Revenir en haut
Aller en bas


Recensement des membres jusqu'au 31 Octobre !
Les comptes non-recensés seront supprimés lors de la maintenance alors n'oubliez pas de poster dans ce sujet !

Partagez
 

 Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyVen 4 Oct 2019 - 8:49

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth

1er Mars, 12h07

Pause dej dans le parc.
Tout seul cette fois. Je m'étais installé au fond du parc sur un banc,  là où personne ne va, loin de l'allée centrale.
Mon portable vibra dans ma poche. Un nom sur l'écran. Okaa-san. La semaine dernière elle m'avait appeler pour prendre de mes nouvelles et me demander si j'allais rentrer à Tokyo pendant les vacances. J'hésitais franchement à rentrer. J'avais pas envie de revoir la gueule de mon frangin ou de supporter le silence accusateur du paternel. Je lui avais dit que j'allais réfléchir. Et voilà qu'elle revenait à la charge.
- Allo ?
- Allo ? Aniya? C'est Maman. Tu va bien ?
- Oui ça va. La je suis en pause dej , les cours vont pas tarder à reprendre.
- Oh... Et ça va ? Tu manges bien ?
- Onigiris et bento maison comme d'hab quoi. Et toi ça va ? Oto-san et Kinjo ?
Je posais cette question par habitude. Je savais pertinemment la réponse. "Ils vont bien" qu'elle disait à chaque fois,  mais pas aujourd'hui.
- Aniya...
Sa voix s'affaiblit de l'autre côté du combiné. Shit. Il y avait un problème. Je me levais d'un bond.
- Qu'est ce qui passe ? Je demandais.
J'entendis ma mère éclater en sanglots de l'autre côté du fil. Et mon cœur se serra au point d'exploser.
- Ce... Cela... fait 3 jours... que... Kinjo n'est pas... rentré à la maison...
- Oh le sal... Je retenais mon insulte pour ne pas faire plus de mal à ma mère. Vous l'avez dit à la police ?
- O... Ou.. Oui, ton père l'a... Fait. Ils disent que c'est une fugue et qu'ils... Qu'ils ne peuvent rien faire...
Oh shit.
- Vous êtes parti au lycée, voir ses potes, sa petite amie ?
- Ton père refuse... Refuse de le... Faire... Pour lui... C'est déshonorant... Nous... Nous n'avons pas su... Garder notre fils... Aniya j'ai peur... Que quelque chose de grave ne lui arrive. Il... N'a que 16 ans... Je ne sais pas quoi faire... Aniya... S'il te plaît...

Elle ne termina pas sa phrase mais j'avais compris.
- Okaa-san, dès que je finis mes examens dans deux semaines je rentre à Tokyo pour le chercher.
- Merci... Merci... Il doit... Rentrer à la maison...

Je raccrochais. J'étais tellement énervé... Furax... Contre cet abruti Kinjo. Où se cachait-il ce con !?
Je shootais dans la poubelle en fer près du banc pour me défouler.
- MERDE !
Le bruit fit envoler quelques oiseaux.
Je m'assit sur le banc avant d'essuyer des larmes de rage qui s'échappait de mes yeux avec mon bras. La voix suppliante de ma mère hantait encore mon esprit... J'étais énervé contre mon frère mais aussi contre mon géniteur . Qu'est ce que ce soi disant Honneur dont il parle ? Pour que M'man souffre comme ça ? Qu'elle soit obligé de venir me supplier en pleurant de retrouver son fils parce que son mari n'est pas foutu de le faire...
Je pleurais de rage, de fureur... La colère crispait mon visage... Et m'aveuglait littéralement... Je n'avais pas vu qu'on observait.

Emme

[/b][/b]

---------------------------------

Nihon-go English Français
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyVen 4 Oct 2019 - 18:27

_______________________-x-_______________________

De la musique dans les écouteurs, comme à son habitude, Elisabeth arpentait le relief du campus, dans l'espoir de trouver un endroit calme et serein où prendre son déjeuner. Il y avait aussi ce livre, qu'elle dévorait d'envie de lire, et qui nécessitait le calme le plus placide. Alors pour être certaine de ne déranger personne et de n'être dérangée par personne, elle alla aussi loin que l'horaire le lui permit, s'abriter derrière un arbre.

Il y avait quelque chose de très cliché dans ce recoin; un joli arbre isolé sur un très léger promontoire, un peu d'herbe, un peu de vent, le chant des oiseaux.. Pour quelqu'un qui rêve un peu trop de la vie qu'offre les histoires qu'elle lit, cet endroit avait quelque chose de magique, et de très agréable.

Elle s'allongea donc dans l'herbe, après avoir disposé un bout de tissu pour éviter de trop se salir pour autant. Le temps d'hésiter à se mettre à l'aise, elle saisit son livre, puis le fit tomber à même le sol lorsqu'un grand " Gong ! " retentit. Ses oreilles alors dressées captèrent ensuite un vilain mot, et un élan de colère, qui suffit à la motiver à se redresser.

D'un pas assez rapide, l'étudiante se pressa en direction du cri, restant plantée quelques secondes sur place à la découverte d'un jeune homme visiblement en pleurs et dans une très mauvaise passe. D'ordinaire, ces expressions et cette atmosphère, elle les retrouvait sur son lieu de travail, ou auprès des siens; mais ici même, elle se sentit désarmée.

Se refusant toutefois de laisser une âme en peine sur le côté de sa route, elle prépara le plus beau sourire que son statut de grande sœur pouvait lui offrir, et se dirigea presque en sautillant vers le jeune homme, sa veste sur l'épaule, et son déjeuner encore pendant de son bras.

" Hey ! Tout va bien ? " Accroupie pour se retrouver à sa hauteur, elle l'observait sans jugements aucun, juste un sourire de compassion. Elle leva son bras droit, duquel pendait le sachet contenant son repas. " On mange ensemble ? "

Aussi naturellement que cela. Comme si c'était instinctif. Et cela l'était un peu. " Distillée et entraînée pour l'éradication des mélancolies supposées incurables ".
____________________________________________________

---------------------------------

Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyVen 4 Oct 2019 - 19:56

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth

- Hey ! Tout va bien ?
Je retirais mes mains de mon visage pour voir qui me parlait, et de me rendre que c'etait une miss aux allures de princesse qui s'était accroupie devant moi et qui me souriait.
Je soupirais... Non ça n'allait pas bien. Ma famille était en train de partir en cacahuète et moi je suis à des centaines de kilomètre, incapable de faire quoique ce soit. Mais je n'allais pas raconter ma vie à une inconnue.

- Ça va... Merci avec le ton et le regard que j'avais pris à ce moment là, 99% des gens se seraient casser et m'auraient laisser dans ma mouise, sans à chercher à comprendre.

Mais pas la princesse. Elle tendit son panier repas. Et puis quoi dans 5 minutes elle va se mettre à chanter "voilà le printemps" avec les petits oiseaux ?
- On mange ensemble...
Dans une autre situation, j'aurais refusé net. J'aime pas qu'on me dérange quand je bouffe. Je l'aurais envoyé dans les roses comme d'hab. Et la miss elle aurait pris ses clics et ses clacs, ses petits écureuils et ses piafs...
Mais là j'étais tellement dans le mal que je n'ai rien dis. En même temps si je la connaissais pas, la laisser manger avec moi me permettrait de penser à autre chose qu'à mes problèmes familiaux, et d'aller en cours. Parce que... Là je suis à deux doigts de me tirer et de sécher les cours cet aprem... Et avec les exams qui approchent je devrais éviter de faire le con.

Je me redressais et me décalais sur la droite du banc pour la laisser s'installer sur ma gauche. J'avais pas tellement faim mais ce soir j'ai entraînement de boxe et je peux pas pointer à jeun.

Emme


---------------------------------

Nihon-go English Français
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyVen 4 Oct 2019 - 20:36

_______________________-x-_______________________

Elle avait bien senti le malaise, et surtout la très potentielle irascibilité du garçon dont elle ignorait toujours le nom. Toutefois une invitation restait une invitation, et puisqu'il se décalait pour lui laisser un peu de place auprès de lui, il était trop tard pour reculer. L'étudiante se redressa bien doucement, avant de s'installer tout aussi délicatement aux côtés de l'homme aux sourcils étranges. D'une main elle saisit son petit sachet, qui lui même enveloppait une petite boite, qui lui même enveloppait un petit sandwich coupé en deux. Le saisissant d'une main, elle lança un regard en coin à l'inconnu aux yeux encore rougis par la colère et la peine.

" Oh, mince, j'ai oublié de me présenter. Élisabeth ! " Acquiesçant bien gentiment, elle n'en dit cependant pas plus, comprenant à son visage que son interlocuteur n'était pas du genre très loquace, et que son état actuel ne rendrait sûrement pas les choses plus faciles. Elle laissa alors un petit silence s'installer le temps de présentations, et pour quelques autres secondes supplémentaire. Pour passer le temps, elle croqua un bout de son sandwich, son goût habituel lui remémorant quelques souvenirs européens.

Après avoir laissé un peu de temps à son jeune confrère, et avoir presque terrassé son bout de sandwich, elle se décida à prendre la parole. " Tu en veux un ? " Dit-elle alors en désignant une autre portion de sandwich choyé avec une hygiène irréprochable dans un coin de sa boite. " Ils sont réputés dans beaucoup de pays, tu devrais te laisser tenter. " Même si la gastronomie des uns est l'angoisse des autres, il fallait bien débuter quelque part. Toujours aussi tranquillement, elle redressait son dos en attendant que son hameçon ne tire un peu, un sourire bien paisible se pendant toujours aux coins de ses lèvres.

____________________________________________________

---------------------------------

Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyVen 4 Oct 2019 - 22:28

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth


La princesse s'installa prés de moi et ouvrit sa petite boîte déjeuner qui contenaint un sandwich tranché en deux. Un "Canapé" comme on dit en français. Un pain blanc immaculé, impeccablement rangé... Hum... Je pense que c'est une Frenchie. Les Brits et les Ricains ne sont pas aussi soigneux dans leur gastronomie.
- Oh, mince, j'ai oublié de me présenter. Élisabeth !
Bingo... La princesse avait un nom de Princesse et elle venait de le prononcer à la française. Et il manque plus qu'elle adore la littérature et je vous présente la Belle et Aniya le con dans le rôle de la Bête.
- Aniya. je répondis.
Après quelques minutes de silence, elle me tendit un bout de son canapé.
- Tu en veux un ? franchement... Pas vraiment mais cette pauvre nana ne m'avait rien fait, et je m'efforcais degarder un minimum de calme et ne pas être trop acide avec elle. Je me décide à goûter.
- Merci.
Ça passe... Le goût n'est pas mauvais mais c'est pas non un truc de ouf, ça manque de peps et de fraîcheur. C'est assez fade en bouche mais ça reste bon.
Pour remercier l'attention d' Élisabeth, parce que je suis pas non plus une brute sans cœur... Même si j'en ai la gueule...
Je lui ouvre mon bento, et sort une seconde paire de baguette en bois noir laqué.
- Sers toi. Prend ce que tu veux.

Emme


---------------------------------

Nihon-go English Français
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptySam 5 Oct 2019 - 1:43

_______________________-x-_______________________

Son sourire ne fit que s'épaissir à la découverte du jeune homme. Il avait accepté sa moitié de sandwich, et quiconque s'autorise à apprécier un peu de nourriture de l'autre bout du globe méritait toute l'attention possible; surtout s'il renvoyait la pareille. Aniya. Ce nom ne lui évoquait rien de particulier, et ce n'était pas plus mal. Elle n'aurait pas à souffrir de quelques stéréotypes ou préjugés, tout restait à découvrir !

Pour retourner la politesse qui lui avait été adressée, elle saisit entre deux doigts agiles les jolies baguettes noires, allant piquer un bout d'omelette avant de le goûter sans se faire prier trop longtemps. " Oh, mais c'est trop bon ça ! " Il faut dire qu'elle n'avait pas prit beaucoup de risques, mais cela faisait quelques semaines qu'elle n'avait pas mangé d'omelettes, alors cette redécouverte vint à rajouter un peu plus de gaieté à son sourire. Les baguettes furent aussitôt rengainées sur un côté de sa propre boite jusqu'à la fin du repas, et ce fut retour à la case casse-croûte.

Tandis qu'elle était en train de partager son déjeuner avec un parfait inconnu, elle se dit qu'il était peut-être temps d'essayer de proposer une main tendue. Elle le connaissait mal, et peinait à véritablement le cerner. Ainsi elle décida de mettre les pieds dans le plat, fort heureusement, cette fois pas au sens littéral. " Personne ne t'a vu ou entendu à part moi, si cela peut te rassurer un peu. " L'étudiante agitait toujours paisiblement la tête, parlant d'une voix calme, le regard braqué vers le devant.

" Tu veux parler de ce qui t'a fait maltraiter cette poubelle ? " D'ordinaire, pareilles questions ne se posent pas. Mais le respect palpable qu'elle témoignait à son encontre ne démontrait que sa bienveillance. Elle ne supportait tout simplement pas de voir quelqu'un isolé dans la peine, qu'il soit un parfait inconnu ou un ami de longue date.
____________________________________________________

---------------------------------

Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptySam 5 Oct 2019 - 21:02

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth


La miss aux longs cheveux attrapa les baguettes et pris un bout de omelette avant de s'exclamer que c'était vachement bon. Je lachais un regard sur le côté et un petit sourire en coin avant d'attaquer mon bento. Je l'avais pratiquement dégommer quand elle me fit la remarque.
- Personne ne t'a vu ou entendu à part moi, si cela peut te rassurer un peu.
Qu'est-ce que ça peut faire qu'on m'ait vu ou qu'on m'ait entendu ? Rien à me foutre... Je dis rien...  qu'est-ce que tu veux que je réponde à ça ?
Tu veux parler de ce qui t'a fait maltraiter cette poubelle ?
Je lui lançai un regard Scarface ! Mais elle est sérieuse ?! Elle va prendre tarif la nana, de quoi je me mêle !? À ce moment là, alors que m'apprêtais à lui déverser toute ma rage, toute ma haine sur elle... Je vis son sourire sincère...sh*t...
Cette pauvre Miss essayait juste de me remonter le moral mais c'était pas gagné. Alors plutôt d'ouvrir ma gueule pour dire des mots que j'allais regretté, je cherchais une sucette au citron dans ma poche et je la mit dans ma bouche, avant d'en chercher une autre à la fraise et lui tendait.

Toujours la sucette dans la bouche, je lâchais un énorme soupir...
- Tu ne devrais pas poser ce genre de questions à un mec dans le mal... T'sais pas comment il va réagir. je posais ma tête en arrière sur le dossier du banc et regardait le ciel.
- Mais... C'est sympa de te soucier d'un dtype comme moi... Merci.  Lâchais je.

Emme


---------------------------------

Nihon-go English Français


Dernière édition par Aniya Kimino le Dim 6 Oct 2019 - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptySam 5 Oct 2019 - 22:07

_______________________-x-_______________________

Le regard mortifiant qui lui avait été lancé avait réussi à faire apparaître une petite goutte de sueur dans un coin de son front. Son sourire se crispait un peu, comme prenant des airs navrés. L'étudiante s'apprêtait à présenter de rapides excuses, voler honteusement un autre morceau d'omelette, puis disparaître dans la nature à la reconquête de son livre.

Quelque chose fit toutefois changer le regard lui étant adressé, et ce même changement retint Elisabeth sur le banc, un petit air soulagé en plus. En guise de première réponse, une friandise lui fut tendue. La couleur rouge ne pouvant indiquer que la fraise ou la cerise, et Élisabeth étant amoureuse des deux parfums, elle ne rechigna pas longtemps avant d'accepter le cadeau. " Merci. ", souffla-t-elle à demi-mots, de peur qu'une intonation trop haute ne fasse le même effet que la découpe du mauvais fil lors d'un désamorçage.

Elle coinça la sucette entre deux dents, s'amusant innocemment à la faire tourner en écoutant le prénommé Aniya. Ces mots étaient assez rares, alors ils devaient être choisis avec précaution, ou au contraire lâchés dans la nature à qui veut bien les prendre. S'évitant de réfléchir au rapprochement facile, Elisabeth répondit de cette même voix tranquille.

" Si je ne posais pas ce genre de questions, on ne m'offrirait pas de sucettes. Et puis ça en vaut la peine. Mieux vaut s'entraider que s'ignorer mutuellement. Si on subit de mauvaises choses, on doit bien pouvoir en créer de bonnes de temps en temps. Tu ne penses pas ? " Elle penchait un peu la tête, la joue droite gonflée par la taquinerie et la saveur fraise et son regard animé par une malice bienveillante.

" Et tu pourras me remercier lorsque tu iras mieux ! Mais avant ça, dis-moi. Quel genre de " type " tu es, Aniya ? " Le cadeau sucré ne lui avait pas fait oublié sa première question. Elle décida cependant d'en respecter l'aveux de silence. A défaut de pouvoir régler ce problème, elle pouvait sans doutes remédier à d'autres maux.
____________________________________________________

---------------------------------

Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyDim 6 Oct 2019 - 18:07

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth

- Si je ne posais pas ce genre de questions, on ne m'offrirait pas de sucettes. Et puis ça en vaut la peine. Mieux vaut s'entraider que s'ignorer mutuellement. Si on subit de mauvaises choses, on doit bien pouvoir en créer de bonnes de temps en temps. Tu ne penses pas ?
Je lachais un petit rire nasal. Pas froid aux yeux la princesse.
- Entre nous, je n'aime pas trop qu'on fouine dans mes affaires.
Le message était assez clair j'crois et alors que je la remerciais :
- Et tu pourras me remercier lorsque tu iras mieux ! Mais avant ça, dis-moi. Quel genre de " type " tu es, Aniya ?

Je continue à regarder le ciel en pensant à sa question : quel genre de type j'étais... Je croquais ma sucette en petits morceaux m'amusais à mordiller le bâton.
- Le genre de type qui shoote dans les poubelles quand il est en colère, qui s'est fait recaler cinq fois durant un entretien d'embauche pour un job à mi-temps parce qu'il a une sale gueule et qu'il fait peur à la clientèle, qui descend 4 cafés par jour, qui collectionne les oeils au beurre noir à cause de la boxe... en gros le genre de type qui te fait changer de trottoirs quand tu le croise.

Je me redressais et la regardais. Si le portrait que je venais de lui faire du pauvre type à côté d'elle ne la faisait pas fuir, soit c'est vraiment une princesse qui vit dans un monde du bisounours, soit elle est vachement courageuse la nana.

Emme

[/quote]

---------------------------------

Nihon-go English Français
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyDim 6 Oct 2019 - 20:48

_______________________-x-_______________________

Elle ricana bien sincèrement pour accompagner le semblant de bonhomie qu'Aniya venait de lui témoigner. Son esprit était désormais clair et résigné, il y avait définitivement quelque chose à faire de cet instant. Sur un ton plus léger, elle vint à croiser les jambes, s'amusant à battre un rythme imaginaire du bout du pied.

" Ce n'est pas mon intention. Nous avons tous nos secrets. " L'indiscrétion était à manier avec ferveur et discernement. La concernant, elle était plus préoccupée par le fait d'embellir l'instant présent que de s'intéresser aux affaires profondes du jeune homme. Changer un mauvais souvenir en un bon, c'était selon l'avis d'Elisabeth le premier moyen de mieux gérer la situation et d'avancer.

Le jeune homme se redressait finalement, après avoir accompli l'exploit d'une phrase ininterrompue d'une quinzaine de mots. Elle accueillait le portait qui venait d'être tiré avec le même sourire tranquille. " Enchantée, alors. " Les yeux plissés par son rictus, elle complétait ensuite. " Je ne compte ni changer de trottoirs ni de bancs, me concernant. Nous avons tous nos défauts, mais tout ceux que tu viens d'évoquer ne viennent pas de toi. Et j'aime aussi beaucoup le café, alors je suis sûre que nous pouvons nous entendre. Si tu veux bien; bien sûr. " Il ne lui manquait plus que l'auréole.

C'était assez spirituel, peut-être trop pour une première rencontre. Être rejeté d'un entretien au faciès, cela est à reprocher à l'intolérance du recruteur. Avoir peur d'un vendeur, c'est admettre sa faiblesse et son incompréhension. S'autoriser un oeil au beurre noir, c'est accepter la douleur et la maladresse des gens. Ce n'était donc évidemment pas de sa faute si d'aventures les passants changeaient de trottoirs en le voyant, plutôt à l'esprit étriqué de ces derniers.

Elisabeth ne vit aucune raison de déguerpir, ni même de simplement grimacer, chose que son regard traduisait à merveille. Il était toutefois trop tôt pour affirmer si ce que détestait le plus le garçon était l'image qu'on se faisait de lui, ou ce qu'il était vraiment. Peut-être était-ce pour ça qu'il la regardait ainsi. Puisqu'elle ne pouvait en être certaine, elle décida de simplement laisser parler son honnêteté.

"Tu m'as plutôt l'air sympathique, pour être honnête ! Et je n'ai jamais croisé des " types " aussi terribles qui acceptent malgré tout de déjeuner avec une parfaite inconnue un peu trop curieuse. Je ne te jugerai donc pas mal, navrée, ce serait trop facile. " Son sourire reprit les allures taquines d'un certain défi, le bâtonnet de sa sucette passant d'une extrémité à l'autre de ses lèvres.
____________________________________________________

---------------------------------

Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyMer 9 Oct 2019 - 22:58

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth

Je lui lançais un regard, avant de me lever et de jeter mon baton de sucette dans la poubelle dans laquelle je venais de shooter, j'avancais d'un pas, lui tournant le dos et regardant le ciel. Il était encore plein des nuages gris de l'hiver alors que le printemps approchait. J'avais changé depuis mon arrivée à Kobe. Il y a quelques mois encore, je lui aurais craché à la gueule d'aller se faire voir à la princesse, mais le contact de certaines personnes avait radouci mon caractère de chien enragé. Ma tante, Joy et... Youko. Sans parler de toutes ces rencontres que j'avais fait entre temps.

Mais de là à me trouver sympathique... Dude, la princesse voit le monde avec un filtre rose, avec son sourire lumineux et sa bouille de petit ange saint samaritain. C'est parce qu'elle ne me connaissait pas.

M'enfin, ici, personne ne me connaissait vraiment. Et c'est mieux comme ça. J'avais commencé à changer, à essayer de devenir quelqu'un de meilleur, mais ma famille pourrie jusqu'à la moelle, m'a rattrapé pour m'enfoncer dans le trou, tête la première.

Sans la regarder, toujours de dos, parce que je ne veux pas lui bousiller son filtre rose, je suis obligé de la prévenir :

- T'es bien gentille t'sais... Les gens ne sont pas tous des bonnes personnes, alors... Ouais c'est vrai que l'habit fait pas le moine, mais gurl : y'a pas de fumée sans feu.
Les gens comme toi, miss Elisabeth, y'en a pas des masses dans le monde, et les rares qui existent, se font bouffer par des mecs corrompus et pourris... Alors tu devrais faire attention avec qui tu cause la miss, on se connait pas mais j'aimerais pas qu'il t'arrive des bricoles parce que tu essaye de sauver ou d'aider tous les pauvres types dans mon genre que tu trouve sur ton chemin.


Je retournais la tête pour la regarder dans les yeux, avant de détourner rapidement mon regard.
- Et arrête de me regarder comme ça, j'suis pas un chiot perdu qui cherche l'affection des gens ou leur pitié moi ! lui criais-je dessus. Seriously man..., soupirais-je en attrapant l'arrête du nez.

Emme

*
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth M. Bakas
■ Age : 47
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 21/09/2019


Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-9
❖ Arrivé(e) en : Février 2016
Elisabeth M. Bakas
« A l'université ; 1è année »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyJeu 10 Oct 2019 - 9:01

_______________________-x-_______________________

Il s'était levé, et semblait réfléchir. L'étudiante de son côté paraissait plus détendue que jamais, s'étirant avec un léger soupire, avant de croiser ses bras derrière sa nuque en agitant ses jambes comme sur une balançoire. Sa sucette continuait de gonfler légèrement l'intérieur de sa joue, elle même déformée par un sourire béat.

Le cadet de la situation mit un certain temps à répondre, ce qui aux oreilles d'Elisabeth signait sinon la confirmation de ses idées, au moins leur compréhension. Ainsi sur la piste de la vérité, il lui était impossible de faire fausse route. Finalement, Aniya prit la parole, ce qui cessa la petite valse spirituelle de la monégasque, qui s'était presque mise à chantonner un petit air avant cela.

Elle l'avait écouté jusqu'au bout avec attention, acquiesçant alors simplement. Rien de ce qu'il disait n'était faux, ce qui lui parut étrange était plutôt le besoin maladif qu'il avait de l'expliciter. La jeune fille croisa les bras, haussant légèrement un sourcil lorsque le quatrième année vint à se retourner pour la disputer. A défaut de mal prendre son intervention, elle ricana légèrement, car il avait détourné le regard.

" Tu as raison. " Avait-elle reprit après quelques secondes de moqueries muettes. " Il y a de mauvaises personnes qui veulent juste faire du mal aux autres. Ou pire, de fausses bonnes personnes qui font du mal à de vraies bonnes personnes pour leurs intérêts personnels. " Elle refit une ultime fois tourner sa sucette avant de l'extirper de sa bouche pour être certaine que ses mots ne soient pas étouffés. " Mais au même titre que tu as déjà un avis sur moi que tu n'as pas l'air de vouloir changer, tu devrais me laisser établir moi-même si selon moi tu es bon ou mauvais. " Ainsi était leur sort. Elle était condamnée à l'image qu'il avait déjà forgée d'elle-même, et inversement

" Si je dis que tu es sympa', c'est parce que rien de ce que tu n'as montré jusque maintenant ne prouve le contraire, surtout maintenant que je sais que tu ne veux pas qu'il m'arrive malheur." Elle recouvrit son sourire, qui n'avait toujours les allures que d'une simple invitation, et aucunement la prétention d'une aide salvatrice et miséricordieuse.

"Tu ne devrais peut-être pas tant passer de temps à essayer de convaincre les gens sur la personne que tu pourrais être, mais plutôt à simplement être qui tu es, et laisser ceux que tu côtoies se faire leurs propres idées. C'est pas pour les autres que tu vies, après tout." Le futur cadavre de sucette revint à sa juste place, tandis qu'elle s'autorisa un petit ricanement en repensant aux derniers mots d'Aniya. " Et d'ailleurs; comment voudrais-tu que je te regarde, maaaan ? Je ne vois pas le problème personnellement. "
____________________________________________________

---------------------------------

Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  1569417383-wazex
Japonais : #cc99ff  ׀ Anglais :#996633 ׀ Français : #3366cc
֍ - - - ֍ : Première Personne
Revenir en haut Aller en bas
Aniya Kimino
■ Age : 21
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 10/05/2019

■ Mes clubs :
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  LbP1uVo


Mon personnage
❖ Âge : 17
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Décembre 2015
Aniya Kimino
« Elève ; en 4ème année »
En ligne
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  EmptyDim 13 Oct 2019 - 9:42

Aniya
Ma famille part en vrille
ft. Elisabeth


J'avais pas tout saisi... Ouais je sais... Je suis à la détente.
Mais si j'ai bien compris : la miss voulait se faire sa propre opinion sur moi. Enfin j'crois.
Elle m'expliqua ensuite sur je devais pas vivre pour les autres... Oh là ! Elle fait erreur sur la marchandise la gurl là.
Je m'en fous des autres. Enfin moi ça me touche pas, mais j'ai peur que le jugement des autres sur moi deteignent sur ceux qui me sont proches. Et c'est ce qui s'est passé avec mon abruti de frère...
Tanba et sa clique avaient une petite idée sur moi, mais plutôt que d'une attaque directe sur moi, ses pourritures ont mis le boxon dans ma vie en s'en prenant à l'autre bouffon de Kinjo.
Mais ça j'allais pas lui déballer à la princesse, jusqu'à qu'elle me fasse sa petite imitation.

- Euh... Sérieusement ? T'a vraiment envie d'avoir des problèmes ? Si je t'ai laissé t'approcher de moi c'est parce que tu a insisté meuf, mais te fais pas des idées non plus.
C'est pas parce que je n'ai rien encore fait, que je suis sympa. Tu me connais pas et tu veux te faire ton idée sur moi. OK. Mais, qui te dit que MOI, j'ai envie que tu me connaisse...hein ? Ta pitié, tu te la garde...


Pu... MAN! Pourquoi t'a besoin d'être aussi dur avec une nana qui t'a rien fait... Enfin rien fait, elle s'est quand même payé ma tête.
J'essaye de rattraper le coup comme je peux. Histoire de pas la blesser la princesse, mais faut bien qu'elle comprenne qu'il y'a des limites à pas dépasser.
Je lâche un gros soupir avant de regarder ma montre.

- Bientôt l'heure de retourner en cours. Et si tu veux apprendre à me connaître... Bah je suis en 4e année au lycée... Et... Euh... Je suis au club de cuisine. Je fais de la pâtisserie française. Vlà.

Pathétique. La tentative de réconciliation la plus pourrie du moooonde man. Mais j'allais pas lui demander "pardon" non plus. C'est elle qui avait commencé avec son imitation pas crédible.
Emme

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma famille part en vrille [PV Élisabeth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Dehors ; Le campus :: Le parc-
Sauter vers: