Revenir en haut
Aller en bas

-55%
Le deal à ne pas rater :
Goliath ZTRINGZ
3.99 € 8.89 €
Voir le deal

Partagez
 

 [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 538
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) NufhLyi [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptySam 21 Sep 2019 - 17:29

J’en peux plus… C’est sur ces pensées que Yulian se laissa tomber sur son lit après son dernier cours, une heure d’Histoire-Géographie, après une longue journée où il avait été incapable de se montrer attentif… Depuis hier, il était en mode pilotage automatique. Le 14 février, c’était son anniversaire. Enfin, dans son cœur, c’était l’anniversaire de Demyan, son frère… Et l'inconscient pour protéger ce garçon, bien trop perturbé par l’absence de son frère, avait décidé de refouler au plus profond de son être cette date. Il avait gardé son téléphone éteint, et aujourd’hui, bien que rallumé, il n'y avait pas touché. Trop tôt… Et le manque de sommeil affectait son discernement. A l’approche de la date fatidique, il avait vu ses heures de sommeil, déjà peu nombreuses, se raccourcir davantage et se retrouver perturbées par de nombreux cauchemars. Et c’est à bout physiquement que le jeune garçon s’assoupit sur son lit.

---------------------------------------

Yulian ouvrit doucement les yeux et se redressa, mais son attention se reporta vers la silhouette au centre de la pièce. Demyan… Son cœur s’accélèra soudainement alors que celle-ci se retourne, dévoilant un visage si familier au sourire si triste. Le jeune Russe sentit tout son corps se mettre à trembler, ses yeux cernés fixait Demyan sans décrocher. Ce n’est pas possible… Je…

« Yulian… »

Les tremblements parcourant le corps de Yulian s'accentua, sa respiration s’accélèra, ses pensées se mirent à danser, à tourbillonner. Un pas, deux pas, trois. Et une claque. Demyan baissa doucement sa main, sur ses joues, des larmes.

« Pourquoi tu m’as laissé tomber ?!

- Je … Je ne voulais pas…

- Pourquoi tu es parti ?! J’avais besoin de toi !

- Tu…

- Pourquoi tu m’as forcé à monter sur ce toit ?!

- Dé…

- TU M’AS TUE YULIAN ! TU M’AS TOUT VOLE !

- JE NE VOULAIS PAS ! JE SUIS DESOLE DEMYAN ! »


Demyan lui lança un regard si noir, si haineux… Un regard que Yulian n’avait jamais reçu à son encontre, un regard qui lui fit mal, si mal. Qui finit de le tacler au sol. Son jumeau lui tourna le dos et commença à partir.

---------------------------------------

Yulian se redressa, bras tendu pour rattraper sa main. Mais il se réveilla alors, assis sur son lit, bras tendu, en sueur. Non… Non… Il ne pouvait pas partir comme ça ! Il avait tant de choses à lui dire. Yulian voulait garder sa présence auprès de lui, il aurait pu encaisser ses mots, ses gestes, son regard. Mais il ne pouvait pas encaisser son absence !

Yulian tremblait de tout son corps, ses émotions bataillaient, l’étouffaient. Il avait l’impression de se noyer parmi ces vagues. Haine. Colère. Dégout. Douleur. Culpabilité. Tristesse.  Le russe se leva d’un bond et se rendit en vitesse aux toilettes où il se mit à vomir, vomir ses émotions. Après en avoir fini, il se redressa doucement et rentra lentement dans la pièce constituant la chambre qu’il partageait. Il s’arrêta au niveau de la porte, fixant l’endroit où se trouvait auparavant son frère, l’angoisse le submergea à nouveau, il était en train d’étouffer. Alors, il fit la seule chose qui lui passa par la tête. Fuir. Courir. Alors il se mit à courir pour fuir cette chambre, cet endroit, sans faire attention à son environnement. Ses pas précipités le guidèrent vers le toit. Il n’y avait personne, juste le russe et sa conscience. Yulian laissa alors ressurgir la haine, sa haine envers lui-même et frappa de toute ses forces le mur avec son poing. La douleur fut comme un calmant, comme elle le faisait depuis un moment maintenant alors que son anniversaire approchait. Ses bras pouvaient en être les silencieuses preuves, il suffit de relever les manches et de constater avec tristesse les lignes bien droites, bien nettes sur sa peau. Ces marques qu’il s’infligeait pour calmer sa colère envers lui-même, comme pour se punir inconsciemment. Yulian était incapable de poser des mots sur son geste, il était juste coupable…

Le jeune homme se laissa glisser au sol, le dos contre la porte, il plongea alors la tête dans ses bras. Comme une faible proie, il s’enferme dans son esprit pour ne pas avoir à affronter la réalité. Le temps passe, il ne bouge pas. L’heure du repas passe, il ne s’y rend pas. D’habitude, le jeune homme s’y rend pour ne pas attirer les soupçons suite à ses problèmes de poids même s’il ne mange que le strict minimum. Ce soir, il était juste incapable d’y aller. Il voulait juste rester là.

Yulian voudrait pouvoir hurler sa haine, crier sa douleur. Mais il était si fatigué de se battre… Fatigué d’être confronté à l’absence de son frère, fatigué de lire les messages de ses amis russes essayant de l’inclure dans les discussions ou de prendre de ses nouvelles, fatigué de voir le regard si inquiet de ses parents. Il était juste… Fatigué de vivre cette vie. Mais aussi il haïssait les personnes qui reprenaient leur vie comme si tout allait bien. Il haïssait ses potes russes qui continuaient à s’inquiéter pour lui. Il se haïssait pour ce qu’il avait fait.

Le jour où Demyan s’est éteint, Yulian est aussi mort avec lui. Depuis ce jour, il n’était qu’une moitié et il vivait dans la douleur de son absence. Alors, doucement, il se rapprocha du bord. Sans se préoccuper de la douleur dans sa main, il enteprend alors une tentative pour escalader le grillage afin de passer par dessus… Ce jour-là, ce n’était pas Demyan qui aurait dû chuter mais lui… Il était temps de corriger l’histoire. Demyan… Pardonne moi… Alors qu'il se trouvait au milieu de son ascension, il entendit des bruits de pas. Il tourna la tête au regard éteint et cerné vers la personne faisant intrusion dans son intimité émotionnelle. La vie n’est donc qu’un putain de cycle…

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s


Dernière édition par Yulian Kristianov le Dim 27 Oct 2019 - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 25
■ Messages : 732
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
En ligne
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyJeu 10 Oct 2019 - 11:06

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) 191009102224477226

Le vent se lève, il faut tenter de vivre

feat Yulian Kristianov


Le toit. L'endroit préféré de tous les jeunes lycéens et étudiants en quête de tranquillité. Un lieu pourtant dangereux et interdit d'accès. Comme beaucoup d'autres surveillants, Nathan venait régulièrement y faire un tour pour s'assurer qu'aucun élève ne s'y aventure. Il aurait aimé pouvoir verrouiller la porte, mais hélas, à son grand désarroi, il n'en avait pas le droit. Question de sécurité, soi-disant.

Dans un soupir d'exaspération, il grimpa lentement les marches qui le conduisit jusque devant la porte donnant accès au toit. Jusqu'ici, rien d'anormal. Il l'ouvrit calmement, puis franchit le seuil de la porte, s'attendant à voir un élève avec la clope au bec. Sauf qu'au lieu de cela, ce fut un tout autre spectacle qui s'offrit à lui. Un élève était en train d'escalader le grillage de sécurité, et pas n’importe lequel. Des cheveux mi-longs blonds, des yeux couleurs orangés, nul doute, il s'agissait bel et bien de Yulian Kristianov.

Face à cette scène peu ordinaire, Nathan resta bouche bée. C'était comme si le temps venait de s'arrêter. Son coeur tambourinait dans sa poitrine, affolé. Il n'était pas certain de bien saisir ce qui déroulait sous ses yeux, jusqu'à apercevoir le visage inexpressif du jeune garçon. Il n'eut alors plus aucun doute concernant ses intentions, il songeait à commettre l'irréparable.

Un tas de pensées le submergèrent. Que dire ? Que faire ? Il l'ignorait, mais le temps n'était pas à la réflexion. Il se devait d'agir et vite. Il ne voulait pas vivre un drame, ni même se sentir coupable de n'avoir rien pu faire pour l'arrêter. Il reprit alors ses esprits et lui cria ses mots :

« - Yu-Yulian ! Ne bouge pas ! S'il te plaît ! J-Je ne sais pas à quoi tu penses, mais crois-moi, ce n'est pas la bonne solution ! »


Au fond de lui, il espérait pouvoir rapidement lui faire entendre raison. Il ignorait encore tout de sa détermination et il ne savait même pas comment il en était arrivé là. Il souhaitait juste le mettre en sécurité le plus vite possible.

« - É-Écoute moi, je vais doucement m'avancer vers toi pour te faire descendre ... Ne fait aucun geste de brusque, s'il te plaît ! Je te le promets, tout va bien se passer !  »




« halloween »

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) 191205122107256861
Japonais - #57A7A5 •  Français - #A6658F • Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Yulian Kristianov
■ Age : 20
■ Messages : 538
■ Inscrit le : 11/01/2019

■ Mes clubs :
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) NufhLyi [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) MzrdKEg


Mon personnage
❖ Âge : 14 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Yulian Kristianov
« Elève ; en 1ère année »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyDim 27 Oct 2019 - 18:02



Yulian gardait son regard ancré dans celui de l'homme qui venait d'arriver. Son regard était à l'image de son visage, à l'image de son coeur, vide. Cet homme... Il le connaissait, c'était le surveillant qui s'était chargé de son cas lors de l'épisode Prevost et par la suite, il l'avait de nombreuses fois surveillé durant ses heures de colle. Néanmoins, à partir de ce jour, ils n'avaient pas eut plus de temps que ça pour discuter. Et de toute façon... Qu'aurait-il pu dire ? De quoi aurait-il pu parler ? De son père et sa magistrale engueulade ? Sa mère et ses yeux inquiets ? Ses parents et leurs discussions animées à son sujet ? Franchement... Serait-il capable de comprendre où Yulian en était ?

Lorsque Nathan brisa le religieux silence, ceci eut pour effet de raccrocher l'esprit de Yulian à son corps. Son regard s'éveilla légèrement. Son corps se décidait enfin à réagir, celui-ci commença à trembler légèrement. Ce n'était pas la bonne solution ? Certainement... Mais il n'y en avait pas d'autre. Il ne cessait de souffrir et de faire souffrir. Il voulait juste... Couper la chaîne de pensées qui ne cessait de le rendre malade. D'autres trouvent une solution dans l'alcool, certains la violence... Ou encore la drogue. Pour Yulian, sa solution était plus radicale... Sa douleur psychique devait devenir une douleur corporelle... Sa solution était sa propre perte.

Lorsqu'il lui fit part du fait qu'il allait doucement s'approcher pour le faire descendre, Yulian sentit son corps se raidir. Ses doigts se renfermèrent plus fort autour du grillage, commençant doucement à le blesser. Son regard se dirigea vers le haut, il était encore loin du sommet. Que faire ... Il n'allait pas tenir encore longtemps ainsi perché sur le grillage. Soit il finissait son ascension, soit il descendait. Mais s'il descendait... Qu'allait-il se passer ?

Yulian regarda de nouveau le surveillant et pour la première fois, prit la parole. Son accent russe était plus prononcé que d'habitude, témoignant de sa tourmente. Son corps était blessé, tremblant. Son esprit ne cessait de le faire souffrir. Les pensées, les souvenirs, la vie était trop douloureuse. Il n'y avait plus qu'une solution, faire taire tout ça. Disparaître de la surface de la terre comme rédemption de sa faute.

"Non... Ca ne va pas bien se passer... Il n'y a plus de solution. Parfois... Se retenir fait plus de mal que de lâcher prise. Alors... Il faut arrêter de s'accrocher. C'est mon choix."

A ses mots, il reprit doucement sa lente ascension. Il y était presque. Enfin, il allait pouvoir lâcher prise, payer le prix de sa faute et ... Arrêter de souffrir. Oui. C'est la bonne solution. Il est temps... Soudain, la sonnerie de son téléphone se mit à retentir dans la poche de son pantalon. Il avait totalement oublié son existence... Ses notifications étaient bien en silencieux mais les appels, non. Et cette simple musique lui indiquait son père ou sa mère au téléphone. Et il ne savait pas quoi faire. Cette simple musique le raccrochait à la réalité un temps de plus. Peut-être, comme un dernier lien avec la vie ? Le jeune Yulian restait pensif, à écouter cette mélodie sans se soucier de son environnement, allant de son corps tremblant durant l'effort à se maintenir ainsi durant l'ascension à l'homme qui était plus loin.  

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Gr6s
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
■ Age : 30
■ Messages : 2027
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyVen 1 Nov 2019 - 2:04

Mister Karma


Rencontre imprévu : Sonnerie de téléphone.

Test de jet d'escalade  : 1.

Sentant la chute arriver, Yulian tente vainement de se rattraper au grillage, réussissant tout au plus à écorcher ses ongles au passage, tandis que ses pieds amortissent durement sa  réception sur le sol. Une douleur bien anodine à côté de celle qu'il aurait fait vivre à sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 25
■ Messages : 732
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
En ligne
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) EmptyLun 2 Déc 2019 - 19:08

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) 191009102224477226

Le vent se lève, il faut tenter de vivre

feat Yulian Kristianov



« - Non... Ca ne va pas bien se passer... Il n'y a plus de solution. Parfois... Se retenir fait plus de mal que de lâcher prise. Alors... Il faut arrêter de s'accrocher. C'est mon choix. »


Comment ? Comment était-ce possible qu'un gamin de son âge puisse dire et penser ce genre de chose ? Qu'avait-il bien pu endurer durant ses derniers jours, mois ou années pour en arriver au point de croire que seule la mort pourrait le libérer ? Pour Nathan, c'était l'incompréhension la plus totale. Il ne pouvait cependant pas se résoudre à le laisser faire. Son choix, il refusait de l'accepter. Alors en le voyant reprendre son ascension, il s'apprêta à s'élancer vers lui pour l'attraper et le faire descendre de force.

C'est à cet instant précis que retentit une sonnerie de téléphone, ce qui le stoppa net dans son élan. Le jeune garçon s'arrêta lui aussi de grimper, absorbé par la mélodie qui provenait de son téléphone. L’occasion rêvait pour Nathan d'essayait de lui faire entendre raison une dernière fois. Au bout du fil, il y avait forcément une personne qui devait tenir à lui. Jouer sur les sentiments était la dernière option qui lui restait pour lui faire entendre raison.

« - Yu-Yulian ! Pense à tes amis, à ta famille, à tes parents ! Pense à la peine qu'eux risquent de ressentir si tu venais à disparaître de leur vie ! Tu veux vraiment leur faire vivre ça !? Je sais que je ne connais rien de ta vie, pourtant il y a une chose dont je suis certain, c'est que tes parents ne voudraient pas perdre leur enfant ! Tu es ce qu'ils ont de plus précieux au monde ! Alors je t'en prie ! Ne fais pas ça ! Ensemble, on trouvera une solution à tes problèmes ! »


Il lui cria ses mots de toutes ses forces, jusqu'à en perdre son souffle. Il espérait vainement que ça suffise à le faire changer d'avis. Et si ce n'était pas le cas, tant pis, il le ferait descendre de là de force. Il s'en faisait la promesse, il ne le laissera pas perdre la vie.


« halloween »

---------------------------------

[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) 191205122107256861
Japonais - #57A7A5 •  Français - #A6658F • Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)  [+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[+18] Le vent se lève, il faut tenter de vivre (Feat Nathan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; Le Lycée :: Les dortoirs :: Le toit-
Sauter vers: