Revenir en haut
Aller en bas


Partagez
 

 [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 2ème année »
En ligne
(#) [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EmptyJeu 5 Sep 2019 - 10:39

Bon. Tant pis si je ne mange pas aujourd'hui, mais je n'en peux plus d'attendre. Depuis le speed-dating, je n'ai pas eu l'occasion de revoir Rivers-san. J'ai prétexté ne pas me sentir bien pour pouvoir esquiver le club du journal et j'ai réussi à l'éviter dans l'enceinte du campus.

Ce que je n'avais pas forcément prévu – même si j'aurais certainement dû m'en douter – c'était que je me ferais rattraper par ma bonne vieille amie, la culpabilité. Je me sens stupide d'avoir juste fui la situation alors que pourtant ce n'est pas quelque-chose que je considère comme tabou. La surdité de Tomoko est un fait et je ne l'ai jamais caché à personne avant. C'est de la cause dont je parle peu. C'est juste... Que ça faisait trop sur le moment. J'avais décidé de mon plein gré de faire un pas vers elle, et elle a mis les pieds dans le plat. Je ne sais très honnêtement toujours pas pourquoi j'ai paniqué de cette manière mais le fait est que c'est arrivé.

C'est pour toutes ces raisons que j'arpente les couloirs de l'établissement à la recherche de l'étudiante que je n'ai su trouver au réfectoire. Je pense avoir une petite idée de l'endroit où elle se trouve. Mais je préfère fouiller les salles de classe au passage, histoire d'être sûr.

Évidemment, je ne trouve rien sur le chemin de la salle du club. Parce que je pense que c'est là-bas que j'ai le plus de chance de tomber dessus. Si ce n'est pas le cas et bien... Je suppose que j'abandonnerais et je m'en remettrais à la prochaine fois que je viendrais au club. Mais j'avoue que j'aurais préféré être seul avec elle pour m'excuser.

Je fais doucement coulisser la porte de la salle et j'esquisse un léger sourire en voyant que je ne m'étais pas trompé. Rivers-san est bel et bien ici. Je suppose qu’elle doit y manger pour trouver un peu de tranquillité. Je vais peut-être gâcher son moment de paix, mais je pense qu’elle mérite que je m’excuse. Je sors de mon sac une petite boîte dont le couvercle est peint avec le visage d’une tortue. J’avais prévu que je n’aurais pas le temps de manger au réfectoire alors j’ai pris de quoi survivre à ma journée. Sans dire un mot – Je pense qu’elle m’a entendu depuis que je suis entrée il y a quelques secondes, je m’assois sur une table en face d’elle.

« Je n’ai pas eu le choix. » Je ne tarde pas à continuer, avant qu’elle pense que ce bout de phrase vient justifier ma fuite. Ce n’est pas de ça que je parle. « Pour la langue des signes, je veux dire. Ma petite-sœur est sourde et… » Je soupire, mes paupières fermement closes. Rivers-san ne sera pas la première à entendre cette confession de ma part, mais elle n’est jamais plaisante à avouer. « C’est à cause de moi, si elle l’est. Je n’en ai plus honte, mais je n’en parle pas souvent alors je n’ai pas l’habitude de me confronter à des situations qui me le rappellent. » Techniquement, chaque seconde de ma vie est rythmée par une profonde culpabilité avec laquelle j’ai appris à vivre. Mais le monde extérieur ne s’immisce jamais entre mes émotions et moi, encore plus lorsqu’il s’agit de Tomoko.

Je ne sais pas si j’ai besoin de lui dire que c’est pour cette raison que je me suis immédiatement mis sur la défensive. Je ne sais pas non plus si c’était une bonne idée de revenir répondre à sa question avec plusieurs jours de retard. Peut-être était-elle occupée ? Je ne sais pas. Dans l’immédiat, je ne sais même pas si je devrais m’excuser ou attendre après elle.

Dans le doute, je préfère ne rien faire.

---------------------------------

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 2653
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue 600bHqB [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EmptyJeu 5 Sep 2019 - 22:38

Fixing an issue, but not with glue

Se Kohtailler

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue D8OlPeS

Je me nourris pas,
je mange mes émotions.
Je les engouffre et les avale
pour mieux oublier ma vie.

Seuls vestiges de sa crise, trois pots vides – avec du bouillon au fond, trônaient à côté de la bouilloire. Celle-ci venait de terminer son office sur un clac caractéristique. Une main avide, et impatiente vint l'attraper par la hanse, afin de verser son contenu dans un énième ramen cup. Le bruit de l'eau qui coule, venait briser le silence de la pièce presque vide.

Comme à son image.

Casey était venue se réfugier ici, en sachant pertinemment qu'il n'y aurait pas une âme à l'heure du repas. Elle avait besoin d'être seule, et de souffler. Aussi parce que la nourriture y était abondante, et que personne ne la dévisagerait. Ou ni même ne la jugerait sur la rebutante quantité  de nourriture ingurgités en si peu de temps.

Du sucre, du sel, du gras.

En une demi-heure, les placards avaient été en bonne partie vidés. La poubelle était remplie de cadavres de sachets, de canettes et d'emballages. La nausée avait fini par l'assaillir, et ne plus la quitter. Même le grand verre d'eau fraîche qu'elle avait descendu en une traite ne l'avait pas soulagé. Elle se sentait épuisée, et misérable.

Physiquement et mentalement.

Tout ça à cause d'une question, qui avait germé dans son esprit il y a de ça un moment. Elle s'était bien vite transformée en obsession, en un sms envoyé le souffle court, et regretté la seconde d'après où elle avait eu la malheur d'appuyer sur entrée. La réponse avait mis beaucoup de temps à arriver, malgré la simplicité de la demande.

Quatre longs mois pour juste lui rire au nez.

Un coup porté au cœur. Trois ans de relations qu'il jetait comme ça, sur une plaisanterie. Des larmes de rage lui étaient monté aux yeux, impuissante sur ce qu'elle ressentait. Elle n'avait personne à qui se confier, avec qui se montrait aussi vulnérable. Alors elle s'était exilé comme à son habitude, et avait avalé ses larmes.

Dos à l'entrée, elle noyait son chagrin dans l'eau fumante.

Alors que Kohta rentrait dans la pièce, Casey s'affairait avec la bouilloire. Une longue minute s'écoula, avant qu'elle trouve le courage pour se retourner, et forcer un sourire. Elle prit place en face de lui, et l'écouta parler sans l'interrompre. Lui aussi avait répondu à retardement, mais à raisons.

« Merci, Kohta » Elle était perdue. « D'être venu m'en parler » Les yeux rougis, et fatigués, elle tâtonnait à l'aveugle « Comment est-ce arrivé ? Sa surdité ? » Les deux pieds dans le plat encore une fois « Tu n'es pas obligé d'en parler, comme tu n'étais pas obligé de dire que c'était à cause de toi » Sa main passa nerveusement sur ses cicatrices à la joue.

C'était difficile de trouver quelque chose à dire « Comment s’appelle ta sœur ?» Elle préférait ne pas taper dans la bêtise de parler de son propre vécu, juste pour répondre quelque chose. Du bout des doigts, le Ramen cup fut déplacé dans sa direction. Elle était de toute manière incapable d'ingurgiter quelque chose de plus.

« Tu as faim ? »

---------------------------------

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue An5YRXo
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue WluPnpM
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EYajH4t
Japonais #990033    Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 2ème année »
En ligne
(#) Re: [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EmptyVen 6 Sep 2019 - 14:32

Quand Rivers-san se retourne enfin, je commence doucement à comprendre le silence qui a suivi mes aveux. Je retenais ma respiration depuis l’instant où j’avais lâché ces quelques mots. Cependant, je ne m’attendais pas à ce que tout ceci l’intéresse. Au mieux, Rivers-san ferait mine de me comprendre, notre relation resterait houleuse pour encore un moment avant de lentement s’améliorer. Mais je n’ai pas été assez attentif, j’aurais dû savoir qu’en venant ici, je m’exposerai à sa franchise. Je ne sais pas si on peut appeler ça de la franchise, mais au moins Rivers-san est directe avec moi et ne me prend pas en pitié. C’est une chose que j’apprécie beaucoup.

Peut-être que finalement, ce ne sera pas aussi complexe que ça en a l’air.

Je ne sais pas comment prendre la dernière remarque de Rivers-san. J’ai l’impression que c’est un moyen de me mettre à l’aise, me laissant le choix de m’exprimer sur le sujet ou non. Mais il y a autre chose… « comme tu n’étais pas obligé de dire que c’était à cause de toi ». Cette partie-là me perd. A-t-elle dit ça pour rassurer également ou est-ce une façon de me remercier de lui avoir fait confiance ? Ou bien s’agit-il d’un moyen de me faire comprendre qu’elle ne voulait pas savoir ? Je suppose que je vais me contenter d’agir comme si je n’avais compris que sa première intention et ce qu’elle en dégage. Je crois que je pense trop et que je deviens paranoïaque.

« J’avais cinq ans et elle, deux. On jouait sur un toboggan et elle a glissé de mes mains, se fracturant la région condylienne. » Je m’apprête à lui expliquer la chose un peu plus en détail, mais je m’abstiens en me souvenant qu’elle est en médecine, alors elle doit savoir où se trouve cette zone. « N’importe quoi aurait pu lui arriver. Elle aurait pu être aveugle, perdre certaines fonctions motrices voire même endommager sa mémoire à court terme. Au final, il a été question d’une surdité totale et d’une difficulté à parler. Mais vu son jeune âge, elle n’a juste jamais appris à parler. »

Quelque-chose au fond de moi me donne envie de lui en dire plus, de lui expliquer qu’elle ne m’en a jamais voulu, qu’elle n’a jamais eu à me pardonner puisque je n’ai jamais fauté à ses yeux, mais que moi je ne parviens pas à excuser mes actes. Les mots semblent bien plus légers lorsque je parle de ça avec elle, sûrement parce que nous ne connaissons que très peu et qu’elle n’a aucun recul sur ma personne. Seulement les faits.

À la place, je me contente de ces derniers mots. Je ne veux pas qu’elle ait l’impression que je me sers d’elle comme d’une éponge à problèmes. Je ne suis pas venu ici pour ça et j’ai remarqué sa mine exténuée et l’état de ses yeux.

« Tomoko. Elle a treize ans. » J’esquisse un léger sourire à la mention de son prénom. J’omets volontairement de lui dire que c’est la personne qui compte le plus à mes yeux sur cette Terre.

Quand Rivers-san me demande si j’ai faim, je jette un œil à la pauvre salade toute faite que j’ai acheté en vitesse et grimace.

« J’avoue que si tu as quelque-chose d’autre à me proposer en plus… »

Rivers-san a été directe avec moi. Le minimum, c’est de lui rendre ce qu’elle m’a donné, même si j’espère sincèrement ne pas la froisser en faisant ça.

« Tu as l’air… Fatiguée. » Ou peut-être a-t-elle pleuré ? Je ne peux pas faire de telles spéculations. « Tu es sûre que ça va ? Enfin… Si tu préfères ne rien me dire je comprendrais. On ne se connait pas vraiment. »

---------------------------------

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 2653
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue 600bHqB [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EmptyVen 6 Sep 2019 - 19:34

Fixing an issue, but not with glue

Se Kohtailler

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue D8OlPeS


« Attends »

La surprise marquait ses traits : Les sourcils levés suivi d'un léger hochement de tête. Ses paupières papillonnèrent à moult reprises, les cils effleurant à chaque fois la courbe de ses joues. Casey n'était plus très sûre d'avoir compris ce qu'il venait de lui dire, d'avouer même.

« Attends »

L'étudiante se redressait un peu sur sa chaise alors qu'elle cherchait le fil de ses pensées. Le garçon s'enfonçait toujours plus dans cette aberration. Quels genre de parents, ou même d'amis l'ont laissé s'égarer à un tel point ? Elle arrivait difficilement à y croire. Son propre malheur lui semblait bien futile à cet instant présent.

« Quand t'as cinq piges, tu manges tes crottes de nez, tu sautes dans des flaques de gadoue et tu rigoles au mot prout. En quoi un gamin de cet âge serait responsable ? En rien ! Elle aurait pu se relever comme si de rien n'était ou même pas du tout. C'est la vie, le destin, ou je ne sais quel foutue entité céleste à laquelle tu crois qui est responsable. Pas toi »

Ses épaules s'affaissèrent après avoir donné autant d'énergie, dans ses protestations où sa voix s'était élevé avec force. Impossible de le laisser porter le poids d'une telle culpabilité. Et en un sens, sa réaction n'était peut-être tout simplement qu'une projection de son propre passé.

Peut-être qu'elle aurait voulu qu'on lui dise la même chose.

---------------------------------

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue An5YRXo
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue WluPnpM
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EYajH4t
Japonais #990033    Anglais #2a8000


Dernière édition par Casey Rivers le Jeu 7 Nov 2019 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kohta Nasumi
■ Age : 20
■ Messages : 139
■ Inscrit le : 15/02/2019

■ Mes clubs :
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue 600bHqB


Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Novembre 2015
Kohta Nasumi
« Elève ; en 2ème année »
En ligne
(#) Re: [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EmptyDim 8 Sep 2019 - 18:59

« Je… »

Je ne sais plus de quand date la dernière fois qu’on m’a chapardé les mots de la bouche, mais… Ça doit vraiment remonter à un moment. Même si je n’ai pas beaucoup de conversation – intéressante tout du moins, je m’exprime assez clairement la plupart du temps. Je finis toujours par trouver quelque-chose à répondre.

Et là il n’y a rien. Rivers-san a sorti l’intégralité de mon bon sens de mon crâne avec une habileté déconcertante. Je n’ai aucune foutue idée de ce que je peux lui répondre. Je suis tenté de lui dire que c’est ce que m’a toujours répété le psychologue qui m’a suivi quand j’ai appris la vérité à ce propos mais que je n’ai jamais su m’y tenir.

Je sais très bien qu’au fond elle a parfaitement raison. Pourtant je ne peux pas m’y résoudre.

« Ce n’est pas quelque-chose que je contrôle. » Je lui dis, par pur dépit. Elle m’a coupé l’herbe sous le pied alors mieux vaut qu’elle ne s’attende pas à quelque-chose de mieux construit.

Ce n’est pas la première fois qu’on me dit une telle chose. La première personne à avoir essayé de me déculpabiliser et la principale concernée et je lui fais croire depuis bien longtemps que tout ceci m’est passé pour ne pas l’inquiéter. Ces paroles résonnent dans ma tête de la manière la plus étrange qui soit. Au fil de chacune de mes journées, j’attends désespérément qu’on me rassure à ce sujet, qu’on me dise que ce n’était pas moi, que je ne suis pas impliqué, que je ne dois pas m’en vouloir. Pourtant, quand je les entends je suis déçu. Ça ne sonne pas aussi bien que ce que je peux bien imaginer, ça ne me convainc pas le moins du monde, ça ne me fait strictement rien.

C’est comme une sorte de boucle infernale face à laquelle je n’ai jamais été plus démuni. Mais je ne dirais pas qu’elle me fait souffrir. J’ai su m’y accommoder.

J’ai les yeux braqués sur ma salade que je remue depuis tout à l’heure, sans pour autant avoir ingéré ne serait-ce qu’une seule tranche de concombre. Je viens seulement de repenser au fait qu’elle a totalement ignoré ma question. Je ne sais pas si elle a fait ça sciemment ou non et si elle essaye de me passer un message du genre « Je ne veux pas en parler » de manière subtile, mais je n’aurais pas le cran de le reposer la question tout de suite. On ne sait jamais. Peut-être qu’elle ne veut vraiment pas m’en dire plus, et nous ne sommes pas réellement proches alors c’est une chose qui se comprend.

---------------------------------

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue Rhjl
#5B3459
Langue des signes
Revenir en haut Aller en bas
Casey Rivers
■ Age : 27
■ Messages : 2653
■ Inscrit le : 16/04/2018

■ Mes clubs :
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue 600bHqB [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue M9CeBJb


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Casey Rivers
« A l'université ; 2è année »
En ligne
(#) Re: [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EmptyJeu 7 Nov 2019 - 21:27

Fixing an issue, but not with glue

Se Kohtailler

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue D8OlPeS


Le ton employé par l'adolescent fut un véritable crève-cœur à entendre ; Casey se sentait minable de s'être emportée de cette manière, à lui chouiner dessus comme une gamine hystérique. Ça ne lui ressemblait plus d'être ainsi, mais surtout... Elle n'était personne pour lui dire ça. D'autres avant elle avait dû le raisonner, d'une meilleure façon et avec bien plus de tact.

Par honte et pudeur, l'étudiante s'était relevé de sa chaise pour briser l'espace jusqu'à la bouilloire, et  tournait désormais le dos au garçon « Désolée, c'était déplacé »  Sur un soupir mal contenu, elle enclencha l'appareil « Tu veux un ramen cup  ? » Les nouilles du sien étaient restées trop longtemps dans le bouillon, et devaient être toutes gonflées désormais.

Pendant de longues secondes, son regard restait figé sur l'eau en train de chauffer « Ou quelque chose d'autre ? » Elle sentit les larmes lui piquer le coin des yeux. Alors d'un revers de la manche, elle les essuya discrètement tout en faisant mine de s'étirer. Faire semblant, c'était se raccrocher à quelque chose de familier, à ses jolis mensonges.

« J'suis juste... un peu fatiguée, oui »

Sa vérité, elle, n'était pas belle.

« Moralement »

---------------------------------

[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue An5YRXo
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue WluPnpM
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue EYajH4t
Japonais #990033    Anglais #2a8000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue  [Club du journal] Fixing an issue, but not with glue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Club du journal] Fixing an issue, but not with glue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Salles des clubs-
Sauter vers: