Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Au bord du gouffre... une lueur d'espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rikuo Morisada
■ Age : 25
■ Messages : 5551
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :
Au bord du gouffre... une lueur d'espoir DOAUR5R Au bord du gouffre... une lueur d'espoir Ur9f7pD


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; 2è année »
(#) Au bord du gouffre... une lueur d'espoir  Au bord du gouffre... une lueur d'espoir EmptyMer 2 Oct 2019 - 9:22

Rikuo Morisada & Nathan Duval & Alexander Iwasaki
au bord du gouffre... une lueur d'espoir


Ce Rp est la suite directe du solo : [+16] Une page qui se tourne [Qui n'est pas encore terminé à l'heure actuelle mais il faut bien avancé pwet.]


Cela faisait combien de temps que j'étais là, assis miteusement non loin de l'entrée de ce Kobini ? Je l'ignorais mais… J'avais l'impression que cela faisait des heures. Des heures que je m'étais enfuit de chez moi comme un lâche, des heures que je n'avais plus nul part où aller… La pluie commençait légèrement à se calmer mais dans mon état, il était déjà trop tard pour espérer être au sec.  J'étais trempé jusqu'aux os depuis un bon moment déjà et mes nombreux éternuements qui s'accentuaient me faisaient dire que j'allais certainement être bien malade dans les jours à venir mais au point où j'en étais, je ne m'en souciais plus vraiment.

Je ne sais pas réellement ce que j'attendais là. Que le temps passe oui, que l'école ouvre ses portes aussi mais il devait être quoi… A peine minuit ? une heure du matin ? Quelque chose dans ces eaux là j'imagine. J'allais devoir attendre longtemps avant l'ouverture des grilles et puis… je ne sais même pas si j'avais réellement envie de rejoindre mon dortoir comme si de rien était. Si encore j'étais seul dans ma chambre à la limite mais, ce n'était pas le cas. Je ne pourrais pas m'enterrer dans ma détresse et ma solitude, seules choses que je voyais pour moi à présent.

Je renifla bruyamment une fois de plus tout essayant tant bien que mal de me réchauffer en frottant mes épaules de mes mains froides et trempées. J'allais vraiment finir par faire une hypothermie si je restais ici. Peut-être devrais-je me diriger vers la gare la plus proche pour essayer de m'y abriter. L'idée était pas mal mais vu où je me trouvais, ça allait faire une petite trotte avant d'y arriver. Quoi que, ce n'est pas comme si j'étais pressé dans un sens…

J'étais décidé à partir mais… mes membres ne voulaient pas faire le moindre geste. J'étais complètement épuisé. C'est vrai que je m'étais levé tôt ce matin et que je n'avais rien avalé depuis le petit déjeuné. Sans compter mon corps frigorifié… Je me voyais mal aller loin sans en baver…

Laissant tomber l'idée de bouger de l'endroit où j'étais, je me contentais donc de recommencer à me lamenter sur mon sort… et… Les larmes se remirent à couler sans retenue…    


Code by Silver Lungs

---------------------------------

Au bord du gouffre... une lueur d'espoir 485001020
Au bord du gouffre... une lueur d'espoir 462134pedolabyinnermachine
Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Duval
■ Age : 25
■ Messages : 643
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Nathan Duval
« Personnel ; surveillant »
En ligne
(#) Re: Au bord du gouffre... une lueur d'espoir  Au bord du gouffre... une lueur d'espoir EmptyJeu 3 Oct 2019 - 19:08

Au bord du gouffre... une lueur d'espoir 19100307073941629

AU BORD DU GOUFFRE... UNE LUEUR D'ESPOIR

feat Rikuo Morisada & Alexander L. Iwasaki


« - Eeeh ! J'ai perdu contre toi uniquement parce que que tu as triché. »


Nathan fit une moue boudeuse, avant de donner une tape dans le dos de Daiki, un vieil ami de l'université. Il s'était récemment installé dans la ville de Kobe, après s'être trouvé un emploi ici. En apprenant cela, Alex et monsieur le surveillant avaient tous deux décidé de venir lui rentre une petite visite, pour se faire une soirée bien sympathique autour de quelques jeux vidéo. Une passion qu'ils avaient en commun depuis toujours.

« - Tsss, je me vengerais la prochaine. »


Il lui tira gentiment la langue avant d'aller remettre ses chaussures et de récupérer son manteau pour l'enfiler. Dehors, il faisait déjà bien nuit. Nathan n'avait pas du tout vu l'heure passer. Milky et Poki devaient probablement s'impatienter à la maison. Heureusement qu'ils avaient des jouets pour s'occuper.

« - Merci pour la soirée. À la prochaine ! »


Il salua son ami une dernière fois, avant de quitter l'appartement en compagnie d'Alex et de rejoindre la voiture. Le temps était vraiment horrible ce soir. Il pleuvait des cordes. Sortir le chien dans ces conditions n'allait vraiment pas être une partie de plaisir. Mais avant de rentrer, ils devaient faire un tour au konbini du coin. Daiki avait beau être un homme adorable, lui et la cuisine, ça faisait deux. Il avait tenté malgré tout de leur préparer un plat convenable, mais non, il était juste immangeable. De ce fait, Nathan n'avait strictement rien manger de la soirée, hormis quelques snacks. Il avait une faim de loup.

« - Pas besoin de te demander si tu viens avec j'imagine ? ~ »


Vu l'estomac sur patte qu'était Alex, il savait parfaitement que la réponse serait oui. Il se mit donc en route, arrivant sur place une bonne quinzaine de minutes plus tard. C'était le konbini le plus proche de chez eux. Il gara la voiture le plus près possible de l'entrée, avant de sortir en premier pour préparer le fauteuil de Alex. Muni de son parapluie, il l'aida ensuite à descendre, sans se mouiller. Un vrai gentleman ce Nathan.

« - Et voilà Madame la princesse ~ »


Il esquissa un sourire amusé, avant de se rendre en compagnie de monsieur jusqu'à l'entrée du magasin. C'est à cet instant précis que son regard se posa sur un jeune homme assis sur un banc, sous la pluie et sans parapluie. Il n'avait clairement pas l'air d'être dans son assiette. Il faisait peine à voir. Nathan l'observa quelques secondes, sans trop savoir quoi faire. Il ne pouvait quand même pas décemment l’ignorer ... il se devait au moins d'aller le voir pour lui dire de s'abriter. Mais il préféra tout de même demander l'avis de Alex.

« - On fait quoi ? On va le voir ? ... »


En vérité, même si Alexander répondait à la négative, il irait quand même probablement le voir. Il s'en voudrait trop de n'avoir rien fait ...

« halloween »

---------------------------------

Au bord du gouffre... une lueur d'espoir 190906090429450412
Japonais - #57A7A5 •  Français - #A6658F • Anglais - #bc1928
Revenir en haut Aller en bas
Alexander L. Iwasaki
■ Age : 25
■ Messages : 224
■ Inscrit le : 24/02/2019


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2015
Alexander L. Iwasaki
« Personnel ; informaticien »
(#) Re: Au bord du gouffre... une lueur d'espoir  Au bord du gouffre... une lueur d'espoir EmptyJeu 3 Oct 2019 - 20:21

Aaaah, c'était sympa aujourd'hui, on est allés voir Daiki avec Nathan, maintenant qu'il est sur Kobe, il s'est trouvé tout récemment un emploi ici du coup on en a profité pour le voir. C'est un ami de l'université, alors on s'est calé toute une soirée pour venir le voir. Au programme ? Eh bah repas et jeux vidéos... Du moins c'est ce qui était prévu, mais Daiki est aussi doué en cuisine que Nathan voir pire... Résultat il a confondu le sel avec le sucre, rendant son repas immangeable.

Du coup on a passé la soirée à se nourrir de snack avec un peu de dessert, tout en jouant, la soirée un peu mouvementée au fil des parties et de quelques grandes tapes dans le dos qui ont eu lieu, mais bon, ça tiendra pas toute la nuit... En plus il fait un temps horrible, pleuvant des cordes depuis le début de journée, cela donnait l'impression d'être comme un glaçon à peine sorti.

Moi ça va, j'étais bien couvert, et dans le coffre il y avait un plaid et une veste à capuche... Nathan propose donc d'aller à un konbini.

- Ooooh non, j'ai faim et au moins la bas on pourra prendre de quoi se réchauffer, car rien que pour aller jusqu'à la voiture le froid tu le sens, bien couvert ça gêne pas mais j'aimerais pas être surpris par ce temps en veste et t-shirt...

Du coup on avait un peu de route devant nous, oh rien de bien long, 15 minutes font l'affaire, et Nathan à trouvé une place vraiment pas loin de l'entrée du konbini, venant même me protéger de la pluie, un vrai ange quand il veut celui la, héhé ~

-Merci mon prince, cela vous vaudra peut être des macarons un jour, huhu ~


Je ris un petit coup après ça, commençant à rouler en direction du magasin avec Nathan, jusqu'à que une fois arrivé vers l'entrée il m'interpelle. Hu ? Comment ça « le » ? Je regarde autour de moi et remarque un type assis sur un banc, un jeune homme si je vois bien. Ouais, j'ai du mal à voir plus en détail avec l'obscurité et les gouttes d'eau sur mes lunettes...

Mais je prend le temps de l'observer plus en détail, déjà il avait les vêtements qui lui collaient à la peau, trempé jusqu'au os depuis longtemps, éternuant de manière répété, sûrement frigorifié et épuisé vu le peu que j'arrive à voir de sa tête.

ET NATHAN QUI ME DEMANDE SI ON VA LE VOIR ?!

C'est même pas qu'on va aller le voir, je vais te le foutre au chaud l'espèce de... De... De p'tit chat abandonné ! Voilà !!

Du coup sans rien demander à Nathan je fouille dans ses poches et sort les clés, mettant la capuche de mon manteau et roulant à toute vitesse à la voiture, choppant le plaid et la veste à capuche dans le coffre, fermant le coffre et allant à l'avant chopper ma gourde d'eau et des mouchoirs.

Avant de fermer la voiture, la verrouiller et aller à toute vitesse vers le p'tit chat frigorifié, avant même qu'il ait son mot à dire. Je lui fous la veste sur ses épaules, rabat la capuche, fout le plaid sur ses épaules en plus, lui mettant l'eau et les mouchoirs dans ses mains.

-Eh ? Ça va ? Besoin d'aide ?... Fin si que t'en as besoin, au moins rien que pour le fait que t'es trempé jusqu’au os... T'as besoin d'un abri pour la nuit ? D'une boisson chaude ? De passer un appel ? On peut te permettre de te réchauffer dans la voiture ou chez nous si besoin... T'en fais pas pour le type aux cheveux gris, il te fera rien. C'est une andouille mais chuuuuut. Et si je te fais chier ou peur désolé... Mais tu verrais ta tête... On peut pas te laisser la sans rien faire.

J'espère ne pas l'avoir effrayé ou quoi... Ça serait con et contre productif... Surtout vu son état merde, faut pas qu'il reste dehors sans rien, c'est un coup à finir malade pour deux semaines voir pire... J'espère juste vraiment qu'il acceptera au moins un bout d'aide. Un touuut mini bout, même le plus insignifiant comme aller lui chercher un truc chaud à boire.

---------------------------------

Alexander parle en japonais en : #cc0000

Alexander parle en anglais en : #0033ff

Alexander parle en français en : #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Au bord du gouffre... une lueur d'espoir  Au bord du gouffre... une lueur d'espoir Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord du gouffre... une lueur d'espoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; les alentours :: Le centre-ville :: Autres lieux-
Sauter vers: