Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMar 17 Sep 2019 - 4:10

_______________________-x-_______________________

La nuit tombait bien tôt à cette époque de l'année, chose qu'il appréciait au plus haut point. Il avait l'impression d'être un dissident s'exfiltrant des carcans de sa vie le temps d'une escapade nocturne, l'illicite en moins. Là où d'ordinaire le couvre-feu et la surveillance seraient tant de barrières à ses virées solitaires, en ce temps, la nuit doublait la vigilance scolaire, et ainsi s'offrait à lui sans répercussions aucunes.

Ses habitudes étaient déjà assez solidement ancrées dans son quotidien, donnant tort à cette partie aigrie de lui qui pensait ne jamais pouvoir s'intégrer nul part. Lorsque la nuit tombait, il allait systématiquement se balader en solitaire, faisant le tour du campus dont il peinait toujours à se souvenir de l'anatomie. Il était prisonnier d'un slow dans la pénombre, chose qui ne le dérangeait pas spécialement.

Au sommet d'un promontoire, au détour d'un bâtiment, au pied d'un peu de verdure, chaque endroit créait une opportunité, et une chance. Le blondinet laissait volontiers son âme s'élever parmi les nébuleuses flottant au dessus de sa tête dans la tranquillité d'un cosmos serein. Que cela soit lors de ces jours où il se sentait l'âme poétique, où ces autres instants où il se devait de vider le surplus de réflexions que son cerveau accumulait, il y avait toujours un moment propice à une rencontre avec Joji.

Ce soir là était différent. Il n'y avait personne. Et pour cause. Le rôdeur avait merveilleusement bien fait son travail, décortiquant après quelques longues minutes de marche la silhouette d'un gymnase, qui - en accord avec ses stéréotypes - se devait d'être vide à cette heure. Son corps chuta contre l'un des coins du bâtiment, son dos se calquant immédiatement à son asphalte comme s'il en avait toujours été ainsi.

Il piqua aussitôt du nez. Fort heureusement, il n'existait toujours pas de lois formelles traitant de l'instant ou une simple " sieste " devenait un " étalage éhonté de paresse "; alors qu'il puisse dormir une vingtaine de minutes, ou quelques poignées d'heures.. Qui cela gênerait ?

La sieste se passait à merveille, le plan se déroulait sans accrocs, jusqu'à ce qu'un bruit cinglant vint à le réveiller d'un soubresaut. Son œil encore fatigué malgré l'alerte identifia la fenêtre qui avait fait flotter le son jusqu'à lui, le gymnase était habité, et non content d'être habité, était bruyant.

" Ils ont au moins intérêt de se préparer pour les jeux-olympiques, sinon je les insulte.. " Il se releva, lui et sa carcasse hérétique. Exerçant le peu de force qu'il avait dans les bras pour se hisser vers la fenêtre la plus proche, il observa la silhouette d'un élève armé en plein massacre de mannequins de paille.

Joji n'allait pas se gêner, aussi il se mit à faire le tour du gymnase, y entra, puis se mit en direction de cette fameuse salle où s'entraînait un genre de Samouraï des temps modernes. Alors qu'il était sur le point de demander le silence pour prolonger sa sieste, il se rendit compte de l'absurdité de sa situation. Heureusement l'adversaire ne l'avait pas remarqué, et ainsi lui pardonnerait sa latence cérébrale.. " En plus il est armé.. j'veux pas finir avec un bras en moins moi.. "

Il s'approcha tranquillement, et alla s'asseoir quelque pas autour du bretteur, la mine encore assombrie par la fatigue et la sieste qu'on lui avait lâchement retiré. Puisqu'il ne pouvait pas dormir, il allait devoir se consacrer à sa deuxième meilleure activité; celle d'être une épine dans le pied des gens.

" Je suis pas sûr, mais je crois qu'il est mort. " En tailleurs à distance raisonnable, il laissa sa tête se poser contre sa main, désignant la paille découpée en mille morceaux. " J'ai eu sa mère au téléphone, elle est ravagée, et demande pourquoi tant d'acharnement. "

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMar 17 Sep 2019 - 19:27

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr

Himeko-san n'avait que peu de temps pour s’entraîner en journée, à courir partout en hauts talons dans le campus entre cours au lycée et ceux à l'université. Mais la jeune femme avait besoin d'évacuer en perfectionnant son art. En tant que référente du club de kendo, elle avait accès au gymnase et au matériel de kendo.

Alors la nuit tombée, elle utilisait son privilège de professeur pour s’entraîner seule dans le dojo. Elle n'utilisait pas d'armes tranchante sur le campus... beaucoup trop dangereux pour les novices mais elle utilisait un bokuto*. En bois, plus accessible aux débutants, mais terriblement efficace dans des mains expertes.

Elle mit son men* pour pratiquer son iaido*. Elle se plaça devant le mannequin de paille et se mit à le frapper en suivant les schémas qu'elle avait appris et qu'elle pratiquait depuis des années.
Cela faisait peut être 20 minutes qu'elle avait commencé ses exercices de frappe quand elle entendit une voix derrière elle.

- Je suis pas sûr, mais je crois qu'il est mort.

Un étudiant assis en tailleur, la tête calée dans la paume de la main la regardait s’entraîner.
Himeko-san détestait qu'on l'interrompe dans son entrainement qui demande un grand effort de concentration, surtout dans la pénombre.

- J'ai eu sa mère au téléphone, elle est ravagée, et demande pourquoi tant d'acharnement.

Si, en plus, il l'interrompait pour dire de telles bêtises... Furieuse, elle s'appuya sur son talon pour accélérer, et en 2 secondes, elle était debout devant lui. Elle plaça la pointe de son sabre en bois, sous le menton de l'énergumène et lui leva sa tête vers elle.  
- Dans ce cas... il me faut une cible mouvante et bien vivante... et je vous remercie de vous porter volontaire.
Sa voix était devenue grave, et effrayamment calme et posée. Himeko-san n'avait pas le temps de jouer avec des gamins qui lui faisait perdre son temps.

Lexique de kendo:
 


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMar 17 Sep 2019 - 20:41

Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] Giphy

_______________________-x-_______________________


" Oh putain. " Comment cela avait-il pu aussi mal tourner. Certes son humour n'était pas des plus trépidants, mais il en était assez fier lui, de sa petite blague. Cela méritait-il une si cruelle exécution, dans un gymnase probablement assez malodorant.. Ses yeux s'ouvrirent en grand, tandis qu'il leva la tête vers son potentiel meurtrier.. Il espérait déceler une quelconque forme de plaisanterie dans l’œil violent qui l'accusait, mais le maillage du casque l'en empêcha.

Alors Joji leva simplement les bras, une mine clairement circonspect au visage. Il ne savait pas encore à quelle sauce il allait être mangé. Même l'éternelle goutte de sueur perlant habituellement au sommet de son œil droit avait prit la fuite. " Woh ! Hé ! D'accord ! Pas de blagues ! " Un rire nerveux lui échappa. Il lui fallait une stratégie, et vite..

" Si tu veux un mannequin d'entraînement mobile.. il faudrait me laisser bouger, tu penses pas.. ? " S'il n'y a personne pour vous regarder courir en hurlant jusqu'à la sortie, alors c'est que techniquement; vous n'avez pas fuit. " J'ai juste été absorbé par ton entraînement, c'était joli à voir.. je voulais pas déranger.. " et encore moins la réprimander parce qu'elle venait de le réveiller.. non. Malgré le stress de la situation, il ne peut s'en empêcher; " Déso'. "

Il figea sa position, ravalant sa salive. Une partie de lui espérait voir une silhouette d'un autre étudiant fendre l'obscurité et venir à son secours, une autre partie plus défaitiste trouva l'idée d'une sieste éternelle assez confortable. Dans l'interstice effrayant entre humour et violence réelle, il peinait à se positionner, ne sachant ni si la flatterie ni d'autres blagues le sortiraient d'affaires.

" On peut pas juste oublier les vingt dernières secondes ? Je te laisse retourner à ton entraînement, et avant que tu ne t'en rendes compte j'aurais disparu. Je veux pas me vanter mais je suis assez fort dans tout ce qui est disparition. " Toujours inconscient de qui il avait en face, il s'obstinait à la tutoyer, et à distiller çà et là quelques petites pointes d'ironie. Mourir ? Oui; mais fidèle à lui même. La mort avant le déshonneur, comme on dit.

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMar 17 Sep 2019 - 22:11

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr

L’étudiant leva les bras en l'air.
- Woh ! Hé ! D'accord ! Pas de blagues ! Il riait nerveusement.
Ce n’est que maintenant qu’il se rend compte que de faire preuve d’une telle bêtise, pouvait avoir des conséquences auxquelles il ne s’y attendait pas. Himeko-san le toisait du haut de son mètre 70. C’était un lycéen. Elle l’avait reconnu, ce jeune homme en 5e année.
- Si tu veux un mannequin d'entraînement mobile.. il faudrait me laisser bouger, tu penses pas.. ?
Il la tutoyait ? Mais pensait-il qu’il pouvait lui manquer de respect, parce qu’ils n’étaient pas cours ?! Elle appuya un peu plus l’arme contre sa gorge.
- J'ai juste été absorbé par ton entraînement, c'était joli à voir.. je voulais pas déranger... Il avait donc apprécié… Himeko-san était sceptique mais ne disait rien. Que faisait-il la nuit dans le gymnase ? Était-il vraiment intéressé par l’iaido ?
- Déso'.
Elle leva un sourcil circonspect, invisible pour son interlocuteur. Qu’est-ce que c’est que cette façon de parler à son aînée ?
- On peut pas juste oublier les vingt dernières secondes ? Je te laisse retourner à ton entraînement, et avant que tu ne t'en rendes compte j'aurais disparu. Je veux pas me vanter mais je suis assez fort dans tout ce qui est disparition.
Disparaître, non. Himeko-chan n’allait pas laisser ce jeune effronté qui osait manquer de respect à son professeur, qui osait la provoquer, se moquer d’elle ouvertement, disparaître comme cela. Le respect occupait une place immense dans l’éducation à la fois traditionnelle et stricte de la japonaise. L’irrespect était pour elle, impardonnable, mais elle n’était pas friande des heures de colle, qu’elle trouvait peu pédagogiques.
Elle retira le sabre de sous la gorge de l’étudiant. Sans lui donner le temps de se relever, elle lui lança son épée en bois.
- Debout. En garde.
Elle ne lui laissait pas le choix. Elle allait le châtier ce jeune effronté comme il le fallait. Et s’il se dérobait… M. Nathan en ferait son affaire.
(HRP : Voici que ce Himeko-chan compte lui faire)

code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) S.O.S  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMer 18 Sep 2019 - 0:13

_______________________-x-_______________________


Qu'entendait-elle par " Debout. En garde.. ".. C'était sûrement une blague.. Toutefois, elle avait l'air un peu trop sérieuse au goût de Joji pour que cela ne soit qu'une simple blague. La goutte de sueur vint à refaire son apparition. Il avait beau ne plus être au sol en l'attente d'une exécution, il était désormais armé d'une épée en bois, face à un étudiant innocent. L'idée de faire usage de la violence ne l'enchantait pas, même dans un but récréatif. Il avait abandonné ces travers en Ecosse, et c'était clairement pour le mieux.

" Je crois pas que ce soit autorisé de se frapper de la sorte entre élèves, surtout que je suis du club de littérature moi, donc faire mumuse avec une épée en bois c'est pas.. Enfin.. J'ai passé l'âge, quoi. " Il observa ladite épée en bois, prenant une seconde pour apprécier le fait qu'il l'avait rattrapé sans trop de panaches. " On utilise plutôt des armes à feu maintenant, non ? A quoi ça peut bien servir ? " Son oeil vint s'attarder sur la silhouette qui lui faisait face.. Il soupira une seconde fois, en se rendant compte qu'elle ne comptait toujours pas bavarder un peu. Il appréciait de temps en temps se faire plus idiot qu'il était dans le simple but de titiller son interlocuteur.. Mais cet interlocuteur là en particulier restait imperméable à tout signes de sympathie.. Ce n'était pas bien grave, il comptait déserter le gymnase la minute suivante, et en attendant.. Que pourrait-il bien se passer de mal.

" Plus sérieusement. Je frappe jamais les femmes, question de principes. Et puis t'es déjà bien trop douée pour moi alors je préférerai éviter de sortir avec un bras en moins. " Il ricana amicalement, trouvant agréable l'idée de s'extirper de cette mauvaise passe grâce à une ruse aussi immature. " Par contre je mentais pas en disant que c'était vraiment joli à voir. Si ça ne te gêne pas, j'aimerais vraiment bien continuer à regarder. "


S'approchant alors gentiment de la silhouette, il fit l'erreur mortel de toucher l'épaule de cette dernière avec le sabre de bois, accompagnant son geste d'un " Tac. " bien trop enfantin pour ne pas être moqueur.. C'était sans nul doute la provocation de trop, celle qui l'empêcherait de partir vivant de ce dojo, qui deviendrait son tombeau.

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMer 18 Sep 2019 - 20:47

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr

Elle lui attrapa la main la baissa vers le bas, poussa son bras, passa derriere lui, lui tira l'épaule et le jetta brutalement et violemment contre le sol !

1ere manche:
 

Son sang était en ébullition. Ce petit écervelé avait lui avait manqué de respect, insulté son art martial, rabaisser la gente féminine et surtout l'avait volontairement provoqué avec son bokken. Il allait payer... Himeko jeta un coup d'oeil vers la porte. Oh non ! Il n'allait pas prendre la poudre d'escampette cet avorton. 
Elle s'interposa entre la porte et le jeune homme encore à terre.
Elle ramassa le bokken, qu'il avait lâché au sol. 
- Je remporte la manche. Si vous arrivez à me toucher avec le bokken ou juste à  me frôler, vous serez pardonnés et je ferais comme ci rien de cela ne s'était passé. Mais si.. je remporte les 2 prochains points... vous devrez accepter les conséquences de vos actes.dit elle d'un ton extrêmement calme, en dépit de sa fureur qui animait ses yeux.

Elle lui lança le bokken.
- Debout.  En garde. 

Mais si il comptait remporter le point, il devrait attendre encore quelques années avant. Il était né 10 ans trop tard... jamais Himeko ne le laisserait, ne serait ce que de la frôler.
Elle allait le châtier sévèrement pour son comportement impardonnable.

code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMer 18 Sep 2019 - 21:31

Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] Tumblr_nq9d7iKAYf1s9zn26o1_500

_______________________-x-_______________________

Pendant qu'il était en train de se faire malmené par une parfaite inconnue, il prit le temps de se dire que c'était quand même une sacrée mauvaise journée. D'abord on le réveille, puis on le fait voler.. Rien n'allait plus. Le temps d'un battement de cil, il s'était retrouvé sur le dos. " J'suis presque sûr que j'étais debout à la base. "

Son oeil vint à se poser sur la silhouette de son agresseur, qui lui jeta pour une seconde fois le sabre en bois, lequel tombera à côté de l'élève. Une vive douleur vint le secouer au bras et au dos, alors il soupira. " Je peux pas plutôt directement abandonner ? Il est plutôt confortable le sol.. Et tu entends quoi au juste par les " conséquences " de mes actes.. ? ".. C'était assez cher payé pour une pauvre blague, qui le faisait encore rire intérieurement.

Évitant toutefois qu'on le confonde finalement avec un tapis, il se redressa, re-faisant le nœud de sa cravate. Excessivement lentement, il se remit sur ses jambes, et récupéra d'une main mollassonne le sabre. " C'était plus simple en Écosse.. " La douleur à son dos et à sa fierté fit progressivement disparaître sa naïveté, il apprenait vite, et avait un certain esprit vif. Il savait donc que s'il retournait auprès de l'étudiante lui faisant face, la vraie mission serait de retomber le plus doucement possible, pas exactement de tenter une quelconque agression.

Il réitéra alors son geste initial, abattant à la verticale le sabre de bois avec une certaine lenteur. Il était trop paresseux pour se ruer sur son assaillant et le frapper pour vrai; et trop intelligent pour déployer tant d'efforts, sachant pertinemment que la fin serait la même pour lui. Un dernier regard vers le tatami lui évoqua un peu de nostalgie.. " Je reviendrai vite. "
____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyJeu 19 Sep 2019 - 0:06

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr


Exactement ce que pensait Himeko-san. 

Un lâche, un couard qui ne veut que prendre les jambes à son cou ! Quel manque d'honneur, de courage, d'estime de soi, de savoir vivre en somme... on n'insulte pas ouvertement autrui lorsqu'on est aussi lâche et inconscient.

Himeko-chan décida de pas répondre à sa question. Il allait devoir assumer ses actes, c'est tout ce qu'il avait à savoir. Il allait mordre la poussière à chaque manque de respect pour le restant de son année scolaire, soit un mois. Himeko-san allait lui apprendre à se moquer, à mépriser, à insulter un art millénaire. 

Pour la seconde fois, il vint à abattre son arme sur elle. Hime l'esquiva très facilement et l'attrapant avec ses deux mains l'envoya à terre, aussi violement que la première fois.

2eme manche:
 

- J'ai remporté la deuxième manche. Dit elle, sans plus d'émotion que cela. En garde.

Elle l'envoyait valser comme une poupée de chiffon, et si l'étudiant souffrait, Himeko était assez professionnelle pour éviter toute blessure. Dans tous les cas, il ne quitterai pas le dojo avant qu'il n'ait compris le prix de sa bêtise.


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyJeu 19 Sep 2019 - 7:05

_______________________-x-_______________________

Le voilà de nouveau plaqué au sol, cette fois sur le ventre. En dépit de la douleur infligée, il y avait une certaine forme d'amusement dans toutes voltiges qu'elle lui faisait faire. C'était un genre de parc d'attraction un peu extrême, où le seul prix à payer était un peu de sa fierté personnelle. Là aussi, il resta au tapis quelques secondes, prenant le temps de prendre sa respiration, et d'étouffer un ricanement nerveux pour éviter d'énerver son adversaire.

" 2-0. Normalement je devrais pas pouvoir remonter, là. " Il se redressa d'un bond un poil trop énergique. A défaut de savoir donner des coups, il savait les recevoir. Une main vint à défigurer sa posture nonchalante, et alla saisir le sabre en bois. Joji soupira une seconde fois, blasé à l'idée d'aller littéralement à l'abattoir. Il prit une seconde pour réfléchir à comment il allait tomber avec toute la grâce et l'agilité qu'on lui connaît. Ses épaules se mirent à s'agiter doucement tandis qu'il avançait avec sa raideur cadavérique.

Le sabre partait en oblique, se dirigeant de bas en haut, vers les côtes de la jeune étudiante présumée lui faisant face. Toujours aucune rapidité, ni aucune véritable envie de violence, seulement un état de fait. Il savait que la procédure était obligatoire pour espérer s'en sortir en vie, et sans ses fameuses " conséquences " qui le faisaient cogiter depuis quelques secondes déjà. La charge était donc lancée, il n'avait plus qu'à accueillir la défaite arrivante avec le plus de gloire possible.

C'était là l'ultime sacrifice d'un héros de guerre, que les livres d'histoire retiendront comme " celui qui n'avait pas fui ". Il s'en sortirait sans doute avec quelques bleus rapidement couverts par des pansements, et une fierté quelque peu piétinée.. Mais c'était pour la bonne cause. Le corps serait détruit, mais son mental renforcé. Son nom restera dans les annales de l'humanité, c'était certain. Une part de son esprit caressait déjà le fameux moment où il raconterait l'origine de ses blessures.. Il se voyait déjà mentir, sur le fait qu'ils étaient quatre, armés, et qu'il fut l'unique protection d'une jeune fille apeurée.


____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyJeu 19 Sep 2019 - 19:45

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr

Himeko-san le voyait se relever, et prendre l'arme de sa propre initiative cette fois. Mais cela ne suffisait pas pour la jeune femme, elle était bien trop furieuse, irritée et agacée pour remarquer que l'étudiant semblait plus enclin à admettre l'utilité de ce sport.
Non, elle avait une idée en tête et ne comptait pas y renoncer. Insulter ainsi un art millénaire, ne méritait pas de simples excuses pour être pardonner. Non, il fallait des actes.
L'élève de 5e année s'élançant vers elle pour sa dernière charge, Himeko l'esquiva comme les fois précédente, mais cette fois ci plus tôt que de le lancer et de l'envoyer virevolter, elle le coucha à plat ventre, lui attrapa le bras, le retourna et le coinça dans son dos.
Le coup de grâce:
 


Elle posa un genou contre le jeune homme et le mit dans un position très douloureuse, dite de l'ikkyo omote. Elle tira légèrement sur ses articulations, menacant de lui déboîter l'épaule, et donc une douleur plus extrême.

Technique de l'ikkyo omote:
 

" Maintenant, acceptez votre défaite, et les conséquences de vos actes. Pour avoir insulter ce noble art ancestral, Engagez vous à vous inscrire au club de kendo. Expiez votre manque de respect avec votre sueur et votre travail, c'est le seul moyen de vous racheter. Acceptez, et jurez de vous inscrire ! " dit elle le plus calmement possible, sans la moindre once d’énervement, du moins pour l'instant. Elle tira un peu plus fort sur l'épaule, augmentant ainsi monstrueusement la douleur. Le sort de ce jeune homme dépendrait de ce qu'il allait dire à ce moment.


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyJeu 19 Sep 2019 - 21:08

_______________________-x-_______________________


Il s'attendait à décoller une ultime fois, simplement s'abattre sur son dos, faire mine d'avoir le souffle coupé, puis passer à autre chose. L'étudiante, que dire, le démon, lui faisant face, ne l'entendait toutefois pas de cette oreille. Tandis qu'il chutait avec la lourdeur qu'on lui connaissait déjà, il fut réceptionné par un genou, son bras sous l'emprise d'une douleur un peu trop forte pour être ignorée. Directement dans la fierté.. C'était vraiment une mauvaise journée.

Son esprit se concentra pour comprendre ce que sa tortionnaire disait, en dépit de la douleur. C'est toutefois son épaule, qui abandonnait petit à petit le reste de son corps, qui le força à répondre avant même la fin. " Ouais ! Avec plaisir ! Je signe où ? E- Pu- "

Il retomba lourdement au sol, se heurtant le menton en premier sur le tatami, un râle mélangé de douleur et de soulagement l'aida à s'allonger sur le dos. Cette fois il ne comptait pas se relever, préférant éviter un potentiel traquenard. Joji se contentait de respirer, s'assurant que son épaule était toujours avec lui.. C'était son épaule préférée, après tout.

" Y'a quand même d'autres moyens de se faire des amis.. " Il ne savait pas bien s'il l'avait pensé trop fort ou dit à voix haute, mais dans les deux cas il espérait que l'élève ne comptait pas relever. Le blondin l'observa d'en bas, croisant les bras tandis qu'il était toujours allongé. C'était là une habile méthode pour dissimuler le fait qu'il avait vraiment le souffle coupé, et qu'il avait encore mal au bras.

Il se mit à ricaner seul une seconde, un peu nerveusement. Il venait de s'imaginer ce que la vie serait si tous les clubs étudiants recrutaient de cette manière. Son esprit l'emmena au club de littérature, tandis qu'il se demandait si on l'aurait forcé à réciter un dictionnaire de 500 pages pour intégrer les rangs. Là où d'habitude il aurait accompagné sa pensée tordue d'une petite blague, là il resta particulièrement calme. Il avait perdu un bras, un menton, et un peu de son charisme déjà relativement maigre. " On est quittes, maintenant ? "

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyJeu 19 Sep 2019 - 21:37

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr


Il avait accepté de s'engager. Elle le relâcha, et il resta à terre, le souffle coupé.
Il se retourna pour la regarder. Himeko avait toujours obtenu ce qu'elle voulait. Elle commençait enfin à se calmer. Elle allait pouvoir lui montrer que le kendo pouvait être réellement intéressant, epanouissant et utile. Il disait même qu'il trouvait cela agréable à regarder. Il prendrait du plaisir à pratiquer, Hime-chan en était sûre. 
Elle l'entendit marmonner sur le sol. Elle s'accroupit près de lui et à travers son masque lui dit : 

- Je ne cherche pas à ce que nous devenions amis. Juste que vous arrêtiez d'être aussi provocateur et irrespecteux. 

Elle se relèva, et l'entendit dire, si ils étaient quittes maintenant. Elle retira son casque, secoua ses cheveux courts brun, et le regarda pour la première fois droit dans les yeux.

- Nous sommes quittes en effet. J'accepte vos excuses et j'espère vous revoir au club demain après midi après mon cours pour vous inscrire, dit elle d'un ton posé.


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Joji Tavahr
■ Age : 47
■ Messages : 117
■ Inscrit le : 18/06/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] WHBiQrbSe méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Janvier 2016
Joji Tavahr
« Elève ; en 5ème année »
https://www.stupeflip.com/cunmetier/
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyJeu 19 Sep 2019 - 21:55

_______________________-x-_______________________


" Elle a des oreilles partout en plus.. Bon, je vais pas rester allongé là toute la nuit non plus, il est temps d'être un homme, Joji. Fuis. " D'un bond assez maladroit il se redressa sur ses genoux, en marche pour se redresser, lorsqu'il remarqua le visage d'Himeko pour la première fois. Un point d'interrogation fut marqué au fer rouge au beau milieu de son front. Il l'avait déjà vu quelque part.. mais où ?

Ce n'est qu'après la seconde intervention du professeur d'histoire que le paresseux comprit. Sa mine devint déconfite, ses sourcils se fronçant instinctivement. " Aeh ? Mais ! Vous.. ? " Il resta figé quelques instants, comprenant qu'il venait de se faire tordre le bras par le professeur d'histoire. Avait-il déjà été dit que c'était une mauvaise journée ?

Une fois que son cerveau eut digéré la surcharge d'informations, il baissa respectueusement la tête, parlant d'une voix claire et sans détours. " Je ne savais pas que vous étiez professeur, sinon je n'aurais pas agis comme ça. Je vous ai pris pour une étudiante. " C'était un peu idiot, mais au moins cela avait le mérite d'être vrai, en plus de témoigner du fait que son cerveau n'était pas si défectueux malgré tout, car il la vouvoya immédiatement. " Je vous présente mes excuses. Sincèrement. " Il garda la tête basse quelques secondes, exécutant peut-être son premier vrai geste de chevalerie héroïque de la soirée.

S'il avait su, la situation aurait été différente. A dire vrai, il ne serait même pas rentré dans le gymnase. Il avait beau être l'incarnation de la taquinerie lorsqu'il voulait sympathiser, il ne faisait pas dans l'irrespect envers le personnel scolaire. S'excuser était donc la moindre des choses, bien qu'elle était également la chose la plus difficile à faire.

Après une autre longue poignée de seconde passée ainsi, il reprit une position un poil plus confortable, bien que clairement plus disciplinée que la minute passée. C'était un autre homme, maintenant qu'il savait à qui il s'adressait. Son regard était toujours animé par la flamme de la malice, mais celles de la maturité et de la raison avaient prit le dessus. " J'y serai sans fautes, un peu en avance. " Tous les héros ne portent pas de capes, certains se contentent juste de cravates trop lestes.

____________________________________________________

---------------------------------

Parole : #9900ff -x- Pensée : #663399
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] 1570151709-maba
Revenir en haut Aller en bas
Himeko Funakoshi
■ Age : 30
■ Messages : 40
■ Inscrit le : 11/09/2019

■ Mes clubs :
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] GkZd5iQ


Mon personnage
❖ Âge : 27 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-202
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Himeko Funakoshi
« Personnel ; prof d'histoire-géo »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] EmptyMer 2 Oct 2019 - 0:15

Se mefier du blond qui dort
Ft. Joji Tavahr

Il l'avait prise une étudiante... De fait même cette excuse qui paraissait la plus plausible ne pouvait lui faire oublier le manque de savoir vivre de ce jeune homme.
Enfin elle retrouva chez lui le respect qui était dû à son rang de professeur ainsi que ses excuses.
- Et bien jeune homme j'accepte vos excuse même si cela ne vous dispense pas d'intégrer le club comme vous vous y êtes engagés plus tôt n'est ce pas ?
lui répondit elle alors qu'il gardait la tête baissée.
- J'y serai sans faute, un peu en avance.

- A la bonne heure, vous m'en voyez ravie. J'attend de mes étudiants qu'ils assument leurs actes, leurs conséquences et en prennent les responsabilités. De fait j'espère que vous tirez des leçons de cette rencontre fortuite et peut être fâcheuse pour vous et vous souhaite une agréable soirée, M. Tavahr. dit elle d'un calme olympien ayant reconnu plus précisément les traits de son élève sans son masque qui lui barrait la vue.


code by EMME


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]  Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Se méfier du blond qui dort [Ft Himeko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le gymnase-
Sauter vers: