir la vie ? On ne le reverrait plus ? Le choc était tel qu'il me fallu quelques secondes pour capter que la fille l'avait appelé par un surnom étrange qui n'avait rien de rassurant. Nuage de larme ?

" Qu'avez-vous fait pour mériter vos punitions ? "

" En fait, il y a plusieurs semaines de cela, je donnais des cours de piano à un autre élève, à 19h. A cause de cela, il m'a ordonné d'écrire plusieurs fois l'intégralité du règlement au sein de l'établissement. "

Elle avait répondu avant moi cette fois-ci, bien plus alerte au sujet de la discussion que je ne l'était. Honnêtement, je trouvais la raison de sa punition complètement bidon. Si Ogawa-sensei ne voyait pas d'inconvéniant à ce qu'elle reste dans la classe de musique à cet heure, pourquoi le surveillant aurait-il un truc à y redire sérieusement ? Je suis sûr que le prof de musique n'aurait pas été contre, surtout si c'était pour donner des cours... Bon, elle pouvait toujours mentire sur la vraie raison de sa présence dans la classe mais elle me semblait parfaitement honnête dans son discours, chose que Mitsutada-sensei n'était que rarement quand il avait envie d'être injuste.

" Je... J'étais sur le toit en train de fumer... avec un ami. " Dis-je sans plus de détail.

Quoi que je dise, le simple fait de parler de cigarette et du toit normalement interdit d'accès aux élèves devait suffir à la prof à se faire une idée du problème. Je me doute qu'il y avait un autre détail qui avait dérangé Mitsutada-sensei mais, autant le garder pour moi que de ruminer maintenant.

" Hum... Je vois. Je vais les déposer sur le bureau du nouveau surveillant. Vous avez bien noté votre nom et votre classe sur vos copies j'imagine ? " Nous demanda t-elle avant de prendre les feuilles.

" Merci d'être passé et évitez les ennuis à l'avenir. " termina-t-elle avant de refermer la porte, me laissant seul avec l'autre élève dans le couloir.

C'était une bonne chose de faite mais... Je n'en revenais toujours pas de la bonne nouvelle que l'on venait d'apprendre.

" Il est... vraiment parti ? C'est ... woaw " commentais-je bêtement devant la porte comme pour me faire à l'idée que ce n'était pas un rêve. Conscient se la présence de l'étudiante toujours à mes côtés, je détourna le regard vers elle un moment avant de lui adresser la parole.

" Il t'en faisait baver aussi apparemment. Mais... pourquoi nuage de larme ? " demandais-je, réelement curieux.

---------------------------------

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 1576000297-80

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 460
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis MzrdKEgLes ennemis de mes ennemis sont mes amis IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyVen 30 Aoû 2019 - 11:49


    
Les ennemis de mes


ennemis sont mes amis

    
feat : Rikuo Morisada

    

Je savais cette raison de punition complètement stupide, et je n'étais pas la seule à y penser. Tous mes proches étaient d'accord avec moi, même, Cari et Mina les premières. Mais même si je savais que c'était injuste, voire qu'il punit pour quelque chose de bénéfique, je ne sourcillais pas, je le faisais, non pas car ça me donnait quelque chose à faire, mais parce que si je refusais, les conséquences pourraient être plus désastreuses. Peut-être ne reverrais-je plus Cari à cause de cela ? Donc, je ne refusais pas.

Le garçon, apparemment, fumait sur le toit de l'école. En soi, c'est normal qu'il se fasse sanctionner, car il est interdit d'aller sur le toit et de fumer. Cependant, au vu de ce qu'il doit rendre, c'est complètement disproportionné, aussi disproportionné que ce que Nuage de Larmes a l'habitude de faire. Donc, même si je comprends qu'il soit puni, je comprends que tout comme moi, ce n'est que la raison officielle qui cache la raison officieuse, sûrement à cause du fait qu'il est dans sa liste noire. Mais qu'a-t-il fait pour y être ? Je le saurai peut-être.

"Oui Sensei. lui réponds-je quand elle me demande si j'ai mis mon nom et ma classe.

J'évite les ennuis autant que faire ce peu, c'est juste les ennuis qui sont venus vers moi... enfin Nuage de Larmes est parti, donc ça me permet aux ennuis de venir beaucoup moins souvent. Je souris en me rendant compte de son départ. Le Nuage de Larmes ne reviendra plus. Je ne suis pas la femme la plus heureuse du monde, ce sera Mina, dans ce genre de cas, mais voir mes ennuis disparaître me fait un plus grand bien. L'étudiant m'adresse la parole, me demandant pourquoi ce surnom, ce qui est tout à fait compréhensible. Je suis l'une des seules à le surnommer comme ça. Je pense que Cari l'utilise.

"C'est un surnom que je lui donne depuis deux ans, qui porte une signification assez lourde de sens. Quand je le vois, il m'assombrit, tel un nuage qui assombrit le ciel, et j'espérais. J'espérais qu'il ne sanctionne pas de manière disproportionnée à ce moment-là, car s'il le faisait, ça voulait dire que la personne sanctionnée fait partie de sa liste noire, dont j'en ferais rapidement partie, et il commence à pleuvoir de larmes. De mes larmes. Quand je le surnommais, je ne faisais pas partie de sa liste, mais désormais, si, depuis plusieurs mois. Je savais chacune de ses sanctions complètement injuste, mais je les acceptais sans broncher."

Pourtant, je ne suis pas une mauvaise personne. J'ai de grands défauts, et je le sais. Cependant, ma peur de déranger m'empêche d'être une fille qui aime les problèmes. C'est juste le Nuage de Larmes qui n'arrêtait jamais de me sanctionner quand l'occasion se présente, même quand ce que je fais ne va absolument pas à l'encontre du règlement. Ce n'est pas ma faute. Je sais pourquoi je suis dans sa liste noire, mais ce n'est pas ma faute.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5969
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DOAUR5R Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyVen 20 Sep 2019 - 16:16

Je la regardais, curieux de sa réponse. Elle avait elle aussi esquisser un sourire à la nouvelle du départ du surveillant avant de se retourner vers moi pour me répondre. Elle devait sans doute être étonné que je lui adresse la parole alors que j'aurais pu détaler pour fêter le scoop de la journée.

" C'est un surnom que je lui donne depuis deux ans, qui porte une signification assez lourde de sens. Quand je le vois, il m'assombrit, tel un nuage qui assombrit le ciel, et j'espérais. J'espérais qu'il ne sanctionne pas de manière disproportionnée à ce moment-là, car s'il le faisait, ça voulait dire que la personne sanctionnée fait partie de sa liste noire, dont j'en ferais rapidement partie, et il commence à pleuvoir de larmes. De mes larmes. Quand je le surnommais, je ne faisais pas partie de sa liste, mais désormais, si, depuis plusieurs mois. Je savais chacune de ses sanctions complètement injuste, mais je les acceptais sans broncher. "

Je l'écoutais sans rien dire, peu surpris du discours qu'elle me tenait. Les punitions disproportionnés, les sanctions qui volaient un peu à la tête du client, ce n'était pas des échos inhabituels au sujet de Mitsutada-sensei. C'était peut-être moche à dire mais, je trouvais sa manière de voir le reste des choses plutôt poétique. Le nuage qui assombri la journée, tout ça… Bon, je ne l'aurais jamais exprimer ainsi cela dit. Pour moi, c'était un simple emmerdeur et je ne cherchais pas à trouver de mots plus jolis pour le qualifier.

" Ah oui… La liste noire. Je pensais que ce n'était qu'une rumeur mais il faut avouer qu'il tombait quand même bien souvent sur les mêmes personnes… " Dis-je ne soupirant.

Il y avait bien des fortes têtes qui essayait de lui faire face mais, nous restions des élèves. Nous ne pouvions rien faire ou rien dire qui irait au-delà du règlement juste pour un pion qui faisait trop de zèle. Je crois cependant me souvenir de deux élèves de troisième qui lui faisaient la vie dure. Alexe Desjardin et Mina Aranako je crois. Je ne connaissais que la deuxième mais leurs altercations ne m'étaient venues que sous formes de rumeurs. Moi, les problèmes, je préfère les éviter.

" Tu as du entendre parler d'Aranako-san j'imagine. De ce que je sais, elle ne l'appréciait pas du tout non plus. "


Hrp:
 

---------------------------------

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 1576000297-80

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 460
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis MzrdKEgLes ennemis de mes ennemis sont mes amis IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyMar 24 Sep 2019 - 12:33


    
Les ennemis de mes


ennemis sont mes amis

    
feat : Rikuo Morisada

    
Je ne m'attends pas à ce qu'il ne soit choqué de mes paroles. Après tout, s'il fait partie de cette liste, il sait chacune de ses sanctions complètement disproportionnées. Ce que je ressens pour lui est poétique pour que ça me serve de baume. Tout ceux qui détestent Nuage de Larmes trouve cela beau, mais s'en fichent un peu dans le fond, car je suis la seule à m'attrister de sa présence.

Il pense que ce serait une rumeur, alors que je sais que c'est le cas, même si je me retirais de la liste. Parmi les Aranako, seules deux sont dans cette liste : Mina, pour des raisons évidentes, et Ayame car elle s'énerve contre lui à chaque sanction disproportionnée qu'elle donne à Mina. Sekai, elle, reste en retrait, donc n'est pas dans cette liste. Sekai a toujours eu une sanction à la hauteur de son acte, alors qu'Ayame et Mina recevaient des sanctions trop lourdes pour ce que c'est.

En parlant de Mina, le jeune homme me demande si j'en ai entendu parler, et qu'il sait qu'ils sont en très mauvais termes. Ça s'est répandues comme étant des rumeurs, qui étaient bien fondées. J'acquiesce, car je connais Mina, peut-être plus que lui.

"Aranako Mina, oui. C'est la sœur cadette de mon amie d'enfance, Ayame. Contrairement à beaucoup de mes proches qui se contentent de le détester, Mina, elle, le hait. A chaque fois qu'elle le voit, elle se retient de lui donner des coups de poings en hurlant de rage, et quand elle se fait réprimander par le Nuage de Larmes, elle n'hésite pas à lui crier dessus. Lorsque je lui apprendrai son départ, je suis sûre qu'elle fêtera ça pendant plusieurs jours."

C'est le scénario le plus probable pour moi. Je ne sais pas si Ayame la rejoindrait dans sa fête, mais je sais qu'elle va être heureuse. Sekai sera assez contente, mais restera en retrait, et Cari sera très joyeuse, même si je l'imagine assez mal rejoindre la fête de Mina, car je l'imagine plus rester à mes côtés à ce moment-là.

"Est-ce que tu connais Mina personnellement ?"
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5969
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DOAUR5R Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyMar 1 Oct 2019 - 20:40

A peine avais-je prononcé le nom de Mina que de suite l'étudiante acquiesça. Je n'étais pas le seul à en avoir entendu parler il fallait croire. Pourtant, ce n'est pas comme si les étudiants s'inquiétaient particulièrement des histoires des lycéens. Enfin, c'est vrai qu'avec tout les bâtiments que l'on partageait tous ensemble, je ne devrais peut-être pas être si étonné que les cancans voyagent si vite dans l'établissement.

" Aranako Mina, oui. C'est la sœur cadette de mon amie d'enfance, Ayame. Contrairement à beaucoup de mes proches qui se contentent de le détester, Mina, elle, le hait. A chaque fois qu'elle le voit, elle se retient de lui donner des coups de poings en hurlant de rage, et quand elle se fait réprimander par le Nuage de Larmes, elle n'hésite pas à lui crier dessus. Lorsque je lui apprendrai son départ, je suis sûre qu'elle fêtera ça pendant plusieurs jours. "

Ah, elle la connaissait donc personnellement. Cela expliquait pas mal de choses. Quoi qu'il en soit, je n'étais pas réellement étonné de son discours. Pas que j'étais au courant de la haine violente de Mina pour notre ancien surveillant mais l'idée qu'elle ai pu avoir envie de lui en retourner une avait certainement tenté d'autres élèves. Respect à elle cependant d'avoir osé monter le ton face à lui. Perso, je me contentais de fuir la queue entre les jambes quand il était dans les parages ou me surprenait à faire une connerie. Je suis peut-être courageux par moment mais pas téméraire…

" J'imagine qu'elle va s'en faire une fête oui. " Dis-je pensivement avant de reprendre. " Dis, je sais qu'on ne se connait pas vraiment mais… Tu sais pourquoi il en voulait autant à certains élèves et pas à d'autres ? Je veux dire, à part les élèves remuant comme Alexe Desjardins et les autres, tu n'as pas l'air d'être une élève à problèmes et Mina semblait plutôt calme quand je l'ai connue. "

---------------------------------

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 1576000297-80

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 460
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis MzrdKEgLes ennemis de mes ennemis sont mes amis IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptySam 5 Oct 2019 - 13:33


    
Les ennemis de mes


ennemis sont mes amis

    
feat : Rikuo Morisada

    
C'est certain qu'elle fêtera son départ définitif, et je ne voudrais juste pas m'inviter à sa fête. Elle dépensera toute son énergie pour cela, j'en suis certaine, et je suis sûre qu'elle invitera tout ceux qui ont fait partie de sa liste noire.

Pourquoi est-ce qu'il en veut à certaines personnes innocentes ? Pourquoi est-ce qu'il a mis des innocents dans sa liste noire ? Autant pour ce qui est d'Alexe, quand je l'avais rencontrée, même si je l'aimais bien, elle ne semblait pas être une personne qui aimait se tenir en place, surtout avec ses paroles particulièrement sales qui ont provoqué un silence gênant que je voulais entendre car on parlait des garçons alors que je voulais absolument oublier tout ça.

Pour ce qui est de Mina, c'est une autre histoire : elle est particulièrement énergique, mais elle est travailleuse avant tout, et elle est loin d'être violente et n'aime pas avoir des problèmes. Pourtant, elle fait partie de la liste noire car elle est homosexuelle, et elle en est fière. Cari ne fait qu'assumer sa bisexualité, et n'en fait pas toute une histoire, cependant elle fait aussi partie de sa liste noire, car elle est bisexuelle. La seule exception dans tout ça, c'est Ayame, qui ne fait que défendre sa sœur, de manière particulièrement franche.

"C'est même la raison de sa haine envers le Nuage de Larmes. A force de le voir sanctionner injustement des innocents, elle a compris le point commun entre beaucoup de ces personnes, même si cela ne représente qu'une grande majorité des innocents, moi compris."

Ce n'est pas la peine de se cacher, peut-être l'a-t-il compris, surtout s'il connaît Mina personnellement, avec sa fierté qui peut être embarrassante. Je soupire donc en lui disant le point commun entre beaucoup de ces personnes.

"Il s'agit de leur attirance envers les personnes du même sexe que le leur. Oui, il est homophobe, ouvertement, même. Je suis moi-même homosexuelle, qui n'assume que depuis plusieurs mois."

Je sais, je ne le connais pas, mais pour répondre à sa question, je suis obligée de lui en parler. Cela me gêne moins, mais ça m'attriste toujours, le fait que je ne peux aimer aucun homme. J'ai déjà fini par accepter cet état de fait, et j'ai accepté d'aimer Cari. Je ne suis pas obligée de lui parler de mon couple, du moins pas maintenant.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5969
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DOAUR5R Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyMer 20 Nov 2019 - 14:34

" C'est même la raison de sa haine envers le Nuage de Larmes. A force de le voir sanctionner injustement des innocents, elle a compris le point commun entre beaucoup de ces personnes, même si cela ne représente qu'une grande majorité des innocents, moi compris. "

Mina avait donc fait son enquête. En quelque sorte du moins. après, c'est sûr que s'ils se cherchaient misères en permanence lui et elle, elle était forcement au courant de pas mal de choses. Il y avait donc un fil conducteur à tout ça, un lien entre toute ces personnes. Au début, je pensais que c'était simplement nos notes, nos "mauvais tempéraments", si nous avions été l'auteur d'un quelconque méfait ou que sais-je encore mais d'autres élèves en plus de ceux là revenaient systématiquement en effet. Maintenant qu'elle le disait, ca me titillait l'esprit également. Un point commun qui la concernait ? hummm… Une histoire de classe sociale peut-être ?

L'étudiante soupira longuement. J'avais l'impression qu'elle expirait toute la peine du monde par la même occasion à tel point que je n'aurait pas été étonné de la voir tournée de l'œil et finir à l'infirmerie d'ici peu si je continuais à l'asticoter sur ce sujet.

" Il s'agit de leur attirance envers les personnes du même sexe que le leur. Oui, il est homophobe, ouvertement, même. Je suis moi-même homosexuelle, qui n'assume que depuis plusieurs mois. "

"Ah." C'est à peut-prêt tout ce que mon cerveau réussit à se dire sur le coup. Entre choc et surprise, je ne savait pas trop comment réagir et cela devait se voir sur mon visage. Cela dit, une fois l'information encodée dans mon esprit… j'étais particulièrement mal à l'aise. Je ne pu m'empêcher de détourner le regard tout en me mordant l'intérieur des joues comme pour m'empêcher de dire quelque chose. Mon esprit était en pleine confusion entre une certaine colère à cause de l'intolérance de notre ancien surveillant et en même temps, par la peur de me dire que ce que j'étais… ou plutôt, ce que nous étions pensais-je en repensant à la jeune fille face à moi, se voyait de l'extérieur. Était-ce réellement le cas ? Ou est-ce que Mitsutada-sensei était particulièrement vigilant à ce sujet ? J'espérais que c'était juste une sorte de sixième sens chez lui…

" Je… Je vois. Il… nous déteste juste pour ça… " Dis-je dans un souffle, avouant au passage que j'étais également de ce côté de la barrière. Elle en était aussi alors, elle comprendrait peut-être ma réaction.

Après tout, on pouvait bien parler d'aimer qui nous voulions mais, dans les faits, c'est vrai que nous étions une minorité parmi les autres. Il y aurait toujours des gens pour nous haïr et nous le faire ressentir à côté de ceux qui n'en ont rien à faire.

Un peu déstabilisé par la réponse de la musicienne et étant encore mitigé à l'idée d'assumer ou pas, j'allais essayer de prendre congé. Je la remercia en vitesse et maladroitement pour l'information qu'elle venait de me donner et comptais filer à toute jambe mais… alors que j'aurais préféré que rien ne m'interrompe dans ma fuite, un avion en papier sorti de nul part vint me percuter le crâne dans une scène des moins charismatique du monde. Aïe !

Une fois remis de cette … "Attaque", je pris le projectile en main pour mieux l'identifier et le déplia machinalement. Un message ? Derrière une feuille de cours en plus ? Et bah… Après une lecture rapide de celui-ci… je compris très rapidement qu'il s'agissait d'une lettre d'amour. Ah euh… J'ignore complètement de qui elle vient mais… Vu que ca parle avec des mots du genre "Tu est la fille la plus…" je crois qu'elle ne m'était pas destinée et s'adressait plutôt à Tamika.

Revenant sur les quelques pas qui nous séparait, je tendis le bout de papier à la jeune fille.

" Euh… Je crois que c'est pour toi. Pas la partie devoir mais euh… le message derrière. "


---------------------------------

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 1576000297-80

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Tamika Jinken
■ Age : 20
■ Messages : 460
■ Inscrit le : 08/05/2018

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis MzrdKEgLes ennemis de mes ennemis sont mes amis IAFtyoQ


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Tamika Jinken
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyJeu 5 Déc 2019 - 10:46


    
Les ennemis de mes


ennemis sont mes amis

    
feat : Rikuo Morisada

    
En voyant le visage de l'étudiant fumeur, il semble extrêmement choqué de l'annonce que je viens de lui faire. Il ne s'attend pas du tout à ce que Nuage de Larmes déteste autant les homosexuels, et je pense que lorsque Mina m'en avait parlé, moi aussi j'en étais particulièrement choquée. Cela me faisait pleurer car je pourrais très rapidement faire partie de cette liste malgré moi. Il nous déteste juste pour ça, oui, alors qu'il devait comprendre que les homosexuels qui ne sont pas bisexuels n'ont jamais aimé les personnes du sexe opposé et il leur est et il leur sera impossible de les aimer pour eux. J'ai tenté d'aimer Dai, pendant plusieurs jours et en me disant ce qu'il me fallait, mais il fallait me rendre à l'évidence : bien qu'il semblait avoir tout pour me plaire, j'étais incapable de l'aimer. Je ne peux aimer que les femmes, et je ne peux rien y changer.

D'ailleurs, maintenant que j'y pense, il a dit "il nous déteste juste pour ça" et pas "il te déteste juste pour ça". Cela semble un détail, mais ça voudrait dire beaucoup : lui-même aime les hommes ? Est-ce qu'il s'agit aussi de la raison officieuse de Nuage de Larmes pour le sanctionner injustement ? Au vu de ce qu'il a dit, je pense que c'est fort probable. Il doit faire partie des innocents de la liste noire, tout comme moi.

Je vois que le concerné commence à s'éloigner de moi en me remerciant, mais d'un coup, je vois un avion en papier se crasher sur la tête de l'étudiant. Je soupire de surprise et je me retourne en direction de cette avion en papier. Là, je vois une silhouette dont je n'ai même pas eu le temps de la reconnaître car elle s'est cachée juste après. Je pense reconnaître légèrement, mais je n'ai pas eu le temps de le reconnaître comme il faut.

Après un moment, l'étudiant me donne le papier d'où vient l'avion en papier. Apparemment, il y a une partie cours et une partie lettre qui m'est adressée. Quelqu'un qui doit fortement s'ennuyer, sûrement. Alors, je prends la lettre et je me mets à lire le message en question. D'ailleurs, en regardant, je reconnais directement son écriture : c'est Carissa. Elle vient m'écrire une lettre d'amour. Un sourire amoureux se dessine sur mon visage avant même que je le lise vraiment.

Cette lettre... elle ne peut pas du tout me laisser indifférente. Je sens que Carissa y met toute son âme, employant des mots qui me touchent droit au cœur. Je sais déjà parfaitement qu'elle m'aime et que ses sentiments pour moi semblent inébranlables, et elle ne le fait que me le montrer. Lorsque je le termine de lire, je pose la lettre sur mon cœur qui bat pour Carissa depuis quatre mois et demi, toujours avec le sourire amoureux.

"Ma Cari."

Je me tourne en direction de la silhouette que j'ai vu, et je sais maintenant que c'est Carissa qui voulait me l'envoyer, mais elle a été submergée par sa timidité, la surprise et la honte. Je la vois sortir de sa cachette et on s'enlace mutuellement juste avant de s'embrasser tendrement.

"J'aime beaucoup ta lettre, mon amour.

Tu trouves ?

Bien sûr. En fait, j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer.

Ah oui ? Dis toujours, ma puce.

Nuage de Larmes est parti depuis plusieurs semaines. Il ne travaille plus ici.
"

Son visage s'illumine encore plus que d'habitude. Elle qui a toujours été souriante bien que timide, elle me prend dans ses bras avec une grande émotion. Elle n'a plus de problème avec lui, désormais. Moi non plus.
    

    
CODE PAR @GAKI SUR EPICODE

---------------------------------

Tamika parle en #003b36 en Japonais et en #20bf55 en Anglais.
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DjEMkU9
Revenir en haut Aller en bas
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5969
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis DOAUR5R Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 3è année »
En ligne
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis EmptyJeu 12 Déc 2019 - 14:29

" Je vais te laisser Jinken-san, j'ai encore des choses à faire mais euh... merci pour les renseignements en tout cas. " Lui dis-je rapidement avant de reprendre ma route.

Je ne voulais pas la déranger plus que je ne l'avais déjà fait. A l'origine, on voulait juste déposer nos punitions après tout et elle semblait bien trop intrigué par le message qu'elle venait de recevoir pour continuer à papoter.

Je repris ma route à mon rythme, direction la salle commune pour me détendre un peu et qui sait, peut-être joué un peu à la console portable avec d'autres étudiants présents dans la pièce également. Je détourna juste le regard une dernière fois vers la jeune fille en entendant une autre voix discuter avec elle.

" J'aime beaucoup ta lettre, mon amour. "

" Tu trouves ? "

" Bien sûr. En fait, j'ai une bonne nouvelle à t'annoncer. "

" Ah oui ? Dis toujours, ma puce. "

" Nuage de Larmes est parti depuis plusieurs semaines. Il ne travaille plus ici. "

Je n'écoutais pas vraiment ce qu'elle racontait mais, au détour de quelques mots, je compris sans mal qu'il devait s'agir de la petite-amie de l'étudiante. A première vue, je ne pensais pas l'avoir déjà croisé mais, je n'étais absolument pas assez physionomiste pour en être sûr. Tout ce que je pouvais dire, c'est qu'elle avaient l'air heureuse ensemble. Que ce soit pour la nouvelle ou pour le message, elle semblaient parfaitement sereine en compagnie l'une de l'autre. Ca avait un côté attendrissant.  

Je ne dis pas ça parce que je suis dans la mauvaise catégorie selon Mitsutada-sensei mais, même si j'étais "normal", je crois que je ne pourrais jamais comprendre ce qu'il y avait de mal dans le genre de relations que nous vivons.


#Terminé

---------------------------------

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis 1576000297-80

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Les ennemis de mes ennemis sont mes amis  Les ennemis de mes ennemis sont mes amis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Université ; Kobe Daigaku :: Le bâtiment principal :: Administration :: La salle des professeurs-
Sauter vers: