Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hella Padget
■ Age : 20
■ Messages : 18
■ Inscrit le : 15/09/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! TEWzgIo [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2016
Hella Padget
« A l'université ; 1è année »
(#) [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !  [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! EmptyVen 27 Sep 2019 - 11:24

Ce jour-là, c'était laverie. Enfin, ça aurait dû être il y a trois jours mais c'était sans compter sur l'incroyable talent de procrastination d'Hella, qui ne manquait jamais de repousser ce qui n'était pas vital au lendemain. Et puis hier soir sonna le gong, celui qui hurlait « Là, là c'est le moment de bouger son cul » quand elle ne fut plus capable de mettre la main sur la moindre chaussette propre.

La-voici donc avec son panier de linge sale en main, finalement pas si rempli que ça. Pour se faire, Hella avait mis un point d'honneur à se lever plus tôt qu'à son habitude pour s'éviter les foules. Que nenni, puisque la laverie était quand même bondée. Comme quoi, tout le monde avait eu la même idée de merde et on ne pouvait décidemment pas essayer d'esquiver son destin.

Fort heureusement, le petit lutin qui s'occupait plutôt bien de sa chance ces dernières années s'était de nouveau pointé pour libérer un lave-linge. Une, deux, trois secondes à scruter les bancs de la file d'attente avant de se ruer sur l'appareil, puisque sensiblement, personne ne semblait en vouloir.

Le moindre drôle restait donc à venir. L'attente interminable, la même application qu'elle ouvrait, consultait pour se rendre compte que rien n'avait bougé puis fermait, pour la réouvrir au bout de trois secondes par pur réflexe avant de comprendre que c'était stupide. Combien de soupirs las ces murs avaient-ils entendu depuis tout ce temps ? Hella ne s'entêta pas à compter et changea bientôt son linge de machine, pour le faire sécher. Et la boucle, eh bien... Boucla.

Quand le voyant lumineux témoigna de la fin du cycle, Hella bondit du banc pour récupérer sa panière et la remplir de son linge enfin propre. Si pressée qu'elle en oublia son sac, posé près de la place qu'elle occupait quelques secondes plus tôt. Hella laissa à sa place sa panière assez lourde pour aller récupérer son bien mais le mal était déjà opéré alors qu'elle avait le dos tourné.

Un inconnu avait légèrement déplacé sur la droite son Saint-Graal pour utiliser la machine qu'Hella venait de libérer et quand elle revint, elle ne fit pas plus attention que ça et emporta la panière qui se trouvait sur la gauche sans en regarder le contenu et ne tarda pas à filer hors de cet enfer, pour retourner dans sa chambre, potentiellement ranger et préparer quelque-chose à faire pour cet après-midi.

---------------------------------

#5cb276


Dernière édition par Hella Padget le Jeu 3 Oct 2019 - 20:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !  [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! EmptyVen 27 Sep 2019 - 12:51

_______________________-x-_______________________

Levée aux aurores comme à son habitude, elle prépara une bassine de linge sale destinée à la laverie. C'était selon toutes vraisemblances une épreuve à ne pas sous-estimer. Autant pour une question d'intimité que de patience, il fallait savoir choisir son moment, se faire discret, et repartir aussitôt sa besogne accomplie. Une tension de tous les instants, où dans l'idéal l'on repartait avec sa bassine propre, et sa dignité.

L'héroïne prit alors le temps de se préparer, ornant cette fois sa chevelure d'un ruban rouge approprié à l'ambiance guerrière de l'aventure qui s'ouvrait au devant. Armée de sa bassine et de toute la confiance possible, l'étudiante se mit en route, au pied de guerre, vers la laverie. Un petit heurt de son épaule vint à ouvrir la porte, dévoilant alors une salle bondée. Le peu de confiance établie chuta aussitôt, une goutte de sueur venant perler au coin de son front nerveux..

Comme si toute la cité scolaire avait soudainement décidé de venir nettoyer son linge, d'immenses vagues d'individus venaient balayer l'entrée, pressant Elisabeth jusqu'aux saintes machines. Une venait justement de se libérer, alors de son plus beau sprint elle alla y réserver sa place. Le temps de ployer le genou et de pester intérieurement, elle saisit le premier vêtement sale du bout des doigts, lorsque son téléphone se mit à sonner. Abattue par le mauvais timing, elle récupéra l'outil de malheur et prit l'appel, esquivant miraculeusement le coin d'une des machines en se relevant.

Au grand dam de sa bassine de linge, - qu'elle abandonna aux pieds du hublot -, l'étudiante s'éloigna de quelques mètres, placardant son dos au mur avoisinant les portes le temps de son appel. Appel qui d'ailleurs rassemblait toutes les caractéristiques d'un faux numéro.

Cependant trop aimable pour raccrocher au nez de quiconque lui faisait perdre son temps, la pauvrette enchaînait les hochements de têtes et les " Mh-mh. " " Oui. " " Bien sûr. ", sans véritables convictions. C'est au beau milieu de la conversation qu'une silhouette passa à côté d'elle, faisant tomber une chaussette au sol.

D'abord amusée par la négligence de l'élève qui venait de la frôler, elle reconnut ensuite le motif si particulier de la chaussette tombée au combat. C'était une de sa collection. Une collection trop personnelle pour que quiconque dispose d'une identique; car cette chaussette avait été achetée en Croatie.

Élisabeth resta figée pendant de longues secondes, la bouche entre-ouverte et les joues cramoisies marquées d'une honte qui ne partirait sans doutes jamais. Elle venait de réaliser que quelqu'un lui volait son linge; sale de surcroît. La maniaque en elle lui hurla de rattraper la voleuse, et c'est ce qu'elle fit sans réfléchir, raccrochant au nez de son interlocuteur inconnu.

" Eh.. Excusez-moi ! " Refusant l'idée de hurler les raisons de son injonction dans le couloir, elle courut pour se mettre au niveau de l'étudiante fautive, parlant d'une voix bien plus basse, étouffée par la honte. " Vous.. Vous vous êtes trompés de bassine.. Je crois.. " Elle baissa un peu la tête, sa frange camouflant son regard. " En fait non.. J'en suis sûre.. "
____________________________________________________

---------------------------------

[Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! 1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Hella Padget
■ Age : 20
■ Messages : 18
■ Inscrit le : 15/09/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! TEWzgIo [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2016
Hella Padget
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !  [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! EmptyLun 30 Sep 2019 - 17:21

Inéluctablement, le retour au bercail ne pouvait décemment pas se passer comme prévu. Il était écrit que ça n'arriverait pas sans encombres. Et décidément, la tranquilité de Hella serait mise à rude épreuve aujourd'hui.

Une voix douce et cristalline vint stopper net la démarche assurée de cette dernière, qui tourna instantanément la tête, un air mécontent sur le visage et les sourcils haussés plus haut que les nuages.

« Quoi ? »

Le ton était non-chalant, témoignait de l'amertume et du désir insatiable d'Hella de se casser d'ici en vitesse pour aller faire quelque-chose de plus amusant. Finalement, l'expression désagréable d'Hella commença à se dissiper quand l'inconnue avança dans sa tirade. Une fois de plus, Hella s'était peut-être emballée pour rien et aurait dû garder ses airs glaciaire pour elle. Au final, qui aimait être en tort ? Pouvait-on la blâmer ? Sans crier gare et pour essayer de sauver un soupçon de dignité en espérant avoir raison d'avoir emporté cette panière-là, elle posa la panière pour tirer le premier bout de tissu qui dépassait.

Pas de chance, c'était une culotte. Un rictus amusé se dessina sur ses lèvres quand la seule chose qui lui vint à l'esprit fut qu'elle n'aurait pas besoin qu'un coup de vent soulève la jupe de son interlocutrice pour voir ce qu'elle aimait porter.

« Ah. Ouais, en effet. »

Réflexions déplacées mises de côté, elle remit à sa place le sous-vêtement interdit et reprit la panière en main pour la rendre à sa propriétaire. Enfin, jusqu'à qu'une chaussette n'en décide autrement. Il suffit d'une seconde, d'un pied posé sur un bout de coton coloré égaré et d'un sens de l'équilibre douteux et Hella jonchait par terre, le menton rougit par le contact brutal avec le sol. Dispersés autour d'elle comme les pétales de rose d'une nuit de noce, le contenu de la panière qui ne lui appartenait plus.

Ses perspectives d'une bonne journée s'étaient envolés au moins aussi vite que le peu d'intimité qu'il restait à cette autre étudiante, qui n'avait rien demandé.

---------------------------------

#5cb276
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !  [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! EmptyLun 30 Sep 2019 - 18:15

_______________________-x-_______________________

Comment la situation avait-elle pu si mal tourné ? Qui était cette étudiante pour tout ruiner si facilement, pour toucher son linge sale, et pour l'accabler de tant de honte ? Plutôt que de simplement reconnaître la chose, baisser la tête, et rendre la sacro-sainte panière à sa propriétaire légitime.. pourquoi avait-elle à inspecter son linge ? C'était une impudeur impardonnable, qui fit que le rouge ornant les pommettes d'Elisabeth atteignit également ses yeux, lesquels étaient désormais allumés d'une lueur colérique.

Elle ouvrit la bouche pour s'exprimer, cracher son venin, et récupérer cette maudite bassine de linge. Mais lorsque ses yeux s'ouvrirent avec toute l'indignation qui la faisait souffrir.. Il n'y avait plus personne en face d'elle. Un gros heurt lui fit baisser les yeux, l'étudiante était à ses pieds, et venait de signer la plus belle chute du millénaire. Un autre constat lui fit relever le regard. Le contenu de sa panière flottait paisiblement dans le silence maladif d'un espace-temps où la dignité était piétinée et où la honte était la norme.

Elisabeth observa le spectacle sans réagir, une expression interdite et assez risible gravée sur le visage. La colère bousculait l'angoisse, qui bousculait la honte, qui elle-même bousculait la vengeance. Toutes les émotions parlant en même temps, il n'y avait plus aucun son disponible pour ses cordes vocales, pas même un cri ne s'échappa d'elle. Il fallut que le dernier linge entra en contact avec le sol pour que l'étudiante se mit à réagir, se jetant vers le linge souillé d'avantage pour le récupérer au plus vite.

Aucune attention ne fut accordée à l'autre étudiante, dont le menton aurait triplé de volume d'ici le lendemain. La jeune fille ne pensait qu'à récupérer ce maudit linge, retourner dans sa chambre, pleurer toutes les larmes de son corps, et oublier cette journée maudite. Par un peu de chance dans son malheur, la panière était loin d'être débordante, alors l'erreur fut assez rapidement contenue.

La panière était de nouveau remplie d'immondices et de non-dits, comme les yeux des quelques spectateurs de la scène, qu'Élisabeth n'oserait regarder sous aucun prétexte. Le linge avait beau être ramassé, elle ne pourrait ni effacer l'immense irrespect de l'étudiante, ni la moquerie ou la fausse-compassion d'autrui.

Comme si elle tenait sa vie entre ses mains, elle serra fort sa panière contre elle, vraisemblablement prête à mordre pour la garder de toutes mains et tout regards indiscrets. Comme une voleuse prise sur le fait, elle tournait les talons, seulement pour fuir au plus vite vers les étages supérieurs. Après un pas établi en direction des terres promises, elle se retourna, panière en main.

Son œil de flamme n'avait point désemplit, elle observa l'étudiante avec l'envie débordante de dire quelque chose.. Mais au final, aucun son ne sortit de sa bouche. Sur le pied de guerre, avec chaque pas à deux doigts de causer un tremblement de terre; elle repartit. Peut-être avait-elle oublié l'objet du crime qui avait causé la chute d'Hella, mais tout ceci était secondaire maintenant.
____________________________________________________

---------------------------------

[Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! 1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Hella Padget
■ Age : 20
■ Messages : 18
■ Inscrit le : 15/09/2019

■ Mes clubs :
[Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! TEWzgIo [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! KbCJmVA


Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : Fin Février 2016
Hella Padget
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !  [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! EmptyJeu 3 Oct 2019 - 20:19

La douleur, l'incompréhension, l'absurdité, le dédain. C'était beaucoup d'un coup et Hella ne comprit pas tout de suite comment gérer la situation. Alors qu'elle se relevait doucement, frottant son menton pour chercher toute trace d'une éventuelle ouverture et de sang, elle remarqua à ses pieds l'inconnue qui ramassait le contenu dispersé de sa panière. Pas un mot, pas un regard. L'efficacité dont cette dernière fit preuve commença presque à faire douter Hella sur la manière dont elle avait abordé la chose.

Néanmoins, elle ne saisissait toujours pas où le problème aurait bien pu se trouver. Aurait-elle dû croire sur parole une personne qu'elle ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam sans même vérifier si ses dires étaient vrais ? Après tout, elle n'avait pas fait exprès d'attraper cette culotte.

Le temps de sa réflexion silencieuse, l'inconnue avait déjà eu le temps de récupérer l'entièreté de ses biens et plusieurs élèves avaient les yeux rivés dans leur direction. Dans un élan de bon sens, Hella tenta de faire baisser les regards.

« Qu'est-ce que vous regardez ? »

Aussitôt, chacun rentra dans sa petite case et reprit le cours de ses occupations. Mais la remarque ne sembla pas changer l'atmosphère étrange qui pesait dans l'air autour des deux femmes.

Et enfin, l'attention de l'étudiante lui fut dévouée. Pour quelques secondes seulement, et ce qu'Hella trouva au fin fond de ce regard fut bien loin de tout ce qu'elle aurait pu imaginer. Elle avait décidé qu'elle n'en voulait plus mais qu'après tout, elle pourrait s'exprimer si ça lui chantait.

Mais rien ne sortit. L'autre tourna les talons comme l'aurait fait un enfant qu'on a envoyé au lit sans manger. Et alors que les pensées se bousculaient dans l'esprit de l'accusée, un détail plus immédiat attira son attention. Elle ramassa l'objet d'obsession, peu convaincue.

« Hey ! Ta chaussette ! » Pas de réponse. « Ok bah casse-toi, écoute. » Fit-elle sur un ton de voix plus bas, histoire de ne pas venir amuser la galerie davantage. Elle alla fourrer la chaussette dans son sac et reprit le cours de sa journée, inchangée par ce petit incident dont le seul tort fut de faire gonfler son menton.

---------------------------------

#5cb276
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !  [Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Une culotte, oui, mais MA culotte !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le bâtiment Yamanaka :: Laverie-
Sauter vers: